Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shanty Bendla
Adulte
Shanty Bendla

Nombre de messages : 351
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Gain de Gallions : 15165
Date d'inscription : 09/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptySam 5 Aoû 2006 - 19:56

hj: Ok, alors tous les Poufsouffles sont conviés ICI pour un dernier petit repas ensemble. Le but du jeu, c'est de faire ça:

Citation :
Enki a dit qu'il voulait: aller à recherche d'Alexandrei pour lui proposer de dîner à la table des poufsouffle. J'aimerais avoir Alexandrei à ma droite, Shanty à ma gauche, Deneb en face de moi en train de se chamailler avec Eden. Je veux voir Jo Campbell calmer le jeu, pendant qu'à côté Destiny et Isis se lancent des vannes alors que Jonathan sourit en roulant des yeux. Je veux voir Rhéna faire des bêtises comme si de rien n'était et balancer des petits pois sur la tête de Poesy à la table des gryffondor tandis qu'Elbereth cautionne en gloussant. Je veux voir Mowana squatter la table pour être assise sur les genoux de Dimitri en brandissant sa baguette sur le premier poufsouffle qui lui demande de retourner à la table des serpentard. Je veux voir Chourave nous sourire avec son sourire bien veillant et Egon renvoyer les petits pois vers elle en tournant la tête rapidement vers Baten pour faire mine de lui dire bonsoir et cacher la provenance du petit pois volant. Je veux voir Baten rougir quand il croise le regard de Micka qui essaye désespéremment de cacher son amour, je veux entendre trois tables plus loin Icare qui philosophe avec Ernest et Hermione qui suit distraitement la narration des grandes aventures de Ron et d'Harry alors qu'elle n'a d'yeux que pour le serpentard. Je veux voir Rogue être exaspéré par tout ce bruit et chercher comment il va pouvoir mettre la faute sur le dos d'Harry. Je veux voir Helena sourire en discutant tranquillement avec Mickael qui s'est assis de façon à avoir Ernest face à lui depuis l'autre table et Ginny et Helena dans son dos... je veux voir Dwi piquer la bouffe dans l'assiette de Nanda et le refiler dans l'assiette de son voisin le plus proche en prétextant une erreur fatale de sortilège. Je veux voir ses oeillades qui me mettent mal à l'aise et tourner vite fait la tête sur Shanty qui fronce les sourcils puis sourit, en me disant qu'elle m'aime.

On va y arriver! (Shanty a battu le reccord du plus de hj dans un post... C'est bien parce que les chats sont pas la ^^ edit: en fait ils sont peut-être bien rentrés...)MAIS PAS DE FLOOD


Shanty arriva la première la la table des Poufsouffles, cette soirée là, peut être sa dernière au château avant qu'elle ne parte voir sa famille en Inde, et que tout le monde fasse de même, se dispersant un peu partout en Angleterre, en Europe, et dans le Monde pour un mois ou plus de vacances, avant le début des jeux inter-écoles.

Shanty voulait plus que tout profiter pendant un dernier repas de ses amis.
Elle voulait voir tout le monde, même Mowana, même Chourave, et aussi étrange que cela puisse paraître, elle avait même envie de voir Sandwi, puisque ça rendrait tout le monde heureux.

La préfète avait le coeur plein de soleil, plein de joie, qu'elle allait faire de son mieux pour partager, durant ce petit repas.
Et elle afficha un grand sourire lorsqu'elle vit débarquer dans la Grande Salle un élève à l'insigne jaune qu'elle connaissait très bien...


Dernière édition par le Mar 8 Aoû 2006 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enki Youshenko
Adulte
Enki Youshenko

Nombre de messages : 744
Maison : Ancien élève de Poufsouffle
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 15118
Date d'inscription : 25/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptySam 5 Aoû 2006 - 20:14

hj: les Chats sont contents et même quand y'en a plus, y'en a encore lol

Enki entra dans la Grande salle et beaucoup de monde était déjà arrivé. Les poufsouffle étaient au complet et un peu plus loin, il voyait ses amis éparse aux tables de gryffondor, serpentard et serdaigle.

Suivit d'Alexandrei, il se dirigea vers sa table, effleura la nuque de la plus jolie des poufsouffle et se pencha pour l'embrasser au coin de la bouche. Il passa sa jambe par-dessus le banc et s'assit à côté de Shanty laissant Alexandrei un peu perdu s'asseoir à sa droite. Il leva le nez sur la tablée et sourit en voyant le plus grand désordre de l'histoire des repas de Poudlard. Il se sentait bien et cette journée l'avait rendu certes un peu nostalgique mais heureux car quoiqu'il oublie, il savait que c'était logé quelque part dans lui.

Discrètement à Shanty, il glissa à l'oreille.


J'ai recu une jolie lettre de toi un jour à laquelle j'ai pas répondu encore… je dois te donner un cadeau pour répondre à ça mais pas tout de suite, je te le donnerai à la fin du repas.

Il se servit à boire après avoir versé de l'eau dans le verre de Shanty et évita de justesse un projectile destiné à la table de derrière.

Pense: Rhéna, tu tires comme une fiente Le Dumby

Le projectile était allé se loger dans les cheveux de quelqu'un qui n'était pas très content et qui le fit bien savoir en renvoyant le double de petits pois.
Revenir en haut Aller en bas
Rhéna Johnson
Personnage Inactif
Rhéna Johnson

Nombre de messages : 381
Maison : Poufsouffle
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 14847
Date d'inscription : 25/04/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptySam 5 Aoû 2006 - 21:19

Rhéna entra dans la grande salle bondée pour un dernier dîner. Elle souriait, mais intérieurement, elle ne voulait pas partir. Au moins, elle avait la chance de pouvoir revenir pour le championnat. Vivement...

Elle s'assit à côté d'Elbereth, tant qu'à faire, autant passer son dernier dîner à côté de sa meilleure amie! Celle-ci était en train de raconter des trucs complètements débiles, pour changer! Rhéna, elle, n'avait pas envie de dire de bêtises! Elle voulait en faire. Elle se servit une assiette de petits pois... Parmi les quels elle casa une cuisse de poulet, histoire de se nourrir un peu!

Ensuite, elle chercha une cible assez accessible pour les petits pois qu’elle venait de mettre dans sa cuillère. Elle la repéra, petite tête blonde à la table des Gryffys, dépassant entre Enki et Shanty… Bon, Rhéna risquait de toucher les préfets, mais elle essaierait de bien viser ! Et puis elle avait envie de faire des trucs dingues !!!

Elle prit le manche de sa petite cuillère dans sa main gauche et la tête dans la droite. Elle tira sur la tête et… Vlam ! Les petits pois partirent… Oups, en direction du Préfet ! Rhéna était rouge comme une tomate. Elle mourait d’envie de se cacher sous la table !

Evil D’ailleurs, tu devrais te cacher sous la table. C’est ce que je ferais à ta place, tu vises vraiment comme une bouse !
Ange Mais fiche lui la paix, elle l’a pas fait exprès !
Manquerait plus que ça que je l’ai fait exprès!
Evil Bah moi, en tout cas, je serais fou de toi dans ces cas là !!!


Poufpouffe regarda Enki d’un air désolé. Il avait évité habillement les petits pois, mais quand même… Elle eut le temps de voir que son regard n’était pas fâché et de lui envoyer un sourire désolé avant de devoir vraiment se planquer sous la table : La tête blonde était Poesy Magic, une fille que Rhéna avait déjà vu en cours, et qui n’avait visiblement pas apprécié de se prendre des légumes à la figure ! Elle renvoyait à Rhéna le double de petits pois Qu’elle lui avait balancé dans les cheveux… Et dont un y était encore d’ailleurs !

Ce que Rhéna craignait, c’était la réaction d’Elbereth : Elle avait posé sa tête sur ses genoux pour échapper au projectile de Poesy ! Elle se releva prestement, bafouillant quelques piètres excuses à son amie qui était morte de rire.

-Pardon Elby… C’est pas ma faute, c’est elle qui m’a balancé des petits pois, fallait bien que j’évite…
Revenir en haut Aller en bas
http://death-dream.niceboard.com
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 15121
Date d'inscription : 15/02/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptySam 5 Aoû 2006 - 23:38

Isis arriva avec un air bougon. Elle était tremper de la tête au pied. Elle s'était essayer vite fait avant de partir mais ses cheveux continuait de goutter.

pense : Eux, ils vont me le payer... mon dernier repas gâché... grrrrrrrrrr je les déteste.

Elle se glissa entre Shanty et Jonathan. Jonathan qui lui fit un sourire en la regardant perplexe. Aussitôt suivit Shanty qui elle était morte de rire.


Shanty : "qu'est ce qu'ils ont encore fait ?"

Isis s'apprêtait à lui répondre mais fut interrompu par la remarque désobligeante de Miss Destiny je chais pas me taire. S'en suivit de multiples remarques désobligeantes entre la jeune poufsouffle et Isis qui commençait à fulminer.

[discussion censurée car beaucoup trop virulente pour les âmes sensibles des Poufsouffles lol]
Isis : Tu n'es qu'une sale... Censuré

A ce moment la Destiny reçu en pleine figure un petit pois lancer par Poesy, une griffondor qui semblait etre en pleine bataille avec Rhèna un peu plus loin. Voyant la tête de la première année, Isis se mit à écrouler de rire. Elle lui tendit une serviette avec un grand sourire.

Tiens pour toi. Le pois a explosé sur ton nez... bien que ce te donne l'air d'un joli clown.



Isis termina de lui sourire et se retourna enfin vers Shanty.

Tu crois que si Vector et Chourave viennent faire l'inspection de la salle commune et trouvent :
- les livres de la bibliothèque renversés aux quatre coins de la pièce
- la salle de bain de filles inondée pour cause de tuyau saccagé à coup de griffe
- entre parenthèse, il y a une plante qui a disparut dans la serre, elle a été dépotée
- un des chapeaux de McGonagall dans un état plus que miteux traînant dans un mélange de terreau et de boue en plein milieu du canapé
- pour le dortoir des garçons, je te passe les détails... Ah si, il y a aussi un bric à brac d'affaires dans la cheminée

Elles diront quelques choses ? Le Nanda

pense : j'attends pas de réponse, mais c'est un peu à quoi t'attendre tout à l'heure.


Vu que les yeux sortaient des orbites de sa chère amie.

Oui, je crains que pour leur dernière soirée, Comètes, Daïmon, et le petit nouveau Diego, se soient fait plaisir pour leurs dernières bêtises ensembles.

On est maudite humpf .



Isis silencieusement commença à se servir dans les plats. Bien entendu, fallait se douter que les plats qu'elle voulait se trouvaient toujours à coté de son amoureux. Elle ne faisait guère exprès (sisi, juste pour l'embêter) d'interrompre Jonathan dans son repas. Le manège dura 10 bonnes minutes ou inlassablement Jo s'interrompait sans rien dire alors qu'Isis savait très bien que son repas était sacré. Il mangeait tout le temps et valait mieux éviter de le déranger. Bien entendu, son manège fut découvert par Miss La blâmeuse qui s'occupait jamais de ses fesses et qui le fit savoir à Isis par une remarque acerbe.

Isis lui répondit sur un ton neutre.

T'as qu'a aller manger avec ton serpentard et nous laisser en paix.



Isis fit son boudin. Elle déteste que Destiny mange avec elle, elle l'espionnait à chaque fois et ne manquait pas de l'embêter. Un peu comme La Deneb des grands jours.

D'ailleurs, Deneb était en train de se chamailler juste à coté de Destiny avec son cousin, Mister Eden. Eden à qui elle devait une danse d'ailleurs.

pense : le bal...

Isis jeta un coup d'œil à la table des griffondor pour apercevoir son ancien cavalier, Egon. Elle sourit quand il arriva a atteindre Chourave avec un petit pois excellemment lancé. Puis comme si de rien était, il recommença à manger tranquillement.

pense : Mais qu'est ce qu'ils ont tous avec les petits pois.





Isis tourna la tête et se reconcentra sur son assiette. Enfin juste le temps d'entendre la voix de son chéri qui se demandait quand elle allait commencer à manger.

pense : Manger... c'est la dernière soirée ici, et faut que je pense à manger.


Non, Isis ne pensait pas à manger. Elle pensait à tous les septièmes années qu'elle ne reverrait pas (Même Beckett, mais là s’était de soulagement pas de tristesse). Elle pensait à son préfet qui partait à tout jamais. Elle pensait à toutes les personnes qui pendant 2 mois elle ne pourrait pas voir mais seulement écrire (bien que pour le cas Destiny, elle était très contente de ne plus avoir à la supporter) . Elle pensait à ses vacances, revoir ses parents. Elle pensait à son amoureux qui allait énormément lui manquer. Elle pensait au tournoi... et à son amoureux qui mourait ???? (Non, arrête de penser ca, ca va bien se passer, t'es trop parano comme fille).

Elle commença finalement à manger les petits pois dans son assiette, et pas à les balancer.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14798
Date d'inscription : 13/05/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyDim 6 Aoû 2006 - 18:04

*Jo était assis à la table depuis un bon moment déjà (les repas étaient cruciaux pour lui. Il devait bien prendre son temps et goûter à tout... Étonnant qu'il ne prenait pas de poids...) et saluait les gens dont il s'apercevait de leur arrivée (environ une personne sur quatre, soit Isis [qu'il embrassa rapidement], Rhéna et Micka). Ce repas était d'autant plus important pour lui qu'il représentait sa dernière chance de revoir plusieurs personnes et il souhaitait discuter avec nombre d'entre elles, après avoir terminé son ses assiettes. Il était complètement dépeigné, probablement parce qu'il ne se peignait jamais, et il sourit lorsqu'il vit arriver Isis, complètement trempée pour il ne savait pas trop quelle obscure raison.

Shanty posa une question à Isis, alors que Jo écoutait d'une oreille distraite, tout en se demandant de qui elles pouvaient bien parler, et ce qui était arrivé à Isis. Il termina sa cuisse de poulet en comprenant qu'il s'agissaient des chats des deux amies. Il ferma les yeux et soupira intérieurement (ouioui ça se fait...) alors que Isis et Destiny se chamaillaient pour faire différent... Il sourit en se demandant pourquoi ces deux-là finissaient toujours par être assises l'une près de l'autre. Las de ces enfantillages, il roula les yeux, mais garda son sourire. Elles cessèrent finalement.

Isis put donc continuer sa conversation avec Shanty. Mais qu'est-ce que les trois félins avaient encore faits? Ils semblaient avoir saccagé la salle commune mieux qu'à leur habitude, et Jonathan se demanda si ils pouvaient rivaliser avec le légendaire clan Kaïtos et leur destruction de la salle commune... D'ailleurs cousin et cousine étaient encore en train de se taquiner... et pour faire changement, ça dégénérait!

Compte tenu de la tendance des petits pois à s'envoler en quantité exponentielle dans la grande salle, il s'en voulait de ne pas connaître de sortilèges qui lui permettrait de créer un bouclier, ou un écran, le protégeant des projectiles. Il avait tout de même fait particulièrement attention, pour une fois, à son habillement (et personne n'avait remarqué, bien entendu Rolling Eyes ). Il devrait tenter de reprendre Sortilège, l'an prochain, mais il se doutait bien que Flitwick refuserait... il était médiocre et avait manqué une année.

Alors qu'il pensait à tout cela, assez confusément, Isis lui demandait de lui donner divers condiments ou plats qui se trouvaient, comme par hasard, devant Jo ou à côté de lui. Dans la lune et doué d'une patience inimaginable pour les taquineries de sa petite amie, il ne dit rien, alors qu'en tant normal il aurait probablement lancer assez crûment "Tu sais, ya le sortilège d'Attraction qui existe SPÉCIALEMENT pour ça!". Destiny intervint. C'était repartit. Soupir de Jo, qui se retourna vers sa droite pour discuter avec Grigri, étrangement froide depuis le bal. Au bout de quelques instants, il s'impatienta et replongea dans son assiette. Il se resservit en voyant l'Assiette d'Isis, qui n'y avait pas touché. Moment idéal pour les interrompre, elle et Destiny.*

-Tu ne manges pas? Ça va devenir froid, tu sais?

*Il se resservit. Il ne prit initialement pas de petits pois... Il n'en avait pas mangé du repas, mais il réfléchit une seconde et se dit que si lui les mangeait, ils ne pourraient pas les lancer. Satisfait de cette théorie, il en prie une immense quantité, avec un sourire victorieux. Il pensait déjà à ses vacances. Il aimerait bien retourner au Québec, mais ce serait difficile de convaincre ses parents... sauf si Iris l'aidait, bien sûr! Ensuite, il y avait le tournoi...*

~On verra comment ça ira~
*pensa-t-il. Il n'avait plus le goût de se tracasser avec cela.

Enfin, il se demandait de quoi la grande salle aurait l'air, l'an prochain, sans Enki et Eden... Et puis, de quoi auraient l'air les nouveaux? Seraient-ils aussi... "Uniques" que ceux de cette année? Une aussi bonne cohorte, souhaita Jo du fond de son âme. Il avait passé une merveilleuse année. Excessivement plus mouvementée que les précédentes, au calme desquelles il s'était habitué. Le bal avait tout terminé sur une bonne touche, selon Jo… Mais pas selon sa cavalière, apparemment. Griselda. C'était la seule qui semblait morose ce soir et qui était froide à Jo. Il ne s’était pas aperçu qu’un pois avait explosé sur l’épaule droite de sa chemise bleue, lui enlevant sans doute un peu de crédibilité, car la tache était très voyante. Il ne retenta pas une conversation, lorsqu'il se retourna, mais dit plutôt :*

- Je suis désolé. T'as l'air de m'en vouloir, mais je sais même pas pourquoi... j'imagine que c'est à cause du bal, ça date de là... Mais je te jure que je n'ai aucune idée de ce que j'ai fait -ou pas fait-.

*Il regarda son assiette, qui allait rester vide, cette fois, puis reporta son attention sur Griselda. Il venait de s'essuyer les mains sur une serviette de table, mais elles étaient à présents moites et il les frottaient sur ses pantalons neufs, pour chasser l'excédent d'humidité. Dès que ce différent serait mis au clair -ou réglé!-, il irait voir diverses personnes pour discuter avec elles, faire ses adieux, ou juste... écouter les conversations excentriques qui ne manquaient probablement pas à la table. D’ailleurs, Elbereth et Rhéna étaient en grande conversation (pas sérieuse, inutile de le préciser), depuis que Rhéna s’était retrouvée penchée sur les genoux de son amie. Du moins, Jo vit la scène des genoux, puis il les vit discuter, une dizaine de minutes plus tard…*
Revenir en haut Aller en bas
http://gilvert.deviantart.com/
Dimitri Taylor
Adulte
Dimitri Taylor

Nombre de messages : 281
Age : 30
Maison : Ancien Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14979
Date d'inscription : 12/03/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMar 8 Aoû 2006 - 13:18

Dimitri arriva dans la grande salle, il n'avait très faim en venant mais d'après ce qu'on dit l'appétit vient en mangeant, il venait juste pour être avec les poufsouffles et profiter des instants qu'ils restaient à passer avant les vacances d'été, ça le rendait plutôt triste, surtout que Mowana allait quitter l'école cette année alors il aurait vraiment aimer qu'elle vienne à leur table

Il s'avança vers le groupe de poufsouffle où regnait le plus de discorde qu'il ait vu, la joie était de circonstance pour ces derniers instants communs, il sourit, c'était amusant de voir tant de joie de la part des poufsouffles et des autres maisons

Lui, il se sentait plutôt taciturne mais l'ambiance amicale le rendit joyeux et alla les rejoindre, il s'assit à côté d'eux et les salua poliment d'un signe de tête, il se rendit compte qu'il avait passé beaucoup plus de temps avec Mowana qu'avec tout les poufsouffles réunis, il leur fit un sourire amicale et regarda si Mowana était dans le coin

Il mangea un peu mais ne fini pas son assiette, la fin de l'année lui nouait les boyaux, il hésita à parler aux autres, il ne les connaissait pas autant que ça et il avait à aborder les gens qu'il ne connaissait pas donc par conséquence il ne dit rien et se contenta de faire des petits sourires amicaux quand il croisait le regard de quelqu'un qui le regardait
Revenir en haut Aller en bas
Mowana Beckett Taylor
Adulte
Mowana Beckett Taylor

Nombre de messages : 522
Age : 31
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : Diplômée
Gain de Gallions : 15090
Date d'inscription : 04/02/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMar 8 Aoû 2006 - 15:28

"Dernier repas dans la Grande Salle et je serais entourée de cette pécore de Verdâtres ?! Jamais de la vie."

*En arrivant pour le dernier dîner avant les vacances, Mowana n'avait pas vu Chiri-Chou Le Chiri-Chou à la table des Poufsouffle et elle dû se résigner à aller s'asseoir avec les Serpentard. Elle avait trouvé la place idéale Le Egon : assise entre Julian Falcon qui lui racontait d'un air affété, comme s'il était face à un auditoire de cent personnes, tout ce qu'il avait dragué dans sa courte vie et Purdey Laroche dont elle n'avait jamais totalement su comment elle s'appelait vraiment car d'une semaine à l'autre elle se présentait sous un nom différent. "Un problème avec le père" songeait Mo.*

*Ernest était assis un peu plus loin et parlait philosophie de la vie avec Icare "Etre ou ne pas être" Rolling Eyes Nom d'un Serdaigle sans cervelle ! Répondez à cette foutue question et laissez manger les autres en paix !" Oups ! Dud la regarde. Mo fait un grand sourire doucereux au possible, genre Mickey Mouse à Minne, sourire N°234 encore jamais utilisé à Poudlard, totale exclusivité pour Ernest Dudikoff, puis lance un:*

- Oh, oui, oui, certainement Dud… le but de la vie consiste à rechercher une libération de l'esprit par la non-mortification des sens et les abstèmes ne sont que la résultante d'une concupiscence contingente et refoulée où le choc socioculturel de l'hédonisme et du scepticisme neurasthénique n'est qu'un prétexte à la création de doctrines absconses n'ayant que pour effet de dissimuler la démagogie suppléante à la politique du Ministère de la Magie et autres Grands Mages barbons… nous rendre tous moldus, guignent-ils pour, nonobstant nos coalitions pour endiguer ces chicanes calomnieuses, transir les appétences qui font de nous des sorciers libres… tu me passes le sel, Falcon. C'est le truc blanc à côté du poivre là. Merci.

*Et là, c'est le drame.
Qui c'est qu'elle vient de voir assis tristement à sa table hochant mollement la tête à ses camarades ?*

cheers CHIRI-CHOU Le Chiri-Chou !!!!!!! cheers


*Elle ne l'avait pas vu rentré tant elle était absorbée par la vie de Julian Falcon.*

*Soudain, le cyclone Mowana se lève emportant tout sur son passage, le sel, le poivre, Purdey et son nom de la semaine, Falcon et ses fantasques histoires, Etre nous le pas être, les petits pois, les serviettes, le cahier de dessins d'Elisa-Flavie baptisé désormais par l'eau de la carafe de la Grande Salle. Un pied sur la table, l'autre dans la soupe de Klanna, Mowana passe par-dessus les plats du dîner mais pas de bol, un saladier d'aile de poulets lui coupe la route, elle passe alors par-dessus toutes les têtes, un peu déséquilibrée tout de même, elle tente cependant d'entreprendre un salto avant. Atterrissage plutôt raté sur les genoux d'Adrien Loye, redressage de bassin en prenant appui sur la tête de Spieller, roulé boulé en couchant, sans le faire exprès, la Naine Magic, soeur ou cousine de la encore plus naine Poesy…*

*L'oeil du cyclone se dirige à présent table des professeurs avant de revenir en arrière sur sa propre table.*

- Coucou, les gars, je rangerai après… désolé pour la soupe Klanna. Récurvite ! lance Mo sur sa chaussure avant de courir à grandes enjambées vers la table des Poufsouffle à l'extrême opposé de celle des Serpy.

*Pour faire plus court, Mo grimpe sur le banc des Serdaigle, table des Serdaigle, bondit par terre et ne s'éternise pas sur leur table de peur d'attrapper le Schtroumpfouille - maladie de ceux qui sont trop bleus.
Puis, re belote: banc des Gryffondor, table des Gryffondor… pichnette à Harry et Hermione au passage.*

- Désolée, pas fait exprès, c'est ma main qui ne m'obéit plus. Ange

*Elle saute directement sur le banc des Poufsouffle:*

- Salut Kaïtos, j'espère que tu vas t'étouffer avec ton aile de poulet.

*Elle se laisse tomber sur les genoux de Dimitri et l'embrasse de toutes ses forces sans prendre en compte les deux mini Pouf-pouf qu'elle écrase sur sa gauche et sur sa droite.*

- Tu m'as trop manqué !

*Elle ne l'avait pas vu depuis une heure.*

*Elle s'assoit correctement sur lui et l'entoure plus délicatement de ses bras pour déposer un baiser un peu moins sauvage sur son front. Elle se rend compte que quelque chose autour d'eux ne va pas: c'est le silence.* Le Dwi

*Elle sort sa baguette et la pointe sur une brochette de Pouf-pouf:*

- Si y'en a un qui veut se plaindre, je suis toute ouïe et très ouverte au dialogue. Un problème si je reste ici ? Le Mowana

*Les têtes se replongent dans les petits pois, les petits pois se replongent dans les cheveux de Poesy, les cheveux de Poesy sont aussi mal coiffés que ceux d'Hermione… tout reprend, tout va bien et Mo est avec Dimitri.*

*Elle n'aurait pu concevoir de passer ce dernier repas ailleurs qu'à la table des Pouf-pouf, assise sur Dimitri. Elle avait sans doute passé autant de repas à cette table qu'à la sienne tout au long de l'année et elle ne voyait pas pourquoi ça changerait.*

"J'adore les Poufsouffle Le Chiri-Chou" se dit-elle en posant sa baguette à la place de la fourchette de Dimitouille, n'écorchant pour une fois pas le nom de cette maison pour laquelle jamais personne ne saura pourquoi elle a autant d'affection.

*Autour d'elle, il y a le préfet et Shanty. Il semble avoir fait son choix. Le regard de la Serpentard se fait un éclair de seconde plus sérieux et elle hoche la tête d'un air entendu vers lui. On aurait même pu croire qu'elle lui sourait. Elle se souvient alors d'un jour où elle lui avait volé sa plume dans un couloir après le cours de DCFM... ils s'étaient disputés et elle lui avait dit certaines choses qui étonnemment étaient devenues vraies avec le temps. Que ça soit avec Shanty ou Sandwi, Mo tirait son contentement d'une seule chose: qu'il fasse un choix.*

*Isis et Mini-Chose avaient l'air de jouer à Mowana et Deneb. Mo observa Isis avec un très très très grand sourire: "C'est ma chérie, elle a mon baiser dans sa mémoire !" Ce jour-là, Mo était partie très vite après avoir dérobé un baiser à Isis, laissant la Pouf-pouf avec l'événement. Mais toute Serpentard qu'elle était, Mowana n'avait pas expliqué son geste. Oh, non cela n'était pas seulement pour l'embêter... elle n'avait jamais détesté aucun Pouf-pouf, elle leur lançait des sorts par amour I love you, en donnant un baiser à Isis, elle ne prenait pas son premier baiser mais plutôt lui donnait ses premières désillusions: un cadeau de Mo: la vie c'est pas seulement le prince charmant avec lequel tu étais, c'est des accidents avec des casses pieds comme moi... et mon baiser avait certainement plus de sincérité que celui que t'aurais donné le crétin avec qui tu étais ce jour-là si tu l'avais embrassé. Le prince charmant, c'est le gars qui te fera oublier que tu as eu ton premier baiser de moi... Et c'était arrivé quelques semaines après avec pouf-pouf-Jonathan. En gros, Isis avait eu deux premiers baisers.*

*Mo revient sur Dimitouille. Sourire diabolique.*

*Elle saisit la fourchette et la fait tourner entre ses doigts comme une revolver moldu et le stoppe dents pointées vers son amoureux:*

- T'as rien mangé, j'ai pas envie de sortir avec anorexique alors tu ouvres la bouche et t'avales.

*Elle pique de sa fourchette un fruit qui flotte dans le saladier de la salade de fruits et le porte aux lèvres de Dimitri. Quand il a avalé le petit morceau de pêche, elle l'embrasse une dernière fois:*

- Je t'aime, toi.

HJ: Désolée, squat de Serpentard mais nous aussi on fait parti du tableau ! Le Mowana


Dernière édition par le Mar 8 Aoû 2006 - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare Di Fanterio
Personnage Inactif
Icare Di Fanterio

Nombre de messages : 322
Maison : Serpentard
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 15132
Date d'inscription : 20/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMar 8 Aoû 2006 - 15:57

- Mo… heu …
Manges une Chipolata…


*Icare regarda Mowana avec un regards dubitatif. Il haussa son sourcil droit. Il ne pouvait rien dire de plus, elle n’avait rien compri à ce qu’ils disaient, alors il devrait lui répondre quelque chose qu’elle ne comprendrait pas non plus. Icare parlait de religion moldue avec Ernest, pas du tout d’existentialisme !*


- Reprenons, Tu ne trouve pas ça… insolite ? Les moldus sont terrorisés à l’idée qu’un jour, les intelligences artificiels de leurs machines deviendront folles et les robots prendront le pouvoir sur l’humanité. En somme, que la créature dominera le maître. Mais il ne sont pas foutus de comprendre que c’est déjà le cas !


* Icare repris légèrement son souffle, il était passionné par un aspect très délicat du monde moldu et en faisait part à Ernest. Le brouhaha de la grande salle était assourdissant, des filles riaient, se chamaillaient et gloussaient à hautes voies à la table d’à côté. « rahh les poufsouffles… rien de plus exaspérant. Même un cimetière possède plus de perspective d’avenir à mon goût que cette table de midinette en manque d’exercice de zygomatique. Enfin je m’emporte… Il y a qu'en même Destiny pour remonter de beaucoup le niveau.» *

Icare prit son verre de jus de citrouille et but une gorgée avant de reprendre son argumentation. Un petit pois frôla son oreille et un autre s’écrasa en plein sur son insigne de Serpentard… Icare ne bougea plus pendant quatre secondes, histoire de laisser la colère s’en allait.*


- Je disais donc, l’humanité moldu est déjà sous la domination de quelque chose qu’elle a crée. La religion… et oui, la religion, crée par des moldues pour répondre à leur problèmes existentielles et aux questions de sciences. Leur perle d’ingéniosité et le fruit de leur effort perdura à travers les âges. La religion devint maître des esprits et les conséquences sont tout à fait énorme : La croisade, les guerres saintes, la Jihad, les conflits ethniques, l’inquisition. La religion est la première source de conflit planétaire moldu ! Sans parler de leur retards scientifique, ils ne sont pas même capable de nous identifier, nous les sorciers ! Ils ont inhibés leur plus grands esprit, contraint la logique face à l’infinie. L’inconcevable détruisait le concevable, leur divinité caractérisée par un être d’infinie, inimaginable pour un esprit humain qui est, par définition, limité, empêchait la science de s’imposait comme le vrai salvateur de la précarité de l’humanité ! La créature a déterminé le Créateur, et le manipule à présent .


* Icare reprit de nouveau une gorgée de jus de citrouille, ses propos étaient assez dangereux, mais il s’agissait ici de logique, il s’agissait de raison. Une aile de poulet ( et non un petit pois) traversa la table des poufsouffles, et vint rebondir sur la tête de Destiny, Deneb s’était légèrement emporté contre Mowana qui faisait la folle ( comme d’habitude ?) à traverser la table, Icare crut même entendre des paroles en écho : « dégage de là, grogn….. !» Icare a du sûrement rêver, le jus de citrouille, ça monte un peu à la tête... Après un regards compatissant envers Destiny , Il regarda posément la salle. Ernest commençait à lui répondre et Icare l’écoutait tout en regardant autour de lui d’un air distrait. Ernest parlait aussi un peu à Mickael, qui s’était placé juste devant lui à la table. Les petites poufsouffles se faisaient des regards enflammés, une légère lueur de meurtre et de massacre scintillaient dans leurs yeux.*


- Enfin, le monde moldu est quand même spécial, il n’y a pas à dire…Et surtout leurs esprits. La croyance en la religion leur apporte une sorte de félicité, et a quelques effets très étranges. Les moldues croyants tirent de leurs bonnes actions désintéressés du bonheur personnelle. Si on peut parler d’action désintéressé… Car agir pour le bien ouvre les portes du paradis à la fin de sa vie, ainsi chaque bonnes actions a pour but inconscient de se rapprocher du Paradis, il n’existe donc pas de bonnes actions désintéressés. De plus, La religion est un véhicule de morale. La morale seul, pourtant, peut suffire à élever l’esprit d’un homme, mais la religion était nécessaire pour pallier aux manques d’intérêts, conscient ou inconscient, des bonnes actions. Ainsi il est apparent que la religion était nécessaire à une époque pour « démocratiser » la morale. Mais l’est-elle encore à notre époque ? ou la morale est maintenant supporter par les ailes de la philosophie. Les moldues ont-ils encore besoin de la religion, à notre époque ? Toutes ces tueries, ces massacres, ces guerres sont la plaie béante de notre humanité, et la religion est à la fois la lame tranchante et le poison que nous même avons mis en place. Qu’en penses-tu ? désolé si je te barbe avec mes histoires de moldues, si tu veux parler d’autre choses, n’hésites surtout pas ! Dit-Icare en regardant de nouveau Ernest de toute son attention.

* Ce fut à ce moment qu’il commit l’erreur, en regardant Ernest, il ne put voir un petit pois venir s’écraser sur son front. Icare prit une petite serviette et s’essuya le front, il en profita pour nettoyer son insigne verdâtre. Il sorti doucement sa baguette, pris un petit pois en ligne de mire . « Ils l’auront voulu… »*


- Amplificatum !

* Le petit pois prit instantanément des allures de balle de basket ball moldue, dans un nuage de fumée verte.
L’énorme obus, d’un diamètre de 30 centimètre à présent, poursuivait sa trajectoire dangereuse vers la table des griffondors. Le projectile verdâtre vint s’écraser lamentablement sur le plat de Poesy, répandant une marré verte sur la petite largeur de la table. Le reste de pois vert le plus compact, approchant les 3 kilos, glissa sur la table et emporta tout les couverts et la verrerie par terre, mais le brouhaha de la salle couvrit le fracas de l’accident. Comme si de rien n’était, Icare ramena son regards vers Ernest, laissant apparaître un très légers sourire.*
Revenir en haut Aller en bas
Alexandrei Zagora
Personnage Inactif
Alexandrei Zagora

Nombre de messages : 94
Age : 31
Maison : Aucune
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 14904
Date d'inscription : 06/04/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMar 8 Aoû 2006 - 21:29

Alexi, qui avait reçu plutôt dans la journée un hibou d'invitation de la part d'Enki, était rentré dans la grande salle de Poudlard en étant tiré de la manche par la main de son ami, qui avait insisté sur le fait qu'il participe lui aussi à ce grand rassemblement. Il avait bien entendu peu de temps auparavant, essayé de décliner l'invitation en se rendant le plus discret possible, mais avait vite été repéré et emmené de force par le jeune préfet alors qu'il traînait dans les couloirs du château.

Une fois les grandes portes de la salle franchies, Alexi sentit son visage devenir rouge brique, il se dégagea discrètement de l'emprise d'Enki – pour attirer le moins possible l'attention sur lui – qui se retourna pour s'assurer d'un coup d'œil, qu'il continuait belle et bien à le suivre et ne tentait pas de se défausser à lui. Alexendrei hocha alors rapidement de la tête pour indiquer à son ami que maintenant qu'ils en étaient là, il allait obéir à ses revendications.
Enki prit alors place aux côtés d'une personne qui semblait être son amie, laissant Alexi derrière lui. Ne sachant pas quoi faire, les mains dans les poches et l'air légèrement gêné, il se décida enfin à s'assoire à cette table remplie d'inconnus. Les coudes sur la table, la tête légèrement basse, Alexi remarqua, presque assise en face de lui, Deneb Kaitos avec qui il avait eu auparavant une discussion dans un endroit de Poudlard appelé la Volière. Il hocha légèrement de la tête en lui souriant pour la saluer et se senti rapidement rassuré d'avoir au moins deux têtes connues autour de lui.

L'ambiance se dégrada assez rapidement. De petites boules vertes semblaient voler de table en table mais personne ne paraissait s'en soucier comme si cette pratique était familière à Poudlard.
Beaucoup de couples semblaient être présents, ce qui ne réconfortait pas Alexi dans sa solitude qui fut rapidement perturbé par l'arrivé d'une sorte de furie, qui se jeta littéralement sur les genoux d'un autre élève qui semblait n'avoir rien demandé. Menaçant à plusieurs reprises certains élèves aux regards remplis de stupéfaction, elle reprit rapidement une attitude sereine après avoir obtenu du regard le respect qu'elle semblait demander. Tout comme les lancers de petits pois, ce genre de situation ne semblait pas être choquante aux yeux des autres élèves, alors qu'Alexendrei commençait de plus en plus à se demander s'il avait eu raison de céder à l'invitation du jeune Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
Personnage Inactif
Hermione Granger

Nombre de messages : 811
Maison : Gryffondor
Année : 6 ème année
Gain de Gallions : 15147
Date d'inscription : 15/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMer 9 Aoû 2006 - 10:18

Les mangemorts, Voldemort, les sorties sous la cape d'invisibilité... Quelle futilité! Depuis un bon quart d'heure, Hermione donnait des: "Oh!", "Tu as raison", "Mmm", "Oui", "non", à tout ce que pouvaient lui dire Harry ou Ron. Leurs gesticulations l'ennuyaient profondément, ils faisaient trembler la table et les assiettes qui étaient dessus.

Plongée dans son univers, Hermione ne vit même pas le coup de coude que Ron donna à Neville, qui lui fit recracher son jus de citrouille par les trous de nez.... Ron était content de lui, Harry riait aux éclats et elle...
Elle était perdue dans la table rivale. Les éclats de Mowana - A-Force-Quelqu'un-Va-finir-Par-T'ensevelir-Dans-Ton-Puits Becket ne réussirent même pas à attirer son attention. Elle reçut quelques boulettes dans les cheveux, ce qui aurait dû la faire réagir et traiter tout le monde d'attardé... Il n'en fut rien.

Il était le seul qui comptait à ses yeux. Calme, un peu gêné par le bruit et l'action autour d'eux, ce qui l'empêchait de se concentrer sur ce que tentait de lui dire Icare. Il lui tardait simplement de se retrouver seulement à ses côtés, à parler de botanique, potions et autres choses intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Taylor
Adulte
Dimitri Taylor

Nombre de messages : 281
Age : 30
Maison : Ancien Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14979
Date d'inscription : 12/03/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMer 9 Aoû 2006 - 13:33

Dimitri regardant son assiette desesperement pleine entendit de grands bruits, des bruits de fracas, des cris, il leva la tête et vit que l'ouragan Mowana dirigeait son oeil vers lui, ce cyclone, cet ouragan avançait vers lui semant la discorde et le chaos sur son passage, nourriture et couverts volaient un peu partout, c'était amusant de voir comment Mowana c'était changé en ouragan

Dimitri regarda, le sourire au lèvres, Mowana arriver à leur table, elle dit et fit le plus de gentillesse possible au plus de monde possible puis se laissa tomber sur lui, douloureusement, il eut pendant une seconde l'impression d'avoir les jambes sectionnés mais un baiser vint guérir ses douleurs, il faillit tomber en arrière mais il agrippa à la table juste avant


"Toi aussi tu m'as manqué"

Comme il fallait s'en douter Mowana menaça les autres qui les regardait, décidément elle ne changeait pas ... A vrai dire ... Tant mieux

Après que les conversations reprenent et que les regards se détournent d'eux, Mowana le força à manger, il était loin d'être un anorexique mais s'il ne fallait que ça pour la satisfaire il mangea la bouchée qu'elle lui tendit, sucré, doux, c'était plutôt bon, elle l'embrassa juste après, il la regarda amusé et dit en rigolant légèrement


"Moi aussi je t'aime"
Revenir en haut Aller en bas
Deneb Kaïtos
Fondatrice
Deneb Kaïtos

Nombre de messages : 327
Maison : Ancienne Poufsouffle
Année : Décédée
Gain de Gallions : 15183
Date d'inscription : 06/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMer 9 Aoû 2006 - 14:21

HJ: Désolée pour la longueur et pour la fin du post... pour moi, c'est maintenant ou jamais, ensuite je n'aurai plus l'opportunité Sad

Enkinoë Alan Youshenko


Lorsqu'il entra dans la Grande Salle, le cœur de Deneb se serra, se compressa dans le fond de son buste et soudain il lui sembla qu'elle n'avait plus d'air à respirer.

Pourquoi ?

Parce que beaucoup de choses.
Parce que l'apnée dans laquelle elle fut plongée n'était qu'une petite mort et qu'il lui faudrait réapprendre à respirer bientôt.

Parce qu'il avait été là tout du long de sa vie à Poudlard, avec Egon, Kite, Shanty, Sandwi, Eden, Mowana et les autres… à présent, de ces sept noms n'allait rester que celui de Shanty… Elle aussi perdait quelqu'un.
Elle savait qu'elle reverrait Egon, ils avaient mis au point une tactique qui permettrait de sauver les apparences, de le garder près d'elle… sans que personne ne voit jamais la différence. Cela allait être drôle, dur, dangereux, inattendu… Baten avait eu l'idée, il ne resterait plus qu'à la mettre en pratique. Se voir encore et toujours coûte que coûte.
Mowana n'allait pas trop manquer, fallait pas se mentir, mais il faudrait que Deneb se trouve une nouvelle rivale pour avoir sur qui se défouler... si, en fait Mowana allait lui manquer terriblement... Sad
Sandwi, elle ne la connaissait qu'à travers les confidences d'Enki.
Son cousin Eden, c'était son cousin. Il serait là tout au long de sa vie même si l'optique de passer une année sans leurs éternelles chamailleries lui faisait bien drôle.
Il y avait encore le Championnat pour faire durer leur plaisir...

Mais Enki…

Pense: "Tu pars, mon ami… Je le sais maintenant que je ne te reverrai peut-être plus et tu pars comme ça, sans faire de bruit, avec ton regard étoilé et ton sourire charmeur…"

Elle le suivit des yeux tandis que, précédant Alexandrei, ils s'approchaient de la table des Poufsouffle. Elles les voyait au ralenti et l'un et l'autre auraient pu passer pour des frères tant ils se ressemblaient et par la beauté, et par le mystère et par les paradoxes que chacune des synapses de leur cerveau liait les uns aux autres pour former la toile d'araignée de leurs désirs inavoués.

Lorsqu'ils avaient été à l'infirmerie avec le reste de la petite bande et Baten, elle avait compris que son beau préfet ne pourrait pas survivre les épreuves du Championnat à cause de sa mémoire, à cause de son moral. Il avait alors fallu mettre cette stratégie au point et Deneb se retrouvait gardienne de la mémoire d'Enkinoë Youshenko. L'ancienne préfète se posait mille questions depuis cette soirée et elle se demandait si Alexandrei avait été mis au courant qu'il ne combattrait sans doute pas son ami ? Cela les soulageait peut-être l'un et l'autre. Elle devait être la seule à savoir ce qui menait le cœur d'Enki, ce qu'il voulait. Comme des gouttes d'eau recueillies à la gouttière de sa bâtisse, une à une elle avait emmagasiné la vie, le passé, les pensées du jeune préfet. Un puits d'humanité, elle ne désirait pas qu'on vint tirer l'eau précieuse qu'il avait bien voulu lui confier.

Pense: "Oh, Enki… comme tu vas me manquer…"

Deneb fut sortie de ses pensées par la voix chantante d'Eden qui lui faisait remarquer qu'elle avait de grandes dents.

- Kaïtos, tu m'as pris pour un castor ? Mad Fiche-moi la paix ! Je te signale que si tu ne m'avais pas lancé autant de sortilèges Dents Longues quand j'étais petite, j'en serais pas là ! Furieux2

Et la symphonie de chamaillerie commença joyeusement de concert avec les deux petits alto: Destiny et Isis. Ca volait dans tous les sens et Deneb et Eden ne cessèrent le litige que lorsqu'elle lui enfonça de la mie pain dans la narine et que pour toute réponse, il appuya sa tête dans son assiette. C'est là que Dédé en voulu à Jonathan d'avoir terminé les petits pois parce qu'elle avait du se rabattre sur la purée et que son assiette en était remplie.

- Edeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeennnn !!!!!!!!!!! Jeeeee teeeee déééééteeeeeste !!!!

Avait-elle crié la tête pleine de purée. Egon, forcément, en face était mort de rire quand il vit Deneb la tête Blanche tandis qu'il aidait les Gryffondor à nettoyer les vestiges d'un petit pois géant envoyé en direction de Poesy et SPLATCH !! La marée verte !

Pour s'essuyer Deneb prit de force son cousin dans les bras et hop ! un gros câlin joue contre joue pour étaler la purée.

- Quand je dis que je te déteste évidemment, c'est une façon de parler mon amour de cousin ! Furieux Viens là que je te fasse le câlin que tu mérites sale teign… oups ! Bébé !!!

Purée contre purée, il n'y eut que Mowana qui vint les départager en passant par-dessus leur table et leurs têtes pour se jeter dans les bras de Dimitri qui tout à coup sembla moins déprimé bien qu'elle était en train de le menacer avec une fourchette.

Deneb sentit entendit qu'un recurvite avait été lancé à sa direction pour retirer son masque de beauté. Elle se tourna vers Alexandrei.

- Merci jeune homme Le Enki

Lui dit-elle en souriant, tout en s'écartant un peu d'Eden.

Elle fit un clin d'œil à Alexi puis après avoir déséquilibrer Eden pour qu'il tombe du banc, le laissant se faire ramasser par Jo Campbell à qui elle ne devait surtout pas oublier de donner une palme du mérite pour supporter son cousin chéri, elle engagea la conversation avec Alexi.

Parfois, elle souriait, parfois elle riait, elle fronçait les sourcils ou écarquillait les yeux, car il avait une façon de raconter les choses les plus dramatiques en restant toujours calme et impassible. Du coin de l'œil, elle regardait Enki assis à côté d'Alexi. Le préfet baladait ses yeux sur chacun avec la même tendresse dans le regard que Chourave vaillamment agressée par Egon Sutham.

Pense: "Mais Citrouille ? Surpris Ca va pô d'agresser ma directrice de maison ?! ça t'a pô suffit de lui déterrer sa plante préférée pour en faire de la tisane ?!"

Oui, en cadeau d'Adieu, Egon était allé apporter à Chourave des sachets de la plante qu'il venait d'exécuter, en se privant bien de dire à la prof de botanique qu'il s'agissait d'une des siennes. Et dire qu'Enki avait cautionné tout ça en silence. Bôh bravo ! Le Egon


Deneb profita d'un instant où Enki la regardait pour entrer dans son esprit et lui donner le cadeau d'au revoir qu'elle et ses amis ne pourraient pas lui donner car ils avaient manqué de temps.


Legilimencie: "Enki…?" Le Enki

Elle le vit sursauter puis hocher la tête imperceptiblement en sa direction.

Tout autour d'eux s'effaça, le bruit, les petits pois, Eden qui se plaignait… Il n'y avait plus que du noir et leurs deux âmes irréelles enfermées dedans avec les voix en échos.

Legilimencie: "Enki, avec Egon, Bat et Mo nous avions travaillé une chanson qu'on voulait te chanter mais on n'a pas été prêt à temps, on n'a pas trouvé le moment… j'ai les images en souvenir et j'aimerais te les transmettre pour que tu puisses entendre cette chanson… je la garderai longtemps pour que le jour où tu reviens… peut-être, je puisse te la rendre si tu nous avais oublié…"

Deneb ferma les yeux un long moment et elle savait qu'à ce même instant, Egon avait cessé de lancer des petits pois pour fermer les siens, que Mowana avait posé la fourchette de fruits qu'elle tentait de faire ingurgiter à Dimitri pour fermer les siens et que les yeux de Baten avaient temporairement coupé le contact avec ceux de Micka pour fermer les siens: ils étaient tous ensemble dans un endroit imaginaire, une autre dimension, réalité secouée, mélangée, intime…

Tous les quatre face à Enki. Ils se tenaient sur une scène. Pas de décor, pas de bruit. Juste une lumière qui éclairait leur visage autrement. Quatre sourire, quatre regard, quatre cœurs, trèfle, pique, carreau. Quatre sud est ouest nord. Quatre terre eau feu air. Quatre amour amitié générosité compassion.

Legilimencie: "Dis, Enki… quand tu reviendras tu répondras à la question que je t'avais posée quand on s'est rencontré: comment on sait qu'on a fait le bon choix ?
Je t'aime, mon ami.


Et dans cette dimension parallèle où les cinq amis avaient été projetés, où leurs visages n'étaient pas tout à fait les mêmes mais où leurs cœurs n'avaient jamais changé, la musique joua son au revoir.

_____________________


Egon-Ludo, Baten-Greg, Lara-Deneb-Kad, Mowana-Elizabeth, tous ensemble, chantent pour leur préfet préféré, leur ami favori, leur confident, leur bel artiste, leur amoureux, leur crétin, leur boule de nerf, leur chouchou, leur premier amour, leur couche-tard chéri, leur exhibitionniste le plus sexy, leur cool-attitude Man, leur prince des TP de botanique à la con qu'une certaine personne se serait bien passé de faire, leur mère patience, leur librairie de manga et de BD, leur monsieur Loyal, leur petit guadeloupéen qui fait le meilleur boudin créol de la planète quand l'est pô content, leur unique cavalier du pays des licornes, leur cascadeur du matin quand faudrait laisser dormir les autres, leur arracheur de porte à main nue, leur roi du 47, leur pendule cassée, roi des lapins et des gros vents, leur casse tête chinois, leur cuisinier le plus pitoyable qui soit après Greg, leur sauveur de disque dur qui plante, leur mystérieux rêve éveillé, leur bonhomme aux grands bras réconfortant, leur navigateur silencieux, leur pote qui est toujours ok pour les accompagner faire les courses quand personne veut le faire alors que tout le monde a la dalle et qu'ils sont bien content d'avoir à bouffer quand on revient avec plein d'à manger bande de raclures:

Arrow Puisque tu pars, JJGoldman

    Egon-Ludo commence:
    Puisque l'on regagne, puisqu'il n'est pas de montagnes
    Au-delà des vents, plus hautes que les marches de l'oubli.


    Baten-Greg poursuit:
    Puisqu'il faut apprendre, à défaut de le comprendre,
    A rêver nos désirs, et vivre des ainsi soit-il.


    Elizabeth, ensuite:
    Et puisque tu penses, comme une intime évidence,
    Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire.


    Lara-Deneb-Kad:
    Puisque c'est ailleurs, qu'ira mieux battre ton cœur,
    Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir…
    Puisque tu pars.


    Elizabeth:
    Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles,
    Sauront t'aimer mieux que nous puisque l'on ne peut t'aimer plus.


    Lara-Deneb-Kad:
    Que la vie t'apprenne mais que tu restes le même,
    Si tu te trahissais nous t'aurions tout à fait perdu.


    Baten-Greg:
    Garde cette chance que nous t'envions en silence,
    Cette force de penser que le plus beau reste à venir.


    Egon-Ludo:
    Et loin de nos villes comme octobre l'est d'avril,
    Sache qu'ici reste de toi comme une emprunte indélébile.


    Elizabeth:
    Sans drames sans larmes,
    Pauvre et dérisoires âmes…
    Parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur.


    Lara-Deneb-Kad:
    Puisque ta maison aujourd'hui c'est l'horizon
    Dans ton exil essaie d'apprendre à revenir mais pas trop tard.


    Chœurs, nous et aussi peut-être un peu de Dwi, de Shanty on suppose:
    Dans ton histoire garde en mémoire notre au revoir,
    Puis que tu pars,
    Dans ton histoire garde en mémoire notre au revoir,
    Puisque tu pars,
    Dans ton histoire garde en mémoire notre au revoir
    Puisque tu pars…


    Elizabeth Mendoza, toute seule:
    J'aurais pu fermer, oublier toutes ces portes
    Tout quitter sur un simple geste mais tu ne l'as pas fait.
    J'aurais pu donner tant d'amour et tant de force
    Mais tout ce que je pouvais ça n'était pas encore assez, pas assez…



Silence enfin...


Tous disparaissent dans un jet de paillettes magiques qui se loge dans le cœur d'Alan-Enki pour qu'il s'en aille avec chacun d'entre eux en lui.


Puis le temps reprend. Tout rentre dans l'ordre. Ils ouvrent les yeux et rien n'a vraiment changer: des rires, des petits pois, des bêtises, des amis tout autour dans la Grande Salle en ce tableau étrange et farfelu. Destination la Vie Wink


17 ans - DCD en février de sa 7ème année
La folie des grands coeurs
Fondatrice de Destination Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
https://destination-poudlard.forumpro.fr
Eden Kaïtos
Personnage Inactif
Eden Kaïtos

Nombre de messages : 213
Age : 31
Maison : Ancien Poufsouffle
Gain de Gallions : 14823
Date d'inscription : 03/05/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMer 16 Aoû 2006 - 18:00

Quand Eden rentra dans la grande salle, il n’était pas en pleine forme. Certes il avait de grands projets mais quitter Poudlard, et la plus part de ses amis allait être dur, il les avait connus durant 7 années, et tout allait ce finir bientôt. Ils allaient tous partir, chacun de leur côté. Et peut être qu’ils n’allaient plus jamais se revoir. Sur ces pensées, Eden se dit, dans son « moi intérieur » :
Pense : Il faut s’amuser !
Donc, en quelques secondes, Eden afficha son sourire que tout le monde avait l’habitude de voir. Cette dernière soirée avait des allures de grandes fêtes, ou plutôt de grande bataille de nourriture. C’était un début, ils n’étaient pas tous en train de pleurer. Il regardait autour de lui, les tables des autres maisons, évitant de temps en temps des petits pois qui n’arrêtaient pas de traverser la grande salle. Il s’assis à côté de sa cousine Deneb, et comme à sa grande habitude, il ne put s’empêcher de se moquer d’elle. Enonçant le sujet des grandes dans de Deneb, qui était causé par les sorts qu’Eden lui lançait souvent. Et la badaboum, de fil en aiguille, il se retrouva le visage plein de purée, et pourquoi cela ? Parce que ça cousine, à laquelle il venait d’enfoncer soigneusement la tête dans son assiette de purée qui n’avait trouvé rien d’autre à faire que de lui enfoncer de la nourriture dans le nez , s’était essuyée contre lui. Voilà quelque chose qu’il n’oubliera pas de si tôt…
Pour finir leur petite querelle, Deneb poussa pour la dernière fois Eden, qui fut « ramassé » par la chère Jo. Eden n’avait plus rien à riposter contre sa cousine et après quelques moments a parler de tout et n’importe quoi avec Jo, Eden continua de regardait les autres élèves, rentrer chez lui allait lui faire tout drôle, ne plus voir tout ses camarades avec lesquels il rigolait tout le temps, même pendant les cours… Puis il remarqua Egon il avait les yeux fermés, étrange tout ça. Il n’embêtait plus Chourave mais restait calme, il regarda tour à tour Deneb, Mo et Baten qui eux aussi fermaient les yeux, et il y avait aussi Enki…
Pense : Encore à fouiller dans leurs cerveaux…Il prit un morceau de pain dans ses mains, un sourire aux lèvres, il allait faire quelque chose qui, comme il l’espérait, déclencher une guerre. Il lança ce fameux morceau de pain sur ce qui servait de tête à Sutham.
Pense : Il est temps de te casser Sutham !
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
Adulte
Egon Sutham

Nombre de messages : 378
Age : 31
Maison : Ancien élèves de Gryffondor
Gain de Gallions : 15160
Date d'inscription : 11/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptySam 19 Aoû 2006 - 18:06

Egon était consciencieusement en train de rediriger vers Chougras des petits pois en provenance de la table des poufsouffle. Au début ses tirs n'étaient pas très adroits, il arrivait que McGonagall s'en prenne un. Alors, il faisait mine de regarder vers Baten et de lui sourire. Après tout Bat était son beau frère en quelque sorte et tout le monde le savait.

Le jeune préfet avait déterminé trois façons très efficaces de renvoyer les petits pois.

~ Pour ceux que cela intéresse, envoyer un hibou à Egon Sutham. ~

Toutefois la façon la plus précise de toucher Chougras à coup sûr était d'utiliser un sortilège informulé de levitation pour réceptionner le petit pois en un premier temps puis, d'enchaîner sans réfléchir avec un sortilège d'expulsion, direction la vieille chouette en un second temps.

Egon mettait coup sur coup.
"Ouais! Je cartonne!" Le Dumby

Soudain une présence entra en lui et naturellement, il ferma les yeux et se retrouva plongé dans un univers sombre éclairé seulement sur le visage d'Enki. Ses amis, lui chantaient chacun, la partie de cette chanson qui lui transmettait le message personnel qu'ils voulaient qu'il entende.

Pour le reste Egon savait qu'il verrait son pote tout l'été pour l'aider à traverser son désert. Puis, à la rentrée... qui vivra, vivra comme dirait Deneb.

Lorsque la musique pour Enki cessa et qu'il revint dans la Grande salle, Egon sourit à son ami de loin: "Tu sais tout ce que je pense", lui dit-il sans mot dans un jet de sourires complices.

Puis, il retourna à son activité favorite: harceler Chouxgrasse. D'ailleurs pour s'excuser des misères qu'il lui avait fait subir ces sept dernières années, il avait été très bon avec elle en cette fin d'année puisqu'il avait eu le goût de lui offrir un cadeau personnel.

Ce fut avec consternation que l'ancien préfet en tourna la tête vit le regard hagard et parfaitement sot d'Eden.
"C'est pas possible d'avoir l'air naturellement aussi troll. Il doit s'entraîner devant son miroir, j'y crois pas."

Egon se prit alors un projectile de pain en pleine face de la part de son beauf par alliance.
"Oh, le suicidaire!"

La suite des événements est censurée pour cause de violence verbale et physique mettant en exergue la nature effective et profonde des hommes: ils descendent du singe et c'est à n'en plus douter. A voir Eden et Egon se chamailler par la suite, aucun anthropologue ne remettrait jamais en question cette hypothèse. Quoique Eden, descendrait peut-être de la larve directement, ou du macaque, simplement.
"J'ai vu son bulletin de notes**, c'est pas brillant... cela reste un mystère son attachement aux Kaïtos. Ils ont du le loupé, ou le finir à la bouillabesse."
** hj: je ne t'oublie pas, jeune fille.


Dead like me.
Tout sera bien, qui finira.
Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Bonnetredbi0
Revenir en haut Aller en bas
Shanty Bendla
Adulte
Shanty Bendla

Nombre de messages : 351
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Gain de Gallions : 15165
Date d'inscription : 09/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptyMer 30 Aoû 2006 - 18:54

Enki arriva enfin à la table des Poufsouffles, enfin... Pas vraiment la table des Poufsouffles puisque Mowana y avait élu domicile et que pleins d'élèves des autres maisons faisaient des vas et viens pour venir dire quelque chose à tel élève.
Il y avait une très bonne ambiance, et c'était génial.

Shanty fit un sourire timide à Enki lorsqu'il lui parla de sa lettre.
Elle l'avait écrit après le bal, pas le soir même puisqu'elle était trop fatiguée pour faire quoi que ce soit, mais le lendemain.
Comme Enki ne lui en avait pas parlé, elle avait pensé que la lettre s'était perdue, étant donné qu'elle l'avait donné au seul hiboux restant dans la volière, et qui n'avait pas l'air en très grande forme.

° Un cadeau? Mais j'ai rien prévu moi! pale °

Shanty baissa la tête pour éviter un petit pois évadé de l'assiette de Rhéna, qui vint rebondir sur la tête d’Enki.

« Dis, t’arrêtes d’harceler mon chéri?C’est Poesy que tu vises? Prends des côtes de bœuf alors, il va bientôt plus avoir de petits pois. » Dit elle en riant.

Soudain, elle remarqua une silhouette qu'elle connaissait bien: Isis, trempée de la tête aux pieds.

Shanty éclata de rire en voyant la tête de son amie, et son air bougon.
Mowana n'y était pour rien puisqu'elle était déjà depuis un petit moment à leur table.
Mais la préfète avait une petite idée sur l'identité des coupables

" Qu'est-ce qu'ils ont encore fait? "

Isis lui raconta donc dans quel état se trouvait la salle commune.

Shanty écarquilla les yeux.

" Non! " S'exclama t-elle en éclatant de rire.

" N'en parle à personne pour l'instant. J'ai pas envie de passer la soirée à tout ranger, même à l'aide de ma baguette. De toute façon, avec quelques récurvite et réparo, on devrait pas avoir trop mal s'en sortir... » chuchota-t-elle a Isis, de façon à ce que personne ne l’entende, même pas Jonathan qui semblait les écouter.

Elle imaginait très bien l’état de la salle commune.
Mais elle ne pensait pas que Diego la nouvelle recrue serait aussi vite former à détruire tout ce qui s’aventure sous sa patte de félin.
Elle s’occuperait après le dîner de tout remettre en ordre.

Après avoir évité un petit pois qui vint atterrir dans le décolleté de Chourave, Shanty se servit deux cuillères de petit pois et un bout de viande, avec un peu de jus de cerise.

A la table des Poufsouffles, il y avait aussi le champion de Dumstrang, qui n’avait pas ouvert la bouche depuis le début du repas.

« Tu es Alexandreï c’est ça? Moi c’est Shanty. Tu veux un peu de jus de cerise? »

Elle n’avait pas envie de s’éterniser sur les présentations, elle voulait juste que le jeune homme ne reste pas dans son coin et se joigne un peu aux autres, même si ça allait être difficile puisqu ils formait tous de petits groupes d’amis.

° C’est pas avec ton « Tu veux du jus de cerise » qu’il va s’intégrer °

Puis elle jeta un coup d’œil à Enki.
Il avait les yeux fermés, et semblait carrément absent.
Puis Shanty se rendit compte que d’autres personnes étaient dans le cas d’Enki.
Mowana et Deneb.

Elle voulu agiter sa main devant les yeux de son copain mais quelque chose au fond d’elle la retint.

° Pour une fois occupe toi de tes affaires… °

« Isis… Heuu… Ça fait un moment que j’y pense et je me demandais si… Tu veux venir passer quelques jours chez moi à Bombay avant que le championnat commence? Je sais que je m’y prend un peu tard, mais il a fallu que j’écrive à ma mère pour lui demander, et même à vol d’hiboux, l’Inde c’est quand même loin. » Demanda-t-elle à Isisouna, qui se chamaillait avec Destiny.
Dédé c’est super émouvant ce que t’as écrit…
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Enki Youshenko
Adulte
Enki Youshenko

Nombre de messages : 744
Maison : Ancien élève de Poufsouffle
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 15118
Date d'inscription : 25/01/2006

Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde EmptySam 2 Sep 2006 - 0:48

Rhéna
Elle était son adjuvante, il l'avait choisi car bien qu'ils ne soient pas trop parlé hormis pour des questions d'organisation dans la salle commune, il avait confiance en elle. Il trouvait que cette petite poufsouffle pleine de joie de vivre et de talent, elle le soutiendrait dans les épreuves… ou plutôt soutiendrait son Autre.
Il sourit quand un des petits pois fit un atterrissage contre sa joue et se contenta d'esquiver les suivants.

Jonathan
C'était marrant d'être en concurrence avec un autre poufsouffle. Enki se souvenait encore du premier jour de l'arrivée de Jo, dans les dortoirs. Deneb leur avait encore fait un coup pas possible et Eden était venu renchérir à coup de vannes. C'était super bien pour montrer l'ambiance qu'il y avait à poufsouffle. Jo s'était intégré très rapidement, surtout auprès d'Isis. Lors du Championnat, quoi qu'il se passe, Enki aurait toujours beaucoup de respect pour lui… en plus il faisait partie de MACHO ce qui 'était toujours un bon point. Un jour le préfet demanderait à Jo comment il faisait pour manger autant sans prendre un kilo

Pense: Nom d'un dragon ! il doit se dépenser un max, je comprends pas qu'il en soit à sa troisième assiette.

Icare
Enki tourna la tête derrière lui quand le petits pois géant était allé s'écraser sur la table des gryffondor. Pas un prof n'avait bronché mais tous les gryffondor énervés étaient en train de nettoyer les dégâts avec des recurvite plus ou moins efficaces. Icare continuait de discuter avec Ernest comme si personne n'avait vu qu'il était à l'origine de la "marée verte".

Pense: pas mauvais en sortilège le bougre !

Mowana
Sur ce Mo arriva et fondit littéralement sur Dimitri. Le couple allait se marier à la fin de l'été. Elle avait invité Enki qui n'avait pas pu refuser car il savait qu'elle n'avait personne autour d'elle à part Ernest son frère et lui. Enki avait toujours été étonné de savoir que la serpentard développait pour lui autant de respect depuis la fois où ils s'étaient disputé dans les couloirs. Un soir, il avait reçu un hibou d'elle lui expliquant qu'il aurait besoin d'elle un jour et qu'à ce moment là, elle répondrait présente pour le mal qu'elle lui a fait. Elle avait deviné seule ou elle avait prévue que sa chute sur la tête arriverait et elle pensait comme une conviction qu'un jour elle pourrait racheté son erreur. Leur petite compétition pour les meilleures notes l'avait bien motivé toute l'année à vouloir être meilleur, c'était un peu grâce à elle s'il avait autant bossé.

Pense: si elle savait ça, elle finirait par me tuer.

Isis
La douce Isis…
Trois petits points suffisent à concentrer tout ce qu'il pensait d'elle.
Enki avait suivi de loin la petite dispute entre elle et Destiny. Il souhaitait de tout son cœur qu'elles parviennent un jour à trouver un terrain d'entente entre leurs chats… Le préfet suivant aurait du fil à retordre question ordre entre les matches Kaïtos contre Kaïtos et Kitlee vs Blood. Le Juge avait proposé quelque part d'installer un ring dans l'école… peut-être qu'il en faudrait un aussi dans la salle commune des poufsouffle à leur usage exclusif.

Destiny
La mini-pitchoune allait lui manquer très certainement beaucoup. La veille, ils avaient vécu une petite aventure aromatisé à la bouse de troll qui les avait pas réellement mis à leur avantage. Ils s'étaient baignés dans le lac pour faire partir l'odeur qu'une plante leur avait fait subir pour se venger de leur maltraitance. Au bout du compte, Egon qui était avec eux, avait rien trouvé de mieux que de faire une tisane avec le cadavre de plante qu'il avait donné à Chourave en fin de journée. Trois gamins et on aurait pas su dire qui avait dix-sept ans et qui en avait onze.

Eden
La session purée avait beaucoup fait rire Enki en plus il avait appris quelque chose de génial: Deneb avait les dents longues à cause de son cousin.

Pense: Aaaah mais c'est donc ça ?

Ces deux-là avaient mis un joyeux boxon dans la salle commune et Enki pensait que els murs s'en souvenaient encore. Ca allait lui manquer de les séparer et de les entendre se dire des atrocités avant d'enchaîner avec un câlin fraternel.

Egon, Deneb, Baten, Mowana
A la fin de l'expérience de légilimencie de Deneb, Enki ne prit pas soin de cacher les larmes qui lui montaient aux yeux; Mais il sourait d'un très grand sourire chaleureux. Il s'en foutait qu'on le voit pleurer car ces larmes étaient des larmes de remerciement. Sa gorge avait eu du mal à se desserrer pour murmurer un pauvre "merci" qui en sorti et qui n'était pas à la hauteur de ce qu'il avait ressenti.

Pense: Je vais aimer et détester cette chanson très longtemps je pense…
Je sais pas comment tu fais Deneb pour sortir l'essence des choses avec si peu de mots, avec une telle simplicité. Ton cœur est transparent pour moi, je vois à travers comme si tu l'avais ouvert pour toujours à mon âme, et j'y entre et j'en sors comme si c'était ma maison. Alors ma maison c'est pas vraiment l'horizon, tu vois, c'est là.


Il la pointe du doigt.

Pense: Dans ton cœur où t'as oublié de fermer à clé.

Il se tourna et hocha la tête en direction d'Egon et de Baten. Il sourit à Mowana et dit:
"Cool"

Ils savaient tous les trois ce que ça voulait dire.

Le repas touchait à sa fin et les étudiants sortaient peu à peu. Enki attendit qu'il ne reste que peu de personnes avant de se lever de table. Il posa sa main sur l'épaule d'Alexandrei et d'une petite pression le salua.

On se voit demain pour le départ en vacances. Bonne soirée… Wink


Sans la regarder encore, il prit la main de Shanty et l'amena à se lever pour sortir de table et à la suivre pour aller s'installer au bout du banc de poufsouffle où il n'y avait plus personne. Il la fit asseoir sur ses genoux et l'embrassa avec tendresse. Quand il se recula un peu pour voir ses yeux, il lui montra un cahier noir de la taille d'un manuel d'astronomie. Un lien de cuir beige le tenait fermé et il avait glissé une lettre écrite sur un parchemin entre le fil de cuir et la couverture du cahier.

Il tira la lettre et la lui tendit sans rien dire. Il garda le cahier entre ses mains comme si ça renfermait le secret de la vie.


Lis


Quand elle termina de lire la lettre, il l'embrasse une dernière fois, la prit dans ses bras et lui murmura quelque chose à l'oreille d'à peine audible car sa gorge s'était remise à se serrer. Ce quelque chose devait ressembler à un je t'aime imbibé d'eau. Il se leva sans rien dire d'autre et laissa sur le banc le cahier noir qui ressemblait à un manuel d'astronomie.


hj: je remercie énormément tous ceux qui ont écrit pour la fiche perso dans le hors jeu (que soit ceux que j'ai reçu par MP ou ceux qui ont répondu dedans Wink) je les lirai dans l'avion calmement Le Enki je l'ai pas lu encore ! alors je ous dis à bientôt les copains

Alexi, je te laisse une chanson dans mon journal Le Enki trouve-là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty
MessageSujet: Re: Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde   Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dernier repas chez (les Poufsouffles) tout le monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Grande Salle-
Sauter vers: