Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Bal –Triathlon] Un commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMar 3 Juil 2007 - 23:02

*Sans le thème bien défini pour les tenues de la soirée, Purdey aurait passé beaucoup moins de temps dans le dortoir, c'était sûr, même si le fait qu'elle est une fille et qu'elle s'appelle Purdey LaRoche Elda fait qu'elle passe énormément de temps à se préparer, là elle avait eu beaucoup de mal pour trouver une tenue. Surtout qu'elle avait vu avec Mark, et qu'elle devait accorder sa tenue avec lui. Tous deux allaient être vêtu comme au XIXe siècle.
Purdey n'avait eu aucune idée. Elle s'était donc inspirée des robes que portaient les actrices dans "Arsène Lupin", un film moldu.

Au final, sa robe était de couleur or, ressemblant au style du XIX siècle. Elle comportait une large ceinture sous la poitrine, et de nombreux fils d'or qui décoraient la robe. La robe était légère, elle convenait tout à fait pour cette soirée.
Contrairement à sa robe qui était assée complète, elle n'avait pas attaché ses cheveux. Elle les avait juste bouclés, un peu plus.

Elle devait retrouver Mark en bas de l'escalier du Grand Hall, juste après que les pièces de théâtres se soient déroulées.
Tout en marchant vers l'endroit prévu, elle regarda sa robe.

Pense : Hum ... On dirait pas du tout le XIXe siècle, c'est minable mon truc.

Maintenant qu'elle était déchargée de son rôle de metteur en scène, elle n'avait plus besoin de stresser pour que tout ce passe bien avec ses acteurs, elle devait juste penser à passer une bonne soirée avec Mark.
En effet, cette soirée, elle y pensait depuis un moment, elle allait être merveilleuse. Du moins Purdey l'espérait profondément.

Adossé contre un mur d'une fenêtre, elle regardait la lune haut dans le ciel. Elle attendait Mark.
Ce soir, elle avait laissé tomber son visage de peste et de vipère, ce soir elle avait un nouveau visage.

Des pas au loin, quelqu'un s'approchaient.

Pense : Si c'est Mark, je le laisse venir ...

Le sourire sur les lèvres, comme elle n'a que rarement, elle s'apprêtait à commencer la soirée.*
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 4 Juil 2007 - 16:07

Un certain Mark Resnald, 16 ans en 5ème année et nouvellement casé. Et non, le Messire n'était plus célibataire, depuis un certain moment d'ailleurs. Son coeur n'appartenait qu'à Purdey et en cette soirée, il serait son Chevalier servant tout le long qu'elle se produira. Et Dieu sait qu'elle finira assez tard. Les pièces de Théâtre avaient suivies leurs cours. Il serait mentir que de dire que Mark n'était pas stressé un brin. Pire, il avait un coeur qui cognait à bâtons rompus contre sa poitrine.
C'était bien la première fois qu'il était de Bal et surtout avec celle qu'il aime. Néanmoins cela faisait comme les romans fleur bleue dont les fillettes moldues raffolaient... et pas que les moldues d'après les pensées du Mark totalement pâle devant son reflet. Il était dans le dortoir des Serpentard, s'affairant à ressembler à quelque chose. Il avait opté avec sa concubine pour le style du XIXème siècle. Tout à fait dans l'ère théâtrale cela va sans dire. Heureux comme un coq en pâte, il ferait en sorte que cette soirée soit la meilleure...
Pour Purdey surtout. Mais lui aussi. En espérant que ses crétineries et son stress ne feront pas flancher cette agréable soirée.

Il était encore une fâcheuse boule de stress, d'anxiété et d'autres sentiments néfastes. Certes Purdey s'était déchargée de son rôle à responsabilités, mais Mark en avait une prépondérante depuis fort longtemps. La Serpentard de 6ème année serait sa Reine pour toute une splendide soirée et pour bien d'autres alentours. Donc le fait que cela soit parfait, trottait dans l'encéphale de Mark Resnald. D'ailleurs cette dernière carburait comme jamais. En plus de faire une fixette sur cette soirée qui serait riche en rebondissements, il pensait à d'autres choses.
Sa cousine. Est-ce qu'un garçon l'avait invitée pour le Bal ? Il aurait aimé le savoir et faire comprendre au type qui oserait toucher sa cousine, que si par le plus grand des malheurs, il lui causerait du tort...Mark serait derrière lui à le pister. Comme un fauve derrière sa proie. Et en plus, il lui aurait promis la première et la dernière danse. Deux notions très symboliques pour Mark. Le rire de sa charmante cousine, sa voix chantante contre celle bien trop grave de son cousin. Il aurait aimé l'entendre. Mais n'était-ce pas lui qui l'avait reniée depuis 5 ans déjà ? C'était lui qui avait fait le vide. Mais il sentait souvent les regards éperdus de la Poufsouffle à son égard. Et cela le perturbait étrangement.
Il ne saurait dire ce qu'il pense à cet instant. Mais tout ce qui ressort clairement de son introspection, c'est qu'il aurait aimé qu'elle soit là, elle aussi. Il ne pouvait se faire à l'idée que... Par Merlin ! Ce n'était pas avec sa cousine qu'il sortait bon sang ! C'était Purdey LaRoche Elda ! La fille dont il était amoureux depuis sa première année. C'est certain qu'à trop se poser de questions, il ne finirait pas la soirée entier.

Rah que l'être humain se pose souvent trop de questions qui demeureront sans réponses apparentes ! Mark détestait se savoir comme cela. Il avait perdu le contrôle de la situation au profit d'un tourment des plus atroces. Certes il voulait se dépêcher de se changer, mais rien n'y fit, la glace l'appelait inexorablement. Son reflet, il avait envie de le briser à jamais. Pourquoi ? Pour elle, celle qui tente de revenir vers lui à pas feutrés ? Tournant en rond comme un Tigre en cage, il n'avait de cesse de ressasser tout ceci.
Ambiance feutrée certes, dont seuls les yeux jaunes de l'Anglais luisaient d'uen lueur étrange... et cet air de dégoût qui transparaissait sur les traits fins du visage mat.
Et mer...credi ! Il allait fiche en l'air sa soirée avec son retard et ses questions d'ordre existentielles. Par les Saintes-Culottes de Mc Grégor ! Qu'il l'oublie un peu la Poufsouffle. Mais il ne peut pas...

Soupirant énervé, il bouscula un pauvre première année qui aurait tôt fait de s'enfuir vu le regard courroucé de Mark qui ne s'excusa même pas. Ben voyons. La politesse, ça y fait pourtant dans les relations sociales. Quand bien même le 5ème année, en a rien à cirer et cela se lit dans son regard et surtout dans sa démarche... La veste rayée, les gants ainsi que le chapeau haut de forme noir sous son bras gauche, une canne réhaussée d'argent pendue à son bras droit, on aurait dit qu'il débarquait de cette époque révolue.
Caché dans l'ombre, il pouvait aperçevoir sa Belle. Nul bruit, nulle respiration... Il captait juste l'instant parfait où devant lui se tenait la personne la plus importante dans sa Vie. Qu'elle était divine, pour Mark elle avait l'air vraiment d'une Beauté intemporelle. Nul doute, il en était éperdument amoureux... Et ce n'était pas prêt de changer. Son air mystérieux toujours arboré sur son visage adolescent, il fallait bien couper cet instant qu'il aurait encore aimé savourer jusqu'à la dernière lampée. Cette image serait à jamais gravée dans son encéphale. Il avait capturé l'instant et saurait le garder précieusement.
Sa Belle contemplant l'Astre Lunaire, que c'était réellement romantique.

Enfin, le Cavalier allait rejoindre sa Reine. Sa Dame de Coeur non sans un pincement au coeur. Elle était vraiment parfaite.
Pas à pas, il avalait la distance devenue menue qui les séparait tout deux. Dans la lumière blanchâtre de la Lune, Mark apparut, un sourire dessiné sur ses lèvres fines et mates, et un regard doré rempli de Tendresse. Il n'y a qu'elle...
Une main gantée de cuir noir vint se saisir délicatement d'un de ses consoeurs féminines afin d'y déposer un baiser.


- Jamais je n'ai vu aussi belle apparition qu'en cette soirée charmante Purdey.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyLun 30 Juil 2007 - 0:52

*Les pas, le souffle, et surtout les gestes, il n'y avait pas eu de doutes, c'était bien Mark Resnald, le chevalier du coeur de Purdey qui se trouvait derrière elle. Comme si elle pouvait l'entendre arriver, depuis cet instant dans le parc sous l'orage, elle sent la présence de Mark quand il est non loin.
Chaque parole, chaque mot que prononçait Mark enlever chez Purdey un peu de son côté de méchante Serpentard. Pourquoi ? Comment ? Elle n'aimait pas ce genre de questions, et ne voulait pas s'attarder dessus, mais elle savait pertinemment qu'un jour ou l'autre elle devra faire face à toutes ces questions, même contre son gré.

Enfin, ce soir elle était avec Mark et elle ne voulait pas penser à autre chose qu'au bal et ne penser à personne sauf lui.
Délicatement, elle se retourna face à lui, et le contempla : Il était très charmant dans cette tenue, et donnait l'air d'un parfait gentleman.
Puis elle laissa son regard se perdre dans les yeux de Mark, qui étaient devenu son nouveau refuge.
Elle sourit sur les mots de Mark. Il avait une délicatesse rare, et une façon de vivre tout aussi charmante que les mots qu'il venait de lui dire.*


"Merci bien. Tu es très charmant et gentleman dans ce costume."

*Ses yeux brillaient, son sourire était au plus naturel possible. Elle était décontractée en cet instant, ce qui n'était pas le cas il y a deux ou trois heures. Mais Purdey ne voulait pas gâcher cette soirée, surtout que beaucoup de surprise se réservait pour notre tout récent couple.
Même si Purdey avait laissé tomber son masque d'élève indisciplinée, elle ne gardait pas moins ses traits de caractère de Serpentard, à savoir entre autres la fourbe. Non pas les plus agaçante et les plus dures, mais les plus simple. Elle ne voulait pas lui dire maintenant, non c'était encore trop tôt dans la soirée. Elle ne voulait pas faire la fille qui se précipite trop vite dans les bras d'un homme, ça non, elle avait déjà essayé, et au final, au bout de deux mois, l'homme en question avait disparut de la circulation par cheminée.
Enfin, le sujet n'est pas là. Purdey ne voulait pas se montrer sous un certains jour. Elle embrassa donc Mark sur la joue, en frôlant de près ses lèvres. Ainsi elle le remercié indirectement pour pleins de choses. Mais tôt ou tard elle devrait le remercier clairement, et cela ce fera ce soir, elle se l'ait promis.

Pense : Mark Resnald, tu es le premier garçon pour qui je ressens tant de choses ... Pour quoi ?

Elle demeura face à lui, attendant qu'il prenne pour décision de l'emmener dans la salle. Ce soir Purdey ne voulait pas prendre le dessus, ce soir, elle sera la reine, elle sera simplement différente de tout ces autres jours de l'année, ce soir elle sera une autre Purdey. Rolling Eyes

Elle regarde Mark, elle n'arrivait plus à déccrocher son regard de ses yeux.*


"On rentre ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyJeu 13 Sep 2007 - 20:57

Mission 1 : Le post le plus long.







Jamais il ne s’était senti aussi bien qu’en cet instant. Jamais il n’eut le cœur aussi débordant de Sentiments nouveaux et purs envers Elle. Non, jamais il ne fut tombé amoureux d’une si belle femme. Une Serpentard tout comme lui, une de celles que l’on oublie pas. Une pierre si précieuse que Mark aimerait à la chérir tout le long de son existence de Sorcier. Etre à ses côtés, juste sentir sa présence, l’adorer encore plus qu’il ne le faudrait. Depuis six longues années, elle est sa Reine sans qu’elle n’en sache rien. Le Serpentard très secret ne lui en avait jamais soufflé un mot. Mais aujourd’hui, ce sont des mots soufflés à l’oreille de la jeune demoiselle rousse qui comblent d’aise le jeune homme. Stressé d’ailleurs pour ses examens … Passera-t-il en sixième année et continuera-t-il sa scolarité dans les sombres cachots de Poudlard ? Prendra-t-il plaisir à se lier d’Amitié avec d’autres entités pour se construire ? Et l’aimera-t-il encore ? Car il sait très bien que rien n’est jamais acquis. Elle est certes sa dulcinée mais elle ne lui appartient pas. Elle n’est pas sa chose, elle n’est rien de tout ceci. Elle est juste Purdey LaRoche Elda, la seule fille pour qui il vendrait son âme. Si elle le lui demandait. Il en était tellement drogué qu’il ne pouvait point se sortir seul de ce cercle vicieux de Sentiments qu’il abhorre pourtant.

Les Sentiments sont l’apanage des faibles. Et il le sait.

Il parvient même à s’en morfondre sans aucune explication valable. Le soir dans son dortoir à tenter de contempler la Lune de ses yeux dorés. L’Astre argenté ne lui donne aucune réponse en vu de ses tourments intérieurs. Rien n’y fait. C’est souvent la même chose. Alors seul, il tente d’y répondre le plus objectivement possible. Mais il a besoin d’avis extérieurs. Pour Mark Resnald, les autres c’est l’Enfer. Il se sent oppressé quand il rentre dans la Grande Salle et qu’il prend place, pourtant fièrement, à la table de ses compatriotes Verts et Argent. Il se met toujours en bout, habitué à cet état de fait. Et souvent le plus éloigné de tous, il sent pourtant les regards posés sur sa personne. Cela l’irrite mais il ne le montre pas. Il reste souvent stoïque et silencieux face à cette démonstration typiquement Serpentard de se mettre à scruter le moindre fait et geste des autres. Et attablé, il perd son regard doré dans les verres posés, toujours en train de rêvasser à ce que pourrait être sa Vie ailleurs. Moldu peut-être ? Jeune adolescent sans histoires, qui ne connaît rien au monde des Sorciers et qui peut-être ne s’en porterait pas plus mal en fait. Un Lycée en Angleterre tiens ? Avec d’autres élèves que l’on pourrait qualifier de normaux. Sans aucune envie de se battre avec une baguette. Non juste à la manière ancestrale. Mais il y a cette dignité à faire des duels de Sorciers … Toujours cette prestance qu’ils opèrent en Société, même Moldue. Les Moldus qui connaissent le monde sorcier jalousent les Sorciers justement. Mark aime être toujours en train de découvrir d’autres choses, apprendre des kyrielles et des kyrielles de nouveautés. Et approfondir encore plus sa personnalité. Le pire dans tout ceci, c’est qu’il sait au fond de lui, qu’il ne pourra se construire seul, c’est une évidence. Que nul autre Humain ne pourrait nier. Et pourtant tout un chacun sait exactement combien le jeune Serpentard aime à embrasser la divine Solitude de ses lèvres mates. A se sentir bercé par elle, pour ne plus jamais retrouver les Autres. Plus jamais ne les approcher et encore moins leur parler. Penser à eux, non il ne veut pas. L’Esprit du cinquième année se braque sur cet état de fait.

Rester seul et sans aucune attache. A ne pouvoir penser à personne d’autre qu’à lui-même. Etre égoïste en somme. Se foutre de tout. N’en avoir rien à cirer des autres et de leurs problèmes. Prendre exemple sur le septième année, Sacha de Lansley alors ? Leur altercation dans leur Salle Commune lui avait au moins appris quelque chose. Le Diable de Lansley n’était pas aussi fourbe qu’il n’y paraissait. Mais avait tout de même cette capacité à ressentir les choses d’une toute autre façon. A n’être que lui en somme. Etre Sacha de Lansley …. Mais jamais Mark ne pourra l’égaler, ni même le surpasser. Il restera le Sorcier avec ses désirs, ses pensées propres, et malgré tout ses attaches, bien qu’il les nie. Aucun être humain censé et digne de ce nom ne peut prétendre à vivre seul, tel un ermite perdu au fond d’une grotte glacée. Sans les miroirs que peuvent lui renvoyer le regard des autres, Mark Resnald ne pourrait pas se construire. Tout s’effilocherait, rien ne resterait à son état d’origine et tout serait faussé par un Jugement de pur dément …. Mais cependant, une chose est certaine, le Serpentard ne restera pas sain d’esprit très longtemps. Car il pèse sur ses frêles épaules, un Destin lourd à porter qui l’entraînera toujours plus au fond. Toujours plus profondément, sans aucun risque d’y réchapper … Il perdra pied. C’est souvent ainsi. La dynastie BloodDust ne possède pas que des avantages. Malgré sa magnificence, il ne démontre pas moins qu’il faille être à la hauteur des espérances de toute la lignée. Etre parfait ? Mais nul ne l’est non ? Sûrement pas le jeune Héritier BloodDust qui en est même loin. Et quand bien même, être parfait ne relève en aucun cas du miracle, mais plutôt de l’Ennui qui s’en échappe. Etre imparfait dénote cette singularité dont le Serpentard peut faire preuve quand il le souhaite. Oui, seulement quand il le veut. Et ce n’est pas souvent du tout ….

C’est même totalement aberrant.

Néanmoins certains des élèves de Poudlard ne le considèrent réellement que comme un Vert et Argent. Un Serpent qui n’a dans sa Vie, que le Bonheur de voir souffrir ses pairs. De les voir le supplier pour qu’il lui administre le coup de grâce et les voir ainsi s’effondrer mollement à terre ….. juste devant ses pieds. Pour qu’il les piétine encore et encore, jusqu’à ce qu’il en soit rongé par la Culpabilité. Qu’au fur et à mesure qu’il les broie dans ses anneaux, qu’il sente que de lui-même, il expire son dernier souffle en ce bas monde. Qu’il en soit éternellement brisé …Il en a fait déjà l’expérience. Il parvient à se mettre dans des états douloureux pour des personnes si estimées après tout. La seule qui ne connaît que cette partie, c’est la Poufsouffle Loevi Leroy. Elle connaît très bien le cousin qui peut ne plus sortir tant il fut affreux avec elle, quand il était enfant. Et toujours elle était là pour l’aider à se relever. Or maintenant, c’est lui qui l’entraîne vers ses Ténèbres avec un sourire bien satisfait sur ses fines lèvres mates. La voir se débattre entre les morsures à chaque fois plus incisives du Serpent est un régal certain. La voir choir, tenter de se mouvoir dans les abysses qu’il lui démontre, n’est que sadique jouissance chez le cousin aliéné. Oui, il est fou d’elle. Fou de sa Naïveté et se régale de ses croyances, de ses espérances à vouloir le voir redevenir comme avant. Un petit être sans barrières, si gentil pourtant ….. Non, mais non. Il sait que cette part d’insouciance existe encore. Il la devine, il la sent. Mais il ne veut plus la voir. Pour lui, elle n’est qu’Hérésie et Mark se sent nettement mieux quand elle n’apparaît pas. Mais il peut souffrir néanmoins de la vilaine Culpabilité. Cette dernière n’en fait qu’à sa tête, ronge le jeune homme jusqu’au plus profond de ses entrailles et ne le relâche que pour mieux le faire souffrir. Encore et encore, jusqu’à l’épuisement de ce dernier, jusqu’à ce qu’il ne soit plus qu’un pantin dont on parviendrait à tirer les ficelles. D’un côté comme dans l’autre, la Poufsouffle peut le faire. Elle a la main mise sur lui et peut même s’amuser à le faire s’effondrer tel un Colosse d’Argile. Le Serpentard est pourtant bien machiavélique quand il le veut. Quand il le souhaite et le mieux dans tout ceci c’est qu’il s’aime. Mais le miroir lui renvoie deux tristes facettes de cette personnalité double et sans embages. Il sait très bien qu’au fond de lui, il n’atteindra le Bonheur qu’en rêves illusoires. Qu’il touchera, effleurera du doigt une parcelle de cet Eden qu’il recherche et qui l’apaisera sûrement. Un Paradis rempli de merveilleuses choses, de désirs et de peurs rencontrés mais assouvis pleinement et d’une Liesse sans équivoque. Oui mais tout est dans tes rêves Serpentard. Jamais ô grand jamais, tu ne pourras atteindre le Salut qui t’attend. Seulement si …

Oui, seulement si tu le gagnes dans ta mort prochaine.

Le jeune et intriguant Serpentard était qualifié de complexe par bon nombre d’élèves. Même ceux de sa Maison ne parvenait pas à cerner la personnalité déficiente que pouvait avoir le cinquième année face à ses congénères Vert et Argent. Et pour les autres Maisons, il n’était sûrement pas un cadeau. Très dur à comprendre … De toute manière, il ne s’entendait qu’avec des entités de sa Maisonnée. Là encore, cela résumait bien la chose. Mais la Maison du divin Salazar Serpentard était un ramassis d’âmes torturées voire damnées si on les ausculte en profondeur. Des individus aussi noirs qu’il en faudrait dans Poudlard. Pas essentiellement des mauvais, mais des déments, des fous, oui des êtres même incompris. C’est ce qui faisait pourtant l’attrait des Serpents face aux autres. Les autres les craignait mais ils en étaient attirés … On est toujours attiré par l’Inconnu, ce que l’on ne connaît pas et qui nous incite à nous renseigner sur chaque état de faits. C’est bien pour cela que malgré leur Apathie légendaire les Verts et Argent sont admirablement bien côtés au sein de cette école de Sorciers. L’opinion que possède le jeune cinquième année au niveau des trois autres Maisons est de ce fait assez bridée et arrêtée même. Pour lui les Poufsouffles ne sont pas des étudiants modèles, il pense à sa cousine d’ailleurs. Cette dernière n’est pas une lumière dans n’importe quel domaine que ce soit. Et pourtant elle y travaille, elle n’est pas récompensée pour son travail. Au contraire de Mark Resnald qui malgré tout, est un fervent adepte du travail de nuit. On ne le verra jamais potasser ses cours le matin même d’interrogations, non le jeune Héritier BloodDust les travaille la veille pour plus de compréhension et ainsi donc de mémoire vis-à-vis aux différents sujets. Mais le Serpentard se rend souvent à la Bibliothèque toujours passionné par les ouvrages qui décrivent d’autres siècles, ce n’est pas pour rien qu’il s’habille fin XIXème. Les longues redingotes de velours noir, affinent encore sa stature longiligne. Et donc pour le Bal, il est dans son élément. Ses manières de gentleman, sa stature posée n’importe où, où il se trouve fait de lui un jeune homme attirant malgré un caractère irascible. Mais bon personne n’est parfait en ce bas monde. Et le Serpent en fait admirablement partie.
En même temps être parfait, serait si ennuyeux. Les défauts se transforment en qualités et vice-versa. C’est ce qui rend humain non ?

Puis un Monde imparfait, c’est ce qui le rend attrayant de toute manière. Non ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyJeu 13 Sep 2007 - 21:01

Mark Resnald aime à se le répéter. Il aime contempler de ses orbes dorées les moindres défauts et tics de chacun. Juste observer sans énoncer un seul mot. Juste comme ça. A l’orée d’un couloir, voir comment tel ou telle élève évolue et parle à ses comparses. Les gestes, le regard , tout l’intrigue. Alors il s’en fait un schéma dans son encéphale, juste pour savoir comment réagira l’interlocuteur à qui il tiendra conciliabule, bien plus tard … Malgré son air de blasé, d’inattentif, il prend note. Toujours. Il sait très bien comment fonctionne les membres de sa famille, chacun avec ses habitudes et ses travers. Et il sait pertinemment les immenses tares de Loevi Leroy, la Poufsouffle. Pourquoi un tel acharnement sur la Jaune ?
Tout simplement parce qu’il l’aime en fait. Il l’aime à la détruire, rappelons-le. Et c’est souvent bien risible d’ailleurs, comment il arrive si facilement à la coincer. Mais un jour ça lui tombera bien sur le coin de son fin nez mat. Un crime ne reste jamais bien longtemps impuni et le Resnald en fera les frais. Ce ne serait pas si drôle sinon … Déjà qu’il sache le lourd secret qui pèse sur ses épaules, il en ressortira peut-être grandi ? Qui sait ? Pas sûr, vraiment pas sûr. Il sera encore plus enterré, encore plus introverti bien que le culot soit ressorte le plus souvent chez le cinquième année. Et dieu sait qu’il est pourtant discret envers les autres. C’est tout un paradoxe. Il est réservé mais en même temps trop culotté, même envers ses Professeurs. Ce serait donc pour cacher sa timidité exacerbée qu’il ferait en sorte de doper son culot ? C’en est même certain. Et c’est fort plaisant. Les premières années à Poudlard furent les plus dures pour lui. Car après la désignation de ce cher Choixpeau, Mark était cantonné à rester dans son coin sans œuvrer pour les autres. En même temps, il préférait ne pas être ennuyé. Cherchez l’erreur. Lui ça le fait sourire grandement désormais. Le Serpent puiserait donc sa force dans son indifférence envers les autres et sa Haine contenue envers certains. Son Préfet, il le hait. Pourquoi une telle répulsion envers lui ? Parce qu’un jour, un seul, il aurait poursuivi Purdey LaRoche Elda de ses assiduités. Et ça, ça n’a pas plu à Mark …
Car tout le monde connaît l’Amour fou qu’il lui porte depuis sa première année. Il ne l’avait vue qu’une fois, mais le regard doré s’était imprégné si rapidement de la charismatique personne pour ne plus jamais la quitter. Quitte à s’en rendre malade. Elle était si proche mais inaccessible. Comme un fabuleux trésor qu’on aurait le droit de regarder, mais non de toucher … Alors il se cantonnait purement et simplement à rester dans l’Ombre mais surtout dans l’Oubli de la célèbre Vipère de Serpentard. Du coup elle ne le calculait pas, tandis que lui pouvait l’observer facilement sans pour autant être vu. Mais quelque chose lui disait que les fréquents coups d’œil jetés en Salle Commune ne passaient pas inaperçus. Or, la belle LaRoche Elda était remplie de prétendants. Que Mark abhorrait bien évidemment. On se demande comment il a réussi à ne pas devenir fou d’années en années ?

Heureusement qu’il y avait son jouet préféré : Loevi Leroy.

Mon dieu et si par malheur on lui ôtait ? Si par malheur, on lui ôtait cette supériorité face à elle ? Oui, là il en deviendrait fou à lier. Et donc, il aurait rejeté tout ses Sentiments négatifs sur la pauvre Poufsouffle qui n’avait rien demandé à personne. Il s’en voulait, mais il ne pouvait aller contre. Il fallait qu’il extériorise ce trop plein de Colère et la seule personne présente, c’était sa cousine. Tout au long de son enfance, elle avait toujours été là. Toujours présente et souriante envers le Serpentard qui n’en finissait pas de subir des changements. L’entraînant encore plus vers cette personnalité dure et froide qu’il possède aujourd’hui. Oui, elle le connaissait rieur et joyeux et maintenant elle le connaît tourmenteur et maussade. Avec une grosse tendance à l’auto-destruction, mais là encore, personne n’est en droit de le savoir ni même de posséder l’information. Encore heureux car Mark serait bien obligé de l’envoyer ad patres rejoindre ses ancêtres et ses aïeux, pas dans le meilleur état qu’il pourrait lui escompter. C’était que le jeune homme était d’une extrême violence pour son âge. N’hésitant pas à faire couler le liquide incarnat et poisseux des veines de ses tourmenteurs. Mais il le faisait en dehors de Poudlard voyons. L’Héritier BloodDust ne voulait pas entacher sa réputation, bien qu’en un sens, c’était largement fait. Et si c’était à refaire ? Il la noircirait encore plus. Juste pour rigoler. Ah l’Insouciance de l’adolescence …
Or le jeune homme avait tout de même grandi assez vite, n’ayant entendu dans son enfance que le simple fait qu’il était cet Héritier tant attendu pour la dynastie. Celui qui amènera sur de longues décennies, du sang pur et non vicié. Mark Resnald était parfait pour ce rôle. N’empêche qu’il était un Pion, le Chevalier ou la Tour, déplacé sans relâche par la main aventureuse de Patrick Leroy, son oncle. Pourquoi n’était-ce pas simplement celle de Ludwig Resnald ? Tout simplement car il n’était pas autant avide de pouvoir que ce cher Patrick. Ce dernier ne demande pas mieux d’emmener son neveu encore plus haut dans les strates sociales. Tout comme lui. Mais Mark considère son oncle comme un homme peu scrupuleux. Et si c’était son futur après tout ? Un douloureux reflet renvoyé ….
Et si c’était lui plus tard ?

Cet être qu’il hait tout de même. Il ne tolère pas son oncle dans son champ de vision, comme s’il en devenait enkysté, pourri de l’intérieur et même ravagé. Lors des dîners en famille, il ne lui adresse pas la parole, préférant se préserver de son Aura malsaine. Mais au fond de lui, il le sait. Il finira comme lui. Cette Aura malsaine, il la possède aussi. Ce Sentiment d’être toujours supérieur et de détruire les autres, c’est inné chez lui. Comme si Patrick Leroy, le lui avait inculqué. Cette carence sociale, cette envie de faire que les autres ne soient que pantins, dont les fils peuvent être si facilement sectionnés … Mon Dieu, il est comme lui. Cette capacité à faire fuir les élèves des autres Maisons par cette Aura de froideur, mais qui en attirent bien d’autres. A défaut de ceux qui intéressent Mark. Sacha tout d’abord. Ce dernier le connaît mais ne trouve en Mark qu’une tête à claques. En même temps le septième année n’a pas vraiment tort sur ce point là. Mais selon certains, ou encore certaines, c’est ce qui fait le charme de celui qui s’est présenté comme Préfet. Pour être en collaboration avec Charlotte Leonhart. Un fantasme d’à peu près tout les garçons de Poudlard. Ce charme froid, elle plaît aux garçons et elle le sait. Et Mark Resnald n’était pas indifférent. Et il l’est toujours de toute manière. Mais dorénavant les prunelles couleur d’or ne sont centrées que vers une seule personne. Oui, vous l’aurez bien compris. Une jeune fille d’une année son aînée. A la chevelure couleur d’ambre et au visage d’Ange. Enfin, tout ceci est dans la tête du preux Chevalier envers sa Dame. Il n’a pas de destrier blanc comme la première neige, mais il pourrait …. Tout ce qu’il peut lui offrir n’est qu’un Amour sincère et véritable. En espérant qu’elle l’accepte au plus profond d’elle. Or, elle ne lui avait rien dit après qu’il l’eut embrassée au Parc. Cela avait refroidi quelque peu les ardeurs de Mark qui ne s’était pas manifesté durant quelques jours. Peut-être s’était-il caché par pure Fierté ? Peut-être. Nul ne le saura jamais. Puis il était réapparu comme un coup de vent devant elle, et lui avait demandé de se rendre au Bal avec lui. Elle avait accepté …. Mark en était ressorti blême, car dans son fort intérieur, il était certain qu’elle refuserait. Si cela avait été le cas, il serait resté dans sa Salle Commune avec quelque ouvrage Alchimique. Où à rêvasser. Il se serait laissé aller à jouer de son précieux Instrument. Son si précieux Stradivarius, à faire entendre des mélopées toujours plus mélancoliques, plus tristes encore et encore. Ou se complaire à dessiner dans le Parc, très tard le soir. Juste griffonner quelques lignes sur un parchemin froissé, c’est ce qui l’aurait attendu, s’il elle n’avait pas accepté …

Elle, encore elle. Elle était sa drogue, son essence vitale. Rien que de prononcer son patronyme faisait cogner son Myocarde contre sa poitrine. Elle et toujours elle.

Il aurait pu en choisir une autre. En aimer une autre, mais ce n’était que elle qui obnibulait ses rêves et trahissait ses pensées les plus enfouies. Purdey. Pourquoi en venait-il au point de s’en rendre malade quand elle n’était pas avec lui ? Mais le pire dans tout ceci c’est qu’elle ne lui avait rien avoué à son propos. Et si elle ne l’aimait pas ? Si elle n’était venue que par Pitié. Là, ce serait dur à encaisser. Il se terrerait encore dans sa stupide Fierté et n’adresserait peut-être plus jamais la parole à celle qu’il aimera toujours en secret. Mais elle connaît l’étendue de ses Sentiments, quitte à savoir si elle les partage. C’est une autre histoire. Mark ne sait pas et même, il ne préfère pas se questionner. Car si la réponse ne le satisfait pas … Aïe.
Les yeux aussi verts qu’une Emeraude pure, le contemple, il ne dit rien et la dévisage à son tour. Elle est toujours aussi magnifique. Là elle ne changera jamais. Cette robe crème lui va à ravir, elle est tout à fait dans l’esprit du Bal costumé. Enfin sur ce qu’ils s’étaient entendus. Et tant mieux. Il s’était approché d’elle, sans un bruit comme ce fut auparavant et là, il l’a en face de lui, à quelques centimètres. Il peut enfin toucher son précieux trésor. Sa pierre précieuse. Et attendre le Rakuen parfait ….
Ce sourire. Comme il rêvait secrètement qu’il lui serait un jour destiné. Qu’un jour il pourrait en capturer l’essence. Et qu’enfin, il pourrait goûter à ses lèvres. Qu’elle soit sienne. Entièrement …. Rien qu’à lui. Juste pour lui. Alors il le savourait cet instant. Comme si on allait le lui reprendre. Aussi facilement qu’il lui était apparu. Sa délicatesse, ses gestes aimants et cette sincérité, ce n’est qu’à elle qu’il peut tout montrer. Mais comme tout être humain qui se respecte, Mark Resnald garde son jardin secret. Il ne serait pas bon de se dévoiler de la sorte. Il le fera, mais bien plus tard. Et elle le découvrira bien par elle seule, oui, si elle l’aime. Le doute s’insinue sauvagement dans son Esprit cotonneux. Il préfère se taire. Et remarquer encore combien elle est belle dans sa robe. Tout ce qui lui donne l’aspect féerique d’une Princesse. La Vipère de Serpentard en est une. Non ? Mark le sait au fond de lui et cela le fait même sourire. La remarque de Purdey fait en sorte de faire apparaître sur son visage mat un large sourire dévoilant ses dents bien blanches et alignées aux deux canines bien prononcées. Il a l’air d’un Gentleman ? Elle a l’air d’un Ange …


- La Beauté n’existe que dans l’œil sincère de celui qui sait la contempler et l’apprivoiser. En te regardant, tu as l’air d’un Ange. Une Beauté qu’on oserait toucher ou salir par des mains impies …

* … que moi-même je n’oserais souiller ….. *


Ses lèvres … Si proche des siennes. Il aurait eu envie de les capturer pour ne plus les relâcher. Sentir juste le contact, si proche, si proche. Et là, elle le faisait souffrir sans en savoir un traître mot. Instinctivement, il ferma les yeux. Encore pour s’imprégner de cet instant sommaire et éphémère. Juste sur la joue. Un simple baiser. Le rythme cardiaque s’accélérait ; si elle avait pu posé ne serait-ce que la paume de sa fine main à l’emplacement du cœur du Serpent, elle aurait compris … Oui, elle l’aurait compris. Si au moins elle savait, ô combien il l’aime. Oui, à vendre son Ame, si elle lui demandait. A se perdre même ….
Qu’elle le lui demande et elle le verrait. Toujours souriant, il put encore lui offrir son regard doré, le jeune homme en était tremblant. Comme un pauvre enfant devant son premier émoi, son premier amour même …. Et mince.
Bien, il devait agir. C’était à lui de l’emmener dans la Salle et faire le premier pas. Lentement, il prit la main de sa compagne pour la poser sur la sienne. Elle ne pouvait détacher son regard des yeux étranges de Mark Resnald. Et lui alors ? Que devrait-il dire ? L’embrasser ? Il en avait vraiment envie. Mais il attendrait le moment propice pour.
Il n’était que le Chevalier Servant de sa si belle Dame.


- On rentre. Je me suis promis que tu passes la plus belle des soirées … en ma compagnie Purdey.

Voilà c’était dit. Heureusement que la pénombre était là, sinon la Miss LaRoche Elda aurait vu les pommettes du cinquième année rosir légèrement. C’était touchant. Il s’en était fait la promesse intérieure. Lui faire passer une soirée comme jamais on ne put lui offrir. Car malgré lui, il savait les déceptions amoureuses qu’elle avait encouru. Et Mark n’était pas de cette trempe. Donc elle serait à l’aise en sa compagnie.

Il verra. Mais il le sait.

Alors lentement il l’entraîne, il la fait valser contre lui. Juste pour sentir l’odeur si enivrante de sa chevelure rousse et d’en garder souvenance. Qu’il en soit imprégné … Un léger murmure encore …


- Tu es la Reine ce soir. Jamais je ne vis plus belle Serpentard. Miss LaRoche Elda.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptySam 15 Sep 2007 - 21:49

Première épreuve :
Le saut "Qui ira le plus loin ?"




*Des mots, Purdey LaRoche Elda en avait entendu toute sa vie, des durs comme des moins durs. Mais des aussi doux et tendre que ceux là, Purdey n’en avait jamais eu le droit.
Purdey n’était pas ignorante de ses choses là, mais elle n’a jamais pu être la destinataire de ces belles paroles.

Mark Resnald, Chevalier de son cœur, l’avait kidnappé un jour de pluie. Celui où elle s’était bêtement fracturée la cheville à cause de nouvelles chaussures à talons. Ce n’était guère romantique comme rencontre, encore moins lorsqu’il y avait eu de l’orage. Mais peut-être était-ce un signe ? Peut-être que leur rencontre avait exposé leurs deux caractères bien trempés et différents.
Depuis la Poursuiveuse n’avait que d’yeux que pour ce jeune homme intriguant. Mark n’était pas une personne simple, il y avait une longue histoire derrière ses gants en cuir qu’il portait en permanence aux mains.
Il était un parfait Gentleman, c’était le Gentleman de la Serpentard de 6ème année.
Pourtant, chaque chance à son malheur. Pour Purdey, sa chance se trouve en la personne de Mark, et son malheur en la personne qui détient son destin : Lilith.
Vie ou mort ? En deux mots tout pouvais changer.
La vie est cruelle, mais le destin lui est machiavélique.

Menée par le bras de Mark, la demoiselle rousse s’apprêtait à entrer dans la salle de bal, le visage rayonnant. Elle avait fait tomber ce masque de vipère qu’elle portait habituellement.

Le comportement change en fonction des gens.

Pour Purdey c’était la première fois qu’elle se comportait ainsi avec un garçon.
On dit que l’amour rend aveugle, mais il rend surtout différent.
De porter une longue robe, de jouer les princesses, Purdey le faisait lorsqu’elle était petite. Depuis qu’elle était entrée à Poudlard elle jouait les méchante sexy, mais pas les princesses.
Elle ne voulait pas se poser de questions. Si elle devait faire une faute, elle ne regrettera que demain.

Sa robe brillait au contact de la lumière et au fil de ses pas. Mark fit valser la jeune femme rousse contre lui. Leurs visages étaient proches. Elle le regardait dans les yeux, lui de même. Quelques murmures de la part de son Chevalier juste avant que leur première danse ne débute. C’était la première fois qu’elle dansait avec lui. Leurs corps étaient collés. Le tempo était lent, le temps semblait s’arrêter. Dans les yeux de Mark elle revoyait tous ces moments passées avec lui.
De leur rencontre aux cours en passant par les nombreux repas dans la Grande Salle ou encore ces instants dans la salle commune. Des sourires, des regards amoureux, depuis ce jour d’Avril, chaque journée apparaît comme une fleur aux yeux de Purdey.

La jeune Serpentard de nature très indisciplinée et perturbante, se découvrait de jours en jours de plus en plus douce. Mais cela uniquement avec Mark Resnald. A en croire que l’amour a le pouvoir de faire changer les gens.
Purdey avait été élevée dans le luxe, elle n’avait jamais manqué de quoi que ce soit, sauf peut-être une chose : l’amour.
Ses parents, trop préoccupés par leur popularité n’avait jamais eu le temps de passer du temps avec leurs filles. Il avait même envoyé Hailley chez la tante car ils n’avaient pas eu le temps de s’occuper de son éducation.
A quoi ça sert de faire des enfants si on ne peut pas s’en occuper ?
Ils traduisaient amour par argent, donc cadeaux à volonté.
De ce fait, la jeune femme rousse était très maladroite en amour, même si elle ne faisait que de mentir sur ce sujet pour se protéger elle-même du regard des autres et leurs jugements.

Le jugement des autres, il comptait beaucoup pour Purdey. Elle ne supportait pas les critiques à son sujet, tout comme elle n’aimait pas qu’on lui fasse obstacle.
Un brin de prétention, avec trois grains d’égoïsme.
N’ayant que les pires défauts, elle n’a réussit qu’à devenir la vipère de Serpentard, avec plus d’ennemis que d’amis. Elle n’avait pas d’amis d’ailleurs. La jeune femme n’aimait ou plutôt n’arrivait pas à se lier d’amitié, mais qu’importe, l’amitié était son dernier souci.

Durant toutes ces années, Purdey n’a su montrer d’elle que le pire, et cela ne changera pas. Les autres n’ont pas besoin de savoir que ce soit d’elle. Ou alors juste sa valeur, pour ce qu’elle est et rien d’autre.
Ainsi, l’année prochaine, elle terminera ses études à Poudlard de la même manière qu’elle a achevé ses six dernières années. Mark et seulement Mark connaît ses bons côtés. Il est le seul à connaître ses failles. Elle lui fait confiance.

Mark Resnald, c’est lui et personne d’autre. C’est à lui qu’elle a offert son cœur, vers lui que se retourne toutes ses pensées, avec lui qu’elle restera.
Ses baisers, ses gestes, ses mots, sa personnalité, ... Elle en était devenue accro.

Amoureuse.

Purdey était amoureuse. Mais comme à chaque fois, elle avait peur. Dès qu’elle prononçait ces deux fameux mots, plus rien n’allait dans son sens.
Heureuse aux jeux, malheureuse en amour, elle était.
Mais pouvait-on seulement mettre l’amour dans la catégorie de la chance ?

La mélodie sur laquelle Mark et Purdey dansaient, commençait à ralentir pour signaler la fin.

Pense : C’est le moment ...

Sur les quelques dernières secondes où Mark la faisait danser, Purdey sentait son cœur se serrer, ainsi que sa vue devenir floue. Elle se mordit la lèvre inférieure, avant de sourire à Mark qui venait d’achever une danse avec elle.
Son regard posé sur le visage de Mark, elle parla doucement, avec un petit sourire ironique en coin.*


"Vous êtes en très bon danseur Mark Resnald."

*Politesse et élégance glissèrent sur les lèvres de Purdey. Elle voulait faire bonne impression à côté de Mark qui donnait l’air d’un homme de haute classe.
Mark Resnald, c’était lui, celui qui savait tant de chose de la Serpentard mais qui n’était pas encore le cas de cette dernière.

Un rythme rapide remplaça la précédente qui était calme.
C’était maintenant ou jamais qu’elle devait lui parler.
Brevement, elle écouta les paroles de la chanson qui passa actuellement. Elle était surprise par les paroles. Elle avait l’impression que c’était d’elle que parlait la chanteuse, ou du moins que les paroles lui correspondaient plus ou moins.

Un regard vers Mark, avant de le tirer dans le fond de la salle vers une table. Sa main droite dans la main gauche de Mark, toujours gantée. Elle laisse un silence se poser entre eux une fois qu’ils étaient arrêtés. Elle voulais écouter la suite de la musique, mais ne voulait pas passer pour une poire à ne rien dire.

Elle releva sa tête vers Mark, toujours sa main dans la sienne. Elle essayait de capter du regard son esprit.
Elle ne savait pas comment s’y prendre. En deux mots son destin allait basculer.
En deux mots elle vivra ou mourra.
Quelques mots maladroits sortirent finalement de sa bouche.*


"Mark ... tu ... je ..."

*Elle n’y arrivait pas. Des larmes coulèrent lâchement sur ses joues roses.
A cet instant, elle se détestait e ne pas pouvoir le lui dire. Elle détestait ses parents de l’avoir vendu au destin. Elle détestait tout ce qui l’entourait, tout sauf une personne : Mark Resnald.
Lui elle l’aimait, plus que tout au monde.

Pense : Je ne te mérite pas Mark Resnald.

Elle se sentait faible, elle sentait la présence de Lilith, celle qui détenait les clefs de son destin. Elle sentait Tzvetan qui ne va plus la lâcher. Elle se sentait mal.
Son cœur, elle avait l’impression que Lilith le tenait de ses mains crochues. Elle n’attendait que deux mots sortent de la bouche de Purdey pour accomplir sa mission.
Purdey allait finir morte, comme sa sœur, elle le sentait.
Elle était devenue impuissante. Elle avait perdue. Elle avait joué avec les sentiments de Mark, elle se sentait minable.
Elle n’avait jamais su aimer.

Pense : Honey, attend-moi, j’arrive.

Le désespoir nous fait perdre la tête. La folie nous fait inventer des choses.
L’amour, un sentiment bien compliqué, un élément de la vie. Il est au centre du feu, de l’eau, de la terre et de l’air. Il est la source de la vie, il est le cœur et le « pourquoi » de notre existence.
Personne ne sait maîtriser cet élément. Il est indomptable. Il est plus fort que tout.

Personne ne peut contrôler l’amour, pas même Purdey.

La tête baissée et tournée vers la droite, elle ne sait plus se qu’elle dit. Elle n’ose plus regarder Mark en face.*


"Excuse-moi, tu dois avoir honte de moi."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 19:45

Deuxième épreuve :
"Le Dialogue"






Pourquoi avoir honte de toi Purdey ? Je n'en vois pas l'intérêt, ni surtout la cause Purdey ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 19:57

"C'est pourtant simple, tu me connais plus que je te connais."
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 19:59

En même temps, je ne connais pas tout. Et même, je préfère que tu me montres tes propres facettes. Et de mon côté, je ferais en sorte de te montrer les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 20:06

"Je sais, mais comment dire, je ..."
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 21:09

La fixe de son regard doré :




Ne te justifie pas, ça n'en vaut pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 21:45

*Le regarde*

"Je sais, mais c'est plus fort que moi. Avec toi je ne suis pas comme avec les autres."
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 21:51

La fait asseoir sur une chaise :





Pourtant je suis le type même du Serpent.





Petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyMer 26 Sep 2007 - 22:17

*S'asseoit*

"Il faut alors croire que tu as un truc en plus."

*Léger sourire.*
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyDim 30 Sep 2007 - 18:06

Hum, j'aimerais me démarquer du lot pourtant.




Regarde la foule mais ne regarde pas sa cavalière quand il va s'adresser à elle :




Merci d'avoir accepté mon invitation au Bal.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyDim 30 Sep 2007 - 18:11

"Si j'ai accepté c'est parce que je ne m'imaginais pas aller au bal avec une autre personne que toi."

*Le regarde, un sourire aux lèvres.*
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyDim 30 Sep 2007 - 18:15

Ah .....




Frissonne mais tente de ne pas le montrer et fait jouer ses doigts gantés sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyDim 30 Sep 2007 - 18:18

*Détourne son regard, elle est gênée.*

"Mark ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 34
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13953
Date d'inscription : 01/03/2007

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyDim 30 Sep 2007 - 18:20

Oui ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 28
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 15163
Date d'inscription : 24/01/2006

[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement EmptyDim 30 Sep 2007 - 18:21

*Sent son coeur se serrer.*

"Je ... je t'aime."
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Contenu sponsorisé




[Bal –Triathlon] Un commencement Empty
MessageSujet: Re: [Bal –Triathlon] Un commencement   [Bal –Triathlon] Un commencement Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bal –Triathlon] Un commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4 -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: Bals et soirées-
Sauter vers: