Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptySam 7 Oct 2006 - 18:29

12h39

"Maudit château où les réveils ne fonctionnent pas !" pestait Ecko en courant vers la douche.

Elle avait failli tomber tellement l'urgence la poussait et s'il elle était tombée, cela aurait été la faute de June. Pourquoi? Juste comme ça car pour une fois June n'avait rien à voir là-dedans.

13h08

La poufsouffle sortit en courant de la salle commune. Elle n'avait jamais trouvé les couloirs aussi longs à parcourir. Elle ne croisait pas un crapaud sur son chemin, tous les élèves devaient être en train de profiter des dernières heures de leur brunch dimanche. Ecko atteignit le Grand hall mais ne se dirigea pas vers la Grande salle. Trop en retard, elle devait repousser son repas à ce soir.

13h15

Arrivée salle de travail du troisième étage. Enfin ! Essoufflée, elle reprit un peu d'air avant de pousser la porte. Sous son bras elle portait son sac dont l'anse s'était cassée durant sa course à travers les couloirs. Sa casquette de travers, sa chemise sortant du pantalon et ses bretelles dépareillées, elle ressemblait à un clown qui serait passé sous le saule cogneur.

Elle reprit un peu de contenance en le voyant déjà arrivé dans la classe.

- Ah ! T'es enfin là ! essaya-t-elle de détourner sans talent, je te cherchais partout…

Elle grimaça, se sentant très peu convaincante.

- J'ai fait la grasse matinée… j'ai pas réussi à me lever hier soir on a fait la fête dans le dortoir des 6ème année…

Elle entra et déposa ses affaires sur l'une des tables en regardant autour d'elle la salle qu'elle ne connaissait pas. Une étagère de grimoires sur les sciences moldues, leurs histoires et leurs coutumes lui indiquait que ça devait être une salle d'Etude des moldus qui n'avait pas servi depuis longtemps vu la couche de poussière qu'il y avait sur les tables et les fenêtres.

Ecko se tourna vers celui qui lui avait écrit un hibou pour la convier à cette charmante après-midi mystère.

- Alors Terence ? Comment vas-tu ? Qu'est-ce qui me vaut le plaisir de ce rendez-vous secret ? Si tu comptes me draguer t'es mal, je suis pas branchée mecs en ce moment… sauf, évidemment, si je tombe sur Superman.
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptySam 7 Oct 2006 - 18:44

Terence entendit la porte s'ouvrir derrière lui. Elle arrivait enfin. Il avait douté un instant qu'elle ne respecte sa parole. Il devait être dans les 13h… il l'attendait depuis 12h30. La voyant toute essoufflée et surtout désespérée au point du lui faire une tentative de "je te la fais à l'envers", il ne chercha à la culpabiliser. D'autant plus qu'il ne l'avait pas fait venir pour se disputer avec.


Ca va, ça va pas mal…

Il attendit quelques secondes et la regarda prendre ses aises avant de répondre.


Je ne réponds pas à ton attaque sournoise. Si je voulais te draguer, je te donnerai rendez-vous dans le parc pas dans une salle miteuse.


"Pourquoi je réponds à ça?" s'engueula-t-il en souriant.

Terence ouvrit l'une des fenêtres où un soleil froid brillait très haut. Les nuages flous passant devant l'astre du jour donnait au ciel des allures de coton imbibé d'huile. Aucun son à part le vent ne provenait de dehors, c'était le début de l'automne et l'été tirait sa révérence. Le serdaigle rejoignit Ecko là où elle s'était assise et tira une chaise sur la rangée de devant, la retourna et s'assit.


Je voulais te voir pour plusieurs choses… la première étant saugrenue mais j'aimerais que tu dises oui.

Il croisa ses bras sur le dossier et observa dans le regard de son interlocutrice ce que provoquerait sa première demande:


Je voudrais que tu acceptes de me servir de modèle pour quelques vêtements que je vais faire.


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyDim 8 Oct 2006 - 23:07

La demande n'était pas commune et Ecko se voyait mal servir de modèle pour quoi que ce soit.

"Je suis loin d'être un modèle et encore moins proche d'être un mannequin…"

Elle connaissait déjà la rumeur selon laquelle Terence voulait être couturier mais une seule chose l'étonna vraiment:

- Pourquoi tu me demandes à moi ? T'es fou… je vais jamais parvenir à me tenir tranquille le temps que tu travailles. T'aimes pas l'efficacité ou quoi?

L'air rentrait par la fenêtre et soufflait sur les vieilles feuilles de parchemin couchées sur une des tables. L'une d'entre elle s'envola. Déconcentrée et dépourvue devant la question singulière de son camarade, elle profita de l'incident de la nature pour se lever et aller la ramasser.

La feuille était rempli de note d'un élève qui devait avoir de grosses lacune en ce qui concernait les moldus car à la première question qu'elle lisait: "Donner la définition de "Halogène"" il avait écrit: "un petit nuage de gênes qui provoquent de la lumière".

Ecko rapporta la feuille à la table où elle était assise avec Terence. Il la regardait d'une façon déterminé et elle ne lisait pas d'hésitation dans son visage. Elle répéta sa question sur un ton moins moqueur et moins effarouchée sans savoir vraiment ce qu'elle aurait aimé qu'il réponde:

- Pourquoi moi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyDim 8 Oct 2006 - 23:43

Tu as les mêmes mensurations que ma cousine et je veux lui offrir des vêtements car contrairement à moi, ses parents ne la soutiennent pas financièrement. J'ai acheté des tissus, j'ai trouvé des vêtements à moi à partir desquels je peux faire des choses mettables. Pour une fille de 17 ans, c'est pas facile d'être habillée comme une SSDF.

"Je n'ai jamais aussi bien menti de ma vie que depuis que je partage mon corps avec celui d'une femme. Doit forcément y avoir un rapport" songeait-il en ponctuant même son mensonge éhonté d'un sourire compatissant à l'idée d'une pauvre cousine sans le sous pour se vêtir "J'écris pour harlequin l'année prochaine si mes lignes de vêtements fonctionnent pas."

Dans la réalité, Terence avait remarqué qu'Ecko et Terry avaient la même taille, le même teint et la même façon de porter les cheveux courts. La poufsouffle avait un côté garçon manqué qui plaisait à Terence. Or il ne créait de vêtements que si la personne l'inspirait. Ecko était la seule dans l'école qui l'inspirait pour vêtir Terry. Et ce, en dehors du fait qu'elle ait les mêmes proportions.


Ca ne te prendrait que quelques heures le dimanche après-midi. Ensuite je couds dans ma salle commune, puis tu essayes le vêtement et c'est bon. En échange de ça, la seule chose que je peux faire pour toi c'est éventuellement de te faire ta robe pour le bal d'Halloween… tu me dis seulement en quoi tu comptes te déguiser.


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 13 Oct 2006 - 4:13

Assez joueuse, Ecko écouta attentivement ce que lui racontait Terence mais feignait de regarder ailleurs, au-dessus, en dessous, à côté de lui. Elle regardait partout comme si elle suivait une mouche invisible qui volerait. Pourtant, elle avait commencé par ce calmer un peu plus tôt mais sans savoir pourquoi, ce que lui demandait le garçon face à elle la mettait mal à l'aise.

"Ca veut dire qu'il va me toucher et je n'aime pas ça... je me méfie de tout ce qui est masculin avec des poils partout, ça finit toujours mal, foi de Sagamenti on ne m'y reprendra plus" songeait-elle déterminée même si son visage affichait autre chose.

- T'as fini? demanda-t-elle finalement en centrant son attention sur lui.

Elle prit la feuille de parchemin qu'elle avait été cherché et la plia en deux. Elle découpa en son milieu la feuille et tendit une des parties à Terence tandis qu'elle garda l'autre.

- Tu me dis c'est quoi la deuxième chose, ensuite tu me dessines les vêtements que tu veux faire... fais attention si c'est des tenues en maillot de bain, je t'expédie sur la planète voisine.

Dans la façon dont Terence lui parlait, Ecko savait qu'il devait être sincère et n'avait pas d'arrières pensées. C'est ce qui la chagrinait. Pourquoi sa cousine lui ressemblait à elle? Qu'est-ce que c'était une SSDF? Pourquoi on s'intéressait toujours à elle pour des trucs de fous? Terence couturier la désarçonnait et la seule chose qui semblait être en son pouvoir était la dérision. Ecko se défendait pas mal en dérision.

"Aurais-je vraiment besoin d'une robe de bal si j'ai pas de cavalier ?"

- Et si les trucs en maillot de bain sont pas ton genre, alors explique moi aussi ce qu'est une SSDF et dessine-moi la robe dans laquelle tu me verrais. Ensuite je te répondrai s'il me reste du temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyLun 16 Oct 2006 - 17:52

Ecko regardait dans tous les coins de la salle. Pour lui, elle fuyait son regard car sa demande insolite devait la mettre mal à l'aise. Pourtant, son attention à lui était fixée bien plus haut que son décolleté. Juste des vêtements pour Terry, rien d'autre.

"Je dois la rassurer? Ca se fait, non, de rassurer les filles?"


Si tu veux, tu peux venir avec ta soeur, ça me dérange pas. Elle pourra donner son avis. Je ne cherche pas un tête à tête avec toi, je veux créer des vêtements, rien d'autre.

Il prit la feuille qu'elle lui tendait et esquissa les vêtements auxquels il avait déjà pensé: des vêtements amples et fluides aux matières mates capturant la lumière. Pas de couleurs flashy, du bleu, du blanc, du gris et du noir. Passer inapperçue mais être bien habillé quand même était l'objectif de terence pour Terry. Il dessina sur le recto une tenue simple avec un pantalon de marin, fermeture sur la hanche. Il croqua très brièvement Ecko mais donna à son dessin les proportions exactes de la jeune fille. Pour haut, il s'agissait d'une tunique qu'il fabriquerait avec la base d'une cape de sorcier d'occasion. Ton clair, tissus coton.

Sur le verso, il dessina la robe qu'il ferait à Ecko. Simple, un lutin dont le chapeau retombait jusqu'aux pieds. Rayé noir et jaune aux couleurs de sa maison. Des chaussettes identiques au chapeau et une ceinture en soie, tressée jusqu'aux genoux, qui entoure la taille d'une robe courte de velours jaune, sous laquelle elle porterait un short cycliste noir.


Ca t'irait? C'est un exemple. Pour la seconde requête par contre, pas maintenant. C'est trop tôt pour moi.


De son sac dans lequel il avait déjà des lambeaux de tissus et de quoi coudre, Terence sorti une boîte en bois qu'il n'ouvrit pas mais poussa devant Ecko:


SSDF, c'est les sorciers sans domicile fixe. Cette boîte c'est tout ce que j'ai de plus chère. Je te la laisse. Au moindre truc que je ferai qui ne te plaît pas, tu auras le droit de l'ouvrir et de jeter ce qu'il y a dedans pour me punir mais je ne pense pas que tu auras à en arriver là. Je suis sage, comme garçon.


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 20 Oct 2006 - 18:42



- Venir avec JT c'est hors de question! Ca se voit que tu n'as jamais croisé ma soeur. Tu sais le débit vocal qu'elle a ? Non, je préfère être seule, c'est pas toi qui me fait peur, ça serait plutôt ta demande. T'avoueras que c'est pas le genre de choses qu'on me demandera tous les jours dans ma vie ? balança Ecko en se tortillant sur sa chaise, se penchant en avant vers le dessin que faisait Terence.

La poufsouffle poursuivait inlassablement ses tentatives de déconcentration sur Terence. Elle n'avait pas envie qu'il lise en elle ni sa gêne, ni les questions qu'elle se posait. De fait, quand il penchait sa tête au dessus de son parchemin pour dessiner recto verso les commandes qu'elle venait de lui formuler, elle approchait son nez de très près pour le déranger exprès. Elle respirait presque sur sa main au risque de se prendre le crayon dans l'oeil mais le garçon restait imperturbable et motivé sans lui faire de réflexions.

Elle cessa donc de faire le clown réalisant qu'elle était non seulement immature mais en plus ridicule.

"Super, je me donne en spectacle gratos !"

Elle posa ses coudes sur la table et ses paumes l'une sur l'autre. Elle mit son menton sur le dos de ses mains et l'observait d'un petit regardqui l'obligeait à loucher. Voir les garçons concentrés dans une activité manuelle les rendait toujours très beaux. Quand ils ne parlaient pas et que leurs sourcils épais jetaient sur leurs paupières l'ombre de la réflexion, Ecko les trouvaient magnifiques. Autrement, elle les trouvait seulement magnifiquement chiants. Terence lui rappelait Enki en quelques sortes. Sa façon de dessiner et de se départager des autres par ses goûts hétéroclites, un regard souriant, moqueur, espiègle et respectueux en même temps.

"Ouais, il en a des choses dans le regard Enki! Le Enki"

Ces similitudes remarquées, tout apaisa les gestes multiples d'Ecko qui regarda sagement les croquis avancer. Elle se reconnue dans la tenue rayée jaune et noire. Elle aurait préféré être en superman mais ce n'était aps le thème de la soirée. Terence acheva le deuxième dessin. Le premier lui montrait une tenue somme toute jolie mais discrète et le deuxième lui était dédié, elle se devait certainement de dire merci ou une phrase de ce type:

- C'est pas dans mes goûts mais c'est pas mal non plus pour le déguisement.

Mieux qu'un merci selon elle. Elle n'ajouta rien au sujet de cette mysérieuse seconde requête. Ecko avait une curiosité patiente. Faisant confiance assez naturellement au serdaigle, elle se disait qu'il le lui confierait bien assez tôt. La curiosité brûlante n'était pas un de ses défauts. Pour cette même raison, elle repoussa doucement vers lui la boîte qu'il lui présenta:

- Je t'ai dit que j'étais méfiante mais pas apeurée. Pas par toi en tout cas! Cette boîte, tu te la gardes et tu me montreras ce qu'elle renferme en même temps que tu me diras ce qu'il est encore trop tôt à dire. Je veux bien t'aider pour les vêtements de ta cousine, sans June, sans garantie, sans condition. Le costume, je le veux bien aussi. J'attends seulement tes confidences avec impartience ! J'aime bien les demandes dures à formuler où qui doivent être formulées en certaines conditions. Souvent les gens demandent tout et n'importe, en même temps ! Rolling Eyes

"Si quelque chose se passait mal, tu apprendras que ce n'est pas parce que je suis une fille et pas parce que je suis en 6ème année que je ne sais pas me servir de ma baguette" pensait-elle amusée, sachant parfaitement reconnaître en face d'elle un garçon qui n'aurait certainement pas de geste déplacé vis à vis d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptySam 21 Oct 2006 - 21:17

Le serdaigle esquissa un sourire lorsqu'elle subsititua à son merci une phrase qui aurait pû y ressembler de loin. De très loin. N'étant pas à la recherche d'une infinité de politesses civiles, il n'ajouta rien. Le geste d'Ecko procura en lui une détonation d'étranges impressions. Elle lui laissait le temps, elle ne jugeait pas, elle restait sobre et respectueuse de son secret. Intérieurement, il l'en remercia car la boîte en bois, misérable à la vue mais chère à son coeur, était son bien le plus précieux. S'il la mettait en jeu, cela signifiait beaucoup pour lui.

Il recula dans sa chaise et la regarda de haut en bas pour photographier son impression présente et la lier à l'image de la jeune fille. Il rangea cette image au fond de sa mémoire pour la ressortir quand ses souvenirs l'y pousseront. Le serdaigle était sans voix, sa main hésitante se frottait la nuque pour se masser mécaniquement pendant qu'il réfléchissit à ce qu'il pourrait dire pour ne pas laisser de silence s'installer. En fin de compte, un merci de gratitude ne serait pas de trop:


Merci, dit-il en articulant du mieux qu'il pût chaque lettre, chaque soupir inaudible de ce mot.

"Très bien. Là, je suis gêné," se dit-il en se levant.

Terence alla vers la fenêtre pour s'occuper les jambes et faire croire qu'il s'occupait aussi l'esprit. Pendant qu'il dessinait tout à l'heure, il savait qu'elle faisait le pître devant lui, il voyait bien sa casquette (? cheveux?) près de son crayon à papier mais cette ritournelle de gimmicks le faisait sourire et il ne comptait pas céder au fabuleux chantage que maintenant il ne savait que féminin: "regarde-moi quand je fais quelque chose". C'était comme pour les enfants, si on ignore leurs bêtises, ils cessent de les faire. Dans le pire des cas, ils en cherchent une autre. Ecko était enfantine à ses yeux mais son comportement était vivant et il appréciait cette fraîcheur et sa disponibilité face à son environnement.

Peu habitué à penser au décryptage de la gente féminine, depuis qu'il connaissait Draconia il s'y était sensiblement mis. Dans sa tête de garçon, à cet instant, Ecko cherchait a dissimuler sa gêne. Pourquoi? Parce qu'il était un garçon. S'il avait été Terry, la moitié de cette discussion n'aurait pas eu lieu. Alors, il se fit la réflexion suivante: "je ne peux plus ignorer que je parle à une fille quand je parle à une fille. Je les ai toujours traité comme mes identiques. Pourtant, elles ne réagissent pas de la même façon aux événements. Elles ne sont pas que des filles, elle sont des êtres remplis de différences que je ne saisis pas. Demandez-moi de faire un devoir pour Rogue en trois minutes sous peine de me faire amputer, je le ferai sans me poser de question. Je comprends. Demandez-moi à cet instant précis, la raison pour laquelle Ecko repousse cette boîte, ce qu'elle a dans la tête pendant qu'elle me regarde dessiner, ce qui met Draconia dans une humeur fatale quand je mets en doute sa joie de vivre, ce qui la désarçonne quand je l'invite à sourire ou la folie de Sakura de vouloir apprendre à jouer du piano et je ne saurai pas quoi dire... pourtant je dois apprendre à le faire, à le comprendre."

Il devait apprendre à être une fille mais ne savait même pas s'il avait jamais appris à être un homme. Sans savoir combien de temps avait duré son absence, Terence se tourna vers Ecko et alla s'asseoir où il l'avait laissé. Il la regarda droit dans les yeux:


Ecko, tu voudrais venir à cette soirée d'Halloween... avec moi? Demanda-t-il subitement et très sérieusement. Je ne devrais pas te le demander maintenant car tu croirais que je t'ai attiré ici juste pour te faire cette demande, ce qui n'est pas le cas.

Il se racla la gorge, se gratta le sourcil, encore une fois comme un geste parasite.


Mais si tu m'accompagnes, poursuivit-il, tu dois t'attendre à y aller avec moi, euh, en fille.

Avant qu'elle n'ajoute quelque chose, il lui raconta sans rien caché tout ce qui s'était passé depuis la potion d'Artémis et surtout les révélations qui avait eu lieu dans l'infirmerie et ce qu'il avait dit à Draconia. Il n'ignora rien dans sa narration et réitéra sa question:


Veux-tu venir avec moi à cette soirée?


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyMar 24 Oct 2006 - 8:45

C'est avec une très grande attention que la demoiselle écouta toute l'histoire du Serdaigle qui lui faisait face en omettant aucun détail de cette aventure. Il était clair qu'elle n'aurait pas souvent l'occasion de rencontrer des specimens dans son genre. Ecko avait toujours été attirée par les pouvoirs des superhéros. Superman en tête de liste. Quelque part Terence était un superhéro...ïne, et elle aimait ça. Elle ne s'en cacha pas et lui colla une tape sur l'épaule à la fin de son histoire:


- Bah ça alors mon poulet ! s'exclama-t-elle en faisant claquer sa main sur son épaule par dessus leur table. Toi on peut dire que t'as des ressources ! Attends que je raconte ça à JT, elle va pas en croire ses oreilles!

Elle le regarde en plissant des yeux, en offrant un joyeux sourire coquin:

- Qu'est-ce que tu me donnes si je ne dis rien? Je plaisante évidemment, je garderai tout cela bien secret au fond de ma tête... Si je comprends bien j'ai en face de moi un specimen doublement rare: tu es intouchable... ou intouché (ça se dit?) et tu n'aimes pas les filles !

Préservons-nous de le vexer comme il se préserve pour l'amour pur:

- D'accord, d'accord, c'est pas que tu les aimes pas mais tu ne les considères pas vraiment comme des filles car tu te réserves pour une seule, c'est bien ça? Yahoo ! Autant te prévenir, tu vas avoir du mal à garder ta virginité plus longtemps vu le nombre de nénettes obsédées qu'il y a dans cette école de psychotiques... Ce qui est surprenant c'est que tu ne te sois jamais interrogé sur l'apparition de tes cicatrices. Enfin, bon, chacun ses priorités, moi si je saignais comme une bête une fois l'an, je m'inquièterai mais toi, tu fais comme tu le sens...C'est dingue! Je trouve ça dingue... j'ai trop de questions à te poser.

"Draconia, hein? Mon oeil !"

Ecko se leva et sourit à Terence, elle s'approcha de lui, se pencha et s'approcha très près de son visage au point qu'on aurait pu croire qu'elle allait l'embrasser sans d'autres introduction. Mais elle s'approcha donc de lui encore, encore un petit peu, zouic, elle s'arrêta à cinq centimètres de sa bouche, ce qui était très peu vu qu'elle avait aussi décidé de fuir ces messieurs depuis ses derniers déboires amoureux. Elle avait placé 2006 sous le signe de l'abstinence... mais c'était jusqu'à ce qu'elle entende cette histoire:

- J'irai au bal avec toi. On va s'éclater! Tiens, pendant que je suis là... (sous-titrer: pendant que j'ai ma bouche pas loin de la tienne)

Elle papillonne des yeux comme dans une pub pour le ricil:

- T'as vraiment jamais jamais jamais embrassé une fille ? C'est un truc de fou ! Tu ne sais pas ce que ça fait et tu ne veux pas savoir?

"Et moi qui le traitais de dévergondé en Potions... je suis le diable à côté de cet ange" pale
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyJeu 26 Oct 2006 - 14:36

Je ne sais pas ce que ça fait, je l'imagine et je le saurais bien assez tôt, répondit tranquillement Terence en reculant doucement dans son siège.

Son geste de recul n'était pas vif mais plutôt lent car il ne voulait pas qu'Ecko pense qu'il la fuyait ou qu'elle le dégoûtait. Le problème n'était pas là et Ecko le savait.


Tu sais ce que je pense, Ecko? Quand on la possibilité d'avoir ce que l'on veut tout de suite mais qu'on attend pour l'obtenir, cela donne plus de valeur à ce que l'on désire. Parfois on change d'avis, parfois change de vie et nos désirs se modifient avec, alors je me méfie de ce que je veux car l'obtenir marque souvent le début de mon désintérêt pour ce que je convoitais si chèrement.

"Tout le monde se donne or si on se retient, on rend sa valeur à ces choses communes que sont un simple baiser ou une caresse" songeait-il.

Le serdaigle ferme les yeux et se mord machinalement la lèvre inférieure comme pour la protéger de la jeune fille. Il sait qu'elle n'oserait pas faire ça après ses confidences, du moins, il l'espère sinon cela voudrait dire qu'elle...

"Je veux pas y penser..."

C'est peut-être aussi pour cette raison qu'il ferme les yeux. Il ne verra pas arriver la décision d'Ecko. Se mettant en danger, il se laisse à la portée de la bouche de la poufsouffle. D'un geste simple, avancer, elle peut décider de briser toutes les croyances de Terence pour réduire à néant ses aspirations les plus profondes ou d'un geste simple, reculer, elle peut lui prouver qu'elle a bien compris son idéal intérieur et qu'elle respecte le choix qu'il a fait.

"Tu as dix centimètres pour me montrer ce que tu veux" pensait-il en gardant les yeux clos et en remettant entre les mains d'Ecko la décision d'éduquer ou non son innocence.

Il lui faisait confiance mais en même temps, ses mains agrippant nerveusement les coins de sa chaise trahissait sa crainte. La poufsouffle avait démontré à plusieurs occasions sa spontanéité et son entêtement.


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 27 Oct 2006 - 0:37

Quelle drôle de réponse, Terence faisait à Ecko. Elle haussa ses sourcils mais ne bougea pas pour autant. Elle sentait le garçon devant elle fébrile et en même temps plein de confiance dans le jugement de la pouffy's.

"Il est fou de s'en remettre à moi, je peux lui casser son idéal d'un seul baiser et tout ce qu'il aura fait jusqu'à présent n'aura servi à rien" se dit-elle en s'approchant un peu plus de lui. Ce qu'il venait de dire ne servit qu'à lui donner envie plus encore de lui prendre ce baiser.

Il venait de fermer les yeux. Un coup d'œil rapide vers les mains crispées de Terence sur sa chaise et Ecko savait qu'il avait peur. Elle trouvait ça beau et effrayant en même temps. Pour la première fois devant elle, elle voyait la gentillesse, la douceur et la féminité ou bien était-ce là le comportement le plus masculin qu'elle avait connu jusqu'ici? Ouaip! Terence était masculin/féminin. Ca c'était assez effrayant… et assez excitant en même temps… et surtout très attirant et puis quand même bien tentant... effrayant... heu........Ecko n'arrivait pas à se décider.

"Comment tu veux que je ne cède pas ? Embarassed " se demandait-elle en regardant ses lèvres fermées.

Elle avança très lentement vers lui, jusqu'à sentir son souffle sur son menton. Un frisson la parcourut, une sensation électrique la traversa. Elle savait que cela était dû à l'excitation de savoir qu'elle pouvait commettre l'irréparable sur lui mais elle n'en tirait aucune satisfaction. Ca l'ennuyait d'abîmer ce qui était beau. Pourtant, elle ne voulait pas l'abîmer:

"Et si ce n'était pas qu'un baiser volé mais le premier d'une série?" se figurait-elle pour se rassurer mais ça ne fonctionnait pas. Elle savait que c'était une décision que seul Terence pouvait prendre quand il se sentirait prêt:

- Sauf si ce que tu désires, te désire aussi, Terence, lui murmura-t-elle en posant sa joue contre la sienne, évitant ses lèvres, évitant une bêtise pour laquelle elle n'aurait eu aucun pardon auprès de sa conscience.

Elle la caresse de sa joue contre celle du serdaigle lui procura un plaisir singulier qui était le mélange de s'être retenue et le frisson du contact masculin contre elle. Ecko recula et s'assit face à lui:

- Ouvre les yeux, Terence. Je ne compte pas t'assiéger contre ta volonté. Je voulais te faire peur… dit Ecko sur un ton presque autoritaire, avec un soupçon d'excuse dedans.

- C'est marrant de faire peur à un garçon en ayant pour seule arme un baiser. Tu sais, il ne faut pas que ta décision t'empêche d'avoir les yeux et le cœur ouverts sur les éventualités... insista-t-elle sans vouloir s'étendre plus que ça sur les éventualités en questions.

Il y avait un temps pour chaque chose, pour l'instant le but était de remettre Terence dans la réalité: il plaisait, il ne pouvait pas repousser éternellement les filles qui l'approchaient au risque de terminer avec des regrets.

- Ou que ton idéal t'aveugle. Je vais t'aider, si tu veux! Je suis pas beaucoup plus avancée que toi vue ma dernière relation que le seul adjectif qui puisse encore la définir convenablement est "chaotique." Je ne vais pas prétendre t'apprendre grand chose mais ce que je peux faire c'est t'ouvrir les yeux car t'as vraiment les yeux fermés et pas qu'au sens propre. Tu me fais des vêtements, je fais ton mannequin de cabine et je t'ouvre les yeux sur ce monde que tu ignores et toi…

Ecko se lève et se met littéralement à tourner sur elle même comme une danseuse, au milieu des chaises et tables de la salle, en riant comme une enfant:

- … et toi tu m'apprends ce que c'est que de se sentir bien dans ses pompes à nouveau ! Tu m'apprends à respecter cette folle pureté qui est la tienne… j'aime ta mentalité! Tu me laisses rester près de toi pour que je goûte un peu cette forme de miracle !

Ecko cessa de danser d'un coup et revint près de Terence, le visage réjoui:

- On a un accord ?
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 27 Oct 2006 - 16:06

Sur ordre de la poufsouffle Terence rouvrit des yeux soulagés et contents sur elle. Il était certain qu'il l'avait un peu vexé dans le fond mais il ne pouvait pas faire semblant. Il restait assez froid devant elle car son assurance revint petit à petit et il se tenait droit comme un i pour affronter le jugement sévère d'Ecko.

Il trouvait son jugement sévère mais juste: "ce que je fais est bien mais je m'aveugle" résuma-t-il dans sa tête. Lui ne voyait pas cela comme ça. Il trouvait qu'il avait tout son temps pour la vie et qu'il y avait d'autres façons de la goutter mais évidement, il n'avait jamais songé à ça:

"Sauf si ce que tu désires, te désire aussi"

La situation enthousiasmait Ecko qui la transforma en une sorte de pacte où ni l'un ni l'autre n'avait à perdre quelque chose. Il se leva, tendit sa main vers elle en souriant:


Si tu veux, on a un accord.

Il ne saisissait pas la motivation profonde d'Ecko mais la voir tournoyer dans la salle comme une ballerine bienheureuse, lui faisait chaud au coeur: "elle on peut dire qu'elle ne s'embarrasse pas avec la rancune" se disait-il en s sentant toujours un peu fautif.

Pourtant il n'avait pas à se sentir coupable, il avait largement expliqué à Ecko ce qu'il comptait faire et ce qu'il voulait. Certes il n'était pas pressé d'atteindre son but mais il l'avait déjà conçu.


T'as pas besoin de me demander pour rester à mes côtés... Je refuse ce terme à notre pacte et pour le reste disons que c'est un contrat amical qui ne coûte rien.
Tu te sens prête pour que je prenne les premières mesures ou tu préfère qu'on commence la semaine prochaine?


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 27 Oct 2006 - 21:28

Ecko ne précisa pas dans ce pacte qu'elle s'engageait aussi à être celle qui recevrait son premier baiser. Elle avait bien entendu ce qu'il lui avait dit et retenu sa confidence. ENTETEE !!! Quand on essaye pas, on a rien et en plus on regrette d'avoir rien fait. Elle préférait se manger continuellement un mur plutôt que de ne jamais tenter Terence. Elle ferait tout pour mais il n'avait à le savoir, n'est-ce pas?

Elle serra la main tendue en souriant pour admettre qu'il avait raison puis elle écarta ses bras de part et d'autre de son corps:

Mesure-moi, je suis prête. Je peux te parler pendant que tu travailles ?
demanda-t-elle car elle préparait une longue série de questions sur sa condition de femme.

"Il doit y avoir des choses assez étonnantes à découvrir pour lui"
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyDim 29 Oct 2006 - 17:58

Dans sa tête, Terence concluait sa demande par un "tout est bien qui fini bien" salvateur qui le remit d'aplombs pour la couture. Il sortit ses premières esquisses et le matériel qui lui serait nécessaire, ainsi que son mètre. Il rangea la boîte en bois au fond de son sac en souriant amusé à la pensée de ce qu'elle avait failli vivre puis se tourna vers Ecko.


Oui, tu peux me parler, pour l'instant je vais prendre tes mesures exactes et voir si mes patrons son bien découpés, je préfère coudre seul, dit-il en entourant sa taille du mètre.

Dès ses premiers gestes, il avait disparu derrière son rideau de pensées. Il restait concentrait et notait sur une feuille à part les mesures. Ses gestes étaient précis et rapides, il ne s'étendait pas plus que nécessaire et évitait de croiser le regard d'Ecko car il savait qu'elle avait une popension assez phénoménale à le jeter dans le trouble.

Pourquoi des questions, demanda-t-il machinalement sans prouver son intérêt par une quelconque tonalité curieuse dans sa propre question, tu n'as pas plutôt des choses à me dire à ton sujet, je préfèrerais en apprendre plus sur toi, je viens de te raconter ma vie.

Terence se mit à genoux devant Ecko et prit la hauteur de ses jambes. Il constata qu'elle avait quasiment la même taille que lui lorsqu'il était Terry. En lui, il construisait déjà les plans de son futur où il se voyait déjà coutuier pour le prêt-à-porter féminin. Si la voie ne lui plaisait pas, il partirait volontiers à l'étranger pour collecter la mémoire du monde écrire l'histoire des sorciers telle qu'elles étaient aujourd'hui.

Mesures prises, il se releva, il reposa son mètre et nota les dernières mensurations avant de sortir ses premiers pans de tissus.


Alors que choisis-tu? Questions ou réponses?


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyLun 30 Oct 2006 - 12:51

Ecko laissait Terence déambuler autour d'elle mais ne retint pas des grimaces ou des petits rires quand cela la chatouillait. Quand il prit les mensurations du torse, elle bomba la poitrine pour le faire rougir et le taquiner car elle devinait que ça le mettait mal à l'aise mais comme toujours, elle faisait face à un Terene imperturbable et concentré.

La prise des mesures fut rapide et Ecko se remit à bouger dans la pièce, incapable de rester en place. Elle furetait du côté des casiers et du vieux bureau pour peut-être y trouver un magnifique trésor. Elle ne trouva que poussière et grimoires entâmés par l'humidité.

Elle avait retenu un pincement de lèvre ennuyé quand il tenta d'éviter les questions. Elle trouvait qu'il exagérait car bien qu'il lui avait raconté son aventure et ce qu'il avait dans le coeur, elle ne savait pas qui était Terence en profondeur... il évitait qu'on le connaisse intimement:

"Terence ne s'attache pas vraiment, Terence ne crée pas de lien, Terence préfère rester seul dans sa tête et dans son coeur mais Ecko s'attache vraiment, Ecko crée des liens si ça lui chante, Ecko ne fait pas cas de la solitude du monde et aime percer à jour les coeurs endormis."

- Mon petit bonhomme si tu penses t'en tirer avec une pirouette rhétorique face à moi, tu te fourres la baguette dans l'oeil. Je te pose questions, je désire réponses et toi-même peut m'en poser... je n vois pas le problème. Tu veux quand même pas que je fasse un planning, non ?

Elle revint vers lui au moment où il sortait ses pans de tissus.

- Je choisis les deux. Tu me donnes un morceau de ta vie, je te l'échange contre un morceau de la mienne. Attention partez ! Thème de la question: AMIS. Qui sont les amis que tu as de plus chers dans ta vie, qu'attends-tu de tes amis?... tu me paraîs toujours seul même si tu es entouré à l'école. Tu n'aimes pas l'attachement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 3 Nov 2006 - 21:29

Tu es un tyran, "toi aussi" sourit-il en s'asseyant un moment face à elle, un long morceau de tissus bleu marine en toile fine qu'il enroula doucement autour de son poignet.

C'était un geste machinal qui lui permettait de se poser vraiment la question sur les amis. Il avait aussi besoin de savoir s'il avait envie de parler comme ça. Ecko était curieuse, serait-elle satisfaite par une réponse toute faite. Ce fut la première pensée de Terence. Dès qu'on se mettait en tête de le faire cracher ses sentiments ou ses pensées personnelles quand il ne l'avait pas décidé, il se recroquevillait en lui-même.

"Ca ne m'intéresse pas. Je n'y peux rien. J'aime les choses quand elles sont sans me forcer à les penser avant" songeait-il en soupirant.

Pour étancher une partie de sa curiosité, il sélectionna minutieusement ce qu'il allait lui dire. NON, il ne voulait pas parler d'Abi, alors il parla d'un de ses amis pris au hasard et il évita soigneusement de répondre à la fin de sa question sur l'attachement.


J'ai des amis. Principalement moldus, lâcha-t-il enfin, ils vivent dans l'Essex et nous avons vécu en clan toute notre enfance. Je les revois chaque été quand je retroune là-bas mais c'est de courte durée car je me démène toujours pour partir en voyage, loin.

"Quand on est pas là, on n'a pas à s'attacher."

Parmi ma petite bande, j'ai un pote, Philippe, avec lequel je m'entends bien. Je lui écris de temps en temps dans le courant de l'année pour prendre des nouvelles mais avec les hiboux tu comprendras que je ne peux pas le faire souvent. Satisfaite?

Elle, peut-être pas, mais lui l'était entièrement, il avait réussi à lui confier quelque chose de parfaitement impersonnel et banal tout en y applicant une couche de sincérité s'il n'était pas convaincu, il n'irait de toute façon pas plus loin dans les confidences.


Et toi? Tu as ta soeur... la ressemblance n'est pas frappante ni moralement ni physiquement. Votre folie est la même par contre.

Le morceau de tissu était entortillé autour de son poignet, à présent il pouvait relever les yeux. Il le fit et se mit à défaire le tissu tout en suivant Ecko des yeux.


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyVen 10 Nov 2006 - 2:56

"Le pourri ! il me raconte la chose la plus troublante qu'une fille ait jamais entendu de sa vie et après il s'arrête? Il veut plus rien me dire ! C'est quoi cette soupe insipide qu'il essaye de me faire gober sur ses amis !???"

Ecko se redresse sur sa chaise et lui pince le dos de main pour le faire crier. Elle fronce les sourcils pour marquer un mécontentement mitigé. En fait, elle respecte son besoin de garder les secrets sur la façon dont il vit, dont il voit le monde mais alors qu'il la prenne pour une citrouille au OGM, pas question !


Terence, tu me prends pour un scroutt? Le pincement, c'était pour te punir. Parle moi de toi. Dis ce que tu veux, tu ne sais pas le faire ou tu ne veux pas le faire ? Tu penses que je vais aller le crier sur les toits si hauts de Poudlard ou tu crois que ça me donnera des douilles à utiliser contre toi plus tard ? Je veux bien tes silences mais pas ta politesse de bouse.

Ecko regroupa ses genoux sous son menton. Elle coinça ses pieds croisés en les encerclant de ses mains et regarda le geste mécanique et les mains de Terence sur le morceau de tissu. Elle s'hypnotisa elle-même devant la couleur qu'il enroulait et déroulait autour de son poigné.


Tu vois, June et moi, on n'est pas soeurs de sang. Nous avons été abandonné à la naissance, moi je persiste à dire que c'est forcément la faute de JT, elle dû prononcer son premier mot dans le ventre de sa mère qui a pris peur et elle l'a abandonné. JT fait des recherches pour découvrir d'où nous venons, car nous pensons que nos parents se connaissaient et nous ont abandonné en même temps. Moi, je ne veux pas savoir, je préfère ma vie comme elle est devenue et je ne veux pas savoir ce que j'aurais été si j'avais grandi avec mes soi-disant parents qui m'ont laissé tombé.

La poufsouffle découvrait un vrai besoin de parler de ça à quelqu'un, quelqu'un d'autre que June. Ses mots coulaient tous seuls quand parfois elle regardait le serdaigle ou quand elle se perdait dans des images disparues:

J'ai été recueilli avec la Grosse Fiente par une famille moldue qui ignoraient tout du monde sorcier. Et la suite... la suite... la suite n'est pas terrible à raconter mais si tu as des oreilles costauds je peux te la dire...

Edit: TERrrrrEEEEeeeeeeeeeeeeence !!! Tu m'oublies à chaque fois ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyMar 14 Nov 2006 - 0:58

(hj: je ne t'oublie pas... je réfléchis.)

Aïiieuuh!! laissa échapper Terence sous la torture d'Ecko en exagérant de beaucoup le volume sonore et la douleur.

Il se frotta la main et laissa tomber le tissu par terre. Ses yeux se levèrent sur Ecko qui lui sembla tout à coup très gênée qu'il ne puisse lui donner plus de satisfaction à sa curiosité. Ses ritournelles de questions le mettait mal à l'aise. Pourquoi insister?

Elle parla et lui donna même l'exemple en lui livrant une partie de sa vie. Cette révélation lui fit l'effet d'un coup de poing. Il s'était souvent sentit triste de n'être pas proche de ses parents mais n'avait jamais songé à ceux qui n'en avait aucun. Alors il relativisa et réalisa que bien que leurs liens soient assez distants, ses parents l'aimaient et garderaient un oeil sur lui.

L'histoire d'Ecko montrait pourtant qu'elle avait reconstitué sa famille à travers ses parents adoptifs et sa soeur. Si elle voulait une discussion sur les profondeurs de Terence, il allait falloir qu'il ne l'ait pas dans les yeux.

"Je ne peux pas parler de moi en regardant quelqu'un dans les yeux."

Il décida de s'asseoir par terre dès que la poufsouffle eut terminé de parler. Il tendit sa main vers elle avec tendresse pour qu'elle la saisisse et vienne s'asseoir deux minutes avec lui. Tous les deux sous la table de la classe comme dans une cabane d'enfants seraient protégés de ce monde étrange: le monde extérieur. Il prit sa baguette et la pointa sur toutes ses affaires. Chaque tissu, papier et bloc commença à se mouvoir dans les airs et à se ranger d'eux même dans son sac dont la proportion était abracadabrante tellement il était bourré.

Accio sac! lança-t-il pour récupérer ses affaires.

Il posa le sac derrière lui et s'allongea sous la table, regardant les cadavres de chewing lamentablement emprisonnés au-dessus de lui contre le bois. Ce n'était pas à la belle étoile mais le panel valait le coup d'oeil. Un jardin de couleurs. Il se mit à rire pour prévenir de l'oeil dubitatif de sa camarade et il l'attira doucement à côté de lui:


Aller, tu vas me raconter la suite car j'ai des oreilles très costauds. Avant je vais te dire quelque chose... On va dire que... comment dire? *rire gêné* je ne sais pas comment t'expliquer... j'ai pas l'habitude de me confier ou de bavasser ma vie car je trouve qu'elle n'a rien de sensationnelle. Je la veux tranquille et sans vague... quand je veux l'orage ou la tempête, j'essaye d'y entraîner personne. Alors je m'en vais en voyage. C'est le seul endroit où tu pourras me trouver "ailleurs". Si tu ne t'y fais pas, tu vas être très triste de m'avoir comme ami. Ce que je t'ai confié tout à l'heure, je te l'ai dit car... je ne sais pas pourquoi, parce que j'en avais besoin sans doute.

Terence s'arrêta un instant de parler et compta les friandises décédées comme il compterait les secondes dont il avait besoin pour que le feu qui brûlait sur ses joues s'en aille. Après quelques dizaine de pâtes à mâcher, il reprit:


Tu sais pourquoi nous sommes sous cette table au lieu de parler face à face comme des adultes? Parce qu'il n'y a que caché que je me sens libre. Quand j'étais môme, si quelque chose ne se passait pas bien, je filais sous la table de la cuisine, c'était ma cachette. Il y avait une longue nappe, je restais là et j'attendais qu'on me trouve ou qu'on m'oublie... Je me sentais bien, coupé du monde, des problèmes, des autres, des devoirs, des parents. Je rêvais à tout ce que je pourrais faire quand j'aurais 17 ans et que je serai majeur. Et j'ai grandi et la table est devenue de plus en plus petite alors j'ai cessé de me cacher mais finalement j'ai compris que même en restant debout on pouvait toujours rester tranquille... alors c'est ma façon de faire, Ecko, il faudra l'accepter. Si je n'ai rien à dire, je ne parle pas... si comme tout à l'heure, j'ai besoin de le faire, ça viendra naturellement, mais ne me force jamais, ne me mets jamais sur le fait accompli ou le couteau sous la gorge... je pense que c'est le meilleur moyen de me faire fuir et je n'aimerais pas avoir à te fuir.

Il espérait qu'elle comprenne que c'était là tout ce qu'il pouvait faire: lui donner un morceau de son enfance, un centième de ses pensées et dix minutes de nostalgie à partager sous cette table d'une salle de classe perdue quelque part dans Poudlard.

"L'enfance, c'est tout ce qui me manque maintenant que j'ai grandi. Comme je ne pourrai plus la récupérer, autant la revivre à petite dose avec ceux qui n'ont pas non plus envie de grandir trop vite"

Il tourna sa tête vers elle et lui offrit un sourire prévenant pour lui faire signe qu'il était OK pour entendre le plus dur de l'histoire d'Ecko:


Dis-moi... qu'est-ce que mes oreilles sensibles ne devraient pas écouter?


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Ecko Sagamenti
Adulte
Ecko Sagamenti

Nombre de messages : 192
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15153
Date d'inscription : 13/01/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptySam 18 Nov 2006 - 13:04

hj: j'ai adoré ton post, ton histoire et être sous la table. C'est super touchant!! J'essaye d'être à la hauteur maintenant Le Enki

Ecko avait montré le chemin à Terence pour qu'il se sente investi d'une grande mission: se raconter. Pour elle ce n'était pas agréable de ne pas savoir le passé de quelqu'un, de ne pas pouvoir le situer dans rythme social au-delà de l'école. Qui es-tu Orphens ? Elle lui avait donné une morceau de sa vie qui résumait une partie de ce qu'elle était aujourd'hui. Elle attendait de lui la même chose.

Il sourit encore mais dit rien ni sur ce qu'elle venait de dire ni sur lui. Au lieu de ça, il se laissa glisser par terre et lui tendit la main pour l'inviter à le rejoindre sous la table.

"A quoi il joue? Encore une technique d'esquive élaborée ?" se demandait-elle en lui prenant la main pour le rejoindre.

Silencieusement, elle le regarda rassembler ses affaires: "fini la couture pour cet aprem?"

Son sac était rempli à raz le bord, il la déplaça plus loin sous la table pour en faire un oreiller géant. Ecko venait de comprendre pourquoi les serdaigle étaient considérés comme des sorciers très intelligents: non seulement leur sac contiennent tout ce qu'il faut pour apprendre mais en plus il a une valeur fonctionnelle double pour les temps de repos. Ingénieux !

Il s'allongea mais elle fronça les sourcils: "Qu'est-ce qu'on fiche sous la table ?"

Si cela avait été n'importe quel autre garçon de l'école, Ecko ne se serait pas allongée à côté de lui de peur qu'il ait un geste de travers. Mais c'était Terence le garçon pur et trop rêveur, alors cela lui ôta toute méfiance et elle s'avoua volontiers, qu'elle avait envie d'être allongée à côté et contre lui sous cette table pour voir ce qu'il avait à lui montrer. Elle le copia et attira son propre sac avec sa baguette puis le cala contre celui de Terence et y posa sa tête. Au début, elle trouva que si ce qu'il avait à lui montrer était cette brochette de chewing gums collée sous la table, c'était plutôt bof. Pourtant bien vite, une sensation étrange l'envahit.

"Nom d'une fiente ! on se sent bien là... j'ai le coeur qui bas à 200 à l'heure de me retrouver allongé sur le sol de Poudlard sans savoir pourquoi..."

Son ventre remuait des souvenirs d'enfance, des sensations parfois disparues d'innocence, de pudeur et secret. Il était inexplicable et impossible de décrire ce sentiment de bien être soudain. Elle tourna sa tête vers lui et l'observa regarder la table en souriant. Il lui fit savoir qu'il voulait entendre la suite de son histoire. Il lui confia qu'il ne savait pas pourquoi ou comment il choisissait les moments où avait envie de s'ouvrir ou pas. Que sa vie n'avait rien d'exceptionnelle et qu'il la voulait simple.

"Si le seul lieu où je peux le trouver c'est ailleurs, cela veut dire qu'il ne sera jamais proche... c'est ça qu'il dit? Qu'il est là sans être là? Qu'il vit à côté de ses pompes..?" pensait-elle sans vouloir l'interrompre.

Il parlait, il essayait de parler de lui et elle écoutait sa voix incertaine tenter de lui expliquer quelque chose. Il s'arrêta de parler quelques secondes, ses joues étaient rouges ce qui arracha un sourire à Ecko qui voyait devant elle une très jolie pudeur. Elle comprenait que l'effort était surhumain pour lui et le respecta sans briser le temps qu'il prenait pour se remettre d'aplombs. Elle lui prit la main et colla son épaule contre la sienne. Elle avait envie de le sentir proche d'elle. Il reprit son explication et lui offrit même une anecdote sur son enfance. Ca la fit sourire et elle pensa qu'elle-même quand elle avait envie d'être tranquille étant petite elle avait développé un tas de petite stratagèmes:

"Enfermer June dans le placard à balais... attacher June à la commode de la salle à mager... faire un cache cache avec June et la faire compter jusqu'à 3000 avant de venir me trouver... faire croire à June que Superman était en ville et qu'il l'attendait dans le parc en face de la maison pendant que je regardais mon programme TV préféré en silence..."

Alors Terence laissa tomber sa plus grande confidence depuis le début: il n'aimait pas se sentir le couteau sous la gorge quand il s'agissait de ses émotions ou de ses sentiments.

"Bon, ça va, avec Draconia et son deux de tension sentimental, t'as rien à craindre..." se moqua-t-elle malgré elle "C'est pas elle qui te fera vivre une folle passion ou qui te bousculera."

Ecko commençait sans s'en rendre compte à développer une certaine gêne par rapport à ce que le serdaigle lui avait dit. Quelque chose dans son esprit n'était plus tellement d'accord avec son choix. Il se trompait... elle n'était pas faite pour lui. Mais il était encore trop tôt dans sa tête pour déterminer avec exactitude ce sentiment qui la dérangeait, alors elle se tut et continua de le regarder sans que jamais lui ne lui envoie un regard avant la fin de sa réplique. Il ne tourna la tête que lorsqu'il revint sur son histoire à elle. Après une petite pression sur la main pour le remercier silencieusment pour ce partage, elle désira répondre à ce qu'il venait de dire avant de raconter la suite de sa vie:


Terence Orphens... T.O.... je n'aimerais pas non plus que tu me fuis mais s'il y a bien quelque chose que les gens normaux ne savent pas contrôler, ce sont leurs émotions. Je ne te promets pas de ne jamais faire la troll sur ce point-là car j'agis seulement en fonction de ce que je ressens. Si les autres se sentent pris en otage devant un coeur ouvert, c'est pas à moi de faire moins, c'est à eux de faire plus. C'est pas un drame d'être dans l'excès ! c'est un drame d'être dans la retenue sous prétexte que des choses se font ou d'autres ne se font pas. Au nom de quoi? Qui détermine la règle selon laquelle on doit ménager le coeur des gens à qui l'on parle en limitant ses propres émotions sous prétexte de ne pas leur faire peur ? J'entends bien ce que tu me dis et si un jour je déborde, je saurai que tu m'as dit cela, je le saurais mais je n'agirais pas autrement. Je ne pense pas être la seule à voir les choses comme ça...

Ecko décala encoe sa tête et la posa sur l'épaule de Terence puis regarda le dessous de la table comme il l'avait fait:

Je te raconte mais tu dois me promettre de ne pas réagir. Pour l'instant je n'arrive pas à organiser mes pensées sur ce que je vais te dire. Quand nous avons grandi et compris que nous étions des sorcières et que pap' et mam' n'étaient pas nos vrais parents, June a commencé à m'entraîner dans une recherche sur nos racines et sur la magie. Notre voisine était elle aussiune sorcière, elle nous a éduquée et expliqué comment ça se passait chez les sorciers. J'ai toujours été plus sage que June en un sens... June fait ses coups par derrière, moi jamais, je suis une frontale ! se mit à rire Ecko.

Notre voisine m'a un jour raconté qu'elle avait connu mes parents... elle savait très bien qui j'étais et son installation à côté de chez pap' et mam' n'était pas un hasard. Elle savait que June faisait des recherches et s'inquiétait que je ne les fasse pas moi aussi. Je lui ai expliqué la raison... elle m'a alors dit des choses sur ma famille mais n'a rien dit sur la famille de JT. J'ai refusé d'entendre, je ne voulais pas savoir. "Raconte ça à JT, pas à moi vielle chouette!!" je lui criais les mains sur les oreilles. J'en pleurait mais je n'arrivais pas à quitter la pièce. Et ma voisine m'a dit que lorsque JT trouvera ses racines, elle aura besoin de moi à ses côtés pour l'aider à accepter. Que lorsque JT trouvera ses racines, je trouverais les miennes et inversement. Non, nous ne sommes pas soeurs de sang... mais nos familles sont liées. En y repensant avec le temps, j'ai compris que la vieille chouette essayait de me dire que June ne trouverait pas sa famille... que ses parents devaient être décédés... les miens sont toujours vivants. Je ne veux pas que June retrouve la trace de son passé parce que je ne veux pas retrouver le mien et plus que tout, je ne veux pas qu'elle fasse toutes ses recherches pour découvrir au bout que ses parents sont morts et que les miens sont vivants, alors que moi, je me fiche royalement de les retrouver... c'est injuste... je... je n'ai jamais rien dit de tout ça à JT... dès qu'elle trouve une trace... je me débrouille pour la lui perdre, la semer, la relancer sur une mauvaise piste... tu dois trouver que je suis méchante maintenant, termina Ecko en retirant sa tête de l'épaule de Terence pour la tourner de l'autre côté, vers les pieds des chaises et des tables de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
http://destination-coloc.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14931
Date d'inscription : 28/03/2006

C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] EmptyJeu 30 Nov 2006 - 21:30

Je comprends ce que tu veux dire et pourquoi tu ralentis ta soeur... je... enfin, j'imagine. dit Terence d'une voix faible et peu convaincante, mais tu dois la laisser vivre sa vie. Tu ne dois pas décider pour elle sur quelque chose d'aussi important.

Le Serdaigle se sentait pris entre deux tendances différentes. D'une part, il voulait rassurer Ecko et lui prouver son amitié en ne jugeant pas son comportement. D'ailleurs, il ne jugeait pas son choix, persuadé qu'il fallait passer par tout les états de conscience et d'inconscience pour en arriver à tirer la meilleure carte du jeu de la vie. Mais d'un autre côté il souhaitait qu'elle réalise à quel point elle faisait passer sa soeur à côté d'un bonheur peut-être proche.

Sa compassion finit par le gagner. Comme Ecko posait sa tête sur son épaule, cela lui rappela une amie qui avait cette habitude de se blottir, cacher son visage comme si le visage caché, la mauvaise conscience l'était aussi un peu. Il remit une mèche imaginaire d'Ecko à sa place et lui caressa la joue, attendrit par son mélange de sincérité et d'irresponsabilité.

Puis il releva son bras et ramena sa main sous sa tête, regardant encore les couleurs pastelles du dessous de la table. Il réfléchit un instant à ce qu'elle venait de dire.

Il n'avait pas de leçon à donner mais soudain, l'image de June lui apparut et il se sentit très triste pour elle. Les deux soeurs qui passaient souvent pour des filles indisciplinées avaient une énergie folle qui leur venait sans doute de cette solidarité d'avoir été abandonnées en même temps et recueillies dans la même famille, aimante et attentive. Mais June ne détenait pas toutes les clés de la vérité et les pièces du puzzle que cachait Ecko étaient peut-être essentielles pour June.


Ecko, trouver et comprendre ses origines, ce n'est pas dire adieu à ce que l'on est... c'est mieux le comprendre. Si tu ne veux pas le savoir, c'est ton choix... mais ce n'est pas celui de June... tu as peur de quoi? Qu'elle t'abandonne? Tu ne penses pas que si un jour elle découvre tout ça, elle le fera quand même? Pense à elle autant qu'à toi, si tu dis que ce qui la rend heureuse c'est ce qui te rend heureuse alors tu devrais peut-être réfléchir à nouveau... en tout cas, si t'as besoin de parler, je suis là. Quoique tu décides de faire.


C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]   C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est un garçon pas comme les autres... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Salles de classes Vides et autres inconnues du Château-
Sauter vers: