Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La vengeance est un plat qui se mange froid...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cain Edelweiss
Personnage Inactif
Cain Edelweiss

Nombre de messages : 42
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14529
Date d'inscription : 15/08/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyLun 5 Mar 2007 - 17:49

Long couloir dans les sous sols, menant à la salle commune de Serpentard. L’endroit était plutôt frais, froid même, à cette saison mais ce qui le caractérisait le plus c’était l’obscurité qui y régnait, malgré les torches. C’était le lieu idéal pour attraper quelqu’un par surprise…à condition que cette personne daigne y passer.

Cain était appuyé contre le mur de pierre brute, dans un coin tout particulièrement sombre. Il était là, impassible. Même sa faible respiration ne pouvait le trahir, encore moins avec l’écho que provoquait ce lieu clos.

A première vue on aurait pu penser qu’attendrait ici était stupide, qu’il n’était qu’un troll. Il n’en était rien, ou en tout cas e n’était pas ça qui en faisait un troll. En effet, il y’a quelques jours, lors de la soirée du bal organisée dans les serres, Cain avait surprit une scène pour le moins curieuse et des plus intéressantes.

Depuis lors, il avait observé les habitudes d’une personne de son entourage : Charlotte Leonhart. Et c’était elle qu’il attendait en ce moment même. Il savait qu’elle ne devrait pas tarder à faire son apparition dans le couloir, afin de rejoindre leur salle. Il lui tomberait alors dessus et… Mais l’heure de savoir de quoi il en retournait arriverait bien assez vite.

En son for intérieur il était des plus confiant mais surtout des plus enthousiasmé à l’idée de la tournure que prendrait les choses. Il avait hâte de la voir débouler et de l’interpeller enfin… Presque trois semaines qu’il attendait ce moment ! Mais un bruit de pas pressés se fit entendre au loin, résonnant dans l’air, et tira le Serpentard de ses dessins.

Sa main se resserra un peu plus sur sa baguette qu’il était prêt à dégainer en cas de nécessité, bien qu’il douta de la nécessité de son utilisation. Les pas se rapprochèrent encore. Le rythme de ces derniers lui indiqua sans l’ombre d’un doute qu’il s’agissait bien d’elle. Pas même besoin de la voir. Encore quelques mètres et ses attentes commenceraient enfin à se voir satisfaites. Maintenant.

-Hum hum. Tu sais que ce n’est pas très prudent de se promener seule comme ça ? Miss Leonhart… Heureusement que je ne te veux aucun mal. Si tu décides de coopérer bien sûr.

Il était resté dans l’ombre, contre son mur. D’emblé il avait indiqué à la jeune femme qu’il voulait quelque chose d’elle, les bavardages le passionnant autant qu’un troupeau de Poufsouffle en quête d’un coin tranquille dans le parc pour "s’amuser"…
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14443
Date d'inscription : 29/10/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyLun 5 Mar 2007 - 20:18

~†~ Les cours venaient de se terminer. Comme à son habitude, Charlotte avait un peu traîné dans la dernière salle où elle avait passé un long moment les fesses sur une chaise, histoire de laisser passer la foule. Et la voilà qui descendait à présent les escaliers, son sac se balançant sur son épaule droite. Elle arriva finalement dans les cachots, marchant assez vite. C'est qu'elle préférait éviter de croiser quelqu'un... Néanmoins, avant d'aller déambuler dans des couloirs où le passage était beaucoup moins important, elle voulait aller déposer son sac dans son dortoir.

Un léger frisson la parcourut. Il faisait moins chaud dans les sous-sols, en comparaison avec le reste du château. D'autant plus qu'elle n'était pas habillée très chaudement... Elle portait simplement l'uniforme de l'école. Autrement dit une jupe, un chemisier et une cravate aux couleurs de Serpentard. Le soleil avait pointé le bout de son nez quelques jours plus tôt, alors exit les gros pulls de laine...

Le pas rapide et léger, la jeune anglaise était bien loin de s'imaginer que quelqu'un l'attendait, non loin. Elle n'avait pas remarqué que, depuis quelques jours, une personne "l'observait". Elle pourtant assez attentive au moindre petit détail... Certes, mais elle avait d'autres choses en tête ces derniers jours. Des choses... Plus personnelles et compliquées... Aussi, elle fut légèrement surprise d'entendre une voix s'élever au moment où elle tournait à l'angle d'un couloir.

Son regard se posa sur la personne face à elle, tandis qu'elle s'arrêtait tout net. Serpentard, 6e année, Cain Edelweiss. Un rapide coup d'oeil, il était seul. Elle ne lui avait jamais vraiment parlé... Voire même jamais tout court. Ce n'était pas prudent de se promener toute seule ? Voyez-vous ça... Et que pourrait-il bien lui arriver ? Les professeurs étaient cibles d'enlèvements, pas les élèves à ce qu'elle savait. Et puis même... Elle savait se défendre... Il devrait être au courant, il l'avait vu avec sa batte durant le match. Passons.

Le sourcil droit de la jeune brune s'arqua légèrement alors qu'il lui annonçait qu'il ne lui voulait aucun mal. Si elle décidait de coopérer. Elle resta quelques minutes perplexe, semblant réfléchir. Doublement surprise. Premièrement parce-qu'elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un l'ait attendu pour lui parler. Et deuxièmement parce-qu'elle ne voyait pas vraiment où ce jeune homme voulait en venir, même s'il ne l'effrayait pas. ~†~


" Sais-tu que me menacer n'est pas la meilleure façon de me faire "coopérer" ? "

~†~ Voix froide, neutre, bien que légèrement ironique. Elle se retourna, regardant derrière elle. Personne. Elle se décida finalement à s'avancer vers le Serpentard, replaçant au passage son sac sur son épaule. Elle ne savait pas si "il" était déjà revenu dans la salle commune ou non. Et elle préférait éviter de croiser son chemin. Alors autant aller droit au but et abréger cette conversation. Elle s'arrêta à à peine un mètre de Cain. ~†~

" Qu'est-ce que tu me veux ? "
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Cain Edelweiss
Personnage Inactif
Cain Edelweiss

Nombre de messages : 42
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14529
Date d'inscription : 15/08/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyMar 6 Mar 2007 - 15:57

La demoiselle s’arrêta net à sa remarque mais à sa surprise elle ne dit rien, restant muette un petit moment. Le temps de ce flottement Cain se demanda si il n’avait pas réussit à faire mouche et qu’elle décida le de l’ignorer. Il souhaitait que cela ne soit pas le cas. Oh oui, il souhaitait…il n’avait guère envie de jeter un sort sur un autre élève de sa maison et encore moins sur une si jolie personne.

Ca serait dommage de "l’abimer"…

Mais enfin il prit la parole et sa réplique ne lui laissa plus de doute : elle avait accroché. Continuant à jouer avec sa baguette, il fit également un pas vers elle. Puisqu’elle semblait vouloir réduire la distance entre eux deux, autant l’aider à ça. Il puis il pourrait que mieux admirer la beauté qui se présentait à lui. Un sourire mauvais apparut sur ses lèves.

-Loin de moi l’envie de te menacer. Prends plutôt ça comme un conseil. Bref. Si je t’ai attendu ici, c’est pour une raison très simple… Je parie qu’en ce moment ça ne va pas très fort, les cours…les amours. Dis-moi si je me trompe mais j’ai le pressentiment que non. Comme si j’avais pu assister à une scène qui me permettrait de l’affirmer. Tiens, comme s’il s’était passé quelque chose de particulier au bal, si tu vois ce que je veux dire.

Son sourire se transforma en un rictus alors qu’il venait de cracher son venin. Certes il n’avait pas lâché ce à quoi il pensait directement, mais nul doute que Charlotte possédait l’esprit nécessaire pour en arriver là où il fallait : leur dispute et le meurtre de la Juge.

Bien évidemment ni l’un, ni l’autre n’avaient un quelconque intérêt pour le Serpentard. Pas d’intérêt eux tous seuls en tout cas. En effet il voyait là le moyen de se venger d’une personne qui l’avait humilié il y’a déjà quelques temps de cela, et il s’était juré de se venger de…lui.

A peine avait il finit de parler qu’il avait commencé à marcher autours de la jeune femme. Sa baguette était toujours dans sa main, sans volonté de défier sa camarade, juste au cas où. Ses yeux, quant à eux, n’étaient certainement pas posés sur elle innocemment. Il prit tout loisir à l’observer attentivement alors qu’il était sans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14443
Date d'inscription : 29/10/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyMar 6 Mar 2007 - 18:42

~†~ Le regard bleu/vert de la jeune anglaise se posa sur la baguette qui tournoyait doucement entre les mains du Serpentard. Comptait-il s'en servir ? Il serait plus prudent qu'il s'abstienne. Pour sa sécurité... Car même si, actuellement, la baguette magique de Charlotte se trouvait dans son sac - qu'elle ne préféra pas sortir car cela aurait pu être louche... - et qu'elle se trouvait désarmée, elle pourrait toujours retrouver le jeune Cain. Très facilement même... Aussi valait-il mieux pour lui qu'il évite de lui lancer un quelconque sort.

Le jeune homme se redressa, faisant un pas vers elle. Oh oh, doucement... Une distance minimum était à respecter.... Un conseil ? Il n'avait aucun conseil à lui donner. Elle restait là, ses yeux fixés sur son visage. Finalement, il lui révéla la raison pour laquelle il l'avait attendu.... Son visage devint un peu plus pâle à ses mots, mais ce n'était pas remarquable dans l'obscurité des cachots. Elle détourna le regard, fixant un point vide, tandis qu'elle se mordillait la langue pour rester impassible.

Qu... ? Comment... ? Est-ce que, par hasard, il était possible qu'il les ait vu le soir du bal ? Et puis même, qu'est-ce que cela changeait ? Mais beaucoup de choses ! Beaucoup trop de choses !!! Et puis, qu'avait-il vu d'abord ? Pour avoir de tels propos, il devait certainement avoir vu la fin de la soirée, avant qu'elle ne parte... Alors... ? Est-ce qu'il avait vu Sacha... ?

Son cerveau bouillonait. Tout tournait à mille à l'heure dans son esprit. Des idées passaient, sans même qu'elle ait le temps de les approfondir. Sans même qu'elle ait le temps de les capter. Elle était à fleur de peau ces derniers temps. Il ne valait mieux pas trop la pousser... Et lui qui lui tournait autour, à la reluquer. Elle détestait cela, comme si elle n'était qu'un objet que l'on détaille avant de l'acheter... Elle faillit lui envoyer une remarque cinglante, du genre "Mes yeux sont plus hauts" , mais finalement, elle fit... En fait, elle ne parvint pas à se retenir.

Son sac tomba lourdement sur le sol alors qu'elle se retournait vers lui, d'un geste vif, et qu'elle aggripait son col, le poussant violemment jusqu'à ce que le dos de Cain ne vienne se cogner brutalement contre le mur derrière lui. Elle resta face à lui, ses poings s'étant refermés sur le vêtement du jeune homme, tandis que son visage se trouvait à à peine quelques centimètres du sien. Un air sauvage était présent sur la figure de la jeune fille, et ses yeux fusillaient le Serpentard du regard, une lueur impitoyable dansant dans ceux-ci. ~†~


" Je ne sais pas ce que tu as vu le soir du bal mais...
Je vais moi aussi te donner un petit conseil.
Oublie.
Oublie tout ce que tu as pu voir.

Si j'entends ne serait-ce qu'une rumeur, un fantôme, ou un tableau qui parle de ce à quoi je pense, alors je me verrais dans l'obligation de m'occuper de ton cas.
Et crois-moi, je peux être une élève très appliquée... "


~†~ La jeune batteuse était loin de plaisanter. Non, cela était visible sur son visage. Et si vous ne l'aviez pas deviné, alors vous l'auriez compris en croisant son regard. Elle ne mentait pas. Si un bruit filtrait sur cette soirée, sur un événement qui aurait dû resté inconnu, alors elle se ferait une joie de refaire le portrait d'Edelweiss façon Scroutt à pétard...Elle n'avait même pas songé à prendre sa baguette, son instinct l'ayant directement poussée à la violence physique. Elle en avait même oublié que Cain, lui, avait une baguette magique dans la main... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Cain Edelweiss
Personnage Inactif
Cain Edelweiss

Nombre de messages : 42
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14529
Date d'inscription : 15/08/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyMer 7 Mar 2007 - 14:35

Cain n’eu pas le temps de faire le moindre geste d’esquive alors que la Serpentard fit volte face et l’agrippa assez violent, avant de le plaquer contre le mur. Il grimaça, non pas qu’elle lui ait fait mal ou qu’il ait une quelconque crainte sur ce qui allait se passer, il avait toujours sa baguette en main et pourrait très bien en faire usage, non rien de tout ça. Son visage c’était contracté ainsi parce qu’il n’appréciait guère être interrompue pendant ces "petites séances".

Malgré tout un sourire satisfait ne tarda pas à éclairer son visage. En effet cette position, certes pas trop à son avantage, lui donnait tout de même l’opportunité de contempler le visage de la jeune femme. A voir si visage aussi prêt nombres d’idées lui vinrent à l’esprit mais il du les chasser à regret puisque là n’était pas son but.

De sa main gauche il desserra l’étreinte qu’elle exerçait sur lui et fit un geste avec sa main droite, histoire de lui montrer qu’il était en position de force et qu’il pouvait très bien faire usage de la force si cela s’avérait nécessaire.

-Tu n’aimes pas être menacé mais le faire en retour ne semble guère te déranger. C’est assez puéril comme réaction. Je ne m’attendais pas à ça de ta part je dois dire. Enfin la n’est pas la question.

Et tu sais, les choses ne sont pas aussi simples qu’il suffit d’une demande pour que tout soit finit… J’ai eu l’occasion de voir des choses pas très…normales à la fin du bal et croit moi que je ne vais pas passer à coté de cette chance que j’ai eu. Après tout ce vieux chiffon de Choixpeau ne m’a pas envoyé dans la maison de Salazar pour rien.

Concernant tes menaces de pacotilles, saches que je ne suis pas troll au point de venir te parler de ça sans avoir prit mes précautions. Même s’il devait m’arriver quelque chose, comme à cette "pauvre" Juge Lara, l’information finirait par ressortir très vite.


Le sourire qu’il afficha s’étira encore plus et ressemblait maintenant grandement à une grimace d’enfant des plus réussies. Il se dégagea de contre le mur, fit dos à sa victime et s’éloigna de quelques pas. « Bien bien » fit-il avant de se retourner et de revenir sur ses pas. Il stoppa à un mètre d’elle, plongeant cette fois si son regard dans le sien.

-Je pense que tu comprends aisément qu’il serait très dommageable pour ton…ami, Sacha, qu’on apprenne ce qui s’est passé ici. Un meurtre ça ne fait jamais très bien, surtout quand le Ministère finit par l’apprendre.

Si je t’ai attendu ici aujourd’hui c’est pour te proposer un marché, en échange de mon silence. Pour le moment en tout cas.


Il agita alors sa baguette magique et apparu dans sa main gauche une petite pellicule vaporeuse.

-Oh je ne t’avais pas dit. A Noël on a eu l’admirable idée de m’offrir un appareil photo magique, ce que j’ai trouvé stupide sur le moment. J’ai failli m’en débarrasser et puis je me suis dit que ça pourrait être utile… A croire que j’avais raison.

Il tapota la pellicule de la pointe de sa baguette puis reposa son regard sur la Serpentard, ne voulant pas se priver du plaisir de voir sa réaction face à cette annonce.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14443
Date d'inscription : 29/10/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyMer 7 Mar 2007 - 19:16

~†~ Les joues de la jeune anglaise commençaient, peu à peu, à prendre une légère teinte rose. Non pas parce-qu'elle était gênée, complimentée, prise d'un certain plaisir à se retrouver dans cette situation ou encore parce-qu'elle trouvait que la température dans les cachots était trop élevée. Non, rien de tout cela... Simplement... Elle s'énervait. Son coeur s'accélérait, ses pulsations cardiaques se faisaient plus rapprochées et faisaient affluer son sang plus rapidement dans son corps, lui donnant chaud et offrant ainsi quelques couleurs à ses joues. Il lui arrivait souvent de rougir lorsqu'elle était en colère.

Elle restait pour l'instant immobile, fixant Cain d'un air dur, ses doigts serrés sur le haut du Serpentard, comme un rapace vient de saisir sa proie et ne compte plus la lâcher. Mais elle le relâcha peu à peu, non pas en sentant la main du jeune homme sur la sienne, mais bien en voyant sa baguette apparaître dans son champ de vision. Ok... Puérile ? Menacer ? Mais elle ne faisait que lui donner elle aussi un conseil... Non, la question n'était pas là. Il y avait plus grave... Ce troll reprit la parole, la noyant sous un flot de mots...

Tout ce qu'elle en retint était qu'il avait vu Sacha lancer un certain sort sur la Juge. Enfin, il ne le dit pas clairement, mais elle le devina. Les mâchoires de la jeune anglaise se contractèrent. Avait-il fini ? Non... Il se détacha d'elle, faisant quelques pas mais revenant finalement dans sa direction. Effectivement, il était peu probable que le Ministère apprécie... Un marché ? Chantage ? Qu'il crève, elle ne voulait rien avoir à faire avec lui. Et puis, c'était sa parole contre les leurs... Mais, comme s'il devinait ses pensées, il fit apparaître... Qu'est-ce que c'était ?

Un appareil photo... ? Et puis, cette petite feuille étrange là... Elle se pencha légèrement en avant, afin de mieux voir ce que cela représentait dans l'obscurité. Non.... Il n'avait quand même pas osé... ? Une bouffée de chaleur, de haine, fit rougir un peu plus notre jeune Charlotte. Elle arracha la pellicule des mains de cet affreux gnome et déchira littéralement en deux la photographie. Oh, elle se doutait bien qu'il en avait d'autre mais... C'était ça où elle fendait le Serpentard en deux....

La jeune brune resta alors silencieuse durant quelques secondes, ses yeux perçants ne cessant de dévisager le visage d'Edelweiss avec une pointe de dégoût. Que pouvait-elle faire ? Il serait tellement facile de lui faire tout oublier... Tellement facile, oui. Mais ce serait du gâchis. Non, elle éliminait cette option. Le frapper ? Cela aurait été avec un grand plaisir mais il avait sa baguette, et elle était désarmée. Non plus... Hurler et appeler quelqu'un ? Ce serait la pire chose à faire, il s'empresserait de tout raconter. Fuir alors ? Il ne la laisserait pas tranquille. Le menacer encore ? Cela ne servait apparemment à rien. Elle était coincée, piégée, et elle détestait cette sensation... ~†~


" Quel "marché" me proposes-tu ? "

~†~ Sa voix avait franchi ses lèvres, cinglante, tranchante. Qu'ils en finissent à la fin... La présence du jeune homme l'insupportait de plus en plus... Un mot de travers et elle doutait de sa capacité à maîtriser son sang froid. Il était fort probable qu'elle se jette à proprement parler sur lui et... Merlin savait ce qu'il se passerait. Même si ç'aurait été inconscient et imprudent, elle n'était pas sûre de pouvoir se retenir... Alors elle attendit le verdict, imaginant déjà le pire... Ou préférant plutôt ne pas l'imaginer... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Cain Edelweiss
Personnage Inactif
Cain Edelweiss

Nombre de messages : 42
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14529
Date d'inscription : 15/08/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyJeu 8 Mar 2007 - 16:36

Sa réaction fut à la hauteur des espérances de Cain. Elle semblait vraiment poussée à bout, prête à laisser exploser sa colère, bien qu’elle ne le montra pas…si on excepta ses yeux qui donnaient l’impression de vouloir lancer tous les sortilèges possibles.

Le Serpentard ne se lassait pas de ce spectacle et s’il n’avait pas eu la crainte qu’elle ne craque, entraînant invariablement des représailles de sa baguette, il en aurait bien prit une photo. Ne lui servant plus, il le fit à nouveau disparaitre dans une petite détonation.
Enfin vint le moment où Charlotte prit la parole…

-Ah je suis content que tu ais vu où était notre intérêt commun. Puisque tu es toute disposée à coopérer, on va pouvoir parler de mes demandes…
Elles sont justes et mesurées, si on les compare à l’acte dont à fait preuve Sacha bien sûr.


Le sourire malsain ne quittait plus ses lèvres à présent. Il fit quelque pas vers la jeune femme et continua à voix plus basse mais pleine de perfidie.

-Je veux d’abord qu’il me présente ses excuses devant tout le monde, dans la Grande Salle. Je veux qu’il admette qu’il avait tord de s’en prendre à moi aussi lâchement que ça. Je veux aussi que TOI tu arrêtes de le fréquenter…si tant est qu’il le veuille encore, parce qu’avant de commettre son meurtre j’ai pas eu trop l’impression que c’était le cas.

Dieu qu’il profita de cet instant, c’était tellement jouissif de pouvoir imposer sa volonté à autrui, sans qu’il ne puisse rien dire. Quoi qu’elle pouvait refuser. Mais Sacha ne resterait pas bien longtemps dans la tranquillité que lui offre Poudlard. Cain était gagnant quoi qu’il arrive et se permit d’en rajouter encore un peu plus…

Il s’avança encore un peu d’elle, dans son regard brillait la lumière de perversité. Il se pencha à son oreille pour lui souffler.

-Et enfin je veux que tu me racontes tout ce que toi et lui avez fait… Pourquoi pas ce soir dans une salle abandonnée. Tu pourrais me dire et me montrer.

Il recula à nouveau, plus satisfait que jamais. Il se doutait bien qu’elle refuserait une partir voir toutes ses conditions, cependant elle n’était de loin pas en position de refuser. Sûr de lui, il attendait avidement la réponse de la jeune Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14443
Date d'inscription : 29/10/2006

La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... EmptyJeu 8 Mar 2007 - 18:07

Disclamer : Certaines descriptions d'une scène violente peuvent choquer les plus jeunes dans le deuxième paragraphe.

~†~ Elle allait... le démolir... Elle allait... Des tas d'idées lui passaient par la tête, plus sanglantes et violentes les unes que les autres.... L'expression de son visage s'était peu à peu décomposée et était devenue étrangement pâle. Son regard était devenu vide, comme si toute vie s'était échappée de son corps. Elle resta alors immobile et silencieuse, fixant le vide, tandis qu'une haine dévastatrive montait progressivement en elle, menaçant d'exploser et de tout détruire.... Des idées... Malsaines...

Elle voulait le démolir. Ses poings. Elle voulait sentir ses poings venir frapper les joues de ce pervers. Elle voulait que ses poings le rouent de coups, lui fassent mal, jusqu'à ce qu'il la supplie d'arrêter. Elle voulait le jeter au sol et lui donner des dizaines, que dis-je, des centaines de coup de pieds jusqu'à ce qu'il appele sa mère. Elle voulait le traîner dans les couloirs, le tenant par un pied, l'emmenant vers une salle connue d'elle seule. Elle voulait l'entendre pleurer, l'entendre appeler à l'aide. Elle arriverait finalement dans cette salle et l'assonoriserait. Elle voulait prendre une petite cuillère et... non, je ne vous le décrirai pas, vous risqueriez de vomir. Elle voulait prendre sa batte et... Non mieux... Elle viendrait se mettre au-dessus de lui, lui cracherait au visage et ses poings serrés viendraient alors heurter à répétition le visage de ce troll. Puis elle agripperait ses cheveux et son joli petit minois entrerait au contact du sol, de nombreuses fois, se démolissant un peu plus, le défigurant un peu plus, le tout baignant dans une horrible marre de sang. Elle voulait voir son visage en lambeaux. Elle voulait le tuer, elle voulait entendre son dernier soupir la suppliant. Elle voulait l'étriper. Elle voulait le trucider. Elle voulait l'écarteler. Elle voulait l'éventrer. Elle voulait le démembrer. Elle voulait le dépecer. Juste... Simplement... La violence pour la violence... Juste pour ne plus voir son horrible sourire hypocrite.

Mais, bien évidemment, elle ne ferait rien de tout cela. Non, ces images, pleines de haine, de ressenti et de colère ne faisaient que défiler dans son esprit, lui apparaissant comme des flashs. Le visage de la jeune anglaise était livide, alors que les exigences du Serpentard résonnaient dans son esprit. Que Sacha s'excuse devant tout le monde. Qu'elle ne le fréquente plus. Et enfin que... Elle détourna violemment le visage, fixant le sol d'un air obstiné alors que son coeur s'accélérait et que ses poings et ses mâchoires se serraient...

Que Sacha s'excuse. Bien. Qu'il dise devant toute la Grande Salle qu'il avait eu tord de s'en prendre aussi lâchement au sixième année. Pourquoi ne pas le lui demander directement dans ce cas ? Parce-qu'il voulait qu'elle le persuade, qu'elle le convainque de le faire. Pourquoi le lui demandait-il à elle ? Elle ne savait même pas de quoi il parlait. Elle ne savait même pas ce que Sacha avait bien pu faire à cet imbécile. Elle ne savait même pas qu'ils s'étaient déjà parlés. Elle ne savait même pas qu'ils s'étaient déjà croisés.... Parce-que Cain croyait certaines choses après les avoir vu au bal, et qu'il pensait sûrement qu'elle, Charlotte Leonhart, était son point faible.

Qu'elle ne fréquente plus Sacha. Voilà qui serait probablement le moins difficile à réaliser... Ces derniers jours, elle passait son temps à l'éviter. Elle ne l'avait pas revu depuis le bal. Il ne voulait plus la voir. Il ne voulait plus rien d'elle. Il avait été tout à fait clair sur ce point. Alors, il ne la verrait plus... La jeune brune s'attelait avec assiduité à cette tâche, vérifiant chaque fois qu'il n'était pas dans un couloir ou dans une pièce avant de s'y engager. Elle ne savait même pas comment elle aurait réagi si elle le croisait, là, maintenant. Mais elle ne comprenait pas. En quoi cela pourrait-il le déranger qu'elle revoie le septième année ? Là dessus, elle pensait que le petit Cain avait peur. Peur qu'elle raconte tout à Sacha et que celui-ci ne vienne se venger.

Qu'elle lui montre ce qu'ils avaient fait. Non, ça, elle ne pourrait pas... Elle ne voulait pas. Elle... Comment pouvait-il oser lui demander cela ? Sacha avait dit lui même qu'elle était une fille facile. Etait-ce donc comme cela que tous les garçons la voyaient ? Il fallait croire oui. C'était au-dessus de ses forces, jamais elle ne pourrait... Elle n'éprouvait que du dégoût pour cet Edelweiss. Et puis même, pourquoi aurait-elle accepté..... ? Parce-qu'elle aimait Sacha. Elle l'avait découvert, ou plutôt admis, le soir du bal. La vérité lui était apparue en même temps que les pensées du Serpentard dans sa tête. La vérité lui était apparue aussi violemment que l'on se prend une claque. Gifle qui avait connecté ses neurones et qui lui avait fait accepter ses sentiments. Le ferait-elle par amour ?....... Oui. Même si cela lui arracherait le coeur, même si cela lui donnerait envie de vomir, même si cela la dégoûterait d'elle-même, même si cela l'anéantirait mentalement, elle le ferait. Mais la volonté ne suffisait pas. Elle ne savait pas si elle y parviendrait... ~†~


" Pour tes deux premières conditions, j'accepte.
Pour la dernière... C'est non.
Qui te dit que nous avons fait quoi que ce soit ?
Et, même si c'était le cas, je ne te montrerai rien du tout, je ne suis pas une traînée. "


~†~ La jeune anglaise venait de relever son visage vers le sien. Elle sentait encore le souffle chaud du Serpentard sur sa peau et cela la répugnait. Elle entendait encore son murmure perfide au creux de son oreille, qui sonnait un peu comme le glas de la mort pour elle, et cela la rebutait. Tout l'être du jeune homme l'écoeurait. Elle avait parlé de manière anormalement détachée pour la situation. Mais elle se doutait bien qu'il ne laisserait pas tomber sa dernière requête. Et elle n'était pas en position de force, elle ne pourrait pas refuser s'il insistait vraiment. Mais, qui ne tente rien n'a rien... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Contenu sponsorisé




La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid...   La vengeance est un plat qui se mange froid... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est un plat qui se mange froid...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Sous-Sols et Cachots-
Sauter vers: