Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le courage c'est super bien, surtout pour les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Cullen
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11712
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Lun 13 Oct 2008 - 20:48



Pouvait-on mesurer l’importance de la bouse avant d’y être profondément enlisé ?
Pouvait-on prétendre au malheur extrême d’être parfaitement amoureux et tout en même temps volontairement stupide ?
Pouvait-on marier velléité et légèreté avec abnégation et loyauté ?

Tandis qu’il marchait la tête baissée en se faisant croire que ses cheveux trop longs cacheraient son visage au point qu’on ne puisse plus le reconnaître, Liam argumentait sa plaidoirie contre lui-même en répondant « oui » à toutes les questions ci-avant posées, se trouvant une excuse pour pardonner à chacune sa profonde stupidité.

Oui, il savait dans quoi il s’embarquait. Oui, l’amour et la bêtise allaient de pair. Oui, le caprice et les tocades pouvaient épouser avec justesse le don de soi.

J’en suis la vivante preuve ! s’engueulait-il. Mais quel troll !

La tête ainsi baissée il évitait deux personnes.

La première était la « ça » de Gryffondor. Le Serpentard ne se remettait toujours pas du cauchemar qu’il avait fait à son sujet. Dans son horrible rêve, Liam la réconfortait, il était même gentil, gentil et touché au point de l’avoir embrassé. Cette nuit-là, l’aîné des Cullen n’avait jamais autant maudit un être que lorsqu’il maudit Eden Sanders. Il avait même compté lui écrire pour lui demander - naïf - qu’elle mette fin à l’ensorcellement dont il faisait l’objet.

Je la déteste.

La deuxième personne était Luna Lovegood. Il avait réussi à l’éviter pendant trois semaines, ce qui n’avait pas été facile maintenant qu’elle était dans la même année que lui. Pour se simplifier la vie, Liam avait fini par cesser d’aller en cours.

La rentrée se présentait très mal.

Il avait vu Luna pendant les vacances. Il ne savait pas très bien reconnaître la raison pour laquelle il ressentait de l’attachement pour cette Serdaigle mais il n’avait pas fui lorsqu’il avait s'agi de se revoir. Ce qu’ils firent, eux seuls le savent.

Seth ne montrant toujours pas le bout de son nez, Sanders ayant envahi la famille Cullen, le moral étant plutôt à la baisse, Liam n’avait jamais donné suite aux hiboux qu’il avait longtemps reçu de la Serdaigle.

Ca lui passera, pensait-il.

Ca leur passe toutes. Personne n’est inoubliable. La mémoire est une barbarie inventée par les filles romantiques pour culpabiliser les garçons inconstants. Le problème était que sur Liam, ça ne marchait pas.

Pourtant, quand on le voyait déambuler dans les couloirs en essayant de se faire plus transparents que le Baron Sanglant, on pouvait se poser la question.

Oui, j’ai merdé. Et alors ?

Badam ! Absorbé dans ses pensées, il tombe nez à nez avec Luna Lovegood. Manque de vigilance.

Le Serpentard se redresse, sourit d’un sourire innocent et enfantin, compte jusqu’à trois dans sa tête avant de lui jeter un nonchalant :

- « Lovegood, vous ici ? Et bien moi, je vais par-là (Liam désigna un couloir dont il ne connaissait absolument pas l’issue), on se revoit plus tard... saluuuuuut ! »

La tentative d’échappatoire fut avortée par quelque chose d’encore plus grave. Au loin, Liam aperçut Eden Sanders qui se dirigeait vers eux sans les avoir encore vu.

Bouse de bouse !

- « Finalement, je vais par-là... » fit-il en désignant le sens opposé.

Et derrière eux le professeur Il-ne-connaissait-pas-nom-mais-il-avait-séché-l’intégralité-de-ses-cours, venait à son tour dans leur direction.

Damn ! Diantre ! Je suis foutu !

Ni une, ni deux, Liam saisit la main de Luna et le reste d’elle pour la prendre dans ses bras et l’embrasser. Le professeur passa sans le reconnaître et Sanders... il ne voulait même pas lever les yeux sur elle.

De nouveau seul, Liam lâcha Luna et aborda un nouveau sourire distrait :

- « Ravi de te revoir ! Alors ces vacances ? » demanda-t-il par dessus la jambe, comme si de rien n’était.

Idiote question puisque les vacances étaient déjà bien loin derrière eux et que, visiblement, il n'en avait rien à faire, trop occupé à vérifier que le professeur s'en allait bien.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans

ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13884
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Ven 24 Oct 2008 - 17:57

A quoi peut-on mesurer le manque chez une femme ? Se secouera t’elle les cheveux plus de fois que d’habitude… Enlèvera t’elle moins de fois sa mèche de devant son visage, trop accaparé par autre chose pour soigner sa vision ?

Ses vacances avaient été difficiles, et toutes les barbes à papa et les bonbons de Bertie Crochue, du monde, n’auraient rien pu y changer. Elle avait pensé à lui, lui avait envoyé un tas de lettres, qui toutes étaient restées sans réponse. Elle avait passé en quelque sorte ses vacances à se ronger les ongles, à faire preuve de nervosité, sans oublier un caractère difficile à supporter, et son père n’en avait toujours pas compris la cause. Jusqu’au jour ou ils avaient pu se voir, et qu’elle avait enfin, été heureuse, pour le reste, tout ce qu’il s’était passé ces jours merveilleux… Resterait du domaine privé, et serait synonyme de discrétion absolue…

Mais depuis la rentrée, Liam était plus fuyant qu’une araignée au contact d’un basilic, ou qu’un élève au contact de Rusard…

Elle se morfondait sans oser le dire ou se confier à ses amies, cela faisait longtemps qu’elle n’était pas allée voir Ehlana et lui avait confié ses peines, car malgré son âge plus jeune, elle était tout de même de bon conseil. Et de même, elle n’allait pas se jeter sur Liam, lui disant qu’elle se morfondait… Pas de faiblesse devant un serpent. Mais il se passait quelque chose, elle n’était pas aveugle, il la fuyait trop, et elle ne se voyait pas lui envoyer un hibou juste pour arriver à le contacter à travers l’école, car leurs chemins ne se croisaient jamais.

Luna marchait la tête basse, elle n’avait plus l’esprit aux cours, et avait failli se manger un grimoire de potions en pleine face, lancé par le professeur Rogue qui l’accusait de dormir.

Et puis dans les couloirs, elle le croise enfin. Cette fois-çi, elle n’allait pas le lâcher, puisqu’il ne venait même plus en cours, et qu’elle ne pouvait le voir normalement, alors les couloirs allaient devenir leurs lieux de rencontre s’il le fallait.

« Ah Liam. »

Il fuyait. Elle arrivait vers lui, il était censé être son petit ami, fidèle et bien élevé… Non il n’avait jamais été bien élevé, et il fuyait…

« Par là, non par là… »

Que fuyait-il à la fin… Soudainement il lui prend la main et l’embrasse… Elle ferme les yeux et se laisse faire, sans trop comprendre. C’est si agréable de se retrouver dans ses bras après tant de fuite… Mais même son baiser est fuyant.

« Liam ! »

Elle se retire de ses bras et le pousse, l’exposant maintenant au milieu du couloir.

« Je ne suis pas une chose que tu peux embrasser à loisir, sans avoir même cherché à me retrouver à la fin des cours… Mais que se passe t-il à la fin ? Que fuis-tu ! Voudrais tu bien m’expliquer ce qui se passe ? »

Elle croise les bras et attend sa réponse… Le moment était venu d’éclaircir les choses, et même si le couloir n’était pas le lieu le plus discret pour le faire, elle ne prendrait pas le risque de ne plus pouvoir le localiser encore une fois. Eden Sanders n’était pas loin, était ce elle qui le gênait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11831
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Sam 25 Oct 2008 - 11:34

Au son de ses bottines sur les pavés froids du château elle fuyait la foule. La sonnerie du cours avait retenti, elle s’était levée d’un bond et avait atteint la porte la première, piétinant de ce fait tous ceux qui prétendait à cet honneur. Elle avait noté le froncement du nez du professeur, lorsqu’après l’avoir sermonnée plusieurs fois sur son manque d’attention, il lui avait demandé si quelque chose n’allait pas. Froncement curieux, insistant et de mauvaise augure, signifiant qu’une discussion allait être évitée, et ce, à n’importe quel prix. Dusse-t-elle aplatir ses camarades en s’extirpant de la moiteur de la salle au plus vite.
Quelques cris et protestations plus tard, ayant évité le pourcentage de perte auquel elle avait droit, elle se trouvait à déambuler dans un couloir qu’elle n’avait choisi que parce qu’il était la sortie de secours la plus rapide.
Plongée dans ses pensées elle ne les vit pas immédiatement. De vagues silhouettes seulement. Ce ne fut qu’au reniflement réprobateur du professeur qu’elle croisa qu’elle nota que le couple était en pleine embrassade et que ce couple n’était autre que Luna et Liam.
Le professeur croisa Eden non sans lui jeter un œil amusé. A son dernier cours, elle s’était endormie. La remarque cynique qui en avait suivi avait été plus cuisante qu’une beuglante ou bien même une heure de retenue. Elle tordit la bouche et haussa les sourcils s’attendant à un léger rappel de cet instant de pur bonheur. Il n’en fut rien. Il passa son chemin sans un mot, laissant Eden et le couple se partager le couloir.
Epreuve suivante et non des moindres : cohabiter dans un espace vital commun avec Liam Cullen.
Depuis cet été elle ne l’avait plus vu. Seulement entraperçu. Il semblait avoir abandonné sa chasse à l’Eden, entamée quelques semaines plus tôt avec Victoria. Pour mieux frapper à la prochaine rencontre ?
LA petite rouge et or leva les yeux au ciel, souhaitant pour une fois être transparente. Croiser Liam était déjà pénible. Il aurait probablement un stock de remarques tout à fait charmantes et délicates à lui accorder, si ce n’est pire. Croiser Liam alors qu’il était avec sa petite amie frôlait l’Avada Kedavra social.
Luna... Si certains affirmaient que Liam cherchait à la ridiculiser en la fréquentant, Eden en revanche n’en était pas si sure. Liam avait bien des défauts (la liste prendrait certainement des jours) mais semblait réellement apprécier la présence de la Serdaigle. Le soi-disant jeu durait depuis trop longtemps pour qu’il s’agisse d’un futile pari qui, qui plus est, dévalorisait Luna. La bleu et argent méritait probablement mieux qu’un Don Juan dont l’attachement avait des règles plus particulières encore que certains jeux Moldus. Fréquenter un Cullen était dangereux. Fréquenter celui-là laisserait probablement de profondes blessures.
Eden serra les poings et s’apprêta à franchir l’espace qui les séparait avant de réaliser que le couple était en pleine discussion.
Le genre de discussion « réglage » qui fait qu’on ajuste, ou pas, le couple.
Demande d’explications de Luna visiblement.


Ne t’en mêle pas et file en douce.

Eden fit quelques pas, prenant soin de ne regarder ni l’un ni l’autre et se trouva rapidement à leur niveau.

Plus que quelques mètres.

Au loin se profilait une porte de sortie. Le couloir débouchait sur les escaliers, elle pourrait rejoindre le par cet respirait l’air pur de l’extérieur, dépourvu de Cullen Vert.

- Salut Luna, excuse-moi de te déranger mais si jamais tu comptes lui mettre ton pied aux fesses à la fin de la discussion, appelle-moi je ne serai pas loin.

Pourquoi tu le cherches bon sang ?? Viens pas te plaindre là…


Dernière édition par Eden Sanders le Dim 26 Oct 2008 - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11712
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Sam 25 Oct 2008 - 23:07

La fantaisie se transformait en cauchemar éveillé. Luna lui demandait des comptes. Dans une situation normale, Liam l’aurait tout bonnement envoyé brouter du côté du Saule Cogneur pour voir s’il y était. Mais c’était Luna et pour cette raison qu’il ne connaissait pas, il ne parvenait pas à la dégager avec autant de facilité qu’il pourrait le faire... avec Sanders, par exemple. Cette crapule s’approchait et s’adressait même à eux. Ou plutôt à Luna.

En premier lieu et sans qu’il puisse le contrôler, Liam rougit en regardant Eden. Les bribes de son rêve lui remontaient. Le flash fut furtif et il revint assez vite à lui pour reprendre de la contenance et répondre à la « ça » de Gryffondor. Néanmoins, il ne la regarda pas, se contentant de lui tourner le dos en prenant la main de Luna pour l’attirer plus loin... avec l'intime espoir de s'en débarrasser aussi, sans avoir le loisir de répondre à ses interrogations.

Sanders... Elle me cherche. Je vais la noyer vivante dans un bocal de viscères de la salle de potions. C’est pas Seth qui en demandera des nouvelles... grinçait-il des dents.

- « Sanders, je suis remarquablement ému que tu t’intéresses à mon fessier, maintenant dégage, les grandes personnes discutent. »

Le Serpentard fit quelques pas puis s’arrêta net.

Attends, je ne serais pas en train de fuir ?

Si. Il était en train de fuir. C’était devenu une habitude. Cette lâcheté embarrassante lui collait à la peau depuis trop longtemps. Il s’imagina que s’il affrontait la Gryffondor, tout le mal qu’il pensait d’elle et l’écœurement qu’elle lui inspirait remonteraient à la surface pour que les choses redeviennent comme avant. Mieux encore. Dans son esprit se profilait d’autres thèses et calculs dont il croyait que la finalité le débarrasserait de Sanders à tout jamais.

Il se retourna vers la Gryffondor, un sourire bienheureux aux lèvres. Blesser, il savait faire :

- « Toujours là ? Envieuse ? » questionna-t-il innocemment en se cramponnant à la main de Luna. « Tu n’as pas d’autres amoureux à faire fuir ? »


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans

ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13884
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Mar 28 Oct 2008 - 15:04

Les lèvres de Luna quittèrent celles de Liam, précipitamment… Bien trop vite. Elle détestait quand ce lien entre eux se rompait de cette manière. Surtout que ça ne s’était produit que très peu de fois durant ces vacances… Elle se retournait vers Eden et lui demandait ce qui se passait, pourquoi elle avait ce genre d’idées à l’esprit… Mais elle n’eut pas le temps de le dire, qu’Eden s’éloignait déjà.

Elle se trouvait partagé entre son imagination débordante qui lui faisait penser que Liam avait fait encore quelque chose de mal, et le fait qu’Eden était peut-être jalouse. Et puis elle n’allait pas faire du mal à son homme, elle serait peut-être plus à même d’en faire à Eden pour lui avoir proposé une telle idée… Mais est ce qu’elle allait demander a Eden d’aller frapper ses petits amis ???

« Quoi, quoi ? »

Elle voulait malgré tout avoir son tas d’explications, elle était toujours têtue, mais Liam fut plus rapide et il l’entraîna plus loin. Pas vraiment pour protéger Eden mais plutôt pour s’éloigner de ce qu’elle pouvait représenter. Peut-être seulement son imagination encore… Luna fronça les sourcils tout en laissant Liam parler à sa place.

Elle observa le règlement de compte et le suivit à la loupe, sans en oublier les moindres détails. Liam ne la protégeait pas, il se protégeait à lui…

Elle se pencha et posa sa tête contre sa poitrine. Mini stéthoscope humain essayant d’entendre les battements de son cœur et selon la vitesse, d’en déduire une possible nervosité…

Et savoir s’il lui cachait quelque chose.

« Eden, tu ne devrais pas te mêler de ce qui ne te regarde pas, tu n’as déjà pas une réputation extraordinaire, alors n’essaye pas d’altérer celles des autres… Trouve toi quelqu’un et cesse de jouer avec mon Liam… A moins que tu ais quelque chose à dire qui en vaille vraiment la peine… »

Ca y est, elle n’aurait peut-être pas dû faire ça, elle ouvrait la porte aux Scaragusses pour qu’ils la dévorent. Peut-être qu’Eden savait des choses que Luna, toujours tête en l’air, ne savait pas… Et n’avait jamais remarqué, peut-être savait-elle aussi pourquoi Liam l’avait beaucoup ignoré pendant ses vacances, alors que lui évitait soigneusement de répondre à cette question…

*S’il vous plait, les Scaragusses, après vous êtres occupé de moi, jetez vous sur Liam, s’il a fait quelque chose de très très déplaisant, durant toutes ces vacances.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11831
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Mer 29 Oct 2008 - 15:49

2- 0 Balle au centre.

Eden serra les dents un court instant et encaissa. Elle encaissa les remarques de Liam et la réprobation cuisante de Luna, sans savoir lequel des deux avait frappé le plus fort.


- Depuis quand tu t’intéresse aux réputations toi ?

Ça te va bien de t’y fier … Tu as bien dû voir à quel point les gens sont bêtes.

Eden haussa les épaules. Pas toujours bêtes, remarque. Après tout, oui, sa réputation de langue bien pendue et de curieuse était connue… et assumée. Peu importait ce que pensait les autres, il ne la connaissait pas. Elle se mêlait souvent de ce qui ne la regardait pas aussi bruyamment que ce qui la regardait, mais là, Cullen, ça avait été trop tentant.
Elle tenta un pauvre sourire en direction du couple alors que les paroles de Liam faisaient encore écho à ses oreilles.


Tu les fais fuir.

Le sourire, bien misérable en comparaison de celui éclatant d’arrogance qu’elle escomptait, ne survécut sur ses lèvres que quelques secondes avant que celles-ci ne se mettent lâchement à trembler. Elle serra les poings.

Tu l’as cherché ne viens pas te plaindre. Souffre et tais-toi.

Elle soutint un instant le regard du Vert dans un silence pesant. Lui aussi en souffrait… Aurait-elle pitié de lui ? Elle détailla le grand gaillard aux cheveux blonds qui se tenait devant elle un sourire béat aux lèvres et secoua la tête. Non, c’était pas de la pitié, toujours la même aversion pour son indifférence moqueuse.

- C’est vrai que toi aussi tu sais ce que c’est les gens qui fuient.

Elle baissa rapidement les yeux, gênée par le tressaillement de son visage au moment de « le » mentionner et reporta son attention sur le visage rêveur de Luna dont la sincérité habituelle contrastait avec la véhémence de ses derniers propos.

« Cesse de jouer avec mon Liam… Trouve-toi quelqu’un. »

La petite Rouge et Or s’essaya une deuxième fois au sourire sarcastique, avec plus de succès cette fois, ragaillardit par la rage et la douleur qui se consumaient dans ses veines.

Ma parole elle est jalouse ?! De quoi ? Des moqueries ? Des blagues douteuses ou de la haine qu’il me voue ?

- Luna, va plutôt acheter un hibou si tu veux jouer. C’est plus mignon, ça mange moins, et ça t’éviteras bien des larmes.

Dire quelque chose qui en vaille vraiment la peine ? Toutes les conquêtes de l’été de Liam ça valait la peine à ses yeux ? Ou se contenterait-elle de lui renvoyer un missile.

- Au cas où tu n’aurais pas remarqué, ma place dans le cœur de ton Liam est peu enviable alors si tu dois être jalouse tâche de mordre les bonnes personnes.

Ô combien nombreuses…

A cet instant, Eden réalisa à quel point ses ongles étaient enfoncés dans la paume de ses mains. De petites marques rouges sans apparaissaient sur la peau claires à l’endroit où sa fureur l’avait meurtrie. Peut désireuse de laisser exploser sa douleur face à eux, elle pivota sur ses talons, fit quelques pas, puis se retourna.

- Dis Liam, il reste de la place sur ton tableau de chasse de l’été pour le prénom de ta nouvelle conquête ou on met un astérisque « cf. au dos » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11712
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Dim 2 Nov 2008 - 13:07

« Cf. au dos », Liam aimait beaucoup l’expression. Bêtement, ce que la « ça » venait de dire sonnait plutôt comme un compliment à ses oreilles. Un sourire heureux et satisfait lui échappa. Elle devait avoir pêché ses répliques dans le sac à main d’une dame troll. Pas très avisée, Eden venait de choisir un terrain sur lequel il se sentait parfaitement roi, qu’il ait une Luna ou trois pendues au bras. Ca ne manqua pas, il répliqua du tac-au-tac. :

- « Tourner la page pour voir ce qu’il y est inscrit au dos, c’est un peu comme une dragée de Bertie Crochue, on ne sait pas sur quoi on va tomber. »

Au dos, il y avait mis son prénom même s'il refusait encore de l’admettre tant l’attirance qu’il éprouvait pour elle découlait, à son sens, d’un fatal mystère, pis encore, d’une imbécile erreur de calcul de Don Eros. Le petit angelot devait avoir pinté trop de Bièraubeurres avant de s’attaquer à lui. C’était bien ça, ce qu’il éprouvait n’était qu’une erreur, ça allait partir très vite.

Pourtant, n’avait-il pas tiqué lorsqu’elle avait dit que sa place dans le cœur de Liam n’était pas à envier ? Il avait tressailli. Il avait détesté penser ce qu’il avait pensé à cet instant-là : « Elle est à envier si Luna obtient de mon cœur un centième de ce qui m’a frappé en me rendant compte que tout mon fiel ne provenait que de mon attirance inhibée pour toi. »

De là à l’admettre...

Pour renchérir sur la réplique de Luna, Liam avait pris cette dernière par l’épaule pour la presser contre lui, se refugiant derrière ce geste affectueux pour repousser les vilaines pensées dédiées à Eden. Il était somme toute très fier des répliques de la Serdaigle. Il ne l’avait jamais connu sur la défensive et se demanda si la jeune fille ne filait pas un mauvais coton à trop le fréquenter. Le « trop » étant d’une relativité discutable.

Toutefois, Luna non plus ne semblait pas gagnée d’avance. Elle lui envoyait une sorte de regard noir qui lui faisait dire qu’il allait payer à un moment ou à un autre ces agissements secrets et sa façon de faire. Les questions et remontrances de la Serdaigle, il le savait, n’étaient que partie remise.

Il ne se défendrait pas en lui promettant qu’il n’avait fréquenté personne durant l’été. C’était plus ou moins la vérité. Il n’avait réellement fréquenté personne mais il pensait n’avoir rien à prouver à personne, surtout pas à une fille. La fidélité était un concept inconnu chez Liam et qu’il ait péché ou non, il n’aimait pas qu’on le mette face à ce postulat débile qu’on appartenait qu’à une personne.

A l’oreille de Luna, tout en étant certain qu’Eden pouvait entendre, il glissa :

- « Rappelle-moi de te prendre pour avocate s'il m’arrivait problème... quant à croire que la Rouge pourrait dire quelque chose qui en vaille la peine, ça serait comme croire que le Ronflak Cornu n’existe pas... »

Il n’y avait pas à dire, Cullen savait parler à sa Luna.

Dans la tête de Liam ne restait qu’un détail qui l’avait laissé sur la touche et face auquel il avait pris sur lui pour arborer une belle contenance : C’est vrai que toi aussi tu sais ce que c’est les gens qui fuient.

Elle entendait Seth. Le détail ne sonnait pas comme une critique à ses oreilles mais comme une évidence qui le mettait face à ses contradictions s’il osait y penser. S’il se forçait à y penser, cela le ramènerait à ses sentiments refoulés. Le partage de lui-même en deux parties égales : celle qui, guidée par un honteux espoir de conquête, était soulagée que Seth soit parti. Et celle qui, fidèle à sa fratrie, maudissait plus que tout celle sans qui tout cela ne serait jamais arrivé... du moins, le pensait-il.

Tout ce qui le raccrochait encore à la réalité et à l’oubli était Luna Lovegood. Etrange et inattendue certitude... auguste lâcheté.

Tout le problème était là : Il aimait son ennemi.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans

ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13884
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Dim 9 Nov 2008 - 11:29

Luna avait l’impression de se sentir toute petite, en observant le duel de paroles qui se passait devant elle. Elle avait l’impression que rien ne la concernait vraiment, ou que pire, tout revenait à elle, comme un leitmotiv, mais qui ne semblait pas avoir de sens. Eden lui mettait trop de doutes, et elle ne devait pas perdre courage malgré tout. Et ne pas se laisser faire pour autant.

Dans sa tête, elle se répétait la même phrase pour ne pas penser…

Je ne sais rien ce qu’il se passe, je ne sais rien de ce qu’il se passe… Pourquoi justement ?

Il y avait toujours cette sensation qui traînait dans l’air, comme si elle n’était là que pour écouter et apprendre pourquoi son Liam n’avait pas pris part à ses vacances. Elle avait toujours eu peur que de son coté, il…

Mieux valait ne pas y penser. Non ! Elle y avait trop pensé, et il fallait nettoyer la tache maintenant. Liam la serrait contre elle, bouclier humain contre les ardeurs d’Eden… Et si elle venait à se jeter sur lui pour l’embrasser soudainement, malgré toute la colère qu’elle éprouvait, et que Liam acceptait son baiser, se retrouverait-elle pressé entre eux deux, pressé comme si elle n’était plus rien…

Elle s’écarta des bras de Liam pour se mettre sur le coté. Elle ne voulait pas être l’arbitre, mais elle leur laissant maintenant le champ libre à tout les deux.

« Ca suffit ! Vous voulez vous battre, battez vous ! Jetez vous des sorts, stupéfiez vous, faites vous des lévicorpus, ou c’est moi-même qui le ferais, peut-être que vous savoir suspendu en l’air par les pieds, vous permettra d’avoir une discussion censée ! »

Ca n’était pas son genre de s’énerver, mais l’amour entraîne toujours à de tels travers, qu’elle avait du grandir plus vite, mais observer tout ça et se sentir éloignée, ça n’était pas ce qu’elle voulait…

« Liam… Pourquoi tu n’es pas venu me voir plus que ça pendant les vacances ? Et pourquoi Eden semble savoir des choses que j’ignore, alors que l’on est censé pouvoir tout se dire ? »

Elle regarde Liam fixement tout en lui adressant un regard très doux, façon chat de gouttière auquel personne ne peut résister…

« Et toi Eden, quitte à dire les choses, cesse de parler par énigmes. Et dit tout ce que tu as, à dire une bonne fois pour toutes. Et si tu veux que j’achète un hibou, méfie toi, car si tu t’avises de dire un mot de travers, je m’assurerais qu’il te fasse du mal aux yeux… »

La menace était dite… Et elle n’émanait pas de Luna, mais du plus profond de son être.

Elle avait peur de ce que Liam avait pu faire, ce séducteur, aimant trop les femmes… C’était drôle comme la confiance pouvait vite s’envoler quand il était question de son homme et quand on savait qu’il pouvait avoir une réputation récurrente qui l’empêchait d’être heureux.

Qui pouvait l’empêchait aussi d’être honnête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11831
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Mer 12 Nov 2008 - 10:25

Par enigmes ?
Je suis pas clair là ?
Il lui faut quoi ?


Eden roula des yeux puis haussa les épaules, agacée.
Après tout, qu’ils règlent leurs problèmes de couple. Si Luna avait envie de souffrir, qu’il en soit ainsi. Certaines personnes aiment ça il parait.


- Je parle de toutes ces filles qu’il drague, Luna.

Mais après tout peut être qu’elle s’en fout.
Peut être qu’elle a suffisamment confiance en lui pour penser que ses « aventures » n’ont pas d’importance.
Il y a des gens qui font confiance. Ça arrive.


Eden repensa à son séjour chez les Cullen. Aux sorties de Liam, aux différentes filles au sujet desquelles Victoria taquinait son cousin. Et aux absences qui duraient parfois toutes la nuit.

Qu’est-ce que tu fous là à régler les problèmes de cœur de Cullen ??

La Rouge et Or posa ses yeux sur Luna. Ses cheveux plus lisses qu’avant, son look plus sobre malgré les touches de folies qui subsistaient. Elle avait changé. Changé pour lui ? Heureusement les boucles d’oreilles radis étaient toujours là. Luna ne serait pas Luna sans elles.

Pourvu qu’il nous la change pas trop.

Une vision de Luna en train de dresser un hibou à lui arracher les yeux manqua de la faire sourire. Elle ne savait pas à quoi elle exposait ce pauvre hibou.
Elle se tourna ensuite vers le Vert qui abordait toujours son sourire de bienheureux.


Foutaises.

Bien que la proposition de se battre soit intéressante, Eden n’en avait pas vraiment envie. Premièrement parce qu’ils finiraient probablement estropiés tous les deux et qu’il était plus intéressant que seul lui finisse en bouillie et deuxièmement, parce qu’ils se feraient certainement punir pour tous les dégâts. Non pas que ça la gêne d’être punie, elle était plutôt du genre abonnée aux punitions, mais les punitions concernant les duels avaient la fâcheuse tendance de regrouper les deux opposants durant la retenue.
Essayer de se battre discrètement dans un couloir avec Liam Cullen relevant du miracle ils n’y échapperaient pas.
Aller en retenue, OK. Avec Cullen, pas question.
Ils se battraient quand les témoins seront moins nombreux.


- Je serais ravie de poursuivre cette charmante conversation mais j’ai d’autres choses à faire.

Comme aller ailleurs.

- Salut Luna.

Eden effaça Liam d’un regard et tourna à nouveau les talons pour disparaître à l’autre bout du couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11712
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Sam 22 Nov 2008 - 12:47

- « Je parle de toutes ces filles qu’il drague, Luna. »

Liam roula des yeux. Holà ! Boulette intentionnelle de la « ça » qui ne perd rien pour attendre. A cause de cette petite phrase, il suppose que la discussion avec Luna durera au moins une heure de plus. La vache, pense-t-il, il faudrait que je songe à arrêter les filles. Ca coûte trop cher en temps.

Sanders s’en allait. Voilà une bonne chose. Il ne restait plus que Luna. Le Serpentard hésitait entre deux solutions : la première affronter la discussion. Cela impliquait d’autres choix : mentir, dire la vérité, esquiver, la rassurer, la comprendre, argumenter, se tordre les méninges à la recherche d’excuses probables, se justifier, rattraper le coup... bref, que des choses prises de tête dont il se passerait bien. La deuxième solution aurait été de fuir. Ce qui impliquait là aussi d’autres choix : mentir, dire la vérité, esquiver, remettre à plus tard l’inévitable, se justifier... en mentant toujours... se souvenir de ses mensonges. Tout autant prise de tête.

Alors, Liam Cullen, entre te prendre la tête et te prendre la tête, que préfères-tu ?

On va dire, me prendre la tête ?

D’accord.

Un silence.

- « Luna... »

Ah, non, Liam Cullen. Cette option-là est hors de question. La sincérité cause encore plus de prise de tête. Change de ton. Mens ou assume mais ne dis pas ce que tu penses.

Une hésitation se heurta à la dernière voyelle du prénom de Luna. La phrase s’arrêta. Liam délibérait avec lui-même le comportement qu’il devait emprunter pour se sortir de là sans trop d’ecchymoses. Tiraillé entre le respect qu’il avait naturellement développé pour Luna et ses mauvaises manières habituelles, Cullen finit par se vautrer dans un soupir résolu... il venait de faire son choix.

Il se lança.

Uno, rattraper la bourde de la « ça » :

- « Elle ne me connaît pas. Elle parle sans savoir. »

C’était une affirmation. Son ton était décidé, il ne laissait place à aucun faux-fuyant. Sans attendre de réaction de Luna, il poursuivit en se tournant vers elle. Face.

Deusio, les lettres :

- « Je ne t’ai pas écrit car je déteste ça. Je n’aime pas étaler mes pensées. Je n’ai d’attachement pour personne et ce n’est pas parce que je couche ou que j’embrasse une fille que je compte finir ma vie avec elle. Si je t’ai fait croire le contraire, ce n’était pas intentionnel. »

Tertio, mentir :

- « Je ne peux pas tomber amoureux, Luna. Je ne suis pas ton petit ami. Je ne suis à personne et je ne veux personne. »

Voilà, il venait de terminer. Luna n’avait toujours pas parlé. Il ne s’était toujours pas enfui. Il lui laisserait le temps de réagir... puis, certainement, il tournerait les talons mais sans fuir, cette fois.
Et pourvu qu'elle ne pleure pas... il préférait une baffe plutôt que les sanglots.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans

ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13884
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Jeu 4 Déc 2008 - 17:39

« Je parle de toutes ces filles qu’il drague, Luna. »

Le couperet venait de tomber sur les vastes formes en dentelle que représentaient Luna. Un enchevêtrement de tissus, fait avec soin, mais qui ne portait pas encore de taches douloureuses… Ce n’était pas comme si elle ne s’en était pas doutée, mais le voir ainsi exprimer par une autre, c’était… Difficile. Elle se tourna alors vers Liam pour espérer une réponse, mais la suite ne lui plut pas non plus. De toutes façons, cette fois, il n’avait plus d’échappatoires.

Ce que Luna regrettait par-dessus tout, c’est que la vérité avait jailli parce qu’une autre femme l’avait provoqué. Elle aurait du se méfier bien avant. Elle aurait du agir et ne pas se laisser faire. Ca sentait tellement la bêtise, et avec son mensonge à lui, ça la faisait plus souffrir encore qu’une simple rupture.

Une simple rupture. Le mot était prononcé dans son esprit alors qu’elle écoutait patiemment ses excuses vaseuses. Son manque d’honnêteté. S’il était le plus grand dragueur, alors il était aussi le plus lâche. Car il n’arrivait pas à reconnaître ses fautes.

« Elle ne te connaît pas ! Mais elle semble même te connaître plus encore que moi ! »

Les problèmes physiologiques commencent. On commence à trembler bêtement, puis les larmes commencent à arriver. La tristesse dans son esprit, vague après vague. Et il n’en fini par de parler, alors qu’il devrait juste se taire. Dans son idéal, il se serait jeté à ses genoux et aurait pleuré, aurait imploré son pardon. Mais il n’est pas dans ce monde, des hommes capables de faire ce genre de choses.

Elle ne sait pas quoi répondre au début, tout est si inattendu, elle pensait pouvoir vivre la rentrée comme avant ses vacances. Mais une situation parfaite n’est pas faite pour durer.

« Pas intentionnel ! Pas intentionnel ! Autant dire que tu voulais juste m’avoir dans ton lit, alors toutes ces vaines promesses et paroles ça n’était que du vent. Tout comme toi Liam… Du vent. »

Puis la dernière phase enfin. La plus destructrice. Celle où la colère s’exprime et où les dernières excentricités de Luna s’envolent. Elle prend pleinement conscience que tout ce qui l’entoure n’est pas forcément bon. Elle s’énerve et parle à Liam avec le plus grand des mépris.

« Moi j’étais tombé amoureuse de toi ! Moi, je pensais qu’il y avait des chances pour que je te change, je n’ai pas écouté les ragots que l’on disait sur toi, parce que moi j’y croyais… Et j’ai été bête, oui. Je ne me suis pas assez méfié, je le regrette. »

Elle voit dans ses souvenirs, sa tante lui parler des hommes et lui dire de se méfier. Elle se souvient aussi du conseil qu’elle lui a donné si jamais elle devait se défendre contre un garçon qui lui ferait du mal. Elle s’approche de Liam, plus encore, et expédie un coup de genou dans l’endroit dit fragile des garçons. Elle espère le mettre à terre. Quitte à ce qu’il n’ait pas le courage, autant qu’il en souffre.

Puis, observant le résultat, elle détourne les talons et part. La colère est passée, mais les sanglots restent, et il faudra longtemps pour que son chagrin s’apaise…

Mais s’il doit y avoir une autre confrontation alors elle ne sera pas à cet endroit là, et Luna devra avoir une discussion avec Eden, histoire de savoir tout ce qu’elle savait depuis le début, et qu’il lui avait caché pendant tout ce temps. Elle connaîtra enfin la vérité… Même après avoir payé le prix de tous ces mensonges.

Hj : Si quelque chose ne te plait pas dans ma réponse Liam, notamment le coup… Dis moi le dans un mp, et je changerais. Wink

Hj2: Je pense qu'Eden en partant, a donc quitté ce sujet, il manque juste une réaction de ta part Liam, et je pense que ce sujet là est fini. On discutera aprés pour voir où on fait le prochain. Content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11712
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   Dim 14 Déc 2008 - 21:13

Avec ce coup de genou bien placé, Liam venait de se souvenir pourquoi il fallait mentir aux filles : pour préserver son anatomie. Les filles ne savent pas entendre les vérités simples que les garçons ont à leur livrer... alors pourquoi demandent-elles ? Aiment-elles à ce point se faire mal (et faire mal aux autres par la même occasion) ? Aiment-elles qu’on leur mente ?

Liam était tombé sur ses genoux. La douleur était trop forte pour rester debout. Il pestait contre Luna comme jamais. Pourquoi sont-elles aussi compliquées, se lamentait-il en se tenant le... la... enfin... il ne pouvait faire autrement. Pourquoi ne savent-elles ni s’arrêter ni se contenter des choses bonnes. Tout doit toujours finir en drame.

Même quand la douleur fut totalement passée, Liam resta par terre. Il s’était calé contre le mur, avait assis ses deux coudes sur ses deux genoux relevés et posé sa tête sur ses paumes de mains. Il réfléchissait à la façon dont il pourrait récupérer Luna. Il tenait à Luna mais ne souhaitât pas qu’on tienne à lui plus qu’il n’était capable de tenir à quelqu’un. Comment l’expliquer à la Serdaigle ? Personne (du sexe féminin) ne pouvait se satisfaire d’une moitié de cœur... ou, dans le cas de Liam, d’un cœur sur béquille permanente.

Il resta là, dans le couloir. Il releva sa tête vers la direction que les deux filles avaient prise. Leur fantôme lui laissait de drôles de séquelles. Entre les jambes, sur le cœur, sur la bouche et dans la tête.

Liam finit par se relever un sourire ironique aux lèvres face à sa conclusion : le courage, c’est super bien... surtout pour les autres. Moi, je préfère revenir à mes premiers défauts. La lâcheté, ça fait moins mal et un jour je pourrais peut-être avoir des enfants.

FINE


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans

ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le courage c'est super bien, surtout pour les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le courage c'est super bien, surtout pour les autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Couloirs et les Escaliers-
Sauter vers: