Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours de DCFM n°1: Les inferi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Isis Kitlee
Préfète
avatar

Nombre de messages : 1141
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12856
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Mar 2 Déc 2008 - 13:14

Isis avait une fâcheuse envie d'en tuer un autre, O'Brian. Mais quel Troll, mais quel Troll... ce n'est pas de faire perdre des points qu'il faut mais rattraper ceux perdu par sa préfète... et qui est carrément loin d’être capable de les récupérer. Mais bon, O'Brian, il a encore rien capter. Un vrai boulet.
De toute manière, la question est comment on a put le choisir en tant que co-préfet ? C'est un choix imbécile. Du n'importe quoi en baguette. De toute façon, à la base, choisir Isis pour incarner une préfète fallait avoir un grain mais choisir James fallait avoir plus qu’une araignée au plafond.
Toute façon, depuis que la BRIME est arrivé dans ce château le corps professoral va pas bien. Les deux spécimens du ministère ont beau avoir été viré de leur fonction, les dommages sont toujours visibles. Et puis, c’est pas près de changer, vu que ce cours c’est du n’importe quoi… et depuis quand on utilise la magie noire. On est pas à Durm…

pense : Oh Merlin, ce truc bouge encore, à l'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiideuuuuuuuh.

Le cadavre continuait à avancer comme ci de rien n'était.
Isis, elle, paniquait intérieurement ce qu'extérieurement tout le monde avait du remarquer. Elle n'a jamais su garder le contrôle de ses émotions. Elle enviait les Adel qui quoi qu'il arrive reste impénétrable. C’est pourquoi elle préférait se concentrer sur la crétinerie des soi-disant adulte et responsables de ce château.

Son courage n'avait ne cesser de lui répéter de se tirer de cette classe, d'embarquer avec elle O'Brian - parce que tout de même elle l'aime bien - et de se réfugier dans le bureau de Rosemont en criant au scandale de la présence d'un cadavre transformé en Inferi en cours de DCFM.
Bien sur c'est ce qu'elle devrait faire. C'est l’action la plus sensée, intelligible et rempli de bon sens.
Alors Isis se demandait toujours pourquoi elle avait formé un bouclier autour de Victoria, James et elle quand l'inferi a voulu choper la main de la serpentard. Ca c’est bien un truc stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Swan
Préfète
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 25
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 10373
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Mar 2 Déc 2008 - 15:10

- Fais gaffe O'Brian, t'as pas demander la parole...

Je lui fais un big smile, avant de tourner mes yeux vers le prof. C'est pas un prof qui va changer mon caractère en m'envoyant au tableau. J'ai toujours cherché les coups, les points en moins, les punitions. Chercher la petite bête... Le sablier des Serpentard sera vide avant que je ne m'arrête de provoquer. Ou alors, le prof se lassera avant moi.
J'ai pas peur, non. Peur de quoi ? On est en cours, et Ackroyd, c'est un prof. Il a beau vouloir faire son méchant, il déchaînera jamais un Inferius contre nous, sinon il sera renvoyé et envoyé à Azkaban.
Alors j'ai pas peur.

J'ai pas peur, mais j'avoue que le cadavre est assez impressionnant quand même. Une personne normalement constituée se serait enfuie en courant. Moi, je matte le cadavre avec une curiosité presque morbide. Un peu comme les gosses quand ils observent une chose qu'ils ne connaissent pas...

Quand le prof a appelé mon nom, je me suis levée de ma chaise sans un mot, emportant ma baguette avec moi.
J'ai rejoint Kitlee et O'Brian, les yeux rivés sur le drap. Et puis j'ai écouté le blabla du prof. Môsieur n'aime pas être interrompu. Le pauvre... On lui a pas dit que les élèves de Poudlard étaient particulièrement indisciplinés ? Tellement que la BRIME est venue l'année dernière, et qu'ils l'avaient chassée ?

La morte s'avance vers notre petit groupe de trois, et moi je bouge pas. Elle tend la main vers moi. Je suis prête à la lui péter et lui retournant les os. De toute façon, elle est déjà morte, alors elle sentirait rien. Et moi, ça me défoulerait...
Au lieu de ça, je lève ma baguette et la dirige droit sur son visage.


- Lacarnum Inflammare.

J'ai prononcé le sort à voix haute, mais j'aurai pu le lancer en informulé. Mais au moins, le prof verra que, c'est pas parce qu'on fout la bouse qu'on est forcément troll.
Une boule de feu s'échappe de ma baguette et je reporte mes yeux sur le prof, avec une petite lueur de défi dans le regard.


- Le feu. Les Inferi sont des créatures des ténèbres et 'vivent' dans la noirceur. Ils craignent la lumière ou la chaleur, même si cela ne les détruit pas et ne fait que les repousser.
Ce sort, à ce que j'ai lu, est le plus efficace contre les Inferi, à condition qu'ils ne soient pas toute une armée.
Je ne sais pas comment les éliminer définitivement, mais je serais plutôt d'accord avec O'Brian.


Je baisse ma baguette en continuant de toiser le prof. J'ai déjà dit que j'avais pas peur ?

Où j'ai appris tout ça ? A la bibliothèque. Je suis une sorte d'autodidacte et, si quelque chose m'intéresse, j'attends pas que les profs me l'enseignent pour faire des recherches là-dessus.
Je me suis intéressée aux Inferi y a pas longtemps, alors, ouais, je connais quelques trucs sur eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 51
Gain de Gallions : 10356
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Sam 6 Déc 2008 - 13:20

Prise de paniquen la créature recula de deux bon mètres et allait se remettre en marche lorsqu'Antiochus l'en empêcha.

Un petit sourire sarcastique s'empara du visage du profeseur en l'espace de quelques secondes. Voilà, il avait réussi. Il avait réussi non pas à effrayer ses élèves, mais à les faire véritablement entré dans le sujet pour arriver à tirer quelque chose d'eux. Et ça valait le coup. Il avait ainsi pu avoir un aperçu du caractère de chacun, de la manière de fonctionner de chacun, et de leur vie.

Mais ils n'étaient pas encore au bout de leurs peines.

- Enfin. 5 points à Poufsouffle, 10 à Serpentard, dit-il en soutenant le regard de Miss Swan. Et tâchez de suivre en silence car les travaux pratiques n'auront rien de... comment dîtes-vous les jeunes, "Fun"?

D'un léger mouvement de baguette, Antiochus fit reculer définitivement l'inferius et enjoignit les trois élèves à regagner leur place. Pendant ce temps, le professeur fit danser l'inferius devat le reste de la classe. Le corps manipulé ondulait devant des regards médusés ou dubitatifs, le tout jusqu'àce qu'il lui ordonne de revenir s'asseoir sur la table.

- En théorie, ce qu'ont dit vos camarades est vrai.On peut se débarrasser d'un inferius en tuant le Mage Noir qui le dirige.

Antiochus envoya un regard lourd de sens à O'Brian. Il comprendrait ce qu'il y avait à comprendre. A une certaine époque cette seule allusion aurait suffi au professeur pour... vous voyez.

Le problème comme je vous l'ai dit, c'est qu'un inferius peut être manipulé à distance. Ainsi, les fois un le Mage Noir est derière sont extrêmement rares. Dans l'Histoire du bureau des Aurors du Ministère, trois cas ont été recensés en ce sens, et encore parce que les trois Mangemorts étaient particulièrement sots.

Le professeur se mit en marche à travers les rangs à mesure qu'il dispensait son cours théorique. De son côté, la créature au regard vide attendait toujours un ordre quelconque. Ce qui était curieux, c'est que son visage ne laissait apparaître aucune note d'aggressivité ou de méchanceté. Elle n'était qu'un jouet.

- Le feu est l'un des deux éléments qui permettent de faire reculer un inferius car il symbolise l'enfer. L'inferius n'a pas conscience de sa mort. Le feu le fait fuir car il le rapproche de sa réalité.
Le vent peut également jouer, mais dans ce cas, l'effet est purement physique. de faible constitution, ou à moitié déomposé, l'inferius subit de plein fouet les rafales de vent.

Le professeur marqua une pause pour laisser à tout le monde le temps de soigner sa prise de note.

- Que savez-vous à propos du Styx? Que pouvez-vous m'en dire? Chambers. A vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sothis Chambers
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 169
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 10558
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Sam 6 Déc 2008 - 21:08

La réaction du professeur fut radicale. La baguette de James qui atterrit dans sa main, une impression d'une brise glaciale, ce qui ne serait pas étonnant puisque le professeur manipulait les éléments. Sothis frissonna légèrement. Cependant, Ackroyd reprit son cours, expliquant la raison pour laquelle les inferi étaient choisis. Hop, prise de note pour Sothis qui nota les points importants: simplicité d'utilisation, manipulation à distance, avantage du mage noir qui n'est pas confronté à son ennemi.

Ah, le professeur avait quand même réservé quelque chose aux trois élèves "perturbateurs". Sothis fut inquiet quand Ackroyd laissa comprendre le le cours traditionnel s'arrêtait là pour l'instant... Une lumière verte que Sothis n'avait jamais vue, puis une forme recouverte d'un drap blanc sur le bureau du professeur. Sothis sut de quoi il s'agissait et fut pris d'un haut de cœur. Tachant de contrôler son dégoût, il garda un visage neutre et impassible, malgré son envie de vomir. Il n'écouta pas Ackroyd parler, ses yeux restaient figés sur le drap blanc, dans la crainte de voir le corps s'animer d'un moment à l'autre. Et ce qui devait arriver arriva. Le professeur lança un sort sur le corps qui s'anima avant de laisser le drap glisser sur lui, ou plutôt sur elle car c'était une femme. Ackroyd demanda alors aux trois punis comment se débarrasser d'un inferius.

A vrai dire, il n'écouta pas vraiment ses camarades. Enfin si, mais vaguement, l'important, c'était qu'il avait compris les idées qu'ils avançaient. Sothis attendait avec impatience le moment où le professeur rappellerait sa créature. Il admirait ses trois camarades qui ne paraissaient pas plus impressionnés que ça! Sauf Isis peut-être, mais Sothis lui, n'aurait pas été plus fier qu'elle.
En tout cas, ils se débrouillèrent bien. D'ailleurs, ils reçurent des points de la part du professeur morbide (^^). Quand ce dernier prit la parole pour expliquer encore une fois, ce fut l'occasion de faire une nouvelle prise de note. Les choses les plus importantes bien sûr car c'était chiant d'écrire les phrases entières. Ackroyd fit ensuite une pause. L'occasion rêvée pour Sothis de rêvasser. Mais quand le prof reprit la parole, il entendit deux mots: "Styx" et "Chambers". Ah mais c'est lui! Sothis releva la tête précipitamment, se demandant s'il avait bien compris ou non. Mais le regard d'Ackroyd posé sur lui ne mentait pas: c'était lui qui était interrogé... Mince! C'était bien le premier cours où Sothis ne voulait pas participer et voilà qu'il était interrogé! Sur un truc difficile en plus! Styx, c'était le nom du chat de Mamie Chambers mais cela n'intéressait sûrement pas le prof. Bref, il réfléchit alors... Pourquoi elle l'avait appelé ainsi... En moins d'une demie seconde, tout lui revint en tête: ses brèves lectures à la bibliothèque de Poudlard sur l'Enfer, la Mythologie Grecque... C'est ainsi qu'il répondit:


"Je crois que le Styx est le fleuve menant à l'Enfer mythologique. Il me semble avoir lu quelque part que les Inferi pourraient éventuellement se renforcer en plongeant dans ce fleuve, car l'eau les renforcent je crois. Peut-être est-ce un endroit où on pourrait "conserver" les Inferi... Seulement, j'ai lu peu d'informations dans les livres à ce sujet. Alors est-ce que le Styx dont je parle existe vraiment? Je ne sais pas du tout...."

M'enfin, le Styx du prof existait sûrement sinon il n'en parlerait pas. Razz Bon, il était peut-être à côté de la plaque avec l'histoire du Styx mais fallait tenter. De toute façon, Ackroyd n'allait pas le manger hein?! Au pire, il passerait un sale quart d'heure avec la "jolie" dame ^^".


"Désolé, il y a sûrement des fautes d'orthographe, mais je n'ai vraiment pas eu le temps (ni la force XD) de relire. J'ai posté vite pour ne pas bloquer le cours (vu que Sothis est interrogé) malgré mon absence. J'espère que c'est correct...^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 25
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 10288
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Dim 7 Déc 2008 - 9:46

Le petit numéro d'Ackroyd n'avait rien d'amusant et j'avais du mal à comprendre les réactions de ses trois victimes. Je me faisais toute petite au fond de ma chaise en attendant que l'orage passe. Les autres, je ne sais pas. Mais moi, c'est le premier inferius que je voyais en vrai et ça m'a foutu les jetons. Il ne me viendrait pas à l'idée de répondre ou de répliquer une fois de plus. Ackroyd n'est pas un enfant de chœur, tout le monde le sait. S'il a déjà ensorcelé un cadavre comme exemple dans le cours théorique, allez savoir ce qu'il aura prévu pour les travaux pratiques... Reste encore à savoir s'il fait tout au feeling ou s'il a vraiment un plan de cours dans la tête.

J'avais beau être Gryffondor, je trouvais ça effrayant, ce cadavre, cet echo d'une vie disparue me donnait des frissons. Qui sait de quoi était morte cette pauvre femme? Elle avait l'air encore assez jeune. Quelle avait été sa vie? Que diraient ses proches s'ils savaient son corps là, comme ça, dans cet état?

Je secouai la tête et tentai de faire un petit sourire à Meghan, mais le coeur n'y était franchement pas. Je me résignai à suivre les élucubrations du professeur qui malgré tout étaient intéressantes. Je ne pensai pas avoir à me retrouver un de ces quatre nez à nez avec un inferius, mais bon... ça ferait plaisir à papa de voir que j'apprends des choses en cours.

Ackroyd interrogea Sothis sur le Styx. Sa réponse n'était pas dénuée de bon sens, toutefois, j'avais envie de la prolonger. Je me risquai donc à lever la main pour demander la parole.


- Si l'on tient compte du fait que les inferi n'ont ni âme, ni sentiments, si j'en crois le livre de Quentin Jentremble, il faudrait leur rappeler leur mort, d'où cette question sur le Styx. Enfin, je crois... dis-je en baissant le regard. Donc, un élémentaliste qui maîtrise l'eau serait en mesure de projeter une illusion suffisante du Styx pour renvoyer le cadavre à la réalité de son état et lui faire définitivement passer le Styx.

C'était juste une idée... Mes explications n'étaient certainement pas très claires. J'aurais au moins eu le mérite d'essayer. Derrière mon bureau je me fis toute petite et me recroquevillai avant de recevoir la sanction définitive de ce dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn Evans
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 153
Maison : Serpentard
Année : 6ème
Gain de Gallions : 10403
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Mer 10 Déc 2008 - 16:35

Je savais bien qu’il était fichu de nous en emmener un ! Il est génialement timbré !

Shawn écoute avec attention la réponse de Tuppence. Une amie de Meghan. Elle sait pas mal de trucs sur le Styx c’est impressionnant. Heureusement qu’on lui a pas demandé à lui. Il aurait probablement répondu que c’était l’espèce de pommade que se passe constamment les nanas sur les lèvres et qu’elles rechignent à partager.
« Oh t’abuse je venais de mettre mon styx ! »
Les filles c’est comme les fourmis. Pas prêteuses.

Sauf que visiblement, ce styx là il a un rapport avec les inféri.


Je me disais aussi …

Il jette un œil interrogateur à sa voisine. Une petite Poufsouffle. Pas très grande et joli minois. Elle connaît elle le Styx ?

Tuppence continue sa théorie. Il s’est paumé au niveau de l’illusion là. Comment un Styx peut renvoyer une illusion il en a pas la moindre idée. Il s’essaie en bon élève qui prend des notes et ça lui réussi pas des masses. Sa plume fait des siennes. Des ratés. Faut dire, elle a pas pour habitude de prendre des notes, on peut pas lui en vouloir. Il soupire bruyamment avant de percevoir la dernière phrase. Passer le Styx. Ça, ça lui rappelle un truc.


Il a pas parlé d’un fleuve Chambers ?

Un vague écho de cours concernant la civilisation Egyptienne lui revient en mémoire. Il se penche vers Géraldine et murmure discrètement.

« Le Styx c’est le passage des morts c’est ça ? »

Heureusement qu’on lui a pas demandé. Il tâche de prendre l’air de celui qui sait et qui vérifie que sa voisine sait aussi qu’il sait. Sans grande conviction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 51
Gain de Gallions : 10356
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Les inferi   Sam 13 Déc 2008 - 8:59

A la réponse de Sothis, Ackroyd acquiesça en attendant un peu plus de détails de la part du jeune Serdaigle. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Il reprit donc sa marche dans les rangées en grimaçant, visiblement déçu du niveau général de la classe.

Finalement il se demanda si emmener ces jeunes à Inverness était une bonne idée. Première prise de conscience de Professeur consciencieux? Certainement pas. Il considérait que si un incident se produisait, Stankovitch en profiterait pour l'écarter du bureau des aurors.

Depuis que le Ministère avait reconnu dans un rapport public que les mages noirs déclarés ou reconnus comme tels avaient pratiquement disparu, Stankovith faisait de son mieux pour éliminer de son bureau les aurors les plus gêneurs ou sulfureux. Et malgré ses efforts démultiplié, Antiochus n'était pas bien en Cour... Pour l'instant, la seule chose qui l'avait sauvé, c'était que de nouveaux faits étranges se produisaient mêlant moldus et mages dans de bien sombres attaques. Divers bruits circulaient à leur propos. Pour certains, c'était l'âme de Voldemort qui cherchait à renaître... Pour d'autres, un nouveau genie du mal s'éveillait en silence.

Mais Antiochus n'eut pas le temps de poursuivre sa réflexion. La fille Beresford venait de prendre la parole après l'avoir demandée. Enfin. pensa-t-il. Son intervention bien qu'embrouillée ne manquait pas d'a propos.

Antiochus appréciait Lannig. Il le considérait comme un bon auror et se demandait ce que valait sa fille en matière de Défense Contre les Forces du Mal.

- Ce que vous dites n'est pas faux, mais incomplet.
Logiquement, les inferi ne craignent pas l'eau. Inconsciemment, il s'agit pour eux un d'un élément qu'ils ne peuvent pas craindre car ils ne peuvent s'y noyer... vu qu'ils sont déjà morts.
Mais si, en contrôlant assez bien cet élément, vous pouvez créer un fleuve sombre, au débit incontrôlable, alors vous les reverrez, en les prenant dedans, à leur propre passage dans la mort. Un inferius qui revoit sa propre mort n'est plus un inferius mais un simple cadavre.
Comme vous le disiez Evans, le Styx, c'est le passage des morts.

Ackroyd repartit vers son bureau et fit face à la classe.

- Oubliez ceci. Personne dans cette salle ne peut maîtriser l'eau dans ce sens là hormis moi. Concentrez-vous sur le sort que vous a montré Miss Swan. Lacarnum inflamare.
Rotation complète du poignet, inflexion brutale vers l'objet que vous souhaitez brûler.
C'est un sort simple que vous devez tous connaître.

De quelques mouvements de baguette, Antiochus fit disparaître le cadavre qui gisait derrière lui.

- Sawn, O'Brian et Kitlee, vous participerez aux TP. Que les autres qui le souhaitent lèvent la main.


HJ: veuillez indiquer dans le sujet inscription si vous voulez participer à la seconde partie du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cours de DCFM n°1: Les inferi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Salles de classe :: La Salle des Quatre Fondateurs-
Sauter vers: