Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Perdue ...   Mar 10 Juil 2007 - 18:30

Althéa était acroupie par terre dans le couloir. Ses cheveux roux tombaient sur ses épaules follement, une mèche par-ci, une par-là. La bretelle droite de sa salopette pendait doucement le long de son avant-bras. D'une main, elle entourait ses genoux près d'elle. De l'autre, elle tenait une lettre. L'envelope était posée juste à coté d'elle.
Elle avait les yeux dans le vide. Elle regardait vers le mur en face d'elle mais ne voyait rien. Elle ne voyait ni les pierres, ni la poussière qui les recouvraient; ni les quelques personnes qui passaient sans la voir non plus.

Ce midi, à l'heure du repas, Althéa avait reçu un hibou. Elle l'avait saisit en souriant, regardant fièrement genre "moi j'ai du courrier et pas vous" ! Elle avait .. pris la lettre et avait laissé le volatile repartir. Avec un couteau, elle l'avait ouverte proprement sans rien déchirer comme avec une grande habitude.
Elle avait sorti le papier. Elle avait commencé sa lecture. Elle blanchit de plus en plus durant sa lecture. Avant de la finir, elle se leva et sortit de la grande salle. Elle marcha un peu, elle tourna à plusieurs reprises et enfin s'écrasa par terre, là où elle était.

Elle leva la tête, soupirant. Elle lacha ses genoux et déchira le papier en plus de petits bouts possible. Cela relevait plus du déchiquetage, de l'acharnement. Elle respira, essayant de reprendre son souffle. Elle abbatit le poing par terre violement.
Pas pleuré, pas pleuré... elle n'avait pas le droit. Pas pleuré... C'était dur, trop dur. Elle sentit les larmes monter. Elle eut besoin de toute sa concentration pour les refouler.

Un hibou pouvait changer une vie. Celui-ci n'en était pas si on peut dire, ou plutôt si ... mais ...
Elle laissa pendre sa main dans le vide ...
Ce n'était pas ... ce n'était pas possible ! Elle ne savait plus quoi faire, elle ne savait plus quoi penser ... Elle ne voulait plus penser, elle ne voulait plus rien faire ...
En fait, elle était complètement perdue.



Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Mar 17 Juil 2007 - 1:45

Le rythme des allers et retours des élèves fut perturbé par la démarche rapide d'une première année de Poufsouffle, qui traversa le couloir à grandes enjambées. Dans sa course, celle-ci ne cessait de se retourner pour regarder derrière elle, alors qu'un jeune homme, le pas léger, la hélait pour lui dire de revenir.

- Hé Mais ! J'ai pas encore terminé ! Mais reviens !

La jeune fille n'écoutait aucun de ces mots et continuait sa course les yeux remplis de larmes.

- Mais c'est pas vrai ! lança le jeune homme plus pour lui-même que pour les petits groupes d'élèves qui s'étaient rassemblés pour regarder cette scène insolite.

- Comment je vais ...

Il s'interrompit instantanément lorsque son regard croisa une jeune fille assise contre l'un des murs. Les élèves se dispersaient à nouveau, et Casey chercha rapidement du regard la première jeune fille qui avait dû, ce jour là, battre le record de course à pied des précédentes proies du Serpentard. Son regard jugea la situation, comme s'il était en train de choisir laquelle des deux jeunes filles il allait choisir, avant de se rendre compte que la Poufsouffle avait définitivement quitté son champ de vision et que ses cris aigus devenaient de plus en plus imperceptibles.

Son choix était donc ainsi fait. Il s'avança de quelques pas et sortit de sa poche une petite fiole en verre. Elle semblait minuscule, mais l'on pouvait remarquer que des inscriptions en latin semblaient honorer tout son pourtour.

Il s'agenouilla près de la jeune fille, passa l'index de la main qui serrait la fiole sous son menton pour lui relever un peu plus la tête et la gratifia d'un ample sourire.

- Bonjour jeune fille !

Tu ne peux pas savoir le service que tu me rends, depuis ce matin j'essai d'y arriver, mais à chaque fois elles courent comme des dérater. Et franchement, je n'ai pas très envie de courir à travers tout le château !
lui dit-il d'une voix calme en même temps qu'il saisissait de sa main libre sa baguette.

Il donna une petite impulsion sur la fiole qui vit son bouchon léviter à quelques centimètres au-dessus d'elle.

Un deuxième coup de baguette en direction de la jeune fille, et ses larmes naissantes quittèrent sa peau pour venir alimenter le contenu du récipient qu'il tenait. Lorsqu'il abaissa sa baguette, le bouchon reprit sa position sur le sommet de la fiole et le jeune homme la rangea.

Baguette toujours au point, il transforma sa position pour s'asseoir aux côtés de la jeune fille. La situation était incongrue, et un certain nombre d'élèves étaient surement en train de se demander ce qu'ils faisaient ici. Mais la situation ne dérangea pas le jeune homme qui avait pour habitude de ne pas agir de façons les plus ordinaires qu'il soit.

Il resta quelques instants sans prononcer un mot puis tourna enfin la tête vers la jeune fille.

- Je cours comme ça depuis ce matin ... recueillir quatre larmes de jeune fille … une punition pour les cours de potion ... tu parles d'une corvée ! ... Je me repose quelques secondes ... Qu'on ne vienne pas me dire après qu'on ne m'incite pas à faire pleurer les Poufsouffle ! Elles courent de plus en plus vite ! Quelle Forme ! Tu ne trouves pas ?? ... Ca n'a pas l'air d'aller ...

Ce n'est pas trop mon genre mais ... Je peux faire quelque chose ? ... Après tout, on peut dire que tu m'as en quelque sorte aidé.

...

J'aime bien la couleur de ton blason
lui dit-il en le tapotant de son index, ça change du vert. termina-t-il avec un clin d'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Jeu 19 Juil 2007 - 11:02

Althéa leva vivement la tête quand elle entendit quelqu’un la saluer. Tiens ? Quelqu’un l’avait remarqué, magnifique !
Extraordinaire même !, pensa-t-elle sombrement.
Elle eut quand même la surprise de se retrouver devant un serpentard. Et bien, le monde tournait à l’envers ! C’est cela ! Elle était en plein canular ! Une caméra devait être cachée pas loin de là ! Une lettre impossible, un serpentard poli… Tout cela n’était vraiment pas normal, et c’était la seule solution pour que son monde se remette à marcher normalement.
Mais malheureusement pour elle, un coup d’œil à la lettre lui suffit pour lui prouver que c’était bien la vérité. Et puis, elle découvrit bientôt que le serpentard n’agissait que pour son intérêt propre. Non, elle était bien dans la réalité. Aussi dure soit-elle.
Le serpentard venait juste de lui retirer quatre larmes. Alors qu’Althéa se demandait encore si elle aurait le courage de le lui reprocher elle se rendit compte de se qu’il avait fait : il venait de la faire pleurer ! Elle qui avait tant lutté contre sa tristesse ! Une Gryffondor ne se laisse pas aller ! Et puis, et puis… !

Elle se tut pourtant un moment, pensant qu’après son méfait accomplit, il partirait. Pourquoi resterait-il d’ailleurs ? Pourtant, il s’assit à ses côtés. Althéa tourna pour la première fois volontairement la tête vers lui. Elle ne se rappelait pas le connaître. Il lui sembalit déjà l'avoir croisé pourtant.
Il lui avoua alors la raison de son acte. Comme si cela expliquait tout. Mais Althéa ne trouvait toujours pas le courage de parler. Il lui semblait que si elle ouvrait la bouche, elle n’arriverait pas à garder le peu de contrôle qu’elle avait de soi. N’avait-elle pas « pleurer » ? D’accord, ce n’était pas un drame, même pas la première fois mais… Puis soudain, le Serpy sembla se rendre compte qu’Althéa ne semblait pas aller bien. Il osa même lui faire un clin d’œil ! Mais pour qui se prenait-il celui là ?
Elle trouva alors la force, par une colère qui n’était pas vraiment dirigée vers le serpentard mais plutôt sur les évènements dont elle venait de prendre connaissance, de prendre la parole. Et c’est donc sur le ton profond de l’ironie qu’elle sourit et parla pour la première fois depuis longtemps :

- Bonjour jeune homme ! Comme tu le vois, tout roule ! Je ne vois même pas pourquoi tu me poses la question ! Les Pouffy courent vite ? Première nouvelle ! Je m’en contrefiche, si tu savais !

Althéa détourna la tête. Elle regardait droit devant elle. De nouvelles larmes semblaient prêtes à sortir. Pourtant, ce n’était pas question ! Althéa décida d’alléger sa remarque avec une autre petite pique moins méchante.

- Tu sais, de toute manière, c’est les Gryffondors les plus insaisissables ! On bats tout le monde en tout !

Mais en disant cela elle ne put s’empêcher de grimacer.
Et puis quand même, le serpentard lui proposait même son aide. Et Dieux sait qu’il ne devait pas faire cela tous les jours ! Surtout à une gryffondor ! Et cette histoire de couleurs de blason… Sa mère elle-même était si fière de son rouge flamboyant !
La pensée de sa mère lui remit encore les larmes aux yeux quand le Serpy les avaient éloignés légèrement avec toute son histoire. Elle ajouta donc avec une voix un peu étouffée.

- Je comprends bien pour les blasons... Le rouge est beaucoup plus joli ! Je t’ai bien dit que les gryffondors battaient les autres en tout !


Une nouvelle grimace vint démontrer le contraire. Et puis, Althéa le regarda de nouveau et lui fit un clin d’œil comme lui il y a quelques instants.
Elle ajouta enfin comme pour elle-même :

- J’aimerai bien que tu restes. Ne pas être seule, c’est tout ce que je veux pour l'instant.

Elle lui jeta alors un regard de défit. Se défilera-t-il ? Après tout, la compagnie d’une Gryffie malheureuse ne devait pas l’emballer plus que cela ! Mais Althéa, avec tout son caractère, lui fit bien comprendre que ce ne serait pas à son honneur. N’avait-il pas proposé lui-même de faire quelque chose pour elle ? Elle allait tout se suite voir si les serpentards ne disaient que des paroles en air ou s’ils avaient un peu de respect pour leurs engagements.

Puis Althéa ne put s’empêcher de sourire ironiquement ! Que cette scène était insolite ! Un Serpy qui remarquait contrairement aux autres une Gryffie toute seule (bon d’accord, c’était dans son intérêt au départ, mais bon…), puis lui proposait de l’aide. Et voilà qu’elle, elle lui demandait de sa compagnie ! Le monde tournait à l’envers, ce n’était pas possible ! Elle jeta alors un coup d’œil à la lettre qu’elle tenait toujours distraitement.
Oui, le monde tournait vraiment à l’envers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Ven 20 Juil 2007 - 3:14

Casey profita des quelques instants de neutralité de la jeune fille pour regarder les élèves traverser les couloirs. Tous marchaient d'un pas pressé. Il estima alors qu'il ne devait rester que quelques minutes avant que le prochain cours ne commence.

Pendant qu'il écoutait d'une oreille attentive les premières paroles d'Althéa, son visage ne laissait filtrer aucun des sentiments qu'il ressentait. De la même manière que le professeur Rogue était capable de garder une attitude placide en toutes circonstances, Casey aimait donner du fil à retordre à son interlocuteur en ne leur donnant jamais les moyens de pouvoir anticiper ou de s'assurer de ses plus profondes pensées.

Il remarqua que les yeux de la jeune fille s'embrumèrent à nouveau et le Serpentard se demanda si elle allait une nouvelle fois déverser dans ce couloir ses sanglots. Il n'ajouta aucun mot et laissa plutôt la jeune fille poursuivre dans le ton de sa conversation.

Ses yeux plongés dans les siens, Casey aurait pu répondre de la manière brutale mais typique d'un Serpentard en pointant sa baguette sur la jeune fille et en lui réservant un maléfice corsé. Il décida néanmoins de ne pas choisir cette tangente et de garder, contrairement à elle, une inflexion courtoise.

Il étala un franc sourire sur son visage en réponse à son clin d'oeil plagié.

- Il parait, oui, que les Gryffondor sont les plus forts... Par contre, je te conseille de laisser derrière toi l'utilisation de l'ironie contre moi jeune fille. Dans un premier temps ça ne produira jamais l'effet escompté, expliqua-t-il en levant un index, et en plus, ce qu'il y a de certain, c'est que pour vous les Gryffondor, ce n'est pas du tout un domaine dans lequel vous excellez continua-t-il en levant cette fois-ci un deuxième doigt. Laissez cela au Serpentard ! Se serait dommage de nous enlever l'une des raisons de nous détester.

Avant de poursuivre, il resta quelques instants à fixer la jeune fille et lorsqu'il ouvrit la bouche pour reprendre la parole, le jeune homme fut dérangé par un jeune élève de première ou de deuxième année qui traversa le couloir en courant aussi vite qu'il le pouvait. Casey se dit alors qu'il devait être très sérieusement en retard et cette pensée rappela au jeune homme que lui aussi avait un cours de botanique qui l'attendait dans la serre numéro trois.

Le jeune garçon essoufflé s'arrêta devant une porte et essaya d'entrer en catimini dans la pièce. Mais la voix puissante d'un professeur indiqua qu'il n'y était pas parvenu.

Casey fit une petite moue comme s'il n'était pas encore certain de la réponse qu'il allait devoir apporter à Althéa.

- Très bien ! Je vais rester un peu ici. J'avais des choses urgentes à faire, mais ce n'est pas grave. Ca peut attendre.

Volontairement, Casey omit de préciser à la jeune fille qu'un cours l'attendait mais également qu'il avait déjà décidé, dès le petit matin, de ne pas se donner la peine d'y participer.

Le repas de la veille ayant comporté des croûtes au fromage, le jeune homme n'aurait jamais eu le courage de résister à l'haleine du professeur Chourave qui prenait de plus en plus la mauvaise habitude de lui hurler dessus à quelques centimètres du visage pour la moindre des raisons.

- Je pense que je dois engager la conversation ? Je te rassure, je ne te demanderai pas pourquoi tu affiches cette triste mine ; ça ne me regarde pas et je vois suffisamment de pleurs comme ça.

Commençons plutôt par le début. Je m'appelle Casey, Serpentard de son état et en septième année. Enchanté serait un bien grand mot, mais disons plutôt ravi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Mer 25 Juil 2007 - 9:05

Althéa essaya de déchiffrer l’expression du serpentard qui se trouvait à côté d’elle… Sans succès. Celui-ci ne laissait nullement percer ses émotions. Etait-ce bon signe ou mauvais signe ? Althéa ne savait malheureusement pas. Mais ayant eu sa dose de mauvaises nouvelles et tout le monde savait qu’elle avait un penchant optimiste, elle choisit le premier choix. Pourquoi dramatiser ? Elle était à Poudlard, elle avait ses amis près d’elle, il ne fallait pas non plus qu’elle se laisse abattre ! Et puis, cela ne lui ressemblait pas !
Althéa releva la tête d’un air plus confiant.

Et dire que j’arrive à cette conclusion grâce à un serpy !, se dit-elle en souriant légèrement. J’en suis même heureuse de ne plus penser à… ne plus penser à ça.

Soudain Althéa vit avec surprise un sourire s’afficher sur le visage de son compagnon après son clin d’œil mitigé… Et il avait même l’air assez sincère ! Et il commença à lui faire une espèce de morale… Bien mérité mais qu’il ne fallait quand même pas poussé trop loin… Et levant un à un ses doigts, il lui « conseilla » de ne pas utiliser l’ironie avec lui.
Il s’arrêta un instant de parler. Althéa hésita à répliquer mais décida plutôt d’attendre et voir la suite. Elle aurait tout le temps de réagir après. Un jeune élève traversa alors en courant le couloir sous l’œil des deux élèves. Il devait sûrement être en retard pour son cours. Cela lui fit penser que bientôt, elle en aurait un. Mais pas tout de suite… et de toute manière, elle n’avait pas la tête à cela pour l’instant.

Le serpy reprit alors la parole. Il restait. Bon d’accord, il avait des choses urgentes à faire… Et pourtant, il restait. C’était gentil… Pourtant Althéa ne pouvait s’empêcher de penser que, quoique se fut, ce n’était pas si urgent qu’il le laissait paraître. Tant pis, ce n’était pas important de toute façon, alors… Pourquoi chercher ?

Althéa lui fut reconnaissante quand le serpentard engagea la conversation non sur son problème mais sur quelque chose de plus banal. Elle lui adressa un petit signe de la tête en guise de remerciement. Maintenant qu’elle s’était reprise en main, elle était décidée à passer un moment « non-désagréable ». Laissant tomber l’ironie qui ne servait plus à rien, elle lui répondit avec un léger sourire.

- Et bien, je suis quand à moi Althéa, préfète de la très réputée…, ne put-elle s’empêcher de dire en laissant son sourire grandir pour montrer qu’elle n’était pas sérieuse,… maison de Gryffondor. En cinquième année. Ravie également.

Elle lui jeta un coup d’œil et poursuivit innocentement. Ses yeux pétillaient comme à l’accoutumé. C’était un large progrès, et Althéa ne put s’empêcher de se le féliciter. Elle ne pleurerait pas, la vie était belle, point final.

- Et en quel honneur, ta punition t’avait-elle été donnée ?



=> Désolé du temps de réponse mais avec une livebox grillée, difficile d’aller sur internet ! ^^’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Mer 1 Aoû 2007 - 0:05

Casey ne releva pas le manque d'humilité dont faisait preuve Althéa devant lui en qualifiant la maison à laquelle elle appartenait. Il se contenta d'un hochement de la tête pour répondre à son ravissement, qui, malgré la touche sarcastique de Casey lors de sa présentation, était partagé.

Il l'écouta poser sa question. Sa première impression laissait apercevoir une faible tentative à poursuivre la conversation vers un devenir stérile et cette pensée le fit sourire. Il expira un bref instant par le nez et baissa la tête en dodelinant. Lorsqu'il l'a releva, il regarda rapidement la jeune fille avant de prendre appui sur ses cuisses pour se relever.

- Et si on marchait un peu ? En restant assis ici, on risque de tomber sur Rusard ou pire … Peeves !

Il tenta de la motiver et de la convaincre par un léger signe de la tête presque imperceptible et lui tendit la main.

- Le maître des potions, dit-il avec un air de dédain, n'a jamais pu supporter que je contredise ses indications.

Si tu veux mon avis, il est aussi doué en potions qu'un troll en patins à glace - un sport de Moldu.
ajouta-il dans un souffle.

A présent, il était en train de se demander si ce sport était connu par le monde des sorciers. Lui, qui avait jusqu'à ses onze ans l'habitude de vivre parmi les Moldus, avait remarqué à quelque point il était difficile de connaître ce qui était et ce qui n'était pas commun entre ces deux mondes en matières de mœurs.

- Une expérience a mal tourné. continua-t-il comme s'il était en train de se confesser, mais le sourire qu'il afficha ensuite indiqua clairement qu'il n'en éprouvait aucun remord. Je lui avais pourtant dit qu'avec la façon dont j'avais commencé ma potion de Mort-Vivant il était fortement déconseillé d'ajouter une goutte de Palissandre.

Il a préféré faire la sourde oreille, comme si c'était une honte de suivre les conseils d'un simple élève.

Bilan : Une poufsouffle de sixième année à l'infirmerie. Après l'explosion, son visage était encore plus déformé et enflé que ce qu'il était avant. Pauvre fille … je ne l'ai jamais revu en cours de potions après ça.

Enfin bref, voilà la raison de ma présence ici. Le professeur a jugé que si j'avais suivi précautionneusement les indications cela ne se serait pas passé.


Il secoua quelque peu la main qu'il tendait toujours et ajouta d'une voix enjouée.

- Alors ? On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Jeu 2 Aoû 2007 - 9:33

Althéa attendit la réponse de Casey en souriant. Elle se demandait quelle trollerie il avait bien pu faire pour le maître des potions lui donne cette punition... Il lui proposa au lieu de lui répondre de marcher un peu. Elle n'était pas du tout opposé à cette idée puisque cela la distrairait un peu et lui reposerait l'arrière-chaudron qui commençait à être bizarrement froid. Il lui tendit alors la main tout en poursuivant la conversation.
Il lui expliqua alors la raison de son obligation à recueillir des larmes...

Alors comme cela il avait.... Althéa manqua de s'étouffer de rire. Elle ne put même pas attrapper la main que Casey lui tendait.... Trop occupée à ne pas rire trop fort. Il ne fallait quand même pas que Rusard les entendent !

- Pauvre professeur ! Martirisé par ses élèves !, lui dit-elle en riant. Quelle idée de le contredire ? Tu voulais lui faire faire une crise-cardiaque, avoue ! Surtout si tu étais dans le vrai !

Althéa le regarda avec un grand sourire. Elle avait arrêté de rire. Tiens, elle était de bonne humeur ! Cela lui changeait d'avant !
Son compagnon avait aussi parlé d'un sport moldu... Il avait l'air de ne pas savoir si elle connaissait. Mais si, Althéa était quand même de parents moldus, et elle en avait même fait dans son enfance. Elle le lui fit donc comprendre...

- Un troll en patin à glaces ? J'adore ! Cela ressemble tellement... Cela lui ressemble tout simplement !

C'est alors que le serpy secoua sa main en l'encourageant à se lever... Ah oui, c'était vrai, ils devaient aller marcher ! Elle fourra la lettre qu'elle tenait encore dans sa main, dans sa poche. Au diable les affaires de famille ! Elle aurait bien le temps d'y penser plus tard ! Pour l'instant, elle profitait de la vie, et c'était bien mieux comme cela !

Althéa attrappa donc la main de Casey. Celle si était bien ferme et elle n'eut pas de mal à se relever avec son aide. Ainsi à ses côtés, prête à l'action, elle se tourna vers lui :

- Ca y est ! Je suis prête ! Alors, où vas-tu m'emnener pour échapper à Rusard ou... Peeves ?

Elle conclut sa demande par un clin d'oeil entendu. Elle lui laissait décider en espèrant que ce fut le bon choix. Autrement, tant pis pour eux ! Ce ne serait malheureusement pas la première fois pour Althéa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Sam 4 Aoû 2007 - 0:58

-Je suis à Serpentard ne l'oublies pas ! lui lança-t-il d'une voix grave. Il fronça les sourcils pour assombrir considérablement son visage puis, il ajouta : Contredire les ignares est un devoir ! Sa voix était désormais redevenue normale et le sourire qu'il affichait montrait à quel point il pouvait jouer de sa condition.

Lorsqu'elle revint sur la comparaison du maitre des potions en un troll patineur sur glace, Casey s'imagina un court instant son professeur sur un lac gelé en train d'essayer tant bien que mal de garder son équilibre sur ses deux pieds. Pour son plus grand plaisir, cette pensée se termina par un craquement sourd de la glace et la disparition du professeur dans les eaux sombres et froides du lac.

- Oui, c'est vrai ! C'est tout à fait lui. dit-il dans un sourire.

Casey saisit ensuite délicatement la main de la jeune fille et l'a hissa près de lui. A ce moment-là, il jeta un rapide coup d'oeil en direction de la missive que la jeune fille rangea subrepticement dans sa poche. Il se doutait que ses pleurs précédents avaient un lien avec son contenu et il fut satisfait de voir la manière avec laquelle elle l'avait rangé.

Debout au milieu du couloir, Casey épousseta rapidement sa robe de sorcier et réfléchissait en même temps à leur prochaine destination.

- Et bien ... dit-il en relevant le nez, peut-être pourrions-nous ... Oui ... depuis le temps que je me promets de la chercher !

Excuse-moi, je parlais tout seul.

Que dis-tu d'une expédition ? La salle sur demande !

Je suis en septième année et j'aimerais bien y entrer une fois avant de quitter Poudlard. Tu en as déjà entendu parler ? Ou mieux ? Sais-tu où elle se trouve ?
Son regard avait quelque peu changé, même si les traits de son visage étaient toujours placides, ses yeux laissaient entrevoir une certaine avidité inquisitrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Sam 11 Aoû 2007 - 23:18

Son compagnon de couloir, Casey, épousseta sa robe après l'avoir relevée. Althéa regarda la sienne, ajusta un peu le col dans une légère coquetterie. Mais ce n'était de toute manière pas un habit très seyant... Enfin, tout le monde le portait alors...
Elle le regarda réfléchir notant en soi-même qu'il avait les yeux bleus... Pour un garçon aux cheveux châtains, c'était assez rare et cela lui donnait de la personnalité. Il prit alors la parole et elle l'écouta avec son sourire qui ne se détachait pas de ses lèvres.
Il... Il proposait... la salle... Owa ! Pour se changer les idées, en effet, c'était le plan idéal ! Un peu d'action faisait oublier les soucis... Au moins un moment ! Et puis, avec de la compagnie, cela pouvait devenir bien amusant ! Son prochain cours attendrait, ce ne serait malheureusement pas la première fois !

- Super !
, lui répondit-elle. C'est une trop bonne idée ! Si je connais ? Bien sûr ! Mais pour la touver... Ce n'est pas la salle sur demande pour rien...

Elle s'arrêta un instant en remarquant la lueur qui c'était allumé dans les yeux de Casey. Espérance, avidité, suspense... ? Il avait l'air de lui tenir à coeur de trouver cette salle. Elle rassembla donc ses maigres connaissances en la matière pour leur donner un début de piste.

- Donc, comme je suis tout à fait d'accord pour tenter l'aventure avec toi... Il me semble que la salle sur demande apparait quand on en a besoin et elle est meublée de ce qu'on a besoin... Bref, je ne sais pas où elle est précisément... C'est peut-être juste une question de vouloir ?


Althéa le regarda d'un air interrogateur. C'était assez rare qu'elle laisse les autres prendre les décisions. D'habitude, c'était plutôt le contraire. C'était même ce qui l'avait mené à être nommée préfète... Son sens de l'iniative. Peut-être même un peu trop selon certain ! Mais on ne se refaisait pas, non ?
Elle le laisserait donc choisir... Ce qui ne l'empêchait pas de participer quand même ! Il ne fallait pas exagérer et laisser Althy en plan ! Elle proposa donc :

- Tu ne crois pas qu'on devrait avancer ? On verra en chemin la marche à suivre...

Et puis peut-être que ce dont elle se souvenait de la salle sur demande avait éveillé des souvenirs en Casey... Qui sait, ils finiraient peut-être par la trouver cette salle mystérieuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Dim 12 Aoû 2007 - 3:48

- Oui, d'après ce que j'ai pu en savoir - et si elle porte ce nom - je pense qu'il faut que nous nous concentrions sur quelque chose de précis. Pour la voir il faut le vouloir et en avoir besoin ! Mais est-ce que cela suffit, je n'en ai aucune idée. lui avait-il répondu de ses conclusions sur ce qu'il avait pu en apprendre.

Casey hocha de la tête à la proposition de la jeune fille et regarda chaque extrémité du couloir pour choisir une direction.

- Hum ... allons par là ! indiqua-t-il d'un signe de son chef.

- D'après les rumeurs, elle serait au septième étage, près d'un tableau.

Il avait obtenu cette information de la bouche d'un jeune Poufsouffle, raison pour laquelle, il mettait l'indication au conditionnelle. Il l'avait surpris en train de parler à une autre élève et il lui racontait qu'il avait rangé son balai dans une pièce au septième étage du Château et qu'il n'arrivait plus à la retrouver. Le Serpentard était intervenu dans la conversation en questionnant de sa baguette le garçon. Il lui avait confié dans la peur qu'il se souvenait être entré dans une salle près d'un tableau et que lorsqu'il y était retourné, la porte avait disparue. Les pressions de Casey ne parvinrent pas à lui faire se remémorer l'endroit précis et le contenu du tableau.

Après cet épisode et malgré diverses recherches dans la bibliothèque, le septième année n'avait pas découvert d'autres informations concernant cette mystérieuse salle. Même L'Histoire de Poudlard ne précisait rien de sur sa position.

A présent, ils traversaient le couloir pour se diriger vers les grands escaliers du Château. Casey s'assura que Rusard ou de Miss Teigne n'étaient pas dans les parages avant de monter les étages.

Il s'arrêta lorsqu'il arriva sur la dernière marche.

- Je suis presque sûr que c'est par là. Répartissons-nous les tâches d'accord ? Chacun prend un côté du couloir et s'intéresse aux tableaux. Il y a peut-être un indice ou quelque chose qui pourrait nous mettre sur la piste. lui lança-t-il d'un ton enjoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Lun 13 Aoû 2007 - 10:12

Althéa avait eu raison. Casey en savait plus qu'il ne l'avait dit en premier... Donc ses souvenirs revenus à lui aussi, ils avaient comme indices : septième étage, près d'un tableau (ce qui n'aidait pas vraiment vu le nombre de tableaux de Poudlard... quoique, on ne savait jamais !), le fait de vouloir... Mais voilà où était le problème ! Qu'est-ce qu'il fallait bien vouloir ?

Elle fut tirer un instant de ses réflexions par son compagnon qui se mettait en route. Ils parcoururent ainsi le couloir, et montèrent les escaliers en silence. Chacun devait réfléchir à la manière à suivre ensuite. Althéa pensait donc à des choses d'ordre pratique. Pour rien au monde elle aurait arrêté leur drôle d'expédition mais il y avait quand même des détails dont il fallait faire attention.
D'abord ne pas se faire prendre, mais en cette matière, Althéa était assez fière d'elle. Mais un petit quelque chose la tracassait... Si la salle apparaissait sur demande, sans que l'on s'y attende, c'est bien qu'elle entissipait les désirs, non ? Mais si on ne souhaitait pas savoir ses désirs du moment ? Surtout si on ne les connais pas soi-même, cela peut créer de belles surprises, non ?

Althéa décida donc qu'elle s'arrangerait pour faire passer en premier Casey quand ils découvriraient cette fichue salle. Elle ne doutait même pas du faite qu'ils la trouverait, sûrement pas ! Pour l'instant, elle espèrait juste que si c'était elle qui avait le malheur/bonheur de le faire, et que si c'était le serpy qui entrait dedans en premier (ce a quoi elle veillerait), ce serait son désir d'exhaussé et non le sien. Elle, elle ne souhaitait que jeter un coup d'oeil et pouvoir retrouver cette salle pour d'autres trolleries prochaines !

Ils arrivèrent sur ses pensées à la dernière marche. L'action commençait vraiment, si on pouvait dire cela. Casey réparti les tâches, de bonne humeur selon le son de sa voix. Althéa acquiessa distrêtement d'un signe de tête.

- Ca me va.

Et elle commença à s'engager dans le couloir à la suite de Casey. Elle était tellement absorber à vouloir (quoi, le problème était encore là), regarder, chercher, observer les tableaux et les murs que...

Boum !

Althéa percuta Casey de plein fouet. Elle n'avait même pas remarquer qu'il s'était arrêté ! Elle se frotta le nez qui avait subit une bonne partie du choc. Et bin dis-donc ! Si elle n'avait pas entendu son compagnon s'arrêter, qu'est-ce que cela aurait donner si Rusard était arrivé ! Elle remit en place sa robe de sorcier et leva enfin la tête vers Casey.

- 'scuse ! Je ne t'avais pas vu !, lui dit-elle en grimaçant.

Et voilà maintenant, elle avait un horrible mal de nez ! Cela lui apprendrait à regarder les murs ! Enfin... Cela ne lui apprendrait rien du tout, mais bon ! Elle se re-massa légèrement le membre de son visage engourdi.

- Tu as trouvé quelque chose ?, lui demanda-t-elle alors. Moi, pour l'instant rien...

Althéa remarqua alors qu'elle ne s'était pas encore écartée du jeune homme après sa "bousculade" involontaire. Elle était presque collée à lui. Chose dont elle ne s'était pas rendue compte à cause de la douleur de son nez... Elle ne pensait d'ailleurs pas avoir casser celui-ci, loin de là, mais quand même...
Elle s'écarta tout naturellement, comme si rien ne c'était passé, de Casey. Elle jeta alors un regard autour d'elle en attendant sa réponse.


Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Lun 13 Aoû 2007 - 12:28

Casey secoua la tête et fit une moue dubitative à la jeune fille. Les tableaux qui se succédaient devant ses yeux n'apportaient aucune preuve flagrante de la présence à proximité d'une quelconque salle secrète.

Le premier qu'il analysa présentait deux sorciers amochés. La scène était très certainement censée représenter un duel entre les deux hommes, mais, le temps passant, ceux-ci s'accordaient de temps à autre du répit. L'un d'eux avec un oeil poché et respirait d'une manière forte et saccadé, quant à l'autre, les deux mains sur ses genoux, il baissait et relevait difficilement la tête pour contrôler les faits et gestes de son adversaire. Casey regarda la scène quelques secondes et passa au tableau suivant.

Cette fois-ci, se fut à une vielle femme que Casey eut à faire. Ses cheveux ressemblaient à du crin de cheval poivre et sel. Emmêlés, ils lui donnaient un air de folie profonde, ce qui n'était pas amélioré par les traits de son visage. Usés par le temps, contorsionnés dans une expression de rage, la vieille femme tenait fermement un chat noir qui ne pouvait faire aucun mouvement. Tout comme sa maitresse, il était extrêmement maigre et paraissait reproduire les mêmes sentiments. Lorsque le jeune homme s'approcha du tableau, le félin poussa un feulement.

- QU'EST-CE QUE TU VEUX ? lui asséna rapidement la vieille femme.

L'effet de surprise fit sursauter le septième année qui ne s'attendait pas à la voir parler face à leur ascétisme. La sorcière s'élança dans un rire gras ; ce qui secoua tout son corps, l'animal y compris.

- La salle sur demande. lui dit Casey d'une voix calme, mais son regard était teinté d'une obscurité inhabituelle.

La vieille femme cessa de rire immédiatement et le chat fixait de ses yeux émeraude le Serpentard. Casey était persuadé que s'il aurait été réel, il lui aurait déjà sauté au cou.

- LA SALLE VA-ET-VIENT ESPECE D'IGNARD ! reprit-elle sur le même ton de colère.

- Ce sont les elfes de maison qui l'appellent comme ça. rétorqua le jeune homme.

- ET COMMENT CROIS-TU QUE CES MONSTRES AIENT APPRIS CELA SI CE N'EST DE LEUR MAITRE AU SANG PUR !

- Oh je vois ! Et sais-tu où elle se trouve vieille femme ?

Bien évidement, la sorcière ne répondit pas à la question et repartit dans un puissant rire sonore.

Autre le fait qu'il y avait désormais une probabilité encore plus grande que Rusard soit sur leurs traces pour vérifier la source de ce vacarme, Casey ne voulait pas baisser les bras aussi près du but. Il resta devant le tableau quand une idée lui vint à l'esprit.

- Althéa ? dit-il finalement.

Il tournait le dos à la jeune fille et il n'avait aucune idée si elle était présente à côté de lui ou si elle poursuivait de son côté les recherches. La mégère, intriguée, cessa de rire une nouvelle fois. Son regard était noir de jais et devait se demander ce que le jeune homme avait en tête.

- Althéa ? J'ai un trou de mémoire. C'est quoi déjà la formule pour effacer les tableaux ? Tu sais ? Celle que Fol'oeil nous avait appris pour les Aurors qui rencontraient des tableaux trop ... bruyants pendant leurs missions ?

La jeune Gryffondor était en cinquième année et de par ce fait, ils n'avaient jamais eu cours ensemble. Il s'agissait donc bien ici d'un coup de bluff du Serpentard qui envisageait tirer profit de cette situation.

Les noms de Fol'oeil et d'Aurors ne semblaient pas réjouir la harpie qui affichait une mine encore plus sombre. Son regard ne cessait de passer d'Althéa à Casey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Lun 13 Aoû 2007 - 17:54

Casey venait de secouer la tête pour lui répondre. Lui non plus n'avait rien trouvé pour l'instant. Althéa s'apprêta donc à recommencer à chercher de son côté de couloir quand elle entendit quelqu'un parler. Elle sursauta. Ce n'était pas la voix du serpy... C'était plutôt celle d'une vieille femme. Mais qui ? Non, cela ne pouvait pas être McGonagall ! Si c'était le cas, elle allait se faire étriper !
Elle tourna donc la tête avec une grimace de préparation... Pour tomber sur un Casey en plein entrain de discuter avec un tableau. Alhéa se décala pour enfin pouvoir apercevoir une petite vieille qui n'avait pas la langue dans sa poche. La bonne femme était toute ridée, avec une expression malveillante sur le visage. Biensûr, pour ajouter au sinique, elle tenait un chat noir.
Oh le pauvre minou !, ne put-elle s'empêcher de penser, pas du tout intéressée par la conversation qui se déroulait à côté d'elle. Il lui faudrait une bonne pâtée ! Et un gros calin !

Sur ses pensées assez bizarres, une longue grimace étira les lèvres d'Althéa. Elle se voyait bien, tiens, apporter de la nourriture pour chat, entrer dans le cadre et s'emparer du minou que la vieille tenait fermement !

- Althéa ?


La concernée ainsi sortie de ses réflexions, sursauta légèrement. Ah oui, c'est vrai ! Elle devait chercher la salle sur demande avec Casey ! Mais qu'est-ce qu'il lui voulait ? Il ne pensait pas qu'elle allait faire le boulot toute seule pendant qu'il discutait, non ?

- Althéa ? J'ai un trou de mémoire. C'est quoi déjà la formule pour effacer les tableaux ? Tu sais ? Celle que Fol'oeil nous avait appris pour les Aurors qui rencontraient des tableaux trop ... bruyants pendant leurs missions ?

Gné ?, fut sa première pensée. Mais de quoi il me parle ?
Elle n'avait jamais eut de cours avec lui... Elle n'avait jamais entendue parler de cette formule... En même temps, cela était aussi possible qu'elle est été évoquée pendant un cours et qu'Althéa, sérieuse comme elle est, l'oublie aussitôt.
La vieille la dévisageait, Casey la dévisageait... Elle se lança donc dans la première trollerie qui lui passait.

- Et bien... Cette formule qu'on a vu ensemble... Dans un cours donc je me rappelle tous les détails !
Une grimace suivit de près ses paroles.Donc... La formule, ah oui ! Cette fameuse formule... Formule que notre cher professeur nous a apprit si bien... Cette formule là...

Althéa jeta un coup d'oeil à Casey. Elle s'enfonçait là. Et puis d'abord, qu'est-ce qu'il cherchait au juste ? A la ridiculiser ! Elle ne l'avait jamais vu cette formule, voilà ! Mais quelle idée d'avoir commencer à prétendre le contraire ! Maintenant, elle devait finir ! Et puis, elle aurait du aussi suivre la conversation des deux concernés. Elle aurait eut au moins une piste pour s'avoir quoi répondre !
Enfin, elle n'allait pas refaire le monde... Elle se lança donc dans une tentative à ne pas trop faire de gourde :

- Je préfère ne pas prononcer la formule... Ce n'est pas pour vous déplaire madame,
fit-elle à la vieille femme crochue, vous comprenez, elle risquerait de marcher et cela serait quand même bien dommage pour vous.

Althéa prononça ces paroles avec tout le sérieux qu'elle pouvait. Tiens, ses professeurs ne la voyaient que rarement comme cela ! Althy, reine de bluff... Si elle n'avait pas répondu comme avait imaginé Casey... Tant pis pour lui ! Même si cela pouvait avoir fait tout voler en éclat... Quoique, elle ne savait même pas se qu'elle détruirait...
Elle jeta un long regard interrogateur à Casey. Où les emnenaient-ils comme cela ? Cette formule, elle n'en avait vraiment jamais entendu parler... (de se qu'elle se souvenait tout du moins)
Et s'il se moquait d'elle pour sa réponse, elle lui en ferait voir de toutes les couleurs ! C'était quand même lui qui l'avait mise dans cet embarras !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Mar 14 Aoû 2007 - 16:28

La réaction de la mégère ne se fit pas attendre. Un rire guttural s'échappa d'elle et elle pointa de sa main libre un index accusateur en direction des deux jeunes élèves. L'animal reproduisant avec fidélité les expressions de sa maîtresse. Une lueur maligne inondait son regard et un rictus semblait se dessiner sur ses babines.

- AH AH ! VOUS ESSAYEZ DE TROMPER URSULA FLINT !

La tentative du Serpentard venait d'échouer, il ne put s'empêcher de réprimer un regard déconcerté vers Althéa qui ne semblait pas avoir réalisée qu'il ne s'agissait ici que d'un piège pour obtenir des informations qui leur auraient peut-être permis de découvrir l'étrange salle. Bien entendu, le sortilège pour effacer les tableaux n'existait pas et il fallait désormais trouver une autre alternative.

Mais avant cela, Casey s'arrêta sur le nom de la vieille femme. Il savait qu'un autre Serpentard portait le nom des Flint à Poudlard, mais rien ne lui indiquait qu'il s'agissait ici de la même ligné, même si les probabilités pour que cela soit le cas était relativement élevées. Malgré cela, son identité n'était pas inconnue au Serpentard. Une intime conviction prenait possession de son esprit pour lui rappeler qu'il l'avait déjà rencontrée auparavant. Dans une lecture très certainement. L'image du livre "L'Histoire de Poudlard" lui vint en tête. Le jeune homme ne préféra pas partager cette idée avec sa comparse devant le portrait. Il espérait que la jeune fille fasse elle-même la remarque si ce nom lui était familier.

- ESPECE DE SANG-DE-BOURBE ! aboya-t-elle.

Casey réagit immédiatement bien qu'il n'ait aucune idée des origines de la préfète des Rouges.

- Je ne pense pas non. dit-il froidement à la vieille femme en tapotant son blason.

La sorcière extirpa de sa robe poussiéreuse une paire de lunettes d'une taille démesurée qu'elle plaqua sur son nez. Son allure était encore plus abominable. Elle ressemblait dorénavant à une vieille chouette défraichie aux yeux éberlués. Son regard se figea sur l'insigne des Verts et Argents du jeune homme.

- Un Serpentard avec une ... son regard passa au blason d'Althéa, ... une ... SALE TRAITRE INFAME ! hurla-t-elle à Casey.

Il lança une nouvelle fois un regard déconcerté à la jeune fille.

- Bon, dit-il à Althéa d'une voix qui perdait de son calme, Vous êtes censés être les plus forts ?! Les plus malins ?! Alors à ton tour, moi je passe ou je la décroche de son mur. Casey sortit sa baguette et fit pendre sa main nonchalamment le long de son corps.

Il continuait à garder par moment son attention en direction des rampes d'escaliers pour détecter si Rusard n'était pas en train de venir à leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Mer 15 Aoû 2007 - 9:15

Althéa avait bien compris qu'elle avait fait une gourde. Personne ne l'avait cru ! Mais comment pouvait-elle être convainquante si elle ne savait pas de quoi il était vraiment question ? Heureusement, l'échange entre la vieille décrépie et Casey fini par la renseigner.
Ainsi, il essayait de faire avouer à cette autruche sur patte où était la salle sur demande ! Et elle avait tout fait capoter ! Tant pis, il n'avait qu'à lui souffler, tiens !
Et puis cette p'tite dame toute ridée commençait sérieusement à lui chauffer les oreilles avec ses insultes. Althéa sentait qu'elle allait bientôt craquer et envoyer balader le respect qu'on doit aux personnes agées. Elle réussi encore à se contrôler quand celle-ci la traita d'infame, et patati, et patata... S'en était presque comique. Mais Althéa n'avait plus envie de rire, parce que cette vieille mégère pensait vraiment se qu'elle disait ! Et puis, si elle continuait comme ça, elle allait rameuter tout le quartier... euh, tout le couloir !

Les dernières paroles de Casey finir par la convaincre de se lacher un peu. Non, mais ! Ils avaient du toupet ces serpentard ! Cela les arrangeaient quand ils voulaient de leur dire que les Gryffondors avaient leur fierté ! Parfaitement ! Sa maison était une maison très digne dont elle était très fière ! Elle avait des défauts mais aussi pas mal de qualités ! Trop c'était trop !
Casey sorti sa baguette comme une menace à la vieille pie. Et Althéa commença :

- Non, mais oh ! Sang-de-bourbe, sang-de-bourbe, toi même ! Et puis, c'est même pas une insulte, c'est pas juste ! Vieille pie décrépie, il faudrait revoir ton répertoire !


Althéa qui était très fière de ses origines moldues, n'avait pas juger bon au départ de relever la première remarque de la dame du tableau... Mais visiblement, l'insulte retournée provoquait beaucoup plus d'effet. La vieille radoteuse manqua de s'étouffer à ses paroles.
Althéa toujours en colèrè, continua sur sa lancée :

- Et pi d'abord, Gryffondor est une bien belle maison ! Et si elle a des défauts c'est rien comparée à certaine ! Non, mais ! C'est facile de critiquer ! Un petit coup par-ci d'hurlement, un petit coup par là... Vous ne savez faire que cela ! Pathétique, moi je dis !

Elle leva un doigt accusateur vers le tableau.

- Et puis, la salle sur demande, vous ne savez même pas où elle est, je parie ! Vous prenez des grands airs mais vous n'êtes même pas capable de faire attention à ce qui se passe autour de vous ! Même pas capable de rien... Pfff !

Althéa détourna la tête avec une moue dégoutée. La vieille s'étrangla dans son tableau. Pour une fois que sa peau se teintait un peu de rouge ! Ne devrait-elle pas être contente ?
C'est alors qu'elle l'entendit commencer à hurler. Elle se retourna surprise.

- BIENSUR QUE SI JE LE SAIS PETITE PESTE !, aboya-t-elle. TROIS TABLEAUX A DROITE, ELLE SE TROUVE ! CELA T'EN BOUCHE UN CHAUDRON, HEIN !!!

Althéa laissa un sourire la gagner progressivement. Elle avait réussi ! Sans même vraiment le vouloir, d'accord, mais cela n'empêchait ! Le visage de la vieille cornue dans son tableau prit une teinte plus rouge que jamais si c'était encore possible. Elle venait de se rendre compte de sa grossière erreur. Battue par une gryffondor, enfin, battue tout court, elle prit la fuite dans un recoin de son monde... Emportant en courant son chat et son ombre loin de là.
Althéa fut si contente qu'elle se retourna et sauta dans les bras de Casey. Elle lui fit un gros bisou sur la joue avant de s'écarter tout sourire.

- On a réussi !, lui fit-elle heureuse.

Puis elle passa légèrement devant le jeune homme avant de lui faire signe.

- A toi l'honneur !, ajouta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Jeu 16 Aoû 2007 - 1:34

La remarque avait fonctionné. En piquant au vif la jeune fille sur les qualités des Gryffondors, Casey se douterait bien qu'elle mettrait tout en oeuvre pour assurer les honneurs de sa maison et ne pas fléchir devant le sempiternel ennemi que le jeune homme représentait par la couleur de son blason. Mais il était bien loin de se douter qu'Althéa procéderait de cette manière. S'il ne s'agissait pas d'une coïncidence, le Serpentard avait à faire à la fille la plus futée qu'il n'ait jamais rencontré à Poudlard.

Dans un premier temps, il trouva la remarque de la préfète enfantine et ne fut pas convaincu que la mégère se laisse guider aussi facilement dans le piège. Puis, il commença à afficher un large sourire narquois quand il entendit les premières paroles de la vieille femme. Son air courroucé montrait immédiatement qu'elle ne réagissait plus pour protéger le secret qu'elle possédait, mais pour conserver sa fierté.

Le Serpentard accepta sans réticence le ravissement débordant de la jeune fille et le partagea avec elle lui offrant une rapide accolade mêlée d'un rire franc.

- Félicitations Althéa, tu l'as bien mouché cette harpie ! J'ai bien cru que ça ne marcherait pas. lui dit-il d'un air enjoué.

Il accepta ensuite son invitation pour ouvrir la marche et suivit précautionneusement les indications de la vieille femme. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, Casey comptait les tableaux qui défilaient devant ses yeux et s'arrêta près d'un petit cadre rond qui contenait un sorcier bien portant. Il était en train de somnoler dans un large fauteuil à bascule qui ne s'animait qu'en fonction de ses ronflements.

Sur l'autre mur du couloir, en face du petit tableau, il y avait une grande tapisserie qui symbolisait une mise en scène atypique. Un mystérieux sorcier semblait vouloir donner un cours de danse à des Trolls furieux.

Casey contempla le décor quelques secondes et fit une mine de dégout à Althéa en levant les yeux au plafond. Il se retourna ensuite rapidement et contempla, main sur les hanches, le tableau rond, qui, selon l'indication, semblait être l'entrée dissimulée de la tant convoitée salle secrète.

- Bon ... il nous faut donc nous concentrer sur quelque chose que l'on veut... Essayons ! Le premier qui y arrive devrait faire apparaitre la porte si nous sommes au bon endroit.

Casey fixa le mur avec intensité comme si son regard pouvait décider de quoi que ce soit et se mit à réfléchir d'une salle qui pourrait lui être intéressante pour l'avenir.

Il pensa à un endroit calme, chaud quand il fait froid et inversement. Il y voyait une sorte de hamac ou de transat qui lui aurait permis de pouvoir passer un après-midi tranquille, sans que personne ne puisse venir le déranger. Quelques secondes ensuite, il imagina la présence d'un elfe de maison pour remplir à son bon vouloir des missions d'utilité. Bierraubeurres, friandises, gâteaux et une multitude de choses qu'il lui aurait suffi de commander à son serviteur.

Cette vision idyllique fut rompue par un faible frottement de roches. Une petite porte grandissait de plus en plus pour atteindre devant eux une taille normale. A ce moment-là, le jeune homme n'avait encore aucune idée de la personne à l'origine de l'ouverture du passage. Quand ils seront dans la salle, ils pourront découvrir s'il s'agissait de la demande d'Althéa ou de la sienne.

Il regarda la jeune fille avec un sourire mal dissimulé et indiqua la direction de la salle sur demande de la tête comme invitation à poursuivre l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Jeu 16 Aoû 2007 - 9:57

Casey lui avait rendu une bref accolade dont Althéa repensait avec un sourire. Cela lui semblait tellement rare les serpy qui se laissaient aller au contentement ! Et il l'avait même féliciter ! Bon d'accord, il avait visiblement eu de sérieux doûtes sur ses chances de réussites mais... elle aussi à vrai dire, alors ! Elle n'allait pas en faire un drame !

Elle suivit son compagnon, vérifiant un pas derrière lui qu'il n'oubliait pas de tableaux. L'erreur aurait été quand même un peu bête si près du but ! Ils s'arrêtèrent alors à côté d'un petit cadre rond. Un sorcier était entrain de somnoler bien tranquillement dedans.
Althéa eut une brusque envie de le rejoindre et de faire une petite pause bien méritée !
Mais ils n'avaient pas encore fini, et elle devait se concentrer sur leur but pour l'instant.

Althéa remarqua alors la mine dégoutée de Casey qui venait de regarder la tapisserie d'en face. Elle lui jeta donc un coup d'oeil pour voir ce qui avait provoqué cette réaction. Elle manqua de rire tout haut devant cette scène impossible. Un cours de danse à des Trolls ! Il fallait le faire !
Mais comme Althéa ne tenait pas particulièrement à voir Rusard débarquer, elle se contint et afficha juste un grand sourire en se retournant vers le tableau rond.

Casey lança alors le top départ.
Le gagnant de la course est celui, ou celle, qui pensera assez fort à un endroit donc il a ou aurait vraiment besoin !
Althéa sourit à cette pensée. Puis elle commença à se demander de quoi elle pouvait avoir besoin. Elle fixa de nouveau le tableau, sa chaise à bascule et prit rapidemment sa décision.

Elle voulait un bon lit pour s'allonger dessus tranquillement. Elle voulait des draps blancs, frais, sur lequels elle pourrait se coucher dessus avec délice... et s'endormir.
Puis elle pensa aux détails, des chocogrenouilles sur un bord, une lumière qu'on pouvait commender à distance, des chocolats chauds tous prêts... aucun jus de citrouille...

C'est ainsi plongée dans ses pensées et dans la pièce qu'elle se façonnait qu'elle entendit un bruit. Tout de suite en alerte, elle vit devant elle une porte minuscule commencer à grandir doucement... Jusqu'à atteindre une taille plus que respectable. Althéa la comtempla avec joie. Ils avaient réussi ! Ils avaient trouvé la salle sur demande mille fois secrète !
La seule interrogation restante, était : qui l'avait fait s'ouvrir ? Les pensées de Casey ou les siennes ? Ses inquiétudes d'avant refirent place... Et si la salle s'ouvrait sur autre chose de ce qu'ils avaient pensé ? Répondant là à un désir plus profond ? Non, Althéa rejetait définivement l'idée. Cela ne se pouvait pas !

- Ouha, dit-elle avec un sourire bien plus grand que celui que Casey essayait en vain de disssimuler. On est trop fort !

Elle lui fit un rapide clin d'oeil. Il l'invita alors à continuer l'aventure et à entrer dans la salle tant recherchée.
Elle décida alors, malgré le fait qu'elle avait rejeté ses inquiétudes, de quand même laisser la "joie" à Casey de découvrir tout cela en avant première. Elle commença donc à ouvrir la porte, côte à côté avec son compagnon.
Puis elle le poussa légèrement pour le faire entrer en premier. Le battant de la porte lui cachait encore le décor de l'intérieur. Elle se décida alors à suivre le serpy...

Elle se retrouva alors devant un grand lit blanc deux places... Tout comme elle l'avait imaginé. Donc son désir du moment était bien de faire une sieste ! Althéa eut un léger soupir de soulagement. Elle dépassa Casey pour se jeter littéralement sur le lit. Elle se retrourna alors vers lui. Maintenant qu'ils l'avaient trouvé cette fichue pièce, qu'allaient-ils faire ? Elle espérait bien : en profiter !
Et voilà qu'elle jete un nouveau coup d'oeil à Casey, puis au lit, à Casey, puis au lit... Et soudain, Althéa grimaça. Elle espérait de tout coeur qu'il n'eut pas imaginé.. ça ! Avec un lit deux places et deux personnes... N'importe qui pourtant pouvait avoir des doûtes !

- Euh..., commença-t-elle, c'est pas ce que tu imagines, hein ! Une sieste, je voulais juste une sieste !

Althéa grimaça de plus belle. Elle s'enfonçait là ! Maintenant, il était sur qu'elle y avait pensé ! Et rien ne lui disait quand ! Donc il pouvait tout imaginer...


Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Jeu 16 Aoû 2007 - 19:02

Les mains sur ses hanches, Casey regardait le décor de la pièce avec inquiétude. Il passa plusieurs éléments en revu pendant qu'Althéa trouvait son bonheur. Le regard du jeune homme était désormais froncé et sa mine affichait une expression perplexe.

- Il est où mon Elfe de Maison ?

Il réalisa alors, bien que le lieu offrait également un endroit calme pour s'évaporer une journée comme il l'avait imaginé aussi, qu'il n'était pas dans sa salle, mais dans celle de la jeune fille.

- T'aurais pu y penser quand même ! C'est bien pratique ces p'tits bêtes !

Son irritation disparue aussi rapidement qu'elle était apparue. Il avança de quelque pas et vint s'asseoir sur le rebord du lit à baldaquin. L'une de ses jambes était repliée sous lui pour lui permettre de voir la jeune fille. Il regarda les traits de son visage se changer subitement pour former une expression de doute.

Elle mit un holà prématuré avant même que le jeune homme ait répondu quoi que ce soit.

Il soupira dans un sourire et leva les yeux au plafond.

- Tu t'imagines que ... il partit dans un puissant rire qu'il mit plusieurs secondes avant de pouvoir réprimer.

- Mais tu m'as bien regardé jeune fille ? Tu crois vraiment que l'on m'obtient si facilement ? l'interrogea-t-il en haussant les sourcils.

Il avait posé une main sur le lit et avait rapproché son buste de quelques centimètres de la jeune fille, comme pour lui offrir la possibilité de bien regarder son visage.

Bon, certes, le ton était présomptueux. Casey lui-même s'en rendait compte, mais il ne fallait pas oublier que s'il avait été réparti à Serpentard ce n'était pas uniquement parce qu'il savait jouer d'un sourire narquois de temps à autre. De plus, il lui fallait trouver une échappatoire à la réflexion de la jeune fille. Difficile de se justifier dans ce genre de situation et encore moins, lorsque l'on a en face une jeune fille d'une maison qui, selon des traditions ancestrales, étaient ennemies dès leur création.

- Et en plus je n'aime pas le chocolat, dit-il en pointant les chocogrenouilles du doigt, ce n'est pas avec ça que tu vas m'acheter. ajouta-t-il amusé.

Il ne pensait pas vraiment que s'était ici ses intentions et pour lui prouver implicitement, il prit une friandise et en avala la moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Perdue ...   Sam 18 Aoû 2007 - 9:49

Les premières paroles de Casey furent pour lui reprocher de ne pas avoir penser aux elfes de maison. Elle se contenta de grogner, le nez enfuie dans le lit. Elle aurait le temps de lui répondre après ! C'était alors qu'elle avait imaginé ce que pouvait penser son compagnon... euh, voyant l'ameublement, quoi ! Elle s'était alors tournée vers lui pour se défendre d'y à voir elle-même pensé (alors qu'il n'avait encore rien dit), renforsant sûrement l'idée de Casey... Bref, Althéa s'enfonçait à faire trop de spéculation sur les pensées du Serpy !

Entre temps, le jeune homme était venu s'assoir au bord du lit. Il soupira d'une manière de dire mais-qu'est-ce-que-tu-imagines-là-ma-pauvre ! Elle lui répondit par un coup d'oeil qui disait ce-à-quoi-tu-penses-mon-pauvre-c'est-bien-ça-qui-m'inquiète !
Bref, échange de regards très expressifs ! Le Baten

- Tu t'imagines que ...
Non, j'imagine rien ! Enfin, j'essaye ! Non, mais euuuuu ! Comment je peux pas imaginer ça !! Bon d'accord, faut avoir l'esprit tordu mais faut aussi bien savoir que je l'ai depuis longtemps alors !

Et le serpy éclata de rire. Althéa se rebiffa légèrement, même si elle savait qu'elle l'avait méritée ! Et d'un haussement de sourcil il lui demanda :

- Mais tu m'as bien regardé jeune fille ? Tu crois vraiment que l'on m'obtient si facilement ?
Mais qui parle d'obtenir !! J'ai dit que je voulais jute une siesteuuuu ! Nan, mais dans quoi encore je me suis fourée ! Et puis, oui, je t'ai bien regardé ! Surtout ton blason, tiens ! Orgueil de Serpy ! Il n'y a pas tout le monde qui voudrait te sauter dessus, non de non !

Casey lui plaisait un peu d'accord mais de la à imaginez tout cela !
Il s'approcha alors dangereusement d'elle. Son torse la touchait presque. Althéa se sentit rougir se qui fini par la mettre en colère ! Qu'est-ce qu'elle faisait là ! Il fallait, il fallait...
Et comme de rien n'était, Casey changea de conversation en parlant de chocogrenouille et de chocolat qu'il n'aimait pas et mangeait quand même... Bref, il changeait de sujet prenant un ton léger alors qu'il était encore penchez à moitié sur la jeune fille.
Celle-ci finit par exploser :

- Non mais euhhh ! Je t'ai dit que je voulais faire un sieste ! Toutes les filles ne sont pas obligées d'être attirées par ton grand charme !, lui dit-elle en souriant ironiquement. Et les elfes de maison, tiens ! J'aime pas du tout en avoir un dans les pattes quand je fais la sieste ! La sieste, hein !, insista-t-elle de nouveau. Il te demande tout le temps si il ne te manque rien alors que tu voudrais avoir la paix ! Et ils sont pas beaux !

Elle lui jeta un regard de défi.

- Tout ne tourne pas autour de toi, tu sais !...

Puis, elle se reprit. Elle exagèrait un peu trop, là ! Elle inspira un grand coup retrouvant ainsi son calme. Elle essaya de fuir le regard du Serpy qui était au-dessus d'elle... Sans grand succès. Cela finit par la mettre très mal à l'aise.

Elle ne pouvait pas également vraiment bouger, pris entre la main du serpy et le bord du lit. Et une folle envie de chocogrenouille lui prenait. Elle pensait que cela lui remettrait ses idées droites car elles commençaient sérieusement à s'embrouiller.
Après quelques tentatives infructueuses Althéa se résolu à demander de l'aide à Casey :

- Tu peux m'attrapper une chocogrenouille, s'il te plait ?, lui demanda-t-elle hésitante.


Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 15:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Call
Adulte
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : Diplômé
Gain de Gallions : 12787
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Perdue ...   Dim 19 Aoû 2007 - 4:09

Casey s'amusa de l'agacement de la jeune fille. Celui-ci était aisément lisible dans son regard et même pendant les réflexions du jeune homme, on pouvait distinctement imaginer que des myriades de réfutations aux propos étaient en préparation.

Il l'a laissa réagir comme un prédateur laisse s'épuiser sa proie avant de l'assener et se recula légèrement d'elle tout en conservant son attitude rieuse. Il mangea le reste de son chocogrenouille et écoutait les remarqua d'Althéa d'une oreille distraite, levant de temps en temps les yeux au plafond.

Casey s'étonna rapidement qu'une Gryffondor ne prenne pas la défense des elfes de maison qui peuplaient les cuisines du château. Il fallait avouer que leur beauté ne faisait pas partie de leur caractéristique première, mais leurs services s'avéraient souvent utiles.

Le flux incessant des paroles de la jeune fille continuait inlassablement. Le Serpentard ne portait à celles-ci aucune importance, même en ce qui concernait les remarques acidulées. Au final, elles semblaient même plus affecter la jeune fille que lui.

Il obtempéra donc à sa demande et se pencha pour saisir le plateau d'argent qui contenait les diverses friandises. Il le déposa devant la jeune fille, en prit un dernier pour lui et s'allongea de tout son long au travers du lit.

- Eh ben ça alors ! Quel caractère ! Vous prenez toujours tout au pied de la lettre chez les Gryffouillons ou des fois vous décompressez !? lui demanda-t-il en souriant.

Il passa les deux mains dernier sa tête et se perdit dans ses pensées.

Ils y étaient donc parvenus. Ils étaient dans la salle la très certainement plus convoitée du château. Il aurait très certainement mis beaucoup plus de temps sans la complicité de la jeune fille et se félicita intérieurement de l'efficacité de leur duo. Déjà, le Serpentard imaginait une multitude d'endroits à visiter quand il y reviendrait seul.

Depuis quelques temps, il s'était mis en tête de comprendre les raisons de la disparition prématurée de son père. Peut-être que la salle sur demande l'y aiderais...

Il revient à la réalité assez rapidement. Il se tourna sur le côté pour faire face et la jeune fille et observa le plateau d'un air railleur.

- Ne mange pas tout. On dit que ça donne une peau de troll.

Il fit mine d'examiner avec gravité le visage d'Althéa comme pour y découvrir quelconques traces et se ravisa dans un ultime sourire.

Nonchalamment, il tâtonna la surface d'une petite table d'une main pour se saisir d'une bièraubeurre puis d'une deuxième. Il les déboucha et en tendit une à la préfète.

- Pas de Champagne. Il lui lança un faux semblant de colère, comme si elle aurait dû y penser lorsqu'elle avait imaginée la pièce et il continua : On s'arrangera pour faire avec ce que l'on a ... Hum, Portons un toast ! s'exclama-t-il en s'éclaircissant la voix.

- Autre le fait d'avoir découvert la plus magnifique des salles de tout le château, je lève mon verre ma bouteille à notre duo pour le féliciter d'avoir réalisé la chose la plus improbable de tous les temps à Poudlard. Une coopération efficace et digne entre Gryffondor et Serpentard. A Nous ! Le Théo

Il releva un peu plus sa bouteille faisant office de flute pour l'occasion et bu une gorgée du liquide tant apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Couloirs et les Escaliers-
Sauter vers: