Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours d'astronomie - la magie sur les planètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pr. Jill Exsley
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Gain de Gallions : 11782
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Sam 24 Jan 2009 - 12:53

Néant.
Jill contemplait la tour d’astronomie, littéralement vidée de son contenu. Seul demeurait un tabouret devant le tableau. Les mains sur les hanches, Jill se disait qu’avec une salle vide, on avait moins de chance de se prendre les pieds dans quelque chose. Enfin en théorie… Elle était encore capable de trébucher sur terrain plat avec des chaussures sans talons…

La professeure alla s’installer en tailleur sur son tabouret et consulta la liste des inscrits. Elle était presque aussi vide que la salle dans laquelle elle allait donner son cours. Le fantôme de Juge Lara avait-il décidé d’élire domicile dans la tour et de traumatiser les élèves pour qu’il y en ait si peu ? Son cours était-il ennuyeux ? Oh bah non alors, elle avait prévu un super mini voyage sur les planètes, ce n’était pas barbant ça…

Elle avait mis un temps fou à maîtriser les sortilèges qui lui permettraient de reproduire les conditions des planètes. Son appartement à Londres, en avait subi les conséquences… Il y avait à présent des trous dans le mur qu’elle n’avait pas encore trouvé le moyen de reboucher, le salon était plongé continuellement en mode « nuit », il faisait un froid glacial dans sa salle de bain et une chaleur d’ours dans sa cuisine. Prendre une douche était un calvaire et faire la cuisine… Non, en fait Jill ne faisait pas la cuisine, ça lui évitait de fiche le feu à l’immeuble complet. Et enfin traverser son couloir était devenu une épreuve, étant donné que la gravité y faisait défaut… Oui, si le propriétaire passait, il ferait un arrêt cardiaque…

Enfin, Jill était au point désormais et puis elle trouverait bien un moyen de remettre son appartement en état. Les élèves, même pas trois pelés, un tondu, ne devraient plus tarder. Elle joua avec sa baguette, s’éborgna le visage et la reposa sur ses genoux, sagement.

Hj:Je vous laisse faire votre arrivée, vous n'êtes que trois ça devrait aller vite Le Egon. Pour les autres qui éventuellement passeraient par ici, les inscriptions restent ouvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Cullen
Créature Magique
avatar

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 25 Jan 2009 - 1:08

Trois pelés et un tondu... Seth devait être le tondu.

Il entra dans la pièce qui donnait sur la large terrasse où du temps qu'il était en première année, son groupe et lui passaient des heures à admirer les étoiles. A l'époque, il n'était pas bavard alors dans l'observation des cieux qui était une activité des plus calmes - calme au point que certains s'endormaient littéralement sur leur lunette -, il y trouvait son compte. Les choses s'étaient un peu arrangées pour lui. Il discutait plus librement et ne se cachait plus derrière ses bouquins pour éviter la foule.

Cependant, il aimait toujours ce cours qu'il n'avait plus fréquenté depuis deux ans au bénéfice d'autres matières qu'on disait plus payantes pour l'avenir. Son avenir étant maintenant quelque peu compris, ce fut presque par érudition et pour retrouver le calme enchanteur qui régnait dans la plus haute tour de Poudlard qu'il avait décidé au dernier moment de venir à ce cours.

"Au dernier moment", c'était il y a dix secondes exactement. Juste avant de monter les très nombreuses marches avec sa vitesse de vampire. Il ne ressentait pas l'effort, il n'était ni essoufflé, ni transpirant.

Pour être franc, Seth avait besoin de s'occuper. Il cherchait du travail et des devoirs à faire pour combler l'ennui de ses longues nuits.

Il entra sans un bruit. La salle était vide. Comme une fumée qui caresse le sol, ses pas semblaient flotter sur les carrelages de la pièce. Pas un son derrière les pas de Seth Cullen. Il traversa en direction de la seule vie respirant ici. Jill Exsley sur son tabouret :

- Bonsoir, hésita-t-il, de peur de la déranger. Visiblement, il était en avance... il se pensait en retard. Excusez-moi, professeur, continua-t-il poliment, je ne me suis pas inscrit au cours mais je voulais y participer... vous pensez que c'est possible ?

Seth regarda autour de lui la vacuité du lieu et se répondit à lui-même que c'était fort possible. Mais peut-être y avait-il erreur. Gêné et curieux, il changea de ton et enchaîna :

- Mm... mais je ne me suis peut-être trompé... le cours n'est pas ce soir ?


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Préfet
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 26
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12015
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 25 Jan 2009 - 11:47

Le cours d'Astronomie offrant l'opportunité de regarder en l'air plutôt que de garder les yeux fixés sur l'ambiance morose qui règnait au château, James s'étonnait qu'il n'y ait pas plus de motivés pour s'abstraire un peu du quotidien. Ca n'était pas comme un cours de Divination où chacun aurait peur de lire les feuilles de thé et autres méthodes et d'y trouver des augures pires que les événements de ces derniers temps.

Tout le monde avait besoin d'un bon sortilège d'Amnésie pour retrouver le sourire mais c'était sans doute contraire aux règlements de Poudlard. Preuve que les règlements étaient plus là pour les embouser qu'autre chose.
Plein d'espoir, il grimpa tranquillement les très nombreuses marches qu'il avait un jour essayé de compter pour ne plus jamais recommencer.

Dans la salle, il n'y avait pour ainsi dire pas foule. La prof elle-même et Seth de Serdaigle. Ca sentait la déprime à plein nez. Décidé à redonner un peu d'entrain à tout ça, James afficha le plus grand sourire qu'il se sentait capable d'émettre et lança un vibrant:


"Bonjour, professeur. Salut Seth."

Un peu plus et il allait se mettre à serrer des mains.
Après les derniers événements, la plupart des gens se mettaient à douter de tous ceux qui ne leur étaient pas proches. James faisait le contraire, éternellement optimiste. Un peu de camaraderie n'avait jamais fait de mal à personne. Il tira à lui un tabouret, pas si loin de Seth qu'il ne pouvait sans doute pas qualifier d'ami mais qui ne méritait pas non plus qu'il s'assoit de l'autre côté de la salle.


"Une chance qu'il n'y ait pas de nuage. Enfin, pas trop."

Oui, il en était réduit à parler météo. Le visage tourné vers le ciel qu'il avait pu examiner tout son saoul dans la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clarence O'Malley
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 29
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11289
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 25 Jan 2009 - 13:12

Clarence voit la silhouette de Seth passer pas loin de l'embouchure du couloir où il se trouve. C'est pas dans ses habitudes d’espionner mais depuis l’hécatombe du 8 janvier, il y a pas beaucoup de gens à qui on peut rattacher. Même en sachant et en prétendant accepter que son beau frère soit un vampire, ça ne retire pas la curiosité.
Clarence se surprenait plusieurs fois à dévisager Seth en coin, à le scruter pendant qu’il faisait ses activités, juste pour voir. Il espérait entre temps que le Serdaigle ne se méprendrait pas.

♣ Il manquerait plus qu’il croit que je suis dans le love. ♣

C’était avec Japhet, le seul Cullen qu’il était certain de pas avoir froissé en sortant avec la plus jeune du groupe.

Alors Clarence passait son temps à l’observer et à analyser comment cette créature vivait.
C’était pas sympa de dire qu’il était une créature mais d’un point de vue éthique, il était mort tout en vivant, respirant et bougeant encore, ça le mettait dans une catégorie inconnue pour Clarence, même s’il voulait être sympa avec son beau frère...

Mais c’était par hasard qu’il était tombé sur lui dans ce couloir.
Il avait voulu s’avancer vers lui en le hélant mais Seth avait déjà disparu par l'escalier qui menait en cours d’astronomie. C’était pas un des cours préférés de Clarence qui était plutôt du genre hyperactif mais le capitaine des Serdaigle était fasciné et obsédé par l’envie d’obtenir des réponses aux questions qu’il osait jamais poser. Respectueusement, il n’avait jamais posé une seule question sur Seth ni à lui directement, ni par l’intermédiaire de Jah.

Il ressentait le besoin de le comprendre pour ne plus s’en méfier. Car, ouais, il se méfiait. Il savait la force et la rapidité surhumaine, il savait le mode de nutrition, il savait plein de trucs qu’il avait lu et qui ne mettaient pas en confiance.

Jah était retournée à la salle commune pour faire ses devoirs, Clarence n’avait pas suivi en lui promettant de la joindre après être passé à la bibliothèque où il voulait s’avancer pour un devoir. Sur le chemin, il rencontre donc Seth et il décide de le suivre.

Devant lui passe James O'Brian. Clarence reste caché dans le coin d’un mur. Il réfléchit et il se demande ce qu’il lui prend, c’est quand même un peu tordu de suivre les gens.
Mais c’est aussi tellement rare de pouvoir le voir en dehors du cercle Cullen.
Il pèse le pour et le contre et finit par s’élancer dans l’escalier.

Il a un flashback en grimpant les marches. Il se souvent qu’il a monté et descendu ces marches des dizaines de fois pendant le combat de janvier. Pour mettre à l’abri les plus jeunes avec la prof d’histoire, pour cacher Japhet sous l’ordre impérieux de Liam.


Arrivé dans la salle, il n’y a rien. C’est vide de meubles. Pas un siège, sauf James qui en a trouvé un. Je souris au préfet. Après je me tourne vers celui que je cherche.
Seth est près de la prof, je les rejoins pour prévenir que je souhaite suivre le cours. J’espère que Seth ne va pas trouver trop bizarre. D’un côté, à ce moment, je ne me doute pas que lui aussi vient de demander la permission d’y assister:

Salut, tout lé monde! Dis-je d’un ton joyeux avec mon accent de mexicain alcoolique, (moi aussi je suis dans la catégorie des optimistes qui refuse de se laisser sombrer dans le siphon des idées noires), m'am, qué pensez vù si jé pé suivre le cours? Ma j’ai souis pas inscrit, jé oublié dé lé faire, je pensé pa vénir car yavé dou travail mé finalément, cé fini. Yé pé?

J'envois un sourire complice à Seth (complice de quoi, j'en sais absolument rien) et j'attends la réponse de M'am Essley.

Salou Seth... dis-je en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
avatar

Nombre de messages : 847
Age : 29
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 13511
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 25 Jan 2009 - 13:33

Ehlana aurait voulu avoir la même confiance en l'avenir que ses camarades. Un peu dur quand on avait vu autant de sang et autres choses glauques et morbides dignes des pires films d'horreur, moldus et sorciers confondus. Elle n'allait pas non plus dire qu'elle était tombée dans un puits sans fond. Normal vu qu'elle allait encore en cours, qu'elle continuait à rire et sourire même si au fond, le cœur n'y était pas vraiment.

Deux fois déjà qu'elle vivait une telle chose et sans se mentir à elle même, ses nerfs étaient tendus à craquer, prêt à se rompre. Et rien ne semblait la détendre assez pour l'éloigner de cette finalité. Son nom n'avait pas été cité dans la Gazette après l'attentat de Piccadilly alors tout le monde mettait son état sur le compte du Combat Blanc, comme avait été appelé l'attaque de Poudlard. Tellement loin de la réalité.

Ehlana avait alors abandonné de bon cœur l'atmosphère étouffante et morose de la Salle Commune. Partit très en avance, elle avait erré dans les couloirs, en évitant sciemment ceux par lesquels elle avait bien pu passer le 8 Janvier, ce qui en avait résulté un sacré détour. La Serdaigle avait tout de même finit par arrivée jusqu'aux escaliers qui menaient à la tour d'Astronomie.

Grimpée jusqu'à la salle de cours proprement dites, elle salua la prof ainsi que Seth, James et Clarence et s'installa à côté de James, le seul assit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 13032
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 25 Jan 2009 - 16:57

Sans regarder personne spécialement et après un vague (très vague) salut envers la professeur sur son tabouret ainsi qu'aux autres élèves présents, Allanah s'installa à l'écart, assez pour être tranquille mais insuffisant pour paraître dédaigner ses camarades. Ce n'était ni une drôlerie de sa part, ni même un choix conscient mais plutôt une impression qu'elle était soudain bien plus proche de tous ceux qui vivaient à Poudlard, cela même si Lanah ne leur adressait pas la parole.

Elle ne s'était pas décidée à redevenir une ado de 15 ans comme une autre, ni même d'être un peu plus sociable. C'était juste l'épreuve de laquelle ils venaient tout juste de sortir qui lui rendait ces instants, avec d'autres élèves, plus précieux qu'elle ne l'aurait cru. Simplement sentir la chaleur d'être vivant à ses côtés suffisaient à Allanah, la parole était superflue.

Finalement, elle se rendait compte que Poudlard était bien plus important qu'elle ne le croyait dans le passé. L'école restait un toit au dessus de sa tête, plus encore maintenant qu'elle devait vivre aux crochets de Sacha et sous la responsabilité d'Emmanuel Grape, mais c'était avant tout un important pan de sa mémoire. Si ce n'était Sacha, Emmanuel, Charlotte et le petit Noah qu'elle côtoyait quand elle était à la Mansion, Poudlard était son deuxième grand lieu de vie, où elle passait quasiment dix mois sur douze.

Cela vous changeait la perception que vous aviez sur les choses et les gens d'une manière irrémédiable.


Dernière édition par Allanah Raines le Mar 27 Jan 2009 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Toni Scheffer
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 93
Maison : Gryffondor
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 10987
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Mar 27 Jan 2009 - 14:42

Toni monta les marches très lentement. Elle ne souffrait plus de ses cauchemars car elle avait trouvé une façon d'écarter tout risque de mal sensation : elle avait décidé de ne plus rien ressentir. Elle avait donc fermé son coeur à tout ce qui pouvait lui rappeler de près ou de loin les images pesantes de l'invasion du début du mois de janvier. Elle avait honni l'amitié, la complicité, la compassion, la sociabilité, la joie, la haine, la déception, le bien et le mal. Il n'y avait plus rien dans Toni. Tout ce qu'elle faisait, elle le faisait sans émotion.

Désormais, quand elle voyait Jörgen dans un couloir, elle ne souriait plus. Elle ne faisait pas non plus la tête. Elle le regardait et il ne se passait rien. Il ne se passait rien car elle avait chassé tout sentiment, fermé à clé la porte de son coeur sur tout ce qui pouvait le faire battre. C'était plus sûr et ça faisait moins mal.

Il y avait encore les sensations qui la faisaient souffrir. Ce fut plus pénible mais elle y parvint. Elle amputa aussi cette partie d'elle-même. Elle coupa les jambes, les bras et la tête au goût, au toucher, à l'ouïe, à l'odorat et à la vue. Son monde s'était transformé en un vaste néant. Comme la salle de classe où elle arriva.

Dans son corps mort, elle se prépara à vivre les soixante prochaines minutes de néant que lui proposait le cours d'astronomie.

Elle se cala au milieu de la salle car, sans émotion et sans sensation, le regard des autres ne lui faisait plus rien. Rien ne résonnait dans son âme vide. L'écho des murmures et des moqueries ne se répercutait dans rien puisqu'elle n'était plus rien.

Comme elle était aveugle, elle ne remarqua pas ceux qui étaient déjà présents. Elle était sourde aussi. Donc, elle n'entendait pas ce qu'il se passait. Elle resta debout, son sac posé à ses pieds, son nez bouché sur l'odeur du soir, sa langue éteinte sur le goût sucré que laissait la pomme qu'elle grignotait en attendant le début de la suite. Elle mangeait parce qu'elle savait qu'il fallait manger pour alimenter les fonctions vitales de son corps. Mais elle ne mangeait plus par goût ou par gourmandise. Elle se satisfaisait d'une pomme, d'un bout de pain et d'un verre d'eau par jour.


Gryffindor
15 ans - 4ème année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Jill Exsley
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Gain de Gallions : 11782
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Mar 27 Jan 2009 - 17:37

Jill sursauta, en entendant la voix d’un élève qu’elle n’avait pas du tout entendu entrer, manquant de peu de dégringoler de son perchoir. En même temps on n’avait pas idée de s’asseoir en tailleur sur un tabouret surtout quand on avait la fâcheuse manie de ne pas savoir tenir sur ses quilles en temps normal.

« Pas de cours ce soir ? Je me suis encore trompée de jour ? »


- Siii ! Je veux dire… C’est aujourd’hui, ce soir, enfin maintenant quoi…

Là on ne ressentait pas du tout, l’envie profonde de Jill de ne pas voir disparaître le peu d’élèves venus en cours, même s’ils ne s’étaient pas inscrits… Pas du tout…

- Bien sûr, que vous pouvez rester ! Inscrits, pas inscrits, on ne va pas interdire aux élèves d’aller en cours…

Entre temps d’autres élèves entrèrent dans la salle. Alléluia, Jill n’allait pas pointer au chômage ce soir… Du moins avec les évènements récents, il fallait dire que c’était une chance qu’elle puisse encore donner cours aujourd’hui. Jill essayait de faire au mieux, on ne pouvait pas oublier mais on ne devait pas rester coincé dans la douleur de cette journée pour autant. L’atmosphère à Poudlard était lourde, tellement que regagner son appartement même ravagé par ses expériences, était un soulagement. Elle ne laisserait personne dans son cours se faire gagner à nouveau par la morosité, enfin… elle essaierait. Elle dénoua ses jambes et se mit debout face au groupe.

- Les nuages ? Oh… Ce n’est pas important pour le cours de ce soir… Il pourrait même faire du brouillard et grêler que ça ne nous gênerait pas… Disons que, plutôt que d’observer les planètes à distance, on va se promener un peu dessus. Pas réellement bien sûr.

« Je ne suis pas superwoman non plus… »

- On percevra juste la température, la gravité, du moins adaptées pour nous… Et avec ces conditions nous chercherons à déterminer comment pourrait se comporter la magie s’il était possible de vivre sur ces planètes. Vous allez voir, on va faire un essai avec Mars.

Jill utilisa sa baguette pour mettre en place sa simulation, mais ne parvint pas à faire disparaître la porte.

- Bon c’est pas grave… C’est parti !

Hj: Tout est expliqué dans l'autre sujet intitulé "Déroulement et explications". Au moindre doute, n'hésitez pas à poser vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toni Scheffer
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 93
Maison : Gryffondor
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 10987
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Jeu 29 Jan 2009 - 16:33

Le sol était rouge. La nuit était profonde et noire. L’air était celui de la tour d’astrologie. Avec la porte qui n’avait pas disparue, cet indice était le seul qui rappelait la vie terrestre.

Toni qui n’avait plus d’émotion ne s’émerveilla pas. Elle relevait doucement le visage du sol terreux et parcourut des yeux les autres falaises de rocaille ocre et grenat qui les entouraient. Ils semblaient être dans un cratère. La température était fraîche. Un peu plus fraîche que l’hiver en Écosse mais pas insupportable.

Toni qui n’avait plus d’odorat non plus fut complètement remplie par cette illusion. Son sac était toujours à ses pieds. Elle jeta son trognon de pomme en l’air et sortit sa baguette magique pour lui lancer une incantation avant qu’il retombe sur le sol de poussière sienne :

- Windgardium leviosa !

Elle n’avait pas obéit à l’exercice dirigé par la prof mais à sa curiosité. Elle n’avait pas entendu l’énoncé de l’exercice. Seulement, pour la première fois depuis longtemps, elle éprouva une sorte de curiosité pondérée.

Le trognon de pomme, qui avait commencé à redescendre très lentement à cause de la faiblesse de l’attraction magnétique, se mit à remonter dans l’air avec légèreté. La Gryffondor éprouva plus de mal à préciser ses directions. C’était comme si le trognon de pomme pouvait à tout moment dévier sensiblement de sa trajectoire imposée pour aller voler de lui-même un peu plus loin. Mais le sortilège était plus fort que la faible gravité martienne.

Elle jeta ensuite un sortilège d’attraction pour ramener le trognon. Le sortilège mit du temps à agir et la pomme morte arriva sur elle avec la lenteur d’un escargot. Toni l’attrapa et le mangea tel quel, avec ses pépins.

Elle reprit son sac et marcha toute seule vers le pied de la paroi rocheuse pour aller toucher le mur. Elle constata un dépôt de poussière sur sa paume. Elle souffla dessus, rangea sa baguette et sa main dans sa poche.

Elle fit volte face et s’assit sur un rocher pour regarder les autres de loin.


Gryffindor
15 ans - 4ème année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Préfet
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 26
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12015
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Jeu 5 Fév 2009 - 17:25

Bien que l'univers ait viré au rouge, la salle commune ne devait sans doute pas ressembler à ça. Des cratères, des creux, un sol poudreux et l'impression de flotter au milieu de nulle part. C'était presque comme si toute la classe était partie pour un voyage scolaire un peu spécial. La porte aurait été le portoloin reliant les deux mondes et... bienvenue sur Mars!

James grimaça un sourire. S'il arrivait à se distraire grâce à ce qui l'entourait, c'était déjà pas un mal. Il regarda pendant un moment le trognon de pomme de Toni flotter dans les airs, observant avec curiosité ce que la jeune fille lui faisait subir. Le ballet cosmique du trognon de pomme. C'était une idée comme une autre. Lui n'en trouvait pas. Il avait juste le crâne vide de tout ce qui n'était pas ces derniers jours. Il fallait marmonner une formule alors il en jeta un au hasard, de longues années de réflexes lui firent jeter un:


"Lumos!"

Comme on aurait pu s'y attendre, pas grand chose ne se passa. Juste une lumière faiblarde qui vint éclairer le spectacle d'outre-espace. Marrant cette luminosité. Enfin, c'était vite dit.
Ne sachant pas trop quoi faire, loin d'être motivé, il agita vaguement sa baguette, en quête d'inspiration avant de la laisser reposer le long de son corps.
Il devait bien y avoir, quelque part dans sa mémoire, un sortilège sympa, appris en cours cette année ou l'an passé, qui ferait merveille dans le contexte actuel.
Finalement, il jeta un coup d'oeil à son sac, le lança, oubliant la pesanteur différente, l'observa flotter un moment dans l'air, tomber puis rebondir. Il pointa sa baguette sur sa cible, essayant de prévoir sa trajectoire et:


"Incarcerem!"

Des cordes sortirent de sa baguette, se déployant comme autant de tentacules dans un vieux cinémagic au ralenti. Elles flottèrent dans les airs, se rapprochant de leur proie comme un prédateur et finirent par la capturer avec cette même lenteur. D'un oeil morne, James observa le manège.
Si tout avait été aussi ralenti, le Combat Blanc aurait peut-être fait moins de victimes. Ils auraient eu le temps de voir les balles voler vers eux. Il n'aurait peut-être pas été touché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Cullen
Créature Magique
avatar

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 8 Fév 2009 - 21:33

Toni s’était écartée du groupe. Même les parfums aux relents enfantins qui la suivaient où qu’elle aille avaient viré. Elle sentait l’amertume et le vide. Si le vide avait une odeur, Toni en serait le parfum.

Seth sortit sa baguette et regarda de l’autre côté James et ses camarades entreprendre leurs premiers essais. Le Serdaigle, tout terre à terre qu’il était, se demandait à quoi lui servirait de pouvoir lancer un sortilège sur mars attendu qu’il ne comptait pas y aller un jour. Il avait fait assez de voyages étranges comme ça. Il doutait qu’aucun sorcier de cette salle n’aille un jour sur mars, saturne ou vénus pour faire de la magie.

Il s’effectua néanmoins car il était bien plus Serdaigle que cartésien.

En informulé, il lança un sortilège assez simple : avis.

Une nuée d’oiseaux se mit à voler au ralenti sur mars. Ils semblaient se battre contre le vent qui s’éleva soudain, dressant avec lui un mur de sable rouge. Les bestiaux volaient déjà au ralenti. Les bourrasques ne les aidèrent pas mais ils persistèrent à les traverser pour trouver refuge dans le creux d’une falaise. Le Serdaigle se rendit compte que les cris des volatiles étaient sourds. Ils ne piaillaient pas. Aucun son ne sortait de leurs becs pourtant, leurs becs frétillaient. Ils étaient affolés.

Seth les laissa à leur sort. Il essaya un deuxième sortilège sur sa propre main :

- Sectuminima.

Une petite plaie s’ouvrit dans la largeur de sa paume. Du sang coula sous forme de petites bulles rouges qui s’élevèrent dans les airs. Il réitéra avec le sortilège de l’eau.

- Aguamenti.

Et l’eau de couler à l’envers, allant à l’encontre d’une quelconque gravité et formant des poches liquides qui se séparaient et s’additionnaient les unes aux autres. Les gros ballons informes voletèrent doucement jusqu’à toucher Allanah Raines. Seth sourit, avec un dernier sortilège, il éloigna les coyaux d’eau des cibles qu’ils s’étaient choisis :

- Désolé... lança-t-il à Allanah.

La plaie à sa main venait de se refermer.


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Jill Exsley
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 32
Gain de Gallions : 11782
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Ven 13 Fév 2009 - 12:12

« Bon ok… »

Jill se demandait si l’ambiance était semblable dans les autres cours. Sûrement… Dans les cours comme dans la vie quotidienne à Poudlard même. Pour le coup, elle se sentait un peu mal à l’aise… Tout au long de sa formation, on ne lui avait jamais expliqué ce qu’il faudrait faire dans ce type de situation rare. Personne n’avait jamais prévu que cela arrive à Poudlard.

« Je suis sûre que même en les emmenant à Wizardland Paris, ça aurait donné le même résultat… »


- Bon, quelqu’un pour formuler à haute voix ce qu’on peut constater ?

La jeune femme se déplaça avec prudence sur le sol inégalable de Mars. Et oui, que dirait-elle à Zagora, si elle se foulait la cheville ? « Oui, je me suis fait ça sur Mars… »
Elle regarda les élèves, s’il mettait plus de temps encore pour les autres planètes, ils finiraient congelés ou se liquéfieraient.
Les bavardages lui manquaient tout à coup.

- On peut discuter aussi, moi ça ne me dérange pas tant que vous sortez d’ici un peu mieux qu’en arrivant…

Hj : Le prochain qui poste, peut changer de planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Préfet
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 26
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12015
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Ven 13 Fév 2009 - 14:59

Peut-être qu'il ne serait pas devenu, par la force des choses, l'aîné des fils O'Brian. Et peut-être qu'il n'aurait pas eu besoin de la poussière comme prétexte pour yeux humides.
Il se serait amusé de voir les bulles d'eau se former dans les airs. Il aurait ri des oiseaux muets, alors qu'aujourd'hui, il trouvait ce spectacle absolument déprimant.

D'une voix monocorde qui imitait Hermione Granger dans ses meilleurs jours de récitation, James se força à prendre la parole:


"Il fait plus froid que sur Terre la gravité y est moins forte ce qui fait que tout a soudain moins de poids et flotte comme dans un ralenti bizarre les sons et les mouvements sont différents."

Il y avait des moments où il avait le goût de faire "comme si", d'apporter un quelque chose pour alléger la pesanteur ambiante. Et il y en avait d'autres où non. Ni contrôlable ni explicable.

'Désolé professeur.'

C'était difficile d'être motivé à continuer d'apprendre. Tout ce qu'ils avaient appris jusqu'ici n'avait pas servi à grand chose dans ce qui s'était passé.
Il regarda Jill Exsley transformer l'espace environnant d'un autre coup de baguette. Il y avait toujours la porte. Il faisait plus froid, tout avait viré à l'ocre et il sentit comme un poids sur ses épaules, encore plus lourd que ces derniers temps. La nuit était tombée. Ils étaient sur Jupiter. Curieux hasard. Son frère était peut-être le seul élève de l'école à avoir un nom de planète.
Prudemment, James effectua un petit pas en avant et c'était comme si quelque chose l'avait retenu au sol. Ca devait plus ou moins ce que devait ressentir deux aimants qu'on tentait de séparer. Il lâcha un petit rire qui l'accompagnait quotidiennement cette dernière quinzaine. Aigre et faux.

Du regard, il chercha quelle pourrait être sa cible pour la prochaine tentative magie. Un peu plus loin se formait tout un groupe de Serdaigle. Sans prendre la peine de véritablement viser, il lança:


"Cracbadabum!"

le sac d'il ne savait qui se déchira violemment, livres, parchemins et plumes chutant à une vitesse ahurissante. Le plus impressionnant était de voir combien les matières d'ordinaire légères (plumes et papiers) s'étaient rivés avec une précipitation sur-réelles.

"Il n'y avait rien à faire, j'imagine."

le jeune homme ne savait pas exactement ce qui l'avait décidé à prendre la parole. Il en venait presque à espérer que celle-ci soit mal interprêtée. Il n'avait pas envie d'entendre qu'ils avaient fait de leur mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
avatar

Nombre de messages : 847
Age : 29
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 13511
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Dim 22 Fév 2009 - 18:53

La Serdaigle sursauta au son des affaires qui s'écrasaient sur le sol de Jupiter. Ehlana leva à l'allure d'un escargot son sac, vidé de son contenu, mais pourtant avec l'impression qu'il pesait plus lourd que quand il transportait livres, plumes et parchemins.

C'est pas pratique...

Ehlana lança un regard qui se voulait réprobateur vers James sans que cela n'ait l'effet escompté, elle en était quasiment certaine.

La baguette dans la main, Ehlana la pointa vers son livre d'astronomie pour tester un autre sortilège :


- Accio livre.

Son ton sans conviction eut l'effet désiré : la couverture du manuel frémit mais l'ouvrage ne se souleva pas comme le sortilège aurait dû le soulever. Ehlana réitéra une nouvelle fois le sortilège, cette fois d'une voix plus forte, comme un pied de nez à la gravité qui clouait tout au sol. Le livre se leva de quelques centimètres, avant de retomber, soulevant un nuage de poussière.

- On pensait être en sécurité à Poudlard. Comment aurait-on pu croire que la réputation de l'école était en faite un vrai tissu de mensonges ? demanda-t-elle, en écho derrière James.

Comment aurait-on pu croire que des élèves pourraient participer à la mise en lumière de ses mensonges ?

D'un côté, Ehlana enviait presque tout Poudlard de ne pas savoir que des étudiants avaient été du côté des moldus. Ils avaient au moins encore l'illusion qu'il pouvait avoir confiance en leurs camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 13032
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Mer 4 Mar 2009 - 15:18

Le changement de décor avait de quoi déstabilisé. Entre sol et faux ciel, ils étaient cernés de rouge. Mais aussi déstabilisant que cela soit, c'était aussi un émerveillement pour les yeux. Les étoiles et les planètes avaient toujours eu un attrait fascinant pour les hommes alors pouvoir 'être' sur Mars, puis tout de suite après sur Jupiter par magie était comme toucher du doigt le rêve de milliers d'hommes et de femmes, moldus et sorciers, anciens ou contemporains.

Janvier n'était pas un mois propice au balade en maillot, la Serdaigle se drapa dans sa cape car même si la température n'était pas celle réelle de la planète, il n'y faisait pas chaud non plus, même pas du tout. Si sur Mars, la température était supportable, on ne pouvait pas en dire autant de Jupiter. Et comme sur la première planète visitée, Allanah prit le partit d'énoncer les effets de Jupiter sur les sortilèges utilisés, plus pressée de passer à autre chose qu'elle voulait bien l'avouer.


« La gravité largement supérieure de Jupiter face à Mars attire les objets au sol. L'effet du sortilège de James a ainsi été multiplié alors que celui d'Ehlana a été plus ou moins annihilé. On peut supposer que plus les objets visés sont lourds, plus il est simple de les faire tomber ou au contraire plus dur à soulever. La gravité peut aussi avoir des effets sur notre concentration en lançant un sort, comme l'a montré Ehlana. »



Total changement de décor pour le tableau suivant. Jupiter avait laissé la place à Mercure, première planète du système, la plus proche du soleil avec la température conséquente : il faisait chaud. Cette fois, Allanah dénoua sa cape. Un sauna devait avoir le même effet et la Serdaigle pouvait maintenant se mettre à la place d'un homard qu'on ébouillante vivant avant de le manger.

La gravité aussi était différente et Allanah se sentait anormalement légère. Elle fit quelques pas qui se transformèrent en bonds de cabri, qui l'auraient fait sourire si elle n'avait pas si chaud et si le sol inégal et les cratères le parsemant n'avaient pas manqué de la faire tomber à l'atterrissage.

Les deux pieds de nouveau vissés au sol, Allanah sortit sa baguette. Elle faisait rarement cela mais le cours, assez atypique mais amusant, valait cet effort.


« Waddiwasi. »

La petite pierre visée fut expulsée droit devant Allanah, sauf que la gravité aidant, elle mit du temps à tomber au sol et elle souleva un nuage de poussière quand elle y arriva finalement. Même effet que le sortilège que Seth avait lancé sur Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
James O'Brian
Préfet
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 26
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12015
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Jeu 5 Mar 2009 - 12:42

James avait murmuré un "pardon, c'était pas....". Intentionnel? Ben, si, un peu. C'était le but, de faire des sortilèges bizarres. Il ne savait juste pas que ça aurait cet effet-là ni même que ça tomberait sur elle. Quand à savoir s'il aurait fait la même chose en toute connaissance de cause, c'était une autre histoire.
Le voyage stellaire continuait et ils venaient de déménager sur Mercure. Mercure et ses cratères. Mercure et sa chaleur qui donnait envie de poser ses fesse dans un camp de naturiste. Ca se fait pas à Poudlard. Mercure et sa pesanteur qui rendait la température encore plus difficile à supporter. Mercure et sa lumière. La planète la plus proche du soleil, ça avait de quoi vous éblouir.
Mercure, son deuxième prénom. Ses parents avaient fait dans le planétarium. Y avait des gens comme ça.
Allanah fit un petit essai magique, ce qui lui arracha un haussement de sourcils de surprise. Allanah qui joue à la sorcière, c'était comme le calmar qui jouerait au monstre du loch Ness. Enfin, plus ou moins.
Mais, non, ce qui l'intéressait, c'était Ehlana en ce moment. Ehlana et ses quelques mots qui lui donnaient soudain des envies de discussion, lui qui avait gardé le silence depuis... que c'était arrivé. N'ouvrant la bouche que pour prodiguer sourire et réconfort, il taisait la plupart du temps ses pensées pour éviter de rouvrir la plaie et ruiner ses propres efforts... Enfin, quand il ne se taisait pas par peur de laisser échapper un gémissement mal approprié avec sa devanture de calme maîtrisé.

On était en cours alors il tenta un petit sortilège pour le principe.


"Recuro"

'C'est pô très efficace.'

Un nuage de poussière grisâtre s'éleva brièvement pour retourner s'affaler au sol avec une rapidité déconcertante. Comme sur Jupiter quoi.
Youpi.
Il était temps de s'occuper des choses sérieuses. Ou graves, plus vraisemblablement. Le jeune homme céda à l'attraction mercurienne et s'assit un peu brutalement, la baguette pendant dans une main.


"Mercure, à l'instar de Jupiter, a une pesanteur beaucoup plus importante que notre bonne vieille terre. Le mouvement y est possible, comme Allanah nous l'a montré, mais pas mal réduit et contraint par des lois supérieures.
La chaleur déssèche et je serais curieux de... Aguamenti!"


Comme on pouvait s'y attendre, le sort eut un effet passablement différent de celui de Seth sur Mars.
L'eau frôla le sol avec un grésillement avant de s'envoler vers le plafond en spirale de vapeur.


"La chaleur doit également changer la nature de certains sortilèges."

Pof et... bienvenue sur Saturne.

'Où sont les anneaux?'

Il n'avait jamais vu autant d'alternance jour/nuit de toute sa vie. Et il n'y avait plus de saison. Après l'été infernal, l'hiver glacial. Une seule solution:

"Incendio!"

Les flammes demandèrent plusieurs répétitions pour accepter de prendre mais un beau feu finit par envahir l'espace. Toujours assis, James en vint finalement à ce qui l'intéressait.

"Jusqu'ici, personne n'avait réussi à violer nos... défenses. Donc, elles devaient être réelles. On a juste... trouvé plus fort que nous."

'Et perdu.'

Peut-être par prétention.

"Mais, Ehlana a raison.. Comment avoir confiance maintenant? Est-ce qu'on ne devrait pas plutôt apprendre à se battre...? Développer des techniques de défense? Découvrir quelque chose qui nous servirait contre les balles pour éviter les dégats..."

Ou ne pas permettre qu'il s'en produise d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
avatar

Nombre de messages : 847
Age : 29
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 13511
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Jeu 5 Mar 2009 - 20:49

Non, pas d'anneaux. A qui il fallait se plaindre pour ce manque d'anneaux ?
La seule chose de bien sur Saturne (en dehors des anneaux), c'était la gravité, la même que sur Terre. De ce côté là, pas besoin d'un temps d'adaptation, on était déjà comme au bercail. Sauf qu'il faisait froid, l'antipode même de Mercure. Ils allaient finir par tomber malade avec ces changements soudain.

Alors quand James réussit brillamment son sortilège et qu'un grand feu se mit à crépiter, Ehlana s'y dirigea tout naturellement, mains en avant pour profiter de la chaleur, s'assit même à côté de James qui avait embrayé sur LA conversation qui était sur toutes les langues à Poudlard.

D'un coup de baguette, la Serdaigle amena jusqu'à elle les restes de son sac. Un second sortilège fit retrouver son intégrité au dit sac, dans lequel elle fourra son manuel d'astronomie, plumes et parchemins qu'elle avait aussi emmené et tendit le dernier truc qui lui tomba sous la main à James... une barre céréalière ! Bah oui, qui disait feu de joie disait grignotage au coin du feu.


- Al, attrape !

Un paquet de bonbon par là bas parce que ce n'était pas parce qu'elle faisait la tronche à tout le monde qu'elle ne méritait pas un petit quelque chose.

"Mais, Ehlana a raison.. Comment avoir confiance maintenant? Est-ce qu'on ne devrait pas plutôt apprendre à se battre...? Développer des techniques de défense? Découvrir quelque chose qui nous servirait contre les balles pour éviter les dégâts..."

Ah mais non, tu as juste besoin de savoir utiliser un Stupéfix et tu es sauvé ! pensa ironiquement Ehlana après le discours de James et en plus, c'était le maître en la matière qui disait cela (ou presque).

Ehlana ramena ses jambes contre elle pour continuer par quelque chose qui en valait la peine.


- Je ne sais pas si on sera encore attaquer, du moins à Poudlard. En plus, on ne sait rien du pourquoi de cette attaque. On ne peut pas non plus apprendre à se défendre d'un ennemi dont on ne sait rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 13032
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Ven 6 Mar 2009 - 11:47

Allanah attrapa au vol le paquet que lui envoyait Ehlana, sans savoir ce que c'était. Quand elle ouvrit les mains, elle ne commenta par rien d'autre qu'un...

« Merci... »

... assez faible, sans savoir ce que ce geste anodin lui faisait. Elle n'y était tellement plus habituée qu'elle ne savait pas quoi en penser. Elle débattit un instant avec sa conscience avant de s'assoir près du duo. La professeur avait bien proposé de discuter auparavant et être assis n'avait jamais empêché de lancer des sortilèges.

« La gravité est égale celle de la Terre, les sortilèges ne sont donc que peu altérés par la planète. Il ne doit bien y avoir que le froid pour nous empêcher de sortir nos mains de nos poches pour utiliser notre baguette... »



Le décor avait finalement changé une nouvelle fois, à croire que le sortilège réagissait à leurs paroles et s'activer dès qu'il entendait un embryon de réponse à la question générale posée en début de cours. Saturne et ses anneaux avaient ainsi laissé la place à Neptune, seconde planète bleue du système solaire, et plus froide s'il était possible que Saturne.

Ces gestes étaient quelques peu ralentit mais rien en comparaison de Jupiter ou Mercure dans l'autre extrême. Pire était le feu dont l'action avait été considérablement amoindrit et ne qui se substituait franchement pas à une bonne cape, voir aussi une écharpe, des gants et un bonnet.


« Tu crois que ça servirait à quelque chose ? Ce n'est tout de même pas à nous de nous battre. Et il y avait des sorciers avec les moldus et si nous n'avons pas non plus su nous défendre face à eux, comment croire que l'on pourrait rivaliser avec les moldus ? »

Ce n'était pas parce qu'elle avait lancé un sort qu'elle avait confiance en la sacro-sainte supériorité des sorciers. Les événements leur avaient de tout façon démontraient qu'ils n'étaient pas à l'abri de trouver plus grand que soi. Et dans le même genre, James se rendait-il donc compte de ce qu'il disait ? Croyait-il vraiment que les professeurs de Poudlard allaient les transformer en machines de guerre qui savaient se battre ? Ou que le Ministère accepterait de les mettre face aux dangers ?

C'était toujours après les drames que l'on découvrait les faiblesses de ce qu'on pensait imprenable et que l'on palliait à cet état de fait. Si Poudlard n'était pas intouchable, il allait forcément le devenir sous peu.



HJ : Plus que Vénus et on pourra être fier de nous Le Théo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
James O'Brian
Préfet
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 26
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12015
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Ven 6 Mar 2009 - 17:11

Une barre chocolatée plus tard (il paraissait que ça remontait le moral) et ils atterrissaient (aneptunaient) tous sur Neptune. Il faisait un froid d'enfer.

'J'ai bien fait de faire un feu.'

Le déchirement du papier rompit le silence soigneusement entretenu, parfois entre-calé de quelques paroles.
Il se servit de l'emballage pour faire une rapide expérience magique: faire virevolter le léger objet comme une ballerine. La danse du papier fut un peu plus lente qu'en temps normal (par temps normal, il fallait comprendre sur Terre). Ses propres gestes lui semblaient vaguement empatés mais moins qu'ils ne l'avaient été sur Jupiter.


"On pourrait dire que nous nous situons quelque part entre Jupiter et la Terre, plus proche de la Terre quand même. La gravité y est légèrement supérieure, on s'y sent alourdi et les actions des sorts sont plus lentes. Un Carcbadabum y sera plus violent que sur notre planète et un Wingardium Leviosa moins efficace."

Ca devait suffire, non?
Hop!




'Bienvenue sur Venus.'

La planète de filles. On avait presque l'impression d'être sur Terre. Sauf qu'ils avaient plus chaud. Et on baisse le feu.
Et James qui ne faisait même plus mine de s'intéresser aux planètes pour elles-mêmes. Après un rapide sortilège pour raviver le feu (ardu le sortilège):


"C'est peut-être pas à nous de nous battre mais c'est à nous de savoir nous défendre, non? On peut pas attendre, les bras en croix et dire: allez-y, vous avez tué mon frère, prenez-en un autre."

James se tut soudain, le regard vide. Il aurait mieux fait de se taire. La douleur s'était réveillée et son masque de sérénité tremblotait.

"Je..."

'Pense aux autres, ressaisis-toi!'

Au prix d'un effort, il affecta le retour à la normale.

"Ce que je veux dire, c'est que... on peut pas être défaitiste comme ça. On peut pas attendre. On ne peut pas laisser l'espoir nous fuir. Sans espoir, on ne vit plus."

'Regardez-nous.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toni Scheffer
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 93
Maison : Gryffondor
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 10987
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   Sam 7 Mar 2009 - 12:28

Passivement, Toni regarda les différents décors se suivre. Elle était restée assise sur son rocher mais quand on passa sur Jupiter, puis sur Mercure et Saturne, son siège rocheux disparu. Elle convint qu’il valait mieux rester debout plutôt que de se laisser surprendre comme la première fois et de finir sur les fesses.

Elle écouta sans émotion Ehlana, la prof et James discuter des évènements du début du mois. Comme elle en avait perdu l’habitude, elle ne remarqua pas qu’il était douloureux pour le Poufsouffle d’en parler sans se laisser submerger par l’émotion. Un fond d’amertume essaya de s’en prendre à son cœur mais Toni le barricada et se leva doucement pour marcher vers eux.

« Ceci est l’image de Gern » souffla une petite voix quand sa mémoire lui ramena devant les yeux, le visage du Poufsouffle qui s’anima, dans son imaginaire, en surimpression sur celui de James.

Avec sa baguette, un peu pour rire et un peu pour elle ne savait pas trop quoi, Toni lança un sortilège :

- Accio bonheur !

Rien ne se passa. Elle ne devait plus vraiment savoir à quoi ça ressemblait le bonheur.

Elle sourit à la classe, se trouvant très mal placée pour des discours sur la combativité. Elle ne ressentait pas le besoin de comprendre ce qui était arrivé car elle ne ressentait plus.

- Dans ces cas-là,
dit-elle d’une voix drainant des restes de sourire mélancolique, je suppose qu’on doit se dire qu’il faut avancer. Aller chercher le bonheur où il se trouve encore car visiblement, aucune formule, ni sur Vénus ni sur Terre, ne nous l’amène sans qu’on y travaille. Le Combat Blanc a volé des choses qu’on doit retrouver et a mise en relief ce qu’on doit améliorer. Personnellement, j’ai plus envie... je ne sais plus me battre et je pense que j’ai jamais su.

Toni se tourna vers son professeur :

- Professeur, je peux sortir, s'il vous plaît ? Je ne me sens pas bien.


Gryffindor
15 ans - 4ème année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours d'astronomie - la magie sur les planètes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours d'astronomie - la magie sur les planètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Salles de classe :: La Salle Juge Lara Impartial-
Sauter vers: