Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [c.souris] Les bonnes résolutions : textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel sera le grand gagnant du vote du public ?
Seth Cullen, je prends.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap8%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 8% [ 2 ]
Antiochus Ackroyd, jamais plus.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap8%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 8% [ 2 ]
Adel Iscarioth, le discours d'Adel.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap8%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 8% [ 2 ]
SDL, l'inconnue du poudlard express.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap19%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 19% [ 5 ]
Sothis Chambers, une potion nommée résolution.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap12%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 12% [ 3 ]
SDL, journal de Sacha De Lansley.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap12%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 12% [ 3 ]
O'Brian Compagnie, à deux on tripe bien mieux.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap12%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 12% [ 3 ]
Ellys Orphens, mes bonnes résolutions à moi.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap4%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 4% [ 1 ]
Joey McAdams, les bonnes résolutions.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap8%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 8% [ 2 ]
Maeva et Derek Grogan, le rituel des résolutions.
[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_lcap12%[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Vote_rcap
 12% [ 3 ]
Total des votes : 26
 

AuteurMessage
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15322
Date d'inscription : 15/02/2006

[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Empty
MessageSujet: [c.souris] Les bonnes résolutions : textes   [c.souris] Les bonnes résolutions : textes EmptyJeu 18 Déc 2008 - 8:56

Dans ce sujet, toutes les souris posteront leur texte de la même manière que l'exemple.



EXEMPLE DE PRESENTATION DES TEXTES





Auteur :
Titre :

Contraintes :

note : (si besoin)


______________________________


Dernière édition par Isis Kitlee le Mer 28 Jan 2009 - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13180
Date d'inscription : 13/02/2008

[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Empty
MessageSujet: Re: [c.souris] Les bonnes résolutions : textes   [c.souris] Les bonnes résolutions : textes EmptyVen 26 Déc 2008 - 15:12

Auteur : Seth Cullen
Titre : Je prends.

Contraintes :

- placer dans l'ordre les mots : suceur de sang, lycanthrope, lieu de délice, ange blond, revenant.
- finir chaque phrase par la même consonance ou mot.
- insérer les champs lexicaux de la vie et de la mort. Ils devront être confronter l'un à l'autre dans une sorte de combat où tu en déclareras le gagnant en conclusion de ton texte.

Note : Seth a pris une grave décision en contrepartie d'accepter de revenir à une vie auprès des siens. C'est un peu obscur, je suis pas sûr que ça soit compréhensible car ce sont surtout des pensées mais bon... 47

______________________________





Nous prenons de nombreuses choses au cours d’une vie. Nous prenons du thé sucré et des cafés sans sucre, des médicaments matin, midi et soir, des virages, des amendes pour excès de vitesse, du poids, de l’âge, des rides. Nous prenons la porte, la fuite, la grosse tête, la mauvaise pente, les gens pour des cons. Nous prenons un appartement à deux, un crédit sur vingt ans, des vacances, une chambre triple, un billet pour Paris, le métro, le bateau, le bus, un abonnement télé. Nous prenons des gens sur le fait, la petite amie de notre frère, d’importantes décisions, les vessies pour des lanternes, plus que ce que nous méritons, de mauvaises habitudes. Nous prenons sur soi, la gauche plutôt que la droite, une gauche puis une bonne droite, notre petit déjeuner, une dose d’amphétamine, du temps pour terminer, une journée de congé. Nous prenons sans compter un peu plus chaque jour.

Cette année, moi, je prends de bonnes résolutions :

#1 Ne pas mourir une troisième fois en 2009.

#2 Ne tuer aucune innocente personne en 2009.

#3 Rire plus souvent en 2009.

#4 Aménager le vieux clocher en 2009.

#5 Ne plus faire pleurer Eden, toujours.


Difficile pour un suceur de sang de formuler des résolutions moins morbides. Pourtant, elles sont, à mes yeux, pleine de vie. De septembre à décembre, les mois n’ont été qu’une longue nuit d’insomnie. Je n’étais qu’un lycanthrope somnambule allergique à la lune. J’errais dans la nuit comme un zombie pour fuir le lieu de délice où dormait ma princesse au cœur périssant. Gentiment posté en retrait, je la regardais cicatriser sans qu'elle sache ma présence. Je restais aux portes du petit Jardin de Paradis, ne me sentant plus la force d’arroser les fleurs encloses dans cet amour.

De l’ange blond, je devins la bête noire. On me prête une évidente beauté alors que je ne m’étais jamais autant dégoûté. Les miroirs me font moins mal car quelque chose a changé et je suis de retour.

Revenant de mes mystères où je connus la putrescence des vampires qui ne boivent pas, j’ai conclu un pacte avec Amys et je m’y tiendrai jusqu’à ce que le vide m’engloutisse. La mort n’est pas mon pire ennemi et je veux vivre comme je suis, en étant ce que je suis. Je finirai plus maudit que je ne le suis mais cette fois, je l’aurais décidé : j’aurais une vie sans détours.

Je ne suis pas celui qui prendra de l’âge, des rides, du sucre dans son thé, ni même du thé, des drogues, la petite amie de mon frère, une droite, les gens pour des cons ou un congé de six jours.

Je prends seulement ces quelques résolutions. Et le reste... ? Aux funestes cris rédemptoirs, je resterai sourd.
Mais, du coeur déboussolé de mon Mortel Amour, je demeurerai le Nord pour toujours.
Tout ce que je peux, je le réparerai. Et le reste ? Tout le reste ?… c’est en cours.






  • Champs lexicaux: je crois qu'ils sont assez visibles pour la plus part Le Théo
  • Consonnance qui revient à la fin de chaque paragraphe (et non chaque phrase car je me sentais bloqué et je n'arrivais plus à écrire une ligne Le Baten): [our]


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12822
Date d'inscription : 13/05/2008

[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Empty
MessageSujet: Re: [c.souris] Les bonnes résolutions : textes   [c.souris] Les bonnes résolutions : textes EmptyVen 26 Déc 2008 - 20:39

Auteur : Antiochus Ackroyd
Titre : Jamais plus

Contraintes :
Citation :
- Commencer chaque phrase par « Jamais plus je… »
- Insérer
les résolutions suivantes : « jamais plus je n’emmènerai mes élèves
au-delà de Poudlard et leur ferai affronter la mort », « Jamais plus je
n’emmènerai un Inferi dans l’enceinte de Poudlard », « Jamais plus je
retirerai des points à Isis Kitlee quand elle bavarde en cours », «
Jamais plus je ferais peur à mes élèves ».
- Finir le texte par votre démission Il faudra démontrer que vous possédez une once de sensibilité et émouvoir vos lecteurs.

note :
Je n'ai volontairement pas respecté la première consigne. J'avais beau tourner le texte dans tous les sens, le récit perdait en force et en intensité en faisant commencer chaque phrase par jamais plus. Au contraire, tout devenait vite redondant et fatiguant à la lecture. Je me suis donc limité à commencer chaque paragraphe par cette phrase.
Vous en tirerez les conséquences que vous voudrez et disqualifiez moi. C'est à vous de décider.


Texte:

Jamais plus je n'emmènerai mes élèves au-delà de Poudlard et leur ferai affronter la mort. Même si l'idée de les voir affronter l'inévitable pour les préparer au pire répond à l'intention de les armer contre les arcanes du mal qui me rongeait à leur âge, je ne crois plus qu'ils soient prêts pour cela. J'y ai cru autant que j'y croyais en sixième année. Noyé dans ma rage j'étais prêt à tous les contrôler... Si j'avais su qu'un an plus tard elle me pousserait à tuer celle que... Je voulais seulement les protéger, mais on ne peut protéger que ceux qui y sont enclins.

Jamais plus je n'amènerai d'inferi dans l'enceinte de Poudlard... du moins pour lui faire faire le pitre devant une classe à moitié amusée. Utiliser un défunt pour en faire le pantin de l'immoralité me donne aujourd'hui envie de vomir. Avant ça m'amusait, ça me donnait une fausse impression de puissance, de pouvoir sur la vie et sur la mort. J'étais ça, et je ne veux plus l'être. Malgré cela, la magie continue à me fasciner, à m'envoûter. Lutter contre son attraction quand on y a goûté est pratiquement impossible. Heureusement que maintenant j'en connais les atrocités. En elle je ne peux me supporter. La vision de cette pauvre femme, belle, désincarnée et décharnée m'a renvoyé à ma médiocrité passée. Par certains côtés je lui ressemble. Seul, sans illusions, mort. Je suis mort le 16 juin 1981, quand j'ai tué Abigail. Je suis mort à part qu'aujourd'hui, c'est Rosemont et Stankovic qui me manipulent. Je suis sûr qu'ici, certains me prennent volontier pour un inferius. Tant mieux, il ne viendront pas vers moi, n'essaieront pas de m'imiter et me fuiront comme l'avada. Je suis nocif. Kitlee doit le penser.

Jamais plus je ne retirerai de points à Kitlee quand elle bavardera en cours. Avant de les lui retirer, je la collerai. ça ajoutera encore plus à la haine qu'elle doit nourir envers moi et tant mieux. Elle fulminera et donnera une moue boudeuse à son joli minois. Elle, je suis sûre qu'elle pourrait céder si elle venait à ne pas être bien entourée.

Jamais plus je ne ferai peur à mes élèves. Les bruits courent au bureau que le mal se relève. Il aurait un nouveau visage. La multiplication d'actes de malveillance note simplement un changement de stratégie de sa part. Bientôt ils seront face à leurs pire cauchemars et comprendront très vite mes premières intentions. A ce moment là, je ne pourrais plus les aider. Ils sont seront seuls. Aujourd'hui, je donnerai ma vie pour me faire pardonner, et condamnerai ma vie pour payer mon passé.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
Administrateur
Adel Iscarioth

Nombre de messages : 326
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14367
Date d'inscription : 08/12/2006

[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Empty
MessageSujet: Re: [c.souris] Les bonnes résolutions : textes   [c.souris] Les bonnes résolutions : textes EmptyDim 4 Jan 2009 - 17:57

Nom: Chat Râle
Titre : Le discours d'Adel
Contraintes : - Ecrire à la première personne du singulier, dans un discours "oral".
Puis, il y avait une (longue) liste d'autres contraintes de style. Je les ai mises en valeur dans le texte (il y en a six) mais je les listerai toutes dans le dernier message que je posterai et qui sera celui de Sacha.


[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Line_blue


- Mais parle, voyons. Pourquoi tu ne dis jamais rien?

Ses yeux bleus brillèrent du pimenté défi de lui faire comprendre en un regard qu'il n'y avait rien sur la Terre qui pourrait le contraindre à parler s'il n'en ressentait pas l'envie. Qu'on le jetât du haut du volcan de Blackholing, qu'on l'immergeât dans les mers incartables de Thiam Phucci, qu'on l'oubliât au Pays de Nulle Part, qu'on l'enfermât dans les acres cachots de Poudlard sans le vivre, qu'on lui coupât un bras sur l'autel de l'église du Jardin de Salem ou que les glaces l'emprisonnent dans le blizzard d'Hazgaard, Adel Iscarioth ne cèderait jamais un silence contre une mot superflu.

Cela n'était pas une promesse mielleuse qu'il s'était fait à lui-même ou la forfanterie vénielle d'un adolescent de son âge pour s'écarter du genre humain en abrogeant assidûment de ses discours toute parole insigne. Il était simplement comme ça: silencieux observateur et ses silences étaient beaux et épicés comme les poivres des contrées perdues de Dharmindia.

Néanmoins, pour cette Saint Silvestre, elle sut l'amadouer.
Son sourire y fut pour beaucoup. Pourtant, peu étaient les demoiselles qui pouvaient le conduire à outrepasser l'intimité de ce qu'il était. Les filles étaient le cadet de ces soucis et il n'y avait qu'une amoureuse, sa seule amante, qui pouvait y parvenir de temps en temps. Pour autant qu'on le sache, la féminité n'avait pas de prise sur Adel... sauf celle qui apparaissait derrière ce sourire là. Un sourire d'ambre et de sucre qui colle aux yeux comme une délicieuse barbe à papa à laquelle on ne saurait résister collait aux doigts. Une friandise adorable à laquelle on ne peut pas opposer de non. Un rendez-vous festif aux promesses les plus dingues. Une sœur.


- Tu ne me diras rien alors?

Et le Vert et Argent fit non de la tête. Ses yeux assombris n'y pourraient rien, pensait-il.

C'est alors que la jeune fille sourit. Son sourire éblouissant rivalisa avec l'opiniâtreté d'Adel en un combat aux forces admirables. Il y eu un blanc durant lequel il fut surpris de se rendre compte à quel point un sourire angélique plus qu'un silence pouvait attaquer et protéger à la fois. Le tendron malicieux attaquait subtilement l'entêtement du jeune homme. Mais elle le couvait aussi de la tendresse d'une sœur qui ne lui en voulait pas de rester borné à ses conceptions. Néanmoins, les lèvres étaient déçues. Le sourire était imparfait. Acidulé. Jurant avec l'expression douçâtre de ses yeux de bleu cobalt et de vert émeraude.

Les joues abricot d'Adel prirent une teinte plus rosée et il détourna les yeux en soupirant avec amertume:


- Que dire? Je n'ai rien à te dire. Te promettre que cette année ma première résolution sera de ne pas baisser les bras? De croire que Joséphine me reviendra sans que la distance qui nous sépare ait ébranlé notre amour? Non. Sur ce point, je n'ai rien à parler. Alors pourquoi parlerai-je?

Décider que cette année ma langue va se délier miraculeusement et que je saurais mieux exprimer mes pensées et fêter mes sentiments? C'est vain. Je n'ai rien à parler. Je ne veux pas m'exprimer si ça ne sert à rien or, peu de chose servent réellement à quelque chose. Envoyez-moi en Myr si, bouffon, je me mettais à déblatérer comme une pie, si je jacassais comme un troupeau de donzelles, si aux soirées je me mettais à danser comme un garçon du Club Silver.

Je n'ai rien à prouver que les mots puissent mieux défendre qu'un merveilleux silence. Cette résolution n'améliorerait pas ma vie, elle la rendrait moins mienne car je ne serais plus moi si ma langue s'excitait.

Que puis-je promettre d'autres? Que je me tiendrai bien? Que je ne colorierais plus les estrades du stade de Quidditch en rose? Que j'éviterai dorénavant de me faire enfermer dans le lugubre Labyrinthe des Cancres ou tout autre succédané? Je ne peux pas me le faire promettre. Si je ne parle pas, au moins je m'amuse et être sage comme une carte Chocogrenouille de Dumbledore retirerait à mon quotidien les agapes que sont les punitions collectives dans lesquelles j'entraîne les autres! Les jours sont gris quand a trop de sagesse...

Peut-être me reste-t-il une résolution qui, j'avoue, améliorerait ma condition... les nanas. Même si je suis allergique aux nichons (Le Enki), je pourrais mieux sélectionner mes déclencheurs allergènes. Ces dames ne doivent quand même pas toutes être aussi extravagantes que les nénettes de ma famille. Certaines sont même plaisantes... attirantes. Elles m'amusent ou me font rire comme Ellys. Elles me tourmentent et me remuent ingénieusement comme Isis. Elles sont dingues mais attentives comme June... mince... mais elles sont toutes des Jaunes!

Alors, cette année, peut-être puis-je te promettre de continuer à rester muet, de ne pas m'attrister de la perte amère de Joséphine, de poursuivre mes splendides efforts dans le sabotage intentionnel de tout ce que l'Autorité Poudlarienne met en place, de me la couler douce au BDE et d'apprendre à apprécier le contact de filles qui ne soient pas exclusivement à Poufsouffle.

Voilà, ce que je peux te dire. Maintenant, ne me fais plus ces beaux sourires-là, même en rêve, ils me fendent l'âme comme les marshmallows tout mous que nous mangions quand nous étions enfants.


Adel éteignit sa baguette et tira sur lui le duvet au ton olive qui s'assortissait remarquablement bien avec les ombres des grands pins qui dansaient et s'amusaient dehors, autour de l'Episka, par delà sa fenêtre close sur l'hiver blanc et froid de Seagaard. Il ferma les yeux et l'apparition de sa défunte sœur, Mai-Lan, disparue avec le magnifique discours qu'il venait de ne donner à personne d'autre que les ombres de sa chambre.


Slytherin BDE DP
7ème année - 16 ans
Silencieux Observateur
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Sambre des Lys
Administrateur
Pr. Sambre des Lys

Nombre de messages : 206
Maison : Poufsouffle
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 14/06/2007

[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Empty
MessageSujet: Re: [c.souris] Les bonnes résolutions : textes   [c.souris] Les bonnes résolutions : textes EmptyLun 5 Jan 2009 - 0:10

Nom: Chat Grain
Titre: L'inconnue du Poudlard Express
Contraintes:
- Ecrire un poème.
- Adresser un message à une personne votre choix.
Puis, les autres contraintes de style. Je les ai mises en valeur dans le texte (il y en a six) mais je les listerai toutes dans le dernier message que je posterai et qui sera celui de Sacha.



[c.souris] Les bonnes résolutions : textes Line_white

Poudlard Express.
31 décembre 2008.
Train de 21h35.
Fin du voyage.



A l'inconnue du Poudlad Express.