Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14502
Date d'inscription : 30/10/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyLun 30 Juil 2007 - 18:15

Comme à chaque fois qu’il poussait le bouchon un peu trop loin avec Charlotte, Sacha avait d’abord cherché une idée pour se faire pardonner. Il avait passé la nuit à y penser. Les premières heures, il les passa à la maudire, elle et tout le monde. A la détester de l’avoir rendu amoureux, de lui avoir volé sa liberté et de l’obliger à adopter un comportement qui n’était pas le sien, sous prétexte de faire profil bas. Il n’aimait pas faire profil bas. Il aimait vivre à cent à l’heure, provoquer son monde, être aimé et être détesté de tous, s’amuser, rire, il aimait les défis, les filles, posséder. Il n’y pouvait rien. C’était comme ça. C’était lui. C’étaient des choses qui ne changeraient jamais. Il se foutait de l’image qu’on avait de lui. Négliger la moralité restait pour Sacha son dernier lien avec ce qu’il appelait liberté. Il sentait qu’elle lui avait volé. Cette pensée similaire à l’enferment le rendait claustrophobe où qu’il soit. Même au milieu d’une plaine, amoureux de Charlotte, il se sentait emprisonné par son coeur et la loyauté qu’il lui devait.

L’épisode d’Althéa l’avait rendu furieux. La nuit avança sans se soucier que Sacha eût souhaité la voir s’arrêter pour toujours. Une autre chose sur laquelle il n’avait aucun pouvoir. Le temps infirmait toute sa vanité. La nuit déroulait son tapis de minutes avec plus de célérité que sa pauvre cervelle parvenait à enfiler les idées une à une autour d’un fil conducteur. Le matin arrivait déjà et il n’avait rien résolu de son dilemme. Il ne savait même plus s’il souffrait d’amour ou de haine.

2 heures 27 du matin : tout était de la faute d’Althéa. Il allait l’étouffer avec son soutien gorge dès qu’elle quitterait la Grande salle au petit déjeuner.

3 heures 10 : oh, puis, non. C’était de la faute de ses parents. Ces ingrats, ces bêtes sociales, incapables de lui expliquer ce qu’il aurait dû faire en de telles circonstances mais imprenables sur les capitaux à enregistrer pour les dix prochaines années.

3 heures 14 : la réflexion sur ses parents n’abouti qu’à un énervement immature. De nouveau, il préféra la version où il étranglait Althéa avec des portes-jartelles, puis il irait rompre avec Charlotte, en la blessant exprès.

3 heures 45 : il voulait abandonner Charlotte par vengeance malgré la souffrance que cela lui infligerait. Il songea même la laisser à Cain, comme un vulgaire objet que l’on cède. Quant à Althéa, elle n’était qu’une pauvre fille. Amusante, sans plus. Aller à Azkaban à cause d’un strip tease ne lui convenait pas pour l’écriture du dernier chapitre de ses mémoires.

4 heures : il voulait savoir comment allait Charlotte. Si sa main était guérie. Mais juste après, il allait la pendre avec le soutif d’Althéa.

5 heures 18 : Ses yeux le piquaient. Son poing lui faisait mal à force d’avoir frappé l’écorce de son chêne ami mais c’était décidé. Il se ferait une brochette avant d’aller se coucher : d’abord Cain, ensuite Althéa, et pour finir Mimoune. C’était de leur faute à tous.

6 h30 : Il voulait se tailler les veines et aller s’enterrer vivant avec Juge Lara. Ca commençait sévèrement à sentir la fatigue.

Il n’y avait pas de dilemme. Il n’y avait pas d'obstacle. Tout était si limpide et si élémentaire. Pourquoi avait-il rendu tout cela si compliqué?

Sacha descendit de son vieux chêne. Il passa sa main sur sa barbe mais n’envisagea pas d’aller se raser. A main nue, il creusa la terre et enfouit un objet étrange avec son journal au pied de son chêne. Puis, il retourna en courant à la salle commune:


"Tout ça n’est de la faute de personne, pensait-il en traversant le parc. "C’est moi et ma grande habileté à mettre tout le monde dans l’embarras, à fuir dès que ça devient sérieux, à me trouver les meilleures excuses pour que cela ne soit qu’exclusivement la faute des autres... pour tout rater et ne m’attacher à rien."

Il atteignit le hall, descendit les escaliers en courant.

"Je ne suis pas moins libre. Je ne me suis jamais senti aussi bien… quel con!"

Il n’avait jamais couru aussi vite. Les couloirs étaient déserts. Normal… 7 heures du matin. Les cours sont terminés. Beaucoup repartent avec le Poudlard Express cet après-midi. Et lui, que fera-t-il? Se lamentera-t-il d’avoir perdu la seule personne qu’il n’a jamais aimée?

"Bon sang! Que c’est con l’amour!"

Salle commune des Serpentard. Il délivra le mot de passe, entra en trombe dans la pièce en appelant Charlotte de toutes ses tripes, de toute sa voix brisée et rauque. Il se dirigea vers le couloir des dortoirs des filles mais un sortilège l’empêcha de passer. Il lança une dizaine de 'destructo', 'd’explosium' et autres 'evanesco' colériques contre le mur qui ne bougea pas d’un grain de sable.

Charlotte! Réveille-toi! Réveille-toi! Sors de là! Mugissait-il enragé comme un chien fou. Comme un serpent qui se serait mordu lui-même et dont le poison tournerait la tête.

Pas de Charlotte mais soudain, derrière lui une présence. Cain apparut. Rire jaune du Serpentard qui considère la vision du Chef des Ombres ainsi abattu comme un exquis cadeau d’adieu. Sacha se retourne fiévreux et le regarde dans les yeux… c’est l’heure de son duel tant attendu.




Je suis essoufflé, fatigué. Je le dis tous les jours depuis deux mois mais jusqu’à cette minute, je ne savais pas à quel point j’étais à bout. Plus je m’éloigne de Charlotte, plus je me sens piteux. Barre-toi Cain! Barre-toi! Si tu restes, pour de vrai, je ne retiendrai pas mon bras.

Il parle, dit des choses qui m’assassinent. Je ne comprends pas ses mots. Mon esprit est trop perturbé. Il prononce le prénom de Charlotte et c’est la goutte d’eau. Charlotte dans la bouche de Cain est une insulte à la poésie.

Je lève ma baguette et je crois que je pleure.


Recule! lui crie-je forcené. Bouge! Tu me pollues.

Il parle encore. Me provoque. Dis des choses atroces. Je lui ordonne de reculer.

Mais…

Je ne sais pas ce qu’il se passe. Son corps tombe sur le sol. Un éclair bleu vif est sorti de ma baguette et l’a frappé au visage. Il se tord de douleur puis plus rien. Silence. Qu’ai-je fait? Qu’ai-je prononcé comme incantation? Est-ce moi qui ait fait ça? Je perds la tête. Je tombe à genoux et j’appelle Charlotte une dernière fois. Je n'ai plus de voix. Un chétif murmure dégouline le long de mes lèvres sèches:


Charlotte, viens, s’il te plaît.
J’ai mal.
Je t’aime.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/Sachens
Cain Edelweiss
Personnage Inactif
Cain Edelweiss

Nombre de messages : 42
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14592
Date d'inscription : 15/08/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyMar 31 Juil 2007 - 20:05

En ce dernier matin qu’il passerait à Poudlard cette année, Cain s’était levé relativement tôt pour empaqueter ses dernières affaires. Il quitterait l’école avec le Poudlard Express, rejoindrait ses parents sur le quai pour aller directement à la demeure familiale et commencer ses vacances. Ces derniers jours, il n’avait ni croisé Jo Campbell, ni Charlotte Leonhart. A croire que les deux pies-grièches s’étaient mises d’accord pour éviter les itinéraires qu’il emprunterait. Ce qui l’exaspérait le plus fut de passer à côté de la préfète. Ils partageaient tout de même la salle commune de Serpentard; ils auraient dû se croiser.

Ayant loupé le repas de la veille pour une raison à négliger dans ce récit (et ne pas aller en colle le jour de son départ), Cain n’avait pas pu être témoin de l’humiliation publique que le couple avait subit dans la Grande Salle. Toutefois ses camarades de dortoirs s’étaient fait un réel plaisir de le lui raconter dans les moindres détails. Chacun savait qu’il avait de Lansley en grippe depuis que ce dernier l’avait pendu par les pieds devant un colloque de jeunes filles, dans un couloir de l’école. Il s’en était voulu toute la soirée de ne pas avoir pu être là pour apprécier le tableau. Malgré qu’il avait l’impression d’avoir obtenu de Charlotte ce qu’il attendait d’elle, pour parachever leur mise à mort morale, il comptait bien utiliser cette dernière matinée pour se rendre dans le bureau du professeur Dumbledore et raconter quand même ce qu’il avait vu Sacha de Lansley et Charlotte Leonhart assassiner Juge Lara Impartial. Tandis qu’il entassait ses chemises parfaitement pliées dans sa malle, il jubilait à l’idée de provoquer ses propres larmes en s’imaginant un monologue bouffon au sujet de l’événement :

"Ils m’ont menacé, toute l’année, professeur ! Je ne pouvais pas vous le dire avant car Sacha me faisait du chantage. Ce garçon est fou et manipulateur ! J’avais peur qu’il retourne cette accusation contre moi ou ma famille, qu’il en vienne à vous faire croire des choses horribles ! Oh, professeur ! Aidez-moi ! Sacha est un assassin !"

- Je suis génial… rigola-t-il à haute voix en pouffant.

Il referma sa malle au moment où il entendit pour la troisième fois consécutive des éclats de voix dans la salle commune. Vérifiant une dernière fois que toutes ses affaires étaient prêtes, il alla voir d’où venaient ces bruits. Il contrôla l’horloge magique qui ronflait en faisant tic tac, accrochée au mur de leur dortoir. Il était sept heures. Pourquoi un tel vacarme à sept heures ? Il irait se rincer l’œil sur les derniers ragots (peut-être était-ce une dispute de couple, stressés à cause du départ) puis, il se rendrait dans le bureau du professeur qu’il savait très matinal. Mais quand il arriva dans la salle commune le spectacle valait vraiment le coup. Un cadeau de Merlin en personne :

- De Lansley qui perd son sang froid… ! J'adore.

Sacha était en train d’abattre des sortilèges contre le mur qui les séparait du couloir menant au dortoir des filles, il s’époumonait pour faire sortir Charlotte Leonhart de là. Il était tellement navrant de tristesse que cela provoqua chez Cain un rire comme jamais entendu :

- Tu cherches peut-être quelque chose dans ces dortoirs ? fit le Serpentard quand il retrouva son calme. Si c’est ta catin, tu devrais aller vérifier dans mon lit, on sait jamais, elle pourrait avoir eu envie UNE FOIS ENCORE (souligna-t-il exprès) d’oublier tes stupidités d’hier. T’es pitoyable de Lansley… avec une sale Gryffondor en plus !

Le septième année avait vraiment l’air sur les nerfs. Plus Sacha soufflait de haine et plus son regard devenait sombre, plus Cain prenait son pied de le voir à sa merci et à celle de son propre amour. Monsieur Liberté était à deux doigts de la prison et à deux mètres de sa prison perpétuelle. Savoureux spectacle !

- J’allais voir le professeur Dumbledore, commença Cain qui ignorait que Sacha avait deviné son chantage sur Charlotte, ta copine était exquise mais elle ne m’a pas satisfait… Et oui, en effet… petit 1, elle a cédé à mon irrésistible charme… ou alors, pour être plus modeste, petit 2, tu ne lui suffisais plus. Je penche pour un peu des deux et beaucoup du petit deux.

Il ignorait aussi que Sacha aidait, sans qu’elle sans rende compte, la préfète de leur maison à contourner leur pacte. Notamment, il avait fait en sorte qu’elle l’abuse grâce à une potion lui faisant croire qu’il avait obtenu d’elle tout ce qu’il voulait. Malheureusement et en réalité, il n’avait strictement aucun souvenir de ce qu’il s’était passé entre eux. Il ne lui restait qu’une vague impression d’avoir été satisfait. Mais Cain était trop fier pour avouer qu’il avait oublié sa nuit avec Charlotte. Son contement le plus profond venait de les avoir séparé pendant pratiquement tout le semestre.

- Comment as-tu fait pour te satisfaire de ‘ça’ ? poursuivit-il alors que Sacha l’abjurait de se taire en armant sa baguette.

Cain sortit la sienne mais se dirigea à reculons vers la sortie de salle commune. Il pointa sa baguette magique sur le Serpentard dont l’énervement montait toujours plus. Bien qu’il se sente moins en sécurité qu’au début (car un Serpentard en colère on sait ce que ça fait) il ajouta encore :

- Je t’ai vu tuer le Juge… Charlotte m’a bien fait pitié… mais c’est rien à côté de ce que je ressentirai pour vous quand tu seras à Azkaban pour meurtre. Ca fait quoi d’être seul au monde, Sacha ?

Ce qui se passa ensuite, Cain ne sut le décrire. Il n’obtint jamais de réponse à sa question. De Lansley lui avait lancé une incantation qui l’avait projeté sur le sol, lui brûlant les yeux, lui mordant le cerveau. Il aurait parié pour un Doloris mais ce n’était pas ça… il sentit tous ses souvenirs s’entrechoquer les uns à la suite des autres et sa tête se vider peu à peu. Il perdait la mémoire et il perdait la vue. Trou noir.
Made by T.O.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14506
Date d'inscription : 29/10/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Cachots   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyMer 1 Aoû 2007 - 2:00

~†~ Allongée dans son lit, encore éveillée et toute habillée. Charlotte n'arrivait pas à dormir. Le sommeil ne voulait pas venir. Morphée n'avait apparemment pas envie de venir la délivrer de toutes ces pensées qui tournaient dans sa tête... Alors elle restait là... Immobile, les mains sur le ventre et les yeux fixés sur les rideaux de son lit à baldaquin. Cela faisait plusieurs heures qu'elle était là, qu'elle n'avait pas bougé. Cela faisait plusieurs qu'elle réfléchissait. Hope, son petit chat noir, dormait, lové contre son flanc. Comme elle aurait aimé pouvoir faire comme lui... Au lieu de cela, elle restait aussi immobile qu'une statue, à fixer le même point depuis des heures.... Elle avait vu plusieurs filles se coucher, elle en avait vu d'autres venir chercher quelques choses dans leur valise pour ressortir. D'autres encore s'étaient mises à lire, avant de se coucher. Et celles qui n'avaient fait qu'un détour par le dortoir plus tôt venaient finalement se coucher à leur tour. Quand pourrait-elle enfin dormir... ? Et quelle heure était-il ? Elle ne savait pas. Elle avait perdu la notion du temps. Et les rideaux tirés ne lui laissaient même pas voir s'il faisait encore nuit ou déjà jour....

A quoi pouvait-elle bien penser durant tout ce temps... ? A votre avis... A Sacha, comme toujours... Elle ne l'avait pas revu depuis l'épisode de la Grande Salle, et les derniers mots qu'elle lui avait adressés étaient pour lui retirer des points et pour qu'il se rhabille. Se rhabiller ? Oui, se rhabiller... Car cette idiote de Belrin avait eu la bonne idée de faire un striptease devant toute la Grande Salle et Sacha n'avait pas trouvé mieux que de la suivre.... Elle savait bien qu'il aimait provoquer, défier les règles et faire le pitre... Et habituellement, cela ne la dérangeait pas. Mais là, c'était trop pour elle... Comment aurait-il réagi lui, si elle s'était mise à retirer ses vêtements devant tout le monde... ? Et puis, elle ne lui avait pas demandé de la rejoindre ou de quitter la Grande Salle, juste de se rhabiller.... Qu'il ait voulu suivre Belrin... Cela le regardait, mais qu'il ne lui demande pas de le tolérer, lorsque lui ne l'aurait pas fait... Et puis la jeune brune était ce qu'elle était.... Mystérieuse, silencieuse, réfléchie, impulsive, lunatique, contradictoire et parfois colérique... Il ne l'avait encore jamais vu vraiment énervée. Voilà qui était fait.... Et, s'il ne le supportait pas, alors peut-être vallait-il mieux arrêter là.... ~†~


* Je raconte n'importe quoi... *

~†~ Oui, elle racontait n'importe quoi... Car à tous ces adjectifs la caractérisant, il fallait en ajouter un primordial : Amoureuse. Oui, elle était amoureuse. De Sacha. Oui, elle l'aimait. Alors...... Est-ce que cela se terminerait ainsi.... ? Est-ce qu'elle avait fait tout ça pour rien... ? Ce pari avec Edelweiss et.... Tant d'autres choses.... Est-ce qu'il avait fait tout ça pour rien... ? Lui conseiller une potion et..... Tant d'autres choses.... Est-ce que le seul souvenir heureux et libres qu'ils auraient serait ce week-end à Pré-au-Lard....... ? Elle espérait que non. Elle voulait croire que non. Ca ne pouvait pas se terminer comme cela. D'autant plus que le Poudlard Express les ramènerait chez eux dans l'après-midi... Et que Sacha ne reviendrait pas à Poudlard.... Elle irait le voir, avant la départ, et s'excuserait. Et pourtant Merlin savait comme elle détestait s'excuser... Mais elle le ferait. Changerait-elle s'il le lui demandait ? Elle ne savait pas... Elle y réfléchirait certainement mais au final... Peut-être, oui. Elle ferait des efforts, si cela pouvait lui permettre de ne pas le perdre....

Perdue dans cet océan de pensées qui l'engloutissaient, prête à se noyer, elle entendit des bruits de pas. Ils venaient de la salle commune. Puis une voix... Elle se redressa et s'assit sur le bord de son lit, attentive au moindre son. Puis des bruits de coups... Comme... Des bruits sourds. Comme des sorts jetés sur un mur. Et à nouveau cette voix... Sacha. Il l'appelait, hurlant. Puis plus rien. Elle se leva et ouvrit la porte de son dortoir, s'avançant vers les escaliers qui menaient à la pièce commune. Une discussion.... Elle descendit quelques marches, et la voix de Cain lui parvint aux oreilles. Il irait voir Dumbledore. Sale troll... Son poing se serra, celui-là même qui avait saigné. Elle l'avait désinfecté, il fallait maintenant attendre que cela cicatrise. Son charme irrésistible ? Sacha ne lui suffisait plus ? Idiot... Se satisfaire de "ça" ?! Qu'il crève... Il l'avait presque supplié pendant des jours et des jours... A nouveau, la voix de Sacha s'éleva, plus forte, lui ordonnant de partir. Mais Edelweiss continua, lâchant d'autres sarcasmes blessants. Elle descendit encore un peu, assez pour voir la scène, et s'arrêta. Sacha avait le bras tendu, la baguette pointée vers Edelweiss. Une lumière bleue.... Et Cain se convulsait sur le sol. Puis plus rien.... Elle fixa son corps immobile sans la moindre pitié, ni la moindre compassion... Cela la laissait totalement froide. Mais son regard fut ensuite attiré par Sacha, qui venait de se laisser tomber au sol. La pièce était tellement silencieuse qu'elle parvint à l'entendre, malgré la faiblesse de sa voix....

Elle sentit.... Elle sentit son coeur se serrer. Il avait mal. Elle avait mal. Il l'aimait. Elle l'aimait. Elle descendit rapidement les dernières marches et s'arrêta, à quelques mètres à peine. Elle resta figée durant quelques instants, hésitante. Et s'il la repoussait... ? Que ferait-elle... ? Tant pis, elle ne préférait pas l'imaginer.... Lentement, elle franchit les derniers pas qui le séparait d'elle et se mit à genoux elle aussi, face à lui. Elle ne dit rien, l'observant durant quelques secondes, glissant une main dans ses cheveux. C'était la première fois qu'elle voyait un homme pleurer. C'était la première fois qu'elle voyait Sacha pleurer... Et cela lui fendait le coeur... Elle eut bien du mal à se retenir et à ne pas fondre en larmes à son tour... La boule venait d'apparaître dans sa gorge, signe d'une émotion trop forte.... Elle se pencha doucement vers Sacha et déposa un baiser sur sa joue, recueillant au passage l'une de ses larmes. Douceur... Puis elle glissa ses bras autour de son cou, alors qu'un petit murmure s'échappait de ses lèvres. Tendresse... ~†~


" Tu n'es pas seul...
Je t'aime... "


~†~ Mimoune vint alors nicher son visage au creux du cou du jeune Serpentard, le serrant fort contre elle. Très fort... Elle se mordit la lèvre inférieure, pour empêcher ses larmes de couler puis releva la tête, inspirant profondément, avant de venir poser son menton sur l'épaule de Sacha, le gardant contre elle. Mais déjà, elle entendait des bruits de pas venant des dortoirs, féminins comme masculins... Attirés par les cris de Sacha... Le temps que les élèves se lèvent et réveillent ceux qui avaient le sommeil trop lourd pour entendre quoi que ce soit... Et puis les voilà.... Drôle de scène devant leurs yeux... Un corps étendu, et deux élèves dans les bras l'un de l'autre... Le Chef de l'Armée des Ombres et la Préfète. Elle entendit quelques murmures, qui demandaient ce qui était arrivé à Cain, ce qu'il se passait, et autres..., mais déjà, sa vue se troublait et ses yeux se remplissaient de larmes. Elle ferma les yeux, restant tout contre Sacha. Est-ce que c'était fini... ? ~†~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Elisa-Flavie Wind
Adulte
Elisa-Flavie Wind

Nombre de messages : 386
Age : 31
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 15126
Date d'inscription : 18/02/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyMer 1 Aoû 2007 - 17:23

*Ce dernier matin. Ce matin amer et embué allait certainement être gravé dans la mémoire d'Elisa pour une longue période.*

*Noir. C'était noir de monde.*

*La matinée avait tout d'abord commencée avec des coups sur le murs, des cris rauques, la voix sifflante de Cain et pour finir, un bruit sourd sur le sol. Puis, plus rien. Nothing. Nada. Niete...*

*Elisa, déjâ éveillée depuis un bout de temps, se redressa sur son lit et posa ses peids nus sur le sol en pierre. Autour d'elle, alertées par le bruit, de nombreuses consoeurs se hâtait de quitter le dortoir des filles pour la salle commune. D'autres cris et des murmures lui parvint au oreilles. Intriguée, la jeune québécoise se leva sans enfiler sa robe de chambre et suivit les autres filles dans les escaliers.*

*Noir. C'était noir de monde.*

*Se frayant un chemin entre ses confrères et consoeurs dans les marches, Elisabeth avança lentement vers la salle commune. Les trois tiers des serpertards s'emblaient s'être donné rendez-vous dans les escaliers. Des bourdonnements emplissaient l'espace, se concentrait dans chaque centimètre carré. Un pied devant l'autre. Tranquillement, Elisa franchit les derniers pas avant d'arriver à destination. Entre les bourdonnements, des sanglots étouffés...Mais, la jeune femme ne pouvait rien voir encore...*

*Noir. C'était noir de monde.*

*Après quelques pas dans la salle à jouer des coudes comme la plupart des autres élèves, Elisa s'immobilisa lorsqu'elle se trouva en face de la scène en question.*

*Le jeune héritier Sacha De Lansley et la préfete Charlotte Leonhart étaient à genoux et enlacés l'un contre l'autre, sanglotants. À quelques pas, était allongé le corps de Cain Edelweiss. Trois garçons l'encerclait afin d'essayer de le réanimer. Probablement ses amis. Enfin pour le moment, cela s'avèra inutile, il semblait rester inconcient.*

*Malgré le boudonnement qui persistait dans la salle, des questions , ou plutôt, des brides de questions purent se frayer un chemin aux oreilles d'Elisabeth. Que s'était-il passé? Il y a pas d'autres blessés? Il y a des témoins? La jeuen québécoise n'interroga personne...*

*Noir, c'était noir de monde.*

*Elisa ne parlait pas. L'espace était assez envahi comme ca. Non, elle comtemplait Charlotte et Sacha à deux ou trois mêtres d'eux. Elle les trouvait beaux. Vibrants. À eux seuls, ils semblaient arrêter le temps. Les éleves s'agitait autour d'eux, mais ils semblaient ne pas s'en apercevoir. Ou ne voulait pas s'en apercevoir. Une bulle invisible semblait s'être fomée autour des amants. Eli n'osait pas et ne voulait pas s'approcher davantage du jeune couple. Vallait mieux rester à distance, pour ne pas gâcher ce moment d'intensité. C'est ce qui fesait la beauté des êtres, l'intensité.*

*Mais, à côté de Sacha et Charlotte, tout semblait être noir. Noir de monde*

*Elisa détacha ses yeux de la scène. La réalité semblait avoir repris le contrôle sur elle. Déjâ, certaines personnes commencèrent à remonter dans leurs dortoirs, prétexant un train à prendre ou une valise à boucler. Une autre personne cria qu'il fallait amener Cain à l'infirmerie.*

*Elisa, elle, ne dit rien, ne fit rien. Les questions, comme des bourgeons, commencèrent à fuser dans sa tête. Le Comment, le pourquoi...Mais, elle préfèra les garder pour elle. Parce que certaines réponses restait introuvables et qu'elle ne voulait rien briser du moment présent. Elle se contenta d'observer la scène de nouveau, en respirant profondément....*

*La salle commune était noire. Noire de monde*
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14502
Date d'inscription : 30/10/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyMer 1 Aoû 2007 - 21:09

Comment (d)écrire le vide? Avec quatre lettres et c’est tout, on en a fait le tour? Impossible... c'est si vaste le vide.

C’est le vide que je ressens quand je réalise que Cain est devant moi, allongé et sans bouger. Je ne sais même pas s’il respire. Je ne réalisais pas à quel point cela était difficile d’ôter la vie à quelqu’un. Mon estomac est retourné et j’ai envie de vomir. Je me sens si mal, aphasique, marmoréen, brisé. Les voix s’élèvent autour de moi mais je ne perçois qu’un bourdonnement mat et une chaleur que je crois reconnaître m’enceint avec mansuétude. Une nébuleuse de sensations sans nom appuie sur mon thorax jusqu’à lui couper complètement l’oxygène. Suffoqué et vide.

Accepter de tuer Juge était irréfléchi mais tel était son désir et je lui obéissais, comme un enfant cède à sa mère sans poser de questions, car il a confiance dans son jugement. Pour Cain, c’est autre chose. Il ne m’avait rien demandé. J’ai perdu mon sang froid, comme il a dit. Incapable de dominer les maléfices qui remuent en moi quand mes émotions sont à leur comble. D’instinct, je sais le sortilège irréversible. De la magie noire. Cependant, je n’ai jamais appris cette sorte de magie. Elle est là, tapie quelque part en moi, prête à fuser de mon encéphale dolent ouvert à tout venant, à chaque menace présomptive.

Progressivement, la conscience des mouvements autour de moi me ramène. Mes bras sont ballants le long de mon corps. Mes yeux ouverts et mouillés font le point devant moi. Le torse de Cain remue. Il respire. Vivant. Plus proche, une chevelure. La tête de Charlotte est dans mon cou. Des filles pleurnichent, d’autres se taisent en contemplant Cain comme une œuvre d’art renversée par le temps. Sur la victime étendue, les garçons gardent leurs regards tantôt vicieux qui prospectent dans l’espoir morbide de découvrir une goutte de sang et d’avoir de quoi discuter dans le Poudlard Express de leur retour, tantôt ils se font compatissants et abattus, s’appliquant à ne pas juger trop vite de la situation.

Je rabats mes bras autour de Charlotte et mes larmes vont de plus belles. Je la serre très fort parce que je voudrais qu’on ne nous détache jamais. Et peut-être même que si je serre encore, elle finira par rentrer dedans moi, et j’aurais tant pleuré que mon corps se liquéfiera et nous nous évaporerons quelque part où plus rien ne nous défie et où c’est plutôt bien de vivre.

Entre des sanglots que je ne parviens plus à maîtriser et qui me déchirent car je comprends que c’en est fini pour moi et ce, que Cain soit blessé ou décédé, je glisse à Charlotte toutes mes sincères excuses. Parce que je ne suis pas le meilleur, ni le plus intelligent, ni vraiment à la hauteur, ni vraiment un bon menteur, parce que j’ai tant essayé de me distinguer que j’ai perdu qui je voulais être et qui j’étais vraiment. Qu’être simplement son Sacha ne me suffisait pas et que l’inanité de mes projets me mène aux accrocs et à la séparation. A quoi on pense quand on imagine que c’est la fin? Je sais pas exactement, moi je me dis qu’une fois seulement, je voudrais que Charlotte voit mes parents, mes amis à Newquay… l’endroit où j’ai grandi. Après il pourra tout m’arriver; je veux juste savoir qu’elle a vu où j’ai grandi.

Très soudainement, je me reprends. C’est impossible, je ne peux pas geindre comme un enfant devant tous ces yeux. Bouse! Je suis Serpentard. Plus malin que ça. On ne m’abattra pas aussi facilement, je n’ai pas fait tout cela pour rien. Toute cette vie d’ado débile pour terminer à Azkaban? Pour ce vaurien étendu? Ce cloporte qui me détestait seulement de l’avoir pendu par les pieds et d’en avoir bien rigolé?

Je me relève, sans sécher mon visage et aide Charlotte à faire la même chose. Je l’embrasse. M’excuse encore. Moi qui ne l’avais jamais fait, je crois que c’est la centième dois en moins de cinq minutes que je lui dis pardonne-moi.

J’essuie le sien, en l’embrassant. Nos joues se caressent puis il faut bien se séparer. Je voudrais partir. Pas fuir, non, car j’assumerai. Je voudrais juste partir avec elle. Elle verra ce qu’auraient pu être nos vies.

Le professeur Rogue entre dans la salle commune. Le silence se fait immédiatement. Je le regarde profondément pour qu’il recueille en moi ce dont il a besoin pour savoir comment agir face à ce qu’il vient de se passer. Tout en même temps, à l’oreille de Charlotte, sans virer mes yeux de bord des sombres pupilles de Monsieur Severus Rogue, je murmure en souriant:



Mim’… je dois partir, bébé… je te promets que je viens te chercher à l’arrivée du Poudlard Express. Attends-moi, j’ai tout un beau pays à te montrer…

Je me détache d’elle et attend la réaction du professeur… soit je file en courant pour le semer, soit… que va-t-il faire?


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/Sachens
Professeur Rogue
Modérateur
Professeur Rogue

Nombre de messages : 483
Gain de Gallions : 15237
Date d'inscription : 12/01/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyVen 3 Aoû 2007 - 15:48

De quelques pas lents, sous la noirceur de sa longue cape, le regard imperturbable, l’allure sévère, il se rendit au centre de la scène. Au lieu même où tous les regards se tournaient.
Le silence s’éleva à son apparition tel un chef d’orchestre lorsqu’il lève sa baguette et que tous, musiciens et spectateurs retiennent leur souffle juste avant le frémissement frénétique des archets sur les cordes, des coups sur les lames, du souffle dans les corps et des vibrations dans les caisses de résonance . Tous les Serpentards sans exception étaient réveillés. Ce fait n’étonnait guère Rogue, la dernière nuit à Poudlard était par tradition agitée. Et par tradition, le professeur Rogue apparaissait à l’aube.
Cette petite intervention matinale suffisait à son allégresse qui n’avait d’égal que la jubilation de voir tout ces visages emplis de culpabilité. Ce jour ne manqua pas à la règles, leurs traits étaient déconfits.

Alors qu'il était à une dizaine de mètre de l'entrée, il avait pu sentir l'effervescence qui régnait en ces lieux. La forme interrogative régissait le brouhaha de pensées bien que quelques indices surgissaient de cette cacophonie spirituelle. Il fut aisé de reconstituer les événements. Mais c’est au moment où il capta le regard de Sacha qu’il recueillit le déroulement de l’altercation avec une clarté étonnante.

Sa nuit dans l’arbre, sa mélasse de questions sur son soi intérieur, l’exaltation de ses sentiments passionnés pour Charlotte, le seuil de son exaspération rompu sur... Cain Edelweiss.

Il n’eut pas besoin de se retourner pour voir le corps de l’adolescent gisant sur le sol.

A ce moment, on aurait presque pu percevoir une étincelle de fierté dans l’oeil de Rogue. Mais cette lumière imperceptible disparu derrière son allure impassible pour laisser place à sa sévérité.

Au centre de la scène, le professeur Rogue se tourna pour faire face à l’emplacement originel d’un Cain étendu. Des regards terrifiés constatèrent son étrange disparition. Dans son insipide murmure, il expira ces mots avec acidité:


-Wind, Vous avez une soudaine envie de vous afficher? Croyez-vous que ce soit une tenue adaptée à moins que votre armoire soit vide. Retrouvez votre décence avant de rejoindre les elfes de maison à l'atelier dressing, ils trouveront de quoi vous occuper. N'est ce pas Grainedemoutarde?

Un Elfe de maison, vêtu d’une robe usée mais d’un noir profond, jouait à l’équilibriste avec un building de vêtements pliés sur le dos. Il apparut au milieu de la foule, posant son regard bleu, sur le professeur avant de lui répondre dans sa voix de crécelle :

-Bien sûr maître, tout ce que vous voudrez.

Avant de disparaître à nouveau.

Miss Darkus, j'ai entendu dire que vous tentiez de soudoyer les correcteurs pour améliorer vos piètres résultats. Mr. Aminator vous attends pour un petit travail administratif.

-Quand cesserez-vous de contempler votre camarade, Falcon. Fermez la bouche, vous ressemblez à une de ces carpes que l’absolu mauvais goût des moldus use comme décoration. Puisque qu’il semble que vos révisions harassantes vous ont fait perdre des informatiosn importantes, je vous rappelle juste que le préfet est censé montrer l’exemple.

-Comme il semble que vous soyez bien matinale aujourd'hui, vous avez 15 minutes pour boucler vos valises et descendre dans la Grande Salle en robe de sorcier. Vous préparerez les lieux pour accueillir vos camarades pour le petit déjeuner, et ce dans le plus grand silence.
Je ne tenterai pas d'élever un soupir au dessus de celui de mon camarade, sauf si vous souhaitez vraiment expérimenter les sortilège de gonflangue qui vous pigmente de bleu et enfle votre langue jusqu’à vous étouffer avec celle-ci dans d’atroces douleurs.

-Sacha Théodore de Lansley dans mon Bureau.


Le professeur se dirigea alors vers la sortie de la salle suivi de Sacha. Par pensé, ce dernier s’était clairement dénoncé, il avait aussi exprimé ses souhaits. Le professeur était aussi au courant de l’orchestration du meurtre de la juge. Et pourtant, il l’aidait à s’échapper en lui offrant quelques instants seul avec le réseau de cheminée.

Le corps de Cain avait été transporté en toute discrétion jusqu’à l’infirmerie, et ce par le soin des Elfes de maisons prévenus par le professeur avant de pénétrer dans la SalleCommune.
Revenir en haut Aller en bas
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15226
Date d'inscription : 24/01/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyVen 3 Aoû 2007 - 23:32

*Dormant dans le même dortoir que Charlotte, Purdey était en train de dormir, sur le ventre, le bras gauche sous l'oreiller, l'autre dans le vide, elle n'était pas du tout connecté à Poudlard, encore moins aux évènements qui se déroulaient dans les lits qui l'entouraient. Mais même si son sommeil était lourd, les hurlements dans la salle commune parvinrent à éveiller la Serpentard. Les yeux clos, elle murmura un truc, une sorte d'insulte envers la personne qui hurlait et qui l'avait réveillé.
Elle se tourna sur le dos. La veille elle s'était couchée tard, et pour causes, elle était restée avec Mark pendant un moment.
Les yeux flous, elle regarda dans le dortoir, quelques filles étaient déjà réveillées.

Pense : Nom d'un troll en tutu, il est trop tôt pour se lever.

D'un geste gauche elle se redressa sur son lit, et aperçut Charlotte courir vers la salle commune. Décidément, elle était bizarre la préfète. Enfin, les hurlements dans la salle commune et la sortie précipitée de Charlotte poussa Purdey à sortir elle aussi.
Vêtue d'une légère chemise de nuit noire, qui lui arrivait au dessus des genoux, et coiffée ... euh non, elle est pas coiffé, elle a les cheveux en pétard.

D'un pas léger, elle sortie du dortoir, et entra dans la salle commune, mais elle s'arrêta brutalement. Sacha et Charlotte étaient enlacé par terre, et Cain ... euh bah ... il était par terre, étendu.
Là, Purdey ne comprenait rien du tout.

Pense : Qu'est ce qu'il s'est passé ici ?

Elle aperçut Elisa Flavie, puis des yeux elle chercha Mark. Il avait certainement du entendre les hurlements lui aussi. Sur la pointe des pieds, elle essaya de regarder parmi tout les Serpentard présent si Mark était là. Mais non, Mark Resnald n'était pas là.

Pense : Il doit dormir ... Le Nanda
J'vais le chercher.


Elle se glissa entre les autres élèves de sa maison pour gagner la porte qui donnait aux dortoirs des garçons. Elle passa juste à côté de Cain, elle lui lança un regard bizarre, puis monta dans le dortoir des 5èmes années. Il n'y avait personne, sauf Mark. Le Egon
Discrètement, Purdey s'approcha du lit de Mark. Il dormait comme un bébé, c'était chou à voir.
Elle s'assit délicatement à côté de lui. Etant sur le dos, Purdey contempla celui qui trônait dans son coeur, puis au bout de deux minutes elle se pencha pour l'embrasser, et lui murmurer à l'oreille.*


"Mark ... réveille-toi, faut qu'on descendre dans la salle commune, y a Sacha qui pleure avec Mimou... euh Charlotte, et je crois que Cain à crevé."

*Lentement elle le vit se réveiller. Au bout de dix minutes, Monsieur Resnald était enfin debout. Elle sortie du dortoir, suivit de Mark.
Mais une fois en bas, Elle aperçut Rogue Partir, suivit de Sacha. Cain n'était plus là. Le calme régnait dans la salle commune.
Mark derrière elle, elle espérait que tous ceux qui étaient là ne remarqueraient pas qu'elle sortait du dortoir des garçons, avec Mark.*
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 30
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13512
Date d'inscription : 10/08/2007

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyMer 15 Aoû 2007 - 22:40

~ C'est une pièce sombre à l'atmosphère pesante et inquiètante. Une ambiance lourde ... presque oppressante. Tout est noir et pourtant... Différentes voix se font entendre. Des voix féminines, masculines... Toutes semblent affolées mais il était difficile d'en comprendre les paroles. Puis vint un jet de lumière vert sorti de nul part... L'obscurité refait soudain surface et l'on trouve à présent un silence olympien. C'est aprés quelques secondes que le visage d'un jeune homme se dessina d'une façon troublante. Qui était-ce? L'image devint de plus en plus précise... De plus en plus nette! La personne se trouve en mouvement, inquiete et essouflée. Ce n'est autre que Sacha! Il était plus facile de le reconnaitre à présent... Une autre personne est présente mais sa silhouette était inconnue aux yeux de celui qui révait cette scène... Un ennemi? Tout portait à croire cela... De part l'air énervé de Sacha et le ricanement de l'inconnu. Leurs lèvres bougent mais aucun son n'en sort... Tout était semblable à un film muet sur fond noir. Il n'y avait ni décor, ni lieu pour se reperer... C'est alors qu'une voix mesquine se fit entendre: " Tu seras seul. Tout seul " ... Comme un chuchottement ravi... Quelques secondes plus tard, une autre voix masculine prononça le prénom "Charlotte" C'était surement la voix de Sacha mais déformée... Puis retour aux pleurs!

C'est à présent l'image de Charlotte qui vint combler l'espace. Un visage fin et magnifique mais qui abordait un air triste... Comme tout simplement brisé. Ses yeux regardérent en face d'elle comme si elle observait une personne ... On pouvait y déceler des larmes. Du moins était-ce des larmes? Mais à qui elles étaient destinées?

Puis encore un trou noir! Et enfin.... Un cri! ~


Eneas se réveilla en sursaut. Fievreux et tremblant... Son regard paraissait affolé! Il était essouflé et se demandait d'où provenait ce cri. Faisait-il parti de son rêve? Ou était ce vraiment un cri de l'extérieur qui venait tout juste de le réveiller? Il regarda autour de lui.. Les draps étaient défaits et ses camarades de chambre se trouvaient tous à l'entrée de la chambre. A croire qu'il n'avait pas encore aperçu Eneas enfin réveillé. C'est alors qu'un d'eux se tourna vers le jeune Serpentard... il avait couru et semblait rassuré de voir enfin le " Petit Prince " avec les yeux ouverts.

Eneas! Tu devrais venir voir ça! ... Je crois que cela a un rapport avec Sacha et Charlotte! Grouille toi !!

Eneas n'avait guère besoin d'en entendre encore plus... Il se leva, mit un jogging et rejoignit ses camarades. Lorsqu'il vit alors Sacha dans les bras de Charlotte. Eux seuls faisaient face à un corps étendu... La personne semblait morte mais...en regardant de plus prés, ce n'était pas le cas. Le Serpentard resta en haut des escaliers, regardant la scène qui, il fallait avouer restait émouvante malgré ce climat tragique

C'est alors qu'Eneas vit le visage de la personne étendue sur le sol. Ce visage... Il le reconnut. C'était celui de son rêve avec Sacha. Il ne comprenait pas ce qui venait de se dérouler mais... Etait-ce encore un de ses rêves prémonitoires? Bref, ce n'était pas le moment d'y penser. Pour le moment, le Serpentard resta à l'écart, toujours en haut des escaliers... Les autres venaient peu à peu autour des amants, par curiosité. Pourtant, Eneas faisait abstraction de la foule. Son regard s'était posé sur les deux jeunes gens... Il comprenait à présent, rien qu'en les observant, tout l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. C'était troublant de les voir ainsi, aussi ... vulnérables. Eneas ne pouvait qu'être attendri par cela... Charlotte laissait apparaitre face aux yeux de tous sa sensibilité à fleur de peau. Elle se retenait pour ne pas craquer à son tour... Eneas le savait. Même s'il se sentit dépassé par ce qu'il venait de se passer... Il put déceler dans l'expression de sa cousine, un soulagement intense... Une étape douloureuse à présent terminée...

Eneas resta ainsi pendant plusieurs minutes... Même à l'arrivée du professeur Rogue, il observa les intentions de Sacha. Qu'allait il faire? Décider? Aprés cet évenement, tous avaient compris que Sacha était la cause de ce spectacle... Comme si il avait attendu cette fin d'année pour enfin ouvrir ses plaies. Le concerné suivit alors le directeur de la maison... sans regard aux élèves autour de lui. Ainsi se termina l'année scolaire...


Samedi 30 Juin 2007 à 08h00

Je me sens désemparé par ce que j'ai pu voir... Je n'ai rien vécu de ce qu'il s'est passé et pourtant... La vie réserve des surprises! Encore hier, Charlotte et Sacha ont été confrontés à un strip-tease. Ce matin, ils étaient dans les bras l'un et l'autre... Et ce jeune Cain convulsant sur le sol.
Je cherche mes mots. Il est encore tôt, tout le monde chez les Serpentards, est réveillé. Certains terminent leurs valises, d'autres discutent pour passer le temps... Et moi je pense, et j'écris. Je pense à Charlotte... et son amant. L'amour est un feu dangereux qui peut vous consumer en un rien de temps. Charlotte y a gouté... Je ne sais rien de ce qui s'est passé avec ce Cain mais je crois que c'est la première fois que ma cousine me cache autant de choses...
Et puis ces rêves... Encore un... Ce ne sera pas le dernier mais ce que je ne comprends pas, c'est... Pourquoi ais-je révé de cela qu'à l'instant même où cela se produisait? Peut-on ne jamais changer le futur? ...
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14502
Date d'inscription : 30/10/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 15:12

J'ai le spleen qui coule dans mes veines et j'aurais beau m'entailler la chair, il coagule déjà à la moindre partie de mes cellules, ne cicatrisant rien des années tristesse. Non. Il obstrue. Empêche la vie de s'écouler. Mon sang n'est que mélancolie.

Rougir? Vous vous trompez. Vous faites erreur en croyant que mes joues rubicondes sont le signe de ma gêne quand je constate que Charlotte et moi avons bon public et qu'il me faut affronter quelques regards accusateurs, attristés ou bienveillants au sortir de la salle commune.

J'affecte un air dégagé, glisse mes mains dans mes poches, suis le maître en tâchant de requinquer à leurs yeux une impétuosité plus impavide. Tranquillement, revêtir mes vieux paradoxes. Mon armure incassable. Mon indifférence. Mon insouciance. Laisser une dernière image plus proche de ce qu'on croit savoir de Sacha. Il n'est qu'une tête à claque qui vient de faire une super boulette. La boulette de trop.

Alors oui, comme vous faites erreur quand vous cru me voir pleurer. Et quoi? Sacha ne pleure pas. C'est impossible. Il est fort! Il est ardent, lalalilala! Il sait se sortir de tout! Des larmes? Non. Je l'ai déjà expliqué, c'est seulement Mélancolie qui remplace toutes mes sécrétions. Bouchant mes artères. Caillaux de fiel dans mes entrailles. M'étranglant pour de rire. Jeu d'enfant, jeu troublant. C'est pour de faux cette douleur vengeresse qui aimerait m'occire pour que je n'importune plus. Qui se fait un vif plaisir de peser sur tout mon être pour le faire s'aplatir une décisive fois. Regardez, regardez, je vais sourire avant de passer la porte. Tout ceci n'était que pour de rire! Pleurez. Pleurez de rire avec moi!

Je me retourne pour saluer mes compatriotes Serpentard, essaye une dernière phrase qui sonne bien faux. Pas un regard vers Charlotte, sinon sortir d'ici me sera impossible:



Désolé pour les grasses mat'.
A bientôt...
Mmm, enfin...


Ce n'est pas de la sueur sur mon front alors que je suis sorti des cachots en talonnant le professeur Rogue, ce sont les effets secondaires de mon étrange maladie. Ca me bouffe mais je ne dis rien jusqu'à ce que nous arrivions dans son bureau.

Il m'ouvrira le réseau de cheminées. Sans rien expliquer. Me souhaitera bonne chance. Il ne peut rien faire de plus mais il est sûr que je comprends.

Oui. Je comprends...

J'arrive dans une maison abandonnée. Dois emprunter un chemin à travers la forêt. Vais en courant comme un dératé.

J'atteins Pré-au-Lard, après une bonne demi heure de marche.

Ma cervelle a dû restée dans les bras de Charlotte. Je n'arrive pas à penser à autre chose qu'elle.

J'élabore des plans grandioses pour qu'elle vienne me retrouver... on alertera la famille de Cain... je devrais payer tôt ou tard. Le délai sera court. Je veux tout minuter. Comme il devient précieux le temps que l'on n'a plus mais qu'on sacrifiait avec dédain lors de nos journées oisives et insouciantes. Hum. Comme elles deviennent précieuses ces choses que l'on perd mais dont on se foutait bien quand on les avait.

J'enverrai Benjamin apporter un message à Charlotte à l'arrivée du Poudlard Express.
Elle devra convaincre ses parents de la laisser aller en Cornouailles, à Newquay. Pas longtemps. Question de vie ou de mort. Elle les en priera. Il faudra bien qu'ils cèdent, s'ils l'aiment. Ils l'aiment alors ils cèderont. Sans comprendre.

Benjamin ne posera pas de questions. Toutefois, il saura que la venue impromptue de Charlotte et mon attitude inhabituelle depuis mon retour à la Mansion, trahissent une situation conflictuelle critique. Mon père est soucieux. Ma mère se fait les ongles en le rassurant: "Ce n'est rien, Anthony. Sacha est comme ça... on ne sait jamais ce qu'il a dans la tête. Sans doute un désordre adolescent."

Deux jours plus tard, elle en voudra terriblement aux aurors d'avoir piétiné son beau tapis et son parterre fleurs lorsqu'ils viendront me cueillir chez moi, alors qu'avec Charlotte nous serons dans le jardin. Quant à ressentir de l'anxiété pour son fils, sa détresse lui tombera dessus comme une tuile hasardeuse quand elle réalisera que la situation est sérieuse. Quand elle entendra le mot "Azkaban".

Je ne me serais pas battu.
Je n'aurais pas essayé de me soustraite aux différents chefs d'accusation.
Mains tendues. Sourire apaisé. Bien.



J'ai déjà bien vécu, mentirais-je en accompagnant mes paroles d'un bref clin d'œil amusé à l'attention de Mimoune.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/Sachens
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14506
Date d'inscription : 29/10/2006

[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... EmptyDim 19 Aoû 2007 - 18:21



~†~ Les yeux flous... Le regard embué... La gorge serrée... Le noeud dans l'estomac... Et cette incroyable sensation de délivrance alors qu'elle se trouvait là, dans les bras de Sacha, à pleurer avec lui. Elle sentait les chaudes larmes du Serpentard qui venaient s'écraser dans son cou, puis qui roulaient lentement sur sa peau, glissant vers son dos ou se faufilant dans ses cheveux. Magnifiques frissons... Elle-même avait bien du mal à se retenir. Une larme... Puis deux....Puis trois.... Et une rivière.... Non deux. Une sur chaque joue. Rivières de sentiments... Elle sentait les bras protecteurs de Sacha qui l'entouraient et la serraient contre lui. Si fort... A presque lui en faire mal... Et pourtant, cette étreinte oppressante lui apportait un sentiment de liberté. De renouveau.... Est-ce que c'était fini... ?

Just once in my life.... I think it'd be nice... Just to lose control, just once...

Oui, elle perdait le contrôle. Oui, elle se laissait aller. Là, dans les bras de celui qu'elle aimait et qui lui avait tant manqué. Perdre le contrôle sans se soucier du regard des autres. Ils pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient. Les deux amants, eux, s'élevaient. Haut. Très haut. Très très haut.... Sous les regards des autres, pour la plupart incrédules. Mais eux s'en fichaient. Ils étaient bien loin au-dessus. Là où il n'y avait qu'eux deux, et où personne ne pourrait jamais les atteindre... Juste eux.... Elle et lui. Lui et elle. Sacha et Charlotte. Charlotte et Sacha. Et personne d'autre... Même pas une ombre. Même pas de Cain. Même pas... Non. Rien. Personne. Juste eux....

Can I really lose control.... ?

Elle le pouvait. Et elle le faisait.... Elle en avait bien le droit après tout, non ? Après tout ce qu'ils avaient traversé.... Tout lui revint en tête. Absolument tout. En quelques secondes, leur histoire défila dans son esprit. Le duel, leur rencontre... Le tatouage, ses pensées... Le bal, leurs sentiments... La séparation, le marché... Sa requête, leurs retrouvailles... Autre séparation, le cours de Botanique... Les révélations, la confiance.... L'amour, autre séparation... Les tentatives, la surprise... Leur week-end, l'amour... Autre séparation, le strip-tease... Douleurs, sa vengeance... Leurs retrouvailles, amour....... Et maintenant.... Est-ce que c'était fini ? Est-ce que c'était bien fini ? Maintenant que Cain était là, sur le sol, y avait-il encore quelque chose pour les séparer ? Liberté... Liberté d'aimer. Liberté de l'aimer... Lui. Liberté de l'aimer, lui, sans qu'on ne puisse rien lui reprocher...

Just once in my life... I think it'd be nice... Just to lose control, just once...

Toutes ces excuses... Ses pardons chuchotés pour elle... Non, il n'avait pas à s'excuser. Il n'avait rien à se faire pardonner. Et pourtant, il s'excusait... Pour tant de choses.... La jeune brune secoua doucement la tête et le serra encore un peu plus contre elle. Pour lui montrer qu'elle était là, qu'elle ne le laisserait pas seul. Elle aussi s'en voulait. Elle n'aurait jamais dû accepter ce marché avec Cain. Ils n'auraient pas été séparés aussi longtemps, ils n'auraient pas eu à se cacher constamment, ils.... Oui, mais si elle ne l'avait pas fait, Cain aurait dénoncé Sacha et ils n'auraient peut-être rien connu... Leur amour ne serait peut-être pas aussi fort... Est-ce que c'était fini ? Elle n'arrivait pas à le croire... Est-ce qu'ils allaient enfin pouvoir être heureux, pouvoir être tous les deux... ? Elle ne savait pas... Elle l'espérait... Sacha se releva et l'aida à faire de même. Elle aperçut plusieurs visages connus parmis toute cette masse d'élèves...

Can I really lose control... ?

Elisa-Flavie, Purdey, Ene... Son cousin... Tous ces élèves qui ne savaient absolument rien de toute cette histoire... Puis les lèvres de Sacha sur les siennes... Baiser mouillé, humide de leurs larmes... Cela lui donnait un goût étrange... Mais cela ne retirait en rien l'amour... Baiser passionné, baiser amoureux. Les yeux fermés, Charlotte montra à travers ce baiser combien il lui avait manqué, combien elle l'aimait. Mais ça, il n'y aurait que lui qui le saurait... Les autres pouvaient bien les observer, il n'y avait que Sacha qui pourrait saisir tous les sens et les nuances de ce baiser... Puis ses excuses encore. Et de la tendresse, tandis qu'il effaçait des joues de la jeune anglaise les quelques larmes qui coulaient... Un murmure... Il devait partir, mais il viendrait la chercher à l'arrivée du Poudlard Express. Il le lui promettait... Elle releva son regard vers le sien, silencieuse... ~†~


* Je t'aime.... *

~†~ Just once in my life... I think it'd be nice... Jus to lose control, just once....

La voix du professeur Rogue se fit entendre. Il en rappela certains à l'ordre, envoya Cain à l'infirmerie, et demanda finalement à Sacha de le suivre... Charlotte les suivit du regard, silencieuse, et les regarda sortir, après une dernière pirouette de Sacha, qui s'excusait pour leurs grasses matinées... Et puis voilà... Seule... Elle resta quelques secondes immobile, ne réalisant pas encore vraiment... Puis, d'un seul coup, trop de monde... Elle étouffait... Elle sortit de la salle commune, sans un regard ni un mot pour personne. Pour aller où ? Elle alla se réfugier dans un couloir des cachots, froid, humide... Et.... Lose control.... Le lendemain, Sacha lui ferait parvenir une lettre. Elle convaincrait ses parents de la laisser le rejoindre en Cornouailles. Elle goûterait au bonheur, pendant quelques jours. Puis les Aurors arriveraient. Et le monde s'écroulerait... La suite.... ?

Just lose control... ~†~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Contenu sponsorisé




[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty
MessageSujet: Re: [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...   [PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV - qui veut à Serpentard] Le dernier chapitre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Sous-Sols et Cachots-
Sauter vers: