Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clarence O'Malley - under construction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clarence O'Malley
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 29
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11112
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Clarence O'Malley - under construction   Jeu 1 Mai 2008 - 17:05

Clarence O'Malley

Physiquement



Je trouve que je suis bien proportionné. Ni trop grand, ni trop petit. 1m76, c’est ma taille. J’ai les muscles bien dessinés et saillants, une carrure svelte mais pas carrée. Les traits du visage arrondis d’où ont disparu les rondeurs de l’enfance. Sur mon teint caramel foncé, mes pommettes hautes et mes joues creuses sont souvent rosées.

Je ressemble à ma mère, elle vient d’une tribu indienne. Je suis métisse irlandais et arubais. Elancé, la peau brune et lisse, les sourcils noirs et fins, les lèvres charnues, les cheveux noir de jais, parfois long, parfois courts. J’ai un problème de cheveux, dès que je les rase, ils repoussent dans la nuit. Ca ne tient jamais longtemps.

Dans ma tête et dans mon coeur


Je suis une personne honnête qui n’aime pas beaucoup la tricherie ou le mensonge. Je m’en sers comme cas de force majeur si je dois protéger quelqu’un par solidarité. Mais j’ai été élevé dans d’autres valeurs où affronter la vérité et la réalité étaient plus formatrices que la fuite par le mensonge.
Etant mauvais menteur, je parviens mal à le déceler chez les autres. Sauf par une déduction qui me prouverait qu’on est en train de se foutre de moi, je suis incapable de voir la malhonnêteté.

J’aime bien trouver la bonté qui se cache en chacun au lieu de diaboliser les autres. Je ne suis plus aussi naïf que dans mes tendres années. Il est difficile de me prendre pour un scroutt mais ça ne m’empêchera pas de croire que le monde est potentiellement bon et que c’est la vie qui nous déforme.

Autrement, on peut trouver que je suis d’une tolérance qui confine à la sagesse. Je suis prêt à accepter tous les idéaux et les fonctionnements sans pour autant les partager. Je crois que nous avons tous des croyances et des fonctionnements différents et je ne supporte pas de croire qu’il n’y a qu’une façon d’être et d’arriver à nos fins ou que la façon dont je pense est meilleure que celle d’un autre. Je suis ouvert aux autres, curieux de leur façon de raisonner plus que de la façon dont ils vivent.

Loin de faire partie des indiscrets, un secret qu’on me révèle est un secret qui est sûr d’être gardé. Je suis loyal pour ceux qui me font confiance.

Bien que je sois un être pondéré, il ne faut pas essayer de me forcer la main ou de me plier à des principes qui ne sont pas les miens. Je tolère le mode de fonctionnement des autres tant qu’on n’essaye pas de me les inculquer de force. Je suis autonome et sûr de moi.

Un autre détail: avoir perdu une fois ma confiance, c’est l’avoir perdue pour toujours.

Pour finir dans les grandes lignes, je ne suis pas bavard quand je ne me sens pas en terrain conquis. Je suis pudique et réservé mais pas forcément timide. J’aime rire, je suis assez détendu et désinvolte. Je suis sociable et généreux.

Passes-temps


Je n’ai pas de hobby magique à part le Quidditch que j’ai découvert en entrant à Poudlard. Je pratique comme je peux et quand je le peux quand je suis à Poudlard ou lors de sortie avec des amis sorciers dans les parcs du Chemin de traverse.

A part cela, j’aime tous les sports aquatiques (nager, la voile, le kite, la planche, le surf....) J’aime aussi escalader ou les balades aux confins de la nature.

Sinon, je bouffe des livres toute la journée et j’aimerais bien en écrire un. J’aime beaucoup la poésie, qu’elle soit moldue ou sorcière.

La famille


Je suis fils unique. Mon père, est l’aîné de Grâce O’Malley. Il était pêcheur jusqu’à il y a deux ans, ensuite il s’est fait sa propre petite affaire. Il travaille désormais avec deux hôtels ouverts par des sorciers près de Boca Catalina et de Baby Beach. Il fait faire des tours de bateau aux touristes. Ma mère est enseignante à l’école internationale d’Aruba.

Mon cousin, Elliot O’Malley a trois ans d’écart avec moi. J’ai commencé à le connaître vraiment quand je suis entré à Poudlard. Avant, nous ne nous rencontrions que pendant les vacances de Noël ou certains étés quand sa famille venait à Aruba ou quand nous allions en Irlande.

Ma grand-mère, Grace, elle m’écrit souvent et je lui réponds tout le temps. Elle aime bien lire mes poèmes et elle m’en fait des critiques pour que je m’améliore. Elle m’écrit sur nos ancêtres et me parle beaucoup des pirates.

Pendant les vacances, j’aide mon père ou je fais des petits jobs, j’organise des petites compétitions de surf avec les locaux ou les touristes. Une année, j’ai même travaillé à la récolte de l’aloès. L’année où il y a eu l’ouragan Dean, j’étais volontaire pour nettoyer les décombres sur les plages. Une fois, aussi, j’ai été l’assistant de Luis, un potier.

On a quitté le village où j’ai grandi il y a deux ans. C’est pour ça que mon père a dû changer de métier et se reconvertir. Un hôtel a racheté les terres. Ca a fait des conflits avec les indiens mais le gouverneur s’en fout.

Histoire


Jusqu’à onze ans, j’ai été à l’école où travaillait ma mère. J’aimais pas trop avoir ma mère comme maîtresse mais au moins j’avais l’avantage de l’avoir à la maison pour m’expliquer ce que je ne comprenais pas. Il me fallait travailler deux fois plus que les autres.

On ne vivait pas loin de Duif dans un des rares villages indiens qui n’était pas encore trop entouré d’hôtel. C’était près de la plage de sable fin. Mon père qui a toujours baigné dans le monde sorcier n’a pas mis longtemps à se faire à la vie moldue. Le soleil d’Aruba le changeait des bourrasques d’Irlande. On se fait toujours plus vite au soleil qu’à la pluie. Il a été intégré parmi les indiens grâce à ma mère qui était déjà enceinte de moi. Comme beaucoup d’O’Malley, mon père a un petit quelque chose avec la mer. On navigue tous. On a ça dans le sang. Alors, il est devenu pêcheur.

J’avais mes amis, les autres enfants, et je ne savais pas que j’étais le fils d’un sorcier jusqu’au jour où, à huit ans, j’ai surpris mon père en train de retourner son bateau avec sa baguette magique pour le vider de l’eau salée et le nettoyer. J’ai fait une crise, je croyais que mon papa était un monstre. Je l’ai grondé, je lui ai dit d’aller tout de suite en parler à maman... ah ca, maman elle allait pas être contente de s’être mariée avec un monstre.

Mon père m’a raconté que maman le savait déjà et qu’ils attendaient que je sois un petit peu plus vieux pour m’en parler. Il m’a dit que, comme Elliot, j’irai un jour à Poudlard ou à l’école de magie du Mexique... j’avais le choix puisque j’avais la double nationalité. J’ai choisi Poudlard pour faire comme mon père, ma grand-mère et Elliot. Je n’étais pas très content d’apprendre qu’Elliot m’avait caché un tel secret.

Il m’a aussi expliqué que les sorciers n’étaient pas des monstres. A mon anniversaire, pour mes neuf ans, il m’a offert plusieurs grimoires qui parlaient du monde magique. Je les ai lu si vite... il a dû m’en trouver souvent parce que j’adorais ça. J’adorais apprendre la vie qui m’attendait. Des fois, je me surprenais à réaliser de la magie sans m’en rendre compte. Des petits trucs, surtout quand j’étais effrayé par quelque chose.

Ensuite, je suis enfin entré à Poudlard. Je me suis fais quelques amis et je découvre encore de nouvelles personnes toutes les semaines. J’aime bien la pratique de la magie mais je le fais seulement quand c’est nécessaire, je n’aime pas abuser... je ne voudrais pas devenir un assisté. Chaque semaine que j’apprenais de nouvelles choses, je voulais changer de métiers. Quand je suis monté dans le Poudlard Express, je voulais être conducteur de trains magiques. Quand j’ai appris l’existence des elfes de maison, je voulais être elfe de maison - ne vous moquez pas, c’est pas sympa - ensuite, j’ai vu à quoi ils ressemblaient et j’ai vaguement changé d’avis. Quand j’ai découvert la métamorphose, je voulais être alchimiste, quand j’ai appris la potion, je voulais être médicomage, quand j’ai rencontré le Quidditch, ah!! je voulais une star du Quidditch, comme James Alhambra... ça m’arrive encore aujourd’hui de vouloir changer de métier à chacune de mes découvertes. Je n’ai plus envie d’être trader ou docteur Ross. Les métiers moldus me semblent fades maintenant que je connais les métiers sorciers...

En début de quatrième année, je me suis rapproché de Japhet Cullen. Elle ne parlait plus autant que dans mes souvenirs... une fois qu’on a été réparti, on est resté amis mais sans plus. Elle a eu ses copines et elle s’en est contentée.

Moi, de mon côté, je faisais de terribles efforts pour effacer mon accent espagnol. Elliot m’aidait. Maintenant, j’ai encore un vague accent hispanique mais je ne bredouille plus.

Pour Japhet, il a dû se passer quelque chose de grave pour qu’elle devienne aussi taciturne. Elle ne fréquentait plus autant ses amies, elle se fondait dans le travail.

Une fois, en cinquième année, nous avons été mis en paire pour un devoir de métamorphose et elle m’a semblé de nouveau plus loquace. Elle m’aimait bien. Avec le temps, on s’est rapproché et à Noël, avant qu’elle rentre chez elle à Carlisle, elle m’a embrassé. Elle m’a dit que c’est moi qui aurais dû le faire depuis le temps.

A la rentrée, elle m’a conseillé de ne pas trop en parler à Liam, son grand frère. Que moins Liam en savait à son sujet, mieux c’était. Je l’ai cru sur parole. Son frère n’était pas ce qu’on pouvait appeler un garçon conciliant. Seth était le seul des deux frères à être au courant pour notre couple et ça m’allait très bien.

J’aime bien Japhet, nous nous entendons bien. Je sais qu’elle a plein de secrets mais je ne pose jamais de questions. Dans notre couple, c’est plutôt elle qui parle et je ne l’oblige jamais à s’ouvrir à moi si elle n’en a pas envie. Elle choisit les discussions. Elle sait que si elle veut le faire un jour, je suis là.

Images
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clarence O'Malley - under construction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Portraits des Personnages-
Sauter vers: