Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les sujets CSA du château de Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15009
Date d'inscription : 28/03/2006

Les sujets CSA du château de Poudlard Empty
MessageSujet: Les sujets CSA du château de Poudlard   Les sujets CSA du château de Poudlard EmptyJeu 28 Déc 2006 - 2:00

Aller au Concours Duo

Les sujets CSA* du château de Poudlard



star Origine du projet: Après avoir constaté que MSN servait beaucoup au DJ/HJ, j'ai décidé d'y tester le DJ-tout-court suite à une discussion avec Mickael Stonebridge.

star Objectif de l'idée des sujets CSA: Ca vise à mettre à profit les heures qu'on passe bêtement dans MSN; à approfondir des situations sur lesquelles on passe parfois plusieurs semaines à poster alors que ça tient en un dialogue; ça permet aussi d'écrire sans trop se prendre la tête car des fois on a besoin.

star Le principe: dialogue DJ sur MSN avec réponse en instantané.

star Contre indication: trop en abuser.


star Comment procéder?

1) A deux ou en multi-conversation, préparer le résumé de la situation ou de l'instant à aborder.
2) Quand chacun est prêt, on dit "prêt" et le premier (désigné au préalable) se lance.

L'autre (ou les autres) respecte(nt) le temps d'écriture de celui qui commence et ainsi de suite jusqu'à la fin.
Chacun son tour, dans un ordre prédéfini s'il y a plusieurs protagonistes, on répond au message envoyé. Sur l'instant.
3) Les "hors jeu" se font comme dans le forum, en précisant "HJ".
4) La fin se fait seule ou se décide entre chaque joueur, dans un HJ lancé pdt la discussion quand on commence à être lassé, ou à sentir que la situation est résolue.
5) Mettre au propre et corriger sur Word avant de poster dans le forum.
6) L'un des joueurs poste le dialogue complet et remis au propre.



star Présentation:

Indiquer dans le sujet du topic [Sujet CSA] + titre de votre sujet
Indiquer aussi:

- vos codes de présentation; sur MSN on s'est dit qu'il était plus facile de prendre les codes standard des RPG:
*Action*;
Pense: pour les pensées;
- Tiret pour les dialogues
et (HJ) pour les hors jeu.
Mais rien n'empêche de choisir une présentation différente ou de l'améliorer sur Word, ou en postant, avec les balises.
- les noms des protagonistes,
- le lieu de l'action
- la date ou la situation temporelle en fonction des topics après lesquels ou avant lesquels vous situez votre sujet CSA
- un court résumé du thème et de la situation d'où vous partez.



star Les pionniers:

Avec Draconia, nous nous sommes lancés suite à mon envie de meurtre de Cain de découvrir une façon nouvelle de poster pour assurer d'un trait d'union qui seraient les sujets CSA, nos intrigues…




Je pense qu'à terme, pour éviter la profusion de ces sujets qui pourraient éventuellement tuer le DJ s'il y en avait trop, il faudrait réserver cela à la SSD et/ou à ceux qui ont reçu des avis positifs pour leur demande d'intrigue et de dons.

J'avoue que de développer une intrigue quand on ne peut pas toujours mettre une heure pour chaque post, ça décourage vite. Les sujets CSA pourraient aider.

Faut qu'ils soient corrects, réalisés avec sérieux, bien présentés et sans aucun "HJ/DJ".

* L'appellation CSA: c'est parti d'une trollerie Le Enki
les Bas fonds restent l'art du DJ/HJ, la salle CSA celui du DJ dans MSN.


Aller au Concours Duo


Les sujets CSA du château de Poudlard 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15009
Date d'inscription : 28/03/2006

Les sujets CSA du château de Poudlard Empty
MessageSujet: Re: Les sujets CSA du château de Poudlard   Les sujets CSA du château de Poudlard EmptyJeu 28 Déc 2006 - 2:39

TITRE DU SUJET: [salle CSA du château] JALOUSIE
Protagonistes: Draconia & Terence
Les codes:
actions: entre
[*]; pensées précédées de [Pense:]; dialogues débutant par [-]; hors jeu entre [(HJ:)]...
Lieu(x): Infirmerie (décidément)
Date et heure: 25 décembre, ils viennent de s'échanger leur cadeau.
Thème: remise au point; Terence tient à parler à Draconia d'une histoire dont il a eu vent par le biais de Cain lui-même dans la salle CSA du château.



(HJ: on teste cette histoire de DJ, nous sommes pionniers)
(HJ: bon on y va... )




Terence:

*Terence referme la boîte à projection qu'il vient d'offrir à Draconia et hésite un instant avant d'aborder un sujet qui lui trotte dans la tête depuis un moment. Il n'est pas dans ses habitudes de se faire du soucis et il n'aimerait pas gâcher sa soirée de Noël avec une scène de dispute, pourtant quelque chose le brûle... jalousie.*

- Si je te demande quelles sont tes relations avec Cain Edelweiss... tu me répondrais quoi? Sourit Terence bien que la question en elle-même relève d'un tumulte.


Draconia:

*Draconia lève les yeux en direction de Terence, les sourcils froncés. Cette question la surprit grandement parce qu'elle ne comprenait pas pourquoi il lui parlait de Cain, ici et maintenant.*

- Mes relations avec Cain ? Répéta-t-elle interloquée. Qu'est-ce que tu entends par mes "relations" avec Edelweiss ?


Terence:

- Je sais pas... pour être honnête, j'ai entendu parler d'un pacte dont les termes m'ont surpris...

*Bien qu'il fasse tout son possible pour cacher l'énervement naissant, le Serdaigle se concentre sur la main de Draconia qu'il tient encore, comme un lien immuable qui peut encore le tenir à elle.*

Pense: ragots ou vérité? Je veux juste savoir... savoir à quoi m'en tenir.

*Il savait que la bouche pouvait mentir, mais pas les vibrations de la voix, la couleur de la pupille ou le battement du pouls qu'il sentait sous son index posé sur le poignet de sa relou.*


Draconia:

*Draconia soupira bruyamment. Cette histoire de pacte n'était pour elle que source d'agacement et elle se demanda comment Terence aurait pu en entendre parler. Elle s'était bien gardée de lui en faire part parce qu'elle croyait cette affaire terminée depuis bien longtemps.*

- L'été dernier il est venu me demander de publier un article dans le journal. Et comme rien n'est gratuit et que tout se paie, je lui ai demandé quelque chose en échange. Avoua-t-elle en le regardant dans les yeux. Pourquoi ?

*Parler de Cain Edelweiss était bien la dernière chose qu'elle souhaitait en ce soir.*


Terence:

- Parce qu'il ébruite une version plus corsée de votre pacte... le "quelque chose en échange" est traduit pour lui par un don en nature, jeta-t-il visiblement aussi agacé qu'elle, en lâchant sa main.

*Il s'allongea sur le lit qui leur servait de navire vers les limbes de la fin de cette soirée qui prenait un tournant des moins appréciables pour l'un comme pour l'autre.*


Draconia:

- Vraiment ? S'enquit-elle en arquant un sourcil. Et toi, tu y crois ? Il est vrai que je ne lui ai pas demandé d'argent en échange mais ce n'est certainement pas ce à quoi tu sembles croire. De toute façon, il n'avait pas respecté certaines clauses de notre contrat qui l'ont rendu nul.


Terence:

- Je ne sais pas ce que je dois croire...
... et je voudrais te croire, toi...



Draconia:

- Mais... ?


Terence:

- Mais, j'y arrive pas... je suis désolé. J'peux pas effacer ce que j'ai entendu à ton sujet. Je m'en fous et en même temps, ça me marque.
J'ai pas aimé écouter ces merdes débitées en t'imaginant te plier à ces discussions infantiles,
j'ai pas aimé l'idée que dans la tête de quelqu'un d'autre, il puisse y avoir une image de toi indigne, impure, ingrate...
j'ai pas aimé ressentir ce que j'ai ressenti en écoutant tout ça...
j'ai pas aimé me dire que je ne te connaissais pas tant que ça.



Draconia:

- Alors toi tu t'imagines que j'ai... avec ce...

*Le regard de Draconia se fit plus dur alors qu'elle se relevait. Elle n'arrivait pas à croire qu'il puisse l'accuser d'un tel acte, qu'il puisse montrer un tel manque de confiance en elle.*

- Je vois que tu as une bien basse opinion de moi. C fait plaisir. Je te dirai alors qu'en effet, tu ne me connais pas.



Terence:

*Terence la laisse se lever. Qu'elle reste ou qu'elle parte, la seule chose dont il a besoin, c'est d'être rassuré. C'est comme ça qu'il le voit et elle pourra hausser les sourcils aussi haut qu'elle voudra, il n'en démordra pas. Peut-être que ce sont ses incertitudes qui le font douter. Ces incertitudes ne sont pas nées de nul part. Où ça a péché? Il ne le sait pas.*

*Il se rassoit vivement, au passage, y'a comme une cicatrice qui lui fait la misère, mais il s'en fout. Il la regarde sévèrement et rétorque un peu trop vite*

- Tu ne fais rien pour!... je ne fais rien pour non plus... OK...
quittes.



Draconia:

- Justement non, on n'est pas quittes ! Moi je ne porte pas ce genre d'accusations répugnantes à ton égard ! Lâcha-t-elle agacée en lui lançant un regard noir.

*La frustration avait laissé place à la colère. Ça l'énervait de l'entendre proférer de tels reproches. C'était insultant et blessant.*



Terence:

*Constatant, son énervement, il ne voit pas d'autre solution que de calmer le sien pour relativiser.*

- Tu sais, Draconia… sans faire de sensiblerie, y'a un seul truc qui me fait peur… te voir te lasser parce que d'être avec un mec qui ne veut pas se donner ça peut avoir quelque chose de frustrant. Je le sais bien. A écouter Cain se pavaner, à entendre Sacha s'enfiler tout ce qui bouge, je me dis que mes Poudlard Express de retard vont tôt ou tard te fatiguer… et je peux rien me dire d'autre que "je comprendrais"… je me dis que ton cadeau de Noël, blague ou pas, ça me fait tergiverser… ouais… je crois que j'ai peur de te voir partir si je ne cède pas, or je ne veux pas céder et, pour parler franc, je ne veux pas que tu puisses penser que ne pas céder signifie ne pas te désirer. Je suis pas certain que ça soit rassurant, hein? Sourit-il, adouci, en se levant pour aller lui prendre la main et la ramener vers lui.



Draconia:

- Penser que je serais capable de te faire un tel chantage, c'est bien mal me connaître. Mon cadeau était débile et n'y vois pas une quelconque pression ou je ne sais quoi. Si je recherchais le genre de relation que tu décris avec Cain ou Sacha, je ne serais pas ici avec toi. Même si parfois je me dis que je dois pas être assez bien pour que tu...
Non rien.
Soupira-t-elle.

*Elle secoua la tête qu'elle avait gardée baissée et recula de quelques pas en sentant Terence s'approcher.*



Terence:

*Il soupire... inspire lourdement en constatant son geste de recul. Les filles ont cette capacité prodigieuse à retourner la situation et à nous faire culpabiliser de nos expressions. Terence reste debout devant elle. Silence. Il ne sait pas quoi dire, ou plutôt, il ne sait pas ce qu'elle aurait besoin d'entendre pour sourire à nouveau.*

Pense: et dans ces moments-là, j'aimerais trop avoir un piano...



Draconia:

*Ce n'était vraiment pas le genre de Noël qu'elle s'était imaginée passer avec Terence et si elle aurait su ça, elle serait rentrée chez elle. Il n'y aurait peut-être eu personne mais au moins elle n'aurait pas eu à devoir subir ça. Non seulement l'avait-il accusé d'aller batifoler avec Edelweiss mais en plus de cela, il s'était permis de faire des suppositions sur ce qu'elle pouvait ressentir.*

*Un silence gênant venait de s'installer et Draconia se demandait si elle ne ferait pas mieux de partir. Fuir, esquiver, c'était ce qu'elle savait faire de mieux. Mais eu lieu de ça, elle se contenta de jeter un regard ennuyé à Terence qui se tenait devant elle.*

- Tu ne devrais pas être debout... marmonna-t-elle.



Terence:

- Tu ne devrais pas partir... ajouta-t-il.


Draconia:

- Et pourquoi cela ?
Tu as dit ce que tu avais à dire, non ?



Terence:

- Oui, et je vois pas pourquoi tu fuis...

*Une cicatrice s'ouvre, le sang transperce le bandage. Terence passe sa main à l'endroit de la plaie et sourit.*

- Tu viens dans mes bras ou je reste debout jusqu'à ce que je me vide de mon sang... chantage idiot mais si je t'es blessée, je veux savoir en quoi tu l'es plus que moi.


Draconia:

Pense : idiot...

*Le mec, il saigne et il trouve quand même le moyen de sourire. Il faut le faire, quand même...*

*Draconia leva les yeux ciel: toujours aussi dramatiques ces Serdaigle...

- C'est ridicule... Et sache que tu ne m'as absolument pas blessée. Réfuta-t-elle en se redressant.

*Elle le prit ensuite par la main pour le tirer en direction du lit. *



Terence:

*Terence, déséquilibré, fait un pas, mais pas un de plus. Bras tendu, il tire un peu sur celui de Draconia pour lui faire rebrousser chemin, l'attire vers lui. Etreinte insoumise. Il sourit. Baiser sur le front. Il réfléchit.*

Pense: Dès que décembre est passé, je vais me faire Cain...

- T'es relou...

*D'un geste vif qu'il n'aurait pas dû, il la prend dans ces bras, comme dans ces contes pour enfants où un prince porte une princesse. Il avance de lui-même jusqu'au lit et l'y dépose doucement, s'asseyant à côté d'elle en ne détournant pas le regard du sien. Regard mutin. Il sourit encore... évite de dire la trollerie qu'il a en tête et préfère se pencher au-dessus d'elle pour l'embrasser. Il ne sait pas s'il lui a déjà dit. Au cas, où il se répète.*

- T'es relou, Draconia... et je crois que je t'aime.


Draconia:

*Toute réprimande qu'elle aurait pu formuler mourut au coin de ses lèvres restées entrouvertes par le choc. Elle devait ressembler à un poisson sorti tout droit hors de l'eau. Qu'il lui dise qu'elle était relou, ça, elle avait l'habitude mais qu'il lui dise qu'il l'aime, c'était la première fois. *

Pense : euh…

*Oui, son cerveau venait une nouvelle fois de se déconnecter, ce qui était plutôt embêtant surtout s'il attendait une réaction d'elle.*

*Elle se mordilla la lèvre inférieure en plongeant son regard dans le sien, comme si elle cherchait à s'assurer qu'elle n'avait pas mal entendu. Une lueur particulière éclaira ses iris glacés alors que ses lèvres s'étirèrent en un sourire radieux, un de ces rares sourires, qu'elle ne réservait qu'à lui et à lui seul.*

- Tu m'énerves, tu le sais, ça ?

*Elle plonge ses doigts dans ses cheveux et rapproche son visage du sien. *

- Mais je crois que moi aussi,

*Elle franchit les quelques millimètres qui séparent ses lèvres souriantes des siennes et ce n'est qu'après avoir soufflé un… *

- Je t'aime

*…Qu'elle s'autorise à prendre possession de ses lèvres. *



Terence:

*Quatre mois pour accoucher de ses sentiments… tranquille. Dans dix ans, il aura peut-être réussi à faire un compliment sans caler une vanne derrière. Sa déclaration le délivre et il se rend compte un peu après coup que ça s'est échappé de lui. Dans l'attente de la répercussion, que Draconia rétorque, bégaye, se mortifie ou réfute, Terence s'en tape. Il lui semble que rien n'est très important en cet instant. La douleur, l'amour, le ridicule, l'incohérence, les doutes, les soupçons, les angoisses, les regrets, les folies, le sexe, les caresses, les baisers. Rien n'est important hormis cette fille enfoncée dans ses pupilles vertes et la quiétude inattendue qui le surprend.*

*Elle ne se fâche ni ne réfute. Draconia lui offre un baiser après lui avoir retourné son aveu. Ben voilà qu'ils sont dans la bouse de dragon tous les deux maintenant. Un joli merdier. Agréable merdier. Il prend sa bouche avec autant de convoitise que son allégresse le lui permet. Peut-être qu'il aimerait que ce baiser n'ait pas de fin… faudra bien, ils ont des ASPIC à passer.*

*Il reste là, sur elle, sans effort, sans menace en la conscience, hardi. Quoi qu'il arrive, pas de regret. Advienne que pourra, que le monde s'effondre ou que la vie sourit.*

Pense: "Relou", c'est pas le bon mot… cette fille est une catastrophe ambulante. Fou… elle me rend fou.

*Au bout d'un moment, il ne peut ignorer la douleur sur son torse et la sueur qui le rappelle à cette forme de réalité caustique suspendue au bout des moments les plus cléments. Il se laisse tomber sur le dos à côté d'elle et éclate de rire… nervosité, douleur, folie aussi.*

- Tu me fais faire n'importe quoi… tu dors avec moi…? Demande-t-il en tournant sa tête vers elle; tête enfoncée dans l'oreiller qui recueillera les rêves d'une nuit de Noël.



Draconia:

- C'est moi qui te fais rire ? Demanda-t-elle d'un air ennuyé tout en remettant une mèche de ses cheveux derrière l'oreille.

*Elle se redresse alors qu'une gêne timide l'envahit. Elle ne sait pas vraiment comment réagir après… ça. Qu'y avait-il à ajouter ? Rien. Ce qui avait été dit, avait été dit et elle ne voulait pas penser aux répercussions éventuelles que cela pourrait entraîner. Pas ce soir en tout cas. Ce n'était pas la première fois qu'elle prononçait ses trois petits mots à Terence mais c'était sans doute la première fois qu'il les entendait. Et elle ne savait pas si la première fois avait été plus difficile que la seconde. *

*Son regard se pose sur le bandage ensanglanté alors qu'il lui propose de passer la nuit ici. Avait-elle envie de dormir avec lui, de sentir son corps pressé contre le sien, ses bras entourant sa taille ? Proposition tentante, réponse évidente. Mais… *

- Non, ce soir, je ne dors pas avec toi. Refusa-t-elle d'un air taquin mais qui n'appelait pas à discussion. Je te change tes bandages et je retourne dans mon dortoir.



Terence:

*Sourit une dernière fois, en la laissant faire amusé.*

- Dommage, lui murmure-t-il gentiment… au moins, tu t'assagies.




The End


Et comme vous le voyez, on n'est pas obligé de consommer à la fin Le Egon


Les sujets CSA du château de Poudlard 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
 
Les sujets CSA du château de Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Salle Sur Demande-
Sauter vers: