Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'arbre est dans le parc [PV Elinor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 5 Juil 2007 - 18:47

Il faisait beau, il faisait chaud, elle avait du temps, et c'était assez rare pour être merveilleux. Les cours finis, ses BUSE bouclés, et les vacances approchant, Loevi se retrouvait sans rien à faire. Rien pour occuper les longues heures la séparant du départ. Rien d'autres qu'une suite ininterrompue de pensées de toutes sortes, des bonnes comme des mauvaises, joyeuses ou tristes, colorées ou sombres et grises.

Elle aurait pu se changer les idées avec quelques amies, elle y avait songé. Celles-ci auraient sans doute été ravies de passer un moment avec elle, mais non, la Poufsouffle avait finalement préféré profiter de son temps libre pour se laisser gagner par la douce mélancolie, espérant entendre la providentielle voix de l'inspiration. Depuis ces quelques vers posés dans l'air étrange d'un vide spatial illuminé d'étoiles, elle n'avait rien pu composer.

Alors qu'elle marchait vers le lac d'un pas tranquille, Loevi ouvrit pensivement son carnet. Là, entre deux feuillets vierges, ce qui restait d'une page arrachée sans pitié. Une page aujourd'hui perdue elle ne savait où. C'était aussi bien ainsi. Depuis qu'elle avait tracé ces lignes, sa Muse semblait l'avoir fuie. Ou bien était-ce dès le moment où elle avait froissé, puis perdu ces poèmes d'un soir ?

Le carnet refermé d'un geste sec, le regard tourné vers les eaux profondes du lac de Poudlard, la jeune fille décida d'oublier tout cela. C'était l'un de ses derniers jours de pseudo-liberté, c'était le moment d'en profiter. Elle allait faire des vers, sans en avoir l'air...

Un peu plus loin devant elle, l'arbre lui tendait les bras - les branches. La moitié de ses racines plongée dans l'eau, son feuillage penché au-dessus de la surface, il ressemblait à une vieille femme allant laver son linge... ou à autre chose, voire à rien de tout. C'était un arbre, et c'était déjà bien.

Elle s'était déjà abritée sous son vert feuillage, à l'occasion. Et s'était déjà réfugiée au milieu de ses branches lorsqu'il n'y avait pas de vertes feuilles pour la protéger d'un soleil qui jouait à cache-cache. Elle l'aimait bien. Il avait l'air solitaire sans l'être tout à fait, quelques arbustes l'ayant adopté comme voisin. Et la proximité de l'eau ajoutait à son charme. En bref, il était parfait.

"Ce n'est qu'un arbre." devait-on penser. Mais ce n'était pas n'importe lequel : c'était juste son préféré. Un arbre parmi d'autres, mais un arbre qui avait retenu son attention. Et, si l'on voulait se montrer philosophe, il y avait toujours moyen de comparer cet arbre à un être humain : un parmi les autres, mais un que l'on peut apprécier ou détester.

Arrivant tout près, d'humeur soudain très joyeuse, Loevi se mit à fredonner un air. Puis commença à y ajouter des paroles, qu'elle se remémorait à mesure qu'elle les chantait. Elle s'agrippa à la première branche qu'elle trouva et s'éleva agilement le long du tronc paré d'émeraude. Elle connaissait les prises par coeur, ou presque, à force d'y grimper.

-Il étaaaiiit un petit hommeuh,
Pirouetteuh, cacahouèteuh
Il étaaaiiit un petit homme
Qui avait uuune drôle de maison
Qui avait un'drôl'de-mai-son.
Sa maisooon...


Allez savoir d'où elle connaissait cette vieille comptine...

Elle s'assit sur une branche en continuant de chanter. Elle le faisait d'ailleurs toujours lorsque, joueuse, elle se laissa glisser en arrière pour se retrouver tête en bas, où elle fit soudain face à... un visage des plus étranges. Tout à fait normal à dire vrai, mais juste inversé. Le haut en bas et le bas en haut... quoiqu'en vérité, c'était Loevi qui était inversée, et non l'individu qui se trouvait devant elle. Ce qui ne changeait pas grand chose au fait qu'elle aurait bien été en peine de le - la ? - reconnaître.

Surprise, la Poufsouffle faillit en oublier la branche qui seule l'empêchait de finir tête écrasée au sol.

-Ah euh... bonjour ? bredouilla-t-elle avec un sourire légèrement embarrassé.

C'était une entrée en matière des plus... renversantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mar 10 Juil 2007 - 11:11

* Ahhhhhh le grand air! *

Rien de tel pour décompresser après un petit séjour à l'infirmerie. Eli mit un pied dans le parc et profita du soleil qui venait réchauffer sa peau pâle. Avec un peu de chance elle pourrait peut-être bronzer!
D'après ce qu'elle savait Draconia et Orphens profiatient de leurs derniers jours à Poudlard, et Sacha et Mimoune aussi. Elle se retrouvait donc seule pour un petit moment de détente.

Son journal coincé sous son bras, elle commença à déambuler dans la chaleur inhabituelle pour un mois de juin en Ecosse. Eli faisait route vers son chêne favori, celui qui lui tendait toujours les branches lorsqu'elle avait besoin de noicir quelques pages de son journal. Aujourd'hui c'était le jour. Elle ne l'avait pas fait depuis longtemps, le moment était venu de tenir Margareth au courant de ses progrès en matière de vie sociale, de pensées, de philosophie...

Arrivée dans les environs de son chêne, elle entendit quelqu'un chanter... une vieille contine que lui chantait sa mère... Comment ce souvenir avai-til afflué à dans sa mémoire? Elle aurait été incapable de s'en rappeler dix minutes auparavant...

Flash-Back...

- Allez petite puce, au lit!

Une petite fille de cinq ans sortit à regret de sa cachette sous son lit et se jeta dans les bras de sa mère en pleurnichant. Ses yeux rougis fixèrent intensément ceux de sa mère. Leur bleu océan l'avaient toujours apaisée...

- Alors tu chantes! exigea-t-elle en plongeant son front dans le cou délicat de sa mère.

- Oui, je chante, comme tous les jours.
Il était un petit homme,
pirouette, cacahouette...


... Fin Flash-Back

Depuis son périple sur les bords du Styx grâce à Sacha, ce genre de flashes intervenait à la moindre occasion, et Eli se refaisait petit à petit l'image de samère, revivait des scènes de sa petite enfance...

Qui chantait donc?

Elle pressa le pas et tomba nez à nez avec une Poufsouffle qu'elle connaissait de vue, sans plus.

- Vous chantiez?

Elle sortit sa baguette et fit léviter la jeune fille jusqu'au sol en prenant soin de la remettre à l'endroit. Si elle n'avait pas provoqué ces souvenirs, elle l'aurait sûrement expédiée dans le Lac pour avoir eu l'audace d'utiliser son chêne...

- Hé bien dansez maintenant! Salut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 19 Juil 2007 - 18:47

*Hein ? Quoi ? Comment ?* furent les pensées très instructives de Loevi, alors qu'elle se retrouvait lévitant au-dessus du sol. Une sensation très étrange et quelque peu dérangeante pour une fille dont les pieds n'avaient pas quitté le sol depuis des lunes, et plus encore.

Puis elle finit son court envol - à l'endroit - face à l'intrus. Eh bien non, c'était plutôt une instruse. Très charmante à première vue. A première vue. Ce qu'elle annonça en guise de préambule eut le don de surprendre la Poufsouffle.

Danser ? En voilà une bonne idée ! Ne manquait que la musique...

La première surprise passée, la jeune fille éclata littéralement de rire. Allez savoir pourquoi. Elle avait envie de rire, voilà tout. Elle en avait besoin, peut-être, aussi. Surtout.

Bon, il fallait aussi admettre qu'elle venait de massacrer joliment et volontairement une vieille comptine et qu'elle avait fini tête en bas devant une personne à laquelle elle n'avait jamais parlé de sa vie. Personne qui venait avec un naturel désarmant de lui demander de danser - courte tirade qui lui rappelait étrangement un vieux texte moldu entendu elle ne savait trop où, à l'instar de sa petite comptine. Charmante journée.

-Excuse-moi... bredouilla-t-elle, hilare. Mais c'était... inattendu...

Le dernier mot grimpa dans les aigus et Loevi repartit dans son fou rire. Allons bon, ça n'arrangeait pas son image, ça, encore. Enfin, c'est ce que lui auraient dit certaines personnes si elles s'étaient trouvées avec elle en cet instant. Ce qui n'était heureusement pas le cas. Et puis on ne pouvait pas dire que son image avait grand chose à craindre. Elle avait fait pire, ces derniers temps.

Ce n'était tout de même pas une raison pour risquer de vexer son interlocutrice en continuant de rire aussi stupidement. Ahem. Elle parvint à se calmer un peu et passa un doigt sous le coin de son oeil. Nom d'une baguette magique, elle n'avait pas ri à moitié.

-Désolée, vraiment, reprit-elle. Ne va pas croire que je me moquais de toi...

*Si elle ne le croyait pas, maintenant, elle va le faire,* lui répliqua la petite voix intérieure qu'on appelle communément voix de la conscience - à tort, sans aucun doute.

Coupant court à ce genre de pensées, elle tendit brusquement la main devant elle, sourire aux lèvres.

-Loevi Leroy, apprentie chanteuse des couloirs, se présenta-t-elle. Désolée si j'ai écorché tes oreilles, ça n'était presque pas volontaire.

En fait, ça l'était totalement. Elle n'avait juste pas prévu qu'il y aurait un public pour entendre ses essais hasardeux. Si elle avait su, elle aurait fait un effort. A commencer par choisir une autre chanson que celle-ci... C'était invariable : chaque fois qu'elle lui venait en tête, il fallait qu'elle la chante de la pire façon qui soit. Elle avait été gentille, aujourd'hui...

"Tu chantes comme une Vélane"

Diantre... Qu'est-ce que c'était ?

"Je te ferai avaler ta langue si tu oses massacrer cette comptine !"

La voix de son cousin, revenue d'un lointain passé. A la fois ses grandes admirations et ses petites menaces. Tous les deux inversés, à présent. Son sourire tressaillit légèrement comme ces deux sentences d'une vie révolue lui revenaient en mémoire.

Etait-il obligé de venir pourrir chaque instant de sa vie, même simplement en pensées ?

Elle fixa son attention sur la jeune fille, attendant qu'elle se présente. Pas question de laisser Mark Resnald gâcher une rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Dim 22 Juil 2007 - 10:39

- Elinor Redgrave, apprentie fabuliste. dit-elle en repensant à sa réplique empruntée à Jean de Lafontaine.

Elle n'en laissait rien paraître mais Elinor fut singulièrement surprise par les paroles que venaient de prononcer la dénommée Loevie. En apparence, rien ne laissait supposer qu'elle était frappadingue. Car oui, après sa présentation, son fou-rire et sa présentation, Eli se dit que Loufoca était battue à plattes coutures par cette jeune fille qui...

* Elle a un joli sourire.* pensa-t-elle machinalement.

Depuis sa déconvenue avec Draconia, ce genre de pensée se faisait rare. Elle préférait laisser faire les choses, vivre tranquillement. D'ailleurs à l'heure qu'il était, Draconia ou Ecko étaient bien loin de ses pensées. Cette fille l'intriguait. On ne rencontrait pas de personnes aussi spontanée et naturelle à chaque coin de rue. Elle se décida donc à lui accorder le bénéfice du doute.

- Il m'en faut plus pour me vexer. Tous les Serpentards ne sont pas aussi caricaturaux que les spécimen dont on entend le plus parler. fit-elle en pensant à quelques personnes en particulier.

Mais à mesure qu'elle parlait, le sourire de Loevi se transforma en un rictus assez déplaisant. Si bien qu'Eli se posa quelques questions.

* Serait-elle legilimens comme moi?*

Depuis ses leçons privées avec Rogue, Elinor s'était plusieurs fois demandée dans quelles circonstances elle pouvait utiliser son pouvoir... Etait-ce le moment?
Non, quand on rencontre quelqu'un, on ne s'introduit pas dans son esprit. Niveau deux, elle avait rapidement appris. A quoi cela servait-il d'apprendre si ce n'était pas pour utiliser son savoir?
Non. La parole doit suffire en ce genre de circonstances.

- J'ai dit quelque chose de mal? demanda-t-elle de manière ambiguë. Ton visage a changé d'expression quand j'ai parlé.

Elle se fichait de savoir si elle avait entendu quelque chose dans sa tête, elle voulait juste savoir si elle en était capable pour pouvoir convenablement fermer son esprit.
A première vue, Eli n'avait pas senti d'intrusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Dim 22 Juil 2007 - 19:14

Trop tard, la flétrissure de son sourire, aussi courte fut-elle, n'était pas passée inaperçue. Et Elinor - puisque tel était son nom - l'avait pris pour elle. Parfait, les choses commençaient bien. *Mark, je m'en souviendrai.*

-Non non ne t'en fais pas, ça ne venait pas de toi, dit-elle précipitamment. Je pensais juste à quelque chose... Oublions ça.

Décidément... Arriverait-elle à oublier son cousin ne serait-ce que quelques minutes ? Depuis qu'il était réapparu dans sa vie comme un vil Serpent, manigançant dans l'ombre elle ne savait quels tourments à lui infliger, cet empafé ne voulait plus quitter son esprit. Il s'y était installé une petite place au chaud et, le connaissant comme elle le connaissait, même son souvenir au fond de son esprit refuserait de quitter un nid aussi douillet. C'était une plaie.

-Tu es à Serpentard, alors ? reprit-elle, bien décidée à tout faire pour chasser Mark de sa tête.

Peine perdue. Mark aussi était à Serpentard, après tout...

-Je n'ai aucun a priori à propos des Serpentard ou de n'importe qui d'autre, assura-t-elle. Mon cousin, Mark Resnald, y est aussi. Peut-être le connais-tu. Il est peut-être un peu bizarre ces derniers temps, mais il reste le Mark que j'ai connu...

*Attention, terrain glissant*

Mais que racontait-elle encore ? Elle n'avait jamais parlé à cette fille, et la voilà qui commençait déjà à palabrer sur sa relation avec son cousin déserteur. C'était un comble. Elinor devait se soucier de cela comme de sa première robe de sorcière. Enfin, tant que Loevi s'arrêtait là... et qu'elle n'allait pas lui demander de lui parler de son cousin, c'était déjà bon signe. Non mais. Quelle idée. Elle devenait folle.

-Mark aussi est vu comme une caricature de Serpentard...

Nom d'une bouse de dragon ! Nom d'un troll en kilt ! Nom d'un... Niffleur des prairies !

D'un autre côté, n'avait-elle pas elle-même commis l'erreur de se laisser aller à croire en ces caricatures ? Il avait plusieurs fois tenté de la pousser à bout, certes... Raaa nom d'un chien à plumes ! Allait-il enfin se décider à quitter son esprit ? Non, impossible. Après leur altercation dans les couloirs, à la fin des BUSE... Trop de choses s'étaient dites - sans se dire.

Et la fin de l'année était là. Il faudrait bientôt rentrer. Retrouver ce manoir froid et si peu accueillant. Le mépris ou l'habituelle indifférence d'un cousin qui se voulait Serpent. En vérité... elle avait beau tenter de le dissimuler, elle était fatiguée. Et sa bonne humeur ordinaire peinait à y résister.

-Enfin, tout cela n'a rien de bien intéressant, déclara-t-elle en balayant la discussion d'un geste désinvolte de la main.

Non, sa vie n'avait rien d'intéressant. Sans doute aurait-elle voulu naître ailleurs. Mais surtout pas différente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mer 25 Juil 2007 - 10:02

- Oui, je suis à Serpentard, comme mon blason l'indique, dit-elle en tappotant son uniforme.

Cette fille semblait troublée rien qu'en pensant à son cousin, qu'est-ce que cela cachait?

- Mark Resnald dis-tu? Je le connais. Il n'est pas méchant, du moins avec nous autres Verts.

Plusieurs fois elle l'avait croisé dans la salle commune ou dans les couloirs de Poudlard. Ce n'était pas le pire des membres de la maison, loin de là. Il était vaniteux, capricieux, mais bon, elle avait connu pire.

Elinor regarda par terre si le sol était propre, remonta ses robes, et s'assit en se demandant ce que Mark Resnald avait bien pu faire dans les pensées de sa cousine. Elle appuya son dos conte le tronc de son chêne favori.

- C'est bien de ne pas avoir d'a priori. Je me situe un peu dans ce courant d'idées. J'ai vu tellement de haine dans les yeux de certains de mes camarades!
Au contraire, c'est une attitude très "Poufsouffle" diraient au contraire les défenseurs des sacrosaintes différences intermaisons.
Stupidité. Parfois je pense que nous sommes répartis trop tôt à Poudlard. Certains élèves auraient mérité de changer de maison en cours de route: Ecko, Lucille, ou même moi. Parfois je me dis que j'aurais été très bien avec Flitwick. malgré cela j'adore les potions et Rogue... Et les cachots aussi.
Oui c'est certain, je pense que nous sommes répartis trop tôt.


Elle posa ses yeux sur Loevi et la fixa un petit moment. D'un geste de la main, elle l'invita à venir s'asseoir près d'elle.

- Viens t'asseoir, je ne vais pas te manger. Alors dans quelle autre maison de Poudlard te serais-tu vue?

Eli sortit son journal, l'ouvrit et écrivit quelques mots rapidement avec un stylo moldu. Puis, elle le referma et le rangea soigneusement dans son sac. Le soir même elle aurait du travail quant à cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Sam 4 Aoû 2007 - 11:18

Bien. Merveilleux. Splendide. Magnifique. Sublime. Etc. etc. etc. Elle n'avait pas eu besoin de demander pour obtenir de la Serpentard un avis sur ledit cousin. "Il n'est pas méchant, du moins avec nous autres Verts." Pas méchant, pas méchant. En voilà une bonne.

*Qui êtes-vous ? Qu'avez-vous fait de mon cousin ?* Elle poserait peut-être cette question à Mark la prochaine fois qu'elle le croiserait. Hum. Il fallait bien l'admettre, cette fois. Mark Resnald était devenu pour elle un profond mystère. Personne ne disait la même chose à son sujet - ert elle-même ne savait plus quoi penser. *Raaa sors de ma tête, bougre d'idiot !*

Elinor s'assit prudemment, avant de se lancer dans une courte diatribe philosophique, que Loevi écouta attentivement. Elle était ravie de trouver quelqu'un qui partage sa vision des choses. Qui refuse de se faire une idée trop précise sur les gens selon la Maison qui était la leur. Un sourire étira ses lèvres à la mention de son "attitude très Poufsouffle". Oui, c'était peut-être en effet un trait caractéristique de cette Maison - que Loevi était fière de posséder - mais la Serpentard venait également de prouver que d'autres pouvaient l'avoir. Cela avait quelque chose de profondément rassurant.

Et cela la confortait dans ses convictions.

La jeune fille alla récupérer son carnet posé en équilibre sur la branche - où il n'était plus. Elinor parlait encore. Et tandis qu'elle philosophait sur le pourquoi d'une Répartition si prématurée, Loevi feuilletait pensivement son petit carnet ramassé au sol, l'air ailleurs. Elle savait qu'elle donnait souvent l'impression aux gens qui lui parlaient qu'elle ne les écoutait pas. Mais c'était sa façon à elle de méditer sur ce qu'elle entendait. Et, pour le coup, elle avait de quoi faire.

Lorsqu'Elinor l'invita à s'asseoir, Loevi referma son carnet d'un geste sec et se perdit un instant dans la contemplation du lac, avant de se laisser tomber à genoux dans l'herbe, à nouveau tout sourire.

-Je ne suis pas d'accord, déclara-t-elle d'emblée, d'un air innocent. Je pense que le Choixpeau sait ce qu'il fait. Il n'est pas là par hasard, et ça fait plus de mille ans qu'il répartit les élèves. Donc, je lui fais confiance.

Elle offrit à Elinor un sourire candide. Puis elle posa son carnet à côté d'elle et s'étira, avant de se laisser aller en arrière, s'allongeant dans l'herbe, bras en croix. Elle observa les quelques nuages dériver lentement dans le ciel bleu.

-Je ne dis pas qu'il est sans failles, enfin si, je le dis, reprit-elle. Après mille ans, je doute qu'il lui arrive de faire des erreurs quant à l'interprétation des qualités et défauts des gens. Il serait plus utile dans un tribunal, je pense. Enfin...

Elle leva un bras et dessina des arabesques dans l'air, suivant le contour flou des nuages, pensive.

-Il ne décide pas sur tout ce qu'il trouve dans la tête d'un élèves, c'est certain. Il ne s'en sortirait jamais. Il se base uniquement sur le trait le plus caractéristique, ce qui ressort le plus. Nous avons tout un trait de caractère qui définit plus que les autres ce que nous sommes, et je pense qu'il se décide avec celui-là, en s'aidant peut-être vaguement des autres... Je me sens bien là où je suis, c'est comme s'il avait trouvé ma place. Il a facilité ma vie, le jour où il a décidé de me mettre à Poufsouffle. Je sais aujourd'hui que je ne me serais sentie bien nulle part ailleurs.

Court silence. Loevi tourna la tête vers Elinor et la fixa d'un regard ni trop amusé, ni trop sérieux. Elle réfléchissait à haute voix, c'est tout.

-Je suis bien à Poufsouffle. Mark est fait pour Serpentard. Et je n'ose pas imaginer que ta place soit ailleurs que dans la même Maison que lui. Quan bien même tu serais différente, quand bien même tu penserais comme moi. Le Choixpeau sait lire dans le cœur des gens. Il a su lire le tien, et te placer là où tu serais le mieux. Je ne dis pas que c'est parfait. Je dis juste que c'est ce qui te correspond le mieux.

Regard de nouveau tourné vers le ciel. Là-haut, au-dessus d'elles, les nuages esquissaient les vagues contours des blasons de Poudlard. Loevi sourit.

-Alors si tu me demandes où je me serais vue, je te dirais juste : "nulle part ailleurs que là où je suis actuellement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mer 8 Aoû 2007 - 9:23

* Même pas drôle.*

Eli se tourna et s'allongea sur le ventre pour pouvoir regarder Loevi tout en continuant à parler. Cette position n'était pas très confortable pour son ventre, mais au moins, elles pourraient discuter allongées.

Ce meli-melo de pensées sur le Choixpeau et son avis irrévocable ne lui plaisait guère. Cependant, elle n'avait pas envie d'aller plus loin car elle ne se sentait pas en forme pour un conflit. Et puis, cette fille n'est pas méchante, plutôt jolie. Hors de question de s'embrouiller pour de telles broutilles.

Elle passa quelques secondes à détailler les contours gracieux de son visage, de ses yeux. Eli se tira sur les coudes pour se rapprocher d'elle. Pour une fois qu'elle avait l'occasion de rencontrer et de se retrouver allongée sur l'herbe du parc avec une jolie jeune fille.

- J'ai du mal à croire que Mark et toi soyez de la même famille. De quel côté êtes-vous parents?

C'était vrai.

Eli se retourna et était maintenant allongée sur le dos et contemplait aussi les nuages.

- Tu dois être très discrète en cours, je n'ai jamais entendu parler de toi. Tu peux m'en dire un peu plus sur toi? Je ... ne veux pas être curieuse, si tu ne veux pas, ce n'est pas obligé, tu fais comme tu veux.

Un nuage au-dessus d'elle venait de prendre une forme familière avec le vent qui l'avait élimé. On aurait dit un chat assis.

* On dirait le chat de Miss Barnett la voisine! La queue tordue, les oreilles pointues, et quelques kilos en trop!* pensa-t-elle en souriant au nuage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Ven 10 Aoû 2007 - 22:18

Loevi sentit Elinor s'allonger près d'elle plus qu'elle ne la vit. Concentrée sur l'étude comarative avancée des nuages, elle se fichait bien de regarder autre chose. D'un autre côté, elle aimait bien cette situation, cette petite parenthèse tranquille qui lui faisait oublier qu'elle était tout près de se laisser aller à la mélancolie. Et même si Elinor gardait à présent un silence obstiné qui trahissait son désaccord, cela ne dérangeait absolument pas la Poufsouffle.

Mark ?

Ah si, elle aurait bien aimé savoir dans quelle Maison Elinor se voyait maintenant... Tant pis, trop tard... La Serpentard avait touché le point sensible.

-Côté maternel, pour tous les deux, répondit-elle d'une voix distraite. Rien en commun, cousins malgré tout...

Ils avaient partagé beaucoup de choses, autrefois, mais c'était du passé. Il l'avait dit lui-même : il ne vivait plus aujourd'hui que pour la faire souffrir.

Lorsqu'Elinor lui demanda de parler d'elle, elle le fit d'une manière si timide que Loevi ne put s'empêcher de sourire. Il n'y avait pas à avoir peur de demander à Loevi de parler d'elle. Elle n'était pas du genre secrète. Pas tout à fait. Elle savait quoi révéler et à qui. A vrai dire, elle avait jusqu'à présent toujours dit les mêmes choses sur elle.

Ce qui était faux.

Repensant à cette maudite soirée dans les serres, Loevi grimaça. Allanah Raines et Sacha de Lansley étaient les seuls auxquels elle avait confié une partie de ses secrets. Déguisés peut-être, mais elle les avait quand même évoqués.

-Je suis peut-être discrète en cours - et encore...

Nouvelle grimace, alors que le souvenir de sa dernière épreuve de BUSE lui revenait en tête. Un splendide coup d'éclat. Et toujours, toujours, Mark.

-... mais je m'étonne que tu n'aies jamais entendu parler de moi. Je suis bruyante et délurée, à ce qu'on m'a dit. Je sais qu'il y a deux ou trois choses que j'ai faites ou dites qui ont fait le tour de l'école. Mais quant à savoir quoi...

Et elle s'en fichait.

-Parler de moi ? Je pourrais sans doute dire beaucoup de choses, mais je crois que ce que diraient les autres aurait plus de valeur - et serait bien moins barbant !

Elle tourna son éternel sourire vers la Serpentard qui observait elle aussi le ciel. Elle se sentait d'humeur curieuse. Il était rare qu'elle côtoie des Vert et Argent - en dehors de Mark, toujours - et Elinor l'intriguait. Peut-être simplement parce qu'elle se sentait bien, là, sur l'herbe, tout près d'elle. Comme ce soir-là, dans les serres, elle se sentait de nouveau apaisée. Et elle en avait bougrement besoin.

-Et toi ? Parle-moi de toi, de ce que tu aimes, de ce que tu penses... Je suis curieuse et je ne m'en cache pas.

Sourire engageant, quoique teinté de malice. Elinor Redgrave allait-elle répondre ? Telle était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Dim 12 Aoû 2007 - 11:21

Eli tourna sa tête face à Loevi sans arrière-pensée, et surtout sans appréhension. Ah ce petit vélo qui pédalait sans cesse dans sa têe! Les films qu'elle n'arrêtait pas de se faire... c'était avant. Plus de ça maintenant.

la question de Loevi qui l'aurait dérangée en début d'année lui apparaissait somme toute banale et pas si mal venue compte tenu du fait qu'elle avait été la première à poser une question personnelle. Mentir? Non, elle n'avancerait jamais comme ça. Vérité, c'est ce qui lui manquait jusque là, alors... * Allons-y. *

- Ce que j'aime? C'est bien vaste comme question.

Elle choisit de lui répondre avec ruse.

- J'aimais la solitude jusqu'à ce que je trouve en Draconia et Sacha deux amis fidèles. La compagnie des autres ne m'est pas indispensable lorsqu'ils manquent de charisme ou d'esprit. La platitude d'esprit m'ennuie et m'entraîne souvent vers des contrées lointaines, et souvent vers le sarcasme.
J'aimais ma petite tranquilité dans la salle commune jusqu'à ce que Facon vienne me chercher pour devenir gardienne titulaire de notre équipe de Quidditch et que je fasse un super match contre les rouges.
J'ai bien aimé voir ma mère sur les rives du Styx il y a quelques temps. Cette rencontre m'a raccrochée à la vie que je commençais à fuir.
J'aimais me drapper dans le mensonge pour me complaire dans la peur d'être découverte et pointée du doigt. J'aurais eu peur de ta question et j'aurais sans doute répondu par une phrase acerbe.
Ces temps-là sont révolus.


Elle fit une pause pour voir si elle n'avait pas perdu Loevi en cours de route.

- Aujourd'hui, j'adore toujours me plonger dans la lecture ou l'écriture. Ce sont les deux rares plaisirs que l'on peut exercer seul sans penser à autre chose. Et puis pour finir, j'aime les filles et je le dis car je préfère que les gens le sachent de moi que par de sombres ragots, et que je n'ai plus honte d'être moi.

*Alors, satisfaite?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Lun 13 Aoû 2007 - 20:36

Lorsque la Poufsouffle avait retourné sa question à la Serpentard, elle n'avait pas imaginé une seule seconde le déluge d'information qui allait lui tomber dessus. Elle s'était plutôt attendue, au mieux, à une petite remarque gentiment mesquine, lui indiquant sans le dire d'aller se faire voir. Au pire, à une réponse typiquement Resnaldienne, lui demandant relativement poliment de s'occuper de ses citrouilles.

Mais certainement pas à ça.

Solitude, Sacha, ami fidèle. Voilà, c'était bon, Loevi était sous le choc dès la première phrase. Victoire est donnée aux verts. Il pouvait y avoir plusieurs Sacha dans cette école que pour elle, il n'en existait qu'un seul. Et s'il se trouvait dans la même Maison qu'Elinor, alors ça ne pouvait être que lui. Sacha de Lansley. Ami fidèle ? Tant mieux. Il avait parlé de rumeurs dévalorisantes, elle se retrouvait avec une de ses amies. La vie était belle.

Bon, par contre, si elle avait voulu l'oublier, lui aussi, c'était raté. Enfin.

Elle appréciait les gens d'esprit. Ah, si elle voulait entrer dans ses bonnes grâces, elle allait devoir faire des efforts. Mais qu'est-ce qu'elle racontait encore ? Elle était amusante, non ? C'était ce qu'on lui avait dit. C'était suffisant... ?

Gardienne titulaire de l'équipe de Serpentard ? Pardon ?! Comment avait-elle pu ne pas la reconnaître ? Ne regardait-elle donc jamais les gardiens ? Macabre découverte. Cherche, cherche... Pas le temps.

Le Styx ? Qu'est-ce que c'était encore que ça ? Cette fameuse bestiole mi-femme mi-lionne ? Ah non, c'était le sphynx, ça. Les rives du Styx... Où ça pouvait bien se trouver, ça ? Certainement pas en Angleterre ni en France, Loevi le saurait. A moins que ce soit une toute petite rivière. Alors... en Egypte ?

La suite la perdit totalement. Lorsque Elinor fit une courte pause, Loevi avait déjà la tête pleine, et elle n'avait pas tout assimilé. La migraine commençait à poindre ; et l'expression joueuse de la Serpentard ne présageait rien de bon. Celle-ci reprit très vite.

Lecture, écriture ? Ah, bien, très bien. Ça c'était un bon point commun. Même si la Jaune douta une courte seconde qu'elles lisent les mêmes choses. Une toute petite seconde, avant que la dernière phrase ne la laisse particulièrement perplexe.

Pourquoi Elinor trouvait-elle indispensable de préciser qu'elle aimait les filles ? Loevi aussi aimait les filles, elles faisaient de très bonnes amies, plus que les garçons. Existait-il des filles qui ne supportaient pas les filles ? Etait-ce un trait caractéristique des Serpentard ? Etait-ce une tare ? Il ne fallait pas être Merlin pour comprendre que Loevi était complètement dépassée par les paroles de son interlocutrice. Il y avait quelque chose qui lui échappait. Elle avait au moins conscience de ça.

-Ah euh oui, très bien... bredouilla-t-elle.

Que faire ? Mais que faire ? Lui avouer qu'elle n'avait rien compris, au risque de passer pour la pire idiote de l'école ? Ou essayer de trouver quelque chose de cohérent à répondre ?

Silence.

-Tu me la refais ? fit-elle avec un sourire terriblement gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 16 Aoû 2007 - 11:01

L'air contrit de Loevi après qu'elle posât sa question amusa grandement Elinor qui réfléchit à la meilleure des manières pour formuler sa réponse. Le plus amusant serait sans doute de la gêner encore un peu... Se dévoiler à une parfaite inconnu se révélait donc finalement être amusant. Qui l'eût cru?

- Je ne vois pas trop ce qui n'était pas clair la première fois... fit-elle es faisant semblant de réfléchir.

- Sacha De Lansley et Draconia Darkus sont mes amis.
Je joue au Quidditch, jusque là rien de compliqué, non?


Eli se remit sur le ventre et à l'aide de ses coudes se rapprocha de Loévi pour la regarder droit dans les yeux.

- J'ai fait un saut du côté du Styx, rivière qui séparait le monde terrestre des Enfers en l'entourant neuf fois. Tout ça pour voir ma mère qui est morte quand j'avais cinq ans. J'ai réussi à en revenir saine et sauve, mais ce n'était pas de tout repos.

Un frisson parcourut l'échine de la jeune fille rien qu'à l'évocation de ce souvenir. C'était merveilleux d'avoir pu revoir sa mère, mais les épreuves à traverser étaient bien trop dangereuses pour qu'elle songe un seul instant à réitérer l'expérience.
Elle finit par revenir au présent et à continuer ses explications.

- Et pour finir, j'ai passé baucoup de temps à cacher ce que je suis aux yeux des autres, mais ce temps là est révolu. Je suis moi, Elinor Redgrave, et je suis homosexuelle. Si les autres ne l'aceptent pas, ce n'est pas mon problème.

La chose avait été expliquée le plus simplement du monde. cette fois, il ne pouvait y avoir méprise. Et le fait d'avoir son corps et son visage au plus près de Loevi était particulièrement excitant pour Elinor qui se disait qu'elle allait sûrement partir en courant.

Son regard ne cillait pas, toujours aussi droit et planté dans les yeux de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mar 21 Aoû 2007 - 20:26

Elle avait cru vexer la Serpentard, force était de constater qu'il n'en était rien. Elinor prit quelques secondes de réflexion avant de reprendre d'un ton songeur.

Rien de compliqué ? Jusque-là non, en effet. C'était même assez simple. Loevi secoua vivement la tête pour montrer qu'elle comprenait. Elle redoutait juste la suite : quelque chose lui disait que c'était le plus important qu'elle n'avait pas compris.

Et c'était effectivement le cas. Loevi resta figée de stupéfaction lorsque la jeune fille reparla du Styx. Les Enfers ? Une mère décédée ? Elle se remémora vaguement ce qu'elle avait entendu à ce propos. Non pas qu'elle en ait jamais su beaucoup, pas étonnant que le nom de cette rivière ne lui ait rien évoqué. Mark, lui, devait sûrement être mieux informé qu'elle, c'était le genre de sujet qui le passionnait...

Elle chassa son cousin de ses pensées et profita du court silence d'Elinor pour se rappeler autre chose. La Serpentard n'aimait pas sa Maison ? Avec cette histoire, Loevi l'imaginait facilement à *Gryffondor !* Finalement, elle aurait bien aimé savoir où Elinor aurait voulu être...

Nouvelle et dernière explication. Toujours allongée sur l'herbe à observer les nuages - *Tiens, celui-là ressemble à un cœur...* - elle écouta en silence, avant d'écarquiller les yeux comme la signification des paroles lui parvenait enfin.

Homo... sexuelle ?

Elle se rendait soudain compte de l'énormité de sa méprise. Toute perdue qu'elle était par les révélations d'Elinor, elle n'avait pas saisi le vrai sens de ce qu'elle disait. Elle commençait à sentir une certaine gêne l'envahir, en songeant à la difficulté que cela devait représenter de faire un tel aveu - et à une inconnue ! Et elle qui n'avait rien compris ! Quelle idiote.

Elle prit soudain conscience de la proximité de la jeune fille, et ses remords naissants se perdirent quelque part dans les méandres de ses pensées. Ses joues se mirent à chaffer comme elle croisait son regard rivé sur elle. Elle rougissait ? Merlin oui ! Mais Elinor n'était-elle pas un peu trop proche ? Et pourquoi le fixait-elle de cette façon ? Elinor aimait les filles... et Loevi était une fille... non ?

Complètement paumée dans un océan de pensées absurdes et volatiles, Loevi ne savait plus comment réagir.

-Désolée... Ah non, c'est pas ce que je voulais dire !

Elle grimaça, embarrassée. Elle savait que l'homosexualité existait, mais elle n'avait jamais rencontré personne qui le soit. Que devait-elle dire ou faire, dans une telle situation ?

-Je ne suis pas d"solée parce que tu es... euh... Ah je m'embrouille !

elle se redressa brusquement et fixa son regard sur l'eau du lac. Une sorte de compromis : elle ne fuyait pas, mais elle n'affrontait pas non plus.

*Je dois avoir l'air d'une véritable imbécile, et elle doit regretter de m'en avoir parlé, maintenant... Bravo, Loevi.*

Elle en faisait sans doute un peu trop pour ce qui n'était, après tout, rien de plus qu'une histoire de préférences. Mais elle avait été élevée dans la famille BloodDust et, qu'elle le veuille ou non, on lui avait inculqué les valeurs propres à cette haute dynastie.

-Excuse-moi, je sais que c'est exagéré mais... il va falloir que je m'habitue.

Elle ferait honte à ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mar 21 Aoû 2007 - 22:30

- Cesse de t'excuser ou je vais croire que je te fais peur.

C'était assez étrange de voir quelqu'un mal à l'aise sur un sujet qui l'avait hantée à elle-même pendant de longs mois. La voilà donneuse de leçons? Non. certainement pas, ce n'est pas le genre de la maison.

- Pourquoi faudrait-il que tu t'habitues? Ai-je quelque chose de travers?

Eli se redressa et se regarda, souleva sa cape, compta ses membres, vérifia si sa tête était bien sur ses épaules et finit en souriant.

- Il ne me semble pas. Alors tu n'as pas à t'habituer à une quelconque défaut de constitution qui pourrait heurter tes beaux yeux...

Elle se remit à plat ventre et encore plus près de Loevi que précédemment. Ce n'était que pure provocation pour voir. Voir quoi, elle ne le savait pas bien. Voir que Loevi était gênée, Non, ça, elle le savait déjà. Voir si elle était capable d'assumer ce qu'elle était? Assurément. Essayer de la "draguer"? A bien y réfléchir, c'était sûrement ça, telle un serpents étouffant sa proie.

Mais lorsqu'elle s'en rendit compte, Eli se ravisa et roula sur le dos, agrandissant l'espace qui les séparait.

* A quoi ça me sert d'essayer? Je vais la faire partir el se maudissant de m'avoir connue. Vivement que je sorte de Poudlard. Peut-être aurais-je l'opportunité de faire une vraie rencontre.*

Un vent de mélancolie la saisit au coeur. Il n'y avait pas un long chemin entre le rire et les pleurs. Pas question de pleurer ici, la journée était trop belle. Mais une petite tristesse.

- Excuse-moi. Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise, je suis désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mer 29 Aoû 2007 - 21:41

Loevi laissa échapper un rire, lorsqu'Elinor fit mine de vérifier qu'elle n'avait aucun défaut visible. Un rire quelque peu forcé, étranglé. Fallait pas pousser non plus, même si la voir faire était très amusant, elle n'effaçait pas totalement la gêne de la Poufsouffle. Pas tant à cause de ce qu'elle venait d'apprendre que par sa propre réaction, si loin de cette ouverture d'esprit qui faisait sa fierté. Et Elinor ne se gênait pas pour en rajouter un couche.

Elle l'avait mérité, après tout.

Elinor se rallongea près d'elle - très près... à croire qu'elle faisait exprès. Loin de Loevi cette idée, connaissait-elle seulement la sournoiserie ? Il y avait quelque chose de définitivement embarrassant dans sa manière de se comporter, et la Poufsouffle ne pouvait que la regarder sans trop savoir quoi faire. Quelque part, cette façon de faire lui rappelait la fourberie de Mark... Ces actes aux sens cachés, cette lueur dans le regard...

Elle se gifla mentalement pour avoir ne serait-ce qu'une seconde pensé une chose pareille. Elinor n'avait rien de comparable avec son effroyable serpent de cousin ! Ils étaient dans la même Maison, et alors ? Elinor n'avait pas cherché à l'humilier, elle. Non, elle avait juste tenté de révéler un secret à l'inconnue qu'elle était encore dix minutes auparavant. Méchante Loevi.

Mais Elinor s'était écartée, le regard à nouveau fixé sur le ciel. Minute. Loevi était... déçue ? C'était quoi cette idée farfelue ? Il fallait tout de même l'avouer, il y avait comme un poids en moins sur ses épaules. Tiens, elle respirait plus facilement. Et voilà qu'Elinor s'excusait, maintenant. Où allait le monde !

Pourtant un coup d'œil à la Serpentard la dissuada de tenter la moindre tentative de remarque moqueuse. Quelque chose avait changé chez la jeune fille, son sourire avait disparu.

-Tant qu'à s'excuser pour des prunes, je te propose qu'on le fasse une bonne fois pour toutes, après on pourra peut-être discuter tranquillement, lança-t-elle en se laissant retomber sur l'herbe, bras en croix. Alors je commence.

Sans même laisser le temps à Elinor de répondre quoi que ce soit, elle entama une longue liste d'excuses, justifiées ou non...

-Je suis désolée d'avoir réagi comme ça, c'était particulièrement stupide. Je suis désolée d'avoir sorti tout un tas de bêtises qui t'ont mises mal à l'aise. Je suis désolée de ne jamais avoir rencontré de... personne comme toi et surtout désolée d'être idiote au point de ne même pas pouvoir prononcer ce fichu mot... Homosexuel, voilà comme ça au moins c'est fait. Je suis désolée de paraître encore plus idiote en le disant comme ça. Je suis désolée de gaspiller ton temps à te raconter des bêtises plus grosses que moi et de continuer à le gaspiller avec des excuses que j'invente à mesure que je parle. Je suis désolée de te faire croire que j'invente tout ça alors que je suis sincère, et je suis désolée aussi pour tout ce que je vais te dire après et qui risque de te vexer. A titre de prévention, sait-on jamais...

Elle se tut, à court d'excuses, et resta concentrée sur le banc de nuages qui passait justement au-dessus de sa tête. C'est fou ce que ça pouvait être intéressant, des nuages... Là y'avait un Niffleur, et là un arbre. Oh et puis là... la tête d'Elinor ?

*Tu devrais dormir la nuit, Lo'...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Mar 4 Sep 2007 - 19:01

" Alors Manoue, toujours Goudoue?" la voix de Sacha résonnait toujours aux oreilles d'Eli quand celle-ci commençait à songer sérieusement à tenter quelque chose avec une fille. Il savait très bien que ce qu'il disait la dérangeait profondément. Mais il avait raison et il ne faisait ça que pour la pousser dans ses initiatives. C'était méchant de lui parler comme ça. Elle n'approuvait pas. Chaque fois elle le remballait.

Une petite pique pour la pousser hors de ses retranchements. Et pour la première foi, c'était sur le point de marcher...

Alors que Loevi se remit à regarder le ciel comme si les BizzarSister's allaient descendre d'un nuage quelconque pour l'embrasser...
L'embrasser...
L'embrasser?

Ce serait vraiment aller contre toutes les convenances... Et elle me repousserait alors avant que je ne puisse me pencher sur elle...
Le corps d'Elinor frissonna alors qu'elle regardait la Poufsouffle allongée dans l'herbe... Enfin elle s'était décidée à franchir le pas entre théorie et pratique; Enfin son cerveau s'était mis en mode "OFF".

Alors elle se sentit rouler sur le côté pour venir se blotit tout contre Loevi et glissa un index dans ses cheveux en la ragardant tendrement. Elle se retrouvait dans la même situation qu'avec Draconia. Elle s'était approchée et avait abdiqué alors qu'elle aurait pu lui voler un baiser. Malheureusement le vol n'appartient pas à sa panoplie de Serpentard. En matière de sentiments, elle préférait laisser le choix. Elle ne prenait pas, elle attendait de voir si la personne en face d'elle voulait recevoir. Il n'y avait point de fourberie dans cette fille lorsque les sentiments et le romantisme entraient en jeu...


- Arrête de t'excuser... Plus tu parles, et plus tu me deviens désirable. Ta maladresse et la mienne n'ont pas grande différence.
Tu n'es pas idiote, tu es gênée.
Tu ne gaspilles pas mon temps, tu l'enchantes.
Tu es sincère, je le sais.


Ses yeux cherchaient désespérément les siens, mais elle attendait toujours ces maudits chanteurs qui ne viendraient pas. Et ses bras en croix! On aurait dit qu'elle se protéeait d'un vampire prêt à lui sucer le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 13 Sep 2007 - 20:47

Non, elle ne rêvait pas éveillée. Non, elle ne perdait pas la tête. Ça ne tarderait pas, pourtant. Mais c'était une autre histoire.

Au ciel nuageux s'était substitué le visage d'Elinor, et au bruit du vent le son de sa voix. De drôles de choses, qu'elle disait. Bizarres... et quelque part dérangeantes, il fallait l'admettre. Les doigts dans ses cheveux, son corps blotti contre le sien, son regard rivé au sien... Loevi n'avait pas compris, au début. Ou pas voulu comprendre, peut-être. Quelle différence ?

Cette situation... la mettait au supplice et l'apaisait en même temps, et cette contradiction faisait battre son cœur si vite et si fort que ça faisait presque mal. Ou peut-être était-ce juste... les paroles d'Elinor et cette lueur dans ses yeux... Elle ne savait pas, ne voulait pas savoir. Elle ne comprenait rien, et peut-être que c'était mieux comme ça. Regarder, observer comme une simple spectatrice, et laisser venir, laisser faire, sans essayer de reprendre le contrôle des choses, qui lui avait échappé de toute façon.

-
Dans quelle Maison aurais-tu voulu être ? murmura-t-elle.

Au moment même où elle posait cette question, elle sût qu'elle n'aurait pas dû. Mais ça avait été plus fort qu'elle, il falalit qu'elle le sache. Elle voulait le savoir. Pourquoi ? Allez demander aux nuages, peut-être qu'ils savent, eux.

Ils vous diraient peut-être que c'était la seule chose qu'elle avait eu en tête. La seule parade qu'elle ait trouvée pour s'empêcher de réfléchir. La seule barrière qu'elle pouvait se construire face à cette proximité à laquelle elle n'était pas préparée. Ils diraient aussi qu'elle voulait soudain se retrouver seule avec elle-même. Qu'elle voulait rester allongée comme ça longtemps, longtemps, longtemps... Qu'elle ne savait pas, ou plus.

Et s'ils devaient ignorer quelque chose, ces pauvres nuages éphémères, c'était peut-être que cette innocente jeune fille n'avait jamais éprouvé tout cela.

Désirable ? Loevi n'y avait jamais réfléchi ; à l'effet qu'elle pouvait faire aux autres. Certains pouraient dire qu'elle n'avait jamais grandi, question sentiments, comme le petit Peter Pan qu'elle ne connaissait pas ; et ils auraient peut-être raison. Elle ne s'était jamais intéressée aux garçons, alors comment imaginer qu'ils puissent s'intéresser à elle ? Elle n'avait jamais été autre chose que leur camarade, de maison, de jeux, sans jamais voir plus loin. Etait-elle désirable ? Elle n'en savait rien. Personne ne lui avait jamais rien dit, en tout cas.

Jusqu'à aujourd'hui. Et c'était une fille qui le lui disait ? Elle ferait plus d'effet aux filles qu'aux garçons ? Cette idée la dérangeait-elle ? D'ailleurs, devait-elle la déranger ?

-
Je suis désolée, je ne m'excuserai plus.

Ce fut tout ce qu'elle trouva à dire. Sans même prendre conscience qu'elle avait bafoué sa promesse avant même de la faire. Enfin. Elle aurait beau promettre, les mots d'excuse reviendraient toujours, malgré elle.

Elle ne pouvait plus quitter son regard, ne parvenait même plus à trembler. Elle était tendue et détendue tout à la fois. Drôle de sensation. Elle n'aurait jamais imaginé que ce soit possible, un tel mélange. Elle était prête à se lancer dans un long discours nerveux, s'il le fallait. Mais aussi...

Elle avait presque envie de soupirer d'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Dim 16 Sep 2007 - 19:26

- Serpendaigle...

Merlin qu'elle avait l'air tendue! Et en même temps elle ne la repoussait pas. Les femmes sont vraiment compliquées, parfois les hommes ont bien raison. Manoue se mit à sourire à ce paradoxe qu'elle tenait presque dans ses bras. Comment imaginer qu'elle puisse avoir un quelconque rapport avec Resnald?

Impossible...

La situation ne laissait pas de place aux questions à présent. A quoi ça pouvait bien servir. Des questions, elle s'en était trop posé, et pendant trop longtemps. Alors, pour éviter de tomber dans un excès de trop, elle laissa ses doigts redescendre sur le visage de loevi. Si encore ça pouvait la détendre un peu!

Appuyée sur son coude droit, Elinor laissa son regard parcourir le orps entier de la Poufsoufle. Puis, ses yeux remontèrent sur le visage de la jeune fille, et simultanément, son index descendit et caressa sa tempe droite en redescendant sur son menton. Eli aurait presque pu sentir la réciproque sur son propre visage. Comme cela devait être agréable de se laisser dorloter aux bons soins d'une personne aimante... ici il n'y avait pas de calculs. Elle faisait juste ce que son instinct lui disait de faire. Et pour l'instant c'était juste: place à la tendresse.

- Je croyais que le temps des excuses était révolu.

Cette fois il fallait y aller. Encle,cher le mouvement pour que tout soit lancé, qu'il n'y ait plus de point de retour. Cependant la belle Serpentard sentit un vent d'hésitation secouer ses certitudes. Ainsi allongée et penchée à côté de Loevi elle craignait de ressemblait à un serpent étouffant sa proie et ainsi, les questions reprirent leur place habituelle dans ses réactions. sa main se retira vite fit du menton de la jeune fille et elle se mit à trembler de peur d'être mal comprise.

Tout à l'heure elle parlait de s'habituer au mot "homosexuel" alors là, imagine un peu ce qui doit lui passer par la tête! une claque tu vas te prendre ouais.

Mais non, vas-y... Calme-toi, si elle l'avait voulu, tu serais déjà à dix mètres. Va jusqu'au bout de tes envies, et assume-les. Tu peux le faire.

- Je n'ai pas envie de m'excuser pour ce que je vais faire.

Et avec ça et sa crainte du rejet, elle déposa la paume de sa main gauche sur la joue de Loevi et hissa son visage jusqu'au sien. Là, elle marqua une pause et balada son regard entre les yeux de la jeue fille et ses lèvres. Machinalement elle mordilla sa propre lèvre inférieure et osa.

Elle descendit lentement. Le plus lentement du monde, pour laisser le temps à Loevi de la repousser. C'état comme ça que ça devait se passer dans le meilleur des cas selon Eli. Au pire, la trace de cinq doigts de main viendrait tatouer temporairement une de ses joues et elle partirait honteuse en courant.

Le temps qu'elle réfléchisse, sa bouche effleura les lèvres de la Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12260
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Sam 22 Sep 2007 - 19:21

Contre toute attente, Elinor avait répondu à la question. La Poufsouffle l'avait posée machinalement, sans trop espérer une quelconque réponse, en tout cas rien de plus qu'une petite remarque ironique. Rien d'aussi sincère.

La Maison évoquée par la jeune fille arracha un léger rire à Loevi. Comment ne pas se sentir amusée d'une telle réponse, qui trahissait, finalement, une grande indécision de sa part ? Serpendaigle. A la fois vert et bleu. Qu'appréciait-elle dans chacune de ces deux Maisons ? Quels traits de caractère lui correspondaient ? Ambition, travail ?

Quelque part, Loevi le savait, le Choixpeau ne s'était pas tout à fait trompé.

Un doux contact sur sa peau la tira de ses pensées. De ses cheveux, la main d'Elinor avait glissé jusqu'à son visage, qu'elle carressait presque... tendrement. Mais que connaissait Loevi de la tendresse ? Rien d'autre que quelques mots de ceux qui en avaient reçu, dans leur vie. Elle ne pouvait dès lors qu'imaginer, à partir de ces maigres informations. Rien de concret. Jamais.

La tendresse d'une mère, l'affection d'un père, d'un parent, elle ne les connaissait pas. Son cousin lui-même s'était borné à partager jeux et rires. Autrefois. Quelle tendresse pouvait-on demander à un enfant, à l'âge qu'ils avaient à l'époque ? Aucune. Tant qu'ils s'amusaient, tant qu'ils riaient, c'était suffisant. Cela remplissait l'insondable vide que créait en elle l'indifférence parentale.

Ce geste, cette simple carresse, et ce regard rivé sur elle, tout lui chamboulait le cœur et l'esprit. C'était quelque chose qu'elle n'avait jamais vécu. Quelque chose de chaleureux, de rassurant, et que la Serpentard lui dispensait sans aucune malice. Et sans compter, non plus. Loevi s'y noyait. Mais Merlin que ça faisait du bien à son âme pétrie de solitude. De manque affectif.

Elle se sentait bien. Mieux que jamais. Peu à peu, elle oubliait tout. Les incidents de l'année écoulée. Les fois où elle avait failli causer la mort de quelqu'un. Ses BUSE ratées. Et surtout, Mark. Son attitude et ses énigmes. Son mépris et sa possessivité. Son sadisme et les doutes qu'il avait réussi à semer en elle. Tout cela, elle l'oublia. En un instant.

-
Je suis désolée...

Oui, encore. Mais elle ne savait déjà plus pourquoi elle s'excusait. L'habitude, peut-être.

Elinor semblait hésiter à faire quelque chose. Quoi, la Poufsouffle l'ignorait, mais cela devait être important. La Serpentard ne semblait pas du genre à hésiter, et pourtant elle le faisait. Puis elle se décida. Prévint qu'elle ne s'excuserait pas. Qu'elle assumait son geste, en somme. Mais quel...

La réponse vint d'elle-même, lorsqu'elle se rapprocha d'elle - le pouvait-on plus encore ? - hésita encore, et finalement abaissa son visage au plus près du sien. Non, plus près encore. A la toucher.

Et le contact se fit. Doux, hésitant. Leurs lèvres se frôlèrent, et Loevi ressentit comme une onde faire vibrer chaque parcelle de son corps. Elle ferma instinctivement les yeux.

Oh, bien sûr, elle avait déjà vu des gens s'embrasser. Mais de loin, et elle ne s'était jamais intéressée à ces choses-là. Elle venait tout juste de comprendre ce que cela pouvait avoir de merveilleux, et pourquoi c'était un geste à part. Elle comprenait aussi pourquoi ses parents ne l'avaient jamais fait - devant elle, du moins, se plaisait-elle à croire - et pourquoi elle-même n'avait jamais reçu cette marque d'attention.

Jusqu'à ce jour.

Sans trop savoir si c'était malgré elle ou non, elle leva sa main et la déposa sur la joue d'Elinor. Pas pour y laisser l'empreinte de ses cinq doigts, mais pour se persuader qu'elle ne rêvait pas. C'était trop beau. Bien trop beau. Pourquoi aurait-elle droit à cela ? Pourquoi maintenant, pourquoi d'une fille qu'elle connaissait à peine ?

Trop de doutes, de questions, trop d'incertitudes d'avenir et de remords du passé la forcèrent à repousser la jeune fille. Doucement, pour ne pas la froisser, la blesser. Mais fermement. Elle n'avait même plus la force - ou le courage - de la regarder en face.

-
Je suis désolée... murmura-t-elle - et cette fois, elle savait pourquoi elle s'excusait. Je ne peux pas... J'ai trop...

Trop de quoi ? De péchés, sans doute. De barreaux à sa prison, aussi. A présent qu'elle entrevoyait ce choix, qu'elle ressentait ce besoin d'affection - d'amour - elle percevait son avenir avec une lucidité nouvelle. Elle devait y renoncer.

C'était ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13102
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   Jeu 27 Sep 2007 - 19:11

Je suis pas intéressée...

Je suis pas lesbienne...

Je suis pas prête...

Bref, après avoir franchi ce qu'elle considérait comme un cap et être stoppée en plein élan par celle qui l'accompagnait dans cette aventure, Eli s'attendait à une kyrielle de "Je ne suis pas", mais pas du tout à un " Je suis trop". "Je ne suis pas" aurait été une réponse tout à fait satisfaisante qui l'aurait instinctivement amenée à quitter le champ de bataille sans trop de regrets, mais là... Que fallait-il faire?


La jeune fille se releva brusquement et coinça ses genoux contre sa poitrines, ses bras autour, ses joues toutes rouges. Mille questions tournoyaient dans sa tête.

Qu'est-ce que j'ai encore fait de mal?
Il me semble que c'était plutôt bien. Bien? C'était plus que ça, c'était fort, puissant, et doux à la fois. C'était totalement différent de ce que j'avais pu connaître avec Sacha. Il y avait une différence majeure: la vérité. Ce que je venais de connaître avec Loevi sonnait vrai et naturel.


Mais visiblement elle ne l'avait pas vécu de la sorte.

"Je suis trop..."

Partir? rester? Elinor n'osa bouger de peur que ce geste soit mal interprété. Qui aurait pu croire qu'une simple Poufsouffle la paralyse de la sorte?

- Trop quoi? Explique-moi, je ne comprends pas.

Face à ce revers, Eli ne comptait pas abandonner pour autant. Elle réussit à regagner un peu de courage et d'envie. Ce qu'elle avait fait elle l'avait aimé, et il lui apparaissait subitement hors de question d'abandonner.

Je veux comprendre. Je veux savoir. Tout. Savoir si elle a un problème avec ce qu'on a fait, si j'ai une chance, si j'ai fait quelque chose de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arbre est dans le parc [PV Elinor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arbre est dans le parc [PV Elinor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Autour du château :: Parc du Château et cour de récréation-
Sauter vers: