Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours divination - Les lignes de la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Jeu 4 Oct 2007 - 20:08

Edward était assis dans les derniers bancs, ou sièges plutôt. Il ne se demandait pas pourquoi est ce qu’il avait prit ce cours si étrange, mais il se demandait plutôt comment en tirer profit. La divination n’était, selon lui, qu’une science de la superstition, même si certaines choses énigmatiques devaient être réelle. Il avait écouté le cours avec une d’attention qui n’en était pas vraiment une, mais en tout cas, il retenait ce qui se disait au cours, prenant des notes de temps en temps, histoire de pouvoir vraiment comprendre le cours plus tard. Regardant par les fenêtres de la pièce, il pouvait avoir une vue imprenable sur le lac et une partie du parc, ce qui l’enchantait assez. Miss Trelawney expliquait son cours avec de légères hésitations sur certains passages, mais semblait tout de même croire à ce qu’elle disait. Comme quoi, les gens pouvaient s’ancrer dans une croyance ou dans un espoir jusqu’à en mourir. Edward savait qu’un jour, ses connaissances en divination l’aiderait à enfin sortir de cette solitude et de ce désir de vivre enfin. Il ne savait pas comment, ni quand, ni où, ni pourquoi, mais il en avait l’intuition…

« C’est sans doute une prémonition… » Se dit Edward en souriant, se rendant compte qu’il adorait l’ironie.

Il revint à la réalité et comprit que Miss Trelawney avait finit de faire son monologue et venait de les prier de commencer à travailler. Edward, seul, sorti son livre de divination et commença à chercher le chapitre sur les lignes de la main. Il regarda autour de lui et constata que les élèves n’avaient pas non plus une grande envie de travailler, et mettaient ainsi beaucoup de temps pour prendre leurs livres. Edward sourit à cette pensée, comprenant qu’ainsi, il n’était pas le seul à ne pas être enthousiaste face à cet exercice. Il prit avec lassitude la page 15 de son manuel et commença à traduire mentalement les lignes de sa main droite, notant les résultats sur une feuille de cours. L’exercice ne l’enchantait vraiment pas, et s’arrêta quelques instants, simplement parce qu’il n’avait vraiment plus envie de continuer. Il se força pourtant, se disant qu’il devait augmenter ses connaissances et continua de noter. C’est à cet instant qu’il entendit une question intéressante d’une jeune femme devant lui qui demandait à l’enseignante si elle pouvait lire ses lignes de mains.

Edward se mit à sourire, se rendant compte qu’il aurait bien voulu aussi lire les mains de Miss Trelawney, rien que pour voir si elle était atteinte d’une maladie mentale, ou autre chose. Edward arrêta d’y penser, sachant qu’il ne croyait pas du tout à ces superstitions. Evidemment, il n’aurait pu s’empêcher de s’amuser de la coïncidence qu’aurait la ligne de la main de Miss Trelawney avec son comportement. Edward, continuant l’exercice sans même s’en rendre compte, termina brièvement l’exercice et regarda les résultats, d’un air suspect :

Ligne de tête

Fine et profonde : intelligence, vivacité d'esprit.

Ligne de vie

Contour très net : longue vie et bonne santé.

Ligne de chance (ou ligne du destin)

Départ centre de la main : réussite longue à obtenir, obstacles.

Ligne de cœur

Longue et bien marquée : amour durable

Ligne du soleil (ou ligne de réussite)

Départ de la ligne de tête : le succès vient par la réflexion.

Ligne de santé

Si elle s'arrête à la ligne de vie : anxiété, angoisse.


Edward, n’ayant jamais cru à la divination, se rendait compte que ces lignes venaient de le décrire en profondeur, mieux que lui-même n’aurait pu le faire. Assez étonné, il rangea la feuille et continua d’y penser pendant que les autres faisaient leurs exercices. Alors comme ça, la divination serait une chose réelle et pas simplement une grande arnaque ?… Edward ne pouvait se résoudre à penser comme cela. Il utilisa son sens de la logique et se rendit compte qu’une telle coïncidence n’arrive vraiment pas souvent. Il se dit que la divination n’était peut-être pas que des salades, mais qu’il y avait tout de même des choses qui n’étaient pas réelles. Edward ne s’en remettait qu’à sa logique pour réfléchir, il n’allait pas mettre son intelligence et ses croyances à profit d’une fausse science, en dépit du fait qu’elle soit étrange. Edward regarda Miss Trelawney avec un sourire énigmatique et ferma les yeux, réfléchissant à toutes sortes de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11898
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Mar 9 Oct 2007 - 20:43

Spoiler:
 

C'était la première jounée de cours et déjà c'était difficile de suivre. La journée n'était pas encore terminée et le plus dur restait à venir. Il était temps d'apprendre la Divination. Mais la Divination, était-ce une matière que l'on pouvait apprendre? N'était-ce pas avant tout un don? Pas qu'Eneas ne croyait pas en cette matière, bien au contraire... Il était même doué en Divination et c'était la matière où il prenait le plus de plaisir. Mais peut-être pour des raisons particulières aussi non? Il avait eu la preuve que cela pouvait exister par des phénomènes encore plus étranges que la simple magie. Mais il considérait le Professeur Trelawney comme incompetente en ce domaine... C'était absurde de répeter à chaque élève que sa fin était proche et cela par le signe d'un sinistros au fond d'une tasse de café. A coire qu'elle avait besoin de se sentir Messagère de Poudlard pour avoir de l'excitation dans sa petite vie de sorcière bien rangée et foldingue.

Pas envie d'aller en cours... Non l'envie n'était pas présente. Malgré les efforts pour trouver la forme en montant ces 447marches, Eneas n'arrivait pas à trouver une seule et bonne raison de participer à son premier cours de Divination. Ses rêves le perturbaient ... Son dernier rêve prémonitoire s'était déroulé en Aout à l'attention de sa mère. Et le ressentiment d'abondon flautait encore dans l'esprit du jeune Serpentard. Il ne comprenait plus pourquoi il ne faisait plus de rêves malgré les faits nécessaires qu'il produisait... Il allait sûrement attendre encore un mois avant de retrouver son don. Ou alors... Les avait-il perdu? Impossible. Les rêves ne se faisaient pas sur commande et il était bien placé pour le savoir puisqu'il en avait depuis sa onzième année. Mais il esperait qu'il n'allait pas perdre le contrôle tout comme l'année dernière, c'était tout ce qu'il souhaitait... Et en quelque sorte c'etait pour cela qu'il craignait son premier cours. Il n'aura pas fait de Divination durant les deux mois d'été mis à part un devoir qu'il devait rendre à la rentrée...

La salle était remplie déjà. La prof était installée sur son fauteuil un peu trop démodé à présent, et elle regardait de ses yeux démusurés derrière ses lunettes chaque élève rentrant dans sa salle de cours. Eneas ne fit guère attention à elle, trop occupé à reprendre calmement son souffle en essayant de se trouver une place. Pas trop au devant, il ne voulait en aucun cas attirer l'attention et la seule place qu'il voyait dans un coin pluôt sombre était celle où se trouvait sa cousine Charlotte Leonhart. Une voix lui interdit de suivre son coeur mais pourtant c'est ce qu'il fit... Ce qui était d'autant plus étonnant puisqu'Eneas ne suivait jamais son coeur mais sa raison. Il savait trés bien que rien allait changer entre sa cousine et lui surtout pas dans un cours de divination... Mais autant être auprés d'elle si le cours devait se baser sur des faits personnels. Il aurait pu trés bien être auprés de Mark, le seul ami en qui il pourrait donner sa confiance mais celui ci n'était pas encore présent. Se retrouvant assis aux côtés de Charlotte, il ressentit alors les yeux de celle ci l'épier discretement lorsqu'il sortit ses affaires mais aucun commentaire vint le perturber. Et Bon Merlin, c'était preferable.

Alors comme ça le cour allait se baser sur les lignes de la main. Heureusement qu'il avait choisi Charlotte. Comme quoi, son coeur n'avait pas eu si tort... Même si celle ci n'allait lui décrocher aucun mot. Même si elle l'éviterait jusqu'à la fin... Eneas la respecterait comme il a toujours fait. Mark venait d'entrer et lui avait dédié un sourire, Eneas en fit autant. Il aima la question qu'il posa et reconnut bien son alter ego dans ce domaine. Ils s'étaient bien trouvés, il fallait le dire... Eneas avait perdu Charlotte. Il avait passé un an à déserter comme un pauvre mendiant. Un mendiant à la recherche d'un trésor... Cette année, il avait enfin fait la connaissance de Mark qui lui avait redonné espoir. Comment allait se dérouler l'avenir? ... Ca malheureusement, ses rêves lui avait retranscrit qu'une partie.


- Alors comme ça il faut lire les lignes de la main...

Dit-il doucement en ouvrant le manuel à la page que le professeur leur avait indiqué. Il n'avait pas dit cela pour que Charlotte y réponde. Il n'attendait plus rien d'elle... Il la laisserait choisir ses propres réactions. A quoi bon la provoquer?! Mais... pourtant, c'était une bonne façon de retenter une approche avec sa cousine. Lire les lignes de sa main. Il n'avait pas besoin de la connaître mais en un an, elle avait tellement changé. Il n'aurait pas été surpris d'apprendre des petites anecdotes la concernant et c'est ce qu'il voulait... Sans la regarder, le nez plongé dans son bouquin, il ne put s'empecher de murmurer.

- Laisse nous cette chance Cha... Cela n'engage à rien

C'était vrai ce qu'il disait non? Charlotte dans le fond, n'avait rien à craindre. Aprés tout ils avaient été trés proches il y a un temps. Etait ce possible de revenir en arrière le temps d'un cours?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12401
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Mer 10 Oct 2007 - 20:02

La Divination, tout un art divinatoire d'ailleurs.

Il était vraiment fier de sa prestation et il savait dans son fort intérieur que Trelawney allait lui rajouter une kyrielle de points. Cela lui faisait plaisir. Tant qu'on a des connaissances dans ce domaine, pourquoi ne pas en faire profiter les autres ?
Quelque chose lui disait qu'il y avait eu une réflexion intérieure sur le fait qu'il soit le fils caché de la Professeur de Divination. Non pas que Mark était legilimens, mais cette sensation qui lui avait picotté l'épine dorsale, ne le trompait pas. On avait parlé de sa personne ...
Bah après tout ? Tant mieux non. Même si c'est pour être le fils caché de Trelawney ça pouvait toujours faire plaisir. Mais bon, il allait étaler encore son art de la Divination aux néophytes qui se trouvaient dans la salle confinée. Il savait qu'Eneas était féru de cette matière.
D'ailleurs Mark l'avait aidé quand ils s'étaient parlés à la Bibliothèque et Merlin sait que le Petit Prince en connaissait un rayon dans ce domaine. L'Art Divinatoire passionnait le Préfet, un cours qu'il suivait étrangement.

Mais quand les autres se mettaient à parler, étrangement il ne parvenait plus à suivre.

Des piaillements, une cacophonie, un bruit assourdissant. En un mot pur et simple : des élèves qui parlent et qui posent des questions souvent sans intérêt. Mark n'avait pas besoin de le préciser. Tous des gueux, des peronnalités informes et sans consistance, il n'y avait bien que les Serpentard qui prévalaient à Poudlard.
Par contre, suivant les présages qui seraient annoncés, Mark fera en sorte de ne rien dévoiler ... De ne pas montrer ce qu'il se passerait si par malheur Purdey lui apprenait une fâcheuse nouvelle. Déjà qu'il devra ôter ses gants de cuir noir, il ne voulait pas entendre des présages pas trés réjouissants. Il y était habitué pourtant.
En espérant tout de même de ne pas voir le Sinistros. Quoique, cela pourrait abréger la Vie du sixième année rapidement. Et desfois, sans se mentir, c'était une échappatoire assez envisageable. Ou sinon un mauvais sortilège lancé à la hâte au détour d'un couloir. Mais bon, il n'attendait pas spécialement de savoir ce qu'il allait encourrir dans une vie future.
Devenir fou ? Oh, ça il le savait. Déjà qu'il n'était pas très équilibré niveau mental, il se doutait bien qu'une nouvelle allait parachever la chose ...

Quant à savoir laquelle. Il n'en avait aucune idée. Une chose bien tordue, qui concernait peut-être sa famille ? Il ne préférait pas le savoir. Il était l'Héritier BloodDust après tout. Fallait pas chercher plus loin.

Assis au fond de la salle, après sa sortie mirobolante de son savoir es divinatoire, il se permettait de rêvasser. La tête mate reposée sur l'une des mains gantées à scruter la foule sans la voir vraiment. A l'écouter sans l'entendre. En un motà être là sans être là ...
Il y avait bien Purdey LaRoche Elda à côté de lui d'ailleurs. Cela faisait penser au Préfet, qu'il ne lui avait pas lâché la main depuis le début. Peut-être était-ce un moyen de se rassurer ? Non, il aimait bien quand elle était présente. Il avait de la chance, là, elle était toute à côté de lui.
Mais le Préfet n'avait pas envie de lui montrer ses stigmates familiales. Mais il le devait .... Il venait de parcourir la salle encore une fois de son regard doré, Eneas, il aurait aimé être avec lui. Mais ce TP était l'occasion de se racheter aux yeux de la Vipère des Serpentard ....
Mark lui en avait voulu de s'être mise avec Falcon. Ce type il le hait. Si on pouvait lui prédire la venue d'un Sinistros, Mark serait aux anges ...

Mais là encore, on peut toujours rêver ...

Revenant à une cotonneuse Réalité, il semblerait qu'il ait entendu Purdey lui parler. Regard doré dans sa direction et par Nostradamus qu'elle était belle !
Totalement déboussolé, alors que pourtant il l'avait depuis le début du cours à côté de lui quand même ....
Il avait lâché la main pour être plus libre de ses mouvements. Mais il ne quittait pas Purdey du regard, assis au fin fond de la salle, pour lui murmurer à l'oreille de sa voix froide et grave en toutes occasions.


- Il semblerait qu'il se soit volatilisté ce TP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 29
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 12892
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Ven 12 Oct 2007 - 0:21

~†~ Silence.... Pas un mot, pas une remarque lorsqu'elle avait vu Eneas s'asseoir à côté d'elle. Rien... Et pourtant, elle n'en pensait pas moins. Jouer à l'indifférente, la dedaigneuse, la glaciale.... C'était tellement facile. Facile lorsque tout cela était dirigé vers tous ces moutons dont elle n'avait cure. Mais c'était tellement dur lorsque c'était une personne qui lui était chère qui devait subir cette froideur... Sacha, ses parents, Eneas.... Si elle s'était écoutée, voilà bien longtemps qu'elle aurait été s'excuser pour son comportement abjecte. Mais non... Trop de fierté.... Trop de mensonges.... Une parfaite menteuse arrogante... Mais elle ne tenait pas longtemps, auprès de ses proches. Ou parfois si, mais elle finissait toujours par céder.... Alors oui, elle avait eu besoin de cette séparation avec sa famille, pour respirer un peu. Mais non, elle n'aurait pas dû s'y prendre de cette manière si brutale. Trop jeune, trop déboussolée, elle n'avait pas su faire autrement.... Et maintenant voilà. Elle se retrouvait assise aux côtés de son cousin comme s'il était un étranger dans un cours de Divination qu'elle considérait comme une blague...

Présence rassurante à ses côtés. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été aussi proche d'Eneas. Physiquement. Mentalement, elle était encore bien éloignée... Mais sa présence lui faisait du bien, même si elle n'en dirait jamais rien. Elle ne l'avait plus regardé dans les yeux ni ne lui avait parlé depuis un an à présent. Peur qu'il ne découvre tout ce qu'elle avait pu ressentir d'un seul regard, tellement il la connaissait bien. Mais voilà... Il lui proposait de faire cet exercice à deux. De leur laisser cette chance.... Silence encore, tandis qu'elle fixait le vide. Une chance ? Quelle chance ? C'était fini.... non ? Par sa faute d'ailleurs. Elle ne dit rien durant quelques secondes, comme si elle n'allait jamais répondre, se contentant d'observer le professeur Trelawney qui attendait une réponse à sa question... Elle ne l'aurait pas de Charlotte en tout cas. Cette dernière ouvrit son manuel à la page indiqué, impassible. Coup de tête mais aucun mot. La jeune brune se tourna lentement vers son cousin et attrapa sa main droite, la tournant paume vers le plafond. Non, cela n'engageait à rien et non, elle ne le regarderait pas... Elle se mit alors à parcourir la ligne de tête sur la main du Petit Prince de son index, sans aucun mot, avant de se tourner vers le livre et de commencer l'exercice. ~†~


" Ta ligne de tête ne commence pas au même endroit que ta ligne de vie. Il est marqué Vive intelligence, sens de l'adaptation, rapidité dans le raisonnement, ce qui est rejoint par le fait qu'elle soit fine et profonde. Intelligence, vivacité d'esprit. Mais elle est également très courte... Trouble psychique, folie, .... aliénation..... "

~†~ Le sourcil droit de la jeune anglaise s'arqua légèrement durant quelques secondes, tandis que son regard faisait plusieurs fois le chemin livre-ligne de tête. Non, elle ne s'était pas trompée... Elle était d'accord avec les deux premières explications. Mais la dernière.... Depuis quand Eneas était-il fou ?! Heureusement qu'elle n'avait pas parlé très fort.... Pourquoi ? Parce que cela ne regardait pas le reste de la classe. Fou... Bon... ~†~

* Allez, on commence dans le n'importe quoi. Rolling Eyes *

" Ta ligne de vie est très large. Cela signifie que tu as une puissance musculaire mais un système nerveux très fébrile. Admettons... Et aussi... On dirait que... Qu'elle se sépare vers le poignet. Mais je ne vois pas très bien... Arrête de remonter tes manches. Quoi non ?

.............
En tout cas ça veut dire que tu as le goût du voyage, mais que tu veux te construire un 'chez toi'.
Ta ligne de chance. Elle commence au milieu de ta main. Ta réussite sera longue à obtenir, tu auras des obstacles à franchir.

Et maintenant je fais une pause. A ton tour. "


~†~ Fallait pas trop lui en demander non plus.... Trop de n'importe quoi tue le n'importe quoi. Il en faut mais à petites doses. Six lignes de vie, donc une pause à la troisième. Normal. Elle se redressa, s'appliquant à ne pas croiser son regard, et posa le dos de sa main sur la table de manière fatiguée. Car elle était fatiguée.... Fatiguée par cet été, fatiguée par.... Trop de choses....... Mais un petit détail la tracassait. Pourquoi Eneas avait-il cherché à cacher son poignet lorsqu'elle avait dû l'observer de près pour la ligne de vie ? Il n'avait pourtant pas de cicatrice ou autres.... Non, elle ne savait pas. C'était étrange. Mais elle n'en dit rien.... Silencieuse. Elle tourna légèrement la tête vers lui, les yeux fixés sur le bois de la table, tout de même un peu curieuse de voir quels n'importe quois la lecture des lignes de sa main allait apporter... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11898
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Sam 13 Oct 2007 - 20:51

Allait-elle le faire? Allait-elle oser ce pas? Eneas ne saurait dire une réponse... Il venait de lui proposer une chance de se fréquenter au moins durant le temps de ce cours. Aucune approche n'avait été faite depuis que Charlotte l'avait repoussé un jour de Septembre, l'an dernier...Tout semblait si compliqué entre les deux jeunes gens. Etaient-ils toujours le Duo qu'ils avaient auparavant formé en ces débuts d'années de Poudlard? Le Duo Ene&Cha' existait-il toujours? Ou n'étaient-ils qu'à présent des simples inconnus pour l'un comme pour l'autre? En tout cas, Eneas s'étonna du bien que lui provoqua la présence de sa cousine à ses côtés. Tout était passé si vite et il n'avait jamais eu la raison de cette séparation si soudaine...

Alors en silence, il attendit un signe de sa part. Il n'osait la regarder... C'était encore trop tôt. L'affronter les yeux dans les yeux, ressentir les sentiments qu'elle avait éprouvé tout comme l'année dernière... Non, aprés tout ce qu'il s'était passé. Il ne le supporterait sûrement pas. Pourtant, il serait bien obligé de la regarder au moins une fois si elle acceptait de lui donner sa main... Quoi que... Connaissant sa cousine, elle avait bien trop de fierté pour pouvoir se permettre une telle chose après tant de silence. Sur ce point là, tout les deux étaient identiques. Il espérait alors une réponse, un signe... Pour peut-être prouver que rien était réellement fini entre eux! Cela le tracassait. Eneas devait bien avoué qu'il avait peur de cet instant ultime. Une simple réponse pouvait arrêter le temps comme si il était... amoureux. Oui il ressentait énormément d'affection pour sa cousine malgré les méfaits. C'est alors que Trelawney arriva face à leur table avec son sourire arriéré. Qu'est ce qu'elle venait faire là elle?! Elle allait tout gâcher! Justement, Charlotte devait se sentir prisonnière à présent... Ne se sentait-elle pas forcée? C'est ce qu'elle donna comme impression... Eneas sentit son air agacé refaire surface comme ce matin en botanique. Elle venait d'ouvrir son manuel sans dire mot puis elle prit la main droite d'Ene la tournant pour apercevoir la paume. Autant dire qu'Eneas fut surpris par cette rapidité et cette imprévisible démarche mais il se laissa faire en gardant la tête baissée. Ce n'était pas vraiment surprenant pourtant venant de Charlotte mais peut-être s'était-il attendu à autre chose?! Il n'obtiendra rien d'elle comme elle n'obtiendra rien de lui. Ils étaient têtus tout les deux et en étant ainsi, on ne pouvait pas avancer bien loin...


La voix de Charlotte résonna alors d'une manière indifférente... Vive intelligence, sens de l'adaptation, rapidité dans le raisonnement / Intelligence, vivacité d'espritPour le moment, oui cela représentait bien la personnalité d'Ene. Pourtant le fait d'entendre Trouble psychique, folie, .... aliénation le fit froncer les sourcils. D'ailleurs Charlotte aussi parut surprise par cette "révelation" Elle voulut revoir les prédictions inscrites dans le manuel pour voir si elle ne s'était pas trompée... Puis elle continua comme si rien ne s'était passé. Eneas resta silencieux. Elle avait été surprise et par cela au moins, il put déceler en elle toujours un intérêt quelconque... pour sa personne. Elle ne l'avait pas regardé mais qu'importe... Elle s'était arrêtée un instant. Mais, pourquoi cette description? Il n'avait jamais été fou ou quoi que ce soit... Etait-ce en rapport avec ces rêves? Etait-ce un moyen de lui faire comprendre qu'ils étaient inscrits dans son chemin de vie? Ou était-ce un moyen de lui faire part d'un avenir moins radieux?

Eneas resta perplexe puis vint aussi ce moment où il apprit qu'il possédait une puissance musculaire mais un système nerveux très fébrile.Ce qui était vrai dans le fond. Charlotte n'y croyait pas mais qu'importe... Elle n'avait jamais su... si? Bref, Eneas s'aperçut des mains de Charlotte voulant parcourir les lignes du poignet. Oh Non Non Non... Si elle s'en apercevait, elle lui poserait des questions et tout deviendrait autre qu'un cours de Divination! Non... Pas cet endroit sensible. Enfin, des prédictions un peu plus normales furent pour Eneas comme une bonne vieille routine. A présent c'était son tour de retrouver la fine main de sa cousine. De par l'attitude de celle ci, Eneas se sentit comme à moitié présent dans cette salle. Elle n'avait guère posé un seul regard sur lui ... Mais qu'importe il allait lui lire la bonne aventure. Retraçant de ces doigts les lignes de la main de sa cousine, il suivit également du regard son manuel ... D'une voix sereine, il commença alors sans adresser un regard

- Ta ligne de tête ... Alors je vois qu'elle commence à l'intérieur de ta ligne de vie. Ce qui veut donc dire: Hypersensibilité, émotivité, susceptibilité. Etant très longue, on peut apercevoir l'Inconstance et la Fierté mais aussi de l'intelligence et de la vivacité d'esprit de part sa finesse et sa profondeur. Pour ce qui est de ta ligne de vie, son contour est net. Cela représenterait d'après le manuel une Longue vie et une Bonne santé. Elle est également large tout comme la mienne avec ce problème de système nerveux très fébrile malgré la puissance musculaire...

Eneas s'arrêta un moment ... Silence... Toujours des pensées mais rien qui n'allaient sortir de sa bouche. Il reprit comme si de rien n'était...

- Enfin, ta ligne de chance commence au mont de la lune... On peut donc retrouver ta forte personnalité, ton indépendance. Tu auras sans doute une grande carrière devant toi... Ce que je ne doute pas

Eneas lâcha la main de Charlotte. Une belle vie allait s'offrir à sa cousine si les dires de ce manuel devaient être vrais. Il n'y avait aucun doute. Charlotte avait tout les moyens pour arriver à ses fins. Il ne doutait pas d'elle... Oh ça non, il ne l'avait jamais fait. Le Petit Prince resta silencieux, laissant Cha' dans ses réflexions après cette intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 29
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 12892
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Dim 14 Oct 2007 - 1:25

~†~ Légers frissons lorsque les doigts d'Eneas frôlèrent la peau de sa paume de main pour y retracer ses lignes. Wow, alors là c'était un exploit. Vraiment, ils n'avaient jamais été si proches depuis un an ! Nan mais vous vous rendez compte, ils se touchaient les mains !!! A marquer dans votre calendrier des grands événements événementiels.... Humpf. Mais Charlotte ne dit rien de ce qu'elle ressentit, s'obstinant à fixer son livre silencieusement. Elle était en cours. Elle n'était pas là pour jouer à la voyante, juste pour faire l'exercice demandé. Alors non, elle ne s'était pas mise à élaborer des raisons plus ou moins loufoques pour expliquer les lignes de la main de son cousin. Elle se basait sur les faits et cela lui allait très bien.... D'ailleurs, Eneas semblait faire de même... Il commença son explication, et, déjà, cela paraissait être du n'importe quoi. Elle ne remettait pas en cause le travail d'Eneas, mais c'était juste qu'elle ne croyait pas vraiment en la divination... Et c'était peu dire... Juste un ensemble de n'importe quoi... Tiens, son dernier cours, avec Sacha. Elle ne se souvenait plus ce qu'ils avaient bien pu lire dans les tasses, mais ce devait être du grand n'importe quoi. Comme en ce moment....

Hypersensibilité, émotivité et susceptibilité ? Et elle pouvait savoir depuis quand... ? Mefiant N-I-M-P-O-R-T-E-Q-U-O-I. Je vous le dis moi. Nan mais, comme si elle pleurait souvent.... .................... Bon, ok, elle pleurait souvent. Mais jamais pour rien. Comme s'il y avait des choses qui la touchaient... ............. Bon, ok, il y avait des choses qui la touchaient, mais uniquement lorsque cela venait de ses proches. Comme si elle était susceptible..... Ca c'était la meilleure. Non, vraiment, n'importe quoi. Inconstance et fierté ? Fierté d'accord, même trop peut-être. Mais inconstance.... Mouais.... Ce n'était pas comme si elle était lunatique et qu'il lui arrivait de changer de comportement pour une parole. Bon, ok, elle était lunatique et pouvait faire un 180° mental en moins de deux secondes. Mais c'était n'importe quoi quand même... Intelligence et vivacité d'esprit. Ah ça, d'accord. Comme pour son cousin. Ils n'étaient pas de la même famille pour rien en même temps.... Remarque, Charlotte n'avait pas grand chose en commun avec Valentina, la grande soeur d'Eneas. Bref, la ligne de vie était terminée et il passait à la ligne de tête.

Longue vie et bonne santé. Pourquoi pas.... Et à nouveau, comme Eneas, système nerveux très fébrile malgré la puissance musculaire. Pour la puissance musculaire, oui, elle était tout de même Batteuse. Elle était la Bouchère Verte. Mais pour le système nerveux.... Elle savait tout de même se contrôler. Sauf quand elle craquait. Mouais, bon. N'importe quoi quand même. Et pour la ligne de chance, forte personnalité, indépendance et grande carrière devant elle... Vraiment ? Une grande carrière ? Et une grande carrière de quoi ? De Serpentard professionnelle.... ? Hey, cela pourrait faire un bon métier ! Passer sa vie à parvenir à ses fins et à se moquer des autres. Pas mal.... C'était bien rémunéré ? Ahem. La divination, c'était vraiment pas son truc, elle imaginait n'importe quoi.... Et voilà, nous revenons au n'importe quoi. Il pourchassait Charlotte dès qu'elle se trouvait en divination.... Re-ahem. Un peu de sérieux tout même.... Sérieux, en divination ? Alors ça, ça aurait fait une super blague ! Bon... Bref.... Charlotte reprit la main de son cousin et termina l'exercice, observant à présent sa ligne de coeur. ~†~


" Ta ligne de coeur est très fine. Cela montre ton manque de sentimentalité. "

* Sauf..... Personne ne te connait comme moi je te connais. Et, Eneas, tu es loin d'être insensible.... *

" Elle est également très droite, ce qui représente le fait que ta pensée contrôle tes émotions. Et enfin, elle commence sous ton majeur.... Sensualité totale, le plaisir prédomine... "

~†~ Charlotte ne put empêcher le petit sourire qui se formait juste là, au coin de ses lèvres. Là où seuls ceux qui la connaissaient vraiment pouvaient deviner ce début de sourire. Alors comme ça, son cousin était coquin... ? Première nouvelle.... Enfin non. Deuxième. La première étant sa folie. N'importe quoi, je le redis encore. Cependant, elle n'était pas d'accord avec le manque de sentimentalité. Non, Eneas était quelqu'un de très sentimental. Mais seulement lorsqu'il connaissait la personne et qu'il y était attaché. Charlotte était bien placée pour le savoir, elle avait tenu la place de "meilleure amie" durant quatre années... Quatre années où ils avaient été inséparables, comprenant l'autre d'un simple regard.... Mais plus maintenant, et ce par sa faute..... Chasser les mauvaises pensées. La ligne de soleil. ~†~

" Ta ligne de soleil commence au niveau de ta ligne de tête. Il est marqué ' le succès vient par la réflexion'.
Enfin, ta ligne de santé. Elle est sinueuse. Maladie chronique.
.................................
Et elle s'arrête à ta ligne de vie, ce qui dénote de l'anxiété, de l'angoisse.

En résumé, tu es intelligent et rapide d'esprit, ce qui contrôle tes émotions et te mènera probablement au succès, après quelques obstacles. Tu manques de sentimentalité, et préfère le plaisir. Mais cela ne durera qu'un temps et tu voudras te faire ton 'chez toi'. Tu es physiquement fort, mais ton système nerveux est fragile, et tu es parfois angoissé. Enfin, ta maladie chronique est peut-être liée à ta pseudo-folie, même si franchement, tu n'as rien d'un malade mental... "


~†~ Et puis silence.... Voilà, Charlotte avait terminé. Voilà les conclusions qu'elle tirait de cet exercice, pour Eneas. Peut-être se trompait-elle, je l'ai déjà dit, elle n'était pas vraiment du genre à avoir le 3ème oeil.... Mais, dans l'ensemble, cela lui correspondait assez. A part quelques petites anomalies. Eh, il fallait bien un peu de n'importe quoi quand même !!! Par contre.... Lorsqu'elle avait vu sur le live le "maladie chronique", elle avait fait un effort surhumain pour ne pas venir planter son regard dans celui de son cousin et lui demander de but en blanc "Est-ce que tu vas bien ?". Mais non, elle s'était maîtrisée et n'avait rien dit. Silencieuse.... A nouveau, elle présenta la paume de sa main droite à Eneas, toujours sans un regard, et le laissa terminer l'exercice, l'oreille attentive mais l'air ailleurs. Elle regarda rapidement ce que faisaient les autres élèves, puis elle reposa son regard bleu/vert sur le livre de divination, qu'elle ne lâcha d'ailleurs pas du regard.... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Kâli Dell'Atti
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12672
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Dim 14 Oct 2007 - 3:19

Kâli Dell’Atti, du fond de la classe, sortit de sa semie-somnolence. Elle écouta -attentivement- les deux premières phrases du discours de Trelawney avant de s’offenser du mot « voisin », quasi-certaine d’être concernée. Elle cracha son mépris dans une grimace et s’étala exagérément sur trois tables; elle était seule, n’attendait personne, et alors ?
Contrariée, elle croisa les bras, s’enfonça dans son fauteuil et observa un flot d’élèves s’agiter pour répondre à Madama Irma; pathétique.
Elle s’arrêta -un peu- sur Adel et s’imagina très bien ce qu’il y avait dans le creux de sa main; n’a pas fait son Œdipe, refoule ses désirs inavoués dans son « ça » et névrosé car écrasé. Quand il le lirait, il le cacherait et elle le comprenait.
Elle-même entreprit dès lors de gribouiller sur un papier des faux résultats:

    Ligne de tête.
    hypersensibilité, émotivité, susceptibilité.
    Ligne de vie.
    goût du voyage, mais stoppé par le besoin de construire un "chez soi".
    Ligne de Chance.
    émotions nuisant aux succès.
    Ligne de cœur.
    amour durable
    Ligne du soleil.
    petit à petit l'oiseau fait son nid : effort constant.
    Ligne de santé.
    bonne santé tout au long de la vie

    Dell'Atti K.

C'était du grand n'importe quoi mais comme ça, personne ne toucherait à sa main; ni Trelawney, ni aucun autre. Elle la garderait pour elle, pour plus tard et pour cela, elle déchira la page quinze de son manuel et la fourra dans l’une de ses poches.


Dernière édition par le Lun 15 Oct 2007 - 5:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11898
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Dim 14 Oct 2007 - 17:55

N-I-M-P-O-R-T-E Q-U-O-I !! Oui Eneas commençait à se poser des questions si ce cours n'était pas une supercherie en fait... Lui qui croyait fortement en la divination, ici prouvait tout ce qui n'était qu'absurde. Il laissait sa cousine lire les lignes de sa main et il apercevait chez elle cet effort pour ne pas ricaner à chaque réponse qu'elle énonçait. Et cette fois ci, Eneas ne put s'empêcher d'être en parfait accord avec elle... Autant il avait compris les précédentes indications, autant cette fois ci, il se demandait si on ne lui faisait pas une blague. Alors que sentir les doigts fins de sa cousine lui tracer ses lignes profondes et marquées le rendaient perplexe, il se demandait dans son fort intérieur si il était vrai qu'il respirait le manque de sentimentalité? Il est vrai que depuis que Charlotte l'ait en quelque sorte "abandonné", Eneas s'était refermé sur lui même. Il était resté silencieux et très mystérieux tout le long de l'année passée... Mystérieux? On peut dire qu'il l'avait toujours été. Depuis sa première année à Poudlard, il ne parlait que très peu de lui même. La preuve, même Charlotte était restée dans le secret malgré leur profonde amitié. Profonde... Profonde... A moins que cela n'était qu'une illusion pour Eneas. Alors, oui là il comprendrait encore mieux pourquoi ses lignes décelaient chez lui de l'aliénation. Bref, juste pour dire qu'il était possible qu'Eneas soit devenu moins sentimental et plus raisonné dans ses émotions. Il détestait s'accrocher à quelqu'un de peur de souffrir... Déjà qu'il souffrait bien assez et que c'était loin d'être terminé avec ce qu'annonçait l'avenir... Pourtant, il s'était bien accroché à Mark Resnald et ce n'était pas une personne avec qui il était facile de s'attacher. D'autant plus que Mark était un extrême jaloux et possessif... Tout le contraire d'Eneas. Mais peut-être serait-ce à présent la seule personne prêt à découvrir les différentes facettes du Petit Prince? Eneas n'était jamais tombé amoureux. Et pour lui, c'était inconcevable. Du moins il s'efforçait à ne pas l'être et c'est pour cela aussi qu'on pouvait penser qu'il était insensible... L'amour en général était douloureux. Il en avait la preuve: l'amour pour sa mère et pour sa cousine... Rien de bénéfique. Cela ne compliquait qu'encore plus les choses. Alors oui, dans le fond, peut-être que c'était vrai... Il ne fallait peut-être pas prendre ces indications au premier degrés mais elles pouvaient en quelque sorte dessiner quelque chose de plus abstrait. En tout cas, Eneas était sensible... s'il ne l'était pas, il n'aurait guère la faculté d'écrire des textes ou de composer avec sa guitare. N'est ce pas?

- Professeur? ... Êtes vous sûre de ne pas être l'auteur de ce manuel?

Eneas ne put s'empêcher de sourire au coin des lèvres d'un air ironique... Il avait posé cette question après que Charlotte ait tout énoncé. Maladie Chronique. Ne s'était-elle pas trompée avec sa mère? Il était certes d'accord avec certaines définitions mais alors d'autres... A moins qu'il n'était pas encore arrivé au stade de sa maladie chronique, Eneas n'avait jamais connu une telle révélation le concernant. L'anxiété et de l'angoisse... Oui cela se révélait vrai notamment envers le problème de sa mère mais par la suite... Bref, il n'allait pas rester cent ans sur le sujet. La question qu'il posa au professeur pouvait s'avérer être un compliment, ou comme le pensait justement Eneas, une remarque non très anodine. Mais il se remit très vite au travail... Il ne voulait pas que Charlotte le prenne en pitié, ce qu'elle aurait fait si leur relation se révélait plus intime qu'un silence pesant. Il n'avait pas besoin de regard attentif et de douceur... Venant d'elle, cela aurait été encore plus insupportable. Et comme il n'avait rien à dire sur le sujet, il était préférable d'en rester là. Justement, Charlotte continuait d'observer son manuel pour fuir le regard de son cousin...

- Bon continuons... Ta ligne de coeur est longue et bien marquée, tu vis un amour durable.... Elle commence entre l'index et le majeur. A croire qu'il n'y a que de l'amour, de la jalousie, de la sensualité et du plaisir dans les lignes d'une main...
...
Tu dois sans doute vivre ça avec ton petit ami actuel ...

* Sans doute avec Sacha *


Il ne put s'empêcher de faire cette remarque en aparté. Il ne voulait pas commencer une conversation de ce type avec Charlotte mais il voulait juste qu'elle sache qu'il se tenait tout de même au courant de la vie de sa cousine. De toute manière, il était assez facile d'apprendre l'amour que portait Cha pour Sacha ou l'inverse. Qui ne s'en était pas encore aperçu? En apprenant la nouvelle, il fallait avouer qu'Eneas avait eu le sentiment d'être vide. Un autre homme comptait énormément dans la vie de sa cousine alors qu'elle l'avait effacé à jamais de sa vie. Et surtout il l'avait appris par des rumeurs et non par la personne qu'il chérissait en elle même! Comment ne pas devenir insensible après s'être senti écarté? Le plus important, c'était de savoir que Sacha ne lui faisait pas de mal. Eneas savait qu'elle avait du souffrir ... avec tout ce qui venait de se passer... mais que pouvait-il y faire? De toute manière, cela ne voulait pas dire que Sacha ne l'aimait pas! Donc... Tant que ce n'était pas un amour à sens unique.
Avant même que Charlotte ait prononcé un seul mot, Eneas continua dans son observation


- Le départ de ta ligne de soleil commence au mont de la lune, on peut donc apercevoir un succès artistique... Est ce que cela veut dire que tes films vont marcher? C'est un bon début...

Encore là, Cha' pouvait comprendre qu'Eneas était au courant de ce qu'elle vivait en ce moment. Etait-il si absent dans la vie de sa cousine? Elle avait la possibilité de faire ses propres conclusions. Mais encore une fois, il ne s'était pas étalé sur la conversation... Ce n'était pas nécessaire.

- Et enfin ta ligne de santé s'arrête à ta ligne de vie, tout comme moi, tu aurais de l'anxiété, de l'angoisse...Quelle famille de nerveux ...

Enfin, c'était la phrase de fin, très ironique. Oui, il faut dire que la famille subissait pas mal de chose, ce qui entraînait des complications au niveau santé. Mais bon... Dans l'ensemble, Eneas avait bien reconnu Charlotte, mieux que lui même. Soit il connaissait mieux sa cousine qu'il ne se connaissait lui même, ce qui était fort possible... Soit Eneas découvrira des choses sur lui dans très peu de temps. Il lâcha donc la main de sa cousine, se racla légèrement la gorge et regarda un tableau poussiéreux qui lui faisait face.

- En gros, tu es une personne hypersensible remplie de fierté en plus d'être susceptible et émotive. Tu es très intelligente et ta vie ne sera que longue et belle, à part peut-être tes moments d'angoisse ou lorsque tu seras fébrile nerveusement. De toute manière, tu es quelqu'un d'indépendant avec une forte personnalité, ce qui te promet un succès dans ta carrière notamment artistique. Et enfin, tu connaîtras ou tu connais un amour durable où se mélange plaisir et sensualité... Ainsi que jalousie. Le plus important c'est que tu sois heureuse...

Finit-il par dire d'une voix posée. L'esprit ailleurs, il regarda le professeur qui croisa son regard pour lui faire comprendre qu'ils avaient terminé et qu'il était temps d'arrêter la torture. Oui, rester auprès de Charlotte sans pouvoir poser un seul regard n'était qu'une simple torture. Elle ne voulait pas qu'il pose ses yeux dans les siens, il respecterait cela... Et d'autant plus qu'il respectait de ne pas la regarder à la dérobée lorsqu'elle avait d'autres objectifs. C'était fini... Ils avaient accompli cette tâche. Et malheureusement, la chance n'a guère été au rendez vous. Après ce cours, rien allait changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13612
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Dim 14 Oct 2007 - 19:37

*Le TP de Botanique semblait donc effacé. Elle en fut soulagée, mais elle n'arrivait pas complètement à lui pardonner. Le fossé venait de se reboucher, mais pas entièrement.

C'était agréable de sentir la main de Mark dans la sienne. Durant quelque, si peu furent-ils, ça lui avait manqué.
Tout comme de ne pouvoir lui parler ou autre.
Mais comme Mademoiselle LaRoche Elda avait un peu trop de fierté, elle n'avait pas voulu lui pardonner. Oui, Purdey avait un sal caractère.
Bref, nous sommes en Divination, même si les paroles de Trelawney rentrer dans une oreille de Purdey pour en ressortir par l'autre (oui elle avait l'esprit focalisé sur Mark, étonnant non ?), bref, elle avait retenu qu'elle devait étudier les lignes de la main de son voisin.

Pense : Minute le gnome ! Les lignes de mains ? Je dois regarder celles de Mark alors ? Il faut que je lui enlève un de ses gants en cuir alors ?

Bon, bah j'ai pas le choix en même temps.


Elle le regarde, quelques secondes pas plus, avant de poser ses yeux sur sa main gauche qui tenait sa main droite. De sa main gauche, la 7ème année commença à retirer le gant en cuir de Mark, avant de murmurer.*


"Je sais que tu n'aimes pas les retirer, mais j'ai pas vraiment le choix là."

*Avec toute la délicatesse possible, Purdey retira le gant de Mark. Elle n'avait jamais pu voir et toucher ses mains, et cela même si ça faisait plus de 5 mois qu'ils étaient ensemble.
Elle n'osait pas trop toucher à ce gant, elle craignait d'y découvrir quelque chose en dessous.
A mi-chemin, Purdey était obligée de toucher la main de Mark. Elle apercevait un tatouage, mais n'y fit pas plus attention que cela.
Elle fit glisser sa main droite sur la peau de Mark. Intérieurement, le coeur de Purdey avait accéléré la cadence. C'était stupide.
Sa peau, elle était douce, et chaude. Elle ne relevait pas la tête, et quelques mèches rousses étaient venu devant son visage.
Le gant enfin retiré, elle le posa sur la petite table. Elle regardait la main de ce jeune homme. Il avait des doigts de musiciens, et il y avait ce tatouage aussi. Purdey n'arrivait pas à définir à quoi il ressemblait, mais elle ne voulait pas questionner le jeune Préfet.

Elle tourna la main de Mark, de façon à pouvoir y voir ses lignes. Le livre ouvert sur la table, elle observa quelques secondes, le livre puis la paume du Préfet, avant de lui faire son étude oralement.*


"Ta ligne de tête à un départ conjoint à ta ligne de vie, d'après le livre, tu as un complexe d'infériorité, tu es dépendant, et tu as une forte sensibilité."

*Elle le regarde dans les yeux. Elle sentait qu'elle allait en apprendre beaucoup sur lui en l'espace de quelques minutes. ça lui faisait peur, mais en même temps la curiosité qui l'animait en était encore plus forte.*

"Ta ligne de vie, elle est large, ça montre que tu as une puissance musculaire mais ça montre aussi que tu as un système nerveux très fébrile. Il n'y a pas besoin de lire les lignes pour savoir que tu as une puissance musculaire, c'est n'importe quoi. Bref, ta ligne de chance maintenant. Elle se termine à ta ligne de tête. Tu as des faiblesses psychologique qui nuiront au succès."

*La ligne de coeur maintenant. Celle là, Purdey la craignait un peu. Surtout depuis le TP de botanique.*

"Ta ligne de coeur commence sous l'index... Signification : amour et jalousie ..."

*Pense : Ne dit rien, ne dit rien, sinon ça va finir une fois de plus en dispute. M'enfin, celle là elle se lit sur son visage qu'il est amoureux et jaloux ...
Le Nanda *


"Ta ligne du soleil prend son départ au mont de la lune. C'est pas logique, la lune et le soleil ne peuvent pas se toucher, m'enfin, c'est plus de la divination que je fais là. Bref, ça veut dire que ton succès sera artistique. Et j'aimerai bien savoir dans quel domaine artistique.
Et enfin, ta ligne de santé, elle croise ta ligne de vie ... euh ... je sais plus trop ce que ça veut dire là."


*Rapidement, elle regarda son manuel, et eu un pincement violent au coeur, avant de revérifier sur sa main.*

"Elle indique ta date de mort....A mais attend, t'as une ligne de plus. T'es pas normal toi. En plus c'est la seule qui n'est pas indiqué dans le livre. Me demande pas comment je la connais. Elle est très rare, c'est la ligne de sexe. Elle va en courbe du mont de la Lune au mont de Vénus, elle symbolise la sensualité exacerbée.
humpf
Va falloir que tu m'explique comment elle a fait pour arriver là cette ligne."


*En effet, Purdey venait d'en apprendre beaucoup sur Mark, un peu trop même. Enfin bon, elle avait réussit à se détendre, et oublier un peu les derniers jours.

C'était au tour de Mark de regarder les lignes de la main de Purdey. Sa main droite dans sa main gauche, elle ne voulait pas que Mark remette ses gans. Elle préferait toucher sa main que le cuir de ses gants.
Son regard vert se plogeant dans les yeux du préfet, elle sourit.*


"A toi de jouer maintenant."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Mark Resnald
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12401
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Dim 14 Oct 2007 - 20:52

Au lieu de chuchoter à l'oreille de sa petite amie, il ferait mieux de se concentrer sur son TP.

Il était bien avec elle, assis dans le fond, à contempler une partie de la classe qui s'était activée à faire l'exercice. Lui, il lui était passé au-dessus de la tête. Mais il gardait toujours rancoeur de ce fichu TP de Botanique où il aurait bien aimé écraser Falcon ... Mais le Passé est le Passé, ne revenons point en arrière.
Cela l'avait miné de ne plus adresser la parole à la septième année, de ne plus pouvoir poser ses lèvres sur les siennes ... de ne plus l'enlacer. C'avait été les jours les plus horribles, mais après dispute, il y avait toujours réconciliation. A cette pensée, Mark Resnald eut un sourire indescriptible plaqué sur ses fines lèvres mates. Il savait très bien comment cela se produisait avec elle ...
Sorti de ses pensées diablement perverses, par Purdey en personne qui approche l'une de ses fines mains, vers l'une gantée du Préfet. Elle allait prendre la gauche car ce dernier, vous l'aurez deviné était bien gaucher. Attendez, ça va faire la première fois, en l'espace de 5 mois de vie commune, qu'elle allait voir ce qu'il avait depuis seize années de tatoué maintenant. Mal à l'aise, il était bien obligé de se plier à l'exercice demandé.
Bien que malgré lui, il n'en avait vraiment aucune envie. Ca pouvait se lire dans son regard ....

Le sixième année était anxieux, mais il laissa la Serpentard découvrir sa main mate.

Une main sans imperfections, qu'elle se surprit à toucher pour la première fois. Je ne vous dit pas les sensations de Mark quand les fins doigts évoluaient sur sa main mate. Les yeux dorés avaient envie de se fermer pour ressentir encore cette étrange sensation. Il n'avait pas l'habitude de sentir et ressentir les choses avec ses mains toujours cachées .. Là, il en parvenait même à être tremblant. Mais il remettra vite l'étau de cuir, ça fait bien seize ans que c'est comme cela.
Il se laisse manipuler, confiant en sa petite amie qui il le sait, doit déjà avoir vu ce qu'il cache desespérement sous ses gants. Alors instinctivement, de sa main libre, il veut rallonger son pull pour ne plus qu'on voit cette horreur de stigmate. Mais c'est trop tard. Et ça l'énerve. Alors du coin de l'oeil, il la regarde, divine égérie qu'il aime par dessus-tout, penchée sur sa main ...
Qu'est-ce qu'elle va bien pouvoir lui apprendre sur sa condition humaine ? Il attendait ...
Et il ne fut pas surpris par toutes ces affirmations prononcées par sa voisine. Elle touchait toujours sa main mate, touchant les courbures et scrutant les moindres lignes du Capitaine, qui était plus que détendu à côté d'elle.

Le complexe d'infériorité ? Possible, fort possible même. Forte sensibilité .... C'était quoi ces Trolleries là ? Et dépendant ? Oui mais de quoi ? Le Préfet ne voyait pas trop. Mais les vérités qu'elles disaient, c'était une évidence pour le jeune Serpentard. De ses yeux dorés, il vrilla son regard à la couleur spéciale dans celui de Purdey, avec cette exercice, elle allait en savoir plus sur lui ... Lui, qui était toujours secret, il était bien obligé de se dévoiler.
Qu'il se rappelle de brûler le manuel de Divination en partant. Une autre ligne ? Celle de Vie. Ok, bah c'est bien, reste à savoir comment elle est décrite la sienne et comment l'interprète Purdey grâce au manuel ... Il en resta interdit de la conclusion qu'elle venait de faire sur l'une des plus importantes lignes que l'on puisse trouver sur une main humaine ...
Puissance musculaire, ah elle était d'accord, il en avait bien une. Mais au niveau du système niveau fébrile, y'avait du vrai dans l'histoire malheureusement ...Ligne de chance, wow. Sur l'arrière chaudron le sixième année ... Des faiblesses psychologiques qui nuiront au succès ? Super .....


- Je suis bon à interner chez les tarés alors ... dit le pauvre Serpent sur un ton sarcastique non pas adressé à Purdey mais à un constat malheureusement véritable.

Ligne de coeur. Là il va rire. Qu'est-ce qu'on va encore lui trouver au Mark Resnald ? Déjà que l'Héritier BloodDust fut mal lotti auparavant, là ce serait l'apothéose ... Décidément, il le brûlera l'ouvrage. Jaloux lui ? Mais ils avaient tous fumé dans ce bouquin ! Bon ok, il l'était.
Mais de là à le deviner, fallait pas pousser ... Quoique c'était bien trop facile, du moins dans un sens.


- Amour et Jalousie ? Wow super.

Ah enfin ! Un truc bien qui fit sourire le Préfet de toutes ses dents. Un succès artistique ... Bien heureux de l'apprendre en somme. Mais Purdey ne sait pas en quoi, il est doué ... Il ne le lui a jamais dit, ce serait peut-être le moment non ?
Alors calmement, il décline ce en quoi il est doué. Deux choses principales : le dessin et la musique.


- Peut-être dans le dessin ou la musique. Je joue du violon. Enfin, jouais serait plus exact.

Il se rappelait de l'anniversaire d'Eneas, il l'avait ressorti à cette occasion. Il en jouera pour elle de toute manière. La suite, le refroidit intérieurement ... Date de mort ? Déjà il était fou, atteint d'une atrophie neuronale et en plus il devra passer la baguette à gauche dans les temps proches ? Ouh là. Là, l'état mental de Mark venait d'en prendre un coup. Mais le meilleur, c'était la dernière ligne.
Il ouvrit de grands yeux, totalement idiot face au diagnostic avisé de sa petite amie. Il avait une ligne que l'on comptait parmi les rares et qui décrivait un aspect assez dérangeant de sa personne. Le mont de Vénus ? o_o. Il savait ce que c'était et cela le fit rougir comme une pucelle effarouchée ... De la sensualité exacerbée ? Pas mal comme vision des choses.
Mais totalement délirant ... Perturbé et toujours rougissant, c'était le moment pour lui d'approfondir la demoiselle LaRoche Elda dans l'exercice.


- A mon tour oui. Voyons voir ce que tu serais susceptible de m'apprendre ... fit Mark avec un léger accent hispano-anglais et s'emparant d'un vieux châle à la Trelawney qui passait par là, le mit sur sa tête et commença son introspection avec cet accent étrange. Une présentation à la belle jeune femme s'imposait ...

- Yé suis Madame "yé-pas-de-nom-mais-yé-m'en-fous" et yé vais lire dans ta main.

S'emparant de la main droite de sa petite amie avec délicatesse, il put la toucher, se faire une sensation nouvelle, mais qu'il ne devait pas montrer. Voyons voir ce que ses lignes traduisaient....

- Ligne de tête, cette dernière s'avère confuse, ce qui dénote chez toi un esprit désordonné. D'après lecture, tu ne saurais pas où tu te diriges ..... * Qu'il est troll ce manuel ! *

Evoluant gracilement sur la main, les doigts mates s'arrêtèrent sur les autres lignes, le Préfet la découvrait petit à petit ...


- Ligne de vie, pas franchement bien réjouissante. Selon elle tu aurais un manque de tonus et aurait tendance à un trop grand égoïsme ... La courbure de cette ligne est faible par chez toi.

Le Destin ? Pour Mark ce n'était qu'une immense main qui s'amusait à déplacer des pions ou mieux encore à jetter des dés pour son bon plaisir. Et là il devait étudier, le problème.

- Ligne de chance ou ligne du destin, la tienne part du mont de la lune. Ce qui traduit une forte personnalité, pas faux dans un sens, indépendance pas cool pour moi tout ça et grande carrière possible. Le Quidditch peut-être ? Si c'est le cas, j'en serais doublement heureux.

La prochaine, celle que le Capitaine redoute : la ligne de coeur. Autant ce sera une chose atroce, il n'osait pas la lire. Mais il vrilla son regard doré dans le manuel pour en être persuadé, ce qui fit tomber son châle sur ce dernier. La voix étonnament sourde, il lui énonça cette ligne :

- Ligne de coeur, la tienne est longue et bien marquée ... un amour durable. * Avec moi ? *

Encore deux lignes et le Préfet serait libéré de toute cette charlatanerie, que pourtant il persistait à croire.

- Ligne de soleil ou ligne de réussite, elle part de la ligne de tête et elle t'indique que le succès vient par la réflexion. Pas totalement idiot là non plus. Et la dernière la ligne de santé, elle s'arrête à la ligne de vie c'est ...

Il marque un temps, un pause, comme pour annoncer une mauvaise nouvelle, mais inquiet il la fixe de son regard doré pour tenter de percer la jeune demoiselle qu'il juge bien trop secrète ... Et lui alors ?

- ... Anxiété, angoisse ... Tu me dirais si ça ne va pas hein ? Je suis sérieux là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Adel Iscarioth
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12633
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Lun 15 Oct 2007 - 18:27



Les mains de Destiny. Destiny était ambidextre. Ca, Adel l'avait entendu. Elle pourrait choisir la main qu'elle voulait. Il la considéra, ouvert au travail demandé par Trelawney, laissant implicitement deviner par son silence qu'il était d'accord pour analyser la main de sa camarade et non pas la sienne. Ouvert aux autres. Ses yeux remontèrent le long du bras de la Poufsouffle comme si d'un clignement de paupière il lui relevait les manches, semblant attendre qu'elle lui tende une main. Le geste traînant, il prit le pli de choisir lui-même. Droite. Lui était gaucher. Cela ferait une main droite et une main gauche.

S'emparant doucement de sa main, il fit comme s'il était en train de réfléchir et sachait où il allait dans cet exercice occulte. Ce n'était pas question qu'il en soit capable ou non, c'était plus qu'il n'avait strictement aucune envie de travailler sérieusement. Après avoir observé la petite palme de Destiny pendant trois minutes silencieuses où il comparait ce qu'il voyait avec les explications du manuel quasi neuf, il se décida à parler, sans interroger la jeune fille du regard, car quoi qu'il en soit, qu'il ait raison ou tord, il se moquait passablement de la répercution de ses paroles:


- Ligne de tête: La tienne est très courte, pas de tête, de ligne... et le manuel t'accuse d'être complètement folle: "Très Courte : trouble psychique, folie, aliénation."
- Ligne de chance: Hum.... je dirais que vu son point de départ sur le... le euh... mont de la lune. Super nom. Ca indiquerait que tu as une sacrée personnalité, un besoin d'indépendance et une grande carrière à venir. Mais comme tu es folle, je ne sais pas... peut-être que tu feras une grande carrière à Sainte Mangouste.

Et quand Adel parlait et faisait des blagues, seuls Jo et Adrian savaient qu'il faisait l'andouille car le Serpentard gardait toujours un visable très sérieux et impassible, illuminé de son regard bleu clair qui ne laissait rien filtrer d'autre qu'une certaine douceur. Il pouvait toujours dire les pires atrocités, avec Adel, ça passait toujours.

- Ligne de cœur: Oh. La totale. C'est la cata, je pense. Cette ligne, là, partant de l'index... elle indique beaucoup d'amour et autant de jalousie. C'est moche, Destiny. Moche d'être jalouse. Ca sert à rien... mais comme la ligne est longue et bien marquée, le manuel indique que tu auras des amours durables. Ou un seul amour pour la vie. C'est moche aussi, ça, non? Trop triste.

* Oulà! pale Qu'est-ce qu'il y en a des lignes quand même... *

A ce stade, Adel en eut marre et il commença à raconter n'importe quoi en prenant un air très inspiré:

- Ligne du soleil: Il fera beau demain.
- Ligne de santé: Tu vas avoir un rhume dans trois jours et six heures. Le Sacha
- Ligne de vie: Tu resteras en vie encore un peu... C'est une bonne nouvelle. Fini. Je ne suis pas certain de vouloir qu'on me lise les lignes de la main... Destiny. Du moment que grâce à ta main je sais qu'il fera beau demain, tout va bien.


Sur ce, Adel se retourna sur son siège et parcourut la classe du regard, les autres Serpentard avaient l'air très investi. Hum. Il y avait beaucoup de Serpy. Comme en Botanique. Comme un peu partout, en fait. Des photocopies vertes.


Et Adel qui s'endort debout...


Slytherin BDE DP
7ème année - 16 ans
Silencieux Observateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Mac Kendall
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 26
Maison : Serpentard
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12303
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   Lun 15 Oct 2007 - 19:24

Grumph,

La jeune Serpentardd fut sortie de sa torpeur par un bruit sourd, Mary se rendit (enfin) compte qu’il était grand temps pour elle de réagir et d’agir. Pas le moins du monde elle n’aurait laissé une personne quasi inconnue regarder ses mains, elle opta donc pour la solution du TP solitaire.


- " Alors bon voici ma main gauche et son éternelle tâche d’encre sur le pouce : alors voyons voir :

Ligne de soleil
: départ du mont de mars : petit à petit l'oiseau fait son nid : effort constant

Ligne de santé
: si elle croise la ligne de vie elle indique généralement la date du décès du sujet.

Ligne de vie
: courbure faible : Mauvais tonus, égoïsme.

ligne de coeur
:départ sous l'index : amour et jalousie.

ligne de chance : départ de la ligne de vie : le sujet ne comptera que sur lui-même pour se faire une place dans la vie.

ligne de tête : fine et profonde : intelligence, vivacité d'esprit. "


Mouarf.... tout cela ne fait que confirmer ce que Mary pensait déjà de cette matière... à quoi cela pouvait bien les mener ?

Pour résumer, Mary était une fonceuse dotée d’une intelligence hors du commun ; ça elle en était tout à fait d’accord, par contre le côté mauvais tonus et jalouse, elle l’appréciait beaucoup moins, non mais comment de simples lignes pouvaient-elles traduire sa vie, son futur...

* La prochaine fois, elle va peut être nous faire lire le temps dans la bave d’escargot ?...* pensa-t-elle ironiquement.

Mary ne croyait pas au destin ou au chemin tracé que chaque être ne faisait que suivre, donc comment croire que la date de notre départ pour un autre monde était inscrit dans son être. Selon elle, chaque décision prise au court de la vie influait sur celle-ci, et donc tout dépendait des choix que nous avions été amené à faire et à ceux qu’il nous restaient à affronter. Mais peut importe ces opinions personnelles, il faut toujours faire bonne figure devant les professeur, un maître mot : « le professeur à toujours raison, et il faut toujours être d’accord avec lui».

C’est donc avec une mine appliquée que Mary nota soigneusement ces observations sur une feuille.

Une fois terminé, elle sortit son cahier qui ne la quittait jamais et griffonna dessus pour faire passer le temps qu’il restait, sans même prendre la peine de regarder et d’écouter ce qui se passait autour d’elle. Plus vite elle sortirait d'ici et mieux se serait.


Edit Trelo: Le cours s'arrête ici pour tout le monde. Je comptabilise les points et envoie tout ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours divination - Les lignes de la main   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours divination - Les lignes de la main
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives de cours et d'examens :: Archives Cours 2007/2008-
Sauter vers: