Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Green Like Me - 1st Day / Revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 12861
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Mer 16 Mai 2007 - 11:56

Dans la peau d'une verte


Titre inspiré du récit (j'ose pas dire roman) témoignage de John Howard Griffin :
Dans la peau d'un noir (Black Like Me)


paru en 1961, pour ceux que ça intéressent...


Chapître 1 : Vengeance (jour premier)


Samedi soir, dans la grande salle.

Une jeune fille avance, hésitante vers la table des Serpentard. Ceux qui sont déjà attablés reconnaissent Charlotte Léonhart, préfète de son état, dont la cruauté n'a d'égal que la fragile beauté. D'un pas peu sur, elle marche jusqu'à une chaise, la retourne, s'en sert d'escalier, et monte sur la table. Les yeux clos, elle reprend son souffle une dernière fois, en pensant.

*Allez cette fois tu y es, tu peux plus reculer, lâche toi !!*

Elle retrouve son ironique sourire, elle lève la tête, regarde autour d'elle, semblant défier quiconque de la descendre de là, et subitement se met à défiler entre les assiettes. Ses hanches se balancent exagérément de droite à gauche, ses mains encerclent sa taille, et elle rit, elle sourit. Arrivée à l'autre extrémité de son podium improvisé, elle s'arrête fixe la table professorale, envoie un baiser à un enseignant attablé, et d'un mouvement qui se veut sensuel se retourne et reprend son spectacle.

Retour au point de départ.

Elle se baisse mais ne descend pas, non elle se contente d'attraper une cuillère... Elle se relève, balance en arrière ses cheveux bruns et se lance dans une danse des plus ridicules. D'abord, elle plie et déplie ses genoux et accompagne ce geste d'un mouvement des bras : en bas à droite en haut à gauche, en bas à gauche en haut à droite..., puis c'est au tour de la tête de suivre la cadence, se balançant au rythme des bras. Un tour sur elle-même et se servant de sa cuillère comme d'un instrument moldu amplifiant le son (tout ça pour ne pas dire micro), elle entame le premier couplet d'une chanson moldue entendue avant son arrivée à Poudlard.

" -
JE HAIIIIIIIIIIIIIIIIS les couples qui me rappellent que je suis seule... " hurle-t-elle à présent.

Il va de soi qu'elle n'a pas stoppé sa danse, invitant d'un mouvement de la main ses spectateurs à l'imiter. Dans son emportement, elle s'agenouille en musique (balancement du corps d'avant en arrière tandis que les genoux se plient de plus en plus), les jambes vaguement écartées, et continue son numéro d'artiste ratée les pieds dans une assiette et les genoux dans un plat. A la fin de l'interprétation, ses mains se posent non loin de ses pieds, et pendant qu'elle reprend son souffle, demande à ses nouveaux fans s'ils veulent un rappel.

" -
Toi là ! Tu as aimé ? T'en veux encore ??? Allez manifeste toi, je suis préfète et je peux si je veux t'enlever des points pour manque de respect envers un membre de l'autorité de Poudlard !! "

*Je suis préfète... Hé mais c'est vrai ça...*

En un mouvement, du haut du corps, elle se retrouve debout, les bras et le torse faisant balancier, enfin bref... Passant dans les rangs des verts, et pointant sa baguette vers différents élèves, la demoiselle les harangua.

" -
Toi, j'aime pas ta g***, moins cinquante points... Nan mais t'as vu à quoi tu ressembles, un peu de respect pour la maison de Salazar, va te changer Allez hop moins cent points ! Hola toi là-bas on se cache pas sous la table, montre ton museau... Arf non t'as raison cache toi t'es moche, moins cent cinquante points... "

Et elle continua ainsi, se laissant emporter pas l'excès de trollerie dont elle regorgeait. Avoir du pouvoir lui était monté à la tête, aussi en oubliat-elle son but ultime, celui qui avait fait qu'à peine arrivée en ces lieux, elle s'était volontairement ridiculisée, espérant en plus d'amuser la galerie, faire qu'on ne parla plus d'elle qu'en termes peu flatteurs, qu'elle perde le respect et l'estime des autres, mais surtout de Sacha.

Sacha... Elle ne l'avait pas vu, pas aperçu, surement parce qu'il n'était pas là, mais s'il l'était aurait-il reconnu sa Charlotte ?

Nouveau face à face avec les professeurs, son sourire s'éteint...

*Sacha... pourquoi j'ai pensé à toi ?*

Elle saute de la table, et retourne vers la sortie.

*VENGEANCEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!! Reste* lui dit une voix intérieure.

Elle stoppe sa course, incline la tête, fait une moue sceptique... Elle réfléchit...

" -
Vengeance... " murmure-t-elle.

Nouveau sourire, nouvelle danse : les jambes ne bougent pas, sa main droite est posée sur ses hanches, le cou est immobile, seule la tête tourne, l'index gauche en l'air, il suit les cercles de la tête...

" -
Et un et deux et trois et quatre... Et... Allez tous en choeur !!! " ordonne-t-elle aux affamés.


star star star



Mais, qu'est-il arrivé à Charlotte ? Pourquoi se comporte-t-elle de la sorte ?

Retour en arrière...

La falaise surplombant le lac, samedi dans la journée.

Lucille, une petite Serdaigle de onze ans est au bord du suicide. Charlotte, la veille, l'a humiliée au cours de botanique... Sacha qu'elle aime sans se l'avouer n'a rien dit pour la défendre. Elle se sent sale, trahie, seule, désespérée... Mais, elle ne saute pas, a-t-elle peur, envie de vivre malgré la honte... ? D'ailleurs, elle ne tarde pas à être rejointe par Eva, jolie demoiselle de Poufsouffle et Terence, charmant jeune homme de Serdaigle, qui tentent, à leur manière de retenir la suicidaire. La blonde enfant hésite, tombe, résiste... jusqu'à l'arrivée de la verte préfète, celle à cause de qui Lucille est prête à quitter cette Terre par la voie fluviale. Bagarre verbale vite réglée par le seul garçon du groupe d'un coup de baguette et d'un informulé, et voici que les deux rivales se retrouvent dans le corps de l'autre.

Ainsi, Charlotte est Lucille et Lucille est Charlotte... Donc, l'hystérique de la Grande Salle, bien qu'ayant les traits de la Serpentard, n'est autre que celle qui rédige ce message...

Bon, maintenant que vous savez ça, il vous faut connaître autre chose...

Lucille après le départ de Terence s'était dit qu'il fallait profiter de ce qu'elle était la grande brune pour lui faire payer le mal qu'elle lui avait fait. Elle accompagna Eva jusqu'au chateau de Poudlard, et se promena dans les allées du parc, le plus loin possible du lac, de peur de croiser son corps. Plusieurs idées lui ont alors traversé l'esprit lors de sa ballade : sauter dans le vide avec ce corps, frapper un mur très fort, se griffer le visage, se couper les cheveux... Mais à chaque fois un détail la retenait.

*Si elle est moi elle va embêter ma maman... Si je fais ça c'est moi qui aurait mal, pas elle... Pareil, elle sera défigurée mais après ? Bof des cheveux ça repousse...*

Le rire du jeune homme, le changement de corps, l'amitié d'Eva, tout ça mis ensemble lui avait redonné un peu de baume au coeur. Personne sur son chemin, personne à qui dire : regarde je suis Charlotte et j'ai des seins... Elle décida donc de rentrer, de se reposer, se coucher, réfléchir. Le sort devait cesser, mais quand ?

Arrivée devant la salle commune de Serdaigle, elle se souvint qu'elle ne pouvait entrer ainsi, donc elle fit demi tour à la recherche d'un Serpentard pouvant lui ouvrir les portes de sa nouvelle maison. Sur place, elle se rendit dans la chambre de la préfète, s'examina attentivement. Devant un miroir, elle observa cette poitrine qui n'était pas la sienne, et d'une main hésitante la toucha.

*Waou c'est ça avoir des seins, eh ben...*

Vaguement honteuse de s'être laissée avoir par de telles sensations, elle quitta le miroir, toussota légèrement et chercha dans la garde robe de Charlotte des habits un peu plus déjantés que ceux qu'elle avait sur elle.

Elle choisit un pantalon dont elle aima la forme, et chercha le haut le plus moulant que pouvait posséder la jeune femme, bah ouais elle avait de la poitrine, autant la montrer... Elle opta pour une sorte de bustier noir sans bretelle.

Assise sur le lit, elle se demanda ce qu'elle pourrait faire contre Charlotte, contre elle-même en quelque sorte, sans que cela ne lui nuise, à elle Lucille, ni qu'elle en souffre...

Au bout d'un quart d'heure, elle opta pour un comportement grotesque en public.

*Oui, mais il faut se modérer... Faudrait pas qu'on flaire un truc louche... Et après, je saute sur Sacha et...*

Evidemment le début de ce post le montrera, à 11ans, même dans un corps de 16, la modération c'est pas vraiment ça...


Bientôt, il sera temps de manger, la plupart des élèves doivent déjà être dans la Grande Salle. Il ne reste à Lucille qu'à rassembler son courage, quitter Serpentard, en espérant pouvoir y rentrer de nouveau pour dormir, et remonter le couloir des cachots, direction l'étage supérieur aux cuisines.

En chemin, elle se demande ce qu'elle pourra faire, elle doute, hésite. Sa plus grande crainte, croiser son corps habité par la vraie Charlotte et perdre ses moyens. Sa première angoisse, être reconnue, ou plutôt que certains comprennent que la personne en face d'eux n'est pas celle qu'elle paraît être, ou...

Trop tard pour faire demi-tour, face à la porte de la Grande Salle, Lucille-Charlotte est reconnue. Peut-elle fuir à présent ? Sûrement pas, elle doit aller jusqu'au bout, elle doit se venger, elle doit rendre Charlotte ridicule... Elle avance, pleine de doutes jusqu'à la table et en l'observant se dit qu'elle pourrait se prendre pour un mannequin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel Iscarioth
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13173
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Mar 22 Mai 2007 - 18:23

Charlotte danse, Charlotte chante, Charlotte donne des cours d'expression physique, Charlotte est dingue. Que se passe-t-il? Sans être très doué en investigation, j'ai beau ne pas connaître très bien notre préfète qu'il me semble que cette attitude burlesque n'est pas naturelle. La Serpentard a toujours été mesurée, discrète et posée. Agir dans l'ombre. Silencieusement répandre sa silhouette sur les murs de l'école ou dans ses bas fonds, unis à son amant. Rien de plus. Rien de mal. Rien de visible. Lors de la Green Party, cela devait être la première fois que je l'entendais parler aussi longuement. C'est une jeune fille sophistiquée et mystérieuse. Pas une danseuse.

* Ensorcelée * me dis-je et je ne suis pas le seul à le croire mais je suis parmi les quelques ennuyés à ne pas sourire.

Assis au milieu de mes collègues, je hisse ma tête au-dessus de celle de mes confrères et suis le spectacle qu'elle nous offre avec un regard dépassionné: un sortilège de l'Imperium. Je ne vois rien d'autre.

Puis mes yeux parcourent la tablée ahurie et se posent tout au bout...

Sacha, silencieux et immobile, est assis très loin, presque caché, accoudé devant son assiette vide, les mains jointes, la bouche appuyée contre ses pouces, la prunelle sombre mais les sourcils détendus, les cheveux ébouriffés qui cachent la moitié de son regard, regard haut, épinglé impassiblement à Charlotte. Il pense très profondément. Je n'arrive pas à lire ce qu'il peut ressentir mais je suppose qu'il doit penser la même chose que moi sinon il serait debout et la Charlotte's Dance Party serait finie. Comme il tarde à réagir, je ne me sens pas embarrassé de le faire à sa place... je dis ça mais pourquoi devrait-il agir, lui, plutôt qu'un autre? Pour les bruits qui courent? Je me fous des raisons qui le gardent assis, de la politesse ou de la diplomatie.

Le spectacle est si bouffon, si amer pour notre maison qu'il en devient insupportable. Je me lève en brandissant ma baguette et la dirige vers elle. Elle a retiré plus de 300 points à des gens de Serpentard. Non, réellement impossible. C'est trop gros. Je dois en avoir le cœur net. Une manipulation? Un pari, un jeu? Un pétage de plombs?

Debout, baguette en main, je suis bientôt suivi par deux de mes amis qui visent eux aussi leur préfète. Alors je parle et ose interrompre sa représentation:


- Charlotte! Qu'est-ce qu'il se passe?

Les baguettes sont armées mais ne font rien encore.
Elles sont toutes les trois dirigées "au cas où..."

Les professeurs sont absents, préparant sans doute le conseil d'administration pour les passages et les examens. A présent, toute la Grande Salle est livrée à elle-même... à ce spectacle déconcertant et pathétique... et les Serpentard, tous concernés, sont sur le qui vive. Personne, même pas notre préfète, ne nous ridiculisera de la sorte.

Soudain, un grand claquement sonore se fait entendre. Je sursaute. Je tourne à nouveau la tête vers Sacha. Il a sensiblement bougé: ses mains ne sont plus assemblées devant sa bouche et il ne regarde plus la scène, comme s'il s'en foutait. Je suis quasiment certain que c'est lui qui vient de fermer les deux battants de la porte de la Grande Salle. Une intuition commune parmi les esprits énervés et interrogateurs conforte la mienne: les portes sont fermées et un alohamora n'y pourra rien. Sacha, lui, il se sert à manger, tranquille et imperturbable, alors que c'est la panique autour de nous. Attente. Les yeux sont rivés sur Charlotte et moi. Des brouhahas continus parcourent les quatre tables. Tout le monde attend la réponse de la préfète. Tout le monde veut sortir d'ici.


Slytherin BDE DP
7ème année - 16 ans
Silencieux Observateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 12861
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Dim 27 Mai 2007 - 22:57

L'heure était venue d'arrêter de danser, et d'observer les réactions diverses et variées qui fusaient de part et d'autre dans la salle. Impossible cependant pour la jeune fille de savoir si elle avait réussi son coup. Tant pis, elle aviserait...

Un charmant jeune homme se leva au même instant, brandissant vers elle sa baguette, acompagné de quelques autres personnes. Son nom, Lucille ne le connaissait pas, peut-être l'avait-elle déjà roisé dans un couloir, peut-être pas... Et Charlotte, savait-elle qui il était ? En tout cas, lui la connaissait, il avait prononcé son prénom en l'interpellant.

*Il est beau, pas autant que Sacha, mais quand même...*

" -
Il se passe, mon chéri que j'en ai assez de la platitude de cette maison pourrie, faut s'amuser un peu ! On danse beau-gosse ? " dit-elle pleine d'entrain.

Puis, connaissant les moeurs des adolescents de Poudlard, pour les avoir observé dans le parc, elle se dit que tant qu'à embrasser quelqu'un pour la première fois, autant que ce soit lui, un Poufsouffle aurait été préférable pour ridiculiser Charlotte, mais on fait avec ce qu'on a... Elle savait comment s'y prendre, elle avait vu tant de gens le faire : fermer les yeux, poser ses lèvres sur les siennes, ouvrir la bouche, ... Si elle le faisait, Charlotte ne serait plus fidèle à Sacha, qui d'ailleurs était dans la salle, donc il lui en voudrait et ne l'aimerait plus ! Il pleurerait et Lucille récupérant son corps irait le voir, le consolerait et il l'aimerait elle et plus l'autre et...

Elle s'avança donc vers lui, attira le corps du beau Serpentard vers le sien, pencha la tête, approcha son visage du visage du jeune homme et...

" -
Beurk c'est dég*** !! " murmura-t-elle, en se reculant.

Dommage, elle n'avait pas pu coller ses lèvres aux siennes. L'idée qu'il bave dans sa bouche, même si celle-ci ne lui appartenait pas, la troubla tellement qu'elle voulu partir, quitter la salle et aller se laver. Elle en frissonna...

*Mais comment ils font pour trouver ça bien... C'est... Baaaaah !*

Elle se retourna alors, et constata que les portes étaient closes.

" -
Hé, qui a fermé la porte ? " demanda-t-elle hésitant entre panique et stupeur.

Tellement prise par son idée de baiser, elle n'avait pas entendu le claquement s'étant produit peu avant derrière elle. Prise de sueurs froides, elle se sentit prise au piège. Qui avait fermé la porte, et surtout pourquoi ?

*Calme, reste calme, tout va bien, c'est Charlotte qui va payer pas toi, reste calme et continue !!*

Du regard, elle fit le tour de la Grande Salle. Tout le monde, ou presque la regardait, il ne fallait pas faillir. Sacha, qu'elle avait vu peu après "la rebellion" des Serpentard, était occupé à manger.

*Il s'en fout ? Nan il peut pas... Ou bien il ne l'aime plus... Déjà !! Super !*

" -
YALLLLAAAAAAAAAA !! " cria-t-elle, oubliant que ce mot n'appartenait qu'au vocable de Lucille.

Puis, comme il fallait faire quelque chose, elle attrapa celui qu'elle n'avait osé embrasser, encercla sa taille des mains du jeune garçon, passe ses bras autour de son cou, et lui murmura à l'oreille.

" -
Laisse tomber ta baguette, c'est mieux de danser!! "

Et sans attendre sa réaction, elle se tortilla, serrée à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel Iscarioth
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13173
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Lun 28 Mai 2007 - 9:28

Froid. Ces lèvres sans âme qui s'approchent des miennes. Révulsant. Ce sentiment qui me raidit. Ce cri intérieur qui pleure dans ma tête comme je pressens que je vais être dépossédé d'un bien précieux. Nu. Ces gestes que je ne montre à personne... elle est trop près. Bien trop prêt. Non, ne fais pas ça, Charlotte, me voler aussi facilement qu'on arracherait la feuille d'olive qui vêt une fée, sans rien me laisser pour parer mon honneur, pire encore, mon intimité. Mon coeur cesse de battre. Souffle coupé. Mais rien.

Je n'ai pas su bouger... fébrile, je me reprends quand je la sens se reculer.


* Je me vengerai pour cette frayeur stérile que tu as fait naître en moi. *

Deux opinions divergentes tamisent mes pensées. L'une considère ce pastiche burlesque comme la farce de la journée. Elle ne peut pas être notre préfète. Trop vulgaire. L'autre lui en veut tellement, aimerait tellement croire que c'est Charlotte, avoir quelqu'un en chair et en os à qui en vouloir sans hésitation, quelqu'un qu'on peut poursuivre de son dégoût... pour apaiser sa rancoeur... que croire?

Elle fait à présent un tour de salle et s'arrête un moment sur Sacha qui continue de manger avec indifférence et qui n'a pas bronché quand elle s'est approchée. Pour un regard déplacé, il me changerait en crapaud... Non... il n'y croit pas. Alors, pourquoi y croirai-je?

Tandis que quelques uns pouffent encore autour de moi pour ce qu'a failli faire Charlotte et pour le visage blême et stupide que j'ai offert en retour, j'arme à nouveau ma baguette. Elle revient à la charge. J'aurai ma juste vengeance.

Elle pousse un cri qui provoque les rires des trois autres tables.
Mais dans ma ligne de mire, la seule chose qui m'interpelle au moment où elle m'attrape à la taille pour danser, c'est qu'il me semble que ce "yalla" soit la seule chose qui ait faite réagir Sacha depuis le début de l'épisode. Malheureusement, je n'ai pas plus de temps d'y penser que déjà elle m'entraîne.

Je ne verrai pas que le Serpentard a posé sa serviette, qu'il nous regarde attentivement et calmement en souriant, qu'il semble attendre quelque chose...


* Tu veux danser Charlotte? Dansons. *

Je baisse ma main qui tient la baguette jusqu'à celle de Charlotte qui tient ma taille. Un sortilège plus loin, les deux mains de Charlotte sont liées l'une à l'autre autour de moi. J'ai cessé de bouger. Je me soustrais sans difficulté de son emprise et la laisse au milieu de la Grande Salle. L'image de cette fille liée comme une esclave me déplaît mais je n'ai pas d'autre choix. Je supporte très mal la proximité.

- Silencio! Crie sur Charlotte, l'un des deux autres Serpentard qui m'accompagne.

Alors que je lève à nouveau ma baguette et me prépare à lancer un dernier sortilège. Je croise le regard de Sacha et une voix pénètre dans mon esprit:


//Tu la touches, Iscarioth, et tu termineras ta scolarité à l'infirmerie. Baisse ta baguette.//

Déboussolé, surpris, je m'exécute. Je rabats mon arme sur le côté pour empêcher qui que ce soit de jeter une autre formule.

Silence dans la salle.

Dans un grincement lent et crispant, les deux battants de la porte de bois s'ouvrent à nouveau sans qu'on sache vraiment qui les manipule.
Plusieurs élèves sortent en courant, négligent leurs plats et peu curieux de savoir comment finira la joute.


//Fais-la sortir et tu restes avec elle. Personne d'autre. Elle et toi.//


Le regard du septième année est durement posé sur moi.
Ses deux mains sont sous la table. Son sourire en coin me fait dire qu'il y tient sa baguette pointée sur moi. Une fois encore, je ravale ma fierté et m'effectue. Sans parler. Je présume qu'il a comprit ce qu'il se passe et trop mesquin pour en faire partager le reste de sa maison, il éteint le feu sans que cela ne se voit. Fils de Goule.

J'avance vers Charlotte sans la délivrer des sortilèges qui l'ont ligotés et rendus muette. Je la prends par le bras et la guide vers le Grand hall. Quand mes deux amis sont sur le point de me suivre, d'un signe de la tête, je leur fais comprendre que ça ira... je vais gérer.

Une fois dehors. Je n'attends pas très longtemps avant que Sacha ne débarque, refermant les deux portes derrière lui pour cacher la vue aux curieux.


"Merci Adel", me dit-il avec un fond de sarcasme, "retourne manger... je prends la suite."

Je procède sans poser de question. Ce ne sont plus mes affaires. Mais une chose est certaine, le jour où je découvrirai qui est cette Charlotte, cette personne étrangère, le jour où j'aurais le fin mot de cette histoire... elle paiera.


Slytherin BDE DP
7ème année - 16 ans
Silencieux Observateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 12861
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Lun 28 Mai 2007 - 17:17

Spoiler:
 

Le charmant métis ne sembla pas hostille à l'idée de danser, et déjà il accepta la proposition faite par Charlotte. Dans un tourbillon, du moins c'est ainsi qu'elle le percevait, elle l'emporta au centre de la salle, là où tout le monde pouvait la voir, les voir. Tout le monde, donc Sacha aussi ! Souriante à la perspective de rendre jaloux le Serpentard, Lucille se demanda s'il fallait qu'elle s'excuse auprès de l'inconnu, mais y renonça ; après tout c'était une autre qu'ils voyaient agir, pas elle.

Hélas pour la jeune fille, la gentillesse du belâtre n'était qu'un leurre, son seul but était de la maîtriser, et avant même qu'elle ne pu dire/faire quoi que ce soit, ses mains se soudèrent entre elles. Elle allait lui en faire reproche, mais impossible de parler, aucun son ne sortait de sa bouche.

*Ils m'ont fait quoi encore ? J'en ai marre c'est toujours après moi qu'ils en ont ! Et pis j'ai l'air stupide comme ça... Donc c'est super puisque... Ouais mais quand même c'est lassant...* se disait Lucille tandis que son cavalier se défaisait de son étreinte.

Allait-il partir et la laisser là, comme elle-même avait abandonné Charlotte et son corps sur la falaise ? Non, il se prépara à lancer un nouveau sortilège...

*Ce que tu veux, mais ne me fais pas mal, s'il te plait...*

Et comme s'il l'avait entendu, legilimens lui avait expliqué un jour Sacha, il rengaina. La porte de la Grande Salle s'ouvrit à nouveau libérant les pauvres petits élèves prisonniers, et Lucille se vit emporter ailleurs par le serpent non dansant. Ils n'allèrent pas bien loin, car une fois à l'extérieur de la pièce il stoppa, et se tourna vers un nouveau sortant, Sacha.

Il convie Adel à retourner manger.

*Adel, c'est donc ainsi qu'il se prénomme. C'est joli, ma poupée s'appelle presque pareil !!* se dit à elle-même la bleue Serpentard.

Les portes étaient de nouveau closes, ils étaient seuls dans le couloir. L'angoisse commença à montrer en Lucille. Qu'allait-il faire, dire ?

*Si seulement il pouvait lui dire qu'il ne l'aime plus ! Faudra que je fasse semblant de pleurer, mais pas trop pour pas qu'il change d'avis !*

Incapable de lui parler, elle l'observa, silencieuse, sans savoir ce qu'il fallait qu'elle fasse. Si j'étais Charlotte et que j'étais seule avec Sacha je...


Dernière édition par le Mar 29 Mai 2007 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13428
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Mar 29 Mai 2007 - 17:00

Je désensorcelle silencieusement Charlotte de toutes formules qui la mutent pendant qu'Adel retourne à la Grande salle. Mon regard réjoui reste planté sur cette réplique que je sais n'être pas ma Charlotte le temps que nous nous retrouvions seuls dans le Grand Hall. Comment ceci est possible? Je n'en sais rien et je ne vais pas chercher à le savoir. Pas maintenant. Pour l'instant, je veux la tester.

Je m'approche d'elle.



Tu danses bien...
Très sexy tour de hanche.


Un temps. Je passe mes mains dans mon dos et marche autour d'elle. M'arrête derrière elle et la prends dans mes bras, encercle sa taille, glisse ma bouche jusqu'à son oreille. Murmure:

Je ne suis pas certain que les Serpentard puissent te le pardonner. Tôt ou tard, Rogue sera mis au courant de cette grosse perte de points. Il risque d'en être affecté. De rabattre sa fureur sur les autres maisons pour nous faire récupérer l'avantage. Je plainds les autres maisons.

Remonte ma main sur son buste. Continue de murmurer lentement:

Je ne veux pas te voir lynchée par nos camarades et je crois que tu as retrouvé la raison. Pour rééquilibrer ce désastre que tu viens de causer, il va falloir retirer le même nombre de points à Serdaigle qui vient de nous passer devant. Nous allons le faire tous les deux et, crois-moi, je ne te lâcherai pas tant que les Aigles n'auront pas perdu leurs 300 points.

Je la retourne en la saisissant au poignet. Serre plus fort que de raison. Ceci n'est pas une proposition mais une obligation.

Et pour ce faire, vu l'affection que tu as pour elle, tu ne me contrediras pas si je suppose que Lucille Orthosiphon sera une bonne cible, n'est-ce pas?

De nouveau face à elle, je l'interroge en souriant.

Où est-elle d'ailleurs? Une idée?


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 12861
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Mar 29 Mai 2007 - 23:27

Ses mains se délièrent peu après le départ d'Adel, elle supposa qu'elle pouvait aussi parler. Elle aurait bien remercié Sacha, mais comment être sure que c'était bien lui qui l'avait libéré ? D'ailleurs, il passa assez vite à autre chose. Il complimenta son tour de hanche...

*Du chocolat et des frites jusqu'à l'écoeurement !! Tour de hanche sexy, tsss n'importe quoi, tu dis n'importe quoi Sacha !!* ragea-t-elle intérieurement.

Il l'observait, elle ne bougait pas et le regardait faire. C'était décidé, elle ne le laisserait pas la tripoter, l'embrasser ou n'importe quoi d'autre. Elle le repousserait, lui dirait qu'elle ne l'aimait pas, que... Elle verrait. Mais, quoi qu'il en soit, pas de tendresse, surtout pas... Il devra oublier ce semblant d'affection qu'il éprouve pour Charlotte, elle ferait tout pour, tout...

Mais, lorsqu'il posa ses mains sur elle, le dégoût qu'elle éprouvait face à Adel se transforma en désir. Le désir d'enfant, pas celui d'un adulte ; elle voulait qu'il l'enserre, la caresse, l'embrasse même peut-être, ce contact, elle voulait le garder. Et tandis qu'il lui murmurait des mots qu'elle aurait aimé doux, elle ferma les yeux pour savourer chaque instant.

<si j'arrive je la mets, sinon je supprime>

Récupérer les points perdus, Rogue qui se vengera sur les autres... Tout ça lui était égal, tant qu'elle pouvait rester dans ses bras. Ne pas la lâcher, elle n'avait rien contre, au contraire, dans la mesure où elle restait dans ce corps, il pouvait vouloir tout ce qu'il désirait de Charlotte, enfin presque tout, elle le ferait.

" -
Pourquoi Serdaigle, il y a d'autres maisons. C'est très bien Serdaigle ! Je suis pas assez bien pour y être mais bon... Et puis pourquoi faire payer ces quelques points en moins à des gens qui n'y sont pour rien ? Si Rogue doit s'en prendre à quelqu'un, ce n'est qu'à moi, il devrait me faire virer même. Enfin pas tout de suite, mais quand je... " lui répondit-elle avant qu'il ne la retourne et ne lui serre les poignets.

Il semblait sérieux malgré son sourire, elle prit peur. Et lorsqu'il prononça son nom, celui de Lucille, des sueurs froides parcoururent son dos. Ses yeux s'écarquillèrent de surprise, puis firent place à une profonde tristesse lorsqu'elle comprit qu'il ne l'aimait pas.

" -
Je... je sais pas où elle est... Et, ... je... euh... je m'en fous de savoir... Pourquoi tu veux qu'elle perde ses points, tu... euh, tu ne m'aimes... enfin je veux dire tu... ne l'aimes pas ? " bredouilla-t-elle sans le regarder.

Elle aurait voulu s'enfuir, partir loin de ces lieux maudits, retourner à la falaise et cette fois ne plus hésiter à sauter. Elle tira autant qu'elle le pouvait sur ses poignets qu'il entravait de ses mains, mais rien à faire il ne lâcha pas prise.

" -
Laisse moi ! " lui dit-elle, en continuant de s'agiter.

Elle le détestait subitement, tout en ne cessant de l'adorer... Essayant de rassembler sa rage, sa haine, sa douleur, pour se rendre mauvaise, elle se rappela qu'elle voulait faire de Charlotte un être des plus méprisables aux yeux du jeune homme...

" -
Si tu ne me lâche pas je te tape ! " le menaca-t-elle, en prenant un regard aussi dur que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13428
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Mer 30 Mai 2007 - 0:46

Frappe, princesse. Très fort. Tu verras, ça ne changera rien à la situation mais ça te soulagera.

Plus elle essaye de se défaire, plus je la serre. Pourvu que je n'ai pas à lui briser le poignet.

Ne pas pousser, ne pas exagérer, je sais bien qu'à l'intérieur d'elle se cache une petite jeune fille fragile.


Et pourquoi pleures-tu sur le destin de Serdaigle? Je pensais que tu les détestais...

Oh ce regard sombre que m'adresse Charlotte. Très loin dans la prunelle j'y décelle la déception et la rage d'une enfant de onze ans. Je desserre l'emprise, l'attire contre moi. Consoler. Frappe si tu veux, mais reste contre moi. Parce que Charlotte me manque et que ce corps je ne l'ai plus étreint depuis longtemps. Mais ça tu ne le sais pas. Tu ignores que je ne devrais même pas me trouver là à discuter avec Charlotte. Aussi parce qu'il y a quelqu'un qui souffre plus moi. Une maladie passagère qui s'appelle la fin de l'enfance. Une personne qui souffrira plus encore lorsqu'elle aura réintégré son corps si elle ne comprend pas que c'est à elle qu'elle nuit.... tôt ou tard Lucille aura de nouveau 11 ans et Charlotte 17...

Si Lucille est dans ce corps, peut-être que Charlotte est dans celui de Lucille. Hum... je connais une Mimoune qui doit être tout aussi subtilement en train de faire exactement la même chose quelque part dans le château. Quelles gamines.

Mettre les choses au point. Doucement. Parler pas trop fort. Gentiment. Délacer mon étreinte, si elle veut s'enfuir:



Non, je ne la déteste pas Lucille mais je sais que toi si... et je sais aussi que tes 17 ans réclameront encore vengeance et que cette hostilité sera sans fin. Or, je ne le veux pas.

Quelle que soit l'origine de cette petite guerre, tu sais que je t'aime, Charlotte. Que je serai toujours de ton côté, quoi que tu fasses. Que je n'ai pas d'honneur à défendre si ce n'est à tes yeux. Personne ne peut altérer ce que j'ai décidé de te donner... et cela m'embête assez que l'amour que je te porte dusse transformer en aversion l'amitié que j'ai pour Lucille... mais, sachant cela, c'est toi qui vois. C'est toi qui décides.

Rien n'est une histoire de points désormais. Il s'agit de savoir si tu veux briser cette amitié qui ne te concerne pas ou si tu veux me laisser en paix. Si tu veux qu'on profite tous les deux de l'après-midi pour se balader dans le parc en attendant je ne sais quoi qui n'arrivera pas et en parlant aux oiseaux ou si tu veux qu'on aille à la chasse aux Serdaigle.

Quoi que tu décides, Charlotte Leonhart, tu es gagnante en ce qui me concerne. Reste à savoir ce que tu veux que je sacrifie? mon amitié pour Lucille ou mon honneur à te défendre corps et âme alors que je te sais en tord?

Si tu me dis simplement: "rien de tout ça, allons dans le parc", ça me suffira. Je ne t'infligerai pas de questions, pas d'autre monologue, pas de sermon.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 12861
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Mer 30 Mai 2007 - 9:42

Si Lucille devait frapper Sacha aussi fort qu'elle le désirait, sachant qu'elle n'avait que ses jambes pour agir, il risquerait d'avoir des difficultés à procréer ou même de faire semblant de juste pour le plaisir, encore que ce reflexe n'est peut-être pas celui d'une enfant... Surprise, malgré tout, qu'il ne refuse aucun coup, elle attendit la suite sans se battre.

" -
Tu penses mal Sacha, j'aime Serdaigle, c'est une maison très bien ! " répliqua-t-elle sans conviction.

Puis, les mains du jeune homme se desserrèrent, et Lucille se retrouva contre lui, à l'écouter parler. Ses mots, prononcés sans heur, ce long discours qu'il lui adressait, elle l'écouta attentivement, immobile dans ses bras. Elle voulut le haïr, lorsqu'il lui dit aimer Charlotte au point de renoncer à son amitié pour elle, elle comprennait mal, et ne savait que ces phrases n'étaient pas tant pour celle dont il prononcait le nom que pour elle, ou lui.

S'il continuait de parler, elle aurait pu s'endormir, tant le contact de son corps, la douceur de ses mots, la chaleur de son souffle étaient agréable et apaisant et lorsqu'il se tut, elle hésita à répondre. Elle s'était radoucie, elle voulait rester avec lui, sans pour autant le laisser aimer sa camarade de maison. Elle se demanda ce qu'elle pourrait lui dire pour qu'il se vexe suffisamment pour la haïr, mais sans la quitter tout de suite... Levant la tête vers lui elle laissa s'échapper de ses pensées quelques phrases, oubliant les connecteurs logiques devant relier chacune d'elles.

" -
Alors, si je te dis que tu ne dois plus aimer Lucille tu le fais ? C'est stupide... Tu peux pas te laisser influence par... moi ! Déteste moi, c'est mieux !! En plus je préfère... "

*C'est quoi son nom déjà... Hum... ah oui Adel !*

" -
... Adel ! Il est beau Adel, tu trouves pas ? ... Et pourquoi tu veux aller voir les oiseaux au parc ? C'est vrai qu'ils sont beaux, mais pourquoi tu veux y aller avec moi ? Et on touche pas aux Serdaigle, juste aux Serpentard ! Et... "

Elle ne savait plus quoi dire, elle se doutait, quelque part au fond d'elle qu'elle avait perdu, que rien ne changerait le fait que Sacha aime Charlotte, et même Charlotte n'y pourrait rien. Une voix intérieure lui suggéra la prudence, et surtout de profiter de ce corps pour... profiter de Sacha.

Ettouffant ses larmes naissantes dans un soupir, elle s'excusa.

" -
Pardon Sacha, je... t'aime... "

Puis pour ne pas le laisser réagir elle ajouta.

" -
On va au parc si tu veux, mais... "

Elle se rappella qu'elle y avait laissé Charlotte et son corps.

" -
Mais si on croise Lucille on part ! Je veux pas la voir, ... s'il te plait... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13428
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   Jeu 31 Mai 2007 - 23:14

Le Grand Hall retrouve un instant sa sérénité de pierre et de marbre. La réflexion de Lucille remplie le vide laissé par le silence puis elle bredouille encore quelques paroles abandonnées de toute conviction et d'étoile du Nord. J'aime Serdaigle... Déteste-moi... Adel... les oiseaux...
Cap sur la résignation, dernier effort avant d'amarrer à la frontière d'une nouvelle histoire.

Avant de tourner une page, promenons-nous dans les bois; pirouettes, alouettes et ciel de printemps. Je lui prends la main en souriant, en la guidant dehors:



Oui. Si on voit Lucille, on repart dans l'autre sens.
Je lui dirai bonjour une autre fois.


star star star


Nous marcherons un moment avant d'arriver près de la forêt. J'aurais très peu parlé, la balade me sera très mélancolique. La horde d'oiseaux espérée nous fera la nique en ne chantant rien de très bon. Seul le vent sera joueur, ou dans les branches, ou dans les oreilles, il siffle un air connu, peut-être un opéra.

Il me sera très difficile de regarder Charlotte/Lucille dans les yeux car j'aurai beau lutter, c'est Mimoune que je verrai. Ma tête se perdra dans un coulis de bon sens, parsemé de pépites de regrets. Je regretterai de n'avoir jamais eu de petite soeur, détesterai encore mes parents de m'avoir voulu seul. Je repenserai à des choses plus heureuses quand la pluie commencera à tomber et que je m'amuserai à métamorphoser les feuilles des chênes en parapluie pour se protéger et amuser Lucille. On rentrera après l'averse, boueux, silencieux, peut-être un peu hébétés. Je laisserai la jeune fille vaquer à la fin de sa journée, en espérant ne plus la récupérer au beau milieu d'un quadrille de Serpentard irrités...

Je chercherai ensuite Orphens pour le martyriser complaisamment après avoir lu en Lucille qu'il était à l'origine de cet échange de corps. Oh, rien de méchant... lui-même se retrouvera le reste de la soirée dans le corps de Miss teigne, désespérément pourchassé par les sœurs Tinypenny et Sagamenti.

Une fin de journée normale à Poudlard, la grande école de sorcellerie patati, patata...


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Green Like Me - 1st Day / Revenge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Green Like Me - 1st Day / Revenge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Grande Salle-
Sauter vers: