Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au pied de mon arbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mary Mac Kendall
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 26
Maison : Serpentard
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12228
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Au pied de mon arbre   Dim 14 Oct 2007 - 12:28

Les dernières paroles d’Andrew firent clairement comprendre à Mary que la soirée touchait vraiment à sa fin. Tous ces évènements laissaient présager une année forte en émotions, surtout si son chemin était amené à recroiser celui du séduisant Griffondor, et elle n’en doutait pas, ils se recroiseraient, que se soit de façon inopinée ou faussement imprévue.

- « Je te raccompagne dans ta salle commune »
finit-il par lui dire une fois s’être assuré que personne ne les surprendrait.

-« Raccompagne moi jusqu’aux cuisines, cela sera suffisant, de là je pourrai me rendre dans ma salle les yeux fermés, et je ne doute pas qu’il en soit autrement pour toi. » ce ton maladroitement ironic ne cachait que partiellement l'inquiétude qu’avait fait naître cette course dans les couloirs.

Mary attrapa la main qu’Andrew lui tendait, et tous deux se mirent silencieusement en route vers ce lieu si familier que représentaient les cuisines. Il sembla à Mary qu’ils tournaient un peu en rond, elle laissait Andrew diriger leur progression, mais après être passé trois fois devant un tableau identique, elle ne put s'empêcher de lui dire :


-« Soit tu as un sens de l’orientation digne d’un scroutt à pétard soit ma présence t’est tellement agréable que tu ne veux pas me quitter, mais cela fait déjà plusieurs fois que nous passons ici » puis Mary éclata de rire, ces éclats de rire qui suivent les moments de tension et qui sont généralement la preuve d’une grande fatigue. Elle lâcha la main d’Andrew et la plaça devant sa bouche pour ne pas que son rire ne les fasse repérer à nouveau. Elle reprit son calme au bout de quelques minutes, et essuya ses yeux humides d’avoir trop ri.
«Excuse-moi, j’espère que je n’ai pas été trop bruyante » réussit-elle enfin à articuler.

Une fois reprit ses esprits, elle n’osa même pas regarder son acolyte de peur de l’avoir vexé. Elle n’avait aucune envie de se fâcher avec lui, ni maintenant, ni plus tard. La tête haute, mais sans le regarder, l'air de rien, elle fit un tour sur elle-même ;

- « Ce doit être tout droit »

Ils reprirent leur route, Mary ne dit plus un mot, après quelques détours et de nombreux couloirs, ils arrivèrent enfin devant le lieu recherché. L’agitation de l’heure du repas avait laissé place à un lourd silence. L’heure devait déjà être bien avancé pour que les elfes de maison soient si silencieux.

- « Bon et bien cette fois, c’est la bonne » dit elle avec un sourire crispé sur les lèvres. « Je te remercie de m’avoir accompagné jusqu’ici, c’est très sympathique de ta part »

_________________

Moment de silence

_________________


- « Passe une douce nuit, même si elle va être rudement écourtée par ma faute »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Tyler
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 118
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12000
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Au pied de mon arbre   Lun 15 Oct 2007 - 15:51

- Et si je te disais que ta présence m’est tellement agréable que je rechigne à te quitter ? En tout cas, je ne peux pas en dire autant de toi… répliqua Andrew sur un air de défi, vexé qu’elle se moque ainsi de lui et remette en doute son sens inégalable de l’orientation.

Ce n’était pas qu’il ne connaissait pas le chemin, c’était juste qu’il avait voulu s’essayer à un nouveau raccourci. Et puis, ça ne le dérangeait pas de tourner en rond dans le château, si ce n’est pour retarder le moment où il devrait se coucher, au moins pour profiter encore de la compagnie de la Serpentard.

Bien sûr, il aurait pu lui faire remarquer que de toute façon un peu d’exercice ne lui ferait pas de mal tant elle lui avait écrasé les orteils. Mais il ne le fit pas. D’une part parce qu’il ne voulait pas se prendre un avada dans le chaudron pour ce mensonge éhonté et d’autre part parce qu’il voulait que leur chemin se sépare sur une note plus joyeuse.

Il laissa donc Mary terminer de se foutre de lui en se marrant en particulier parce qu’il s’agissait certainement de la première fois qu’il l’entendait rire. Sa mine faussement renfrognée disparue progressivement pour laisser place à un large sourire pour lui montrer qu’il ne lui en voulait pas même si la jeune femme ne le remarqua pas puisqu’elle semblait décidée à ne pas croiser son regard. Ce fut d’ailleurs un tableau qui les rappela à l’ordre aussitôt après que Mary se soit remise de ses émotions :

- C’est pas bientôt fini tout ce raffut ? Y’a des braves gens qui voudraient dormir ici !

Après s’être rapidement excusé, Andrew laissa, cette fois-ci, Mary les conduire jusqu’à leur destination. Elle semblait connaître le chemin mieux que lui et il se contenta de la suivre, les mains dans les poches en jetant de temps à autre des regards incertains à la jeune fille. Autant tout à l’heure, elle ne s’était pas retenue de rire à s’en décrocher la mâchoire pour ridiculiser ses talents de guide, autant là, elle ne donnait pas l’impression de vouloir desserrer les dents. Le jeune homme ne chercha pas à comprendre et mit se comportement sur le compte de la fatigue.

Enfin, ils s’arrêtèrent devant les portes des cuisines et le Gryffondor se plaça face à Mary qui le remercia d’avoir fait un bout de chemin avec elle.

- Ce n’est rien, répondit-il en un haussement d’épaule. Je voulais juste m’assurer que tu retrouves la route de ton dortoir sans encombre, termina-t-il en souriant.

- Je voulais aussi te dire que j’ai passé une très bonne soirée. T’es une fille cool, Mary, poursuivit-il en un compliment maladroit. Enfin, pour une Serpentard, ajouta-t-il, espiègle.

Andrew se gratta derrière la tête et paraissait hésiter à effectuer le moindre geste. Finalement, il approcha sa main de l’épaule de la jeune fille et opta finalement pour une petite tape amicale :

- Bonne Nuit Mary, dors bien, termina-t-il en lui offrant un clin d’œil, avant de tourner les talons en un bruissement de cape et de prendre la direction de sa propre salle commune, les évènements de cette soirée plein la tête.



FIN DU TOPIC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au pied de mon arbre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: