Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'arbre est dans le parc [PV Elinor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12251
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 27 Sep 2007 - 22:22

Elinor s'écartait. Elinor battait en retraite. Et là, quelque part au fond de Loevi, là où elle ne pouvait pas aller, là où elle ne pouvait rien soigner avec des pansements ou des pommades, là, tout au fond, Loevi avait mal. Très mal.

Elle savait qu'elle venait de faire quelque chose qu'elle regretterait longtemps. Que, quoi que dise la Serpentard après ça, elle s'en voudrait. Mais pour quelle erreur ? Pour l'avoir laissée l'embrasser, ou pour l'avoir repousée ? Les deux, sans doute. Loevi savait culpabiliser pour beaucoup de choses, elle était très forte pour ça. Elle avait toujours de bonnes raisons, d'ailleurs, c'était sa spécialité, se trouver des raisons légitimes.

La seule excuse qu'elle avait à ce moment-là, c'était cette fille, à côté d'elle. Une fille prostrée, repliée sur elle-même, et qui semblait presque avoir honte. Mais qui était en faute, ici ? Loevi, bien sûr. La question ne se posait même pas. C'était sa faute à elle si cette fille était complètement... complètement quoi ? Elle n'osait pas se poser la question et encore moins la regarder pour y trouver la réponse.

Elinor, en revanche, posa sa propre question. Sans hésiter. Elle voulait comprendre. Comprendre quoi ? Que Loevi n'était pas pour elle, que Loevi n'était pour personne ? Qu'elle n'avait pas son libre-arbitre, qu'elle ne l'avait jamais eu ? Que son futur avait été décidé à sa naissance, peut-être même avant ? Qu'il y avait dans sa vie des choses qu'il valait mieux ne pas savoir ? Elle voulait comprendre tout cela, tout ce que Loevi avait toujours attentivement gardé pour elle, de peur de... de peur de quoi? De tout, peut-être.

Elle ne pouvait rien lui dire. Elle ne pouvait pas, c'étaient ses secrets, son chemin tout tracé et pourtant tellement dur à suivre. C'était quelque chose que jamais personne n'avait su. Pas même Mark. Elle n'allait pas le dire à Elinor. Elles s'étaient embrassée, et puis ? Elles ne se connaissaient pas. Et même si ça n'avait été qu'une question de confiance, même si Elinor avait été sa confidente, c'était quelque chose qu'elle ne lui aurait jamais avoué. Les sombres secrets de sa vie. Les ombres derrière son sourire.

Loevi tremblait. Elle ne s'en rendit pas compte tout de suite, mais tous les muscles, toutes les cellules de son corps frissonnaient furieusement. Elle ne le remarqua que lorsqu'elle se redressa pour refaire face au lac, évitant consciencieusement de regarder dans la direction de la Serpentard. Il faisait toujours beau, il faisait toujours chaud, et pourtant la Poufsouffle grelottait. Carrément, oui ; comme en plein hiver.

*
Expliquer quoi ?*

Qu'allait-elle dire, alors ? Il fallait qu'elle parle. Et pas dans cent ans non, là, tout de suite. Avant que son silence ne crée un malentendu.

-
On n'aurait pas dû...

Que sa voix mal assurée et quasi inaudible ne s'était pas gênée pour créer malgré elle. Comment allait le prendre Elinor ? Qu'allait-elle dire ? Loevi sentait déjà le couperet s'abattre sur elle. Mais non, ça n'était pas son genre d'attendre qu'il tombe sans rien dire.

-
Ne le prends pas pour toi, reprit-elle précipitamment. C'est moi qui... C'était très bien, vraiment, je...

Stop ! STOOOP ! Mais qu'est-ce qu'elle racontait, là ? Elle se tut subitement, se demandant si, pour une fois, ce n'était pas la meilleure solution. Trop de choses - émotions, souvenirs, doutes... - se battaient dans sa tête pour avoir la première place, et elle était complètement perdue.

Assise dans l'herbe face au scintillement du lac, elle essayait toujours vainement de réprimer ses tremblement, et de démêler le fouillis de pensées qui torturait son crâne. Et d'oublier les battements furieux de son cœur dépité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13093
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mer 17 Oct 2007 - 22:23

La baaaarbe! Personne ne m'avait dit que c'était si difficile de comprendre une femme quand on en est une soi-même.

Oui, ça effectivement, c'était un problème. Mais personne sur terre à part un légilimens ne peut réellement savoir ce qui se passe dans la tête d'une autre personne. C'est ce qui fait le charme et le mystère des relations humaines.

Non, j'ai promis de ne jamais me servir de la légilimancie pour des choses comme ça. C'est contraire à toute éthique.

C'est pour ça que tu es quelqu'un de bien, malgré ta nature de Serpentard. C'est justement tes remords, ta conscience et ta morlae qui te rendent différente des autres, et sans doute plus intéressante aux yeux des autres que tu ne peux l'imaginer. Tu mettras beaucoup de temps avant de t'en rendre compte.

Depuis le rejet, Elinor n'avait pas oser adresser un nouveau regard direct à la Poufsouffle. Elle était simplement suspendue à ses lèvres, attendant une quelconque explication ou invitation. Et puis, elle parla.

C'était bien, c'était bien. Pourquoi m'as-tu repoussée alors?

Elle avait tellement envie de le lui demander, de se ruer sur elle pour recommencer, pour lui prouver qu'elle avait raison... Mais non, au lieu de cela, elle comprit qu'elle était tout simplement perdue et qu'elle n'avait pas le droit de lui imposer une autre épreuve dans la même journée. Eli osa enfin poser ses yeux sur elle sans peur de la salir de ses envies.

Avec stupéfaction elle comprit qu'elle était dans un état presque second. Loévi tremblait de tout son être, le regard perdu dans le vague. Alors, elle se rapprocha d'elle et la prit simplement dans ses bras avec la noble intention de la rassurer. Elle la serra fort en passant une main dans son dos.

- Oui c'était bien. Tu était parfaite.

Elle aussi elle se sentait perdue, mais elle savait au moins une chose:

Moi je pense qu'on a bien fait, et je suis prête à attendre.

Il y a beaucoup de choses qui lui trottaient dans la tête, notamment le fait que Resnald pourrait bien venir fourrer son nez dans ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12251
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 18 Oct 2007 - 20:47

Il est dit qu'il ne faut pas brusquer les âmes troublées, que cela les perturbealors qu'elles n'en ont pas besoin, mais ce qu'on oublie souvent de dire c'est que, la plupart du temps, il s'agit de cœurs un peu trop sensibles, qui auraient bien besoin d'être un peu bousculés. Non, ça, on évite de le dire. On préfère faire croire que la douceur et la patience sont le meilleur des remèdes, on préfère le croire aussi. Plus facile.

La vérité c'était que, dans le cas de Loevi Leroy, il fallait un savant mélange des deux. Pour gagner sa confiance et l'amener à se confier, d'une part ; pour la forcer à voir les choses en face, et accepter les événements, d'autre part. Et c'est là que ça se compliquait : on ne peut pas faire les deux, et c'était d'ailleurs si compliqué que personne n'y pensait jamais.

Ou peut-être que si.

Avec autant de délicatesse que de brusquerie, Elinor prit la Poufsouffle dans ses bras et la serra fort, très fort, contre elle. Loevi laissa échapper un hoquet de surprise, mais ne s'écarta pas. Parce qu'elle n'y pensait pas ou parce qu'elle ne pouvait pas, ou peut-être pour ces deux raisons. Elle entendit à peine ce que la Serpentard murmura, mais elle sentait la main dans son dos, qui la carressait doucement. Il n'y avait pas que la main qu'elle sentait contre elle. Non.

Il y avait le corps d'Elinor.

C'était étrange. A la fois apaisant et terriblement angoissant. Ce n'était pas une erreur, ce qu'elle faisait - ou ne faisait pas - là ? N'est-ce pas ? Ce n'était pas une erreur ? Elinor avait imposé sa volonté par ce geste, mais Loevi avait encore le choix. Celui de rester immobile ou de la repousser. Elle avait le choix, enfin, elle essayait de s'en convaincre. Elle avait le choix. Elle pouvait encore reculer. Tout changer. Briser cette rencontre et faire comme si rien ne s'était jamais passé.

C'était si facile de briser quelque chose. Mark en avait été une preuve formelle.

Sauf que là, pressée contre la jeune inconnue plus tout à fait si inconnue que ça, une part de Loevi refusait catégoriquement de bouger. Evidemment, ça n'était pas son côté le plus digne de confiance. Celui-là était à moitié enfoui dans la brume. Il pensait à ses parents, les Leroy, Vivienne la Sang-Pur et Patrick le descendant des Moldus. Il pensait au reste de la famille aussi, cette fichue dynastie BloodDust qui prétendait régenter sa vie. Et surtout, il pensait à l'avenir qui lui était réservé. Pas bon, tout ça. Pas bon du tout.

Dans les bras d'Elinor, Loevi se semblait trembler de plus en plus. Elle n'avait pas froid ; pas vraiment. Elle n'avait pas peur ; pas d'Elinor. Non, simplement, elle essayait de ne pas pleurer, et ça, ce n'était pas facile. Comment elle en était arrivée là, alors qu'elle était si souriante et si enjouée quelques minutes plus tôt ? Elle aurait bien été incapable de le dire. Mais c'était fait, maintenant, et elle faisait à nouveau face à ses démons. Par la faute d'une fille à qui elle n'avait jamais adressé la parole avant aujourd'hui.

La vie, c'est vraiment bizarre.

Enfin, elle comprenait une chose, et ça lui plaisait encore moins que de savoir ce qui l'attendait à la sortie de l'école. Une seule certitude : Elinor avait la ferme intention de ne pas la laisser lui échapper. Elle avait une idée derrière la tête - comme tous les Serpentard, que l'idée soit bonne ou mauvaise - et elle n'en démordrait pas.

Deuxième certitude : Loevi avait bien envie de se laisser bercer.

Elle n'arrivait pas à décider, alors, puisqu'on avait décidé pour elle - et qu'elle avait l'habitude de laisser les autres décider pour elle, même si elle tentait de croire que cela la révoltait - elle se laissa aller contre Elinor, ne sachant pas du tout où tout cela allait la mener, mais se disant que, finalement, ce n'était plus à elle de choisir sa route.

-
Chante-moi une chanson... Murmura-t-elle tout bas.

C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire. Chante-moi une chanson... C'était ce que faisaient les mères pour leurs enfants, dans les livres... Elles bordaient consciencieusement les draps, avec douceur et toujours ce petit sourire tendre. Puis elles s'asseyaient au bord du lit, carressaient le front du petit être à moitié endormi et chantaient la berceuse du soir ; pour l'aider à rejoindre le pays des rêves.

Mais ça n'arrivait que dans les histoires, ça. Jamais sa mère ne lui avait fait ça. Jamais. Un bisou rapide avant de quitter le salon, très vite oublié dans les replis de l'âge et des rides qui commençaient à pointer le bout de leur nez sur le visage encore jeune de Vivienne. En fait de berceuse, elle avait toujours dû se contenter des recommandations rituelles de l'elfe de maison qui fourait sans douceur les draps sous le matelas pour les coincer, le plus serré possible.

Mark avait-il eu droit au câlin et à la berceuse ? Et Elinor ? Sans aucun doute. Loevi, elle, ne pouvait qu'imaginer. Même une chanson fredonnée par la Serpentard n'aurait pas la même saveur, mais c'était toujours mieux que rien. De cette façon, Loevi avait l'impression de voler un peu de ce qui lui était refusé. Un petit aperçu de ce qu'elle n'aurait plus jamais, ensuite.

Quoi que fasse Elinor aujourd'hui, cela n'aurait aucune incidence sur demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13093
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Sam 17 Nov 2007 - 10:40

Un choix, Loevi en avait fait un. Elle avait demandé quelque chose. Et le choix de la serpentard était de le lui accorder. Parmi une kyrielle de "Morbleu", "Sacrebleu", "Sapristi", et tout le flot d'interrogations qui en suivaient, Eli ne savait que faire. Chanter oui, elle n'était pas stupide. Mais quoi? Une berceuse? Oui, mais elle n'en connaissait qu'un, celle que Loevi avait elle-même chanté tout à l'heure. Et d'abord, ce n'était pas une berceuse.

Ses souvenirs ne remontaient pas assez loin pour qu'elle puisse se rappeler d'une chose de ce genre. La mort prématurée de sa mère lorsqu'elle avait cinq ans et le refus de son père d'agir en père ne l'avait pas aidée. Et à quoi ça lui aurait servi de s'en souvenir? Jamais elle ne serait mère, du moins c'est ce qu'elle pensait. Alors, elle n'avait pas besoin de savoir ça et de s'encombrer le cerveau pour rien.

- Je... Euh...

Elle se mit à chercher dans les endroits les plus reculés de sa mémoire ce qui convindrait dans ce genre de situation. Une chanson cool, tranquille quoi...

- You're only just a dreamboat
Sailing in my head
You swim my secret oceans
Of coral blue and red
Your smell is incense burning
Your touch is silken yet
It reaches through my skin
And moving from within
It clutches at my breast

But it's only when I sleep
See you in my dreams
You got me spinning round and round
Turning upside-down
But I only hear you breathe ...


Elle termina sa chanson en douceur, comme elle l'avait commencée. C'était une chanson moldue, d'un groupe irlandais qu'elle aimait bien, les Corrs. Loévi découvrirait ainsi ses racines moldues, et alors? Elle s'enf outait à présent. Il y a des choses qu'on apprend à dévoiler en temps voulus, d'autres qu'il vaut mieux cacher pour vivre, certaines qui sortent seules... Loévi avait au moins ce don là: faire tout sortir en demandant simplement à ce qu'on lui chante quelque chose.

- Voilà, j'adore cette chanson.

Mais qu'elle était bête cette phrase! A peu près autant que ce que se sentait la jeune fille qui l'avait prononcée. Elle défit son étreinte en espérant que les tremblements de Loévi prendraient fin incessamment sous peu.

HJ: lien vers la chanson https://www.youtube.com/watch?v=CC_8g_QRTLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12251
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Lun 19 Nov 2007 - 18:11

Loevi se redressa et appuya ses deux paumes contre ses paupières fermées. Elle se sentait un peu mieux, maintenant. Un peu patraque, peut-être, mais elle ne tremblait plus et n'avait plus cette douloureuse envie de pleurer qui la tenaillait quelques minutes plus tôt. Cette espèce d'accès de faiblesse déplacé et vraiment très peu correct était terminé. Des étoiles se mirent à danser devant ses yeux et elle retira ses mains pour regarder le lac, le temps que les étoiles disparaissent. A l'autre bout, une tribu d'élèves sauvages s'amusait à s'asperger d'eau.

Encore une fois, Loevi avait demandé quelque chose sans vraiment en attendre quoi que ce soit, et encore une fois, Elinor y avait répondu sans détour. La pauvre... Elle lui offrait sa sincérité et voilà comment Loevi se comportait... C'était une attitude honteuse, elle le savait. La Serpentard ne devait pas penser le plus grand bien d'une imbécile pareille ; ce qui ne l'avait pas empêchée de lui chanter cette chanson, pourtant...

-
Je suis désolée, dit-elle pour la énième fois.

Ne sachant trop quoi ajouter, elle préféra changer de sujet.

-
Elle est jolie... Ta chanson, précisa-t-elle. Je ne la connaissais pas.

Allait-elle lui dire que c'était sa chanson qui l'avait remise d'aplomb, parce que la mélodie était belle et qu'elle avait une jolie voix ? Allait-elle lui dire que les paroles étaient trop bien choisies et qu'elles reflétaient une partie de ses propres rêves ? Non, certainement pas. Mais elle le pensait très fort.

Elle l'avait comprit dès les premiers mots, le parallèle qui pouvait s'établir entre cette chanson et elle. Ça n'était pas très difficile. Loevi, quand elle dormait, ne rêvait généralement que de deux choses : son cousin Mark et... d'autres absurdités. Il fallait l'avouer, depuis quelques mois maintenant, il ne faisait plus que hanter le fond de ses pensées aux heures des repas, quand elle le cherchait à sa table. Maintenant, il venait même la railler dans son sommeil, surtout depuis...L'incident survenu durant les BUSE ne remontait au plus qu'à quatre ou cinq jours - elle avait refusé de compter. Mais le souvenir de cette confrontation revenait chaque nuit ou presque, entre quelques éclairs de lucidités où les autres absurdités revenaient en masse, histoire de rattraper leur retard.

Alors c'était très simple, finalement. Cet homme idéal, ce faux intrus imaginaire, pour elle c'était Mark.

Tout était là. Le souvenir qu'elle gardait de lui, enjolivé avec le temps, était devenu un rêve déprécié par la réalité. Dans ses nuits, il était toujours là pour elle, toujours présent avec elle. Evidemment, la jour était bien différent : il restait à la fois distant et méprisant. Un monstre d'arrogance glacée. Les paroles de la chanson avaient remis les choses à leur place : le Mark qu'elle imaginait restait un rêve innaccessible. Point. C'était toujours bon à rappeler.

*
Je devrais t'oublier, maintenant que je sais de quoi tu es capable...*

-
Les paroles sont un peu...

*Un peu quoi ?*

-
... tristes...

*Ah bien joué pour la franchise !*

Loevi n'était pas prête de se confier à qui que ce soit. Pas encore ; peut-être.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13093
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 29 Nov 2007 - 20:52

Les abrutis qui s'aspergeaient d'eau faisaient de plus en plus de bruit et gâchaient ce moment inattendu en le replongeant dramatiquement dans la réalité. Si je pouvais, je les stupéfixer sur place, je le ferai. Je me retrouve désarçonnée par cette fille qui me mène par le bout du nez sans que je puisse savoir où je vais.

Et que pouvait-elle faire d'ailleurs? Ruminer, attendre, écouter. Patienter.

Elle perdit son regard dans le lac elle aussi. c'était une sorte de refuse accueillant.


- Effectivement. Mais quelque part, la mélodie atténue ce sentiment pour nous faire entrer dans le rêve dont elle parle. Je connais d'autres chansons moldues si tu veux. Un peu moins triste si celle-ci t'a déçue.

Et puis?

- Enfin, c'est pas que j'aime chanter. Même j'aime pas faire ça en public.

Mais encore?

- Et voilà quoi... Mais. Excuse-moi d'être aussi directe, mais... tu m'intrigues.
Je ne te connais pas mais il y a une sorte de fragilité en toi qui m'émeut. C'est très psychologique, ça peut te parître débile mais... Il y a beaucoup de mais dans ce que je viens de dire. Excuse-moi. Je ne sais pas sur quel pied danser avec toi.

Et...

- Je te dis tout sans remord, je ne sais rien de toi. Je pourrais abuser de tes pensées, de tes secrets, mais ton être seul ne me donne envie que de sincérité et de découverte. Possèderais-tu un quelconque pouvoir Loevi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12251
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Ven 14 Déc 2007 - 20:31

-Chaque rencontre est une lueur
Découverte, confidences, mystères ;
Et dans les ténèbres d'un autre cœur
L'on peut trouver sa propre lumière...


Ouhlà... C'était très profond tout ça. Un peu désarçonnée par tout ce qui lui arrivait et des vieux souvenirs plein la tête, Loevi n'avait pas pu s'empêcher d'improviser quelques vers. Incorrigible. Ça faisait longtemps.

Mais ce n'était pas vraiment le moment - ou peut-être que si. Elle secoua la tête comme pour en faire sortir son poème miniature et reprit d'un ton un peu amer.

-
Un pouvoir ? A part tout foutre en l'air, je ne vois pas.

C'était quoi ça encore ? Décidément, elle en disait un peu trop ; et un peu n'importe comment. Pas difficile de comprendre pourquoi Elinor était un peu perdue.

-
Si tu ne sais pas sur quel pied danser avec moi, c'est sûrement parce que je ne sais pas moi-même sur quel pied je danse, soupira-t-elle. Et d'abord je sais pas danser... Enfin pour être franche, je comprends pas bien pourquoi je t'ai dit tout ça ni pourquoi j'ai euh... craqué comme ça.

Elle inspira profondément, soupira longuement, et trouva enfin le courage de regarder la Serpentard.

-
Tu en sais déjà plus que n'importe qui, même Mark mais lui il s'en fout, alors c'est pas vraiment une référence non plus. Je me fiche de savoir si j'ai l'air fragile pour toi, parce que pour les autres je ne le suis pas, et c'est tout ce qu'on retiendra. Je me fiche aussi de savoir si je t'intrigue ou pas, parce que de toute façon je ne te dirai rien de plus.

Elle se tut un instant, songeant qu'elle y avait peut-être été un peu fort et que cette fois, Elinor pourrait bien se vexer définitivement. Et bizarrement, elle ne le voulait pas. Elle se gratta la tempe en grimaçant.

-
Ne le prends pas mal... dit-elle. Je ne pense pas que tu sois comme les autres Serpentard et que tu te servirais de ça contre moi ou je ne sais quoi. Ils ont de l'imagination quand il s'agit d'emmerder le monde, ces abrutis, mais euh bref. En fait je me sens si bien avec toi que je serais capable de te raconter tout et n'importe quoi.

Oïe, elle faisait un peu attention à ce qu'elle disait, là ? Elle avait tellement envie de se justifier qu'elle ne prenait pas le temps de réfléchir avant de parler. Pire encore, elle n'y arrivait pas. Ça sortait tout seul. Aïe Aïe Aïe...

-
Simplement... je pense qu'il vaut mieux éviter, murmura-t-elle. Ce qui se passe, là, maintenant, c'est bien, et je n'ai pas envie de le gâcher encore plus que je viens de le faire.

Euh...

-
Tu comprends... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arbre est dans le parc [PV Elinor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Autour du château :: Parc du Château et cour de récréation-
Sauter vers: