Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conciliabule intra-muros [Meghan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12779
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Lun 26 Jan 2009 - 14:19

Trop mais alors trop dur de se réveiller ... Impossible de fermer l'œil la nuit dernière, il y en a un qui a fait son agité. C'est précisément ce qui me fait office de familier. J'ai nommé Testarotho mon chat.
Saleté de félin, je l'ai dressé pourtant mais il ne m'écoute jamais. Il n'en fait qu'à sa tête et à son regard torve (il l'a toujours ce regard avec moi), je sens qu'il en vient à me défier ... Mes autres camarades de Serpentard en viennent à se demander si je ne fais pas une fixette sur mon chat. Non, non ... Juste que j'aimerais qu'il me laisse tranquille.
Mais évidemment l'animal est buté et aime m'embouser. Oh, il n'y a pas que lui qui est champion dans ce domaine, je vais dire. Il y a l'asperge rousse, la Mc Ewan, même si cette dernière est devenue étudiante dans l'autre aile du château, on ne perd pas une occasion pour se fritter encore. Comme au bon vieux temps, Shawn Evans, lui, il me rappelle que je fus une seule journée l'amant de ... Citrouille-Girl. Mais moi, ça ne me rend plus trop malade, enfin on essaye.
Purdey, je la retrouve toujours mais cette année j'ai tenté les bonnes résolutions : les études. Ceux qui me connaissent s'esclaffent quand je leur dis ça.

J'adore, ils sont vraiment adorables mes prétendus amis ...

Bref, c'est donc sur ces pensées très constructives que je m'extirpe de ma couche afin de me réveiller. Je m'habille en vitesse, la faim me tenaille les entrailles, je me faufile jusqu'à la grande Salle afin de m' ... alimenter. Évidemment c'est mal me connaître, je ne fais pas celui qui attend patiemment que la foule avance, je joue des coudes dans celle-ci. Quitte à ce qu'il y ait des pertes humaines, je n'en ai cure moi. Si j'ai faim, plus rien n'a d'importance ...
Quelque chose me frôle les jambes, je l'aurais parié, j'ai mon accompagnateur à poils. Je m'assois avec les Verts, je discute avec les Verts, je blague avec les Verts et of course je quitte les Verts. Mais quelque chose de blanc attire soudainement mes iris dorés.
Cette chose d'ordre animale, je dirais, se pelotonne sous le banc des Verts, juste en dessous de la place de Sweevil, qui si elle ne fait pas gaffe va écraser avec ses échasses le truc albinos. Personnellement, je me vois mal me jeter sous le banc pour sauver une pauvre âme en détresse et qui plus est me prendre une bonne baffe par la suite ... Mon chat, lui a évidemment repéré l'intrus. Et vas-y que je minaude autour, que je regarde, que je sens aussi, que je touche de la patte. Je précise : sans les griffes.

Je n'écoute que mon courage, je vais aller affronter la Sorcière.

Avec un sourire narquois, je m'approche de la demoiselle convoitée par ... les 3/4 de Poudlard, qui daigne me lancer un regard suspicieux avec ses jaspes bichromés. C'est vrai que comme le dit si bien Evans, elle a un regard à tomber. C'est pas tout ça mais j'ai un sauvetage à effectuer, ni une ni deux, je plonge ... Cela s'est passé mieux que ce que je l'avais espéré. J'ai récupéré non sans heurts, ni coups ni blessures, le ... batracien ?


- Hein ? Mais d'où tu sors toi ? Fis-je au batracien qui pour seule réponse me coassa dans l'oreille. Super, now j'ai une grenouille sur les bras. Et pas n'importe laquelle ... Albinos, qui est aussi toqué pour en avoir une de cette couleur ?

Je scrute la table des Verts et je remarque que Sweevil est prête à me matraquer à coups de talon, mais en même temps j'accuse le regard d'un pote. Le mec Cameron. Et puis la révélation : vu que j'ai passé quelques temps chez eux pendant les vacances, je cohabitais avec la grenouille albinos, quelle coïncidence, de sa sœur cadette.
Miss Meghan, dans mon encéphale grise, ça ne fait qu'un tour, au lieu de rendre le batracien à Cameron la partie masculine de la famille, je me réserve de rendre en mains propres l'animal à sa propriétaire. Il a dû piger mes intentions, car étrangement il ne s'y oppose pas. J'en profite ...
C'est donc sourire aux lèvres, discret quand même le smile, que je m'en vais en quête de la maîtresse de la chose immaculée qui m'accompagne.

C'est quoi déjà son patronyme à la bestiole ? Lady J. On se demande bien pourquoi, elle l'appelle comme ça. Enfin, c'est pas mon souci.

J'ai dans l'idée de me poster juste à la sortie des cours, histoire de prendre au vol Meghan, qu'elle ne s'envole pas quoi. Oh, j'ai son animal en otage !
L'animal, je le pose délicatement sur mon épaule, il est bien mis pour me coasser encore dans l'oreille. Trop bavarde cette Lady J, comparée à sa partenaire humaine, un vrai miracle ...

Désormais, il ne me reste plus qu'à attendre la venue providentielle de Sainte Meghan ...







Un mini retour Le Enki. Vu que ça fait un bail que je n'ai pas posté, l'écrit c'est devenu un peu rouillé, mais j'espère que ça te convient Meg' ^^. Et sinon l'emplacement, j'ai pensé faire au mieux lol
Et je suis toujours autant une quiche pour trouver des titres de sujet Le Egon
Edit Zyn qui s'incruste juste parce qu'elle est contente: Z'horrrrrrrrrribleuh! Love Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Meghan Cameron
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 26
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11180
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Sam 31 Jan 2009 - 15:33

A la sortie de son cours de Métamorphose, Meghan avait plutôt le moral au beau fixe. Sa transformation de ver de terre en crayon à papier était quasiment une réussite si on omettait la couleur vaguement rosâtre de la chose. Eden avait aimablement suggéré qu'un petit coup de peinture remédierait au problème. Le jury des ASPICs de l'an prochain ne seraient sans doute pas ravis de l'initiative mais il lui restait un an et demi pour se perfectionner et, de toute façon, on n'avait jamais vu un jury présenter un ver de terre à un candidat. Une manière comme une autre de se rassurer. De son côté, le professeur Wolfheart avait paru plus que satisfait, peut-être par opposition au lombric vaguement pointu et rouge fluo de Ashley Hawkes. Peut-être.
Son humeur n'avait donc pas encore été amoindrie par la disparition de Lady J. qui, comme la sage grenouille qu'elle était, dormait du sommeil du juste sur son oreiller dans le dortoir. Rien ne gâchait sa journée et c'est un sourire aux lèvres qu'elle partit à la conquête des couloirs de sa démarche souple et hésitante. Il fallait bien sûr voir dans sa description d'elle-même une tentative maladroite d'auto-dérision.

Elle faillit le louper mais un léger croassement parvint à son oreille exercée et la fit stopper net. Elle aurait reconnu ce croassement entre mille. Discret mais légèrement rauque comme le cri d'un crapaud enrhumé. C'était le dialecte de Lady J.. Ses yeux verts s'orientèrent tout naturellement vers la source du bruit.. qui se révéla être Mark Resnald. Un des Trois Mousquetaires. Un coup d'oeil discret lui appris que le jeune homme avait déserté la compagnie amicale.
Si elle se passait fort bien de la présence de son frère pendant un bref inter-cours, l'absence de Shawn lui pesa lourdement sur le coeur. Elle passait plus de temps avec lui dans ses rêves que dans la réalité. Même si la concurrence inconscient/vie réelle était acharnée et difficile, elle ne put s'empêcher de ressentir la morsure de la déception et du manque.


'Ils sont pourtant inséparables.'

Enfin, étaient supposés l'être. Elle avait devant les yeux la démonstration de la fausseté de son théorème. Ou l'exception confirmatrice. Elle préférait cette option.
Seize années de bonnes manières reprirent néanmoins le dessus et, si le sourire était loin de la perfection, le ton était chaleureux. Marc avait passé trop de temps chez elle pour être qualifié de connaissance scolaire.


"Bonjour Mark."

Panne d'inspiration pour trouver une transition vers la question fondamentale:

"Tu es seul?"

Pour quiconque armé d'un décodeur "MeghanCameron => anglais courant", ces trois mots équivalaient à un: "où sont Shawn et Joachim?". Fort heureusement, Mark n'avait pas investi dans l'équipement adéquat et s'en tiendrait sans aucun doute au premier degré, sans-arrière pensée aucune.

Un croassement revendicateur lui rappela soudain ce qui avait provoqué cette rencontre somme toute presque ordinaire.


"Lady J. était en manque de Vert?"

Elle n'aurait pas du dire ça. Pour qui connaissait un peu la Rouge et sa grenouille, la question pouvait devenir gênante. Il était de notoriété privée que l'animal et sa maîtresse partageait les mêmes centres d'intérêt.
Entre son frère et Shawn, elles étaient habituées à une compagnie "salazarienne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12779
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Mer 4 Fév 2009 - 11:51

Des Bleus. Des Jaunes. Des Rouges et of course des Verts.

C'est ce qui défilait principalement sous mon regard doré. J'en voyais des dépités, des heureux d'avoir enfin fini les cours harassants et d'aller enfin se reposer dans leur Salle Commune. Des excités, ceux qui ont hâte de continuer d'apprendre pour se perfectionner encore ... et encore. On y voit les premières années, toujours en attente de connaissances.
Pour ma part, j'étais ainsi à l'époque : friand de connaître tout sur le bout des doigts. Maintenant ce serait plutôt de connaître tout les emplacements suspects du Château. Bah ouais, on change avec le temps. Mon regard s'attarde sur un petit trio en grande conversation, curieux comme je suis, je prête l'oreille. Malgré mon invitée présente sur mon épaule, je peux entendre tout. Là, on peut dire qu'il y a des années de pratique intensive ...
Meghan ne va plus tarder. Je l'espère, car devoir supporter certains physiques ingrats me révulse. Comme le fait de contempler non sans avoir une envie irrépressible de rendre mon petit déjeuner, le fils spirituel de feu notre Directeur de Maison Severus Rogue. Le même visage au nez busqué et les cheveux gras. La marque de fabrique.

Nota Bene : penser à lui prendre une caisse de shampoing Sorcier au Noël prochain.

J'en suis là de mes conclusions, quand ... dans mon champ de vision arrive Sainte Meghan. Elle est reconnaissable d'entre toutes, elle aussi. Mais ici, cela devient un compliment. La peau caramel, les cheveux couleur d'ambre et le regard émeraude, qu'est-ce qu'elle en est jolie. Mais la demoiselle d'après ma vision des choses a le cœur déjà pris.
Par Evans, il a de la chance celui-là. Ce ne sont pas les laiderons de Poudlard qui lui courent après. Ce sont les plus belles filles. Meghan en fait partie. Il est vrai que de passer du temps dans la famille Cameron m'a appris à l'apprécier. Elle n'est pas de ces Gryffondors qui s'arrêtent à la couleur du Blason et au Serpent. En même temps, circonstances atténuantes il y a. Joachim est Salazarien.
Je dois avoir l'air d'un Scroutt mal élevé à la regarder inconsciemment comme je suis en train de le faire. Mon regard insistant doit me trahir. Je n'ai pas l'air troublé en sa présence, mais je le précise : c'est une charmante demoiselle.
Je me stoppe, je dois l'incommoder à force. Et je consens à répondre à son signe de courtoisie. Sinon, elle va croire que je suis devenu muet.

Non pas encore.


- Bonjour Meghan. Que faire dans ce cas-ci ? Lui serrer la main ? Trop formel. Un baise-main ? Trop alambiqué. Une bise ? Ça peut passer. Alors lentement je m'approche et je ferme mes jaspes dorée pour lui déposer mes lèvres en offrande sur sa joue gauche.

Une peau douce, c'est tout ce que je dois retenir. Pof la question intéressée, j'y décèle une pointe de déception quand elle m'a trouvé seul. Je souris et je ne suis pas né de la dernière pluie pour comprendre que l'interrogation se trouve être pour mes acolytes fantomatiques.


- Apparemment. Mes deux comparses m'ont laissé seul. Joachim, je dois le retrouver en Salle Commune. Et Shawn tu le connais bien, il doit être parti en vadrouille. Mais il nous retrouvera en Salle Commune, enfin s'il n'oublie pas. Vu qu'on est bon potes avec Shawn, il m'a parlé des absences mentales dont il souffre généralement, je ne veux pas m'avancer sur le sujet avec Meg', peut-être lui a-t-il dit ? Aucune idée. Cela ne me regarde pas, je suis fidèle en Amitié.

Ou sinon Shawn doit papoter avec Sweevil, elle est tenace. Enfin, ça j'omets de le dire à Meghan, sinon elle pourrait m'étriper pour savoir ce que fait Selene en ce moment même avec son ex-boyfriend. Mais le jour où elles vont se voir, ça promet des étincelles, je veux être aux premières loges.

Ça risque d'être fort sympathique.


- Ouais, je le pense aussi. En tout cas, je l'ai sauvée in-extrémis d'une mort par écrasement de talons de chaussures. Mais ça va, elle n'a rien, pas traumatisée pour une Mornille. Jusque que depuis toute à l'heure, j'ai droit à un récit. Fis-je en éclatant d'un rire clair et sans arrière-pensées.

Quoique me connaissant, les arrières-pensées, ne vont pas tarder à poindre. Le schéma classique c'est de rendre le batracien et après chacun chez soi ? Non. Moi ça va pas être ça mon petit schéma.
Meg' voudra sûrement palabrer avec un pote de son frérot adoré.
Comment ça non ? Si, si. Je vous le dis.


- T'as prévu quelque chose après les cours ? Lancé comme ceci, ça peut sentir le gros coup du rencart foireux. Or, cela n'en est pas un.

Je souris, mais je garde Lady J. en otage. Pas fou le Mark Resnald, non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Meghan Cameron
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 26
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11180
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Lun 9 Fév 2009 - 10:44

Meghan se soumit au rituel de la bise de bonne grâce. Si ça suffisait à lui rendre Lady J. C'était une bonne excuse pour refuser de se laisser envahir par le quelque chose qui ressemblait à du regret et qui s'engouffrait dans sa poitrine pour lui serrer le coeur. Bien sûr qu'IL avait d'autre chose à faire que de traîner avec ses potes, surtout quand lesdits potes finissaient par se retrouver en face d'elle. C'était tout à fait... compréhensible.
Partie comme elle l'était dans le déni, elle ferait aussi bien d'offrir son plus beau sourire et de profiter du "divertissement" que lui offrait Mark. Un grand sourire en guise de conclusion aux salutations. C'était plus facile d'être détendue avec lui, un peu comme ça l'était avec son frère, sans la tension sous-jacente qui la faisait bredouiller et rougir avec le troisième Mousquetaire.


"Ca ne m'étonne pas vraiment d'eux."

De ce qu'elle savait de Joachim, le "retour à la salle commune" était une manière élégante de dire que sa dernière petite amie partageait son blason.
Quant à Shawn, elle préférait s'abstenir de penser à qui il tenait compagnie.
Ok, revenons-en à des sujets plus.. terre-à-terre. Lady J.


"C'est gentil à toi, preux chevalier...
Elle a tendance à être inquiète quand elle quitte le dortoir ou mon sac. Alors, elle erre n'importe où comme une âme en peine."


Ca n'était peut-être pas beaucoup mieux de partir en digression sur la vie sentimentale et mentale de sa grenouille. Il allait se moquer d'elle ou, au mieux, la prendre pour une folle.

Un récit?
Finalement, elle n'était pas la seule à avoir un point de vue un peu.. particuliers sur les choses.
La jeune fille eut un sourire timide. Mais c'était quand même étrange. Lady J. avait la très net tendance à refléter les relations que Meghan entretenait avec les gens. Donc, si lady J. se sentait à l'aise avec Mark... CQFD.


"Ca veut juste dire qu'elle... t'aime bien."

Voilà. C'était dit. Même si elle était la seule à avoir su tirer les conclusions d'une telle déclaration. Elle aussi, elle aimait bien Mark. Donc, à sa proposition cachée:

"Hum... pas grand chose. J'ai un devoir de Métamorphose mais c'est pour dans dix jours. Alors, je devrais avoir un peu de temps."

'Peut-être que ça serait une bonne chose de passer un peu de temps avec quelqu'un d'autre.'

Peut-être. Restait à voir si il le lui proposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12779
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Mar 10 Fév 2009 - 15:20

Il est clair que si Purd' traînait dans les parages, je me ferais sauvagement secouer les écailles ...

Le délit ? La bise pour Meg'. Je n'y peux rien, je suis poli au moins. Quand je vois ces rustres qui ne saluent pas convenablement les charmantes demoiselles du château, ça me fout en rogne. Je ne prétends pas avoir la classe de Lansley, non, lui il joue dans la cour des grands ...
Mais j'estime que la bise, c'est classe et pas trop ... rentre-dedans, si je puis le dire. En tout cas, ça va, je n'ai pas eu la baffe que j'espérais. Enfin, je ne l'espérais pas vraiment.
Bouse vous m'avez compris.

Elle a sourit. Elle m'achève. Décidément, je suis faible face à la populace féminine.


- Ce n'est pas de ma faute, s'ils sont tout deux asociaux par nature. Lui répondis-je en parlant de mes deux potes qui fuient le moindre monde. Je suis comme eux, je préfèrerais vivre en ermite que de côtoyer toute cette foule.

Mais moi, j'avais un cas de force majeure sur l'épaule, et si je ne le rendais pas à sa maîtresse. Ouille. Il y aurait eu des témoins, tout ça. Bref, j'aurais (encore) été puni. Je ne me sentais pas capable de re-nettoyer le terrain de Quidditch à la pelle. Rien que d'y penser, un long soupir me vient au coin des lèvres.
N'empêche, je clamerais toujours que j'étais innocent dans cette histoire, malgré que les circonstances furent contre moi ...
Devant Meg', je me mordille les lèvres et je regarde dans le vague, bah ouais, j'y repense à mes deux mois de punition. Or, je suis coupé par la Rouge et Or qui ... me complimente ?

Ni une, ni deux, je lui décoche un large sourire.


- De rien, c'était naturel. La pauvre alors, bah moi, ce serait cool que j'en perde un. Testarotho mon chat, il est adorable avec les autres mais avec moi ... C'est une terreur. Il adore Joachim et Shawn bien sûr. Et même il serait plus heureux d'être sur les genoux de Mc Ewan, que sur les miens. Mc Ewan ? Je suis siphonné d'en parler ou quoi ?

Pourquoi elle me vient instinctivement à l'esprit elle ? Peut-être que c'est vrai, Test' il préfèrerait se coltiner une grande perche rousse plutôt que moi. J'ai toujours su qu'il était space ce félidé. Là, ça ne peut que se confirmer ...
Le batracien m'aime bien ? Donc par corolaire, la fille aussi ? Punaise et après on dit que ce sont les mecs qui se font des idées de rien. J'y décèle la remarque sous-jacente, mais comme dirait Loevi Leroy :"tu n'entends Resnald, que ce que tu veux entendre !".
Et alors ? J'en suis pas mort pour autant.


- J'y compte bien, à ce qu'elle m'aime bien. J'ai risqué ma vie pour elle ! Et hop ! Un autre éclat de rire, c'est fou j'ai dépassé mon quota de franche rigolade en quelques minutes passées avec Meg'.

C'est louche. M'enfin, on va pas se formaliser pour si peu ? Si ?
Elle répondrait positivement à mon "rencart" ? Hu hu hu.


- Ah ça va alors. Et si jamais, je donnerais un coup de main. Ahem. Bah va, pour passer du temps ensemble alors. Boire un coup ? Tu m'as pour la journée, alors à toi de décider Meg' ! Je rends tout de même Lady J (le pourquoi de nos retrouvailles dans les couloirs) à sa môman. Et moi je croise les bras, tout sourire, en attendant les souhaits bientôt exprimés par la gardienne des Gadflies.

Oh, c'est vrai que l'on va être adversaires à la saison prochaine. Ça promet du grand spectacle avec Sweevil et Shawn en Batteurs. Je me languis, mais pas que pour ça ...
Et les propositions, elles arrivent ?
J'attends moi. Le Enki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Meghan Cameron
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 26
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11180
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Jeu 12 Fév 2009 - 15:40

Meghan se contenta d'un faible haussement d'épaules. Elle ne considérait pas que quelqu'un fuyant la foule était quelqu'un d' associable, et pour cause. Mais quelque chose lui disait que Mark n'était pas exactement intéressé par un ergotage intensif sur la nécessité de s'accorder un peu de répit de temps à autre. Sothis était sans nul doute plus propice à ce genre de discussion.

Il souriait fort, Mark Resnald, tellement fort qu'elle sentait un sourire envahir ses propres lèvres. Il semblerait que finalement, les Serpentard aient la bonne humeur communicative. Peut-être que c'était également la mention de Mélusine qui était amusante. Elle avait la très nette impression que, justement, il vaudrait mieux à l'avenir que Lady J. évite de la nommer coussin officiel. L'ex-Rouge, toute sympathique qu'elle était, était un beau phénomène de suractivité. Deux minutes sur ses genoux et sa grenouille serait excitée comme une puce pour le mois à venir.

Non, définitivement, le meilleur havre de paix qu'elle puisse lui offrir n'était autre que ses propres mains. Lady J. poussa un croassement de soulagement (il semblerait que si, les grenouilles en soient capables) en retrouvant les paumes bien connues. La jeune fille lança un regard d'excuse au Vert. Des goûts et des couleurs on ne discutait pas.


"Euh."

Voilà qui était le symbole même de son élocution. Un "euh" hésitant qui pouvait s'enrichir de différentes nuances: interrogatives, exclamatives, dubitatives... Tout était dans le bon dosage et la bonne intonation. Elle qui n'excellait dans rien était devenue maîtresse de l'utilisation du "euh".
Dans le cas présent, son "euh" était teinté de surprise.
Meghan avait plus pour habitude d'accepter les propositions, quelles qu'elles soient. C'était souvent tellement difficile de dire non. "Tu as un peu d'encre, Meghan?". Oui. "Dis, tu m'aiderais pour mon devoir de botaniques?" Oui. "J'oserais jamais y aller toute seule... Jack est telleeeeeeeeement beau.... tu n'as rien à faire, si? Tu m'accompagnes?" Oui. Alors, le "à elle de décider" la troublait un peu. Elle, elle suivait, acquiesçait, validait, opinait, suivait...


"Je.."

'Boire un coup?'

Quand même pas sortir du château? Si? C'était ce qu'il sous-entendait?


"Un thé, ça te tente?"

C'était désespérément british et banal. C'était lui qui l'avait voulu, de la laisser choisir.

"J'ai rien de très palpitant à te proposer, tu sais. Je suis pas une fille très... amusante."

Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle n'ait pas un peu trop dosé la dose de discrétion dans son sous-entendu. A savoir qu'elle lui laissait l'opportunité de se rétracter... ou de proposer autre chose.

"Il faut que j'y aille. Le professeur Des Lys a beau être sympa, il va trop pas aimer si je suis en retard..."

Sic.

"On se retrouve ici à 17 heures?"

Elle lui adressa un rapide signe de la main. Tout autre qu'elle aurait saisi l'opportunité de sécher un peu les cours. On ne cessait de lui répéter que c'était bon à la santé.
Ceci fait, elle rajusta la lanière de son sac en bandoulière sur son épaule et s'éloigna en trottinant. Avant de stopper net et de se retourner dans un vol de boucles brunes:


"Je me disais... Ca te dirait d'aller dans la tour d'Astronomie, plutôt?"

Ils pourraient profiter du spectacle de l'orage qui était prévu pour le soir même.


Dernière édition par Meghan Cameron le Mar 17 Mar 2009 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12779
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Dim 15 Mar 2009 - 10:46

J'avais braver la Sirène pour sauver l'âme en peine.

Ok j'étais héroïque et il me fallait une médaille pour le prouver. J'aurais aimé avoir la récompense prévue, mais je le n'obtins pas.
Vous savez les Mornilles pour avoir récupéré un batracien je m'en fiche un peu, je préfèrerais largement le baiser octroyé par la belle demoiselle à qui je viens de rendre son curieux animal.
Animal qui ne me dégoûte pas au contraire, il y en aurait une qui aurait tôt fait de le lancer dans le Lac ... Eden, elle déteste les batraciens, à cette pensée je pouffe de rire, j'aurais aimé voir sa tête si par hasard je lui présentais Lady J.
Ouais, trop fendard ...

Meghan Cameron est en proie à l'indécision. Je le note en scrutant son regard caramel.

Oui, j'avoue je suis allé franco et généralement ça ne porte pas ses fruits. J'attends avec appréhension la réponse de la Rouge et Or ...
Je me mords les lèvres, signe de stress apparent. Et .... YEEEEEEEES ! Elle accepte ! Un Thé ? Oh, euh.
A moi d'avoir le monopole du "euh".


- Euh ... ouais, pourquoi pas ? Et voilà que j'offre mon plus beau sourire d'intense satisfaction très personnelle.

Elle se dévalorise ? Elle est folle ou quoi ? J'ai passé de superbes vacances chez eux et j'en garde de très bons souvenirs. A la gente féminine, toujours à se déprécier. C'est frustrant à la longue ...


- Faut arrêter le Whisky Pur-Feu, Meg', t'es une fille intéressante et surtout pas banale. J'ai passé de superbes vacances en ta compagnie. Je lui octroie mon sourire sincère, qu'elle comprenne que sa banalité, c'est comme le charme de Kitlee, ça existe pas.

Des Lys ? Ah ouais bouse. Il est sympa c'est vrai, c'est pas la terreur comme certains profs ... Willem de son petit nom, je vais me faire une joie de le faire craquer à son prochain cours. M'enfin je me tais sur mes ambitions, non mais.
La Tour d'Astronomie ? Cool.


- Ah ouais ça je veux bien ! Une dose d'enthousiasme accrue, bientôt remplacée par un cri de douleur étouffé.

C'est l'incendie à l'intérieur de mon corps, mes tatouages qui me brûlent, les trois et ce tous en même temps. J'ai l'impression qu'ils s'animent et bougent sur ma peau, sinuent et s'enfoncent dans cette dernière. J'étouffe un hoquet de douleur, ça m'embouse quand ils se réveillent ... Et ça reste un mystère en plus.
Alors comme une marionnette je subis. C'est l'Enfer autant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Seul le mur gelé apaise mon crâne en proie aux milles morts. Je ferme mes yeux dorés et j'expire en pensant que ça va aller.

Or, ça va empirer.

Je retire rageusement mes gants de cuir noir pour les jeter à des mètres de ma souffrance, mon souffle est saccadé et je me laisse choir le long du mur. Jamais la brûlure n'a été aussi intense, jamais je n'ai eu l'impression que j'irradiais de l'intérieur.
Jamais, je n'ai eu la si mauvaise impression que j'allais crever.
Lentement je ferme mes yeux pour faire sortir la douleur qui m'assaille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Meghan Cameron
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 26
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11180
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Mar 17 Mar 2009 - 13:57

'Le Whisky Pur Feu, c'est interdit au moins de 17 ans.'

Mais elle tairait sa pensée, par peur de passer (une fois de plus) pour une jeune fille désespérement banale, ne sachant pas gouter l'interdit et profiter un peu de la vie. Elle ne buvait pas d'alcool, ne mangeait pas de viande, n'aimait pas le café... Encore heureux qu'elle soit accro au thé sinon elle serait directement devenue une créature bizarre étudiée par Wyndham.
Sans compter que la mention à l'alcool préféré des sorciers n'était qu'une... goutte d'humour.
A ouvrir et fermer la bouche, la jeune fille en conclut qu'elle n'avait rien à répondre à la déclaration de Mark. A remercier, elle passerait pour une imbécile, se sous-estimant pour susciter attention et compliment. A nier ses allégations, elle ne ferait que s'enfoncer car il ne comprendrait certainement pas qu'elle ne faisait que dire ce qu'elle pensait et que tous les mots pour rassurer du monde n'y changerait rien. Elle savait ce qu'elle était, mieux que n'importe qui d'autre.

Il n'empêche que l'idée de la Tour d'Astro avait l'air de l'enthousiasmer, même si elle était la seule personne de sa connaissance à être ravie de la perspective d'observer un orage pendant une heure ou deux. Il devait sans doute y avoir une autre motivation cachée derrière tout cela mais elle n'eut pas le temps de s'y attarder.
Un, parce qu'elle avait repris le chemin de son cours de Potions.
Deux, parce que quelques pas plus tard, un bruit étouffé ramena sa conscience à ses oreilles plutôt qu'à ses interrogations intérieures.
Elle hésita un instant parce qu'elle n'avait jamais impulsive ni spontanée. On se rendait toujours ridicule quand on agissait ou parlait sans réfléchir. Et elle n'aimait pas se sentir ridicule. Si elle pouvait au moins s'épargner ça.

Le demi-tour fut lent, plein de l'appréhension de ce qu'elle allait découvrir.
Son regard tomba sur un premier gant, puis un deuxième, affalés, échoués au sol. Mark ensuite. Recroquevillé, affalé contre un mur qui n'a jamais autant mérité son nom de soutien. Les yeux fermés sur une douleur qu'elle n'a que trop vu.
Quelque chose titillait sa mémoire, quelque chose qui lui donnerait le sens de cette scène. Ce fut la voix de Joachim, expliquant calmement, un soir, les soucis d'un de ses amis. Ces crises.

Sa conscience balança un instant entre son statut d'élève studieuse et son rôle de connaissance compatissante. Et pour la première fois de sa vie, elle sècherait un cours. La deuxième, sans doute. Un matin de mars, Shawn avait eu des arguments particulièrement... convaincants.


"Mark? Mark? Ca va?"

'Question stupide.'

Elle s'était allée à parler sans réfléchir.


"Tu devrais peut-être... je vais t'accompagner à l'infirmerie."

Elle ne pouvait strictement rien faire si elle ne savait pas ce qu'il avait. Exactement.
Ses yeux verts tombèrent sur les tatouages de ses mains et elle eut un infime mouvement de recul. De dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12779
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Dim 22 Mar 2009 - 13:30

Si seulement je pouvais crever.

Si seulement ça pouvait s'arrêter, si seulement je n'avais plus à souffrir.
Si seulement, ça me laissait tranquille. "Ils" ne veulent pas. Pas tout de suite en tout cas, "ils" préfèrent me voir rendre l'âme.
Le "ils", c'est pour qualifier ces stigmates brûlantes que l'on m'a fait.
Depuis tout petit, ils évoluent sur mon corps, je n'ai ressenti aucune souffrance durant mon enfance, mais là je crois qu'ils se sont bien réveillés.
Quand je le dis, que je n'ai aucune chance en ce bas-monde.

J'aimerais que ça s'arrête, que ça s'éteigne.

Alors pour me calmer, je repense à mes dernières vacances. Vacances passées dans la famille extraordinaire des Cameron. Des bonnes parties de rigolade avec Meg' et Jo'. Et mes crises, qui n'y figuraient pas.
Elles sont pourtant survenues un soir, mais je n'ai rien dit pour ne pas plomber l'ambiance. Or Jo' est au courant et Shawn aussi, je les ai informés. Mais ils ne peuvent me guérir, ils peuvent juste me soutenir.
Cette crise, chez les Cameron m'a bien évidemment empêché de me reposer de la nuit. Alors au matin j'avais une tête de zombie. Jo' m'a charrié sur ça, j'ai rigolé (un peu), mais j'ai rien bouffé.
En plus de me faire souffrir le martyre, ces crises m'empêchent de m'alimenter.

Super, car en additionnant le fait que je crame de l'intérieur et le fait que je peux pas manger : c'est la mort assurée.

Pour m'empêcher de sombrer, je repense aux déconnades à l'heure des repas avec Shawn et Jo' à la table des Verts. On bouffe comme 12, et on a pas peur de le montrer. Sweevil avec son estomac de moineau est horrifiée de voir la quantité monumentale de nourriture que l'on peut ingurgiter en un seul repas.
Et je peux vous dire qu'on ne lésine pas sur les démonstrations sonores et on rit aux éclats comme des demeurés de premières en plus. Selene, bah elle aime pas ça, elle nous fusille. Mais nous on continue à se marrer, y'a que Shawn qui lui sourit.
Je comprends pas pourquoi à elle, c'est vrai que bon, niveau mensurations ça frise douloureusement la perfection.
M'enfin m'en fous moi.

Shawn.

Mon esprit reprend goût à la réalité, je sens la présence de Meg' à côté qui tente de m'aider. Du coin de l'œil, j'ai remarqué ...
J'ai remarqué le recul et la grimace de dégoût. Alors par instinct de survie, je me décale d'elle. Je ne le connais que trop bien, ce sentiment de révulsion quand on les regarde.
Il n'y a que Mc Ewan, qui les a acceptés, il fut un temps.
Recroquevillé sur moi-même, j'aimerais qu'on me laisse tranquille. Elle veut m'aider, m'amener à l'infirmerie, mais ils ne connaissent pas le mal qui me ronge ...
C'est peine perdue.

Shawn, mon meilleur pote, mon seul rempart face à la douleur ... Tout les deux, on supporte mutuellement nos maux. J'aimerais revoir Eneas aussi, celui que je considère comme mon frère, mais qui a disparu ...
Il faudrait que je choppe Charlotte pour lui demander des renseignements. Et qu'elle soit dans son bon jour. Car, Charlotte n'est pas très loquace ...
Alors inconsciemment, je veux que Shawn soit là. Mon pote de trolleries et de grande amitié aussi. Nous les mecs on aime pas s'épancher sur nos sentiments, mais avec lui c'est différent.
Je ravale ma salive dans ma gorge sèche, j'arrive à regarder Meg' un instant avant de lui demander avec ma voix rauque et hachée :


- Meg' ... Tu ... ne veux ... pas aller ... cher ... cher ... Shawn ? Le s'il te plaît, même s'il m'est imprononçable, il se lit dans mon regard.

Qu'il vienne, que j'aille prendre l'air je sais pas.
Mais par pitié, que ça s'arrête.
C'est tout ce que je souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Meghan Cameron
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 26
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11180
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   Lun 30 Mar 2009 - 18:08

Il avait le visage pâle comme la mort. Du moins, c'était ainsi que Meghan imaginait la mort. Elle hantait suffisamment ses cauchemars pour avoir une image nette et précise. Nette, précise et effrayante.
La salve de questions commença son tir sous son crâne.
Et si mark avait quelque chose de grave? de très grave? Du genre dont on ne se remettait pas? Si il mour...? Si elle était accusée de non-assistance à personne en danger? Et si, sans en mour..., il gardait des séquelles? Comment pourrait-elle le regarder dans les yeux? Et Joachim, son frère, un de ses amis à lui? Et Shawn, un autre de ses amis? Non, Shawn, elle ne pourrait pas.

Alors, malgré la peur qui peut si facilement paralyser, Meghan s'approcha du jeune home, doucement, pour ne pas l'effrayer. Tant qu'elle ne savait pas vraiment ce qu'il avait, elle ne pouvait pas agir. Elle ne pouvait que vérifier qu'il n'était pas en route pour le pire. D'une main tremblante, elle approcha deux doigts de sa carotide, essayant de poser son autre main (tout aussi agitée) sur son épaule pour le calmer un tant soit peu. Le sang battait fort à ses veines, presque aussi fort que son propre coeur qui envoyait des pulsations d'effroi à rythme rapproché.


'Il est vivant. il est vivant.'

Pour l'instant.
D'une voix qui lui paraissait venir d'outre-tombe, elle l'entendit lui murmurer quelque chose. Son approche maladroite avait donc eu du bon. A un mètre de là où elle se trouvait maintenant, elle n'aurait perçu qu'un filet de voix. Et Mark, de son côté, savait qu'il n'était pas seul.
Piètre réconfort.

Elle n'aima pas le regard qu'elle intercepta. Ca collait tellement peu avec le Mark qu'elle connaissait.


'Ou croyait connaître.'

Toute fierté, toute arrogance disparue.
Et, non, elle n'aimait pas ça.
Et elle aimait encore moins l'idée de le laisser là, seul. Même si le laisser là, seul, signifiait courir vers Shawn avec un vrai prétexte pour le voir. Elle était en train de devenir complètement folle à se réjouir de le voir, même dans un contexte aussi grave.
A voix basse, elle ne put s'empêcher de demander:


"Mark? Tu ne vas pas..."

..mourir?
Ca ne se disait pas.
Nouvel essai:


"Tu vas tenir le coup?"

Pas le choix de toute façon.
Elle baissa le regard, un peu honteuse, avant de s'envoler vers celui qu'elle...enfin, vers Shawn.

A cette heure-là, que faisait-il? Mark était en vacation. Shawn n'avait pas cours lui non plus, si ses souvenirs étaient exacts. Et quand ces derniers portaient sur Shawn, ils étaient d'une exactitude déstabilisante.
Elle n'erra pas longtemps, comme si un aimant l'attirait irrésistiblement vers lui. Trève de sentimentalisme. Il y avait un agonisant en jeu. La preuve en était qu'elle ne prit même pas le temps de se recomposer un visage:


"Shawn! Shawn!"

Pourquoi sa voix sonnait-elle comme un soulagement?

"Shawn! Mark... il... il..."

Ca ne se faisait pas, hein, de se serrer contre lui en quête de réconfort?
Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conciliabule intra-muros [Meghan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conciliabule intra-muros [Meghan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Couloirs et les Escaliers-
Sauter vers: