Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours - Sortilège n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
James O'Brian
Préfet
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 26
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11838
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cours - Sortilège n°1   Lun 3 Mar 2008 - 10:45

Contrairement à nombre de ses condisciples (ça voulait pas dire qu'ils étaient bêtes), James n'avait pas franchement de récriminations à faire contre le nouveau professeur. Après tout, travailler pendant un cours, c'était normal. Bon, n'exagérons rien, il n'affichait pas un maxi-sourire en prenant sa plume mais il n'avait pas la rage non plus. Il manquait surtout d'inspiration.

Citation :
James O'Brian, Poufsouffle, 5ème année

Les sortilèges impardonnables


Avada Kedavra:
Le moins pire. Il n'en résulte aucune souffrance. On cesse juste de vivre. Tout se joue en un éclair. C'est également le seul sortilège contre lequel même le plus puissant Finite Incantatem ne peut rien, puisque, comme chacun le sait, la mort est inéluctable. On ne peut en aucun cas y remédier. C'est pourquoi il faut réfléchir avant de le lancer.

Impero: Le moyen pire. Enfin, tout dépend. Il peut en résulter de grandes souffrances morales puisque le sujet est condamné à faire des choses indépendantes de sa volonté. Ce qui peut entraîner un sentiment de culpabilité certain. Les gens qui ont une grande volonté intérieure peuvent, parait-il, apprendre à y résister.
Lors d'une discussion avec une amie, une question s'est posée: un être humain victime du baiser du détraqueur est-il encore à même de subir l'Imperium. En résumé, j'ignore si, à travers le sort, le sorcier s'adresse à l'âme de la victime ou à sa conscience ou encore à son intellect.

Endoloris: Le plus pire. C'est le sortilège de la douleur. Et personne n'a d'arme contre la douleur absolue. Il est impossible de lutter. N'ayant jamais été victime de ce sortilège (ni des deux autres d'ailleurs, à moins qu'on puisse être victime de l'Imperium à son insu... qui sait, si on nous ordonne d'oublier?), j'ignore si la douleur est la même pour chacun ou si le sort vise les points faibles de la victime.


Pour moi, les sortilèges sont l'essence même de notre nature sorcière. C'est une manière comme une autre d'extérioriser la magie que l'on a en nous. Apprendre à maîtriser ces pouvoirs est aussi une manière d'apprendre à se contrôler soi-même.

Il avait dit qu'il râlait pas. Il avait pas dit qu'il était inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11898
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Cours - Sortilège n°1   Lun 3 Mar 2008 - 14:35

Assis à une table au milieu de la classe, le Petit Prince regarda le professeur avec beaucoup de sérieux. L'étudierait-il? Aucune idée. En tout cas, à son instruction, Eneas préféra s'y mettre assez rapidement. Les sorts impardonnables... Il est vrai qu'ils avaient déjà un peu parlé de ces sorts il y avait déjà deux ans. Mais le sujet n'avait tout simplement pas été exploité dans son intégralité. Eneas soupira et préféra rester silencieux sur ce domaine pourtant, il était bien obligé de mettre sur papier ses connaissances. Une pensée pour sa mère le traversa en écrivant le premier sort sur la feuille blanche... N'avait-elle pas subi le Doloris dans le passé? Alors qu'il vit sa main droite trembler, il fermit les yeux et essaya de se calmer... Alors après avoir repris ses esprits, il écrivit, en essayant d'être assez objectif pour n'y donner aucun sentiment:


Citation :
Eneas Penn
6ème année
Serpentard


Les Sortilèges Impardonnables
Leurs définitions et leurs conséquences



Alors que nous sommes des êtres humains comme les moldus, nous possédons une chose qui leur serait difficile de croire. Cette chose représente tout simplement notre vie peu commune et si exceptionnelle. La magie est une source fantastique qui peut facilement se révéler bénéfique comme maléfique. Pour rétablir l'équilibre entre le bien et le mal, le ying et le yang, puisqu'il existe des sorts bienfaisants, il existe également des sorts qu'il serait évident d'éviter par tous les moyens. Nous connaissons trois sorts impardonnables.

Le Sort Doloris
Son incantation est Endoloris

Ce sort a pour effet d'infliger une douleur insoutenable. Il est dit que ce sortilège provoquerait une douleur au niveau du cerveau, avec l'impression que celui-ci gonflerait, prêt à exploser le crâne. Il serait impossible d'en arriver à la mort d'une personne. Pourtant il existe des personnes fragiles devenues folles après l'intervention de ce premier sortilège impardonnable.

Le Sort de l'Impérium
Son incantation est Impero

Ce sort permettrait à l'auteur du sort de se servir de la victime comme bon lui semblerait. Il existe peu de sorciers ou même moldus, arrivant à s'opposer à ce sort. Il faut, parait-il une force de caractère assez exceptionnelle pour arriver à désobéir. La plupart des victimes perdent la mémoire durant cette fameuse période de manipulation, d'autres même sont tombées dans le coma ou la folie.

Le Sort de la Mort
Son incantation est Avada Kedavra
Ce sortilège est celui dont les conséquences sont irrémédiables. Il provoque la mort instantanée dés que l'éclair vert atteint la victime souhaitée. Le seul moyen d'éviter cette attaque est de l'esquiver le plus vite possible. Or, nous ne connaissons qu'un sorcier ayant survécu à ce sortilège impardonnable: Harry Potter.

J'ai vécu dans le monde de la sorcellerie depuis ma naissance. Mais personnellement, je pense que sans la magie, nous aurions pu très bien vivre aussi. Je ne regrette pas ce que je suis mais ce qu'elle peut provoquer peut s'avérer sans pitié. Certes, le monde moldu a également ses inconvénients mais je trouve que l'on utilise la magie et ses sortilèges souvent par facilité plutôt que par utilité. Je me trompe peut-être et je possède un avis négatif... Cela ne veut pas dire que je n'aime pas la magie non plus. Elle est exceptionnelle dans sa conception. Mais tout dépend du sorcier qui l'utilise. Une fois que les différents sotilèges sont à portées de main, la raison n'est plus et le pouvoir est le seul qui compte.


Avait-il été trop personnel dans ses propos? Lui qui avait décidé de rester objectif? Qu'importe... Il se fichait pas mal de ce que le prof pouvait penser par la suite. Eneas posa sa plume et regarda son bout de parchemin. Il ne ressentait ni fierté ni une quelconque déception. Il allait avoir une note sur ce devoir? Et alors... ce n'était pas tellement la note qui compterait mais plutôt les leçons qu'il apprendrait de ce nouveau professeur. Eneas était prêt à apprendre, la balle était donc dans le camp du professeur McFaith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Julian McFaith
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 60
Maison : Aucune
Année : Aucune
Gain de Gallions : 11409
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Cours - Sortilège n°1   Mer 5 Mar 2008 - 22:25

Julian observait encore avec attention ses élèves en train de composer. A vrai dire, il n'en restait que très peu. Parmi eux, un élève était en train de... dormir. C'était une élève : Charly Rasmuson. Le professeur détourna les yeux, puis, annonça la fin du cours. Apparemment, ils avaient tous terminé, puisqu'ils ne bronchèrent pas (trop). Julian, qui avait pour habitude de corriger vite, n'avait plus que les derniers devoirs rendus à voir. Il leur laissa la pause, avant les TPs, puis s'adressa à eux d'une voix plus douce et calme qu'auparavant. D'ailleurs, il enchaina rapidement.

''Bon. Très bien. La meilleure note est de 18/20. La note la plus mauvaise est de 1.5/20. La moyenne du devoir est d’environ 14.3/20, c’est donc une moyenne très satisfaisante pour ce devoir. Je remarque néanmoins que la consigne de l’originalité a été survolée par la très grande majorité. Dommage. Vos notes et vos commentaires sont marqués sur la feuille individuelle que je vous donne maintenant.''

Il passa dans les rangs, et posa sur chaque table, la feuille individuelle des notes.

''Bien. Très bien. Je vous laisse à vos TP.''

*J'espère qu'ils ne vont pas trop être déçus...*

Dès lors, il se tut, simplement.

--------------------------------------------

Tout d'abord le barème :

Cohérence et vérité du propos : /6
Expression d’un point de vue : /3
Orthographe : /1
Originalité (présentation, exemples personnels ou non, style…) : /8
Attention pour le devoir (longueur du devoir surtout) : /2



Seth Cullen

6/6
2.5/3
0.5/1
5/8
2/2

16/20 Bon devoir !

Un très bon investissement pour ce devoir, malgré de toutes petites fautes. Le point de vue est respecté bien qu’il aurait pu gagner en singularité. Les sorts sont très bien compris. Cependant, comme la majorité des devoirs, il manque d’originalité.


Jezabel Jackersson

6/6
2.5/3
0/1
4.5/8
1/2

14/20 Assez bon devoir !

Les sortilèges sont assimilés. Le point de vue bien que très personnel, pour le coup, n’est pas assez approfondi. L’orthographe est un peu chaotique. De plus, l’originalité est plutôt survolée. Le sérieux y est tout de même, ce qui donne un devoir assez bon.


Purdey LaRoche Elda

5.5/6
3/3
0/1
6.5/8
0/2

15/20 Bon devoir, quelque peu décevant.

Dommage que le devoir soit bâclé, il aurait pu être excellent. Il y a un peu trop de fautes. Les sortilèges sont compris, bien que la tournure laisse parfois un peu sceptique. Le point de vue est plutôt bien traité. Le vrai point fort de ce devoir est l’originalité. Attention tout de même à ne pas tomber dans la simplification.


Shannon O'Callaghan

6/6
2/3
0/1
5/8
2/2

15/20 Bon devoir.

Très bon investissement, cela fait plaisir à lire. En revanche, trop de fautes. Les trois sorts sont bien compris, mais, l’originalité du devoir est un peu absente.


Elliot O'Malley

6/6
2.5/3
0.5/1
7/8
2/2

18/20 Excellent devoir !

Enfin ! La consigne de l’originalité est respectée, et cela fait plaisir ! Même si vous auriez pu personnaliser un peu les exemples et rajouter un style plus marqué, car on ressent parfois un sentiment de rigidité, le tout est très bon. Les sorts sont compris. L’investissement est bon, mais, il y a quelques fautes. Le point de vue est parfois trop ‘’général’’.


Mark Resnald

6/6
2/3
0.5/1
6/8
1.5/2

16/20 Bon devoir.

Les sorts sont compris, il n’y a pas trop de fautes, et l’investissement est bon. En revanche, le point de vue aurait pu être quelque peu recentré. Avoir inclus un exemple personnel pour le Doloris, et une petite référence moldue, renforce la qualité du devoir, et donc, son originalité.


Adel Iscarioth

3/6
0.5/3
0.5/1
3/8
0/2

7/20 Très insuffisant.

Que dire ? Le Doloris et le sortilège de la mort semblent compris alors que l’Imperium est absent, ou plutôt remplacé par un sort faussement impardonnable. Vous auriez pu tout à fait prendre parti pour le style cynique, en commençant par ne pas bâcler votre devoir, ce qui aurait pu donner quelque chose de très bon à défaut d’un devoir très insuffisant. Le peu qui m’est présenté laisse entrevoir un investissement absent. Dommage.


Charlotte Leonhart

6/6
2.5/3
0.5/1
5/8
1/2

15/20 Bon devoir.

Devoir légèrement bref, avec un manque d’originalité évident. Il en ressort tout de même quelque chose de bon, car les sorts sont compris, et, le point de vue est assez bien appuyé.


Jo Campbell

6/6
2/3
0/1
6/8
2/2

16/20 Bon devoir.

Un devoir très satisfaisant et plaisant à lire, même si les fautes sont récurrentes… L’ensemble du devoir est plutôt efficace, même si le point de vue n’est pas assez précisé.


Luke Mowrys

6/6
3/3
0/1
5.5/8
2/2

16.5/20 Très bon devoir. Note arrondie : 17/20

Le devoir suit une dynamique intéressante qui aurait pu gagner en efficacité si l’originalité était plus marquée. Le point de vue est bien respecté tandis qu’il y a trop de fautes. L’ensemble est très bon.


Demelza Worpel

6/6
1.5/3
0.5/1
5/8
1/2

14/20 Assez bon devoir.

Quelques fautes, et un investissement moyen, sont les premiers ressentis de ce devoir. On ne ressent pas un point de vue tranché, et, il est plutôt bref. L’originalité est, comme pour la majorité des devoirs, laborieuse. Les sorts sont toutefois bien assimilés.


Malika Stevens

6/6
3/3
0.5/1
5/8
2/2

16.5/20 Très bon devoir. Note arrondie : 17/20

Vous vous êtes investie dans ce devoir, et cela se ressent. Il y a quelques petites fautes. Les sorts sont très bien compris et le point de vue bien explicité. Néanmoins, l’originalité est un peu absente dans l’intégralité de ce devoir.


Selene Sweevil

6/6
2/3
1/1
4.5/8
0.5/2

14/20 Assez bon devoir.

Les sorts ont été compris. Le point de vue est un peu ‘’fade’’ et bref. Aucune faute relevée, ce qui est plutôt appréciable. Le devoir manque cependant d’originalité et d’investissement pour s’inclure parmi les bons devoirs.


Charly Rasmuson

0/6
0/3
1/1
0.5/8
0/2

1.5/20 Sans commentaire. Note arrondie : 1/20

Je ne passerais que quelques secondes futiles à vous dire que cela n’est pas un devoir, après tout, vous ne vous êtes pas foulée, je n’ai pas à m’épuiser à vous faire des réprimandes. Vous êtes – en théorie – responsable.


Ehlana Kalten

6/6
2.5/3
0.5/1
5/8
1/2

15/20 Bon devoir.

Ce devoir aurait pu être meilleur avec un peu moins de fautes et un investissement plus approfondi. Le point de vue est légèrement partiel et il n’y a pas beaucoup d’originalité dans ce travail. Toutefois, les sorts sont compris.


James O’Brian

6/6
2/3
1/1
5.5/8
1/2

15.5/20 Bon devoir. Note arrondie : 15/20

Devoir intéressant. Il y a un vrai questionnement qui s’installe autour du devoir. Il est dommage que ce devoir soit si bref, car il aurait pu tout à fait être beaucoup mieux noté. Aucune faute, des sorts bien compris, mais, un point de vue peu précisé. En résumé, un bon devoir.


Eneas Penn

6/6
3/3
1/1
5/8
2/2

17/20 Très bon devoir.

Ce devoir n’a comme défaut que son manque cruel d’originalité. Dommage, tout y était : la compréhension des sorts, aucune faute, un bon point de vue et un très bon investissement. C’est, logiquement, un très bon devoir.

Arrow Notes définitives.

Arrow PP attribués.

Points de Participation

Elliot O'Malley 10/15 > 20/30
Luke Mowrys 9/15 > 18/30
Jezabel Jackersson 10/15 + 8/15 +1 = 19/30 > 19/30
Ehlana Kalten 9/15 > 18/30
Eneas Penn 12/15 > 24/30
Shannon O'Callaghan 10/15 > 20/30
Demelza Worpel 13/15 > 26/30
Malika Stevens 12/15 > 24/30
Charlotte Leonhart 11/15 > 22/30
Selene Sweevil 13/15 > 26/30
Mark Resnald 13/15 > 26/30
Seth Cullen 9/15 > 18/30
Purdey LaRoche Elda 10/15 > 20/30
Jo Campbell 15/15 > 30/30
Adel Iscarioth 12/15 + 8/15 = 20/30 > 20/30
Charly Rasmuson 10/15 > 20/30
James O'Brian 9/15 > 18/30

+1 inclus à tous ceux ayant eu plus de la moyenne au devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours - Sortilège n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours - Sortilège n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives de cours et d'examens :: Archives Cours 2007/2008-
Sauter vers: