Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyDim 4 Fév 2007 - 2:56

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin -love


Epreuve "La première fois que je t'ai vu"

Arrow June Tinypenny
Arrow Enki Youshenko
Arrow Ecko Sagamenti
Arrow Draco Malefoy
Arrow Isis Kitlee
Arrow Jonathan Mateo
Arrow Sakura Haruno
Arrow Loïc Exeter
Arrow Draconia Darkus
Arrow Terence Orphens
Arrow Charlotte Leonhart
Arrow Sacha de Lansley
Arrow Jo Cambell
Arrow Zenosa Gray
Arrow Mickael Stonebridge
Arrow Juge Lara Impartial
Arrow Severus Rogue
Arrow Mélusine Mc Ewan
Arrow Althéa Belrin
Arrow Luna Lovegood
Arrow Eldrile Aerilirien
Arrow Emylune Kylawe
Arrow Rhéna Johnson
Arrow Licinius Macrine
Arrow Ambre Allevine
Arrow Hermione Granger
Arrow Ernest Dudikoff
Arrow Elinor Redgrave
Arrow Sybille Trelawney
Arrow Maude Anderson
Arrow Xaël McEwan
Arrow Julian Falcon
Arrow Destiny Blood
Arrow Harry Potter
Arrow Ginny Weasley
Arrow Ludo Niwa
Arrow Dorothy Koro

Vous pouvez dès maintenant envoyer le nombre de coeurs sur 6, pour évaluer vos lectures Le Théo



Epreuve "ose"

Toutes les chansons du bal ici


Dernière édition par le Dim 18 Mar 2007 - 13:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:15

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Epr1bur0


June Tinypenny



    Sacha de Lansley

    La première fois que je t'ai vu

    Etait-ce à la mort de l'été ou quand l'hiver faisait son deuil ?
    N'était-ce pas plutôt au printemps, au parfum du glaïeul?
    Kamikazes questions dont, cependant, ma défunte mémoire
    Ignore la solution car lorsque je te vis, je ne pouvais y croire.

    Yom Kippour... tu me pardonneras si c'était en automne:
    On oublie le passé bien qu'en nous il fredonne
    Un air, une mélopée, qui ranime nos sensations perdues.
    Si toutefois je me plie à l'exercice de style des poesies moldues
    Hors de question de ne pas t'offrir mes valentines confidences.
    En te voyant pour la première fois j'ai ressenti tes défaillances,
    Néanmoins, tu appelais à l'aide dans un silence effrondré,
    Kyrielle de souffrance que j'ai voulu éponger nonobstant ta fiancée.
    On se vit, on se plut, on se soutint aussi, en ami, en copain...

    ___________________________Oui, si je me souviens bien...


Dernière édition par le Mer 14 Fév 2007 - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:16

Enki Youshenko

Sandwi

    Dear, my landing dream, my lady, the ennemy of my deepest needs
    Why should we always be in a neverending hurry that nowhere leads
    I am asking you one last time in memory of London: to me, keep close

    --------------------------------------giving up all your why and all my because.

Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:16

Ecko Sagamenti

...
Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:17

Draco Malefoy

...
Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyLun 12 Fév 2007 - 17:18

Isis Kitlee


Jonathan Mateo


A toi,


La plus blanche des colombes ne représentera plus la pureté face à mon cœur que j’ouvre aux yeux de tous. De mon envie de rejoindre le Sinistros, de mes rêves insouciants j’ai oublié toutes nos premières. De notre première rencontre, je me souviens de ton visage d’albâtre sous l’épaisse touffe de tes cheveux en bataille. A la place de notre baiser je ne vois qu’un combat loyal entre un cavalier noir et un cavalier blanc. De nos premières tendresses j’en sais autant que de mon cours sur les re’em donc autant t’avouer qu’une feuille blanche à remplacé ma mémoire.
Ce que je sais par contre, c’est que toi, mon Sombral aux ailes d’Ange, je t’aime de tout mon être. Ton cœur d’ivoire est ma source de vie, ma pure énergie, mon souffle divin. Tu es mon Lys Royal sans lequel je ne pourrais exister.

Me pardonnera-tu d’être celle qui t’a fait souffrir ?

Tu voulais être mon chevalier blanc, héros secourant sa belle de ses propres souffrances. J’étais une veracrasse rempli de chagrin muré dans un silence innocent d’insouciance. Ma peine est délicate telle un flocon de neige mais dure comme du marbre blanc. Je me suis plongée de toute ma candeur dans la colère d’un dragon ayant perdu son œuf. Je t’ai immaculé mon spleen métamorphosé en fureur digne d’un ours polaire en chasse dans ton cœur pur. Le mien est composé de craie, s’effritant au fur et à mesure que le temps s’écoulait, augmentant les prémisses de la vie. Mais la barrière en toile d’araignée tissée tout autour était infranchissable même à ton humble et patient amour.

Dans ma folie, je t’ai jeté, de mon attente tu m’as haït.

Maintenant, grâce à ta larme de phœnix qui coule en nous, mon amour renaît et mon envie de vie également. Tu m’as apporté la coupe, le kalis sur un plateau d’argent. Tu es maintenant plus qu’une source, qu’une énergie ou qu’un souffle. Tu es près de moi, pour moi, en moi.


Je t’aime.

Isis
Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 1:57

Jonathan Mateo



Isis Kitlee

La première fois que je t’ai vue, tu étais sur le long quai de la gare, dans la cacophonie des au revoirs et des sifflements du train. Ta chevelure asymétrique et déjà violette, auréole de Bérénice se balançait dans la vague de gens, dont la translation de leurs pas les menaient vers la sortie ou les wagons, attirant l’attention de tous et de toutes. Quelques rotations horaires plus tard, le prisme trigonal à la base en disque troué, ce choixpeau rapiécé, se posait sur ta tête et t’envoyais dans notre chaleureux antre. La sombre clarté des étoiles, points jaunes sur le dôme noir de nos têtes, contraste de la maison qui est notre. Je ne me souviens plus de ta répartition, au milieu de la danse des mouvements carrés de McGonnagal qui alignait le vieux vêtement sur les têtes, successivement, en lançant son verdict à la ronde.

La première fois que je t’ai parlée, j’étais en quatrième année, toi en deuxième. Mon encrier vide, je te demandais le tien pour inscrire l’adresse sur le parchemin cylindrique que ma sœur recevrait le lendemain. La sphère de tes yeux impressionnés et le dodécaèdre de tes doigts entremêlés par la timidité me firent sourire. Je signai la lettre et te tendis le réservoir. Sur tes genoux reposaient le prisme rectangulaire, presque cubique de l’ouvrage à l’univers magique, d’un écrivain probablement moldu, que tu lisais alors. Tu étais avec Shanty, duo que je reconnaissais à l’angle des couloirs. Votre grande petitesse, votre large jeunesse se faisait ressentir dans toute la salle.

La première fois que je t’ai observée, c’était il y a deux ans. Tu faisais des folies, comme un phénix coquin, aux couleurs flamboyantes. Ton chemin, perpendiculaire aux jugements du Juge Impartial était déjà tout tracé vers ta loge aux rideaux en tuyaux de fer d’un parallélisme aberrant. Tu jonglais alors, dans la grande salle, avec les idéaux cristallins de fiers elfes de maison, mais lorsque le verre se brisa, tu filas en ligne droite, comme un blaireau sous le soleil, vers le grand hall. Dans le cours suivant, de sortilèges, d’un ample mouvement circulaire de la baguette je pus donner l’illusion de suivre le cours, alors que je t’espionnais, tentant de voir ce que cachait cette attitude révolutionnaire.

La première fois que je t’ai embrassée, c’était l’an dernier. Je croyais prendre une marche de santé, un peu d’air dans l’ère convexe du parc. Ce n’était pas une mauvaise journée. Ce n’était pas une journée ordinaire. Sur les marches à peine ensoleillées tu t’étais installée, cherchant avec un minime désespoir un cavalier. Comme un démon sorti de l’enfer, je te rejoignis, comme un naïf intrus dans ta vie. Heureusement, l’aigu Egon vint t’offrir une aide légèrement enviable. Pour une raison que j’ignorai, tu jetas ton dévolu sur moi, voulant probablement me connaître mieux. Au-dessus d’une planche dallée nous avons discuté, nous nous sommes appris. Et le jeu des secrets, ce fut mon cou de cœur, mon coup de foudre, mon élan de passion première, ma première embrassade.

La première fois que je t’ai incitée à passer outre les règles, il y a quelque temps. Toi qui étais mon indisciplinée muse, inspiration de mon indiscipline. Seule source de mes rares fautes, tu es devenue mon pion lorsque la Fougue des Rouge et Or, le Courage des Dragons empli mon être. Ce fut le sommet de ma bravoure. Je me sentais Tristan, que rien ne pouvait séparer de ma demie. Les effets, sont-ce-t-ils réels ou non, sont là et je te le promets, l’an prochain et l’année suivante et l’autre encore, je serai toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 2:01

Sakura Haruno


Loïc Exeter


La première fois que je t’ai vu



En imaginant des sculptures de glace enchantées,
Nonchalante, je pensais seule sur le lac gelé,

-----------------------------------Mais tu es arrivé…

Porté par mon sourire, on a appris à se connaître,
Espérant au fond de nos cœurs que nos sentiments ne soient pas traîtres…
N’hésitant pas à te demander de m’accompagner,
Soudainement à une certaine soirée.
Attestaient mes rougissements causés par toi,
Non par la glace, et non par le froid,
T’obligeant à répondre à ce que je t’ai proposé,

-----------------------------------Mais tu as hésité…

Aurais-je été trop rapide et t’aurais-je gêné ?

-----------------------------------Mais je n’ai pas pu me contrôler…

Tandis que je me murais dans un silence éloquent,
Oubliant un instant que tu étais charmant,
Inspirant profondément et figée comme un petit cri

-----------------------------------Mais tu m’as dit Oui !

---------------------------------------------Sakura
Revenir en haut Aller en bas
June Tinypenny
Adulte
June Tinypenny

Nombre de messages : 266
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15141
Date d'inscription : 23/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 2:07

Loïc Exeter


Sakura Haruno

Toi la Dame de mon Cœur


La première fois que je t’ai vue je m’en souviens !
L’herbe gelée craquait sous mes pas incertains
La solitude assaillait la moindre parcelle
De mon corps fébrile, de mon esprit, éternelle !
Funeste charognard planant comme une ombre
Mais derrière un arbuste une lueur fait fondre
Une nymphe apparaît à mon regard surpris
Une aura positive se dégage de la scène
Et tandis que le vent tourbillonne sans répit
Un silence intérieur monte et gonfle et m’imprègne
Sur la glace immaculée s’attelait céans
Une fille aux cheveux roses, joyau étincelant !
La neige elle entasse à mains nues mais pourquoi donc ?
Elle me répond rieuse qu’elle prépare une surprise
D’un festival des glaces une reconstitution
Des statues éphémères de Poudlard elle vise
Rayonnant de mille feux toi de me proposer
Ô ma douce colombe si je veux bien t’aider
Ces notes claires et douces font vibrer les tréfonds
De mon âme gelée, de mon cœur moribond
Ces démons sulfureux par la grâce assiégés
Fuient alors la partie, fuient les coups de bélier !
Dès lors ensorcelé par cet ange amical
Je laisse derrière moi les sentiments fatals
Mais derrière le brasier un reste de doute subsiste
Sentiment effrayant au possible qui m’attriste
Une balance infernale pèse alors sur mon cœur
L'espoir est si fragile, si solide est la peur
Mon esprit enflammé, n’est-ce point une bravade ?
Courir vers cette rencontre n’est point une foucade ?
Me reviennent les paroles de mon paternel
« Ne t’empresse donc point, ne mets pas tant de zèle
Tu es né en vainqueur sur le grand échiquier
Ne laisse pas tes sens ou tes sentiments guider
Ton prochain mouvement, homothétie cruelle !
Car il en est ainsi, trompeuses sont les belles !
Il te faut mettre de l’ordre en ta propre étable
Ou tous te fouleront du pied, tu es trop affable !
Les autres sont trop faibles, et leur impéritie
D’elle prends garde mon fils, c’est un fragile appui
Sois fort , n’oublie pas ! Générosité vénale
N’est pas chemin à emprunter, horreur glaciale !
Sentiments distingués sont perfidie et ruse
Car tes ennemis n’hésiteront pas une seconde
À te passer à la passette si point n’abuses
Écoute ! Garde-toi bien d’eux et de leur faconde »
Et ces tristes ombres surgies du passé m’assaillent
Mon cœur affranchi entre en lice, livre bataille
Malgré un tel dilemme qui mes sentiments sape
Je sens que c'est un heureux malheur qui me frappe
L’envol de cet aigle en moi, si fier et puissant
Libre et fort et habile, assez peu décevant
Mon père lui aurait dit « Je t’apprécie assez »
Orgueil si insensé, afin de fourvoyer
La belle qui s’inquiète, et la manipuler
Mais mon cœur est si sec, si sec et affamé
Son sceau est brisé, plus fort que ce qui enlise
Que le feu qui attise, ou bien le froid qui brise
Est le souffle merveilleux qui me parcourt céans
Je me noie sans hésiter dans cet océan
Mais mes lèvres répondent « Je n’y ai pas réfléchi »
Pas même une seconde l’idée n’a effleuré
Avide de désespoir, embrumé, mon esprit
De cela à jamais je veux bien être châtié
Je me reprends bien vite, espérant que la belle
Saura me pardonner, et ma réponse réelle
Tandis que plongent mes yeux dans ton regard si pur
T’habille dans la joie de la plus belle parure
Lors se dévoile l'amour, se voile le désespoir
Après quelques instants où tu ne sais que croire
À mon cou tu te jettes, nous tombons en riant
Et la neige te fait un halo étincelant
Point de doute à présent, il s’agit des prémices
D’un amour à venir qui lui n’est point factice
Délicate dans mes bras tu m’apportes ta chaleur
Or donc nos joues se parent d’une certaine rougeur
Ta proximité me semble évanescente
Mais mon cœur résonne, clameur incessante
Ton rire, cette symphonie, me tire des larmes de joie
À présent en l’avenir avec toi j’aurai foi
Et il est si heureux que c’est toi entre toutes
Que le vent du destin a fait croiser ma route
Ô toi mon cœur ! Ô toi ma Dame aux cheveux roses !
Sakura, te quitter à jamais je m’oppose



Tes vers sont inégaux...
Poème épique bancal malgré la longueur...

La première fois que je t’ai vue je m’en souviens ! (13)
L’herbe gelée craquait sous mes pas incertains
La solitude assaillait la moindre parcelle
De mon corps fébrile, de mon esprit, éternelle !
Funeste charognard planant comme une ombre (11)
Mais derrière un arbuste une lueur fait fondre
Une nymphe apparaît à mon regard surpris
Une aura positive se dégage de la scène (14)
Et tandis que le vent tourbillonne sans répit (13)
Un silence intérieur monte et gonfle et m’imprègne
Sur la glace immaculée s’attelait céans
Une fille aux cheveux roses, joyau étincelant ! (14)
La neige elle entasse à mains nues mais pourquoi donc ?
Elle me répond rieuse qu’elle prépare une surprise (16)
D’un festival des glaces une reconstitution (14)
Des statues éphémères de Poudlard elle vise (13)
Rayonnant de mille feux toi de me proposer
Ô ma douce colombe si je veux bien t’aider (13)
Ces notes claires et douces font vibrer les tréfonds (14)
De mon âme gelée, de mon cœur moribond
Ces démons sulfureux par la grâce assiégés
Fuient alors la partie, fuient les coups de bélier !
Dès lors ensorcelé par cet ange amical
Je laisse derrière moi les sentiments fatals
Mais derrière le brasier un reste de doute subsiste (15)
Sentiment effrayant au possible qui m’attriste
Une balance infernale pèse alors sur mon cœur (13)
L'espoir est si fragile, si solide est la peur (13)
Mon esprit enflammé, n’est-ce point une bravade ? (13)
Courir vers cette rencontre n’est point une foucade ? (14)
Me reviennent les paroles de mon paternel (13)
« Ne t’empresse donc point, ne mets pas tant de zèle
Tu es né en vainqueur sur le grand échiquier
Ne laisse pas tes sens ou tes sentiments guider (13)
Ton prochain mouvement, homothétie cruelle !
Car il en est ainsi, trompeuses sont les belles !
Il te faut mettre de l’ordre en ta propre étable
Ou tous te fouleront du pied, tu es trop affable ! (13)
Les autres sont trop faibles, et leur impéritie (13)
D’elle prends garde mon fils, c’est un fragile appui (13)
Sois fort , n’oublie pas ! Générosité vénale
N’est pas chemin à emprunter, horreur glaciale !
Sentiments distingués sont perfidie et ruse
Car tes ennemis n’hésiteront pas une seconde (14)
À te passer à la passette si point n’abuses (13)
Écoute ! Garde-toi bien d’eux et de leur faconde » (13)
Et ces tristes ombres surgies du passé m’assaillent (13)
Mon cœur affranchi entre en lice, livre bataille (13)
Malgré un tel dilemme qui mes sentiments sape (13)
Je sens que c'est un heureux malheur qui me frappe
L’envol de cet aigle en moi, si fier et puissant
Libre et fort et habile, assez peu décevant
Mon père lui aurait dit « Je t’apprécie assez » (13)
Orgueil si insensé, afin de fourvoyer
La belle qui s’inquiète, et la manipuler
Mais mon cœur est si sec, si sec et affamé
Son sceau est brisé, plus fort que ce qui enlise
Que le feu qui attise, ou bien le froid qui brise
Est le souffle merveilleux qui me parcourt céans (13)
Je me noie sans hésiter dans cet océan
Mais mes lèvres répondent « Je n’y ai pas réfléchi » (14)
Pas même une seconde l’idée n’a effleuré (13)
Avide de désespoir, embrumé, mon esprit (13)
De cela à jamais je veux bien être châtié (13)
Je me reprends bien vite, espérant que la belle
Saura me pardonner, et ma réponse réelle (13)
Tandis que plongent mes yeux dans ton regard si pur (13)
T’habille dans la joie de la plus belle parure (13)
Lors se dévoile l'amour, se voile le désespoir (14)
Après quelques instants où tu ne sais que croire
À mon cou tu te jettes, nous tombons en riant (13)
Et la neige te fait un halo étincelant (13)
Point de doute à présent, il s’agit des prémices
D’un amour à venir qui lui n’est point factice
Délicate dans mes bras tu m’apportes ta chaleur (14)
Or donc nos joues se parent d’une certaine rougeur (14)
Ta proximité me semble évanescente (11)
Mais mon cœur résonne, clameur incessante (11)
Ton rire, cette symphonie, me tire des larmes de joie (16)
À présent en l’avenir avec toi j’aurai foi (13)
Et il est si heureux que c’est toi entre toutes
Que le vent du destin a fait croiser ma route
Ô toi mon cœur ! Ô toi ma Dame aux cheveux roses !
Sakura, te quitter à jamais je m’oppose
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 14:59

Draconia Darkus



Terence Orphens.

La première fois que je t'ai vu.

Torrent de déraison dans lequel on se noie,
Un sentiment qui sans préavis vous foudroie.

Dedans mon esprit une épiphanie ce fut.
On n'ose pourtant s'hasarder dans cet abîme,
Récuser la crainte révérencielle due,
Se délier de ce devoir dit légitime.

***

Allongé sur ce lit de nacre, tes yeux clos,
Voguant au gré de la Mer des Songes Celés,
Et moi, à l'ombre des secrets dissimulés,
Craignant d'être immergée sous les flots des sanglots.

Montagne des mille échos de mon cœur glacé,
Orage si prompt de mon âme tourmentée,
Irréparable effet, signe de perdition.

Champs d'Azur parsemé d'étoiles, spectateur
Espiègle, témoin de mon combat intérieur,

Se divertit, céans, de me voir abdiquer.
Osai-je pourtant fuir l'obscure clarté. Mais,
Il ne m'entendra pas murmurer ces trois mots
Rédempteurs bien qu'à mes lèvres sonnants faux.



Maître Râleur, je t'accorde la permission…


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 15:01

Terence Orphens

Draconia Darkus

La première fois que je t'ai vu...



  1. En septembre, j'appris ce qu'était mon malheur,
  2. Novembre s'ensuivit au creux de ta chaleur.

    .............................. star

  3. Si je te racontais que lorsque je te vis
  4. En rien cela ne fut semblable au paradis?
  5. Passant à la passette la potion d'Artémis,
  6. Ton regard reflétait la rudesse d'Ibis.

  7. Mais nos légers litiges soustrait à mes vertiges
  8. Ont su nous rapprocher pour créer des prodiges:
  9. Ta potion fit Terry, Terry se fit poison;
  10. Sous ton regard moqueur, je n'étais plus garçon.

  11. Ou de mon paternel ou d'anciennes dryades,
  12. Un rare maléfice m'infligea ses bravades,
  13. Immolant l'étable de mon coeur vertueux...

  14. Artémis vint s'asseoir au milieu de nous deux.

  15. Tu fus rude bonté, je fus le gai savoir:
  16. Homothétie parfaite, et nos âmes en miroir
  17. Etiraient point à point le cercle de l'émoi
  18. Où je ne craignais rien: tu étais près de moi.

  19. Doncque le temps passa, comme il sait bien le faire,
  20. Rimant avec des mots que je voulais te taire.
  21. Avais-tu deviné que dès le premier jour,
  22. Caché dans la foucade, s'éveillait mon amour?
  23. Or ma bouche râlait quand mon coeur s'emballait,
  24. Niant le sentiment qui peu à peu naissait.
  25. Il y a eu cent fois multipliées par mille,
  26. A rajouter à celles où je fus imbécile.

  27. Ni Apollon ni Diane ont su me pardonner!
  28. O combien maladroit j'ai pu me démontrer!
  29. Navrante impéritie de t'appeler Dragon...

  30. Alors que ma pudeur te prénommait Passion.

  31. Car dans les théories appliquées à tes formes,
  32. A tes courbes zélées redessinant mes normes,
  33. Il se tient le secret que je me refusais,
  34. Nonobstant le désir que tu symbolisais.

    .............................. star

  35. En étant tout à toi, je me trouvais très fort
  36. Toutes tes équations attisaient mon effort
  37. Comment te dire enfin que tout cela me plaît?
    • ...Je n'ai aucun regret, tu es mon plus beau souhait.



Réponse au poème de Draconia:

Amour amer amnistié, tu m'assassines.
Vélane à vanner ma vertu, tu te destines.
Eloquences mues dans tes rimes clandestines,
Coquines, croquantes, loin d'être bécassines.

Puise et épuise le puits des nuits asséchées.
Languis-toi des liqueurs qui nous ont éméchées.
Assaisonne, alimente, pars à la conquête de moi.
Invente l'absolution qui me laisse coi.
Si tu n'y parviens pas seule, je t'aiderai.
Il y a plein de sorts que je te montrerai.
Râleur, accepte donc cette autorisation.
mais tu ne t'en sortiras pas sur un sempranuitounus


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 15:03

Charlotte Leonhart


Sacha de Lansley


.........La première fois que je t'ai vu, je sortais d'une journée de cours. Le genre de journée qui passe lentement, trop lentement. Tellement lentement que l'on a l'impression que le temps s'est arrêté, se faisant un malin plaisir de nous mettre au supplice. La dernière heure de cours arriva tant bien que mal. Elle s'écoula, tant bien que mal, sans que je ne retienne rien de ce que le professeur avait pu dire. Une seule chose m'importait en fait. Je voulais éviter la foule dans les couloirs, je voulais éviter toutes ces fourmis qui se précipiteraient vers leur salle commune pour se ruer sur le travail qu'elles avaient à faire. Je voulais fuir et attendre que le flot passe...

.........La journée n'avait pourtant pas été si terrible. Plutôt banale même... Jamais, en sortant de cette salle de cours, je n'aurai pu imaginer la manière dont se finirait cette journée. Je m'étais faufilée entre les élèves, rapidement, en bouscoulant même probablement quelques-uns au passage. Qu'importe, je ne voulais pas mourir d'ennui dans ces couloirs, à attendre que ceux-ci se vident pour enfin pouvoir marcher normalement.

.........Je m'apprêtais donc à entrer dans cette salle de classe que je pensais vide lorsque je t'aperçus. Tu semblais à ton aise ici, ce collier que tu m'offris plus tard à la main, et tu me parus être bien loin de cette controverse que tu suscitais dans tout Poudlard. Je ne te connaissais pas, ou seulement de vue, mais tu m'accordas tout de même un sourire.

.........Sourire qui aurait pû me conduire tout droit à Sainte Mangouste si j'avais été plus naïve et fragile, ou qui aurait certainement fait fondre n'importe quelle fille de Beauxbâtons. Tu m'accueillis donc à la clarté ténébreuse du soleil couchant dans cette salle, un sourire charmeur sur les lèvres qui était loin d'être un faux-semblant. Je me dis que tu n'étais pas dépourvu de provocation. Cela ne me dérangeait pas, au contraire, cela m'amusait.

.........J'étais alors bien loin de me douter de la tournure que prendrait cette rencontre. Si l'on m'avait dit que nous livrerions bataille et que les enjeux seraient nos lèvres, je ne l'aurais certainement pas cru. Si l'on m'avait dit que nous nous perdrions dans les couloirs sur le chemin qui mène à la Grande Salle, je ne l'aurais certainement pas cru. Si l'on m'avait dit que nous finirions la soirée ensemble, je ne l'aurais certainement pas cru. Si l'on m'avait dit que nous serions intimes, je ne l'aurais certainement pas cru. Et pourtant, si l'on m'avait dit tout cela, j'aurais dû y croire. Car c'est ce qui arriva.

.........Jamais, en franchissant la porte de cette salle de classe, je n'aurai imaginé que certaines choses changeraient. Que certaines choses évolueraient encore. Que je changerai. Que je grandirai encore. Pour moi, la compagnie était à mes habitudes ce que les exceptions étaient à ma solitude. Autant dire que je ne me laissais pas approcher si facilement. C'est toujours le cas. Mais il faut croire que tu as su comment t'y prendre pour me charmer. Pourtant, c'était avec difficulté. Je ne suis pas voyante et ne saurai prédire l'avenir mais je pense que tu auras un rôle dans le mien, quel qu'il soit...

C.L.


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyMer 14 Fév 2007 - 15:03

Sacha de Lansley

Charlotte Leonhart


"Charlotte, mon amie, ma maîtresse,




La première fois que je t'ai vu,
je ne connaissais pas le sentiment, le sentiment ne me connaissait pas.

Tu illuminas toutefois le sinistre regard dont ma fin de journée m'avait fagoté. Il y a des batailles que j'aime à disputer: celles des corps, de l'esprit et de l'inanité. Et quelle était belle et enivrante notre guerre! Un duel auquel tu dis "amen" sans te soucier des aléas que cela amènerait.


    J'aurais dû te laisser là. Pas une trêve, non, une paix éternelle. Partir sans signer un accord pour une prochaine fois.


Dans cette salle de classe dépeuplée, nous devenions le pastiche des amants ennemis, débattant de nos lèvres pour un fiévreux défi que tu ne refusas pas. Vous qui êtes aux cieux ou qui dormez sous terre, étiez seuls arbitres de nos tendres conflits. Mais tout a une fin et ils devaient cesser.


    J'aurais dû te laisser là. Pas une trêve, non, une paix éternelle. Partir sans signer un accord pour une prochaine fois.


Niet. Je voulais poursuivre, avoir un peu plus, un peu plus longtemps de toi sur moi. Elles étaient finement vindicatives tes martiales lèvres, affûtées tout juste pour trancher ma bouche de la lame de tes baisers. Comment aurais-je pu m'arrêter, m'en contenter? Aujourd'hui, pour la première fois, je te le confie: pour la suite de notre soirée, je suis désolé.


    J'aurais dû te laisser là. Pas une trêve, non, une paix éternelle. Partir sans signer un accord pour une prochaine fois.


C'est par le corps que tu m'as eu. Je meurs de honte de me savoir si peu impénétrable. Tu m'as eu comme les précédentes, comme un peu tout le monde, à vrai dire... Et tu sais mes frivolités, toutes mes focales sont toujours ajustées sur un beau décolleté, ma baguette ne sert qu'à faire choir les dernières barrières, les étoffes qui me cachent et les corps et les chairs... Mon no man's land avait le terne éclat des plaisirs d'ici bas. Bien que je ne les déteste pas, ils sont devenus les bastions dressés devant mes autres volontés...


    J'aurais dû te laisser là. Pas une trêve, non, une paix éternelle. Partir sans signer un accord pour une prochaine fois.


Il y a donc eu la deuxième fois que je t'ai vu...

La deuxième fois que je t'ai vu, je m'avoue maintenant que j'eus envie qu'il y ait une troisième fois, puis une quatrième, puis une cinquième, une sixième, une septième, une semaine aussi, un mois ou plus peut-être, seul avec toi.

Pas seulement les nuits. Partager tes journées aussi.

J'aurais dû te laisser. Pas une trêve, non, une paix éternelle. Partir sans signer un accord pour une prochaine fois car à présent, depuis cette première fois que je t'ai vu, il y a ces autres qui me tracassent et je ne sais quoi en faire, ces fois où j'aimerais te revoir... hum... moins nue.


Sacha, ton ami, ton amant"
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:39

Jo Campbell


Truly Madly Deeply
(Vraiment Follement Profondement)


à Eden Kaïtos

Toi qui hante mon âme
Renverse ma raison mais anime ma flamme,
Utopie de mon coeur,
Lauréat de mes pleurs,
Y a t-il un espoir de te revoir, toi mon âme soeur?

Ma raison s'efface,
Autour de moi tout est recouvert de glace
Donne moi ou invente moi la force de pouvoir
Limiter la distance et les obstacles qui nous séparent
Y a t-il un moyen de faire face à tout ce noir?

Délie moi donc de la pensée de te perdre à jamais.
Eden, tu es exilé de mes yeux, or j'ai tout fait
Espéré, creusé et retourné, pour te retrouver.
Parfois, ni l'air que je respire, ni l'eau que je bois ne me suffisent, car
Les éléments qui me font vivre c'est à toi de me les donner.
Y a t-il un autre moyen de te voir hormis dans ma mémoire?
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:42

Zenosa Gray


N'a pas lu les consignes Le Egon

Poème à une belle inconnue!

Temps lasse rien ne passe
pourtant mes entiments
joue le temps,le temps d'
une journée à m'ennuyer.
Si j'étais près d'elle se serais
une journée à l'enlacer à la couvrire de baiser
Ces vers menant à l'orage
n'emplifie que plus ma rage,
le temps jamais ne casse quand rien ne se passe...
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:46

Juge Lara Impartial


    Destination Poudlard


    Chaque année, ce jour de février me rappelle ma solitude.
    Hors de questions, avec la frustration, d'y voir une similitude.
    Aux sénaires amoureux,
    Aux sonnets langoureux,
    Aux alexandrins oxymorés,
    Aux impromptus timorés,
    Aux rimes d'exubérance,
    Aux vers, je fais belligérance!
    Naguère, j'estimais la poésie et à la poésie je me pensais liée éternellement,
    Gérant les strophes à bout de plume et assortissant les mots fraternellement.
    En ce jour de février si passionné
    En ce poème d'amour démissionné
    En ce soir susurré suscitant l'excitation
    En cette nuit dont il faut faire la citation
    Une fois pour toute, je vocifère ma haine d'être seule à la Saint Valentin
    Horreur de s'y sentir si seule au lieu d'être deux en un week-end Florentin


    Du coup, me voilà prise à pleurer sur tous les toits, coupable de mignardise,
    Et accompagnée d'un très singulier cavalier désempli de toute gaillardise.


    Comme si j'allais me souvenir de la première fois où je le rencontrai !
    Oui, comme si c'était le jour où le bureau des professeurs, je lui montrai !
    Un matin d'août: c'était la première fois que je t'ai vu, Rogue.
    Pâle et contrit, il me semblait que tu avais avalé une pirogue
    Et pourtant, j'acceptai de me joindre à toi en ce soir de folie.
    Et pourtant, j'acceptai, sans savoir si ta demande était polie.
    Une soirée avec toi, mon pote, t'as intérêt à savoir chanter !
    Hé ! Oui ! Sois à la hauteur et ne me fais pas déchanter !


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:46

Severus Snape


A qui d'autre qu'au Juge Lara Impartial.




Il y a fort, fort, fort, fort longtemps, si logntemps
Que l'on oublia presque depuis quand exactement.
Naquit la dame juste et impartial ou presque,
Majestueusement, l'est dépeinte de fresque.
Elle traversa les temps, avec milles princes charmants.
Chacuns d'eux devenus disciples de son champs,
Anoblis à un haut rang chevaleresque.

Sur les tréteaux se conte moultes arabesques,
Bien qu'les décors cachent en coulisses ses chants
Et ses oeuvres dans le plus grand calme effervescent.
Pour les révéler sur des jeux gargantuesques.
Qui va déceler dans sa grandeur gigantesque,
Les drames de son royaumes au camaïeu incessant,
Elle porte le rôle-titre, ce n'est pas surprenant.
Il reste à délecter le clair-obscur burlesque,
D'un soulèvement abracadabrantesque.
Liant la claque et l'action-painting des figurants,
Dans l'acte de ce tout dernier dénouement,
Qui pour tous sera avadakedavrantesque.

Bientôt ne tardera pas, elle s'envollera...
Je reste dans mon silence éloquent et froid.
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:55

Mélusine Mc Ewan

A l'homme de ma vie


Ô Homme de ma vie, Histoire d'une Magie,
Homme, Femme, deux pour une vie,
lune et soleil réunis.
Absent toujours présent, mais regards en miroir,
Petite lueur qui brille dans l'
azur sombre du soir.

Les yeux perdus au loin, dans les
constellations
J'en viens me demander quel sera ton nom?
A quoi ressembl'ras-tu? Qui seront tes amis?
Te plairais-je seulement? T'ai-je déjà souri?
T'ai-je croisé déjà? Ou restes-tu perdu

Etoile parmi tant d'autres au visage inconnu.
Je dresse ton portrait, instant de toi ici.
Mais ne le prend pas mal, ça reste un rêve aussi.

Et de tous ceux que j'aime, je prends les qualités
Souhaitant un jour les voir en toi seul assemblées.

Je voudrais que tu aies le nez de Jonathan
Son sourire, son regard, son air adolescent.
En ajoutant peut-être sa gourmandise innée
Son goût pour le Quidditch et sa juste équité
De Harry, tu prendrais, ses ch'veux ébouriffés
Son sens de l'honneur et sa rapidité
Prends donc les valeurs de nous autres Gryffondor
Son courage et sa force, soit fier du rouge et or.

Et quelques choses en plus, petits détails charmants
Qui loin de me faire fuir, comme un
astre m'attirant:
La tendance de Baten à être romantique
La douceur de sa voix et la physique quantique son si rare physique
Avec au fond des yeux, les scintillement constant
Prunelles de bonté de Dumbledore le blanc.
Sans oublier toutefois les qualités majeures
Se servir de sa tête mais surtout de son coeur.
Comme mon amie Maude avoir la gentillesse
Un zeste de folie en plus de la tendresse.
Et d'Althéa la rouge, prendre l'excitation
Pour toute nouveauté et l'imagination.
D'Hermione la sagesse, la classe et puis l'honneur
De Luna ses délires et son p'tit air rêveur.
Le caractère trempé de la Juge Impartiale
Les couleurs pastel des
aurores boréales.

La liste pourrait être longue et tu as tant à faire
Qu'on se retrouve enfin, et pour longtemps j'espère
Rejoindre nos deux
astres et luire dans le cosmos
Toujours si différents et en parfaite osmose.
Venus et Mars, ennemis et malgré tout amants
Scintillements solitaire au coeur du
firmament.
Comète
de ma vie, attendant ton passage
Je dresse ces quelques lignes, en cherchant ton image,
Ni complètement réelle, ni totalement rêvée
Car il faut avant tout, attendre ton arrivée.

Je te donnerai mon coeur, mon rire et puis mes larmes
L'amour et l'amitié seront nos seules armes.
Je t'aime et je te rêve déjà intensément
Viens à moi, je t'en prie

.................................................. Une
étoile qui t'attend....
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:56

Althéa Belrin


Lionel

Algèbre des coeurs


Partout dans Beauxbatons, la bataille fait rage,
Les filles sont belles, même à tous les âges,
Pas de faux-semblant, ni de fausse controverse,
Les paternels, gentiment, à l'étable reste.

Mais je suis dans Poudlard, notre très chère école,
Toujours en mouvement, et contraire à toutes colles,
...........................métaphore
Tout sourire dehors, dedans mon coeur tout en noir, ............................chiasme
Cachée dans trou de souris, jamais ne peut le voir. .........................métaphore

Je ne risque rien, aucune interdiction
Je ne suis à mon aise, enfermée dans un pion,
Mon coeur en muré, pire que Sainte Mangouste,
...........................hyperbole
Sentiments ravalés, impéritie infeste !

Assise par terre, dures mathématiques,
Tangente des esprits, rire hyperbolique,
Ah, point d'homothétie, mais mon coeur en vecteur,
......................métaphore
Flèche tout droit pointée, vers l'impossible bonheur.

Dans un des couloirs, je te croiserai,
Prise de panique, foucade arriverai,
Tu recevras de moi, regards clairement noirs,
............................Oxymore
Sans le «je ne te hais point», murmuré plus tard. ........................Litote

Brillante lâcheté, qui quelquefois me donne,
Envie de m'en aller, car le bonheur ne sonne
........................Euphémisme
Jamais à la porte, des aveugles aveuglés,
Par cette lumière, la joie à leur portée.

Pourtant Gryffondor, et surtout pas pour rien,
Un certain jour viendra, prendra à deux mains
......................chiasme
Peur aux oubliettes, au devant tout courage, ..............................chiasme
Tout avoué, au triste amour, tous ses ravages. ........................oxymore

Voulant être muraille, ne suis que passette,
Gardant le gros pour moi, laissant seulement miettes,
Pauvre casserole, dont l'amour est un chant,
Croassement, saisissable, tel le grand vent.

A la moindre occasion, une Saint-Valentin,
.......................litote
Promesse à moi-même, oh plus de lendemain,
Sur lesquels reportés, mon mensonge raté,
Ne plus trahir mon coeur, ce jour illuminé.

Assise par terre, ma belle plume trace,
Fonction de mon instinct, et mon esprit trépasse,
Carré, sphère et rond, mais jamais ton prénom,
Pas d'addition, un et un sans solution.

Néanmoins tout s'apprend, et ces mots m'apparaissent,
A coté des vecteurs, enfin je me confesse,
Ma main flageolante, parvint à dessiner,
Un pauvre « je t'aime, l'originalité.
..........................euphémisme

Mais venant du fin fond, venant du plus profond,
Je ne trouverai que, ces demi-portions,
Trois minuscules mots, valant tout un poème,
Lionel ils sont pour toi, il faut que tu les sèmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15171
Date d'inscription : 13/01/2006

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin EmptyJeu 15 Fév 2007 - 19:58

Luna Lovegood

Ron

[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Coeurgif111pw7


"Bonjour Ron...


Je t'ai écris cette lettre, même si je ne sais pas si tu la liras un jour... J'ai un peu peur de t'avouer ce que je ressens. Tu sais, si je suis habillé si joliment, ce n'est pas pour être la reine du bal. Non, ça je m'en fiche. J'ai mis des fleurs dans les cheveux, parce que je sais que ca te plait. J'ai même failli mettre des boucles d'oreilles de Quidditch, mais je ne sais plus où je les avais mise. Je mettrais une affiche dans ma salle commune, en espérant ne pas me tromper et ne pas agraffer cette lettre au mur. Je suis si... reveuse parfois. Mais quand je te vois, je ne sais plus où me mettre. parfois je rase les murs, lorsque tu ne me vois pas. Lorsque tu me parles, je suis... heureuse. Je crois que dans mes grandes discussions, tu es le seul à vraiment m'écouter et à me poser des questions. Tu supportes mes reveries et mes étourderies. Et d'aprés beaucoup de personnes, c'est une qualité rare. Parce que c'est toi. J'aime tes cheveux roux, ils sont si jolis, j'aimerais jouer avec, des journées entiéres. J'aime quand tu souris, et quand tu es étourdi. J'aime quand avec Harry, vous êtes les meilleurs amis du monde, et faites tout ensemble. J'aime quand tu gagnes un match de Quidditch et que je peux te dire que je suis fier de toi.


Je... t'aime.
(avec plein de petits coeurs dessinés autour)

Et j'espére que tu ne liras jamais cette lettre, car j'aurais trop honte."

Hj: Contraintes: Aucune (c'est une lettre importante pour Luna, mais ça ne fait pas partie des épreuves.)
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty
MessageSujet: Re: [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin   [St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[St Val] Le Grand Parchemin de la Saint Valentin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4 -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: Bals et soirées-
Sauter vers: