Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Immortels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 33
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 10649
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Immortels   Dim 7 Juin 2009 - 15:51


- Je veux vivre ici.


Tels furent les premiers mots qu’Eden daigna prononcer après de longues minutes de silences à contempler la ville de Paris accouder au bastingage du bateau mouche.

- Et ça n’a rien à voir avec les glaces !
Ajouta-t-elle vivement.

Bien entendu, sa coupe de poire belle Hélène aux amandes grillées pesait lourd dans la balance. Seth l’avait, une fois de plus, regardé engloutir sa glace en souriant de son coup de fourchette et son enthousiasme pour les friandises.
Elle lui accorda un sourire tendre et leva le nez pour offrir son visage au vent, les yeux rivés sur Paris, l’esprit encore perdu dans la journée d’hier.



Hier, il aurait du avoir 18 ans.
Elle avait hésité longtemps. Comment fêter un anniversaire alors que c’était précisément ce jour là que le cœur du Serdaigle avait cessé de battre ?
Comment fêter ce jour qu’il avait souffert comme une mort ?

Les souvenirs de l’année précédente, de la peur, l’angoisse, l’incompréhension, lui semblaient plus frais que bien des évènements qui avaient pris lieu quelques mois seulement auparavant. Si elle avait évacué de sa mémoire chaque instant où elle n’avait plus été elle au cours de ce qu’elle se remémorait comme son « voyage », les heures de souffrance qu’il avait endurée ce jour là restaient gravées comme dans la pierre.

Ne pas le fêter aurait été accepter.
Accepter qu’une partie de son être était mort.
Et après les récents évènements, il était clair, qu’elle ne pouvait se résoudre à l’accepter.
Elle gardait au fond de son être un optimisme qu’il ne semblait pas partager. Elle ne s’en formalisait pas, considérant que sa vision des choses ne pouvait aussi précise que ce qu’il vivait. Si les battements de cœur qui avait suivis leur première fois l’avaient un peu effrayée au début, elle laissait peu à peu l’optimisme l’envahir quand à la suite.
Aussi stupide que ça lui paraisse lorsqu’elle y repensait, elle ne parvenait pas à écraser cette parcelle d’espoir qui faisait son chemin dans son esprit, jour après jour.
Elle n’en parlait pas, n’abordait pas le sujet avec lui, mais ce surprenait à espérer qu’il puisse un jour mener une vie qui lui convienne, à lui.

Les choses que Seth aurait aimé faire s’il n’avait été vampire étaient probablement nombreuses. Il en était une cependant qu’Eden savait importante aux yeux du jeune homme. Il avait longtemps souffert du fait que les animaux le fuient, même s’il demeurait silencieux à ce sujet.
Les créatures magiques le passionnaient, lui avaient coûté la vie et au demeurant, continuaient à le fasciner.
Elle s’était donc employée à trouver un ouvrage qui pu intéresser Seth et qu’il n’avait pas lu. Ce qui en soit, était une tache d’une difficulté importante si on prenait en compte le fait que le Serdaigle, libéré de son temps de sommeil, avait passé une année de nuit à éplucher les bibliothèques qui lui tombaient sous la main.
Elle avait dégoté sa perle rare à Liverpool, dans une minuscule librairie sorcière qu’elle avait trouvée par un hasard des plus contingents. Une vieille édition, marquée par le temps, aux illustrations qui l’avait elle-même fascinée par leur précision, leurs détails et leur magie.

La promenade au fil de la Seine offrait des points de vue dignes d’une publicité pour la ville. Au loin, les tours de Notre Dame se découpaient sur l’horizon, digne représentante de la majesté de l’édifice.
Le bâtiment entier, faisait partie de ces merveilles qui vous confère une impression d’humilité et de petitesse. Non pas de part son symbole religieux, mais par la magnificence de son architecture gothique et sa taille imposante.

Eden lorgna un instant l’immense rosace ornant le bras de l’édifice avant de lancer un négligent :


- Tu imagines un peu la vue qu’on doit avoir de là haut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Immortels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: A travers le Monde :: Paris-
Sauter vers: