Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Serdaigle] Sullivan McAlistair - 7ème année (17 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sullivan McAlistair
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 86
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11553
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: [Serdaigle] Sullivan McAlistair - 7ème année (17 ans)   Mer 15 Aoû 2007 - 22:52

Répartition


1/ Identité de votre personnage:

star Prénom: Sullivan
star Nom: McAlistair
star Sexe: G
star Année d'intégration désirée: 7° année
star Nationalité/ville: Anglaise/Londres
star Parents: Sorciers

2/ Imaginez une petite histoire ou une petite anecdote à travers les pensées de votre personnage, le jour où il doit se rendre à Poudlard pour la première fois.

- Sully, debout, suppôt de troll, c’est le grand jour!

star Au matin du jour qu'il allait se rendre à Poudlard pour la première fois, Sullivan fut réveillé par l'enchanteresse voix nasillarde de son matinal et braillard frère, le dénommé Aaron. Une phrase grammaticalement correcte malgré l'accumulation abusive d'un si grand nombre d'adjectifs n'est pas sans se demander si celle-ci ne recèlerait pas un certain sarcasme. Pour écourter le suspens et ne pas le faire durer plus longtemps, disons que oui, cette phrase était ironique, ce qui n'empêcha pas Sullivan de finalement se lever pour descendre prendre son petit déjeuner alors que, déjà, Aaron le magnifique remontait en courant, tout excité qu'il était, pour prendre sa douche.

"Cours pas comme ça, fesse de troll, il va t'arriver des bricoles."

Sullivan n'était pas moins enthousiaste que son frère, seulement il avait toujours agit avec plus de pondération et de flottement. Oui, il était pressé de se faire de nouveaux amis mais ce qu'il convoitait le plus était l'idée d'apprendre la magie, des trucs géniaux pour faire des choses géniales. Il se moquait passablement de la maison où il serait réparti, du moment qu'il pouvait étudier et découvrir des sortilèges qui ne lui étaient jusqu'ici que d'obscures convoitises.

Sur le quai de King’s Cross, Aaron sautait. Oui, il sautait partout. Sullivan finit par être vivement contaminé par cette passion débordante et l'optique de quitter leurs parents. Il aimait ses parents, bien entendu, mais il lui tardait de partir vers ces nouvelles connaissances. Toutefois, il ne savait pas que dix minutes plus tard son frère serait bousculé par une Serdaigle agitatrice de deuxième année portant une serviette sur la tête et qui s'excuserait à peine quand Aaron se retrouverait les quatre fers en l'air. Un Serpentard blondinet entouré de deux colosses leur passerait à côté en lâchant une réplique grinçante mais sans les aider. Deux côtes cassées pour une mauvaise chute et aucun des deux frères ne s'en rendit compte tout de suite.

C'est qu'ils avaient partagé le compartiment d'une bande de personnes plutôt sympas et s'étaient bien amusés. Il y avait une petite blonde surexcitée, comme Aaron (pas blond, surexcité), qui racontait qu'elle était à Poufsouffle et que, comme Aaron, elle avait toujours voulu y aller. Celui qui semblait être son petit ami ou au moins son ami très proche, ne sortit pas un son. Il resta prostré dans son air revêche, souriant uniquement et avec parcimonie, aux réactions et aux encouragements de la fille au nom d'étoile. Un troisième année de Poufsouffle était assis près de la vitre. Il leur racontait comment était sa maison. Sullivan trouva ce Poufsouffle très timide. Lui-même l'était un peu mais pas au point de rougir à chaque fois qu'on lui posait une question. Il écoutait les conversations et retenait à la virgule près, tous les détails susceptibles de l'intéresser ou de l'orienter concernant Poudlard et son fonctionnement. Il fut d'ailleurs assez décontenancé quand il apprit que la suite du trajet devait se faire en barque. Oh, non, pas pour lui.......suivez mon regard - - tadin - - tadin - - tadintadintadin - - - >


"Aaron, tu vas survivre aux barques ? Le Dwi "

¤ "T'inquiète" qu'il disait ! ¤ se moquait Sullivan en pointant sa baguette sur les chaussures jaune vomi et rouge quelque chose d'Andrew, un de leur futur camarade de promotion, pour réparer les dégâts avant que toute leur barque soit surprise par une frénésie gerbesque.

¤ Ca aurait pu être pire ¤ songea Sullivan lorsqu'ils arrivèrent enfin à Poudlard, et pour leur cas, à l'infirmerie de Poudlard, et qu'on se rendit compte que son frère avait les côtés cassées. ¤ Je me disais aussi que de vomir du sang, c'était pas normal... ¤

Ce qu'il ne savait pas, c'était qu'à la rentrée de leur deuxième année, ouai, ça aurait été pire.

star Au matin de sa deuxième année, son frère n'aurait malheureusement toujours pas mué et sa voix résonnerait toujours dans leur chambre, au moment où il claquerait la porte pour bondir sur le petit déjeuner.


"Saute pas comme ça, genou de crapaux baveux, il va t'arriver des bricoles" maugréerait Sullivan qui ne trouverait rien d'autre que son oreiller sous lequel enfouir sa tête.

- Sully, t’es à la bourre féné… Ahhhhhhhh !!!!!!!

Mais il serait sorti de son lit par un de ces vacarmes !!

¤ "Fénéahaha ?" Beuh? scratch Du tonnerre dans la maison? ¤

Non, non. Juste Aaron qui fait des triples saltos dans l'escalier. Sullivan se lèverait en deux temps trois mouvements pour aller aider son frère:

"Maaaaaaamaaaaaaaaaan! Paaaaaapaaaaaaaaaaaa ! Y'a Aaron qu'à encore cassé ses côteuuuh !! Trop cool, brother, tu déchires ! Vas-y rigole pas sinon tu vas aggraver ton cas et on va se faire gronder par maman. Elle va encore penser qu'on se fout d'elle."

L'année de Sully se passerait sans encombre car Aaron ne se casserait rien d'autre, alors il pourrait écrire à leur mère que tout se passait bien, qu'Aaron était entier et qu'il venait d'inventer une potion Hordatinte qui permettrait d'écarter la mauvaise fortune de son frère à la rentrée prochaine.

star Au matin de sa troisième année, malgré tout, Aaron ferait plus attention. Cette fois-ci Sullivan se serait levé le premier et aurait été très discrètement asperger quelques gouttes de Hordatinte sur le visage de son frère, pendant qu'il sommeillait encore, pour le protéger du mauvais sort. Il serait retourné se coucher tranquillement et confiant quant à son extraordinaire potion magique sur le protocole de laquelle il s'était tordu les méninges toute une année !


- Maman Sully est toujours au lit !!!!

¤ Sale balance ! ¤ penserait alors Sully en ouvrant les yeux et en envoyant valdinguer son coussin du haut des escaliers à la tête de son frère. Il aurait eu peur de ce geste (c'était le genre de chose à éviter ce jour-là, précisément) mais rien ne se serait passeré. Aaron prendrait le train avec toutes ses côtes entières malgré les Serpentard chercheurs de bagarres qui passeraient dans leur compartiment. Pourtant, bein faut dire qu'Aaron l'aurait bien mérité ce chercheur de doxys... mais quoi qu'il arrive à son frère, Sullivan ne le laisserait jamais tomber ou affronter seul les problèmes...

Mais ce qu'il ne savait pas, c'était que ce gars avait la poisse de chez poisse !


"Statistiquement, Aaron, il y avait une chance sur 569.785 qu'il arrive quelque chose à un élève de Poudlard ce soir, et 3 chances sur les 128 causes d'accidents possibles recensés ici et à cet instant qu'un Sombral mette un coup de sabot à quelqu'un, je te passe le faible pourcentage de ceux qui ont la possibilités de percevoir ces bêtes pour foncer directement sur ma dernière stats pertinente qui estime qu'il y avait une chance sur 280 que si un élève soit blessé cela soit toi. J'en conclus donc que malgré ma potion magique et l'ordre de l'univers, McAaaron, tu as la poisse."

Cela serait une très longue démonstration pour seulement conclure "tu as la poisse" alors qu'en plus son frère comateux ne pourrait pas l'entendre. Ils en riraient le lendemain, quand le petit matheux pourrait partager ses évaluations facétieuses avec son jumeau.

Cette année là, ils deviendraient très potes avec deux furieuses de leur année avec lesquelles ils feraient les 400 coups - entre deux devoirs pour Sullivan qui ne désirait pas louper son année. Ouai bein quoi? On peut s'éclater et bosser en même temps...

star La veille de leur quatrième année, Sullivan n'aurait toujours pas lâché l'affaire et il croirait vraiment pouvoir sauver son frère des statistiques de la théorie des chaos. Il aurait amélioré sa potion Hordatinte. D'après la nouvelle galénique, il devrait la boire alors, cette fois-ci, il aurait choisi de la faire absorber à son frangin de son plein gré. Ensuite, il faudrait combiner la potion avec un sortilège Antipakool et normalement Aaron s'en sortirait, je dis bien normalement...


"Ne t'inquiète pas, McAaron (Maracon était son petit surnom affectif, tendance, hein ?), il pourra rien t'arriver. J'ai tout bien dosé.... et le sortilège, bein normalement ça doit marcher... je dis bien normalement..."

Bein, ok, plutôt rapé. Le lendemain leur mère emmènerait Aaron aux urgences de Sainte Mangouste et Sully prendrait le train avec son amie Patricia, qui deviendrait plus tard la petite amie d'Aaron. Quant à Sullivan, les filles ça serait pas encore son truc malgré le gros rentre dedans juniste dont il ferait l'objet. Mais comme je vous l'ai déjà dit, Sully n'était pas un pressé, il y allait à la cool avec la vie et encore plus avec les filles. D'ailleurs, il dirait souvent à son frère qui accumulerait les conquêtes:

"Fais gaffe, brother, les filles c'est des farouches, un de ces quatre, il va t'arriver des bricoles..."

star Au matin de sa cinquième année, sur le quai du Poudlard Express, près à partir, Sully se tapa le plus gros fou rire de l'histoire des fous rires. S'il y avait un livre des records des fous rires, bein, à coup sûr que celui là il aurait été dedans !

"C'est qui ?" leur aurait demandé leur mère Eryam, en suivant son fils Aaron d'un regard consterné.
"Ben, elle, celle qui essaye de lui mettre la tête sur les rails, c'est Sharon, sa petite copine de cet été... et pis celle qui lui met des coups de sac à dos, là, bah c'est Patricia, on est dans la même classe avec Patty. Elle est jolie, hein ? C'est sûr là, à crier, elle n'est pas à son avantage, mais c'est une fille très calme et très intelligente..."
"Je te crois, fiston..." dirait leur père, Tibalt, "Heu, et sinon, votre infirmerie, c'est toujours madame Az Piryne qui s'en occupe ? Elle est comment...?"
"Non, c'est Pomfresh et Baten Kaïtos Céti maintenant. Mais t'inquiète, ils ont l'habitude, je crois même qu'ils auront déjà préparé un lit pour accueillir Aaron... aller, à c't'été !!! Je vais les séparer... xD"

star Au matin de leur sixième année, Sullivan et Aaron, qui aurait l'humeur d'un dragon magyar au réveil, partageraient son compartiment avec Sacha, un Serpentard à prendre avec des pincettes si on avait pas de répondant mais qui garderait le silence du début à la fin du voyage, dormant ou faisant semblant de dormir; Deneb, qui faisait là son dernier trajet dans cette locomotive mais pour les raisons qu'on peut croire; une Serdaigle de première année très discrète qui ne parlerait pas une seule fois et qui n'aurait pas trouvé d'autres places libres dans le wagon.

Sullivan garderait un oeil sur son frère, il aurait tenu le pari avec June, de laquelle il se serait séparé à l'amiable cet été, que d'ici l'arrivée au Château, soit un carrosse ensorcelé lui roulerait dessus, soit Peeves chercherait à se venger des années passées et que ça tomberait uniquement sur Aaron. Chacun perdrait son pari. Rien de tout ça ne se passerait... Sully irait même prévenir Alexandrei Zagora, le nouveau responsable de l'infirmerie pour lequel Baten Kaïtos avait laissé des instructions précises concernant le dossier médical des rentrées des classes du petit McAlistair, qu'il pouvait rentrer chez lui car visiblement Aaron avait décidé d'être une personne normale cette année... bein pas trop vite, papillon. Ca serait pile poil au moment où Macaron rentrerait dans l'infirmerie soutenu par June et Ecko pliées en quatre de rire:


"Un accident de bièraubeurre !!" entonneraient-elles gaiment.
"T'es baba, Aaron ! t'as encore un an pour te préparer mentalement à faire une rentrée pas trop minable pour ta 7ème année, concentre-toi, bro. Mais t'inquiète, je te lâcherai pas, je vais finir par trouver un truc génial !"

Mine de rien, avec le temps, Sully se disait que s'il devait faire un métier ça serait sans doute de travailler au Ministère, aux départements des Mystères ou à la justice magique. Il avait passé tellement de temps à défendre son frère et à lui chercher des solutions, qu'il était près à imaginer n'importe quoi et à expliquer toutes choses pour répondre aux énigmes ou rebondir sur les évènements inexpliqués !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullivan McAlistair
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 86
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11553
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: [Serdaigle] Sullivan McAlistair - 7ème année (17 ans)   Mer 15 Aoû 2007 - 22:54

3/ Quelles qualités doit avoir un étudiant de Poudlard pour se montrer digne sorcier ?

curieux, il faut être intéressé dans de nouvelles choses sans nier les anciens préceptes,
solidaire des évènements négatifs et positifs de la vie, un sorcier digne de ce nom est là pour ses amis, son entourage, sa famille, les gens et les causes qui lui sont chers,
tolérant des différences, ouvert sur le monde, il accepte l'évolution, les cultures, l'expression des sentiments et des pensées d'autrui, en n'utilisant jamais la magie à des fins néfastes.

4/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie?

1) mon frère jumeau et mes parents
2) mon intégrité en toute chose
3) la musique, le dessin, les arts, le sport, tous les moyens de défoulement, d'expressions et de création artistique

5/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans...?

parler à mon frère, même pour lui dire une trollerie.

6/ Votre personnage en quelques lignes

Description physique:

dans les grandes physionomies musclées grâce à la pratique du sport (lis mes grimoires en faisant des tractions), je suis un intéressé par la culture du corps et de l'esprit. Yeux foncés, cheveux bruns, lèvres charnues et grands doigts effilés. J'aurais bien aimé mais pas de tatouage, sinon maman me coupe la tête.

Principales qualités:

solidaire, attentif, consciencieux (quand il n'est pas maniaque), créatif, fonceur, pondéré, fidèle et loyal, travailleur.

Principaux défauts:

timide, dormeur, atchoum, simplet, prof, moqueur, maniaque, indécis, parfois de mauvaise foi et souvent impulsif et trop protecteur, (jaloux).

Hobbies magiques:

le quidditch pardi ! ensuite la pratique des sortilèges et des duels sorciers amicaux.

Hobbies non magiques:

j'aime danser, dessiner, la muscu, le football moldu (c'est passionnant) et les voitures moldues (c'est trop beau) !

Je déteste:

voir mon frère souffrir, qu'on me dise ce que j'ai à faire, qu'on se foute de moi, qu'on se moque d'un plus faible que soi, qu'on critique ma famille, qu'on serve de la magie pour faire le mal, les petits pois, la moutarde et la viande rouge.

J'aime:

tout le reste, je crois !

Situation familiale :

deux parents sorciers de sang pur: Maman, Eryam Gallagher, Gryffondor et papa, Tibalt McAlistair, Serpentard.
un frère jumeau: Aaron McAlistair aussi appelé Macaron, bro ou brother, ou cul de poule, ou encore fesse de troll ou tout autre partie de l'anatomie animale principalement mammifère et peu grâcieuse.


La vie avant Poudlard:

gros dormeur j'étais et gros dormeur je resterai ! j'ai toujours été le plus câlin avec notre mère... notre père c'est autre chose, c'est un Serpentard ad vitam aeternam, les bisous, les cailloux, les genoux, il ne connait pas. Lui, c'est plutôt: "sois un homme mon fils et que ça saute!" J'aime sa façon de nous motiver à réussir mais pas sa façon de nous motiver à réussir en écrasant les autres. Quitter la maison en première année, c'était surtout vivre sans le regard des parents et connaître une autre éducation. Et avec Aaron, on allait enfin pouvoir faire ce qu'on veut, comme on veut chacun à notre façon !

La vie à Poudlard:

je suis une personne plutôt sociable, donc je me fais vite des connaissances mais j'aime bien rester avec mon groupe de potes. J'agis en mon âme et conscience quand il s'agit de faire des écarts concernant le règlement et on me dit assez fidèle et loyal. Ce sont des traits de caractère que je partage avec mon frère et qui régissent mes relations sociales au sein de Poudlard. Je suis travailleur parce que j'aime ça, chercher, comprendre, faire des investigations, deviner, réussir.

du coup, avec mon esprit de compétition, j'aime bien le Quidditch dont je suis fervent supporter depuis minot. J'ambitionne d'intégrer l'équipe de quidditch de ma maison pour ma dernière année, me dire que je peux le faire et arracher la victoire une fois au moins. J'ai un certain talent pour rassembler les foules et créer le mouvement mais je prends la tangente dès que ça devient trop de responsabilités contraignantes. Surtout si elles m'écartent de mes études.

pour les filles, ça roule, je suis discret, j'aime bien les intello un peu torturées ou les artistes loufoques hors du commun, les filles qu'on oublie pas. J'ai plus de mal avec les prétentieuses ou les psychorigides de Serpentard, celles qui se la racontent trop (de j'm'en fous la maison), les égoïstes, les sans humour ou les froides comme la glace qui te donnent envie dîner avec Tu-Sais-Qui plutôt de leur toucher les nénés.


Mes matières préférées:

toutes sans exception, même la divination, toutes les connaissances sont bonnes à (ap)prendre.



(Je m'excuse pour la longueur auprès du Choixpeau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13306
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: [Serdaigle] Sullivan McAlistair - 7ème année (17 ans)   Ven 17 Aoû 2007 - 7:44

Ton caractère sage et ta détermination à trouver des solutions me font croire que tu seras heureux dans une maison où ta matière grise sera mise à rude épreuve. Tu ne manque pas d'humour ni de hardiesse, de ce fait, je te souhaite la bienvenue à Serdaigle, mon cher Sullivan !

HJ: Pense à écrire une bio pour mieux cadrer l'histoire de ton personnage. Bon jeu Le Théo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Serdaigle] Sullivan McAlistair - 7ème année (17 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Serdaigle] Sullivan McAlistair - 7ème année (17 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: