Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Till the dragons come home*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Till the dragons come home*   Mer 24 Sep 2008 - 14:15

C'était un jour presque comme tous les autres. Presque. Si ce n'est que Mélusine s'était levée tôt, alors qu'il n'y avait ni entraînement de Quidditch (pourquoi les matches de Quidditch s'arrêtaient-ils quand on entrait à l'université?), ni cours de vol, ni commencement de la foire annuelle du jus de citrouille. Aucune raison apparente donc, pour que Mélusine sorte si tôt du confort douillet de son lit. Ca n'était même pas pour fuir Leonhart ou LaRoche-Elda (parce que, eh oui, l'université a de drôle de manière de rassembler les gens... Celles qui étaient ennemies hier, l'étaient toujours mais avec l'obligation de partager leur dortoir. Ravissante perspective que l'université.... Bref... là n'était pas la question.).

Non, si Mélusine s'était levée aussi matinalement, c'était tout simplement parce qu'elle attendait quelqu'un. Et, avant que ce quelqu'un arrive, elle avait des choses à faire. Beaucoup de mystère que tout ça... les circonstances le justifiaient.

Aussi, quand Jon descendit hors de sa salle commune ce matin là, il trouva, juste en face de la porte qui en permettait l'accès, une énorme citrouille (sans le monsieur, hein?):



Quelles que soient les circonstances, il aurait sans doute été l'un des premiers à reconnaître la signature made in McEwan. Ce qu'il n'était pas censé prévoir, par contre, c'était qu'une McEwan en chair et en os allait en sortir, encore un peu plus orange que d'habitude, avec un morceau de citrouille collé de-ci, de-là... Le folklore dans toute sa splendeur.


"Joyeux Anniversaire!"

Parce qu'on était bien sûr, le 9 octobre**...et que Mélusine manquait singulièrement d'imagination des temps-ci... Le Théo
Et notre Mélusine citrouillanimée de se jeter sur le pauvre Jon pour lui faire un câlin d'anniversaire. Un câlin rougissant, évidemment.


Spoiler:
 


Dernière édition par Mélusine McEwan le Ven 17 Oct 2008 - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12806
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Mer 1 Oct 2008 - 2:40

Ze reason pourquoi Jon était matinal : ça lui prenait en moyenne 2.56 heures avant d'être parfaitement réveillé le matin. Aussi se réveillait-il tôt, lisant un peu pour aider ses yeux à s'ouvrir, baillant pour aider sa bouche à faire de même.

Les cours étaient difficile, et il en oubliait généralement quel jour il était, tant son cerveau était surchargé de durée de gestation moyenne de l'hypogriffe ; température optimale d'incubation des oeufs de strangulot, et autres joyeusetés animales. En gros, il avait droit à des cours de potions et de SACM avancés, à la semaine longue. Plus un cours d'Éthique et Législation des Pratiques Magiques. Tout ce charabia pour expliquer la fatigue de Jon, aussi tôt dans le semestre.

Ainsi donc, ce matin-là, il s'était levé tôt et était sorti de son dortoir pour prendre une marche dans le parc, accompagnée d'une collation-du-lever.
Ses projets furent contrés à la sortie de la salle commune de Clover Spring, où il trouva une citrouille immense.


"Soit j'ai reçu un sortilège de belle au bois dormant, ou quelqu'un a foutu un anesthésiant dans mon repas, et j'ai dormi un mois, soit on a voulu faire une tite blague aux granos de Clover..."

Croyant davantage en l'hypothèse première, en raison de l'heure matinale, Jon crut avoir dormi un mois. Sûrement qu'il s'agissait là d'un jeu : le premier élève de première année à trouver la GIGANTESQUE citrouille de l'Halloween avait le privilège, honneur, avantage, plaisir la tâche de la tailler pour en faire une Zolie citrouille d'Halloween. Grotesque idée, songea-t-il, sans s'apercevoir qu'il l'avait lui-même conçue. Dans un bâillement à rendre jaloux un troll fatigué, Jonathan leva la baguette, puis se mordit les lèvres afin de se concentrer davantage. Avec les traces de draps toujours imprimées dans les yeux, il lui était un peu difficile de bien voir ce qu'il faisait. Mais il lança tout de même :

-Diffind... Arg?!

La citrouille venait d'exploser d'elle-même, laissant place à une Zyn enjouée, lui souhaitant un bon anniversaire.

"Bouse de demiguise! J'ai dormi presque 3 mois! Je vais couler les examens", songea-t-il en commençant à s'affoler. Mais en voyant les arbres à peine orangés dehors, Jonathan comprit que :
  1. Mélusine avait oublié sa véritable date d'anniversaire
  2. Elle avait probablement eu le goût de fêter, et un anniversaire était toujours une bonne occasion
  3. La troisième hypothèse, concernant la citrouille, était la bonne : c'était la signature officielle de Zyn.

Il se gratta la tête de sa main libre (l'autre, qui tenait la baguette, s'était accrochée à son thorax pour éviter à son coeur d'en sortir et de rejoindre le jus de citrouille par terre...) en cherchant comment dire à Zyn qu'elle avait commis une bévue...

Pas le temps d'y réfléchir, Zyn s'était collée contre lui, ainsi que quelques morceaux de citrouilles et l'odeur caractéristique d'un coeur de ce fruit
(écrivit-il, tanné d'écrire citrouille). Il n'avait plus vraiment le choix, il devait agir, et vite!

-Merci Zyn, joyeux non-anniversaire à toi aussi! déclara-t-il en souriant après un instant pour songer à la date d'anniversaire de son amie (à la fin de l'hiver, lui semblait-il). Il désigna ensuite la carcasse qui fut l'un des descendants du carosse de cendrillon et demanda à son amie :

-Tu comptes en faire quoi, maintenant? De la tarte, de la confiture, du jus, de la merengue -comment on fait ça-, des bonbons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Mer 1 Oct 2008 - 17:52

Coupée en plein "Je te souhaite plein de bonnes chose, pis aussi, t'oublies pas de faire un voeu, hein?, pis aussi donc, la santé même si c'est secondaire, pis la réussite, même si c'est troisièmaire, pis....", Mélusine stoppa net son hémorragie verbale.

'Gné?'

Ah.

"Merci Jon. T'es chou."

...

'Ca veut dire que j'ai le droit à un cadeau aussi.'

Aussi hermétique au fait qu'elle ait pu se tromper qu'un troll à la subtilité, Mélusine augmenta encore la taille de son sourire (si, si, c'est possible). Passant un doigt sur sa joue (ouais, la citrouille, ça gratte un peu, c'est rêche, ça colle) - 'Hum, c'est bon ! -, elle conclut sa mimique matinale par un clin d'oeil ravi:

"Un gâteau d'anniversaire à la citrouille. Faut pas rigoler avec le recyclage."

Et même Zyn aurait été incapable de dire si elle était sérieuse. Parce que, fait exceptionnel, la citrouille passait au deuxièmle plan aujourd'hui (n'exagérons rien... au premier plan ex-aequo), comme c'était le cas quelques jours par an. Pour Noël, bien sûr. Pour l'anniversaire de sa mère, le 3... euh... 2... à moins que ce ne soit le 1er... bref, en février. Celui de Maude. Celui de James. Celui de Lex. Celui de Xaël. Et celui de Jon.
C'était un grand honneur. Honneur parmi les honneurs que Mélusine s'autorisait à accorder.
Dans un regain d'entrain (à ce rythme-là, c'était à se demander dans quel état elle finirait sa journée), elle reprit la parole:


"J'ai prévu plein de choses pour toi. Déjà, aujourd'hui, on sèche."

Oh! Hé! Si elle acceptait de laisser une place ex-aequo au jus de citrouille, c'étaient pas quelques cours qui allaient se la jouer râleurs.

"Et on fugue à Pré-au-Lard. On va squatter les cuisines."

En dehors d'Eden, Jon était le seul être vivant (on avait déjà essayé de faire manger un fantôme? Essayez, c'est amusant) à pouvoir espérer concurrencer Zyn dans le titre de "Plus grand gourmand de Poudlard". Alors, oui, les cuisines, c'était une bonne idée.

"Pis, on ira se balader dans le parc. Dans le désordre. Et pis, j'ai une surprise. Et un cadeau."

Parce que la citrouille, c'était pour bibi.

"Oh. Et j'ai failli oublier."

Un bisounours encitrouillé sur la joue de Jonathan. Ca c'était du souvenir impérissable.

"Voilà. On est parti?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12806
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Ven 17 Oct 2008 - 1:10

-Me...

-Je...

-Ne...

-Fe...

-Te...

-Ab...?


Jon n'était pas assez rapide pour en placer une. Il choisit donc d'attendre patiemment que son amie reprenne son souffle pour lui répondre. Et ô hasard des hasards de la vie qui est trop bien faite, elle décida de lui laisser un répit juste au moment où il se faisait cette promesse, après un bisounours à la citrouille.

-De non-anniversaire, le gâteau... Et euh j'ai TP moi aujourd'hui, je peux pas sécher! À moins que je demande à Max de me faire passer pour malade, mais c'est pas juré que ça marche!

Pré-au-lard était très tentant, en effet. Assez pour ne pas aller à un TP, alors que la présence y était plus qu'obligatoire. Un jour, Zyn le perdrait... Elle serait capable de... je ne sais pas moi, de... l'entraîner dans un pub Dublinois où il se retrouverait totalement ivre sur un lit, par exemple. Mais ils n'en étaient pas là. Une simple escapade dans une cuisine de Pré-au-lard. Miam slurp!
Bien qu'il ne comprenne pas trop l'histoire de la ballade en désordre, Jon se permit un commentaire naïf :


-J'allais justement manger une pomme dans le parc.
Pomme qui goûterait très certainement la citrouille, à vrai dire!
-Et euh... j'ai ni cadeau, ni surprise, moi! J'avais totalement oublié ton non-anniversaire!

Aussi bien tenter d'y mettre de l'humour...

-Euh... ceci dit, on est partis. T'as ton balai? C'est plus rapide!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Mar 28 Oct 2008 - 10:32

"Ouais, non-anniversaire si tu veux. Vous autres, québecois, z'avez toujours une manière à part de voir les choses."

C'était dit avec le sourire, dans la joie et la bonne humeur. Mélusine adorait cette manière à part de voir les choses. Et puis, comme ça, entre les Ecossais (Scotland power!), les Irlandais, les Gallois, les Anglais et autres Canadiens, y avait de la variété. Et la variété, c'était la meilleure recette contre l'ennui.

"Pis, fais-t'en donc pas pour tes profs, j'ai mes contacts." Le Mowana

Et hop, un coquelicot en kilt, un!
Passons.
Bon, le problème du 'je-peux-pas-venir-j'ai-des-cours-ok-c'est-moins-important-que-fêter-mon-anniversaire-mias-bon-quand-même-je-suis-un-étudiant-sérieux-Zyn-tu-ferais-bien-d'en-faire-autant' était résolu, on pouvait passer à l'étape suivante.


'Bon, c'est son non-anniversaire-anniversaire. Mais dans ce cas, moi, c'est mon non-anniversaire-non-anniversaire... euh... scratch Maman, jsuis perdue.'

Pas de cadeau? Pas grave! Elle avait de la citrouille à volonté pour la semaine à venir. Ouais, elle se faisait des cadeaux toute seule, ça marchait aussi.
Un peu perdue dans les notions anniversatoires, Zyn se contenta de hausser les épaules en signe de "Boaf-pas-grave" avant d'enchaîner sur un sujet plus intéressant. Les balais. Le vol en balai plus précisément:


"Yep! En vol, Jon!"

...

'...'

"Euh... Non..."

scratch

"On peut pas, Jon-chou..."

La suite fut un marmonnement incompréhensible comportant les mots-clefs de "Poudlard", "barrières", "protections magiques".
Comment? Meuh non, Mélusine n'avait pas lu l'Histoire de Poudlard, un peu de respect quand même. Non, elle n'avait pas non plus écouté Hermione. Non, non, non. Rien ne vaux l'expérience.
Elle avait juste fait la tentative quelques années plus tôt, et avait fini à plat face contre la bonne vieille terre du parc, le corps gémissant de partout et gagnant instantannément un aller à l'infirmerie.


"Pô grave! On va marcher... Tend! Je prends des réserves..."

Un magnifique sortilège de découpe plus tard, un bout de citrouille dans le sac, et Mélusine était fin prête à affronter le monde extérieur et ses dangers.

"Vamos!"

Et de sa démarche... mélusinienne, Zyn entraîna son ami en direction du parc.

"T'as un ordre de préférence pour les visites? J'ai pas encore petit déjeuner..."

'Enfin, pas assez.'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12806
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Ven 21 Nov 2008 - 3:00

Jon sourit béatement. Non, il n'avait pas tout compris. Mais Zyn semblait de belle humeurs, bien qu'il ait cru comprendre qu'elle trouvait les québecois un peu trop à l'Ouest. Cette idée aussi de foutre un Océan entre l'Écosse et le Québec! Non mais... qu'est-ce qu'il pensait encore. C'était elle qui était perdue! Elle n'avait jamais lu Alice au pays des merveilles..? Non, en fait. Elle était sorcière ascendant sorcière, élevée par une sorcière et ne connaissait donc pas Alice au pays des merveilles. Jonathan se promit de lui prêter le bouquin, un de ces jours. Même si il était persuadé que Mélusine trouverait Alice très cruchonne.
D'ailleurs, il y avait un équivalent sorcier de ce conte? Marylo au pays des moldus, ou encore Rence au pays des technologies où il ne savait pas. D'ailleurs, pourquoi ces noms bizarres?

Se demandant si Alhambra le "contact" de Zyn pourrait réellement intervenir en cas de problème avec le professeur de botaniques avancées de Jon, il se contenta tout de même de hausser les épaules. Il y a des jours, comme ça, où à peine levé on reçoit de la citrouille au visage et où on a pas trop le goût de poser de questions pour enquiquiner tout le monde.


"On peut pas, Jon-chou..."

"Clair. On a pas de balais... j'étais ironique." pensa-t-il en bâillant longuement. Les sortilèges? Quels sortilèges? Il était un cancre en cette matière... jusqu'à l'an dernier en fait. Ce devait être la faute au professeur... Ange

L'ancien poufsouffle calqua son pas sur celui de zyn en ressortant sa pomme-à-la-citrouille de sa poche. Où elle s'était retrouvée allez savoir comment.


-Bah j'ai encore ma pomme à manger. Une par jour éloigne le médicomage pour toujours... Et j'ai pas déjeuné non plus. Petit-déjeuné, je veux dire.

Pourquoi c'était si compliqué, les repas, ici? Peu importe, il croqua dans sa pomme et enchaîna la discussion sur un peu tout et rien, sans laisser Zyn placer plus de mots que nécessaire pour le relancer. Ainsi parla-t-il de ses vacances autour de l'europe, de sa relation avec Isis, et finalement de son devoir de potion.

-tu voies, il y a d'un côté ceux qui croient que les propriétés magiques de la potion sont inhérentes à chacun des constituants, et de l'autre ceux qui soutiennent que les propriétés sont en fait émmergeantes et...

Il s'arrêta de marcher, et de parler, sous l'ombrage d'un frêne d'octobre (parce qu'il était tout orange... c'était une espèce magique. Elle disparaissait le reste de l'année pour réapparaître en octobre. Ou pas.) avant de s'exclamer, feignant d'être insulté.

-Zyn! Tu ne m'écoutes même pas! Mais qu'est-ce que tu fais là?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Dim 23 Nov 2008 - 18:11

"Euh... Jon, je crois que j'ai comme.. un souci..."

Oui, bon, elle n'avait pas écouté la moitié de ce que son ami disait mais il y avait une bonne raison à tout ça. Mélusine se livrait tout simplement à une de ses activités favorites.
La tête dans les mains, quelques boucles soufflées par le vent, la voix de la jeune femme était étrangement déformée:


"Tu te souviens de ce que je t'ai dit dans le train? A propos de mon job cet été..."

Zyn avait en effet trouvé chaussure à son pied, ou, plus excatement, satisfaction à sa gourmandise.
Elle avait réussi à dégotter un contrat de testeuse-cobaye pour les nouveaux produits de la gamme Honeyduke. C'était pas si mal payé et elle mangeait plein de trucs bons (en exclu, en plus) pour rien. Payée pour manger.... Un rêve devenu réalité.
Il y avait juste quelques..euh... inconvénients.


"Ben, des fois, c'est bon mais ça a... des effets secondaires autre qu'un fort taux de sucres dans l'estomac..."

Ouais, parce que le sucre dans l'estomac, c'était pas franchement le premier de ses soucis. pas plus que les histoires de graisse et de kilos en trop qui préocuppait tant d'autres filles.
Là-dessus, Mélusine releva la tête de ses mains et afficha vaillament ce qui, en temps normal, aurait été son plus beau sourire. Là, c'était plutôt comme deux boudins assemblés à la place de la bouche qui jouaient à la banane.
En résumé, pour ceux qui auraient du mal à visualiser, le visage de Zyn, et plus particulièrement sa bouche, était devenu une grosse boursoufflure.


'Même pas mal!'

Gênant surtout.
Elle allait faire comment pour manger maintenant?


"Boaf... En tout cas, je crois qu'ils vont pas aller bien loin avec ça... Manger un truc qui goûte la pomme et se retrouver la tête comme une citrouille..."

Genre, ça fait eudème de.. ouais, lui, là.

"Pas grave, on y va quand même, hein, Jon-chou? "

'Où?'

Ben, où ils allaient, pardi.
Ils avaient un anniversaire à célébrer comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12806
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Mer 25 Mar 2009 - 0:16

Oupsie... 3 mois de retards, c'est pas peu!
Jonathan était un peu très interloqué. Ben oui, Zyn semblait sur le point de fondre en larmes simplement parce qu'il venait de lui reprocher de ne pas l'écouter. Il aurait dû mettre moins de conviction dans sa voix. Ou souligner que c'était une farce. Qu'elle le prenne au sérieux, OK, mais de là à pleurer?

-Écoute, y'a pas de mal! Isis m'écoute pas tout le temps non plus, je veux dire!

Mais manifestement, ça n'était pas ça le problème, car Zyn lui parlait de ce qu'elle lui avait parlé dans le train. Précision SVP. À propos de son job d'été! Mais ça semblait être super! Être payé pour manger, le rêve Mélusinien (et Jonien) réalisé! Des inconvénients? Probablement des hoquets ou le développement de tics nerveux... Ou un visage ressemblant à Barthelemius Dodgeus après son incident avec le Vésuve. Ses amis lui avaient pourtant dit que de jeter des sortilèges explosifs sur une colline, c'était pas une bonne idée.
Le visage virtuellement ébouillanté, Mélusine sourit. Ou grimaça de douleur? Faudrait lui demander de préciser...


-Ça fait mal?

Selon la réaction, sûrement pas. Aussi accepta-t-il de continuer la promenade sans poser plus de questions ou attendre de réponse à la sienne.

-Tu sais que je suis pas médicomage hein... mais alors pas du tout!

Tenter de soigner la demoiselle revenait à la condamner, dans le meilleur des cas, à se retrouver avec une pomme ridée à la place de la tête.

Ainsi donc, ils y allaient. Où? Mais à Pré-Au-Lard! Et pas en balai.


-On fait une course? Les sangliers ailés sont sympas, ils vont bien nous laisser passer! Le dernier chez Honeyduckes est un calmar frit.

Il lança un sort rebondissant à ses chaussures pour faire de plus longues enjambées et partit en courant sans attendre la réponse de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Jeu 2 Avr 2009 - 15:32

3 mois, 3 mois... alors, ça veut dire que tu ne m'en veux pô si j'ai mis une grosses semaine à te répondre?
"Euh... mal? Non."

Allez savoir pourquoi, Mélusine partit alors dans un éclat de rire tonitruant qui se transforma en véritable crise d'hilarité. Tout bien pensé, ça tenait sans doute au fait de la proposition de Jon d'aller faire des courses... dans son état. Ca pouvait se révéler comique, en effet. Un, la tête des passants si elle sortait comme ça des Trois Balais (à parier que certains n'oseraient plus jamais y mettre les pieds), la tête même de Rosemerta qui reconnaîtrait sans aucun doute ses manières et ne saurait sans doute pas comment annoncer ça à Jamesounet...
Mais, le comble du comble, c'était peut-être que bien qu'elle ne manquerait pas de se faire remarquer avec sa nouvelle figure, personne ne pourrait la reconnaître et donc vendre la mèche comme quoi elle avait séché ("l'université, c'est plus ce que c'était" et autre blabla rétrograde. Sans compte que l'université n'avait que quelques maigres années d'existence et que ça n'était pas dans ce laps de temps qu'elle pouvait se constituer une réputation susceptible d'être brisée par une vague escapade).
Et puis, peut-être que comme pour tous les fou-rires, c'était l'ironie de la situation qui, au fond, n'était absolument pas comique qui ne faisait que faire rebondir ses zygomatiques.


'Si quelqu'un a compris tes explications, il est soit très intelligent, oit aussi chtarbé que toi.'

Chtarbé, elle préférait. C'était plus intéressant à rencontrer.
Bref. Ave c toutes ces histoires, elle avait pris un retard fou. Et pas question d'être un calmar frit. Il fallait être ambitieuse, dans la vie.


'C'est vrai que citrouille frite, c'est carrément mieux.'

Ouaip.
Et court la Mélusine. Et galope. Et saute. Saute, suivant des yeux le Jon bondissant.
Beuha. Il trichait, là.
Sans compter qu'elle se trouvait soudain en surcharge pondérale agrémentée d'un magnifique handicap visuel et sensoriel.


'On boude?'

Non.
Elles gagnaient et elles bouderaient après.


'Tu voudrais bien une idée, hein?'

Ouaip.

'Huuuuuuuuuuuuum.'

Oui! Bien sûr!

'J'ai rien dit.'

Justement.

"Impedimenta!"

'T'as jamais su jeter ce sort.'

Et alors? Jon était pas au courant.
Ca servait à ça l'effet placebo.
Et Mélusine de continuer gaillardement sa course.
Pré-au-Lard en vue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12806
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Sam 25 Avr 2009 - 0:02

Rebondissant tant bien que mal en de grandes enjambées maladroites, Jonathan prit la tête de la course assez rapidement. Déjà, il avait passé les sangliers en sautillant au-dessus de leur tête, levant un chapeau inexistant pour les saluer au passage. Quelque -longs- pas plus tard, Jonathan entendit la voix de Mélusine derrière lui. Qu'est-ce qu'elle lui disait?
Rien.
Elle lui lançait un sortilège! C'était pas du jeu! Euh... ouin ben en fait si, c'en était. Il avait qu'à pas commencer d'abord!
Il se retourna donc, instinctivement, pour voir où se dirigeait le sort.


-HEY!

En atterrissant, le pied de Jonathan avait glissé sur une roche et il s'était ensuite empêtré les jambes ensemble avant de s'affaler de tout son long. Le plus ridicule fut de voir ses pieds qui, en raison du sortilège, passèrent par-dessus sa tête et rebondirent de plus en plus faiblement pour la fin.

Mieux encore, lorsqu'il se releva parce que Mélusine venait de le dépasser, il fut incapable de laisser son pied au sol, celui-ci voulant tout le temps rebondir. Ne pensant pas à simplement annuler le sort, il dû glisser son pied et le tourner doucement sur le sol et repartir vers Honeydukes, en espérant rattraper le retard qu'il avait sur son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Jeu 30 Avr 2009 - 17:35

Court.
Court toujours la Mélusine.
Court encore.
Et saute.
Et danse.
Et... zut.


'Ouaip.'

Tout à son enthousiasme, la jeune fille avait largement dépassé Honeyduke et se trouvait présentement à côté de la Poste.
Vu que envoyer une lettre à Honeyduke pour passer commande serait nettement plus long que de faire demi-tour, Mélusine ne s'attarda pas. Elle se retourna donc juste à temps pour voir un Jon plein de terre...


'Ah? C'était ça, le bruit?'

Un Jon plein de terre sauter vaillamment jusqu'à l'entrée de leur magasin préféré. Un mini-sprint la fit arriver presque première ex-aequo.

"Pas grave, c'est ton anniversaire. J'ai fait exprès de te laisser gagner."

'Humph.'

"Tu crois que les calmars frits, ça peux acheter du chocolat? Parce sinon, tu vas passer commande pour moi."

Le sourire était amusé, et, c'est bras-dessus, bras-dessous que Jon et elle pénétrèrent dans l'antre des gourmands. Joshua et Médée la saluèrent d'un grand sourire. Non seulement elle était une habituée mais elle était aussi une collègue de la période estivale. Le Enki

"C'est quoi les nouveautés?"

Quand on a le ventre plus gros que les yeux, on ne s'embarasse pas de blabla.

- Des citrouilles tagada. Je te laisse imaginer ce que ça peut faire dans ta bouche.

Immense sourire.

"Envoie, Josh!"

Vol plané de deux petites citrouilles tagada. D'un geste vif, elle en fit tomber une dans la main de Jon avant d'enfourner la sienne.

"C'est..."

Ca sautait doucement dans la bouche. Un goût sucré puis franchement citrouillé, un...

"Gé-ant!"

Zyn tourna soudain la tête vers Jon pour guetter son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12806
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Ven 29 Mai 2009 - 22:21

-Çha fond 'ien en bouche et y'a 'uste aschez de chitron pour relever. ''adore!

Il termina de savourer sa citrouille tagada, qui lui avait bien emplie la bouche (c'était des citrouilles miniatures, mais elles restaient imposantes pour n'en faire qu'une bouchée!) en souriant à Joshua et Médée (les noms étaient écrits sur leurs badges), dont les parents avaient manifestement des goûts similaires à ceux des deux goinfres, en matière de nom. Ou alors c'était les lettres J et M qui faisaient d'eux des goinfres. Il aurait dû écouter plus Isis lorsqu'elle lui parlait de ses cours de divination. Elle lui avait déjà parler d'un truc... avec des chiffres et des lettres ils étudiaient une personne. Ou un truc du genre. Bref, c'était loin d'être aussi intéressant que des nouveaux bonbons. Et le jeune universitaire, bien qu'il s'en moque en réalité, fit une petite farce à son ami.

-Un sac d'un kilo s'il-vous-plaît! Pour Zyn! C'est ma fête, alors c'est moi qui paie, lança-t-il en sortant déjà quelques gallions. Il espérait seulement que les sucreries n'étaient pas seulement en période d'essais gratuits pour les employés et leurs amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12599
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   Dim 31 Mai 2009 - 12:04

Joshua eut un haussement de sourcil étonné. Le même que Mélusine, le sourire et l'exubérance en moins.

"Chooooooooooooooon!"

Ca, c'était un "Jon" encitrouillé, accompagné d'un bondissement typiquement mcewanien qui valait tous les mercis du monde. La jeune fille en oublia même d'avaler la nouvelle citrouille tagada qui avait atteint l'écrin confortable de ses papilles gustatives. Ce qui eut bien évidement pour conséquence qu'elle avala de travers, fut ridicule et rougit à qui meut mieux, tandis que Josh lui applatissait la cage thoracique à grands renforts de tapes amicales.

"Ca serait bien, si, en plus de vider nos réserves, tu t'abstenais de mourir dans nos locaux... C'est pas bon pour la pub."

Un dernier toussotement.
Concerto pour voix étranglée:


"Promis, je ferais un... toustousse... effort."

La respiration encore sifflante, Mélusine rendit son regard à la petite vieille qui la regardait de travers, trois pauvres chocogrenouilles au fond de son panier. Pas vraiment sur la même longueur d'onde mais toutes deux assez mécontentes de l'autre.
'Cette jeunesse... c'est plus ce que c'était. Se donner en spectacle ainsi...' pensait la vieille femme. Et Zyn pensait:


'Trois chocogrenouilles... Pffff. Les gourmands, c'est plus ce que c'était...'

Intermède râlerie. Très bref intermède. Elle allait pas se laisser bousiller sa journée (une si belle journée) pour si peu. Hop! Retour au pays du sourire.
Un kilo de citrouilles tagadas pour elle toute seule (bon, aussi un peu pour Jon), ça aidait un peu!
Pour ne pas être en reste, Mélusine lança:


"Un kilo de nougat à l'érable. Vu que c'est son anniversaire, c'est moi qui paie!"

Elle allait se ruiner. Mais si on ne se ruinait pas pour ses amis, pour qui, alors?

Un peu plus tard, alors qu'ils se gavaient de friandises comme les deux gourmands qu'ils étaient (citrouille tagada et nougat à l'érable, c'était VACHEMENT bon), ce fut Mélusine qui lança l'idée d'une voix triomphante:


"Ca te dirait de chasser les fantômes?"

Oui, comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Till the dragons come home*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Till the dragons come home*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Poudlard Uni-
Sauter vers: