Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14798
Date d'inscription : 13/05/2006

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty
MessageSujet: Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]   Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] EmptySam 16 Juin 2007 - 21:32

Élève n°000 700 07 9640MPour pas faire trop anonyme...^^

Matières évaluées :
Potions
Botanique
Étude des moldus
Revenir en haut Aller en bas
http://gilvert.deviantart.com/
Pr. Marla Dalloway
Modérateur
Pr. Marla Dalloway

Nombre de messages : 15
Age : 49
Maison : Aucune
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13986
Date d'inscription : 06/02/2007

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty
MessageSujet: Re: Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]   Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] EmptyLun 18 Juin 2007 - 21:00

Marla Dalloway, bibliothécaire, passait un des moments les plus pénibles de sa vie, comme presque à chaque fois qu’elle devait faire un travail qui lui était imposé. En cette fin d’année ensoleillée, splendide même, les examens étaient en cours.
Le Pr. Dalloway avait été recrutée pour distribuer les copies et surveiller l’épreuve de Botanique. Paradoxalement, malgré son dédain pour le travail, Marla était dans la salle d’examen bien avant l’arrivée du première élève.
Dans son éternelle robe en tulle noire et abîmée et dans son pull à rayures horizontales brunes et mauves mité, elle se tenait sans gêne en équilibre sur sa chaise, les pieds sur la table.



« …Bon sang de Gargouille ! Même un Troll sans cerveau trouverait quelques chose de plus passionnant à faire… »



Quand les élèves commencèrent à venir et quand tous furent assit, elle s’ennuya moins un instant, faisant un bref appel pour savoir si personne ne manquait et pouvant circuler dans les rangs pour distribuer ses maudits parchemins de Botanique.







Maudit parchemin de Botanique a écrit:


Le comité d'examen de Poudlard vous présente l'examen de
Botanique


1 - Définir les termes ci-dessous: Sur 6 points

A :Tailler

B :La plante de Pipaillon [ Flutterby bush ]

C :La botanique



2 - Trouver le terme qui correspond à la définition et remplir de tableau. Chaque bonne réponse Sur 1 point

D :Terme générique qui désigne l’ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé. Désigne aussi désigne l'ensemble des micro-organismes présents en un lieu donné. On parle de * Marine, de * du désert, de * intestinale...

E :Grand arbre à feuilles lobées et pétiolées, dont le fruit est muni d’une longue aile membraneuse. Son feuillage est rouge en automne. Sont sirop accompagne merveilleusement les crêpes pancakes.

F :Arbre conifère à fruits rouges, décoratifs. Il peut avoir une durée de vie très longue. Mesurant 5 à 8 m et pouvant atteindre 20 m de haut. Le tronc dressé est recouvert d'une écorce rouge, les feuilles en forme d'aiguilles plates sont d'un vert foncé avec lequel tranche les arilles rouges.Son bois précieux et rare est utilisé pour fabriquer des baguettes.

G :Plante herbacée, aux feuilles composées de trois folioles, aux fleurs groupées en capitules ou en épis, qui pousse dans les prairies des régions tempérées. Lorsque cette plante herbacée donne des feuilles composées de quatre folioles, on lui attribut des caractères magique de l’ordre du porte bonheur.

H :Désigne la branche professionnelle de l'agriculture consacrée à la production intensive de plantes pour l'alimentation ou la plantation d'agrément dans les jardins publics ou privés.

I :Longue barre de bois aplatie à une extrémité, qu’on manoeuvre à la main dans une embarcation pour la propulser et la diriger, particulièrement utile sur le lac.

J :Arbre ou arbuste aux feuilles coriaces à bords épineux, aux fleurs blanches, aux baies rouges globuleux, persistant tout l’hiver. Un coutume moldue veut qu’on s’embrasse dessous.

K :Onomatopée imitant le bruit d’un moteur qui accélère.

L :Pousse d’une plante que l’on insère dans une autre plante pour que celle-ci produise les fruits de la première. Ce terme désigne aussi une opération chirurgicale moldue.

M :Vaste étendue de terrain peuplée principalement d’arbres, d’ensembles de ces arbres, de plante, de créature et autres élément de la nature.

N :Répandre sur une surface ou mettre en terre afin de cultiver. Désigne aussi une tentative de se débarrasser de la compagnie malvenue d’un individu.

O :Tige ou armature de bois, de résine, ou d’une autre matière charger de soutenir, de redresser et de guider les plantes lors de leur pousse.

P :Acte d’aspirer par le nez pour sentir.

Q :Onomatopée la plus souvent utilisée dans toutes les circonstances dramatiques.

R :Plante herbacée aussi appelée ache des montagnes, vivace, à graines dépuratives utilisée comme condiments alimentaires.

S :Production colorée, parfois odorante, de certains végétaux. Il est considérer comme l’organe caractéristique des végétaux supérieurs. Cette production comprend notamment des pièces protectrices et des pièces fertiles.

T :Instrument se composant d’un long bout de bois surmonté d’une pièce de fer formant des dents séparées, utilisé pour des activités agricoles ou de jardinage. Sert principalement à ramasser les feuilles, le herbes, les brindilles sans ôter la terre, à égaliser la surface du sol. Désigne, dans le langage juvénile, un acte raté au commencement d’une relation.

U :Ensemble du milieu et des forces qui l’habitent, les êtres humains, les forêts, les airs, les mers... Désigne aussi la matière d’une chose, son essence. Désigne le devenir d’une chose dans sa spontanéité.

V :Une plante ligneuse, c'est-à-dire qui produit des parties dures appelées communément bois, pouvant atteindre des dimension et un âge considérable.

W :Organes foliacés qui compose la corolle d’une fleur.

X :Elément atomique, métal jaune brillant, inaltérable, inoxydable,qui selon la légende est détectable par les femmes.

Y :Partie d’une plante qui assure leur pérennité.

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Botaniqueexamsnoirez3







Puis Marla retourna s’asseoir, pour s’endormir, sa tête aux cheveux bruns violacés entre ses bras. Elle fut réveillée un peu plus tard par un de ses propres ronflements et durant le reste de l’épreuve, fixa un pied de table d’un air morne. Elle n’aimait pas du tout ce job.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14798
Date d'inscription : 13/05/2006

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty
MessageSujet: Re: Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]   Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] EmptyDim 24 Juin 2007 - 21:38

Jonathan Mateo, étudiant en septième année de son état, était entrée dans la salle d’examen avec une avance toute relative. Il avait cherché quelques compères avec lesquels discuter, mais laissa tomber bien vite, se rendant compte qu’il n’avait pas réellement le goût de discuter. Il avait bien plus envie de dormir. Peut-être que le sommeil qui le rongeait était dû au nombre d’heures minimal qu’il avait dormi cette nuit, additionné aux heures manquantes de la veille, accumulées à celle de l’avant-veille, etc. Depuis 13 jours 3 heures 17 minutes et des gnomes qu’il manquait de sommeil. Tout en cherchant sa place, il bailla longuement. Il fallu un certain temps au Poufsouffle pour réaliser que la lettre à la fin de leur code était l’initiale de leur nom de famille… Ce qu’il avait l’esprit embrouillé!
Lorsqu’il eut trouvé sa place, il s’y assit (ou s’y écrasa, c’est selon le point de vue) et commença à jouer avec sa plume toute neuve. Il en profita pour réviser mentalement ses connaissances sur la nocturnia, pour se rendre compte qu’il avait réellement emmêlé ses pinceaux avant même de commencer l’examen.
Au signal du professeur, il ouvrit sa copie et commença à répondre…


Parchemin d'examen de botanique a écrit:
Le comité d'examen de Poudlard vous présente l'examen de
Botanique


1 - Définir les termes ci-dessous: Sur 6 points 6 points

A :Tailler
Couper pour donner une forme, que ce soit dans un but esthétique ou pour répondre à un besoin physiologique d’une plante. Par exemple, certaines plantes sont taillées pour enlever les branches qui poussent "à contre-sens", c’est-à-dire vers le tronc plutôt que vers la périphérie, alors que d’autres le sont pour avoir une forme agréable à la vue (principalement dans le cas des arbustes décoratifs).

B :La plante de Pipaillon [ Flutterby bush ]
Il s’agit d’une espèce de plante dont la forme des fleurs évoque grandement les ailes d’un papillon. De plus, les feuilles et les fleurs ont tendance à trembler et à frémir comme un papillon lorsqu’il boit du nectar ou sèche ses ailes (suite à son éclosion hors du cocon). Pipaillon est donc un jeu de sonorité avec le papillon qu’il évoque sur ces points.

C :La botanique
L’une des branches des sciences naturelles magiques (avec l’astronomie, les potions et les soins aux créatures magiques), la botanique est l’étude des plantes du point de vue de leur entretien, de leur évolution et leur différentiation (on parle alors de taxonomie, c’est-à-dire une classification nominative des espèces), leur classification, leur dénombrement dans un milieu naturel donné, de leur histologie, morphologie et physionomie, de leur répartition géographique, de leur utilité (ex : potions, horticulture, etc.) et de leurs pathologies (études des maladies auxquelles une plante est susceptibles, des méthodes préventives de ladite maladie et des traitements pour la soigner). Par plante on inclus généralement tous les végétaux inférieurs et supérieurs (graminés, fougères, plantes à fleurs, arbustes, arbres, etc) et on englobe aussi parfois les mycètes macroscopiques (champignons), qui appartiennent à un autre règne du vivant mais possèdent des propriétés relativement semblables pour être étudiées avec les végétaux.

2 - Trouver le terme qui correspond à la définition et remplir de tableau. Chaque bonne réponse Sur 1 point 20 points

D :Terme générique qui désigne l’ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé. Désigne aussi désigne l'ensemble des micro-organismes présents en un lieu donné. On parle de * Marine, de * du désert, de * intestinale...

E :Grand arbre à feuilles lobées et pétiolées, dont le fruit est muni d’une longue aile membraneuse. Son feuillage est rouge en automne. Sont sirop accompagne merveilleusement les crêpes pancakes.

F :Arbre conifère à fruits rouges, décoratifs. Il peut avoir une durée de vie très longue. Mesurant 5 à 8 m et pouvant atteindre 20 m de haut. Le tronc dressé est recouvert d'une écorce rouge, les feuilles en forme d'aiguilles plates sont d'un vert foncé avec lequel tranche les arilles rouges.Son bois précieux et rare est utilisé pour fabriquer des baguettes.

G :Plante herbacée, aux feuilles composées de trois folioles, aux fleurs groupées en capitules ou en épis, qui pousse dans les prairies des régions tempérées. Lorsque cette plante herbacée donne des feuilles composées de quatre folioles, on lui attribut des caractères magique de l’ordre du porte bonheur.

H :Désigne la branche professionnelle de l'agriculture consacrée à la production intensive de plantes pour l'alimentation ou la plantation d'agrément dans les jardins publics ou privés.

I :Longue barre de bois aplatie à une extrémité, qu’on manoeuvre à la main dans une embarcation pour la propulser et la diriger, particulièrement utile sur le lac.

J :Arbre ou arbuste aux feuilles coriaces à bords épineux, aux fleurs blanches, aux baies rouges globuleux, persistant tout l’hiver. Un coutume moldue veut qu’on s’embrasse dessous.

K :Onomatopée imitant le bruit d’un moteur qui accélère.

L :Pousse d’une plante que l’on insère dans une autre plante pour que celle-ci produise les fruits de la première. Ce terme désigne aussi une opération chirurgicale moldue.

M :Vaste étendue de terrain peuplée principalement d’arbres, d’ensembles de ces arbres, de plante, de créature et autres élément de la nature.

N :Répandre sur une surface ou mettre en terre afin de cultiver. Désigne aussi une tentative de se débarrasser de la compagnie malvenue d’un individu.

O :Tige ou armature de bois, de résine, ou d’une autre matière charger de soutenir, de redresser et de guider les plantes lors de leur pousse.

P :Acte d’aspirer par le nez pour sentir.

Q :Onomatopée la plus souvent utilisée dans toutes les circonstances dramatiques.

R :Plante herbacée aussi appelée ache des montagnes, vivace, à graines dépuratives utilisée comme condiments alimentaires.

S :Production colorée, parfois odorante, de certains végétaux. Il est considérer comme l’organe caractéristique des végétaux supérieurs. Cette production comprend notamment des pièces protectrices et des pièces fertiles.

T :Instrument se composant d’un long bout de bois surmonté d’une pièce de fer formant des dents séparées, utilisé pour des activités agricoles ou de jardinage. Sert principalement à ramasser les feuilles, le herbes, les brindilles sans ôter la terre, à égaliser la surface du sol. Désigne, dans le langage juvénile, un acte raté au commencement d’une relation.

U :Ensemble du milieu et des forces qui l’habitent, les êtres humains, les forêts, les airs, les mers... Désigne aussi la matière d’une chose, son essence. Désigne le devenir d’une chose dans sa spontanéité.

V :Une plante ligneuse, c'est-à-dire qui produit des parties dures appelées communément bois, pouvant atteindre des dimension et un âge considérable.

W :Organes foliacés qui compose la corolle d’une fleur.

X :Elément atomique, métal jaune brillant, inaltérable, inoxydable,qui selon la légende est détectable par les femmes.

Y :Partie d’une plante qui assure leur pérennité.

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Botani10


Jonathan, après avoir terminé son examen, fut soulagé. Il pensait l’avoir globalement bien réussi et était persuadé d’avoir au moins un A. Il relu sa copie pour y déceler des erreurs d’orthogram ou des réponses erronées.
"Dire que j’ai failli écrire gui pour cette histoire de baiser à Noël. Une chance que je me souvenais de la livèche, sinon j’étais prêt à mettre un e à gui… Oh zut, j’ai mis deux lettres dans la même case, c’est le mauvais mot? Ah non, c’est parce que j’ai mis un S à graine…"
Lorsque Jonathan s’eut relu deux fois, il ferma sa copie et la ramena à la surveillante, dont il ne s’était pas encore rendu compte qu’elle somnolait en avant, malgré le boucan de ses ronflements, trop concentré dans son examen. Il n’osa pas la réveiller et ne fit que déposer sa copie sur la minuscule pile qui avait déjà prise place sur son bureau. Maintenant, direction Grande Salle pour bien manger, puis retour à la salle commune pour étudier… Fichtre! Quel était son prochain examen???
Revenir en haut Aller en bas
http://gilvert.deviantart.com/
Professeur Rogue
Modérateur
Professeur Rogue

Nombre de messages : 483
Gain de Gallions : 15156
Date d'inscription : 12/01/2006

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty
MessageSujet: Re: Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]   Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] EmptySam 30 Juin 2007 - 21:14

Le Professeur Rogue fit les cents pas dans la salle d'examen. Non pas inquiet, plutôt terriblement exaspéré, il rechignait toujours à faire cette tache -surveiller- qu'il jugeait de bas étage. Il ne cernait pas non plus tout à fait l'intérêt d'accueillir un membre du Ministère de la Magie au sein de l'école si celui-ci ne prenait pas en charge l'intégralité des épreuves de fin d'année. Il l'admettait sans gêne ; il n'appréciait pas le moins de monde ce Lex Aminator et sa prétention à deux noises.
Autant dire que Severus n'était pas à la fête et que d'autres allaient devoir en pâtir.


Quand les élèves firent enfin surface, le Professeur Rogue indiqua:

- Vos places vous sont assignées. Vos noms, prénoms et numéros d'anonymat, étiquetés sur chaque table, vous permettront de retrouver vos chaises respectives.

Le parchemin, les plumes et l'encre sont entièrement fournis par la commission pour contrecarrer la fraude.


Il balaya du regard la salle, se retourna, fit un mouvement de baguette sec et strict en direction du tableau et sur celui-ci apparût le sujet.



__________________


Le comission d'examens de Poudlard vous présente l'épreuve de
Potion
Epreuves de nature individuelle



1/ Répondre à ces questions, en développant si nécessaire :

1. Citer au moins deux potions connues ayant pour un ingrédient de la sangsue :
2. Quel est l’autre nom pour l’aconite ?
3. Pourquoi le filtre du Singe s’appelle-t-il ainsi ?
4. La Potion d’Artémis n’agit que sur les filles ? Vrai ou faux ?
5. Les filtres d’Amour sont des potions légalement utilisables les jours de Saint Valentin ? Vrai ou faux.

(Exercice sur 5 points)




2/ Travaux pratiques :

Au choix : Réaliser une potion de vieillissement en suivant le protocole proposé ou créer le protocole d’un Elixir quel qu’il soit dont vous expliquerez les propriétés, donnerez une liste d’ingrédients, de contre indications, un nom, une galénique.
(Travaux pratique sur 25 points)


Contraintes pour tous : Vous glisserez une anecdote ou un souvenir libre de quelques lignes concernant votre personnage cette année sur le thème suivant : « beurk, c’est visqueux ! »

Pour gagner des points :
- Descriptions, imagination, orthographe et vraisemblance (les potions dont le protocole vous a été donné).
- Invention, imagination, orthographe et présentation (les potions à inventer).




Document annexe


Citation :
Potion de vieillissement

Ingrédients :

- 3 queues de rats.
- Racine de ginseng pourrie.
- Six fleurs de coquelicot.
- Un flacon de 5 cl de bile Tatou.
- Une cuillère à soupe d’Ephémères séchés.
- De la salive de sorcier.
- 250 cl d’eau claire.


Fabrication :

- Dans un chaudron standard faire bouillir la moitié de l’eau.
- Ajouter alternativement une queue de rat et deux fleurs de coquelicot toutes les deux minutes ; commencer par une queue de rat.
- Touiller énergiquement jusqu’à ce que la potion devienne rouge vif.
- Incorporer la racine de ginseng finement coupée en lamelle.
- Baisser le réchaud à 50 degrés puis ajouter le reste de l’eau.
- Lorsque l’eau devient rose foncé, ajouter la bile de tatou.
- Tourner dix fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
- Eteindre le réchaud et laisser refroidir dix minutes.
- Dans un récipient à part, mélanger la salive de sorcier à une cuillère à soupe d’Ephémères et touiller jusqu’à ce que la pâte soit compacte et marron.
- Lorsque les dix minutes de refroidissement sont passées, ajouter la pâte dans le chaudron et touiller jusqu’à ce que le mélange reprenne une couleur rouge vif.
- Filtrez l’ensemble dans une fiole en verre, fermez bien à l’aide d’un bouchon en liège et étiquetez-là de vos noms et prénoms.


Note : plus la potion finale est rouge, plus il y a des chances que celle-ci soit réussie. Si à l’ouverture de la fiole par l’examinateur, une légère odeur de framboise se dégage, votre potion est réussie, quelle que soit la couleur.

Suivant les ingrédients, servez-vous librement dans l’armoire.
__________________
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14798
Date d'inscription : 13/05/2006

Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty
MessageSujet: Re: Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]   Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] EmptyMer 11 Juil 2007 - 5:13

Connaissant les exigences de Rogue en terme de ponctualité et de rigueur, Jonathan était arrivé en avance dans cette salle d’examen et avait trouvé sa place bien plus rapidement que lors du précédent examen. L’air de pire humeur qu’à son habitude si, toutefois, c’était possible, le professeur leur donna les instructions et fit apparaître le sujet au tableau. Aussitôt, Jonathan prit sa plume et se mit à écrire frénétiquement ses réponses, en se disant que cet examen devrait aller comme sur des roulettes.

copie de Jonathan Mateo a écrit:
La comission d'examens de Poudlard vous présente l'épreuve de
Potion
Epreuves de nature individuelle



1/ Répondre à ces questions, en développant si nécessaire :

1. Citer au moins deux potions connues ayant pour un ingrédient de la sangsue :
La potion de ratatinage, le polynectar et la potion de cicatrisation.


2. Quel est l’autre nom pour l’aconite ?
Tue-loup (ou napel)


3. Pourquoi le filtre du Singe s’appelle-t-il ainsi ?
Étant donné son influence sur les capacités physiques (augmentation de la souplesse et de la précision de la vue, affinement des muscles, allongement des jambes et des doigts, développement des canines, perte de la fonction motrice liée à la parole), qui rend le sujet aussi agile et léger qu’un singe, en plus de modifier légèrement son aspect vers celui de l’animal, il est tout à fait normal que ce filtre porte ce nom. Il est cependant à noter qu’aucun des ingrédients utilisés ne provient d’un singe.


4. La Potion d’Artémis n’agit que sur les filles ? Vrai ou faux ?
Faux. Cette potion peut être inhalée par un garçon afin qu’il adopte la voix d’une fille pendant un court laps de temps.


5. Les filtres d’Amour sont des potions légalement utilisables les jours de Saint Valentin ? Vrai ou faux.
Vrai. Les filtres d’amour possédant des effets réversibles et n’entraînant pas de dépendance à long terme ont été jugées légales par le ministère de la justice magique. Cependant, toute potion visant à altérer les sentiments peut être jugée immorale et pour cette raison, plusieurs personnes et instituts jugent que de telles concoctions auraient plutôt dues être illégales. C’est pourquoi leur utilisation est interdite à Poudlard, quel que soit la journée de l’année.


Note du correcteur: vous auriez au moins pu faire des phrases.
3,5/5


2/ Travaux pratiques :

Au choix : Réaliser une potion de vieillissement en suivant le protocole proposé
(Travaux pratique sur 25 points)


Document annexe


Citation :
Potion de vieillissement

Ingrédients :

- 3 queues de rats.
- Racine de ginseng pourrie.
- Six fleurs de coquelicot.
- Un flacon de 5 cl de bile Tatou.
- Une cuillère à soupe d’Ephémères séchés.
- De la salive de sorcier.
- 250 cl d’eau claire.


Fabrication :

- Dans un chaudron standard faire bouillir la moitié de l’eau.
- Ajouter alternativement une queue de rat et deux fleurs de coquelicot toutes les deux minutes ; commencer par une queue de rat.
- Touiller énergiquement jusqu’à ce que la potion devienne rouge vif.
- Incorporer la racine de ginseng finement coupée en lamelle.
- Baisser le réchaud à 50 degrés puis ajouter le reste de l’eau.
- Lorsque l’eau devient rose foncé, ajouter la bile de tatou.
- Tourner dix fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
- Eteindre le réchaud et laisser refroidir dix minutes.
- Dans un récipient à part, mélanger la salive de sorcier à une cuillère à soupe d’Ephémères et touiller jusqu’à ce que la pâte soit compacte et marron.
- Lorsque les dix minutes de refroidissement sont passées, ajouter la pâte dans le chaudron et touiller jusqu’à ce que le mélange reprenne une couleur rouge vif.
- Filtrez l’ensemble dans une fiole en verre, fermez bien à l’aide d’un bouchon en liège et étiquetez-là de vos noms et prénoms.

Suivant les ingrédients, servez-vous librement dans l’armoire.

Jonathan était venu à bout de la partie théorique et il devait maintenant débuter la partie pratique. Quelques autres élèves s’étaient déjà levés pour aller chercher les ingrédients, mais la plupart étaient toujours en train de répondre au questionnaire lorsque Jonathan se leva et alla chercher les ingrédients nécessaires à la potion de vieillissement qu’il allait effectuer. Il ne put s’empêcher de penser à Mélusine, qui lui avait dit récemment qu’elle était outrée de devoir jouer l’amante d’un nain de première année et le poufsouffle eut la vague idée de prendre une fiole de la potion pour le jeune acteur, dans l’unique but d’aider son amie.

Remontant son allée avec son chaudron usé (contenant toute sa trousse du parfait petit élève de potions) sous le bras, il passa près du bureau de Draconia, puis d’Ambroisine, sans pour autant regarder ce qu’elles avaient répondu sur leurs copies, il nota qu’elles seraient bientôt rendues à la partie pratique, aussi le poufsouffle accéléra-t-il le pas afin d’avoir une meilleure sélection des ingrédients. Il sélectionna d’abord trois queues de rats dodues, longues, non-sectionnées. En effet, il arrivait souvent que les rats perdent le bout de leur queue en raison d’une agression quelconque, et Jonathan avait toujours été persuadé que l’absence de ce bout pouvait avoir un effet néfaste sur la qualité d’une potion. Il prit ensuite délicatement les six fleurs de coquelicot, vérifiant que chacun des quatre pétales du papavéracée étaient intacts. Ayant déposé ces ingrédients dans deux sachets différents, il mesura ensuite directement les 50 mL de bile de tatou dans une petite flasque, qu’il identifia aussitôt, et rempli le chaudron de 1,25 litres d’eau claire, laissant l’autre litre et quart dans un ballon immense. Puis il mesura une cuillère à soupe d’éphémères séchées dans un troisième sachet, avant de prendre, non sans un haut-le-cœur (et avec ses pinces), une racine de ginseng molle de putréfaction.

De retour à son bureau, il poussa sa feuille d’examen, à l’envers, sur le coin du bureau, afin de s’assurer qu’elle ne soit pas endommagée par la préparation de la potion, puis leva le nez au tableau.


"Faire bouillir l’eau… c’est pas comme si les protocoles commençaient presque systématiquement tous ainsi…"

Lisant la ligne suivante, le finissant régla son sablier à durée ajustable sur 2 minutes et attendit environ six minutes douze que l’eau bout. Dès qu’il fut satisfait par la taille des bouillons explosant dans le chaudron, Jonathan prit la première queue de rat dans sa main gauche et retourna le sablier de sa main droite au moment où il déposait la queue dans l’eau, qui prit lentement la teinte grisâtre de l’organe. En attendant que le sablier s’écoule, Jonathan commença à couper, totalement dégoûté par l’odeur et la texture, la racine de ginseng, tout en surveillant le sablier. Un peu avant que les derniers grains ne tombent, il saisit deux fleurs et se prépara à tourner le sablier. Dès que le dernier grain de sable rejoignit les autres dans le compartiment du bas, Jonathan ajouta la fleur en tournant le sablier, puis retourna à ses racines. Et ainsi de suite, alternant racine-fleurs-racine-fleurs, jusqu’à ce que la potion ait pris une teinte rosée avec des grumeaux gris, tout à fait détestable, et que, accessoirement, la racine de ginseng fut totalement coupée.

Se mettant à agiter vigoureusement le contenu du chaudron (qui remontait dangereusement sur les bords) de la main droite, il chercha son thermomètre, à tâtons, de la main gauche. Lorsqu’il le trouva, il le déposa à côté du chaudron et changea de bras pour touiller. Au bout d’environ huit minutes quarante-trois, la solution avait pris une teinte rouge cerise et tous les grumeaux avaient disparus, complètement dissous. Quelques tours encore et elle était plus rouge que l’écharpe des gryffondors.

C’était le moment d’ajouter la racine préalablement coupé, dans le chaudron, tout en agitant tranquillement, simplement pour s’assurer que le mélange reste homogène. Ayant diminué la puissance du réchaud, Jon ajouta le thermomètre et attendit que la température diminue à une cinquantaine de degrés Celsius. Pendant ce temps, aucun changement visible ne s’était produit dans la potion, outre la dissolution de la matière organique brunâtre que l’élève venait d’ajouter. Jonathan versa l’autre moitié de l’eau et laissa la température, qui avait forcément chutée autour de 35 degrés Celsius, se restabiliser à cinquante, tout en observant le changement de couleur. Couleur qui venait de passer le rose-langue-de-palourde. Ce qui remémora à Jonathan l’été de ses huit ans, alors qu’ils étaient, toute la famille, en vacances chez sa grand-mère maternelle. Son oncle Maurice avait ramené une chaudière contenant un coquillage, vivant, à l’intérieur. Il avait renversé le contenu sur la galerie de bois de grand-mère puis avait déposé une poignée de sel devant le mollusque. Bien rapidement, le coquillage s’ouvrit et une langue dont il était difficile de croire qu’elle puisse entrer dans le bivalve refermé sortie pour happer le sel. L’oncle Maurice offrit alors aux enfants de nourrir la bête et il mit donc du sel dans le creux de la main des deux enfants. Mais lorsque la palourde lécha la main de Iris, celle-ci se mit à pleurer en hurlant :

-Wark! Maman! C’est tout gluant!
Alors que les adultes étaient pliés de rire…
Jonathan avait aussitôt retiré sa main et leur mère leur avait expliqué qu’il s’agissait d’une farce réservée aux cousins qui ne venaient pas souvent et que toute la famille avait certainement déjà connu cette désagréable sensation. Iris passa une semaine à ne rien toucher de la main « contaminée », bien qu’elle ne cessait pas de la laver. Elle disait que le gluant était toujours là…

Bref, la potion rappelait à Jonathan qu’il avait été bien chanceux de se sortir de cette mauvaise expérience, bien que pour cela sa sœur avait dû subir ladite expérience.

Ne sachant pas vraiment comment la couleur rose pouvait être foncée, Jonathan observa la potion dépâlir jusqu’à ce qu’aucun changement dans la coloration ne lui semble observable. Alors, il ajouta la bile et, à l’aide de sa fidèle spatule de bois, agita la potion dans le sens anti-horaire, un sourire aux lèvres en raison de ce souvenir inattendu. Ayant ajusté son sablier sur "10 minutes" de sa main inoccupée, Jonathan éteignit le réchaud au bout du dixième tour et tourna de nouveau le sablier. Il passa les dix minutes suivantes à réviser son examen écrit, tout en mélangeant sa propre salive aux éphémères, dans son mortier qui avait fait route commune avec lui durant les sept dernières années. Bien que la pâte était prête depuis un moment, Jonathan continuait de la touiller machinalement jusqu’à ce que la période de refroidissement eut atteint sa fin. La potion était alors rose terne, comme les rideaux de sa grand-mère paternelle, dans son salon. Du moins, comme étaient ces rideaux dans les souvenirs de Jon qui n’était pas allé lui rendre visite, à Torquay, depuis belle lurette.
Brassant nonchalamment sa potion, Jonathan comptait les mouches au plafond en se disant qu’il serait temps que Rogue fasse le ménage dans son cachot. Il jetait tout de même un coup d’œil au contenu de sa potion, de temps en temps, attendant que la couleur rouge-campinos-aux-cerises-sans-crème ne revienne. Lorsque ce fut le cas, il sortit son filtre en verre fritté, le fixa au-dessus d’une fiole d’analyse en verre et commença à verser le contenu du chaudron dans la fiole. Ayant la tête directement au-dessus du filtre (attitude peu sécuritaire…), Jonathan respira directement une bouffée de la vapeur de la potion et failli s’étouffer tant l’odeur était concentrée. Si concentrée, en fait, qu’il ne la reconnaissait même pas. Lorsque la fiole fut pleine, il changea de fiole sous le fritté et en rempli une deuxième, sous la table. Qui sait, peut-être que Mélusine en aurait vraiment besoin. Il les ferma toutes deux à l’aide d’un bouchon de liège, puis identifia la première à son nom complet, avec son numéro d’anonymat (ouais, superbe logique…) et inscrivit seulement "Pour Mélu" sur la seconde. Il rangea l’éprouvette destinée à miss McEwan dans son coffre de potion, ramassa ses affaires et porta son éprouvette dans le support à cet effet, à l’avant de la classe, avant de poser sa copie sur le bureau, à l’envers, par-dessus la pile déjà formée, et de sortir après avoir salué le professeur.


Note du correcteur: N'appelons-nous pas cela une "pratique frauduleuse". N'ayant rien vu.
23/25 Assez médiocre.

total: 26,5/30
Revenir en haut Aller en bas
http://gilvert.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty
MessageSujet: Re: Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]   Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan Mateo [potion, botanique, Moldu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives de cours et d'examens :: Archives Cours 2007/2008-
Sauter vers: