Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11912
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: If ...   Sam 4 Avr 2009 - 0:01

L’hiver avait traîné ses guêtres encore un peu. Tiré à lui la couverture du froid et de la grisaille et avait fini par être chassé par le printemps, enfin.
Un printemps timide cependant, aux allures pluvieuses, au goût d’inachevé, d’instable et au décor carton pâte. Le soleil ne daignait se montrer que quelques heures dans la journée, tout au plus, et rarement d’affilé.
C’était un de ces moments là. Un instant entre deux averses ou se découpaient au creux des nuages quelques audacieux rayons de soleil qui tentaient de percer le dôme gris.
Jouant dans les gouttelettes d’argent suspendues aux arbres, la lumière se diffusait, halo coloré dans un décor détrempé.
Les oiseaux eux-mêmes avertis de la courte accalmie s’en donnaient à cœur joie, piaillant au plus effronté en s’offrant l’exclusivité de la bande son de l’instant.

Elle traversa le parc en silence, tendant l’oreille aux sons de la nature.
Un roulement au loin. Comme si un orage se rapprochait. Ou s’éloignait.

Boudant le banc, elle lui préféra le pied de son arbre, bien que ce dernier n’offre qu’un sol détrempé par les averses battantes qui avaient pris fin aussi soudainement que ce qu’elles avaient commencé. Elle s’assit à même le sol, dans un haussement d’épaules qui laissait deviner ce qu’elle pensait de l’état de sa cape, après la pause.
Adossé au saule, elle entreprit de fouiller le sol de sa main, en aveugle, à la recherche d’un quelconque objet à jeter.
Le premier élu fut un caillou. Il rejoint le lac en un mouvement, dans un « flop » qui vint se mêler à la mélodie ambiante. Au dessus de sa tête un oiseau protesta.
Au second geste, une brindille tenta de regagner elle aussi les eaux sombres ou se reflétaient les cieux plus noirs encore. En vain. Bien trop légère pour atteindre son but, elle chut mollement, quelques pas plus loin, s’effondrant dans l’herbe fraîche.
Sa main repartie en exploration, et se referma sur un objet planté dans la terre. Machinalement, elle le dégagea, creusant la terre de ses petits doigts pour lui arracher son trésor.
Métallique probablement.
Une forme étrange.
Pointue et irrégulière.

Elle la conserva un instant au creux de sa main, prolongeant encore un peu le plaisir de ne savoir ce qu’il en était, puis céda, de guerre lasse, à la curiosité qui la rongeait.

Eden porta l’objet à ses yeux, sentant les effluves de terre et de plantes humides qu’il dégageait.

Un pendentif.
Pas bien gros.

Un petit Phoenix aux ailes déployées.
Dans un réflexe elle retourna le petit objet. Sur son dos lisse, malgré la terre qui le maculait encore, on pouvait distinguer ce qui semblait être un « S ». Probablement l’initiale de son propriétaire.

A en juger par l’état du bijou, il trainait dans l’herbe depuis un bon moment. A moins qu’un hiver aussi long ne suffise à vous ôter tout éclat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Orwell
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 19
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 10602
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: If ...   Dim 5 Avr 2009 - 16:54

« Printemps. Il revient enfin. Jamais hiver ne m’avait paru aussi long. Paralysant, engourdissant. Long. J’accueille chaque année avec joie le climat changeant du début de printemps. Caractériel. Soleil, pluie, vent, grêle. Dans un ordre aléatoire. Surprenant. J’aime. Cette instabilité climatique. Elle nous teste, nous pousse à aller plus loin. Nous tiens en respect.

Adossée au pied d’un saule, Eden Sanders. Capitaine des Gadflies et d’une des deux équipes de Quidditch recomposées ainsi que Préfète de Gryffondor. Je ne la connais pas tant que ça, étant entré dans l’équipe depuis peu et négligeant légèrement les réunions officielles du parti Gryffondor depuis ma première année. J’aime ma maison, mais je n’ai jamais vraiment supporté la course à la victoire de la Coupe des Quatre Maisons, ni la propagande pro-rouge dont certains semblaient suinter avec dévotion. J’aime ma maison, la respecte et la sers mais raisonnablement. Ma vraie maison est moldue. Cependant j’apprécie Eden Sanders.

Je m’approche d’elle, doucement, au rythme de la promenade tout en l’observant, elle qui jette des cailloux dans l’eau. Elle en prend encore et l’observe un long moment. L’herbe fait des bruits glissants et gadoueux sous mes pas, nuages blancs et ciel bleu passent à toute vitesse au-dessus de ma tête. Le vent doit souffler à une vitesse folle là haut. Il fait encore assez froid. Cape, écharpe et cheveux dans le vent, à la manière d’un romantique du XIXème siècle.

Je dépasse le saule d’Eden et fais volte-face, sur un ton mi-martiale, mi-espiègle, je m’annonce, au garde à vous. »


-Ô Capitaine, mon Capitaine ! Élève Orwell au rapport, comment allez-vous en cette belle journée de printemps ?

« Merci St. Robin Williams de me prêter tes citations. En réalité je suis assez en forme et même l’aspect encore sinistre et hivernale de la Forêt et du Lac n’entame pas mon humeur. Le caillou qu’elle triture me renvoie un instant une teinte métallique mais je n’y fais pas attention. Juste un bon gros sourire. A vrai dire, j’ai fait perdre pas mal de point à Gryff’ pour mes insubordinations et mes colères passagères. Entretenir ses relations semi-cancres/préfet n’a jamais fait de mal à personne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11912
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: If ...   Dim 5 Avr 2009 - 17:47

Elle leva le regard au son de sa voix. Les vers de Walt Whitman lui arrachèrent un sourire. Elève Orwell au rapport. Un gryffondor un vrai de vrai. Avec cet élan de patriotisme qu’ont les Rouges et qui ressort précisément lorsqu’ils sont en voie de faire une trollerie. Préfet des Rouge à l’immense avantage qu’on n’attend pas de vous d’être un modèle. Il en est probablement de même pour les Serpentards. Ça tombe bien. Elle est loin d’être un modèle. En retenue, négligente, inattentive lorsque ses pensées la même ailleurs, trop passionnée pour certaines causes qui ne semblent pas être les priorités du corps professoral. Et puis son début d’année… fut loin d’être remarquable.

Eden jeta un œil malicieux à son camarade, œil bien vite détourné de sa cible initiale par un éclair parcourant la nue.

Ses doigts s'étaient refermés sur le trésor, machinalement lorsqu’il était arrivé, comme pour en garder le secret. Elle se détendit une fois reconnu. Pas d’affrontement en vue.


- Je vais bien élève Orwell. Et vous ? Une perte de points à signaler ?

Sous la voix grave pointait l’ironie. Entre elle et lui c’est un jeu. Jacob fait partie des insubordonnés de septième année et ce n’est pas elle qui ira redire quoi que ce soit. Au contraire. La course aux points n’a jamais vraiment régné au sein de la maison des Lions. Trop indisciplinés pour prétendre devancer les Serdaigles studieux ou les Poufsouffle dont la volonté est hors du commun.

Le tonnerre daigna enfin répondre à l’affront qu’il avait fait au ciel par son grondement lointain. Une brise annonça l’imminente reprise de la pluie alors qu’Eden en profitait pour inspirer une grande bouffée d’air.
C’est à cette saison que les odeurs sont les plus diverses pour les pauvres nez d’humains. Des bouffées de senteurs de fleurs fraîchement écloses, mêlées au parfum d’une terre encore humide et aux bois renaissants.


- Question belle journée je n’arrête pas de changer d’avis. Et je pense que tu ne vas pas tarder à me rejoindre. Dit-elle désignant du menton les volutes assombries et tourmentées qui se rapprochaient vivement. Ça fait quelques heures qu’on a pas eu de grêle. Etrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Orwell
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 19
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 10602
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: If ...   Lun 6 Avr 2009 - 21:32

-Pas de pertes de points à signaler mon Capitaine ! Pour l’instant ! Aucune trollerie en vue. Mais comme le temps, ça va sûrement changer ça aussi.

« J’aimais ce jeu. De temps en temps. Malgré la bonne entente, il ne fallait jamais pousser le bouchon trop loin. Si retirer des points à ma maison ne me dérangeait pas outre-mesure, les retenues, je préférais les éviter. Elles empiètent sur mon temps libre voyez vous. »

-Ah mais pour moi la journée sera de toute façon belle, qu’il neige, grêle, vente, déluge, et ainsi de suite, rien que parce que la température est un peu plus douce.

« A peine achevons-nous ses mots que des perles de glace se mettent à tomber du ciel. Très fines au début puis un peu plus grosses ensuite. D’un coup de baguette je lance un charme de bouclier assez mineur, juste de quoi me protéger, pour éviter la douleur. Les grêlons ricochent sur le sort, juste au-dessus de ma tête, en formant de petites ondes éphémères.
J’aime la Nature, j’aime les moldus… qu’est ce que je fais à Poudlard !? Malgré la pensée inverse, je suis tout de même un peu dépendant magiquement, c’est plus fort que moi.

Le printemps a un effet bénéfique sur moi, il fait ressortir sûrement ce qu’il y a de meilleur en moi. Libère mon énergie mais pas mon agressivité. Il me rend allègre. C’est comme ça que je le vois dans mon esprit. Une hétéroclité de sons qui s’accorde dans le bien-être. Printemps. Zoom sur mon visage : « Et tu te comportes comme une pub pour un produit relaxant…tu fais un peu pitié mais tu t’enfous. »

La grêle disparaît aussi soudainement qu’elle est venue, en quelques minutes souvent. »


-Et que faites vous de merveilleux en cette merveilleuse journée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11912
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: If ...   Mer 8 Avr 2009 - 14:17

Elle sourit de son optimisme ambiant et s’apprêtait à répliquer aussi gaiement lorsque le ciel se mit à pleurer ses larmes glacées. La prochaine fois elle réfléchirait avant de parler.
Les grêlons se mêlèrent à la symphonie de la nature ponctuant chaque phrase musicale d’un crépitement qui leur était propre.
Jacob se protégea rapidement d’un sortilège habile. Le temps qu’elle cherche sa baguette, la grêle avait déjà cessé.
Elle passa une main sur sa tête endolorie par deux ou trois petits œufs givrés ayant bravé les branches de l’arbre pour s’égarer dans ses cheveux.


- Je crois que je ne me ferai jamais aux giboulées…

Dans son autre main se tenait toujours le petit phoenix. Une fois nettoyé il ferait probablement un très joli pendentif. En attendant, il avait triste mine maculé de terre et terni par les intempéries. Elle l’ouvrit pour le dévoiler aux yeux de Jacob dans un sourire sarcastique.

- Je joue les indiscrètes aujourd’hui… J’ai trouvé ça. Tu sais ce que c’est ?

Elle fit glisser l’objet entre ses doigts et le tendit à Jacob.

- Il pourrait appartenir à tout un tas de personnes. « S » comme…

Seth

- Sothis… Shannon… Selene …

Schuyler

- Shawn, Sacha, Sambre ...

Sanders… Arrête tes délires… Tiens Sanders ça marche aussi.

Elle secoua la tête amusée de ses propres palabres et se releva du pied de l’arbre en époussetant brièvement sa cape. Un second coup de tonnerre se fit entendre, plus proche que le précédent. Roulement de tambour annonçant probablement l’arrivée tant attendu de l’apothéose du spectacle : la pluie.
Eden offrit son visage aux premières gouttes qui s’écrasèrent sur ses joues à son front. L’une d’elle se perdit dans ces cils et parcourut sa peau telle une larme fraîche.


On va prendre la douche. Et pas qu’un peu.

Déjà ses yeux cherchaient une solution de repli. Le château était trop loin pour l’atteindre sans être trempés. Restait l’abri sous les rochers un peu plus loin, ou le dôme des arbres longeant la forêt. A condition de ne pas être foudroyé. Mais finalement, la foudre, comparé au bal de crapauds qui s’en donneraient à cœur joie après la pluie, c’était presque de la rigolade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Orwell
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 19
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 10602
Date d'inscription : 25/03/2009

MessageSujet: Re: If ...   Mer 8 Avr 2009 - 21:23

«Je regarde le Capitaine Eden me montrer le médaillon. Un phénix terreux gravé d’un « S » assez terne. Je ne l’ai jamais vu et le dis à ma camarade. Le premier nom qui me vient à l’esprit est celui de ce rat perfide de Siegfried Kent, mon ennemi juré. J’exagère en disant ça mais ce type reste un sale résidu de champignon périmé. A mon avis ce n’est pas à lui. Un phénix ? Pas son style. Blabla ! Je le chasse de mon esprit ! Pas question de gâcher ma bonne humeur !

Au loin un éclair tranche le ciel sombre en deux, de sa puissante lumière. Je sens presque ma pupille se rétracter. Idem pour mes intestins. Suivi d’une vague d’adrénaline. Le tonnerre, assez fort, fait vibrer ma cage thoracique. Je ne peux pas me retenir de rire quand la pluie commence à tomber et qu’Eden l’accueille, visage au vent.

La protection magique passe un coup, mais je suis moldu, me sens presque entièrement moldu, donc fini les artifices, nous courrons vers l’abri le plus proche, la lisière de la Forêt Interdite. Pas très sûr en temps normal, encore moins avec la foudre. Mais le seul autre abri proche est un amas de rochers, pas très efficaces et qui restent responsable d’une cicatrice au cuir chevelu, cachée dans mes cheveux. Datant de ma deuxième année, alors que je montrais un camarade purement sorcier, que les moldus sont bien plus lestes et habiles car ils n’utilisent pas la magie, comme le font les sorciers à tout bout de champs. Erreur.

Mon enthousiasme est un peu entamé quand on arrive aux premiers arbres. Non contents d’être seulement effrayants, leurs feuillages n’étaient pas encore réapparus. Misère. On était dans la forêt et on commençait sérieusement à être mouillés. »


-Capitaine mon Capitaine, je crains que cette toison forestière ne soit pas des plus efficace ! Croyez vous qu’il serait préférable de s’avancer un peu plus dans la forêt à la recherche d’un couvert de conifères ? Il me semble y en avoir à quelques mètres par là-bas, Capitaine !

« En effet il y en avait a une cinquantaine de mètres. Des sapins. Je préférais demander son avis, sait-on jamais ! On risque la mort dans cette forêt horrible. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11912
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: If ...   Sam 11 Avr 2009 - 14:39

Eden se pencha un peu sur le côté pour observer le chemin dans la direction qu’indiquait Jacob. Chemin sombre, peu accueillant, probablement dangereux et peuplé de créatures infâmes. Aussi, en toute logique s’entendit-elle répondre de sa voix grave:

-OK, on va voir.

Le ciel dans sa grande clémence et semblant vouloir les avertir du délétère de leur décision choisit cet instant même pour pleuvoir à grandes gouttes son mécontentement. Eden baissa le nez cette fois-ci, pas vraiment ravie de prendre une douche à grande puissance et s’empara de la main de Jacob qu’elle entraina droit devant en courant, sans lui demander son avis. Pour une de ses enjambée, elle en faisait deux. Ce qui la fit rire, moyennant l’inhalation de quelques gouttes fraîches.

Elle avait toujours eu fâcheuse tendance à se croire invincible. Bravant le sort d’un pied de nez, tentant l’improbable par envie de se prouver. Ce sentiment revenait à la charge depuis le retour de Seth. A ses côtés, elle ne craignait rien, ni personne. Ou presque.

Ils s’enfoncèrent dans la forêt, bientôt à couvert et ne subissant de la pluie que le bruit qu’elle faisait en tombant sur les cimes des grands conifères.
Eden stoppa sa course effrénée sous un bosquet protecteur, lâcha la main de Jacob et entreprit d’essorer ses cheveux détrempés, jetant des regards curieux au dôme de verdure protecteur qui les dominait.


- On aurait pu sauter dans le lac, c’aurait été pareil.

Un silence, brisé par le tonnerre, encore plus prés.
Un second éclair fendit le ciel et éclaira brièvement les lieux qui les entouraient d’une lueur fantomatique. Sous les arbres l’atmosphère étaient plus fraîche et plus sombre.


- Tu t’es déjà enfoncé dans la forêt Jake ?

Elle plongea une main dans la poche de sa cape et en vérifia le contenu. Baguette. Elle en avait été privée une fois dans sa vie alors que le danger rôdait. Elle ne voulait plus revivre ça. Un souvenir de Liam ensanglanté dans la cabane lui revint en mémoire immédiatement chassé par ce qu’impliquait se rappeler cette période. Aussi lorsqu’elle ôta l’étoffe sombre imbibée d’eau elle prit soin de transvaser sa baguette et le pendentif dans la poche de son jeans. Elle suspendit la cape à l’une des branches d’un sapin se trouvant à sa portée et secoua la tête pour dégager son visage des mèches dorées et mouillées qui lui collait à la peau.
Enfoncés dans les profondeurs de la forêt, les bruits leurs parvenaient plus étouffés, lointain, sauf le roulement menaçant de l’orage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Gardens
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 19
Gain de Gallions : 10551
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: If ...   Dim 26 Avr 2009 - 11:08

J'ai toujours aimé arriver comme un cheveu sur la soupe. Ca a quelque chose de jouissif ce sentiment de puissance. Oh, ça c'est un joli mot ! Faudrait que je le note quelque part... Ah, mais non, je suis moldu moi ! Je vais pas commencer à travailler à peine arrivé ! Ahah !

Une chose que j'ai jamais compris, c'est pourquoi mes frères peu intelligents n'ont jamais pensé à inventer mon invention... Hum... Pourtant une planche de surf moldue mêlée d'un bon petit sortilège de mon cru, c'est super fashion !


Je venais d'apercevoir au loin une créature de beauté qui s'approchait de la forêt avec son valet de ferme quand j'ai décidé de bifurquer. La promesse d'un coeur tendre qui s'émoustille de votre seule présence n'est jamais à rater.

Certes, pour moi, ces occasions là se font toujours fréquentes mais peut-être serait-il mal avisé de faire languir une si charmante personne...

D'un mouvement de jambes calculé, j'entamais donc une arrivée en trombe, surfant sur les vagues inexistantes du grand lac de Poudlard. Comment j'étais arrivé là ? Si je vous le disais, vous ne me croiriez pas...

Et peut-être auriez vous raison ! Ahaha !

Bref, la conduite d'un surf volant n'est pas donnée à tout le monde... - ça doit être pour ça que personne ne l'a fait avant moi ! - et je m'excrimait à contenir la bête ne fureur. Non mais ! Quelle classe quand même !
Mon seul regret était que les jeunes gens semblait préférer le château au plein air : il n'y avait pas foule aux abords du lac...

Peu importait ! J'avais un coeur à ravir et mes acrobaties nautique ne pouvait que m'en donner la clé! Haha !

En voyant la rive s'approcher dangereusement, je décidais de lancer mon cri de guerre:

- Jaaamess Gggardenssssssssssssssssssssssssssssss !!!

L'avantage de mon cri, c'est que tout le monde sait comment je m'appelle sans que j'ai à me fatiguer pour me rappeler des noms des autres ! Génial !

Culbutant sur terre - j'avais un peu négligé la vitesse... -, je me relevais promptement, prêt à cueillir le sourire d'admiration béate de ma prochaine conquête.

Personne... Tiens Curieux, les poètes avaient-ils disparus ?

Un bruit à proximité de la forêt me mit le scroutt à l'oreille. J'accourais donc dans la direction en m'époumonant :

- Hé mademoiselle, mademoiselle !!!

Si son valet était toujours avec elle, mon rang de concierge allait enfin commencer... Hé, n'était pas Gardens qui veut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: If ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
If ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Autour du château :: Forêt Interdite et Lac Noir-
Sauter vers: