Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TP Méditation Runique : Eden Sanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pr. Xaël McEwan
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 31
Gain de Gallions : 12990
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: TP Méditation Runique : Eden Sanders   Dim 26 Oct 2008 - 10:18

HJ : Uruz ou Ehwaz peuvent être ta ou tes runes de méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xaelmcewan.deviantart.com/
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11732
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: TP Méditation Runique : Eden Sanders   Ven 31 Oct 2008 - 14:28

Eden regarda les autres s’affairer pendant dix longues secondes. Son esprit travaillait rapidement à la recherche d’une excuse qui lui épargnerait une méditation qui dévierait forcément vers des univers qui ne lui conviendraient pas. Les runes l’intéressaient et la captivaient ordinairement. Mais la méditation était la dernière chose qu’elle avait envie et besoin de faire en ce moment. Déjà une silhouette se profilait dans son esprit. Elle la chassa d’un soupir bruyant qui lui attira quelques regards courroucés. Certains étaient déjà en état de paix intérieure visiblement.
Elle ouvrit de grands yeux ronds et offrit un visage paniqué au professeur avant de se ressaisir et de faire mine de farfouiller dans son sac, à la recherche d’une baguette qui se trouvait déjà à ses côtés.


Si quelqu’un tousse, je sors en prétextant un mal au ventre.

Elle jeta un œil perdu à ses camarades, qui les yeux fermés n’avaient ni picotements de la gorge, ni allergies à la méditation.

Si le prof me regarde, je simule la crise d’hypoglycémie et je me taille à l’infirmerie.

… Sauf que le professeur McEwan ne leva pas les yeux sur elle.

Eden lança un œil désespéré à la porte qui ne lui avait jamais paru si loin. Tentée de sortir, partagée entre une fierté qui lui interdisait de quitter le cours comme une peureuse et l’envie de ne pas se fourrer dans une situation qu’elle ne maîtriserait pas.

… Ce qui ne me tue pas me rend plus forte… Je peux toujours faire semblant.

Ravalant une angoisse qui s’avérait plus épaisse que sa gorge, Eden se rassit correctement et tenta de se remémorer un début de marche à suivre qu’elle n’avait ni écoutée ni comprise.
Elle lança un discret coup d’œil à James, un peu plus loin, dont l’intense concentration semblait se relâcher par moment, lorsque ses lèvres paraissaient vouloir esquisser l’ombre d’un sourire.


Mais il va s’endormir !

Eden tourna ensuite la tête vers Derek. Il farfouillait dans un petit livre… Le prof en avait parlé de ce truc. Ah oui, le grimoire. Où était le sien ? Elle farfouilla bruyamment dans son sac dont le contenu, aussi divers qu’impressionnant ne révéla pas le petit livre à première vue. Consciente du charivari dont elle était responsable, Eden tenta de faire sans.
Visiblement quelque chose dans le grimoire inspira Derek puisqu’il marmonna une formule qu’Elle peina à entendre. Un Protégo quelque chose.
Des bribes d’instructions revinrent en mémoire à Eden. Toujours se protéger. La formule c’était quoi déjà ?


- Protégo …instantaném ?

Rien.

Bon alors heu….

- Protégo inhumanen.

Non c’est nul ça.

Lorsque Derek marmonna à nouveau sa formule elle se concentra sur le second mot et s’éclaira d’un sourire ravi lorsqu’elle en saisi la consonance.

- Protégo instanem !

Elle baissa légèrement les yeux, son murmure étant sorti bien plus puissant que prévu.

Et après ?
Et après tu fais semblant de méditer et tu… récite l’alphabet à l’envers tiens ! Ça t’occupera.

Z…Y…X…W…V…U…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11732
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: TP Méditation Runique : Eden Sanders   Ven 14 Nov 2008 - 19:21

Le problème avec l’alphabet c’est qu’au bout de trois fois, même en changeant de sens, ça tape sur le système.
Ça rend dingue.

Eden entama donc quelques chose de plus poétique.


Etre, ou ne pas être, c'est là la question. Y a-t-il plus de noblesse d'âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s'armer contre une mer de douleurs et à l'arrêter par une révolte ?. Mourir... dormir, rien de plus ;... et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du coeur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair : c'est là un dénouement qu'on doit souhaiter avec ferveur.

Et heu… c’était quoi la suite ?
Ça datait d’un été il y a quelques années ou Miss Becket avait tenté d’occuper les pensionnaires. Théâtre. Shakespeare of course. Quoi d’autre pour un établissement "bien comme il faut" ? Non, elle n’avait pas été Juliette.
Pas assez nunuche peut-être puisqu’ils avaient préféré Isobel.

Isobel...elle la revoyait dans sa robe d’époque confectionnée "maison" c'est-à-dire attendrissante pour les adultes qui régissaient la pièce et en fait…super moche et qui ressemble à rien.
En plus ce jour là, Isobel avait oublié son texte. Bien fait.
Eden elle, avait eu un rôle dans un bout d’Hamlet. Pas le crâne comme l’avait suggéré cet espèce de Troll de Mathias, mais rien de moins que la reine. Et oui. Elle avait eu l’immense honneur de mourir sur les planches de la salle du deuxième étage du pensionnat.
Elle pouvait presque sentir l’humidité du tapis sur lequel elle s’était écroulée moyennant deux bleus. Un à chaque genou.

Une odeur de vieilles pierres. Il faut dire que le bâtiment n’était plus tout jeune. Un monument qui accueillait désormais les orphelins de la région. Un bâtiment rénové plusieurs fois mais qui gardait un charme particulier avec son cloître, interdit aux pensionnaires, bien entendu. A dire vrai, il avait du charme pour ceux qui n’y vivaient pas. Les petits veinards.

Eden n’avait pu se retenir d’enfreindre les règles une fois de plus et avait fait plusieurs fois le tour du propriétaire. Le cloître et son herbe qui poussait dans les murs…


Comme le vieux clocher…

Ce vieux clocher où Seth l’emmenait. Elle entendait presque leurs rires. Le sien surtout. Chantant, mélodieux, qui donnait envie de l’accompagner même lorsque Rogue venait de vous donner votre programme particulier pour les dix samedis à venir.

Il était là. Il se tenait sous les feuillages de l’arbre qui avait poussé à travers la petite chapelle, à l’abri des rayons du soleil il la regardait. Elle aussi était là. Elle titubait dans l’herbe à ses côtés se remettant probablement de l’une de leur course folle. Et elle riait.


- Tu ne tiens pas sur tes jambes Sanders?

- A qui la faute?

Eden attendit le pincement au cœur qui devait accompagner la vision familière et le son de sa voix.
Il ne vint pas. Etonnée, elle continua de les observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 31
Gain de Gallions : 12990
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: TP Méditation Runique : Eden Sanders   Dim 16 Nov 2008 - 11:26

Xaël avait dû surestimer les connaissances de ses élèves en matière de méditation. Il était vrai que cette matière ( bien qu'importante ) n'était pas très en vogue à Poudlard. Ce fut la raison qui le décida à intervenir finalement dans les méditations de ses élèves ( Allanah et Ellys ayant finit les leur avec plus ou moins d'agitation ).

Projetant les Runes adéquates qui le lieraient à l'esprit d'Eden, il se visualisa sur un fringant coursier, un Alezan au poil lustré et se plongea dans le pays des rêves de son élève.

L'avantage quand on se trouve dans ce monde-ci, c'est que la vitesse n'y connaît pas de limites. Il retrouva assez rapidemment Eden qui contemplait une scène ( de son passé ? ).
Longeant le clocher, il se dirigea au trot vers elle en espérant qu'elle ne changerait pas de souvenir du temps qu'il soit à ses côtés.

Par bonheur, ce ne fut pas le cas. Il arrêta sa monture à quelques pas de son élève. Lui souriant, il releva la crinière de l'animal pour montrer à sa future cavalière la forme d'un M qui se dessinait sur son front ( blanc sur brun ), la Rune Ehwaz en fait.

D'un autre sourire, il invita Eden à monter alors que lui même descendait.
Il s'assura qu'elle avait compris son message puis disparut de ce monde qui n'appartenait qu'à elle pour réintégrer celui des vivants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xaelmcewan.deviantart.com/
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11732
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: TP Méditation Runique : Eden Sanders   Dim 16 Nov 2008 - 14:20

Mais qu’est-ce qu’il vient faire là ??

Eden fronça les sourcils en voyant le professeur lui sourire. Comme ni l’Eden du passé, ni Seth ne semblait l’avoir remarqué, elle fut forcée d’admettre qu’il était là pour elle.

Si ça se trouve je convulse au milieu de la salle et je gêne tout le monde…

Hé !

Mais je médite là !


Finalement ça n’était pas désagréable de méditer. Elle se trouvait même plutôt bien. A le voir, sans souffrir, c’était assez… apaisant !
Léger cactus dans le chaudron : elle n’avait pas la moindre idée de la façon dont elle était entrée en méditation.
Second point, malgré l’évidence des gestes du professeur, elle n’avait aucune envie d’en sortir.

Alors que le professeur disparaissait, Eden croisa les bras et tourna le dos à la monture, jouant la politique de l’autruche.
Elle continua de parcourir les traits de Seth, en adoration devant la perfection de son visage. Cela faisait des jours qu’elle s’interdisait d’y penser. Pouvoir aujourd’hui s’attarder sur son image sans souffrir était merveilleux. Elle se délecta à nouveau de son teint si pâle, de ses yeux si clair et du timbre de sa voix jusqu’à ce qu’un souffle lui ébouriffe les cheveux.
Furieuse, elle effaça le cheval d’un regard et se replongea dans sa contemplation…
Bien vite interrompu par une énorme langue râpeuse qui lui nettoya la joue.


- Ah ! Mais c’est pas vrai ! Fous-moi la paix toi ! Va brouter !

Loin de lui obéir l’Alezan entrepris de donner de petits coups de tête dans le dos de la rouge qui soupira bruyamment en se retournant.
Les yeux de la bête plongés dans les siens semblaient lancer un avertissement qu’elle ne comprit pas. Lentement elle passa une main sur le front de l’animal.


- Ehwaz…

Elle lâcha la crinière de l’animal pour glisser sous son encolure et s’appuya à la bête.

- Il me manque...

Et pourquoi tout est si agréable ? Pourquoi je ne hurle pas ? Ne manque pas d’air ?

Devant eux, Seth c’était relevé et Eden grimpait sur son dos en riant. Le soleil baissait, ils allaient rentrer au château.

Encore un peu…

La course était plus impressionnante lorsqu’on la vivait. Ses yeux de pauvre humaine eurent à peine le temps de comprendre qu’ils s’élançaient que déjà, elle se retrouvait seule. Seule avec le cheval, seule avec Ehwaz, le partenaire.
A contre cœur elle s’agrippa à la crinière de la bête et se hissa tant bien que mal sur son dos.


- La prochaine fois qu’il m’envoie une monture, fais en sorte que ce soit un poney tu veux bien ? Lança-t-elle amère à l’Alezan qui s’ébroua.

- A présent c’est bon. Je décide de revenir au temps présent ici et maintenant.Marmonna-t-elle en levant les yeux au ciel.


Le cheval amorça un galop le long du clocher manquant de désarçonner Eden et descendit les collines avoisinantes, martelant le sol de ses sabots. Accrochée négligemment à sa crinière Eden pensait. La méditation aurait dû lui transmettre un message qu’elle ne comprenait pas, qu’elle ne voyait pas. Elle n’avait fait que revivre un instant où elle était heureuse, que s’épargner quelques minutes la souffrance qui la rongeait depuis des mois. Un petit point à l’horizon l’arracha à ses réflexions.
Devant eux, la silhouette semblait figée dans le pré. Abordant un costume sombre, l’homme paraissait statufié, il les fixait. Arrivée à sa hauteur, Eden ne pu que le reconnaître. Devant elle se tenait son père, une baguette le long du corps, l’air contrarié. Voire furieux.
De surprise, elle lâcha prise et bascula en arrière tandis que le cheval continuait sa course au galop.
Elle ferma les yeux appréhendant le choc.

Puis rien.

Tendue comme une arbalète, les dents serrées, les doigts crispés, elle ouvrit un œil puis l’autre.
La salle, les autres. Nulle trace de cheval, de clocher, de Seth ou même de son père.
Juste la salle.


Rien compris à la méditation moi…

Et soudainement la douleur.

La puissance du choc lui arracha un cri étouffé et lui coupa le souffle. Pliée en deux sur son pouf, elle luttait contre l’envie de hurler, de casser le château, de briser les autres qui l’envahissait. Une rage parsemée d’images aux yeux clairs, en costume et de clocher.
Elle se mordit la lèvre jusqu’au sang et attendit que cela passe. La douleur s’estompa peu à peu, pour laisser place à la souffrance sourde et habituelle qu’elle parvenait à maîtriser.
Enfin, elle respira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 31
Gain de Gallions : 12990
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: TP Méditation Runique : Eden Sanders   Dim 21 Déc 2008 - 11:57

Peut-être que tu n'as rien compris à la méditation mais tu as compris le but du jeu : participer donc 22 pour ce mi-rêve mi-méditation Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xaelmcewan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TP Méditation Runique : Eden Sanders   

Revenir en haut Aller en bas
 
TP Méditation Runique : Eden Sanders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Salles de classe :: La Salle Nicolas Flamel-
Sauter vers: