Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11630
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: [Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)   Ven 22 Fév 2008 - 14:22

1/ Identité de votre personnage:

Avatar que vous avez choisi: Keira Knightley
(j’ai vu qu’elle était utilisée mais la photo choisie ne ressemble pas, puis-je avoir l’autorisation de l’utiliser aussi ? Je la prends cheveux courts si il faut vraiment différencier. J’aimerai vraiment l’utiliser car c’est d’après son physique que j’ai élaboré mon perso… Je dois me mettre à genoux ? Le Enki J’ai vu que Natalie Portman était utilisée deux fois aussi. Peut-on faire la même chose ? En plus, aprés je me tais promis, elle est attribuée à quelqu'un qui ne vient plus depuis un an et demi.... Censuré )

Prénoms: Eden, Charlie, Grace
Nom : Sanders
Sexe : Féminin
Année d'intégration désirée : 5ème année si cela est possible.
Nationalité/ville : Irlandaise, Galway
Parents : Sang-mêlé
Fille illégitime d’Elizabeth Sanders et de Schuyler Harris, politicien bien connu.

Particularité quelconque ou lien avec un personnage du forum déjà existant) :Non, aucun


2/ Imaginez une petite histoire ou une petite anecdote à travers les pensées de votre personnage, le jour où il doit se rendre à Poudlard pour la première fois. Tâchez de glisser des événements de la vie de votre personnage, des caractéristiques de sa biographie pour commencer à le dessiner. (Paragraphe à faire DJ - en RP, c'est à dire description des actions et des pensées dans le jeu. 20 lignes minimum, s'il vous plaît)

Elle se rappellerait toute sa vie de ce jour là. Elle avait franchi les hautes portes du château en compagnie de nombreux autres élèves. Tous étaient très excités. Elle aussi. Elle avait détaillé chacun des élèves se trouvant à sa portée. Ils étaient comme elle. Paraissaient normaux pour la plupart, bien qu’elle du avouer que certains abordaient des tenues pour le moins excentriques, mais pour le reste, ils semblaient tout à fait quelconque. Eden avait même sourit à quelques uns. Brièvement bien sûr. Mais c’était un début.
Au niveau architecture, le château était une pure merveille ! De hautes tours, des ponts suspendus, les pieds au bord d’un lac. Eden se sentait déjà chez elle, alors qu’elle n’était encore que dans le couloir. Les ricanements d’élèves plus grands la sortir de sa torpeur.
Il faudrait vivre à nouveau en communauté. Le plus difficile peut être, ou tout du moins pénible. La demoiselle n’aimait pas qu’on l’embête trop. Passerait-elle pour un drôle d’oiseaux ici aussi ? Elle réalisa bien vite, qu’ils ne se moquaient pas d’elle en particulier. Il est vrai que le tableau formé par toutes ces premières années angoissées était assez drôle. Les élèves se bousculaient, parlaient tous de la maison dans laquelle ils rêveraient d’être envoyé…


Tout, mais pas serpentard ! disait une petite blonde prés d’elle à son amie.


Visiblement, le choixpeau magique avait le pouvoir de détecter d’après votre caractère, la maison où vous vous épanouiriez le mieux. Eden avait entendu un petit garçon le dire dans le train. Elle sourit. Elle lui souhaitait bien du courage pour démêler ce que contenait sa petite tête. La demoiselle se savait complexe. Peu lui importait. Elle ferait sa place. Elle n’avait pas peur, ne serait pas faible.


C’est quoi Serpentard ? se permit-elle de demander.


Les deux amies la regardèrent avec de grands yeux étonnés.


C’est la maison où on envoie les sorciers qui vont mal tourner ! Tu ne savais pas ?


Eden secoua la tête. Non elle n’en savait rien, et ce n’était pas grave. On lui avait déjà dit qu’elle tournerait mal. Ce n’était donc pas bien grave. Elle se rappelait parfaitement de l’assistante sociale, après l’accident avec Lindsay.

- Tu tourneras mal Eden si tu continues à n’en faire qu’à ta tête !


Après tout, mal tourner, c’était une question de point de vue. Pas de quoi s’affoler. L’essentiel était de garder le contrôle.
Un professeur les conduit dans la grande salle. Une vieille femme aux cheveux noirs et gris. Chignon strict, petites lunettes, manières sèches…Mais qui inspirait le plus profond respect. Eden la dévisagea intensément. Donc, une sorcière, c’était ça… Elle fit une rapide introduction des lieux, et les invita à rejoindre les autres élèves pour la cérémonie de la répartition.
La grande Salle était somptueuse, Eden était attirée par le haut plafond qui reflétait un ciel étonnant… Pas de plafond ?
Devant elle, une grande fille brune expliquait que c’était un plafond magique. Eden écouta la conversation, attentive. La jeune fille surpris son regard et se retourna vers elle.


- Qu’est ce qu’il t’arrive à toi ? Tu veux ma photo peut être ?


A côté d’elle son amie lui donna un petit coup de coude discret. Drôle de façon d’accueillir les gens songea Eden. Elle lança un regard nonchalant à la demoiselle et répliqua froidement :

- Tu es tout à fait charmante… Mais, non, merci.


Et elle se retourna vivement vers un autre groupe d’élèves. Bien, voila une entrée qu’elle n’était pas prête d’oublier. Après tout, ce n’était pas nouveau. La demoiselle savait se défendre, mais elle aurait pensé avoir plus de temps devant elle avant de devoir sortir sa répartie cinglante de sa poche.
Elle décida d’ignorer les autres pour plus de confort, et porta son attention sur le petit tabouret au centre de l’estrade, sur lequel était posé un vieux chapeau. Surement celui qui serait chargé de déterminer ce qu’elle vaut. On allait lui mettre ce vieux machin sur la tête alors ?
Eden attendit patiemment qu’on l’appelle, comme les autres. Et quand son nom vint, elle sentit qu’on la regardait. Etait-ce si important que cela qu’elle aille dans telle ou telle maison ?
Elle s’assit prestement sur le tabouret et leva ses beaux yeux gris vers le chapeau qu’on approchait de ses cheveux…
Puis, une voix….



3/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie?
Avancer, Réussir, ne pas faiblir

4/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans...? (compléter cette phrase)
Bouger !


Dernière édition par Choixpeau Magique le Ven 22 Fév 2008 - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11630
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: [Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)   Ven 22 Fév 2008 - 14:23

5/ Votre personnage en quelques lignes (3 à 5 lignes)

(doit contenir les éléments esquissés dans la partie RP de votre première question ou les approfondir un peu plus. C'est une sorte de "tableau de bord de votre personnage". Evitez les lieux communs genre "sang pur" etc. Ce n'est pas parce que vous serez de sang pur que je vous enverrais à Serpentard, ce n'est pas parce que vous être courageux que vous irez à Gryffondor. Soyez plus fins que ça… ne vous caricaturez pas vous-même, acceptez de laisser le hasard faire les choses !!

Vous pouvez suivre ce schéma (en listant ou en expliquant selon ce que vous préférez):

Son histoire avant Poudlard:

Ils l’appelaient l’allumette…
Eden soupira en quittant la chambre qui l’avait vu grandir ces 6 dernière années. Ses bagages étaient presque prêts. Elle partait pour sa nouvelle école.
Une école où enfin elle serait à sa place. Un endroit où comme elle, les gens avaient des aptitudes particulières. Où on ne la considérerait pas comme un monstre.
Ici, elle avait peu d’amis. Trop de choses bizarres étaient arrivées. Trop de pertes de sang froid.
Bien qu’elle ait appris petit à petit à contrôler ce qui lui arrivait, elle n’était pas moins qu’une gêne pour les autres. Eden avait pris l’habitude d’être seule. Elle s’était résignée à être un être à part, une drôle de fille qui causait des accidents autour d’elle. Elle n’était pas méchante, elle le savait. Elle aimait les gens, elle rêvait d’amis elle aussi, tendant la main aux plus faibles, se battant pour les causes qu’elle estimait juste. Elle avait hérité d’un bagout hors norme et se tirait bien souvent de la plupart des situations, par le seul biais de parole censées et bien placées qui laissaient peu de chance à une quelconque riposte. Pas étonnant quand on savait qui était son père…
Mais voilà il y avait eu l’accident. Elle avait perdu son sang froid contre cette petite peste de Lindsay et tout avait basculé. Eden revoyait les cheveux de son ami… en feu.
Heureusement, ils étaient tout de suite intervenus… et personne n’avait été blessé. Mais cela n’avait échappé à personne non plus, qu’elles étaient en pleine dispute. Depuis, on l’évitait.
Et puis elle avait reçu cette lettre. Tout avait été plus clair. Elle n’était pas pervertie, pas odieuse, ni un monstre. Juste une sorcière. On allait lui apprendre, voila tout.
Eden fini de plier ses vêtements dans sa valise. Ses jeans aux jambes maigrichonnes, ses petits T shirt de poupées…

Et dire qu’ils l’appelaient l’allumette….

Elle était née par une nuit sans lune, dans le comté de Galway. La fillette naquit de l’étrange union d’Elizabeth Sanders, une jeune artiste brillante et en vogue, et de Schuyler Harris, un politicien fort connu du pays, qui se présentait au poste de député.
On avait aidé Elizabeth à choisir un endroit un peu retiré. Il fallait l’éloigner, car la petite Eden n’était pas censée venir au monde. L’enfant était parfaite. Un magnifique bébé aux yeux gris, profonds, aux mains délicates et au visage d’ange. Sa mère tomba sous le charme du bébé dés qu’on lui posa sur le ventre. Eden ressemblait tellement à son père. Le même regard, le même sourire.
Eden reçu l’amour de sa mère à la seconde même où elle vint au monde. Pour son père, se fut plus difficile.
La petite était née hors mariage. Le puissant politicien ne pouvait se permettre de la reconnaître, mais il avait aimé Elizabeth. Il avait alors exigé de la mère qu’elle fasse grandir l’enfant loin de lui. Non pas pour la protéger, mais pour protéger sa carrière. Il envoyait chaque mois, de quoi subsister à la mère de son enfant. Mais l’amour de son père, Eden devrait s’en passer.
Ce qu’elle fit fort bien. Elle passa cinq merveilleuses années dans la région des lacs, habitant avec sa mère dans l’une de ses ravissantes maisons du Connemara. La fillette et sa mère s’entendaient parfaitement, et Eden s’épanouie dans la nature, aimant par-dessus tout grimper aux arbres, jouer dans les landes, et courir partout.
C’était un petit bout de femme énergique et enjouée qui faisait le bonheur de sa mère.
Mais le destin s’acharne parfois, visant à vous enlever la moindre chance de réussir, si vous n’étiez prévu dans ses plans initiaux.
Quelques mois après son cinquième anniversaire, Eden perdit la seule personne qui lui avait toujours servie de repère. De ce jour là, elle se rappelle seulement de cris. Ceux de sa mère, et ceux des hommes qui étaient venus.
Des voisins avaient vu l’incendie se déclarer et avait tout de suite averti les pompiers. Lorsqu’ils arrivèrent, ils trouvèrent une maison en ruine, Elisabeth Sanders morte et une fillette miraculeusement épargnée, au milieu des décombres de la maison. L’enfant hurlait. On mit des jours à la calmer. Elle ne prononça ensuite plus aucun mot pendant des mois.
Personne n’expliquait le fait qu’elle ait survécu. Les autorités conclurent à un incendie criminel, mais l’affaire fut classée, on ne connaissait pas d’ennemis à Elizabeth, serveuse au restaurant des O’Connelly.
Eden fut placée dans différents foyers. Rien ne semblait convenir. On ne la gardait jamais bien longtemps.
Si la petite parlait à nouveau, elle paraissait étrange aux yeux des familles. Ses grands yeux semblaient comprendre les non dits, elle paraissait avoir une opinion sur tout, et obtenait toujours ce qu’elle voulait, que ce soit en convainquant les autres, ou par des phénomènes inexpliqués. Les familles devaient admettre qu’elle était intelligente et débrouillarde. L’enfant ne posait pas de problème en elle-même, elle n’était pas agressive, mais se montrait parfaitement sûre d’elle, débrouillarde, détachée et avait une maîtrise d’elle-même qui faisait peur pour une enfant de son âge.
Une après l’autre les familles ramenaient Eden au foyer, l’enfant ne semblait pas heureuse. Lorsque les assistantes sociales la questionnaient, elle se contentait de sourire, et de répondre que dans la vie, il ne fallait compter que sur soi, mais que ces gens avaient été très gentils avec elle.
Le foyer s’habitua donc à la présence d’Eden qui y resta jusqu’à ses onze ans, année à laquelle elle reçut sa lettre pour Poudlard.
Les années au foyer furent douces pour Eden. L’enfant ne se plaignait jamais, elle aimait bouger et s’occupait fort bien, lisant tous les ouvrages qui lui tombaient sous la main, explorant les environs. On sentait parfois de la mélancolie dans ses beaux yeux, mais c’était le sourire aux lèvres que l’enfant avançait, bravant la tempête tel un brave petit soldat.
Elle ne tenait pas en place. On passait son temps à la chercher. De son passé, Eden avait gardé une peur effroyable des espaces clos, et se plaisait à courir au grand air. Si l’enfant avait un appétit vorace, elle grandissait peu, et restait maigrichonne. On l’avait surnommé : l’allumette.
Sa lettre d’inscription fut un vrai soulagement. Depuis l’ennui qu’elle avait eu avec Lindsay, Eden se sentait mal à l’aise. Elle qui s’était attiré la sympathie de beaucoup de gens, se retrouvait détaillée comme une bête curieuse. Assez dérangeant. Mais peu lui importait. Elle était une sorcière et cela changeait tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
avatar

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11630
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: [Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)   Ven 22 Fév 2008 - 14:23

Description physique:

Eden est une jeune fille dont la taille reste désespérément petite. Elle aurait aimé être l’une de ces magnifiques créatures longilignes aux courbes généreuses, mais elle dû bien vite se résoudre à se qualifier de « pas trop grande, et plate comme une planche à repasser ». D’allure désespérément garçonnière, Eden se rattrape avec un visage aux proportions parfaitement équilibrées.
Son nez est fin et droit et ses yeux grands ouverts sur le monde, abordent une couleur assez particulière, variant du gris foncé aux noirs en fonction du temps et de l’humeur de la demoiselle. La bouche est fine et délicate, et beaucoup craque pour le sourire d’Eden qui lui confère un petit air malicieux.
Eden possède une cascade de cheveux châtains dont elle a la chance de pouvoir faire ce qu’elle veut. Lâchés, il encadre avec douceur son beau visage. Attachés, ils mettent en valeur la perfection des traits de la demoiselle et révèle un petit tatouage à la base de la nuque, en haut du dos. Le motif est tribal, si vous voulez en connaître la signification, je crains qu’il ne faille lui demander directement.
N’étant pas en mesure de compter sur les formes généreuses de son corps pour la faire passer pour une femme, Eden est parfaitement consciente que son principal atout reste son visage.
Ces années à batifoler en plein air, lui ont conférées une grâce et une assurance dans ses déplacements que l’on pourrait qualifier de féline. Les mouvements sont harmonieux, nonchalant, et lui donne un charme fou.
Les gens qui la croisent sont rapidement séduits par son port de tête. Altier, presque hautain, Eden est capable de descendre un escalier en restant parfaitement droite, et ce, sans regarder ses pieds. Elle est habituellement qualifié de jolie, charmante, séduisante. Ce n’est pas une fille somptueuse vers qui tous les regards se tournent dés qu’elle entre dans une pièce, mais en revanche, ceux qui portent leur regard sur elle ont bien souvent du mal à l’oublier. Elle ne laisse personne indifférent.


Principales qualités/ Principaux défauts:

Le caractère de la demoiselle est assez prononcé. Elle se plait à penser que de son cher père, elle a hérité d’une facilité déconcertante à embobiner les gens. Son sens de la répartie est aussi inné que immense. Elle a souvent le dernier mot, et lorsqu’une cause lui tient à cœur, il est rare qu’elle lâche l’affaire. La demoiselle a toujours un commentaire à faire, sur tout, à tout moment. Ce qui agace souvent.
Ceux qui prennent la peine de la connaître vous diront qu’elle a un grand cœur, et que sa franchise et totalement dépourvue de méchanceté (enfin presque). Encore faut il qu’elle se laisse approcher suffisamment pour le conclure.
La demoiselle est assez sauvage. Elle refuse de s’attacher trop aux gens, certainement par peur de les perdre, mais ça, vous pouvez toujours courir pour qu’elle l’admette.
Elle s’insurge pour l’injustice, et par-dessus tout, l’hypocrisie. Avec elle, les choses sont claires, peut être un peu trop limpides comme on lui a souvent dit. Si elle ne vous aime pas, soyez certain d’être le premier au courant.
Son passé lui a appris à se débrouiller par elle-même. Elle est autonome et dit n’avoir besoin de personne. Elle a beaucoup d’assurance, parfois trop, et met souvent la barre très haut, que ce soit pour elle, ou pour les autres. C’est quelqu’un sur qui on peut compter, elle est forte, sûre d’elle, et possède une grande maîtrise d’elle-même dans la plupart des situations… (Malheureusement pour sa camarade Lindsay, il arrive parfois que tout un chacun faiblisse à sa tâche.)
Si Eden à l’apparence d’une petite poupée fragile, il faut se méfier. La demoiselle a en réserve de quoi vous déstabiliser n’importe qui. Elle se plait à remettre les gens à leur place lorsqu’il la quitte, et n’hésite pas à désarçonner verbalement quelqu’un qui la cherche trop. Elle n’attaquera jamais la première, laissant à tout un chacun la possibilité d’être autre chose que ce qu’il parait. En revanche, s’en prendre à elle frise l’Avada kedavra social, puisque nous l’avons dit, la petite n’a pas la langue dans sa poche.
Elle aime beaucoup bouger. Elle a sans cesse le besoin de se dépenser et reste difficilement en place à écouter des sornettes. Eden est intelligente et vive d’esprit, il faut sans cesse alimenter son savoir pour la garder intéressée, car elle décroche facilement d’une conversation si elle sent qu’elle en prend le dessus trop aisément.
Paradoxalement à ce besoin de mouvement perpétuel, il arrive que la tempête se calme, et que la demoiselle ressente le besoin de se poser, un bouquin dans les mains, et gare à celui qui osera rompre le silence.
Eden aime beaucoup faire de nouvelles rencontres et apprendre à connaître les gens. Elle a un besoin perpétuel de mouvement autour d’elle, que ce soit au sens propre ou au sens relationnel. Elle apprécie fortement que les choses avancent, et a tendance à prendre les choses en main pour y remédier, laissant peu de place au caractère flegmatique de certains de ses camarades.
Un gros défaut fait cependant de l’ombre au caractère de la demoiselle. Elle est de nature extrêmement curieuse, et ça, nous le savons, c’est un vilain défaut. Elle fourre son nez partout, se mêle d’un tas de chose qui ne la regarde pas, et se retrouve bien souvent dans les situations les plus rocambolesques qu’il soit. Mais cela ne l’empêchera pas de recommencer la fois suivante.
La plupart du temps, Eden aime plaisanter. Mais son humour est particulier. De sa vie d’orpheline elle a gardé un léger goût amer. Son humour est parfois sarcastique, bien que très fin. Elle n’est pas particulièrement moqueuse mais ne manquera pas de faire une petite réflexion caustique si certaines choses lui attirent l’œil.

En quelques mots? Piquante, sarcastique, agaçante, grande opinion d'elle même et ambitieuse la qualifieront parfaitement.

Hobbies magiques:

Eden aime le quidditch. Elle se passionne pour les matchs, que ce soit dans l’enceinte de l’école ou des matchs médiatisés. Elle aime pratiquer la magie, ce qui lui confère un sentiment de puissance. Les duels lui plaisent beaucoup, elle a l’impression de pouvoir compenser sa petite taille par d’autres talents.

Hobbies non magiques:

La gamine aime lire, mais aussi bouger. Elle ne tient pas en place, à besoin de changement perpétuel autour d’elle et déteste tout particulièrement que les choses n’avancent pas.

J'aime: Le changement.
Je déteste: Les gens qui sont mous, qui n’avancent pas.

Situation familiale (frères, soeurs, parents, job des parents...): Une mère décédée dans un incendie, Elizabeth Sanders, serveuse de son état, et un père Politicien qu’elle ne connaît pas, Schuyler Harris. Elle se sait un demi-frère du côté de son père. Il s’appelle Nathan, c’est tout ce qu’elle peut en dire.
Les grand parents sont absentes, elle devra se contenter d’un foyer pour famille.



La vie à Poudlard:

A Poudlard Eden n’est pas de celle qu’on remarque le plus. Elle n’aime pas particulièrement les éclats et les disputes, mais possède le don d’agacer beaucoup de monde de par sa langue bien pendue. Ne pouvant s’empêcher les petits commentaires caustiques dont elle a le secret, elle ne se fait pas que des amis. Beaucoup de gens n’apprécient pas qu’on leur jette la vérité à la figure, et bien souvent Eden considère que prendre des gants revient à une perte de temps.
Elle a su aussi se faire quelques amis, qui savent qu’on peut compter sur sa force en toutes situations, mais ces derniers sont rares, et Eden se confie peu. Elle ne jure que par elle-même, ne voulant compter sur personne d’autre que sa petite personne.
Si elle ne bondit pas sur tout ce qui bouge, ceux qui la cherchent le payent souvent cher. La petite ne mâche pas ses mots et à le don piquer là où ça fait mal avec une habilité surprenante, qui ferait d’elle une politicienne hors pair ou une journaliste redoutable.
Elle embobine son monde, ses professeurs, mais ne cherche pas le conflit. Il lui est arrivé de se retrouver mêlé à des histoires peu claires au château, et bon nombres de ses professeurs l’ont vu dans leur bureau, mais elle ne s’illustre pas plus que ça pour ses exploits qu’elle préfère commettre en douce, et toujours pour des causes qui lui tiennent à cœur.
Elle est studieuse quand on arrive à l’intéresser, c'est-à-dire peut souvent, ou du moins, pas bien longtemps, mais à des résultats très corrects. Elle est intelligente et sait s’arranger pour que les choses tournent en sa faveur.
Elle n’a pas encore créé de liens particuliers avec ses amis, et se retrouve souvent seule. Côté cœur cela reste encore un mystère, elle n’est pas du genre à faire étalage de ses sentiments.

Mes matières préférées:
Ça dépend des jours…

Carrière envisagée :
Eden s’imagine bien travaillant pour la justice magique. Son esprit vif et clair ainsi que son talent à baratiner son monde pourrait faire d’elle un avocat ou un juge…disons …intéressant.


6/ Comment ou par qui avez-vous connu le forum?

Par un Top sites RPG.
Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13825
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: [Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)   Ven 22 Fév 2008 - 20:55

"Eden Sanders, où que tu sois, tu as un milliers de choses à prouver et à conquérir. Brillante, authentique et intègre dans tes sentiments et tes opinions, ton caractère tend à prouver que la maison de Godric Gryffondor te permettra de mettre à profit toutes tes facettes et ambitions"

HJ: Avatar: validé. Sam ne viendra plus et son "visage" a été un peu oublié.
Ton personnage a l'air bien rôdé et tu as un idée très précise de ce que tu veux pour lui. j'espère que le forum te permettra de le développer comme tu le souhaites.

Je te souhaite la bienvenue, en attendant de voir tes RP et de lire ta future bio, qui avec une telle répartition, m'a l'air déjà bien avancée Wink

Conseil: Crée des sujets, certes, mais réponds aussi à ceux qui existent déjà.

Le Quidditch a toujours besoin de monde.

Et.. heu... c'est tout !

Welcome, girl ! Le Enki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gryffondor] Eden Sanders - 5ème année (15 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Cérémonie des répartitions-
Sauter vers: