Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ma vie est un gouffre sans fond (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 14361
Date d'inscription : 12/10/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptyMer 20 Déc 2006 - 19:43

Hj : suite de https://destination-poudlard.forumpro.fr/viewtopic.forum?p=27556#27556


Mallhouwen arriva à l’infirmerie non éclairée après avoir rencontré sur son passage un jeune homme très inquiet pour sa patiente et sa patiente qui se trouvait endormit sans le vide. Endormit n’etait pas vraiment le mot plutôt en choc post traumatique. C’est à dire que chez elle cela signifiait qu'elle dormait. Bien qu’on puisse croire à un coma ou quelque chose de grave, cela n’en etait rien, Isis dormait tout simplement. Son corps ne supportant pas ses crises, il s’endormait. Cela avait un avantage certain, Isis n’avait jamais aucune séquelle et s’en remettait très vite. La preuve, cette remise au bout de 2 jour d’un tel naufrage etait improbable. Malheureusement cela engendrer un desordre dans son cycle de sommeil, elle ne savait pas comment mais les cauchemars repétitif et le manque de récupération normal étaient du à cela.

La médicomage alluma toutes les bougies et autres lumière de la pièce, apres avoir poser la jeune fille sur un des nombreux lit. D’un tour de baguette elle changea ses vêtements, retirant le jean et le chemisier tremper par une nuisette en coton qui lui appartenait. Isis l’avait oublié la dernière fois à l’hôpital.

Bien, pendant que cette jeune fille dort, j’aimerai vous examiner… vous êtes trempé et ce n’est pas bon surtout vu le temps dehors.

Pendant ce temps là j’aimerai avoir un rapide compte rendu de ce qui s’est passé… et ne vous inquiétez pas, votre belle au bois dormant dors à point fermer. Je l’examinerai quand elle se réveillera.


Mallhouwen pointa sa baguette vers le jeune homme, fit un petit zizage avec. Les vêtements séchèrent rapidement et devinrent sec en un instant. Elle fit apparaître un morceau de sucre.

Mangez le aussi, cela vous fera que du bien…

Pendant ce temps, elle prit le pouls du jeune homme et examina ses membres inférieurs.


Dernière édition par le Sam 20 Jan 2007 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14822
Date d'inscription : 13/05/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptyDim 14 Jan 2007 - 16:58

Jonathan était entré dans l'infirmerie à la suite de l'infirmière qui semblait être apparue de nulle part et qui avait transporté Isis jusque là. Encore sous le choc, Jon n'avait pas pensé à lui offrir de l'aide et il ne s'en aperçu que lorsqu'il vit la femme déposer Isis sur un lit. Pendant ce temps, les joues rougissant très légèrement malgré les plaques blanches que le froid avait fait apparaître sur ses joues, Jon cherchait Baten du regard. L'infirmerie semblait vide et Jon se demandait s'ils faisaient bien d'y venir alors qu'il ne s'y trouvait pas âme qui vive (enfin, mis à part eux trois...). Voyant la porte du bureau de Bat, Jon se dit qu'il s'y trouvait probablement et entendrait leur visite. Les rejoindrait-il? S'il voyait que Mallhouwen était compétente, peut-être que non. D'ailleurs, celle-ci pointa sa baguette sur le poufsouffle, qui sursauta en sentant la vague de chaleur qui séchait ses vêtements. Trop absorbé par ses pensées, il avait été surpris par ce geste.
Maintenant, elle lui demandait de lui raconter ce qui s'était passé tout en le tâtant de la tête aux pieds (ou plutôt des pieds à la tête, et elle n'en était encore qu'aux mollets...).


"Non mais! Si elle monte trop, j'lui dit qu'il y a une zone réservée. Et la réservation est pas à son nom, mais pas du tout..."


Alors qu'il se renfrognait et s'apprêtait à commencer son histoire, l'infirmière tactile lui fit apparaître un susucre qu'elle lui demanda de manger. Jon l'avala goulument en songeant qu'il n'avait probablement qu'un bleu sur le chaudron et qu'il avait froid. Il protesta donc :

-Je me sens très bien! J'ai simplement encore un peu froid et je suis certain qu'une potion de pimentine me serait suffisante pour être complètement d'aplomb!

Suite à quoi il résuma mentalement les images des derniers instants qu'il avait passé avec Isis, à partir de quand il l'avait aperçue du château.

"Dommage ue je ne sois pas légilimens... Ç'aurait été bien moins long lui montrer que lui raconter... Ah lala!

-Euh... Bien. Je me promenais dans le château quand j'ai vu Isis au bord du lac. Comme elle s'y avançait, je me suis inquiété et j'ai couru la rejoindre. Elle avait écrit une lettre et je ne savais pas trop comment réagir, alors je lui ai fait apparaître une paire de lunettes magiques, puis on a discuté. Jusqu'à ce qu'elle entre dans un de ses souvenirs et le perde à jamais. Elle a voulu toucher à sa peur, mais je l'ai empêchée, elle m'a repoussé et la vie du bébé -ou de je ne sais pas quoi- s'est aussi interposée. C'est là que les sombrals nous ont chargé, Isis étant inconsciente, ils l'ont transporté sur leur dos jusqu'à la porte et moi je me débattais entre eux pour rejoindre la rive en espérant qu'ils ne m'attaquent pas. C'est pas mal tout. Ensuite, vous êtes arrivée.


Comprenant finalement que la femme fae à lui était la médicomage attitrée de Isis, Jon comprit que cette dernière était en sécurité et qu'il pourrait bientôt sortir de cette pièce qu'il détestait.
Revenir en haut Aller en bas
http://gilvert.deviantart.com/
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 14361
Date d'inscription : 12/10/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptySam 20 Jan 2007 - 21:40

Mallhou sentit le jeune homme retissant mais toucher les muscles de ses jambes était nécessaire. Il avait passé un moment dans l'eau d’après ce qu'il avait dit, l'eau était gelée à cette période de l'année, de ce fait, il pourrait avoir un problème musculaire surtout dut au fait que l'eau du lac à un aspect magique.

Elle s’arrêta à mi-cuisse, il n'y avait pas de problèmes. Elle fit apparaître de nul part une trousse de médecin qui contenait une majorité de fiole. Elle prit de la pimentine.

Les propos du jeune homme était plus au moins incohérent mais en fiassent le tri elle comprit certain chose. Si elle résumait, Isis avait voulu atteindre à sa vie, ce qui était plus ou moins à craindre, sa dépression était un des signes avant-gardistes. Le jeune homme à réussi à l’arrêter par un miracle et elle s'est retrouvée sur le dos d'un Sombral juste après sa crise. Vraiment pas très clair, mais cela suffisait à la médicomage.


Vous avez raison, vous allez parfaitement bien hormis que votre corps à besoin de repos et d’être réchauffé. Vous allez boire de la pimentine, une dose suffit. Je vous conseille de vous allonger sur le lit d'à coté, la pimentine avec le sucre que je vous ai donner à l'effet d'un somnifère.

Mallhouwen amena gentiment Jonathan vers le lit adjacent à Isis, ferma les rideaux sur la jeune fille et fit de même autour du lit de Jo.

Je suis la médicomage d'Isis. Ne vous inquiétez pas, je lui ferais rien de mal.

Cette phrase se voulait rassurante car le jeune homme semblait inquiet, même très inquiet et complètement démunie face au corps endormie. De plus, il semblait méfiant envers elle.

Bien entendu, elle ne parla pas devant lui du bébé mentionné. Elle doutait fortement qu'Isis soit enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14822
Date d'inscription : 13/05/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptyDim 21 Jan 2007 - 17:06

Jonathan hochait la tête pour signifier qu'il comprenait les paroles de la médicomage de Isis. Malheureusement, elle lui ordonna de rester et dormir dans l'infirmerie, au grand mécontentement de Jon. Épuisé, fatigué, las de cette mésaventure, il n'eut pas la force de s'opposer. Il laissa donc Malhou le guider jusqu'à son lit. Au moins, celà présentait l'avantage de le laisser près d'Isis, au cas où... Une fois allongé, il replaça l'oreiller confortablement puis but la potion. En allongeant le bras sous son oreiller, il acquiesça une dernière fois aux recommendations de la médicomage, qui fermait à présent les rideaux autour de chacun des amoureux. Puis, la chaude boisson lui fit sortir de la fumée par les oreilles, alors qu'il la sentait bouillonner dans son estomac. Dans cette confortable sensation de chaleur, si différente du l'humide froideur du lac, Jon s'assoupit, la respiration lente, et dormit jusqu'au lendemain matin, sans le moindre rêve pour le déranger de son sommeil profond.
HJ: Je ne répondrai plus dans ce sujet... On va dire que Isis racontera tout à Jon le lendemain, à son réveil...

Edit Baten: Mais le sujet se poursuit non?
Revenir en haut Aller en bas
http://gilvert.deviantart.com/
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 14361
Date d'inscription : 12/10/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptyMer 24 Jan 2007 - 19:42

hj : oui il se poursuit ^^

Mallhouwen ferma le rideau après s’être assurée qu'il avait bien prit le médicament. Elle retourna auprès d'Isis.

Mallhouwen fit apparaître des feuilles de sauge qu'elle mit à brûler sur la table de chevet. Le sauge avait une particularité médicinale thérapeutique révélée depuis l'antiquité. Elle est utilisée pour les personnes dépressives et Isis en faisait parti. De plus, en temps que médecin, Piterski avait remarqué que les plantes donner un effet supérieur aux autres traitements c'est pour cela qu'elle s'engageait vers de l’homéopathique. Pour l'instant, aucun traitement n'avait abouti.

Mallhouwen repensait à toutes les concoctions qu'elle avait préparé pour permette à Isis se dormir d'un sommeil profond. Elle avait prescrit un traitement à base de phytothérapie, elle l'avait nommé PhytoCorpus.
Ce traitement se composait en 2 potions distinctes mais complémentaires en tout point pour les symptômes de sa patiente.
La somniferum, potion de sommeil dérivé à base principalement de Mélilot blanc et de coquelicot
La Neuropasmodicus, composé essentiellement de Belladone et des achillée millefeuille.
La première devait permettre à Isis de faire des nuits correctes et surtout de récupérer. Isis rêvait ou plutôt cauchemardait mais son système nerveux ne se reposer pas durant ses périodes ce qu'il devait normalement faire. La bisuanuelle devait l'aider à trouver un cycle de sommeil normal. La seconde, était une antispasmodique, c'est à dire que la potion devait soulager des douleurs musculaires et des spasmes. Isis devait l'utiliser à chaque fois qu'elle ressentait un début de malaise ou après un malaise.
Bien entendu, connaissant Isis, Mallhou se doutait que la jeune fille n'avait pas suivit à la lettre les traitements. Elle n'en avait suivit aucun jusque là.


Isis se réveilla, elle l'avait sentit bouger. Cela faisait peut-être 30 minutes qu'elles étaient dans l'infirmerie, 45 minutes qu'Isis était évanouie. Mallhou ne peut être qu’impressionné par la rapidité de sa remise sur pied.


Isis, ravie de te revoir. Bien que les circonstances ne soient toujours pas heureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15145
Date d'inscription : 15/02/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptyJeu 25 Jan 2007 - 19:41

Isis, ravie de te revoir. Bien que les circonstances ne soient toujours pas heureuses.

Isis venait d'ouvrir les yeux, ses muscles endoloris lui faisaient mal. Elle avait une crampe dans la jambe mais qui commençait à passer, ce n’était peut être pas une crampe. Juste une contraction musculaire qui ne passait pas sûrement, c'était toujours le cas. Toujours le cas malgré la prise régulière de cette fiche potion de Neuropassemoilanouille ou un truc dans le genre, elle n'avait jamais réussi à retenir se fichu nom à la gomme. Piterski aurait du l’appeler, potion au goût immonde qui sert à rien, cela aurait été plus réaliste au moins.

En repensant à Piterski, Isis tourna la tête vers elle. Elle avait espéré que ce n'etait pas sa voix. Mais dans le même temps, elle était soulagée que cela soit sa voix. Elle ne pourrait pas l'expliquer mais elle n'aimait pas Piterski mais cette médicomage avait le don de la rassurer dans ces réveils. Isis avait besoin de savoir qu'elle s'occupait toujours de son cas. C'était par pur égoïste. Depuis la mort de ses parents, elle souhaitait au fond d'elle-même qu'on s'occupe d'elle, qu'on soit toujours là pour elle. Tout en maudissant les gens qui était constamment à prendre soin d'elle. Isis était en contradiction parfaite, et l'incident des sphères l'avait renforcée.



Vous êtes médecin, vous ne voyez que les gens quand ils sont malades. De ce simple fait, ce n'est jamais dans des circonstances heureuses.


Isis s'assit dans son lit. Essayant de se rappeler ce qui s'était passée.
Elle se souvenait d'une lettre.

Noir.

Elle enlaçait dans les bras de Jo pleurant sur son épaule.

Noir.

Un bouclier de sphère, 2 vertes, une noire pleine de doute, une rouge pleine d'amour et...

Noir.

Une sphère, enchaînée, intrus parmi les deux amants, protectrice.

Noir.

Gallea, nom qui revenait en boucle dans sa tête.

Noir.

La voix de Piterski, l’infirmerie, le lit, le soulagement, et la peur.



Ou est Jonathan ? Dite moi ou il est ? Il lui est arrivé quelque chose, vous me le diriez n’est-ce pas ? Vous ne me laisserez pas dans l'ignorance. Tout est de ma faute, je le sais, je sais plus pourquoi mais je le sais. Jonathan n'a rien fait, il est pas... je veux dire... il va bien, il n'a rien.


Isis était très inquiète, elle était au bord des larmes.

pense : pourquoi ce sourire, Piterski ?


Dernière édition par le Dim 4 Fév 2007 - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 14361
Date d'inscription : 12/10/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptySam 27 Jan 2007 - 15:19

Mallhou ne put s’empêcher se sourire à l'attitude d’Isis. Elle prenait plus de temps à s’inquiéter pour le jeune homme que pour elle. Elle l'avait appeler Jo, Jonathan sûrement, son copain. Madame Bendla l’avait tenu au courant des changements dans la vie d’Isis. La mère de la meilleure amie de Shanty était très prévenante envers la jeune orpheline.

Il est à coté, il dort.

Mallhou se leva tira un bout du rideau pour qu’Isis puisse le voir.

Il est épuisé, une baignade dans le lac est déconseillée à cette période de l’année…

Mallhou s’avança vers Isis, lui tendit une petite fiole composée de Neuropasmodicus.

Bois, ca décontractera… tes muscles sont toujours en contractions dans tes crises, et tu en as fait une. C’est pour ca que je suis là, j’ai été informée.

Mallhou se rassit et repris.

Pourquoi ?

Je n’attends pas de réponse moi, mais réponds-y. c'est le seul moyen que tu aura pour comprendre ton geste.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15145
Date d'inscription : 15/02/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptySam 27 Jan 2007 - 15:56

Isis aperçut Jonathan endormi et fut soulagé. Des larmes coulèrent le long de ses joues. Il aurait eu quelque chose, elle s’en serait voulu jusqu’à la mort.
Elle se sentait vide, aucune émotion n’avait vraiment de sens, ses pensées étaient mélangées et plein de souvenir avait disparu. Elle ne se comprenait plus, la pire chose qu’une personne puisse connaître, ne plus se comprendre elle-même.

Perdu dans ses pensées embrouillées, Mallhou lui tendit une fiole à ce moment là. Elle l’ouvra machinalement et la referma de suite.



Elle ne me fera rien, elle ne m'a jamais rien fait ce truc neuro chais pas trop quoi. A part me donner envie de vomir. Cette potion est infecte et surtout ne change rien… je me sens toujours plus mal après l’avoir prise… toujours.



Mallhou avait repris sur le suicide.

Pourquoi ?
Elle y réfléchira plus tard, beaucoup plus tard. Ses pensées s’embrouillaient dans son esprit, son cœur était chamboulé et tout retourné. Elle n’arrivait à écouter ni l’un ni l’autre, elle n’arrivait à comprendre ni l’un ni l’autre. Seule un automatisme de vie prenait le dessus.
Et puis, le nom qui revenait sans cesse, Gallea…

Pourquoi ?
Elle ne s’en souvenait plus… et ne s’en souviendra plus mais elle ne le savait pas encore. Elle ne savait pas encore que cette nuit, plusieurs de ses souvenirs avaient disparut de la surface du mon, allant dans l’oubli éternel.

Pourquoi ?
Elle ne désirait qu’en parler à une seule personne, la seule, l’unique qui a disparu. Elle ne savait plus comment, quand, pourquoi cela s’était passé ? Elle ne savait plus les circonstances et le but de cet enlèvement. Elle ne savait plus pourquoi ils avaient kidnappé Shanty. Shanty, sa meilleure amie, sa seule confidente, son unique soutient en ce moment de sa vue n’étaient plus là prés d’elle.

Pourquoi ?
Gallea, ce nom tournait toujours en boucle dans sa tête, avec un cri, un cri qu’elle n’avait jamais entendu, ni vu jusqu’à maintenant, un cri de Sombral.


Isis recommença à avoir froid, des sueurs glacées commençaient à parcourir son dos. Une des ses crises s’annonçait et Mallhou l’avait remarqué.


Dernière édition par le Dim 4 Fév 2007 - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 14361
Date d'inscription : 12/10/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptyMer 31 Jan 2007 - 17:55

Mallhou écouta attentivement Isis et fut très surprise par sa réponse tout en étant absolument ravie. Il y avait un espoir pour que la jeune fille se soigne, ce qui est une très bonne chose après 7 ans de crises. (Note : depuis l’âge de 8 ans, Isis à des crises et ne se soigne pas et fuit tout ce qui se rapporte de prés ou de loin à la médecine)

Isis restait silencieuse, partit dans ses pensées. Elle la laissa faire, elle y était habituée. Isis pouvait avoir des absences de réflexion, elle pensait beaucoup, beaucoup trop certaine fois mais Mallhou respectait cette qualité. Elle attendit qu'un signe montre le moment où elle pourra lui reparler de nouveau en étant sur qu’Isis l’écoute.

Quand elle l’aperçut relever la tête Mallhou continua...


J'améliorerai cette potion. Si elle ne te fait rien à par empirer tout état, je te donnerai d’autre plante.

... jusqu'à ce qu'elle remarque les sueurs froides qui coulaient sur le front et le cou de l'adolescente. Mallhou, vient directement près d'elle et la rallongea. Isis refaisait une crise.


* * *


Cela faisait 3 jours qu'Isis venait de se réveiller de son coma. La jeune fille au grand étonnement de tous les médicomage allait bien malgré ce qu'elle venait de vivre, en tout cas physiquement. Isis n'avait aucune séquelle apparente et était en pleine forme. Malgré tout, elle avait beaucoup souffert intérieurement. L’adolescente ne parlait pas et était très refermée sur elle-même.

Mallhou venait lui rendre visite, la dernière de la journée. Elle savait qu'Isis n'allait dire mot et elle restera passivement à regarder par la fenêtre pendant que la doctoresse essayera d'entamer un dialogue de sourd.

Ce soir là, Isis comme à son habitude était assise prés de la fenêtre quand Mallhou arriva. Seulement la jeune fille fut prise de spasme et de tremblement. Elle était glacée comme la peau d'une morte. Mallhou essaya une ribambelle de sort pour qu'Isis stop sa crise, allant des sorts de base et de premier secours à des sorts plus élaborés, mais tous les traitements infligés ne faisait qu'empirer l’état de la jeune fille.

Au bout de 5 minutes, la crise s’arrêta comme par enchantement. Isis allait plutôt bien par rapport à son état, elle avait juste un besoin d'air vigorifiant. Elle resta une bonne heure dans le courant d'air, en parlant très peu, puis tout redevient dans l'ordre des choses.

Mallhouwen avait été très abasourdie devant ce malaise fulgurant et par l'ultrarapidité de la convalescence.


* * *



Mallhouwen avait apprit que seul les plantes pouvaient arrêter sa crise, que cela soit par ingestion ou par une simple odeur. Les sorts ne faisaient qu'aggraver son état et l'arborescence était le seul remède efficace bien que très précaire. Elle n’était ni un druide ni homéopathe, ce qui donnait le sentiment d'impuissance à la doctoresse qu'elle était.

Elle prit Isis dans ses bras, brûla d'autres feuilles de sauge, tout en attendant que cela passe. Ce qui anéanti la doctoresse.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15145
Date d'inscription : 15/02/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptySam 3 Fév 2007 - 15:50

Isis dans sa crise, senti la doctoresse la prendre dans ses bras. Malheureusement pour la jeune fille, la doctoresse s'était un peu trop penchée dans sa tendresse et le médaillon qu'elle portait entra en contact avec la joue d'Isis. Le contact du métal froid et de la joue glacée brûla Isis et elle cria.

Un cri.
Le temps se figea.
Le silence.
Un tourbillon autour d'elle.
Une scène.



Une jeune fille se tenait dans la pièce. Elle se tenait sur son bras un chiffon imbiber de sang. Une jeune infirmière venait de rentrer et s'affoler autour de la jeune fille. Elle semblait très vieille et fatiguée, presque lasse.

Infirmières : Miss Homes, que vous ait-il encore arrivé ?
Sweety Homes : Je suis seulement tomber de mon balai
Infirmière, qui venait de découvrir le bras et arrêta l’hémorragie : avec un sort d'attaque
Sweety Homes, gênée : Tout à fait, j'ai confondu.



Isis regardait ce passage de vie. Elle ne le comprenait pas, elle ne comprenait pas.

Elle se trouvait dans la même pièce, dans le même présent. Elle se trouvait dans les bras de Piterski, Jonathan dormait dans le lit à coté, les feuilles de sauge continuaient de brûler près du lit. Mais elle n'était pas là en même temps.
Elle voyait une scène qui s’était déjà passée. Ca elle le savait, elle en était sur. Mais pourquoi voyait-elle cette scène, pourquoi elle savait que c'était important pour elle de la voir, pourquoi celle-ci particulièrement, pourquoi ?

Dans ce flot de question, Isis remarqua que la scène du passé avait continué.


Infirmière : Sweety, ce n'est qu'une légende
Sweety : moi je dis que ce n'est pas qu'une légende, c'est la vérité
Infirmière : Les Gallea, c'est comme les doxus ou je ne sais qu'elle mythe tout aussi idiot... arrête de lire le Veritaserum (ancêtre du Chicaneur), ce n'est qu’un tissu de mensonge. Sweety, tu ne vas pas passer ton existence à chercher une vérité qui n'existe pas
Sweety : Dans la réserve il y a un livre
Infirmière : La réserve, Homes... tu te feras virer si tu continue ainsi



La scène continua, mais Isis n'en sut pas plus. Elle recommença ses spasmes, elle plus mal qu'avant et tomba dans les vapes.
Revenir en haut Aller en bas
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 14361
Date d'inscription : 12/10/2006

Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) EmptySam 3 Fév 2007 - 16:20

Mallhou sentit Isis se raidir, partir loin d’elle tout en étant présente.
La jeune fille s’était raidit d’un coup, elle n’avait plus de spasmes, plus de crises, elle respirait très lentement alors que deux secondes avant elle n’arrivait pas à s’alimenter en air. Elle était tomber dans un coma profond.

En deux minutes Isis prononça le mot de Gallea et de Sweety Homes

Elle revient à elle, recommença sa crise et retomba dans les vapes.

Cela dura pour tous 3 minutes.
3 minutes ou Mallhou ne put réagir.
3 minutes où Isis semblait être parti dans un autre monde.
3 minutes pour entendre le nom de Sweety homes, le nom de sa gouvernante, de sa seule «mère » qui venait de décéder.


Isis revient à elle.
Pour la première fois elle se confia.


* * *


Deux mois après Isis et Mallhouwen avait découvert toutes les deux ce qui se passaient. Isis par un traitement arrivait à calmer ses « visions » mortuaires, sans que ceux qu’ils l’entourent en aient connaissance. Elle apparaissait comme buvant plus de thé que d’habitude.

Isis repris une vie plus ou moins normal, elle avait de nouveau le goût à la vie maintenant que son secret l’aider à avancer.



hj : Suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty
MessageSujet: Re: Ma vie est un gouffre sans fond (suite)   Ma vie est un gouffre sans fond (suite) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma vie est un gouffre sans fond (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: