Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptySam 13 Déc 2008 - 17:40

Tome 2: L'enquête démarre

L'atrium du Ministère n'était pas désert cet après-midi là. Au contraire, l'effervescence semblait à son paroxysme. Une multitude de robes colorées aux discours incompréhensibles pour les deux jeunes gens défilaient autour de nous. J'essayais de tendre l'oreille mais il n'y avait rien à faire, ils ne parlaient pas anglais.
Alors que nous nous rapprochions de l'ascenseur, une voix amplifiée par un sonorus retentit et prononça des mots tout aussi incompréhensibles.
Dès qu'elle eut terminé, la masse des sorciers que nous avions croisés s'engouffra dans un couloir à notre opposé.

Devant mon incrédulité, un vieillard se tourna vers moi et me dit en souriant:

- Le Ministère accueille une délégation du Ministère Finlandais aujourd'hui.

- Ah.

Hochement de tête et nous continuâmes. L'ascenseur était en vue.

- Je suis sûre que mon père doit être dans les environs pour s'occuper de la sécurité de ces gens... fis-je extrêmement concernée à Casey.

Une fois dans l'engin, je donnai l'éage qui nous intéressait, et c'était parti.
- La d... euh... l'étage de Mrs Tinky s'il vous plaît... même pas honteuse de ce que j'avais failli dire tongue .

Quand l'ascenseur commença son périple, je ressentis des chatouillis dans l'estomac. Qu'ils soient moldus ou sorciers, ça me faisait toujours ça quand j'en prenais un.

Sauf que là, en sortant, je gardais une sorte de boule au ventre. PLus on se rapprochait, plus je la ressentais. Je n'osais rien dire devant casey, mais je n'en menais pas large. Rien à voir avec une peur de base, au contraire. Je n'étais juste pas du tout à l'aise. Le fait de ne pas savoir pourquoi nous nous trouvions là m'angoissait. Si seulement papa était là!

A côté de la porte du bureau de la fameuse un tableau nous observait. Une dame d'un grand âge aux cheveux gris coupés au carré. Derrière de fines lunettes rondes son regard bleu paraissait froid, cynique et calulateur.
Sur le cadre était marqué le nom de la personne qui se trouvait à l'intérieur: Elisabeth Tinky.

- Comment on peut être vivant et avoir son propre tableau qui bouge? demandais-je intriguée à Casey.

Il n'eut pas le temps de répondre que le tableau se mit à parler.

- Qui est-ce? demanda une voix tout à fait miéleuse.

Dans ma poche, la lettre du Ministère se mit à bouger jusqu'à faire vibrer tout mon corps. Je la sortis rapidement et là, le parchemin forma une bouche à la manière d'une beuglante et se mit à parler lui aussi:

- Miss Beresford et Monsieur Call pour Mrs Tinky.

Waouh. Je sais pas s'il l'avais vue venir celle-là Casey, mais moi pas. Impressionnant.
Avec ça, la porte du bureau de la fameuse Dame de fer s'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyLun 15 Déc 2008 - 0:54

C’était la première fois que le jeune homme mettait les pieds au Ministère. Il avait déjà rencontré Rufus Scrimgeour en personne lorsqu’il était venu le voir à l’infirmerie de l’école après sa sortie du Labirynthe des Cancres, mais il ne connaissait cette institution que par son imagination, ampli de descriptions et d’histoires, parfois plus loufoques les unes que les autres. Contrairement à ce qu’il avait pu entendre quand il était encore étudiant à Poudlard, il n’y avait pas de trolls enchainés à l’entrée du Ministère faisant office de gardiens des lieux, ni de fontaine à quatre étages où jaillissait, parait-il, du venin d'Acromantula, et encore moins de fées voletant dans les airs pour surveiller les visiteurs et prêtes à leur transpercer les yeux avec leur petite baguette. Mais à la place de tout cela, il y avait belle et bien cette immense statue qui symbolisait les différentes races magiques.

Pour le Serpentard, en plus d’être impressionnante de par sa taille, elle incarnait une symbolique toute particulière dans le monde de la magique de par son aspect mythique.

Dès que ses premiers pas avaient foulé le dallage du ministère, Casey s’était raidit. Il avait repris une position plus conventionnelle à celle que l’on pouvait voir chez les Serpentards, lorsqu’ils naviguaient, tout en paradant, dans les couloirs de l’école de sorcellerie, tels des paons, fiers de leur existence et des valeurs qu’ils représentaient à leurs yeux. Il n’avait encore jamais agit de la sorte en compagnie de la jeune fille, mais c’était pour lui un moyen d’isoler ses appréhensions du monde extérieur. Sa posture participait à rendre difficilement sondable le jeune homme sur ce qu’il ressentait au plus profond de lui.

La tête haute, il tentait, tant bien que mal, d’offrir parfois quelques maigres sourires à la jeune fille lorsqu’elle attendait une réaction quelconque.

Ils avaient successivement traversé l’atrium, quelques coursives d’une largeur et d’une longueur impressionnantes, avant de pénétrer dans un dernier ascenseur pour atteindre l’étage de Miss Tinky.

Etrangement, l’appréhension qui lui restait et qui se matérialisait en une gêne dans son estomac et dans sa gorge s’évanouit totalement lorsqu’ils arrivèrent devant la porte du bureau de la Dame de Fer. C’était comme si, en quelque sorte, les processus qui renforçaient le garçon jusqu’au moment fatidique augmentaient de façon exponentielle.

Lorsque l’antre s’ouvrit, les deux jeunes y entrèrent d’un même pas.

Le bureau était immense. Une voute décorée dessinait toute la pièce comme si elle avait été taillée dans un même bloc de pierre. D’impressionnantes moulures longeaient les murs dans une symétrie verticale époustouflante. Seule la magie pouvait expliquer la structure de cette pièce qui, de l’extérieur, aurait été imaginée largement plus petite.

Le sol était recouvert d’un ensemble de tapis aux couleurs chauds qui symbolisait des nuances et motifs moyenâgeux du plus bel effet en contraste avec les tons clairs de la roche, alors qu’un chemin rectiligne travaillé par un long tapis noir menait jusqu’à un imposant bureau en acajou derrière lequel siégeait Elisabeth Tinky.

Plusieurs coffres taillés et finement sculptés dans un bois sombre reposaient contre les parois de la pièce et le jeune homme soupçonna d’innombrable parchemins d'y être stockés.

La vieille dame était plongée dans une paperasserie qu’elle ne décrocha pas avant que Tuppence et Casey soient juste devant elle – ce qui arrangea bien la garçon qui aurait surement eu du mal à supporter son regard sur eux depuis leur entrée jusqu’à leur arrivée tant le chemin a parcourir lui paru grand.

Lorsqu’elle daigna s’intéresser à eux, elle releva la tête et ôta les fines lunettes qui reposaient sur son nez. Elle les posa délicatement à coté d’elle et ajusta précisément son regard sur les deux jeunes.

- Bonjour. Asseillez-vous, merci. dit-elle calmement d’une voix glaciale.

Elle leur indiqua les deux fauteuils Richelieu qui étaient devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyDim 21 Déc 2008 - 11:35

La richesse et la finesse de la décoration donnait encore plus de solennité au rendez-vous que tout ce que j'aurais pu imaginer. Je ne connais pas particulièrement les codes de décoration dans les hautes instances sorcières, tout ce que j'en sais là tout de suite en pénétrant dans ce bureau, c'est que la personne qui nous attend ne doit pas être n'importe qui.

La pile de paperasse dans laquelle elle est plongée me tendrait à conforter cette pensée. Pourtant, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a beaucoup d'artifice dans sa posture et qu'elle tend sciemment à la jouer un cran au-dessus de ses moyens. Peut-être me trompè-je, mais là, sur le coup, je doute.

- Bonjour. Asseillez-vous, merci. dit-elle d'une voix particulièrement bien posée.

Je m'assis dans le fauteuil cossu qu'elle nous désigna et attendis patiemment qu'elle commence. Je n'avais plus décroché un regard à Casey depuis que nous étions entrés dans le bureau... Sans le savoir, je m'étais sans doute déjà conduite comme on devait l'attendre.

- Bonjour. dis-je par pure politesse.

- Jeunes gens, commença-t-elle en posant ses lunettes sur la pile de parchemins qui était à côté d'elle, je suppose que vous ne savez pas pourquoi on vous a fait venir ici. Oui, c'est certain, vous ne devez pas le savoir. reprit-elle tout bas sans nous regarder.

La dame de fer laissa volontairement planner quelques instants de silence dans son bureau, à tel point qu'on aurait pu entendre un doxy voler.

-Miss Beresford, je suppose que ceci est à vous. Elle sortit mon porte-feuille d'un tiroir de son bureau.

Je le pris fiévreusement et commençai à l'ouvrir lorsqu'elle m'interrompit dans mon élan, donnant quelque chose de surréaliste à la scène.

- Vous ne trouverez pas grand chose à l'intérieur.

- Comment avez-vous fait pour savoir que c'était le mien alors?

- A cause d'une photo de votre père et quelques petits papiers et croquis. Vos papiers officiels ont disparu comme vous pouviez vous y attendre.

- C'est gentil de me l'avoir donné en main propres, mais c'était pas la peine de faire venir Casey et ...

- Silence!

J'eus du mal à déglutir après ça et je me sentis complètement figée dans mon fauteuil, comme si on m'y maintenait de force. Impossible d'esquisser le moindre mouvement...
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyLun 22 Déc 2008 - 8:40

La vieille femme tenta de camoufler sa brusque réaction par un sourire, qui, avec les traits carrés de son visage, était en totale inadéquation avec le reste de sa personnalité. Elle écarta machinalement d’une main les lunettes qui reposaient sur son bureau et entrelaça ses doigts entre eux. Elle posa ensuite ses mains devant elle, bras tendus.

Du côté de Casey, sa posture sur cette chaise confortable était rigide. La tête bien droite, il fixait du regard Miss Tinky tout en suivant consciencieusement le moindre de ses gestes. Le Serpentard était en train de commencer une partie d’un jeu qu’il aimait tout particulièrement. Celui de chercher à dominer l’autre, même si à la vue de cette vieille femme, le défi semblait perdu d’avance. C’est ce qui faisait tout l’intérêt de cette partie d’échec où, de part de d’autre, chaque élément tomberait au fur et à mesure de la rencontre, jusqu’à ce que les pièces maitresses soient atteintes. Ce sera seulement alors qu’un vainqueur pourra être désigné et, même s’il n’avait encore aucune idée des stratégies qu’il allait devoir mettre en œuvre pour y arriver, il savait qu’il n’y aurait pas la possibilité d’un match nul.

Cette mégère avait l’expérience, mais le Vert possédait l’insolence. Outil qu’il savait manier à la perfection, en l’utilisant d’une manière habile, pour toujours laisser son adversaire dans le doute.

- Si j’ai convié Monsieur Call, croyez bien demoiselle que j’ai des raisons suffisantes de le faire. reprit-elle dans un ton doucereux. La mélodie que le jeune homme entendait comportait quelques fausses notes dissonantes.

Elle marqua une légère pause, observa d’un regard intense la jeune fille comme pour s’assurer qu’elle l’ait comprise et, surtout, qu’elle ne s’aviserait pas à produire d’autres remarques de ce genre.

Elle libéra ensuite ses doigts et ouvrit l’un des tiroirs de son bureau pour en sortir un parchemin et une plume qu’elle trempât soigneusement dans un encrier.

- J’aurais aimé savoir comment cet objet a pu se retrouver dans un lieu que nos aurors ont perquisitionné récemment ? dit-elle d’une voix lente et posée, regardant successivement Tuppence et Casey.

La pointe de sa plume reposait sur le parchemin, prête à écrire chacun de leurs mots.

- Il nous a été volé. répondit Casey pour les deux jeunes.

- Volé dites-vous ?! Et en quelle condition je vous prie ?

La plume glissait et crissait sur le papier.

- Tout à fait, reprit-il, Sur le chemin de Traverse. Par une vieille sorcière encapuchonnée.

- Encapuchonnée. répéta-t-elle pour l’inscrire correctement sur son parchemin.

- Connaissez-vous son identité ? Sa voix était maintenant différente. Le jeune homme y dénota immédiatement un intérêt masqué.

- Croyez bien que, si nous avions possédés une telle information, nous serions allés chercher ce portefeuille par nos propres moyens.

- Et c’est pourtant ce que vous avez fait. répliqua-t-elle à brut pourpoint.

- Pardon ?

Miss Tinky reposa alors sa plume et recroisa machinalement ses doigts. Une légère grimace déforma sa bouche.

- L’un de nos agents nous a informé que vous êtes entrés dans le repère de contrebandiers bien connus de nos services. Je veux savoir ce que vous avez vu, ce que vous avez entendu et ce que vous êtes allés faire là-bas.

- Justement, nous avons suivi ce que nous pensons être cette personne jusqu’à cette cache, mais nous y sommes restés que trop peu de temps pour y avoir noté quoi que se soit.

Elisabeth Tinky fit une moue dédaigneuse et se leva de son siège. Debout, elle apposa la paume de ses mains sur le rebord de son bureau et se pencha légèrement en avant.

- Nous allons avoir un problème jeunes gens.

Je ne crois pas du tout à cette histoire de dérobade. Nous savons que ces maraudeurs fonctionnent par bande et je suis convaincu que vous faites partie de cette organisation de piètres voleurs.


Bien que le garçon n’en croyais pas ses yeux, ni ses oreilles, il conserva tout son impassibilité et regardait plus que jamais cette vieille femme qui les toisait de sa hauteur.

- Et qu’est-ce qui vous permet d’avancer une telle chose ?

- Votre activité Monsieur Call …

- Qu’entendez-vous par mon activité ?

- J’apprécierais que vous évitiez de prendre les personnes qui travaillent au Ministère pour des idiots devant moi.

- Nous ne sommes pas encore capable de le prouver à cent pourcent – cela ne saurait tarder – mais nous sommes au courant de vos traficotages avec un milieu peu fréquentable du monde de la magie.


- Je ne vois pas ce que vous voulez dire. Et, même si dans l’hypothèse où vos allégations puissent être motivées – ce dont je doute – je ne vois pas ce que Tuppence aurait à voir dans cette affaire …

Le jeune homme s’amusait à reprendre les intonations et la même verve ponctuée de la vieille femme, qui paraissait de plus en plus agacée par ce comportement, à croire que personne n’ose lui parler de la sorte habituellement.

- Il suffit Monsieur Call !

- Avouez plutôt que vous êtes entré dans cette tanière, accompagné de Miss Beresford, pour aller rendre visite à vos amis. Tout ceci n’est en fin de compte qu’une sombre déchéance de famille !


Elle s’adressait à eux – index accusateur pointé - avec une énergie déconcertante pour une dame de son âge.

Elle était restée debout tout au long de cet échange, sans même vaciller une seule fois.

- Décidément – et croyez bien que je ne le fais nullement exprès – j’ai bien du mal à vous suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMar 23 Déc 2008 - 20:28

Décidément, j'avais beau multiplier les efforts, je n'arrivais pas à comprendre de quoi elle voulait parler. Pire, je commençais à penser sérieusement que tout cela n'était qu'une vaste plaisanterie. Seul le ton de Miss Tinky m'interdisait de le penser totalement.

Je me sentais complètement idiote. Déchéance familiale? Qu'entendait-elle par là? Elle parlait pour Papa? Et puis pourquoi disait-elle que ce que faisait Casey était illégal?

Je dois dire que pour une fois, je ne me sentais guère à l'aise avec lui. Je n'aimais pas le ton qu'il employait auprès de cette dame. La prendre de front n'était sûrement pas la meilleure idée qu'il avait eue. J'essayai maladroitement de prendre la parole pour arrondir les angles.


- Je ne sais pas pourquoi vous parlez de déchéance familiale, mais le tout est que moi non plus je ne comprends rien à tout ce que vous nous dites.
On m'a volé mon porte-feuille en me bousculant, on a essayé de poursuivre la personne en question et on a atterri à l'Allée des Embrumes, dans un endroit glauque, on s'en est sorti en courant comme des dératés. Vraiment, je ne comprends rien, expliquez-moi.


- Ne jouez pas à la maligne avec moi Miss Beresford. Si ce n'était par égard pour votre père... Enfin. Votre père justement... Si vous n'aviez rien à lui cacher, comment se fait-il que vous ne soyez pas allée au bureau des aurors avec lui pour déclarer le vol?


Un sourire moqueur s'empara de mon visage.

- Mon père m'aurait tuée si je lui avais dit qu'on avait poursuivi des voleurs dans ce quartier mal famé. Et puis tout simplement parce que contrairement à vous, je sais que ce ne sont pas les aurors qu'il faut aller voir pour un vol mais les brigadiers de la magie!


Miss Tinky tapa du poing sur la table et laissa le silence l'épauler pour reprendre la conversation d'une manière assez inattendue pour les deux jeunes gens.

- Et vous pensez me faire croire que vous ne comprenez pas quand je vous parle de déchéance familiale... La même insolence, la même part moldue... Vous portez en vous le germe sonnant le glas de la race sorcière. Votre seule naissance a a suffi à salir le nom d'une bien vieille famille Monsieur Call. Quant à vous Miss Beresford, la légèreté de votre père dans sa jeunesse a contribué à affaiblir la réputation des Beresford pour longtemps, encore plus quand certains de vos penchants seront divulgués.

Et alors? Qu'est-ce que ça pouvait faire qu'on ait du sang moldu dans les veines? Et puis... Et puis....
Et puis je me sentis complètement à nu. Cette vieille folle avait enquêté sur nous, notre histoire, notre vie actuelle...


- Une famille moldue a suffi à démolir deux longues lignées.
J'arriverai à prouver que êtes mêlés à ce trafic, et tous les deux!


Une famille?

- Mais comment voulez-vous que je fasse du trafic à Poudlard? C'est absurde! Et d'abord, pourquoi une famille?

- Silence!

Satisfaite de son petit effet, la vieille Miss Tinky tourna son regard vers Casey.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMer 1 Juil 2009 - 22:34

C’est à cet instant qu’un bruit, semblable à celui d’une détonation, se fit entendre derrière les deux jeunes. Le regard noir de Miss Tinky plongea dans la direction des doubles portes de son bureau qui vénèrent de s’ouvrir à la volée. Casey ne put s’empêcher de se retourner pour voir la source du bruit. Il y avait dans son mouvement une certaine réticence qui montrait que celui-ci ne voulait pas perdre de vue la vieille femme. Il tourna donc la tête en direction des grandes portes mais conserva Elisabeth du coin de l’œil.

Un sorcier essoufflé, guère plus haut qu’un gobelin, avançait vers eux d’un pas difficile. Il suivait le long chemin de noir dessiné sur le sol pour rejoindre l’emplacement du bureau de la vieille dame.

- Et alors Grimland ! Qu’est-ce qui vous prend d’entrer de la sorte !

La colère dans la voix et dans le regard d’Elisabeth Tinky firent sursauter le petit sorcier qui accéléra la pas, comme si réduire le temps d’attente de celle-ci pouvait apaiser les choses.

- Nous avons un problème avec le Ministre Finlandais Miss Tinky ! lui annonça-t-il presque dans un murmure lorsqu’il arriva enfin à la hauteur de la responsable au ministère.

Sur le visage de la sorcière, une mine de dégout se dessina et Casey fut presque convaincu que la sorcière n’approuvait guère qu’une délégation étrangère, même si magique soit-elle, mette les baguettes dans le Ministère de la Magie Britannique.

- Et Scrimgeour ne peut pas s’en charger ?

- Monsieur le ministre est … Vous-Savez-Où en ce moment, il ne rentrera pas avant deux bonnes heures ! lui répondit Grimland d’un ton quasi plaintif et une gêne dans la voix, tandis qu’Elisabeth Tinky, elle, parlait haut et fort.

- C’est que j’ai un dossier important à traiter !

- C’est le Ministre qui lui-même a insisté pour que vous et vous seule vous en occupiez.

Cette simple phrase était relativement bien jouée par Grimland, car on pouvait à présent remarquer dans le regard de la vieille femme qu’une certaine lueur de fierté illuminait ses iris. Le fait que Rufus Scrimgeour, et donc le Ministère, ait pensé à elle, même pour une mission diplomatique qui n’avait aucun intérêt à ses yeux, symbolisait son importance.

- Très bien. Je n’en aurai pas pour longtemps. précisa-t-elle d’une voix tranchante en direction des deux jeunes sorciers. Grimland ? … le sorcier répondit à l’appel avec une certaine panique qu’il camoufla par le semblant d’une révérence de la tête, restez ici les surveiller pendant mon absence.

- Sommes-nous en état d’arrestation ? interrogea le Serpentard pour appuyer le fait qu’il trouvait cette mesure disproportionnée. Ils n’avaient à près tout commis aucun crime si ce n’est d’avoir suivi des voleurs à la trace dans leur repère.

La peur était encore plus descriptible sur le visage de Grimland quand il réalisa que le garçon avait osé prendre la parole, ce que lui n’aurait bien entendu jamais imaginé faire.

Comme un vieux vautour, la tête de la sorcière pivota pour planter son regard dans les yeux de Casey.

- Cela .. ne saurait .. tardé ! lui répondit-elle avec un affreux rictus.

Casey lui rendit un sourire beaucoup plus franc et large.

Elle prit la baguette qui était sur le rebord de son bureau et quitta la pièce d’une démarche dynamique.

Derrière elle, les portes claquèrent à nouveau.

L’atmosphère se fit tout de suite moins pesante et le sorcier du ministère reprit quelques couleurs, car il pouvait enfin respirer de nouveau. Il s’écarta de quelques pas du bureau, comme si celui-ci avait encore une influence maléfique contre lui et se dirigea l’air un peu penaud en direction d’une large baie vitrée qui, par magie, représentait un ciel bleu à perte de vue. Le sorcier était tout sauf à sa place. Il faisait quelques pas en jetant des coups d’œil en coin comme s’il exécutait bon gré mal gré la mission qui venait de lui être confiée, mais en évitant scrupuleusement de croiser directement le regard de Tuppence ou de Casey.

Le Serpentard en profita pour respirer un peu plus profondément aussi. Miss Tinky, à elle seule, avait la capacité de reproduire dans une pièce les effets de plusieurs Détraqueurs.

La situation aurait voulu que le vert et argent tourne son regard vers la jeune fille et lui dise quelques paroles réconfortantes sur le déroulement de leur entretien, mais Casey était très loin d’être l’expert qu’il fallait pour ce genre de manouvre. Au lieu de ça, il avait déjà un autre plan.

- Stupéfix !

Il s’était levé de son fauteuil et, avant même que Grimland - qui regardait à ce moment par la fenêtre magique - ne se retourne en entendant le craquement que produisit le siège de Casey, le sortilège joliment exécuté s’écrasa contre le dos voûté du sorcier.

- Voilà qui est fait. Rappelles-moi d’utiliser un sortilège d’Oubliette avant de le ramener à nous. dit-il calmement à Tuppence comme si rien d’anormal venait de se produire.

Casey contourna le bureau et entrepris un examen rapide de la paperasserie dispersé, mais son regard fut rapidement attiré par l’un des tiroirs qui contenait une étiquette marquée Confidentiel. Il tenta de l’ouvrir mais il n’y parvient pas.

- Alohomora !

Un cliquetis métallique se fit entendre et il put ensuite examiner son contenu. Plusieurs chemises en cuir rouge étaient disposées dans le tiroir et, sur la première, on pouvait lire, d'une écriture manuscrite faite à l’encre noire : « Beresford – Call : Rapports d’Aurors »

Le Serpentard s’en saisit s’en aucune hésitation, même si à ce moment Tuppence aurait pu protester.

A l’intérieur, un seul parchemin, preuve que le ministère ne détenait que peu d’allégations contre eux et sur lequel il était écrit en titre « Rapport de mission : Auror Franck Travis ». Sur celui-ci était détaillé ce que Miss Tinky leur avait présenté comme « L’un de nos agents nous a informé … ».

- Et ben voilà ! lança le Serpentard. Evanesco ! dit-il en pointant sa baguette magique sur la surface du papier qui implosa en une multitude de confettis qui, eux-mêmes, disparurent progressivement comme les premiers flocons de neige.

- Qu’est-ce qui disait déjà cet agent ? continua-t-il dans un sourire en direction de Tuppence qu’il pouvait à présent regarder dans les yeux sans risquer qu’elle l’empêche d’accomplir ce qu’il voulait.

Casey savait qu’il avait à faire à la plus haute administration du monde magique et c’était bien cela son principal défaut. Le ministère était une administration. Régit par des lois magiques, si le sceau d’un Auror, présent sur un rapport, venait à disparaître, il y avait de fortes chances pour que cela génère une sorte de vice de forme magique qui empêcherait cette pathétique affaire de se poursuivre éperdument contre les deux jeunes.

Casey était radieux. Satisfait de son action. Il remit la chemise rouge vide dans son tiroir qu’il refera.

Alors qu’il s’apprêtait à retourner à sa place, il fit quelques pas en direction du sorcier-gobelin pour lui rendre sa mobilité, mais s’arrêta rapidement. Son regard fut attiré par une autre chemise, de couleur verte cette fois, qui reposait à moitié sous la pile de documents qui jonchait le bureau de la vieille femme.

« Statut du sang » Le titre l’interpella et la curiosité le poussa à commettre une seconde indiscrétion. Il l’ouvrit du bout de sa baguette. A l’intérieur, il vit une fois encore un unique parchemin sur lequel était dessiné un arbre généalogique. Deux cercles avaient été tracés à la plume. Le premier autour du visage de Casey, sous ses parents, et où l’on avait écrit « Sang Mêlé, père Sorcier, mère Moldue ». Le deuxième cercle était pour Tuppence « Sang Mêlée, père Sorcier, mère Moldue ».

Les mots « Moldue » avaient été souligné par deux fois, sans aucune délicatesse. Outre le fait qu’il paraissait révoltant qu’une institution comme le ministère de la magie réalise ce genre d’enquête avant d’interroger d’éventuels suspects dans une affaire – elle aussi suspecte pour s’y intéresser … - c’était plutôt la proximité qu’il y avait entre la jeune fille et le garçon dans cet arbre.

- Tu … Tuppence ?! Sa voix était absente, absorbée par ce qu’il venait de comprendre.


Dernière édition par Casey Call le Sam 4 Juil 2009 - 11:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptySam 4 Juil 2009 - 9:46

- Attaque sur une personne dépositaire de l'autorité publique.
- Lancement d'un sort d'oubliettes sur la même personne.
- Destruction d'éléments à charge.
- Dissimulation de preuves.
- Tentative d'évasion.

17, 18, quoi ... 25 ans maximum?

Voilà que je me mettais à compter les années d'emprisonnement à Azkaban que nous risquions en bonne fille d'auror que j'étais. Mais, ça n'était rien en comparaison de ce que mon père allait me mettre! A côté de ça, un détraqueur c'est un nifleur. J'avais assisté à la scène sans broncher, mis là, c'était plutôt panique à bord.

- Mais t'es définitivement cinglé! dis-je en me mettant une main sur la tête.

Je tremblais de tous mes membres. A mes pieds gisait le petit sorcier. Point positif: il ne bougeait ni pied ni pattes. Point négatif, si on voulait vraiment s'en sortir, il faudrait lui lancer un sort d'Oubliettes.

- T'inquiète, je t'y ferai penser.

L'absence de Mrs. Tinky enlevait un peu de l'oppression que j'avais sur la poitrine, même si la situation actuelle nous était moins favorable. Et chaque nouvelle action de Casey raidissait un peu plus mes membres. Je savais pertinamment que nous étions pris au piège. Mais n'y avait-il pas des moyens d'action plus légaux?

Dépitée, j'avançai vers le bureau moi aussi. Après tout, quitte à se faire arrêter, autant en savoir un peu plus. Pendant que Casey s'amusait à faire des confettis avec un dossier nous concernant, je pris soin d'ouvrir les autres tiroirs qui n'étaient pas fermés à clef.

Un dossier attira mon attention de par son titre. C'était d'ailleurs curieux qu'il ne soit pas plus protégé que ça. La première explication qui me vint était que le tiroir étiqueté confidentiel et protégé d'un simple alohomora n'était qu'un leurre pour tromper d'éventuels curieux comme nous, et que les documents sensibles étaient sans doute répartis ailleurs.

"Refonte du Bureau des Aurors". Je pris le dossier, et pendant que Casey s'attardait sur un papier, je parcourus en diagonale l'essentiel des pages. Certaines phrases étaient soulignées en rouge.

" Certains aurors .... insoumission chronique. Danger pour le Ministère et une éventuelle prise de pouvoir. Réorganisation souhaitée... alliés potentiels. Une liste ... dressée... pour épuration des troupes."

Une épuration? me demandai-je incrédule.

La liste était juste au-dessous, et certaines anotations suivaient les noms:

- Ackroyd: éloigné à Poudlard. Sera définitivement renvoyé en septembre.
- Beresford: Manigance contre sa fille et son neveu. Sera renvoyé après leur procès.
- Taludo: Action envisagée pour atteinte aux bonnes moeurs.
- Becket
- Travis
- Phanom

Neveu? Mon regard se dirigea automatiquement vers Casey.

Je secouai la tête et sortis ma baguette. J'avais une idée, mais l'intervention de Casey auprès de notre dossier pourrait s'avérer fâcheuse... L'extrémité de ma baguette fut collée successivement à chaque feuillet du dossier.

- In memoria duplicata.

Un voile lumineux s'éleva de chaque lettre pour être comme aspirées par ma baguette. Une fois toutes les feuilles passées, je pris des parchemin vierges et fis la manipulation inverse.

- Bis ibidem.

Les lettres enregistrées fusèrent pour se répartir correctement et reproduire le document à l'identique. Jepris la copie, la rangeai dans le tiroir, et gardai l'original en main pour le transmettre à qui de droit. Je commençai à comprendre l'ampleur du personnage de Mrs. Tinky.

- Viens on file... euh... cousin?

Clin d'oeil. Une fois à l'abri, on pourrait discuter de tout ça. Moi un cousin? Mais d'où? Comment? Et Papa? Pourquoi on lui en voulait? Sur le coup et en commençant à me diriger vers la sortie, je ne fus pas mécontente d'avoir inventé ce sortilège de duplication pour méviter de recopier bêtement les cours que je faisais péter.

- N'oublie pas le sortilège. fis-je en repensant à Grimland.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptySam 4 Juil 2009 - 12:44

Hé ! s’écria Casey en direction de Tuppence qui avait déjà fait quelques pas pour rejoindre la sortie.

Alors premièrement je n’ai pas de cousine ! Si ma mère avait eu une sœur, elle ne me l’aurait pas caché ! Le Serpentard s’était exprimé avec une voix sèche et le ton qu’il avait prit aurait pu blesser n’importe qui.

Il avait perdu un père méconnu et il se retrouvait maintenant avec un morceau de famille autre que sa propre mère. Cela l’insupportait. Il n’aurait pas pu dire pourquoi, mais une gêne dans son estomac était apparue dès qu’il avait eu sous les yeux l’arbre généalogique. Encore plus lorsqu’il avait jeté un coup d’œil au parchemin que tenait Tuppence et qui contenait le mot Neveu.

Lorsqu’il avait découvert l’existence de la magie, les seules explications qu’il avait reçu furent celles de sa mère. Moldue, révulsée par la sorcellerie dès la perte de son mari et après avoir été lâchement abandonnée, elle et son fils, par ses beaux-parents, elle s’était fait un point d’honneur à éviter toute forme de sujet ayant un lien avec la Magie. Casey avait donc tout découvert par lui-même avant Poudlard. Tout imaginé, le meilleur comme le pire qui avait hanté certaines de ses nuits d’enfant et, aujourd’hui, il se découvrait une autre branche magique, d’une famille qu’il ne connaissait pas et qui aurait pu, à ses yeux, participer à son éducation magique.

Une colère incontrôlée prenait possession de lui petit à petit. Il ne pouvait clairement l’identifier par une introspection alors que le temps leur était compté. Miss Tinky pouvait resurgir à tout moment.

Mais il était furieux. Furieux contre sa mère, contre sa tente, son oncle et sa cousine maintenant. Persuadé qu’il était seul contre tous.

Son état troublé devait être perceptible dans ses yeux et bien qu’il regardait Tuppence, son regard devait être obscurcit par la multitude de pensées qui parcouraient son esprit, le déconnectant un instant de la réalité.

Il revint à lui d’une manière forcée lorsque retentir dans les confins du Ministère trois lourdes détonations, comme celle qu’avait produit les portes du bureau de Miss Tinky lorsque Grimland était entré, mais cette fois les détonations étaient plus loin, à un autre étage peut être. Le cœur du Serpentard s’était accéléré lorsqu’il les avait entendu, persuadé que la vieille sorcière était de retour, mais les portes étaient toujours closes.

Casey balaya d’une traite les pensées obscures qui le parcouraient. Il regarda le corps immobile de Grimland et, sur l’instant, il ne se soucia pas de la réaction qu’avait pu avoir la Gryffondor après ses mots, car il était évident, pour lui tout du moins, que rien n’était vraisemblablement dirigé contre elle.

Il se décida enfin à bouger. Il fit quelques pas en direction du sorcier étalé et il réalisa alors qu’il n’avait encore jamais utilisé le sortilège d’Oubliette. A vrai dire, mise à part l’incantation, il n’avait aucune idée des mouvements de baguette qu’il fallait appliquer.

Son bras droit retomba lentement et mollement contre son corps lorsqu’il réalisa cette évidence, mais le Serpentard qu’il était ne voulait pas admettre aussi facilement cette incompétence. Il releva la main qui tenait sa baguette, improvisa un mouvement et murmura « Oubliette ».

Poufff

La tête de Grimland se chargea d’un épais nuage d’une fumée grise, opaque, qui se dissipa rapidement. Les cheveux du sorcier étaient ébouriffés en tous sens. On aurait dit qu’un pétard Bang-Pan des frères Weasley venait de lui exploser au visage.

Je n’ai jamais fait ce truc là moi ! fini-t-il par admettre à la jeune fille avec énervement.

Il regarda une nouvelle fois le corps du sorcier, encore légèrement fumant.

Nous n’avons pas le choix ! Si tu sais comment faire, tu dois le faire. Sinon j'utiliserai le sortilège de l’Imperum. dit-il d’un ton grave, mais avec une certaine fascination dans la voix.

Mais si ! Si on le laisse comme ça, où si on le ramène à nous sans lui faire oublier ce qu’il vient de se passer, on gagne direct un allé simple pour Azkaban avec pension complète à la clé.

Il disait tout haut ce qu’eux deux pensaient tout bas depuis le début.

Et même si on s’occupe d’effacer nos traces … Ok ok ! Mes traces, si tu préfères ! anticipa-t-il, lorsque la Tinky reviendra et que nous nous ne serons plus là, je ne pense pas que cela joue en notre faveur pour l’avenir … On doit bien faire quelque chose.

Au loin, dans les couloirs du Ministère, les deux jeunes pouvaient entendre les pas pressés de plusieurs personnes courir en tout sens. Un cri lointain semble même s'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptySam 4 Juil 2009 - 13:28

Je ne connaissais pas Casey sous cet angle. Moi qui avais lancé une vanne pour détendre l'atmosphère et sans en croire un mot, c'était raté.
Comment pouvais-je avoir un cousin? Ma mère ne m'avait parlé que de ses parents, et jamais d'une soeur. Je ne les avais jamais vus, pourtant j'aurais aimé. Il représentaient sans doute un morceau de ce gros vide qui parfois me serrait le coeur. J'adorais mes grands-parents paternels. Ils étaient adorables avec moi, mais je crevais d'envie de connaître les "autres" comme les appelait ma mère.

- C'est hors de question! dis-je fermement encore et encore mal à l'aise suite à sa réaction. Tu as déjà assez pris de risques comme ça jusque là.

Noble intention de ne pas lui laisser utiliser un impardonable,Tuppence. Mais maintenant? Comment tu fais? Je suis loins d'être une tronche à la Granger moi!
Je me mis à tourner en rond dans le bureau, les yeux rivés au plafond, en essayant de me remémorer les cours d'Ackroyd, ou plutôt, les notes de Megh à ce sujet. Si les notions générales et théoriques me revenaient, je me souvenais plutôt que mes tentatives avaient échoué.

Pendant ce temps, et alors que les volutes de fumée se dissipaient, Grimland revenait à lui.

- Monsieur? tentai-je maladroitement. Vous allez bien?

- Pourquoi m'avez-vous attaqué? Et pourquoi cette harpie vous en veut-elle à ce point?

Il n'avait pas d'intentions néfastes? Et apparemment, en plus, il ne portait pas la vieille peau dans son coeur.

- Nous sommes désolés... dis-je en regardant Casey avec insistance pour qu'il s'excuse. Ecoutez, je sais que c'est difficile à croire, mais Mrs. Tinky prépare quelque chose contre le Ministère. Nous pouvons le prouver, mais il faut pour cela que vous nous aidiez. S'il vous plaît, croyez-nous.

L'homme n'avait aucune raison de nous croire, et le sens de la hiérarchie aurait dû le pousser à nous lancer un sortilège d'entrave. Cependant...

- Prenez mon bras... offrit-t-il. Je vous fais transplanner chez les aurors. Mais là, il faudra vous tenir à carreau. Là-bas, vous demanderez à parler à M. Taludo.

Mon visage s'éclaira d'une lueur d'espoir.


Dernière édition par Tuppence Beresford le Dim 12 Juil 2009 - 10:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyDim 12 Juil 2009 - 5:25

Une chose était certaine, c’était que Casey ne voyait pas la situation avec enchantement. Transplaner déjà ! Le garçon, bien qu’aillant toujours été que peu intéressé par le Quidditch, préférait de loin se déplacer à l’aide d’un balai que de tous autres moyens. Et transplaner en plus avec un sorcier du Ministère ?! … Sorcier qui venait à peine d’être stupéfixé par le jeune homme ! … Et tout ça pour rejoindre un bureau remplis d’Aurors ?

Non.

Pas pour Casey. Lui voyait la situation tout autrement en imaginant cette solution comme envisageable. Il juga pendant une minute ou deux la scène qui se jouait devant lui et regardait ce petit homme tendre son bras à la Gryffondor.

C’était pourtant leur maison qui était jugée comme parano !

Il se demanda même comment une personne de ce genre, qui s’était littéralement couchée devant la revêche et étouffante Tinky, pouvait maintenant faire acte de rébellion.

- C’est trop facile ! lança-t-il pressé à la jeune fille, alors que des pas résonnaient encore dans tout l’édifice souterrain.

La tête de ce sorcier ne lui revenait décidemment pas. Il y avait quelque chose en lui que le garçon réprouvait. Une aversion presque.

- Il n’y a aucune raison que nous partions ! Il hésita quelques secondes et rajouta : Les aurors ne sont pas nos problèmes !

Il avait fallu qu’il le prononce pour le comprendre. La jeune sorcière qui était devant lui, et qui venait d’être irrémédiablement nommée comme étant sa cousine, avait un père qui en était un. Elle avait peut-être peur pour le patriarche !

Et cette notion était totalement inconnue pour le garçon … Lui qui n’avait jamais ressenti la peur pour un parent, n’ayant jamais eu de père et une mère qui a subie tant de difficultés, qu’elle les avait surmontée, avaient fait d’elle une femme forte pour supporter toutes pressions et que l’on s’inquiète pour elle. C’était sa véritable dame de fer à lui.

Il se refrogna et haussa les épaules pour minimiser sa réaction. Il regretta presque immédiatement ses paroles et se résigna, en guise de pardon, à suivre les recommandations de la jeune fille. Il s’avança vers le sorcier, empoigna son bras et le serra.

L’environnement ambiant se transforma. Il se comprima et s’allongea pour rendre toutes formes longilignes. Le Serpentard sentit se cage thoracique s’écraser et ses poumons s’aplatir, comme si le vide était en train de se faire.

Cette sensation lui resta pendant un temps qui lui paru être éternel. Puis, le supplice toucha à sa fin.

Tout revenait progressivement à la normal comme si quelqu’un en train de se noyer remontait progressivement à la surface là où l’air, salvatrice, pourrait venir en aide au garçon.

Un nouveau décor se dessina. Les contours de la pièce étaient plus petits que ceux qu’ils venaient de quitter et il n’y avait pas qu’un seul grand bureau, mais plusieurs petits et beaucoup moins organisés.

Grimland semblait être très coutumier du transplanage et des lieux puisque, à peine arrivé, il engagea la marche en direction d’une porte. Il fallut encore quelques instants à Casey pour qu’il se remette de son oppressement.

Ils doivent tous être dans les couloirs ! s’exclama le fonctionnaire en se retournant vers les deux jeunes.

Vous allez rester ici ! Je vais aller chercher qui il faut ! Surtout ne bougez pas.

Sans attendre de réponse, il pivota une nouvelle fois, ouvrit la porte, puis disparu.

- Il faut que nous partitions d’ici ! s’empressa d’ajouter le Serpentard quand il fut sur que le sorcier était bien partis. Il n’avait toujours pas plus confiance en cet homme. Surtout pas avec les dernières paroles de celui-ci.

Maintenant qu’ils l’avaient suivis, il ne pouvait plus faire demi tour, au risque de trouver Miss Tinky découvrant leur réapparition.

- Qu’est-ce que tu crois qu’il se passe ? lui demanda-t-il nonchalamment, alors que quelques détonations résonnaient dans le ministère. Elles étaient néanmoins beaucoup moins fortes qu’il y a quelques minutes encore.

Il évitait aussi par ce moyen de devoir parler de leur lien de parenté. Paradoxalement, il voulait comprendre, mais ne voulait pas en discuter pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyDim 12 Juil 2009 - 10:49

Mais quelle idiote! Pourquoi est-ce que je n'avais pas parlé à Papa de ma convocation? Si je l'avais fait on en serait pas là! Et Casey qui voulait fuir encore une fois... Pour la première fois je me sentis complètement seule.

- Je ne sais pas. Quelque chose me dit qu'il s'agit plus d'une diversion qu'autre chose. Je me demande même si tout n'était pas prévu d'avance pour qu'on se mette encore plus dans le pétrin.

Idée censée. Intuition d'auror? Je ne savais aps. En tous cas, je n'étais pas non plus allée aborder le sujet sensible de notre supposée parenté.

Nos philosophies étaient totalement différentes, tout comme notre appréciation de la situation. Je savais que Casey devait me trouver naïve, cependant, je savais que je pouvais avoir confiance en mon père, en Eusebio, et même si ça m'arrachait la gueule de le dire, en Ackroyd. Et si quelque chose se tramait contre eux, je ne pouvais pas faire autrement que d'essayer de les aider.

J'aimais mon père, et il m'avait dit que s'il se passait un jour quoi que ce soit, je pouvais avoir confiance en ses deux gars. Alors même si un sorcier minuscule nous offrait de l'aide en nous parlant d'Eusebio, et que je ne le connaissais pas, il était mon seul moyen d'arriver chez les aurors. En l'occurence, il l'avait fait. Nous étions bien au Bureau, second étage du Ministère. C'était sa dénomination. En fait il pullulait de petits bureaux, parfois sans cloisement entre euxn un peu comme les box des éries américaines que je regarde chez 'man. Papa m'y avait emmenée deux ou trois fois.

Le temps nous était compté. Si personne n'était là, c'était que les évènements avec les Finlandais étaient assez sérieux. Avant d'envisager notre prochaine action il me fallait avoir une certitude. Le grand bureau était celui de Stankovitch, le Chef de 'Pa. Dessus se trouvait son jouet préféré. Un gros rouleau de parchemin d'un mètre de large sur deux de haut.

- Avant toute chose, suis-moi.

J'entraînai Casey vers le Bureau de Stankovitch. J'avais vu marcher la bête plusieurs fois. Stan aimait tellement se faire admirer et se faire voir dans son petit pouvoir qu'il ne s'était jamais prié pour faire voir son bébé. Et croyez-moi, ce jouet là, il fascinerait n'importe quel gosse. En même temps, c'était à se demander si Stankovith connaissait l'histoire de Poudlard.

Je m'assis dans son fauteuil le coeur battant, et sortis ma baguette.


- Geolocalisation Police Sorcery. Les aurors présents au Ministère s'il vous plaît.

Le rouleau se déploya dans les airs et rapidement, de fines traces d'encre représentèrent chaque étage du Ministère. Une liste de noms apparut à droite, il s'agissait d'aurors présents dans l'enceinte du bâtiment. Bientôt, les noms se dispachèrent sur la carte, et au dessous d'eux était écrite la mission qu'ils étaient censés poursuivre à l'instant. La plupart d'entre eux portaient la mention "Sécurité Délégation". L'Atrium était bondé d'aurors. C'était là que les Finlandais étaient. Dans le tas d'aurors présents se trouvait Eusebio Taludo. Mon père n'y était pas.

- Si on sort, c'est pour aller là fis-je en désignant l'Atrium du doigt. En tous cas, c'est là que je vais aller pour essayer de retrouver Eusebio. Je comprends que tu veuilles partir. Mais je ne peux pas fuir et oublier ce qui se trame contre mon père et quelques amis aurors à lui. J'espère que tu me comprends. Pour sortir, toi aussi tu devras te fondre la foule et aller là-bas aussi.

Au mur, les portraits des criminels recherchés fronçaient les sourcils et semblaient plus terrifiants et excités que jamais. En attendant la réponse de Casey, j'essayai vite fait de fouiller le bureau de Stan. Papa ne l'aimait pas, et ses amis non plus. Si un complot se montait entre Tinky et le Bureau contre le Ministère, Stan ne devait pas en être loin.
Malheureusement, le temps passé dans ses recherches se trouva infructueux. Rien dans son fatras ne laissait supposer de sa part une quelconque implication. Plus de temps à perdre, il fallait partir. est-ce que j'arriverais à trouver Eusébio?


De ma poche je sortis mon balai, miniaturisé quand nous étions entrés au Chaudron Baveur. Casey en aurait plus besoin que moi.

- Tiens. On ne sait jamais.

Mon coeur se serra. Dire qu'hier soir j'étais à Liverpool en train d'épier Virginia, espérant une future réconciliation... Tous mes espoirs s'envolèrent à ce sujet tant mon cas me semblait perdu d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyJeu 16 Juil 2009 - 23:25

Casey prit le petit objet et le fourra négligemment dans la poche de son pantalon. Il prit ensuite par la main Tuppence et, sans dire un mot, il l’emmena vers un autre bureau, plus petit celui-ci. Il était beaucoup mieux rangé, sans aucun dossier traînant sur sa surface.

Que le garçon fouille le bureau de Miss Tinky : Ok.
Que la jeune fille fasse de même avec le bureau d’un Auror : Non.

Ce n’était pas parce qu’il s’agissait d’un Auror, mais pour le garçon, la situation était déjà suffisamment compliquée pour eux. S’il avait décidé de l’éloigner, c’était pour ne pas risquer qu’elle s’attire des ennuis supplémentaires, surtout que depuis le début, le Serpentard se sentait un peu coupable d’être la raison pour laquelle ils avaient été convoqués au Ministère.

Toujours sans ajouter un mot, il mit ses deux mains sur les épaules de Tuppence et appuya doucement pour la faire s’asseoir sur le fauteuil qui était juste dernière elle.

Il s’accroupit ensuite, se mit à sa hauteur et, avant de lui adresser la parole, il laissa s’échapper un soupire.

- On devait aller dans le bureau des Aurors et nous y sommes. commença-t-il doucement.

On sait que ton père n’est pas au Ministère en ce moment.

On sait aussi, tous les deux, qu’il est suffisamment malin pour avoir déjà très certainement pressentit le petit manège de Tinky.

On ne sait pas ce qu’il se passe dans l’Atrium. Mais ? … Mais ??

Mais ce n’est pas notre problème Tupp !!
termina-t-il avec une voix beaucoup plus forte.

Il se releva rapidement, lui tourna le dos quelques secondes et mit les mains sur les hanches.

- Il y a je-ne-sais-pas-combien d’Aurors là-bas ! Peut-être en train de se battre contre je-ne-sais-quoi ! … Et tu voudrais que je te laisse y aller ?? s'agita-t-il.

Par la barbe de Salazar ! On savait que vous étiez des courageux, mais à ce point là, c’est carrément du suicide ! ajouta-t-il en se retournant.

Ecoute Tuppence. reprit-il avec plus de sérieux, son regard droit dans le sien. On ne sait peut-être pas où est ton père, mais il doit être en sécurité. C’est un Auror après tout !

Faisons confiance à Grimland. Attendons qu’il ramène du monde ici. Tu pourras tout leur dire ensuite si tu veux.

Mais pour le moment …
Incarcerem … Tu restes ici chère cousine.

Il avait dirigé sa baguette vers la poitrine de la jeune fille et un cordage très épais en était sortit pour venir l’enserrer.

C’était l’un des sortilèges préféré du garçon qui le maitrisait plutôt bien maintenant. Il arrivait à moduler l’intensité avec laquelle les cordes étreignaient leur victime et, bien entendu, pour la Gryffondor, il avait fait en sorte que les liens l’empêchent solidement de bouger, sans lui faire mal pour autant.

- Excuse-moi, mais si j’ai une cousine, j’aimerais la connaître en tant que telle un peu plus longtemps que quelques heures.

Si, biensûr, tu n’y vois pas d’inconvénients ?! …
lança-t-il avec un grand sourire moqueur.

Le Serpentard s’amusait tout particulièrement de la situation présente, sans aucune intention d’humiliation néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMar 21 Juil 2009 - 11:45

Alors là! De la part de quelqu'un qui avait envie de jeter un sortilège impardonnable dix minutes auparavant, il me fit bien rire le cousin... jusqu'à ce qu'il ne m'envoie ce sortilège à la noix. Ma parole! Mais il n'avait pas plus de cervelle qu'un bavboule!

- Call, envoie de suite un Difindo!


Mais voyant que rien ne venait...

- Call t'es plus troll qu'un troll de prairie!

Je ne voyais toujours pas la faille dans mon plan génial. Evidemment que 'Pa devait être sain et sauf en ce moment... enfin sans doute quoi... c'est un auror... et puis je le saurais quoi...
Et Casey, son père était mort... J'y repensai soudain, ce qui me fit fermer le bec quelques instants. Mais il ne fallait pas qu'il s'imagine que je ne lui en voulais déjà plus alors:


- Un t'arracherai les yeux avec la pointe de ma baguette Call! T'es un grand cinglé!

Là, j'étais partie pour jouer la comédie. Notre position? C'était bizarre, mais je ne m'en souciais plus. Je ne pensais qu'à Casey. Etrangement, le lieu me faisait beaucoup de bien. Je m'y sentais en sécurité, comme si une aura bienveillante m'enveloppait.

- Enlève-moi ça tout de suite! Qu'est-ce que tu feras tout seul s'il faut que tu te défendes? Hein?

Peut-être que ça lui ferait du bien d'avoir un oncle présent. Je sais que 'Pa le ferait avec plaisir. Et puis les vieux Beresford l'accueilleraient aussi généreusement, même si c'est un ancien Serpentard. Le Mowana Soupir.

- Casey parle-moi de ta mère. Si elle est la soeur de la mienne, elle s'appelle Smelt.

La sentence tomba comme un couperet. Il fallait que je sache.

-Si ma mère déteste autant ses parents, quelque chose s'est passé il y a longtemps. Je veux savoir. Comment sont les grands-parents? Comment est ta mère?

A l'extérieur du bureau résonnaient encore des bruits d'explosions et des cris. Je ne savais toujours pas ce qui se passait. Mais à ce moment, comme le voulait Casey, je fis confiance à Grimland. Le reste m'intéressait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMar 21 Juil 2009 - 15:22

Casey regardait toujours la jeune fille avec des yeux remplis de joie. Il était sous le charme de cette magie qui faisait qu’à peu près n’importe quel sorcier digne de ce nom pouvait, grâce à un morceau de bois, en posséder une autre. Heureusement que le garçon avait un bon fond et que la Gryffondor était issue de sa famille, il ne lui aurait fait pour rien au monde du mal, mais il camouflait cette action derrière une trollerie que lui savait protectrice avant tout.

Son sourire disparu de ses lèvres au moment au Tuppence mentionna le nom de famille de Catherine et accessoirement celui de la mère de la jeune fille aussi. Cette nouvelle, bien qu’elle aurait pu provoquer chez n’importe qui une réjouissance à découvrir un lien de parenté avec quelqu’un de son âge ou presque, était loin de ravir le Serpentard. Il avait toujours l’arrière goût du mensonge, de la trahison dans la gorge, comme si sa mère devait forcement connaître cette lignée de sa famille et qu’elle l’ait toujours caché au petit garçon qu’il était, jusqu’à ce qu’il le découvre de lui même.

- Ma mère s’appelle Catherine Joanne Smelt. Moldue.

Elle est née le 17 Avril 1964, près de BearWood Lake, dans le Berkshire. Wokingham, si tu connais…

C’est là que mon père vivait aussi. Ils se sont rencontrés et se sont mariés le 25 décembre 1989.

Je suis né le 17 Avril 1990 et mon père est mort le 17 Novembre.


Un courant d’air glacé lui remonta le dos jusqu’à sa nuque. Ce n’était pas ces informations qui lui provoquaient cela, mais la manière par laquelle il les avait présenté. Sa voix était saccadée et métallique, comme celle d’un mauvais acteur asseyant de réciter le passage d’un monologue trop difficile pour lui.

Il fut aussi stupéfait de l’exactitude des détails dans les dates et lieux. C’était comme si il n’avait d’autres souvenirs que ceux que l’on pourrait lire dans un livre de famille.

- Je … Je ne connais pas mes grands-parents. Que ce soit ceux de mon père ou ceux de ma mère, je ne les ai jamais revu après la mort de mon père. J’avais 7 mois. termina-t-il avec un petit rire étouffé devant ce constat.

Plus jeune, il avait souvent interrogé sa mère à propos de son père. Son but avait été d’essayer de connaître une personne qui avait dû compter pour lui, sans que la vie lui laisse le temps de le comprendre par lui-même, mais le garçon se rendait compte maintenant qu’il n’avait jamais fait cela pour le passé de sa mère. Il ne connaissait pas grand chose d’elle au final, sauf ce qui l’avait rapprochée, puis éloignée, d’Albor Call.

- Lorsque mon père est parti, il avait suffisamment prononcé le mot mort pour aujourd’hui, ma mère est allée chez ses parents, à Wokingham toujours, puis elle est partie pour Londres.

Elle m’a élevé là-bas, comme un moldu, et je n’ai jamais revu d’autres personnes de ma famille.

Elle ne m’en a jamais parlé et je ne lui ai jamais rien demandé…


Sa voix était douce, presque berçante. Il assimilait chacune de ses propres paroles. Elles étaient révélatrices d’une faute qu’il aurait pu commettre.

Puis, il se ravisa.

- Mais si ma mère avait eu une véritable famille, magique qui plus est, j’en suis certain qu’elle m’en aurait parlé ! Elle l’a toujours fait pour mon père ! Elle ne m’a jamais rien caché de sa condition ! Au contraire, elle était fière de lui. Sa voix s’était radoucie sur ses dernières paroles et ses yeux étaient maintenant humides.

Alors qu’il n’avait pas quitté du regard la jeune fille pendant qu’il lui parlait, omettant totalement le fait qu’elle était emprisonnée, il dut maintenant se détourner d’elle.

Il fixait à présent la porte du bureau des Aurors, très certainement dans l’espoir que celle-ci s’ouvre sur sa mère et que le cauchemar disparaisse. Que rien ne soit jamais arrivé et qu’elle lui raconte pour une fois la stricte vérité.

- A ton tour maintenant !

Les yeux de Casey étaient assombris par une colère qu’il ne savait maîtriser. Il s’était retourné pour faire face à Tuppence. Il tenait fermement sa baguette et lui imprima un geste sec et rapide de haut en bas.

L’informulé trancha les liens et firent disparaître le cordage dans des volutes de fumée.

- Qui est ta mère ? dit-il d’une voix empressée.

Il avait envie de comprendre et, à ce moment là, il espérait encore que leur histoire ne se rejoigne pas.

- Et ne crois pas que cela te laisse le choix de rejoindre l’Atrium. ajouta-t-il sèchement, faisant rouler sa baguette entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMer 22 Juil 2009 - 9:34

Je battis des bras pour faire fuir la fumée en toussant. L'atrium était bien loin de mes préoccupations actuelles maintenant. Voilà, je comprenais un peu mieux mais pas tout. Il me fallait raconter ma part d'histoire, du moins comme me l'avait racontée ma mère.

- Ma mère m'a toujours raconté la même histoire, incomplète. Il se peut qu'elle ne m'ait pas tout dit ou qu'elle ait enjolivé la vérité. Déjà, je n'ai jamais entendu parler de Workingham. Si ça avait été le cas, j'y serais sûrement allée. Ma mère est née de 10 janvier 1969. De son enfance elle ne m'a rien dit. C'était une adolescente gâtée pourrie et égoïste, qui aimait se faire voir et parader. A 20 ans un évènement se produisit dans sa vie qui la conduisit à fuir de chez elle. Elle était découvert quelques dons en histoire de l'art et en dessin, ce qui la conduisit à partir pour Liverpool où elle intégra une prestigieuse école. Mais pour acquitter les droits d'inscription, elle travailla toute seule.


Tout mon corps se tendait au fur et à mesure que l'histoire progressait. Je ne sais pas si j'avais peur ou hâte de découvrir peut être quelque chose sur ce côté de ma famille qui me faisait défaut.

- Je sais qu'elle a essayé de communiquer avec ses parents pour leur dire qu'elle était diplômée, et plus tard pour leur dire qu'elle avait trouvé un super taf. Mais rien. Elle ne m'en a jamais dit plus si ce n'est qu'elle avait décidé de ne plus jamais les contacter. Cinq ans plus tard, en 1992, lors d'une soirée entre copines dans un bar, elle tomba sur mon père. Et moi je suis arrivée 9 mois plus tard. Mes parents ne se sont jamais aimés mais il m'aiment. Ma mère déteste la sorcellerie et tout ce qui sort de l'ordinaire. Mon père n'a rien contre les moldus, au contraire. Il déteste seulement leur étroitesse d'esprit quand il est question de magie.

Je haussais les épaules.

- Ils ont fait contre mauvaise fortune bon coeur. Quelques années après, mon père a rencontré sa pintade et s'est marié. Depuis ils ont eu Owen et Jacob. Voilà.

Soupir énorme.

- Si je comprends bien, les 20 ans de ma mère remontent à l'année du mariage de tes parents et de ta naissance. ça ne m'étonne pas dans le fond.

Dehors, le vacarme s'était assourdi. Les choses devaient bien tourner et à mon avis, le Bureau allait bien vite se remplir.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMer 22 Juil 2009 - 14:33

- Le Ministère s’est peut-être une nouvelle fois trompé ?! lui dit-il sans vraiment y croire.

Casey était finalement plutôt rassuré. Les histoires de leur mère respective n’avaient, en fin de compte, aucun point commun qui leur auraient permis de pouvoir en arriver à la même conclusion que celle avancée par le document de Miss Tinky.

Le jeune homme ne savait plus quoi penser. Il ne savait pas s’il aurait dû être heureux que Tuppence soit sa cousine et il ne savait pas lui même pourquoi il avait été si troublé par cette annonce. Tout du moins, il ne voulait pas le comprendre.

Longtemps, quant il était encore enfant et ne connaissait l’existence de Poudlard que par de vagues descriptions faites par sa mère, qui les avait obtenu d’Albor à l’époque, il avait vu le fait d’être privé de son père comme quelque chose qui lui avait été refusé. Peut-être même était-ce de sa faute ? La notion de vie ou de mort lui était à cette époque inconnue et il ne parvenait pas à saisir cette différence qui le marquerait jusqu’à la fin de sa vie.

Il s’était presque résigné en somme. Il n’avait toujours pas compris la perte de son père et, aujourd’hui, alors qu’il était sur le point de ne pas perdre pour une fois quelque chose qui lui était - ou qui aurait du lui être - cher, il était confronté à un sentiment de découverte.

Il avait toujours cru que, si magie il y avait dans sa famille, cela ne pouvait provenir que de son père, et là, il découvrait une nouvelle ramification à son arbre généalogique magique du côté de Catherine.

- Ce que je veux dire c’est que rien ne nous prouve pour le moment que nos mères soient …

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase que la porte du bureau s’ouvrir avec un bruit fracassant. Le Serpentard, surprit, sursauta et se retourna rapidement.

Un éclair de lumière rouge s’échappa de sa baguette sans qu’il ne le contrôle.

Grimland eut juste à peine le temps de se baisser que le sortilège passa à quelques centimètres au dessus de sa tête et s’écrasa contre le mur du couloir d’en face.

- Vous devez partir, mais pas par l’entrée principale. Ils sont tous dans l’Atrium avec les autres. leur dit Grimland sans faire de remarque sur le sortilège qui, une nouvelle fois pour cette journée, faillit le paralyser.

- Que ? Quels autres ?

- Les Finlandais ! Et presque tous les employés du Ministère disponibles.

Avant même que quiconque ait pu ajouter un autre mot, un second sorcier entra dans le bureau des aurors.

Il était d’une grande taille et tenait fermement sa baguette magique. Son visage affichait quelques traces de sortilèges évités de peu. Sa cape qui voletait derrière lui portait également les traces du combat qui se déroulait à un autre étage.

- Tuppence ?

- Ah Eusebio ! Merci d’être venu. Vous devez les faire sortir de là. Entre le bazard de l’Atrium et Tinky, je donne pas cher de leur peau.

Casey ne put s’empêcher de regarder subrepticement le petit sorcier avec un air de dédain. Croire qu'il était incapable de se battre était totalement déplacé et insultant lorsque l'on savait à quel point le Serpentard était parvenu à le stupéfixer aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyDim 26 Juil 2009 - 9:08

Contrairement à Casey, je ne doutais plus des dires du Ministère. Apparemment il ne sautait pas de joie de cette annonce aussi soudaine qu'incongrue au début. J'aimais assez l'idée d'un cousin sorcier rien qu'à moi. Et puis, depuis qu'on avait fait plus ample connaissance, j'aimais assez Casey Call. Moins son impétuosité c'est sûr. Mais je l'aimais bien. Aussi sa réaction me blessa secrètement.

Ma mère était la seule personne de ma famille qui vivait seule et dont je ne connaissais rien. J'avais souvent essayer de lui tirer les vers du nez mais rien n'y faisait. Elle gardait un fort ressentiment envers sa famille. Le fait de savoir que Casey provenait de la même famille et que c'était quelqu'un de bien faisait naître en moi le désir de rencontrer sa mère et de rechercher mes grands-parents maternels. Et puis, j'étais prête à partager beaucoup de choses avec lui afin de mieux le connaître.

- Eusebio!

Taludo venait souvent chez 'Pa contrairement à Ackroyd. Quand j'étais petite j'avais une véritable adoration pour lui. Je l'ai très vite appelé tonton, et comme je l'ai déjà dit c'était une des deux personnes en qui je me devais de faire confiance. C'était un immigré venu d'Espagne. Le Bureau lui avait donné sa chance vu les recommandations dont il faisait l'objet à l'époque (une lettre du Ministre de la Magie espagnol himself!). Depuis, il travaille avec 'Pa et ce timbré d'Ackroyd.

- On a...


- Ce n'est pas le moment Toupie. On n'a pas le temps.

Il tourna son regard de braise vers Casey.

- Vous devez être Casey Call. Enchanté jeune homme.
dit-il. Puis il se posa à nouveau son regard sur moi. Tuppence donne-moi le document que tu as pris chez la Tinky. ça ne devait pas se passer comme ça. S'il n'y avait pas eu l'histoire avec les Finlandais, nous serions intervenus plus tôt. Enfin... Venez.

Il se mit en marche et ne s'arrêta que devant Grimland.

- Retourne là-bas et joue les assomés. Je vais prévenir Beresford. On se débrouillera. Merci pour tout ce que tu as fait.

- Bien.

Pendant ce temps je sortis le document et le lui tendis.

- Alors vous étiez au courant? De tout?

- Ou petite fille. Je suis fier de vous. Vous leur avez donné bien du fil à retordre. Il s'arrêta à la porte et me regarda d'un oeil amusé. Tu ne crois vraiment pas que ton père n'était pas au courant de ta convocation avec cette harpie n'est-ce pas? Quant à vous Casey, votre... désormais 'oncle' est plutôt fier de vous. Mais ce n'est pas le moment. Filons, nous devons profiter de la confusion régnant ici.

Nous traversâmes les couloirs paniqués du Ministère. Les gens criaient et couraient de toute part. C'était bien ici que nous passerions le plus inaperçu. Une fois dans l'atrium, Eusebio nous tendit ses bras. Avant que nous ayons eu le temps de dire ouf, le décor tourbillona et s'évanouit autour de nous. Un petit 'pop' plus tard, nous étions enfin sorti de ce panier de crabes pour atterrir sur le Chemin de Traverse, à deux pas du Chaudron Baveur.

Eusebio nous fit promettre de ne pas bouger du pub jusqu'à ce que mon père nous rejoigne. Pour lui, ce n'était plus qu'une question de minute. Mais je ne savais aps si Casey serait disposé à attendre encore. un petit clin d'oeil et il repartit aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyDim 26 Juil 2009 - 16:07

Les quelques secondes passées dans l’Atrium lui avait permis de voir le capharnaüm ambiant qui secouait le Ministère, mais leur passage avait été trop rapide pour que le garçon comprenne quoi que se soit. Il avait bien eu l’impression de voir quelques traînés de sortilèges s’échapper ça et là de certaines baguettes, mais la confusion latente ne lui permis pas de voir qui lutait contre qui.

La sensation toujours aussi désagréable du transplanage se produit alors une seconde fois et, en un éclair, ils se retrouvèrent devant la devanture du Chaudron Baveur qu’il avait quitté plus tôt dans l’après-midi.

Pour Casey était venu le temps de prendre une décision. Il était tiraillé entre le fait de rentrer maintenant chez lui, sans avoir à discourir avec un oncle inconnu et ténébreux ou rester et faire face à la vérité.

Cette hésitation ne dura que quelques secondes. Il se résigna à rester car il voulait accompagner jusqu’au bout la jeune fille et non pas faire le lâche en la laissant seule avant l’arrivée de son père.

Il salua le sorcier nommé Eusebio avec encore un peu de réticences. Il représentait encore pour lui le Ministère par son statut d’Auror et malgré l’aide qu’il venait de leur apporter.

Puis, Tuppence et Casey passèrent une seconde fois les portes du bar.

Les lieux étaient beaucoup plus calmes que pour leur repas du midi. Les tables et le sol avaient été nettoyés et les clients étaient moins nombreux. Ce qu’il était en train de se passer au Ministère n’avait apparemment pas encore été relayé. Les quelques personnes présentes étaient soient plongés dans de banales conversations – autour du fait que les Pitiponks étaient plus à même de convenir pour une soupe que les Ravegourdes – ou soient le nez dans un quotidien magique quelconque.

- Vas t’asseoir là-bas, je vais aller nous chercher quelque chose à boire. Une bièraubeurre ça t’iras ? lui dit-il en lui montrant la même table qu’ils avaient eu pour leur repas.

Il n’avait pas envie que Tom vienne aux nouvelles. Il savait que les deux jeunes avaient un rendez-vous avec la Dame de Fer et Casey devait couper court à toutes questions.

Il regarda la jeune fille prendre la direction de la table et il fit demi-tour vers le bar pour passer commande.

Il resta très hermétique aux réflexions du tenancier, qui compris rapidement que ses tentatives étaient vaines et qu’il n’obtiendrait rien de ce qu’il s’était passé.

L’ancien Serpentard ne mit pas une minute avant de revenir vers Tuppence, pour poser devant elle son verre.

- Tu as ton portefeuille ? lui demanda-t-il après avoir bu d’une seule traite son whisky pur feu.

C’était après tout la raison pour laquelle ils étaient allés là-bas.

La chaleur du liquide ingurgité commençait à s'insinuer dans ses entrailles, provoquant un réchauffement appréciable. Il expira un peu de fumée du feu qui rongeait son estomac par le nez et ses joues se mirent à rosir légèrement.

Il regardait maintenant le contenu vide de son verre d'un regard absent mais intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12571
Date d'inscription : 11/06/2008

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMer 29 Juil 2009 - 11:08

Un long soupir s'échappa bien involontairement. Plus l'histoire avançait, et moins je comprenais. Pendant que Casey partit chercher les boissons, je m'assis à la table que nous avions occupé un peu plus tôt dans la journée. Mes coudes se posèrent automatiquement sur la table et ma tête ne tarda pas à rejoindre mes mains.

Quand la bièraubeurre arriva devant mon nez je repris une position convenable et observai Casey avaler son whisky d'un trait. C'était mon cousin. J'avais beau chercher un air de ressemblance entre nous je n'en trouvais pas. Je ressemblais tellement à mon père... Mais je ne pouvais pas dire qu'il ressemblait tant que ça à ma mère. Peut-être les deux soeurs Smelt ne se ressemblaient pas tant que ça.

- Non je ne l'ai pas. Il n'était pas dans le tiroir de Tinky. Il va falloir que je demande au Ministère de me délivrer de nouveaux papiers, sans compter que je devrais renouveler l'opération auprès des autorités moldues.

Mes mains torturaient à présent mon verre que je n'avais toujours pas touché.

- A quoi ressemble ta mère Casey? Tu as une photo? J'aimerais juste voir son visage.

L'atmosphère paisible du pub était agréable. On entendait ce qui se passait au dehors. Les gens riaient, parlaient. Les lieux avaient gagné en joie de vivre.

Petit à petit tous mes muscles se relâchaient. Je regagnais un peu en sérénité. Il me tardait seulement que mon père arrive et que Casey continue à vouloir un peu de moi dans sa vie au-delà de cette petite aventure.

Je finis par goûter au breuvage en attendant que Casey me réponde. J'aimerais tellement qu'il en ait une de photo. A quoi pouvait donc ressembler ma tante? Avait-elle les mêmes yeux clairs que ma mère? Etait-elle aussi lunatique et égoïste? Non, ça, je ne pouvais me résoudre à le croire.

La porte du pub s'ouvrit subitement.
Revenir en haut Aller en bas
Casey Call
Adulte
Casey Call

Nombre de messages : 202
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 28/02/2007

La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] EmptyMer 29 Juil 2009 - 19:03

- Non, je n’en ai pas.

Il ne se donna pas la peine de vérifier. Il savait déjà que son portefeuille ne contenait aucune photographie.

Il resta silencieux quelques secondes et attendit que Tom disparaisse de leur champ de vision.

- Mais …

Il sortit sa baguette et la tendit entre eux deux.

Au début, rien ne se produisit.

Casey ferma progressivement les yeux et, plus il se concentrait, plus de fines particules de lumière de couleurs et d’intensités différentes s’échappèrent de sa baguette pour venir virevolter à quelques centimètres au dessus de leur table, juste devant les yeux de la jeune fille.

Leur nombre grandissait de plus en plus jusqu’à ce que les grains finissent par se rassembler. Ils formèrent tout d’abord une sorte d’épais nuage multicolore tournant sur lui-même, puis, l’ensemble s’accéléra en une spirale. Progressivement, chaque particule s'assemblaient pour prendre une place bien déterminée. Le visage de Catherine s'esquissait devant eux.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, le garçon fut satisfait de son résultat. Une légère moue s’étalait maintenant sur ses lèvres.

Cette représentation provoqua subrepticement quelques souvenirs qui revirent à lui, dont celui qu’il n’avait pas revu sa mère depuis 2 mois.

- Voici Catherine Smelt. dit-il à Tuppence.

Il faisait rouler entre ses doigts sa baguette, ce qui animait le visage pour le faire sourire.

- Avec la mort de mon père et toute mon éducation à faire, on peut dire qu’elle n’a pas eu une vie très facile. Mais … mais elle a toujours fait en sorte que tout se passe pour le mieux pour nous deux.

Lorsqu’il entendit la porte du bar s’ouvrir à quelques mètres d’eux, il fit faire à sa baguette un mouvement horizontal. Le visage de Catherine se déforma rapidement et toutes les particules de couleurs furent aspirées par l’extrémité de sa baguette.

Il découvrit à présent un autre visage qui aurait du lui être familier puisque le père de Tuppence venait d’entrer dans le Chaudron Baveur. Sa mine affichait une certaine inquiétude, mais celle-ci redevint très rapidement placide lorsque son regard croisa ceux des deux jeunes attablés.

- J’ai cru un moment d’Eusebio n’avait pas réussi à vous sortir du Ministère. leur dit-il alors qu’il venait de traverser la salle d’un pas pressé pour les rejoindre.

Il passa légèrement la main derrière la tête de sa fille en signe d’affection.

- Bonjour Casey.

Le fait que le père de Tuppence connaissait son prénom et qu’il le saluait avec un léger sourire aurait pu donner à Casey une impression réconfortante, mais, au lieu de ça, sans pouvoir l’expliquer, le Serpentard ressentait une certaine gêne.

- Bonjour Monsieur. lui répondit-il d’une voix neutre.

FIN - Suite sur BTH
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty
MessageSujet: Re: La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]   La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La d... euh... Mrs Tinky s'il vous plaît... [PV Casey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Le Ministère-
Sauter vers: