Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Serdaigle] Tod Serviuus - 6ème année (16 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tod Serviuus
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 15
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11544
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: [Serdaigle] Tod Serviuus - 6ème année (16 ans)   Mer 15 Aoû 2007 - 4:56

1/
Prénom : Tod
Nom : Serviuus
Sexe : masculin
Année d'intégration désirée : 6eme année en premier choix et puis c'est tout , c'est au choixpeau de voir^^
Nationalité/ville :Anglaise , Londres
Parents : sang mêlée
2/
Journée pluvieuse , Londres se trouvait ce jour là sous un épais brouillard peu engageant . Néanmoins une silhouette se détacha des ténèbres de la rue , courant à perdre haleine , la jeune femme tenait dans ses bras un précieux fardeau . Elle agrippa plus fortement encore le couffin et inonda de larmes les petites couvertures bleues et blanches du nourrisson . Sans s’arrêter elle passa devant la silhouette austère de Westminstère Abbey , tourna à l’angle de la rue et s’arrêta devant la porte d’un immeuble cossu . Elle leva la tête , son visage fatiguée et ses cheveux mouillés lui donnant une apparence hideuse , puis d’une main tremblante , elle appuya sur la sonnette d’entrée , embrassa son enfant et disparut , retournant à l’angle de la rue . De là , elle regarda la porte d’entrée de l’immeuble s’ouvrir et une femme qu’elle n’avait jamais vu emporter son enfant loin d’elle . Cette femme s’appelait Amy Foster , elle avait dix-sept ans et venait de rendre son enfant à l’homme qu’elle avait jadis crut aimer , elle s’écroula sur le pavé mouillé de la rue et pleura silencieusement .
Pendant ce temps , le petit paquet de couvertures était amené à l’intérieur par la bonne de la maisonnée . L’atmosphère était festive , une petite fille blonde jouait sur un grand piano noir un air célèbre tandis qu’un homme et une femme se tenaient la main , lovés dans un canapé confortable tout en écoutant la petite fille jouer . Ce fut à cet instant que le petit Tod fit son entrée chez les Serviuus , dans la demeure de son père , alors même qu’il n’en avait pas conscience . L’homme se leva du canapé , un air crispé sur le visage , prit la note épinglée sur les couvertures et pâlit.


*Cher John ,

Voici ton fils , je suis bien malgré moi dans l’incapacité de lui fournir les attentions nécessaires , néanmoins je sais qu’avec toi il ne manquera de rien .Ne lui parle pas de moi .Je n’essaierai pas de rentrer en contact je te le promets .Mais je t’en conjure prend soin de lui.

Amy*

Par la suite les cris aigus de la femme s’étaient mêlés à ceux du bébé . Ainsi Tod était devenu un membre de la famille Serviuus . La femme de son père n’avait pas très bien apprécié le « bâtard » de son mari mais elle ne pouvait rien dire , la petite fille ,elle, était enchantée de ce petit frère tombé du ciel . Tod eut une enfance , tout ce qu’il y a de plus normale : un papa , une maman bien qu’il sentit qu’elle ne l’aimait pas comme elle aurait du , une grande sœur , une jolie maison , de l’attention …Enfin tout ce dont peu rêver un petit garçon . Il passait son temps à jouer avec sa grande-sœur , jeux vidéos , internet , il aimait beaucoup cela . Tod n’était pas ce que l’on peut appeler un petit garçon calme , toujours en mouvement , malicieux . Il ne pouvait jamais rester en place , ni même se concentrer sur un problème important plus de quelques minutes , d’ailleurs il n’en avait pas besoin , il y arrivait plus vite que les autres enfin c’est ce qu’avait dit sa maîtresse à son papa . La vie pour Tod était d’une extrême félicité , cependant il restait un point noir à ce tableau si idyllique : sa maman ne semblait pas l’aimer comme elle aimait sa grande-sœur et le petit garçon se demandait bien pourquoi sa maman avait toujours les yeux un peu humide lorsqu’elle venait le border le soir alors qu’elle affichait un sourire réjoui avec Elinor . Cela dérangeait beaucoup Tod qui ne cessait d’interroger son père à ce sujet tandis que ce dernier se contentait de le renvoyer d’un geste de la main en prétextant avoir trop de travail pour s’occuper de questions puériles et sans fondement . Le papa de Tod était , comme Tod devait l’apprendre par la suite , avocat et parfois il allait donner des cours dans une grande école , qu’il appelait l’université et où les élèves étaient très grands . Tod aurait aimer accompagner son papa à l’université mais celui-ci ne voulait jamais que son fils l’accompagnât .

La vie aurait pu continuer ainsi pour la plupart des membres de la famille . Néanmoins le destin ne l’entendit pas de cette oreille . Le drame survint une journée d’hiver tout à fait ordinaire et qui promettait même d’être joyeuse . Il n’y avait pas eu classe ce matin à cause de la neige qui recouvrait les rues d’un grand tapis blanc ,Tod et sa sœur étaient ainsi restés à la maison , impatients de sortir goûter aux plaisirs d’une bonne bataille de neige avec les autres enfants du quartier . Tod avait alors 9 ans et sa sœur 13 ans , ils s’entendaient très bien , même mieux que tout ce à quoi l’on pourrait s’attendre avec une telle différence d’âge entre les deux enfants . Le petit garçon fut le premier à sortir dehors , son père avait été d’accord pour ne plus entendre leurs cris dans la maison . Il rejoignit quelques un de ses amis qui étaient déjà dans la rue et ils entamèrent une partie de hockey dans la neige . Il manquait un joueur , Elinor prit la place et alla se positionner devant les poubelles servants de poteaux de buts . La partie s’engagea , on riait , on criait , le palais glissait sur le sol , Tod slalomait tout en fonçant vers sa sœur . Il frappa de toutes ses forces pour marquer , mais le palet heurta un gravillon et rebondit plus loin dans la rue . Sa sœur lui fit un sourire angélique , et se proposa pour aller chercher le palet . Elle n’avait pas touché le petit morceau de plastique , que déjà d’horribles bruits de crissement de pneus se firent entendre .Soudain une grosse voiture déboula d’on ne savait où , Elinor regarda son frère avec de grands yeux stupéfaits .Le temps sembla se suspendre , Tod cria et se rua vers sa sœur . Mais dès lors , la même entité qui avait ralenti le temps l’accéléra et la voiture heurta la petite fille de plein fouet .

Par la suite , Tod ne se rappela pas bien de ce qui s’était passé . Les longues heures d’attente dans des corridors aux murs froids et blancs , papa et maman en pleur tous les deux . Des hommes et des femmes discutaient tour à tour avec eux et les traits inquiets sur leurs visages n’auguraient rien de bon . Il voulait savoir comment allait sa sœur , mais personne ne lui permettait de la voir .On lui interdisait de rentrer dans sa chambre , de lui parler ou même de lui écrire. Jamais il ne s’était sentit aussi calme , et aussi triste assis sur cette chaise d’hôpital . Il revoyait sans cesse la scène dans son esprit ; s’il n’avait pas frapper si fort sa sœur serait encore là avec papa et maman , on chanterait et on jouerait du piano tandis qu’Elizabeth préparerait de délicieux gâteaux. Après trois mois de cauchemars et de visions épouvantables sa sœur revint à la maison dans un fauteuil . Tod apprit que même si elle était tirée d’affaire , jamais elle ne retrouverait le contrôle de ses membres et qu’elle resterait toute sa vie clouée à ce fauteuil . Il pleura longtemps , demandant pardon à sa sœur .Pour lui tout était de sa faute , il s’enferma dans sa chambre , restant des heures sans bouger , refusant de manger . Au bout de quelques jours , ce fut sa sœur elle même qui vint le voir et lui demanda de faire comme avant . Le jeune garçon , accepta mais s’astreignit à une discipline de fer . Il restait constamment au près de sa sœur , lisant pour elle , apprenant le piano pour lui jouer ses airs favoris .Même lorsque le soleil brillait dehors ,il restait avec elle ne supportant pas de la laisser seule .Les soirs après l’école , il se dépêchait de rentrer chez lui , désertant ses amis . Ne supportant plus de voir les autres enfants si heureux .

Un des soirs où il rentrait de l’école , il avait été mis en retard par la maîtresse qui avait voulu lui parler et il savait que s’il ne rentrait pas à l’heure dite , sa sœur allait s’inquiéter et ça il ne pouvait l’envisager . Il prit donc un raccourcis pour rentrer chez lui . La ruelle sombre n’était pas des plus engageantes mais l’heure tournait et il ne lui restait que deux minutes s’il ne voulait pas arriver en retard .Il prit son courage à deux mains , s’enfonça dans la petite rue et arrivé au milieu , il fut accosté par des « grands » qui sourirent méchamment . Il venait d’avoir dix ans et n’avait jamais eu d’autres contacts avec les grandes personnes que ses parents , les amis de ses parents et les voisins . Il eut peur , plus qu’il ne l’avait jamais eu , l’un des plus grands s’avança vers lui .


*Garçon – Tiens , mais qui voilà , le p’tit gars de la maison du coin de la rue , la maison de la gogole .

Le sang de Tod ne fit qu’un tour , même en étant naïf et crédule comme on peut l’être à son âge . il savait reconnaître une insulte quand il en entendait une . Sans savoir ni trop comment il allait faire , ni pourquoi il attaquait un garçon ayant trois têtes de plus que lui , sans doute un couteau dans sa poche et beaucoup plus de muscles que lui , il se rua sur l’imbécile qui venait d’insulter sa sœur . Certes , Elinor n’avait pas remis les pieds en dehors de la maison , et elle avait encore du mal à s’exprimer parfois mais elle n’était pas réduite à l’état de légume comme semblait le présenter cette espèce de grande brute . Il frappa de toutes ses forces , mordit ce qui passait sous ses dents , poussa des cris déchaînés , il ne percevait plus rien autour de lui ; juste ce besoin d’infliger de la douleur , de faire du mal . Il sentit des mains le tirer vers l’arrière , les acolytes du grand imbécile , s’étaient secoués et les avaient séparés . A quatre contre un , il sut qu’il n pourrait pas lutter et pourtant un étrange sentiment au fond de lui même , le poussa à se porter au devant des coups . Il sentit un poing s’abattre sur son œil , il tomba à terre , un liquide chaud lui coula sur le visage , du sang , son sang . Il regarda ses doigts maculés de rouge . On le frappa de nouveau dans les côtes cette fois-ci , il était déjà à terre et le terrible coup lui coupa le souffle . La face dans la boue , les oreilles bourdonnant , le sang ruisselant sur son visage , il sentit gronder en lui une fureur sourde . Le son s’amplifiait , il se releva , tourna la tête vers la bande et cria comme il n’avait jamais crié avant . Les quatre types furent projetés dans les airs et retombèrent quelques mètres plus loin , sans doute assommés . Sans demander son reste , il couru jusqu’à chez lui . Bien sur , on lui fit des reproches , où était-il passé pour mettre dans un état pareil ? et ce sang d’où venait-il ? mon dieu son œil !

Ce soir-là , Tod alla voir sa sœur , prit la main inanimée de cette dernière et s’endormit après avoir juré , qu’il la protégerait coûte que coûte . La vie venait de lui donner une leçon , il avait été bien trop crédule de penser que le bonheur pouvait durer toujours .Il en payait le prix , mais quel prix . Sa sœur était clouée à un lit , ne se déplaçant que pour voir le monde du haut d’une fenêtre et tout cela à cause de lui . Il repaierai son erreur , comment , il ne le savait pas encore mais il le ferait .

Le jour du onzième anniversaire de Tod , un fait singulier arriva , alors qu’ils étaient tous attablés devant le gâteau , un oiseau se fraya un chemin jusqu’à la salle à manger et déposa une drôle d’enveloppe sur les genoux du petit garçon .En effet , sous l’œil interloqué de ses parents , il lut la missive d’une certaine école de sorcellerie qui l’appelait à venir parfaire son éducation de sorcier ? ! DE SORCIER ! ! Il relut la lettre plusieurs fois pour être bien sur . Des deux feuilles de parchemins présentes , l’une contenait la convocation , l’autre la liste des fournitures pour entrer à cette école . Ses parents refusèrent tout d’abord , ce ne pouvait être qu’un mauvais canular , puis sous les demandes de Tod , son père concéda d’aller avec lui sur ce « chemin de traverse » pour acheter les baguettes magiques et autres farces décrites .

Ils se rendirent donc dans le Londres magique , Tod sentit un sentiment d’allégresse l’envahir alors qu’il parcourrait l’allée pavée du chemin de Traverse , il s’arrêtait devant toutes les boutiques , voulaient tout savoir ,son enthousiasme était sans limite face à tant de nouveauté . Dans un livre , il vit une image en dessous de laquelle un texte expliqué comment faire pour se débarrasser de gêneurs : il reconnut le sort qu’il avait utilisé pour repousser les quatre garçons qui l’avaient frappé . Il comprit alors qu’il ne rêvait pas , que tout cela était bien réel . Il ne pouvait pas parler , trop heureux de découvrir un nouveau monde . Il rentra le soir , les yeux pleins d'images et entreprit de décrire son nouveau monde à sa sœur . Jusqu’au jour de la rentrée des classes , il resta enfermé chez lui , lisant ses nouveaux livres à haute voix pour distraire sa sœur , essayant d’imaginer ce que cela signifiait vis à vis de sa promesse . Peut-être pourrait-il réussir à soigner sa sœur avec un sort ou une potion . Il savait qu’il y en avait de très puissantes , il l’avait lu dans un livre .

Ce fut ainsi , plein d’espoir qu’il monta dans le Poudlard express le 1er Septembre . Son père l’avait accompagné et était reparti après lui avoir souhaité bonne chance . Une nouvelle existence commençait pour lui . Durant le trajet , il parla avec d’autres enfants qui comme lui étaient issus de familles moldues et qui venaient juste d’apprendre leur statut de sorcier . Il se lia d’amitié avec une jeune fille aux yeux bleus , elle s’appelait Eva et un autre garçon aux cheveux d’une drôle de couleur qui s’appelait Oliver .


*Oliver- J’espère aller à Serpentard , mon frère m’a dit que c’est la meilleure des maisons .

Tod- Des maisons ?

Oliver- Oui il y en a quatre. Gryffondor ce sont tous les imbéciles qui y vont , Poufsouffle les timorés , Serdaigle les intellos et Serpentard .

Tod- Dans ce cas j’aimerais bien aller à Serpentard avec toi .

Eva- Il vaudrait mieux que tu ailles à Serdaigle . Pour ma part je me vois tout à fait à Poulsouffle .*


Leur conversation avait continué comme ça jusqu’à l’entrée dans le grande salle . Ils attendirent patiemment que leur tourne vienne . Tod devait bien avouer qu’il était légèrement nerveux , il voulait rester avec ses amis avant tout . On l’appela et il s’avança , un regard de défis comme pour se prouver qu’il en était capable . On posa le choixpeau sur sa tête .

Choixpeau-Je vois du désir , celui de réussir coûte que coûte , de l’ambition bien sur mais aussi une forme de respect , un sens de l’honneur et du devoir . Un esprit vif , un tempérament quelque peu explosif . Le choix est sans hésitation >..........??


Dernière édition par le Mer 15 Aoû 2007 - 5:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Serviuus
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 15
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11544
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: [Serdaigle] Tod Serviuus - 6ème année (16 ans)   Mer 15 Aoû 2007 - 4:57

3/ Quelles qualités doit avoir un étudiant de Poudlard pour se montrer digne sorcier ? Les qualités que doit avoir un étudiant de Poudlard pour se montrer digne sorcier sont ; le travail, il faut travailler pour progresser , il y a le talent sans quoi on ne ferait rien , la loyauté envers ses amis et ses proches, la perseverance ne jamais rien lacher , toujours continuer à y croire , le respect envers les autres apprentis sorciers , le courage pour ne pas abandonner quand cela devient difficile , il faut s'accrocher...

4/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie?
Ma famille , mes amis , la loyauté


5/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans...? Je ne pourrais pas passer une journée sans penser à ma soeur.


6/ Tod est de taille moyenne , ni trop grand ,ni trop petit.Il a de grands yeux noisettes qui devienne jaune vert au soleil où part beaux temps, un petit nez très joli qui complète son visage aux traits fins, ses oreilles sont un peu decollés mais ça ne se voit pas car Tod a laissé pousser exprès ses cheveux mi court mi long mais qui font des meches sur ses oreilles à sa grande satisfaction.Tod est très loyal envers ses proches , il ne les trahira jamais.Il ne manque pas de courage grace à sa soeur . C'est grace a elle qu'il avance et qu'il ne flanche jamais.Mais il a aussi des défauts , il prend vite la grosse tête , il est très rancunier , il pardonne très difficilement.
Il aime jouer au quidditch ,et adore faire des courses de balais avec ses amis.Il aime ecouter de la musique et lire même ecrire.Il aime apprendre pour en savoir de plus en plus.Il deteste qu'on le réprimande.
Il a un père avocat une mère qui ne l'ait pas réelement et il a une soeur dont il est prêt à tout pour lui redonner l'usage de ses jambes.




Mes matières préférées:defense contre les forces du mal et metamorphose


7/ Comment avez-vous connu le forum? top 100 rpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13306
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: [Serdaigle] Tod Serviuus - 6ème année (16 ans)   Mer 15 Aoû 2007 - 17:54

Je vois du désir, celui de réussir coûte que coûte, de l’ambition bien sûr mais aussi une forme de respect, un sens de l’honneur et du devoir. Un esprit vif, un tempérament quelque peu explosif. Le choix est sans hésitation… Serdaigle ! Quelle autre maison pourrait mieux te convenir que celle des sages et assidus élèves qui la composent. Tu peux t’y ouvrir la voie pour une grande carrière et tenter d’atteindre cet espoir qui t’anime au plus profond de ton âme.


hj :
-un texte assez long mais qui est très intéressant à lire et qui nous donnes déjà quelques grandes lignes concernant la vie de ton perso. Cela constituera un excellent fond pour la biographie que tu devras encore écrire dans les prochains temps.
-sinon avant de poster en dj, il te faudra encore prendre connaissance du règlement dans son intégralité et le signer comme il convient. De plus un avatar représentant Tod et respectant les limites de taille est indispensable pour pouvoir commencer à jouer.
-dernière remarque avant de te laisser, j’ai remarqué quelques fautes, surtout sur la fin. Rien de bien grave, mais il est toujours bon de porter attention à ce genre de chose.
-voilà, c’est tout. Bon jeu cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Serdaigle] Tod Serviuus - 6ème année (16 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Serdaigle] Tod Serviuus - 6ème année (16 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: