Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gnomattitude Maximus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13902
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Gnomattitude Maximus   Lun 14 Mai 2007 - 14:20

La plume de Draconia se promenait furieusement sur son parchemin. Autour d'elle, plusieurs livres ainsi qu'une multitude de parchemin étaient étalés si bien qu'au final, la jeune femme réussissait à occuper près d'un tiers de la table des Serpentard à elle seule. Mais ce n'était pas tant un problème puisque la Grande Salle était pratiquement déserte en ce milieu d'après midi.

La Grande Salle n'avait pas été son premier choix de destination pour venir travailler. Elle avait tout d'abord choisi sa salle commune mais un groupe d'élève semblait avoir eu la même idée qu'elle si bien qu'aucune des tables de travail n'avait été disponible. Elle ne s'était pas laissée tenter par le Refuge parce qu'elle s'était aperçue qu'elle n'arrivait jamais à se concentrer dans cet endroit. La dernière fois qu'elle avait essayé de réviser sa botanique, elle s'était tout simplement endormie sur son bouquin. Elle avait également rayé la bibliothèque de ses options. S'il y avait bien un endroit dans lequel elle refusait de se rendre, c'était bien la bibliothèque. Toutes ces hautes étagères remplies de vieux livres poussiéreux avaient, pour elle, quelque chose de morbide et elle se disait que si elle passait trop de temps dans l'antre des Je-Sais-Tout, elle risquait de se transformer en Granger.

Et tout ce qu'elle demandait était de pouvoir passer ses examens en obtenant des résultats qui lui ouvrent les portes d'une université convenable. Elle était d'ailleurs en train de réviser pour ses Aspics qui arrivaient à grands pas. Draconia était loin de faire partie de ses étudiants qui fournissaient un travail régulier tout au long de l'année ou qui réalisaient un programme strict de révision avec des couleurs différentes pour chaque matière. Non, elle préférait travailler dans l'urgence, situation dans laquelle elle se trouvait tout à fait efficace. Ou tout du moins, c'est ce qu'elle se disait pour se rassurer…

Devant elle se tenait son troisième mug de café et ce n'était pas trop lorsqu'elle devait mémoriser les propriétés du polygonum ou de la dropephillus. Alors qu'elle s'apprêtait à prendre une gorgée, elle sentit qu'on lui tirait sur la chemise. Elle soupira, agacée. Cela faisait déjà plusieurs minutes qu'elle avait senti une présence à ses côtés mais elle avait choisi de l'ignorer en espérant qu'il s'en aille. Mais visiblement, cette personne n'avait pas remarqué que Draconia était légèrement occupée et que son excès de caféine dans le sang l'avait rendue quelque peu irritable.

Elle posa alors très lentement sa plume sur la table et tourna la tête vers l'intrus, prête à déverser sur lui un torrent de diatribe. Mais lorsqu'elle vit de quoi il s'agissait, elle eut un mouvement de recul.


- Qu'est ce que tu veux ? questionna-t-elle d'un air méfiant.

Sans quitter des yeux le nain qui lui faisait face, elle éloigna impassiblement du bord de la table l'assiette de pâtisseries que les elfes avaient apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13974
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Gnomattitude Maximus   Jeu 17 Mai 2007 - 16:24

*Mickael format de poche avait une chance quand il était petit. Cette chance c’était que le terrifiant, à ses yeux et quand il était en gnome, professeur Rogue ne voulait pas de lui en cours. Au moins il était libre de faire ce que bon lui semblait. En tout cas il devait l’être, mais l’après midi s’était annoncée comme pluvieuse ce qui interdisait toute sortie dans le parc, sous peine de se voir gronder par Jo si elle l’apprenait…

Il avait passé deux heures dans la salle commune des Serdaigle et commençait doucement à trouver le temps long, il avait donc décidé de faire un tour dans le château. Premier lieu à visiter : la Grande Salle ! Il n’y aurait surement pas grand monde en plein milieu de l’après midi, malgré tout il gardait espoir d’y croiser une connaissance avec qui il pourrait jouer. Il attrapa sa boite de jeux magiques avant de quitter la pièce en courant. Dans les couloirs les tableaux et les armures défilaient à toute vitesse. C’est l’impression qu’il avait en tout cas, jusqu’à ce qu’un élèves plus âgé et un peu pressé ne le dépasse… en marchant juste ?!

Tout vexé du haut de son mètre vingt qu’il était, il prit le premier escalier venu et descendit les marches deux à deux, s’imaginant chaque bond comme une chute du haut d’une falaise. Il arriva bien vite en bas, à son grand regret, et prit la direction de la Grande Salle. Heureusement pour lui les portes étaient ouvertes, en effet il aurait été incapable de les ouvrir dans son état et il n’avait pas vraiment envie de demander à quelqu’un, quelqu’un qui ne manquerait pas de se moquer de lui. Le petit garçon balaya la salle du regard et ne vit personne, mais se décida à entrer quand même et à mieux observer les gens qui étaient présent.*

Oh non pas elle !

*Il venait d’apercevoir une connaissance qui lui avait laissé un dernier souvenir pour le moins glaçant. Il s’agissait de Draconia Darkus, Serpentard dont il avait fait la connaissance chez Honeydukes et avec qui il s’était perdu dans les sous sols du château. Depuis ce jour là il n’avait plus osé l’approcher, par crainte qu’elle mette un jour ses menaces à exécution… Et allait en être de même maintenant. Seulement voilà, avant de décider de quitter la pièce il avait vu une assiette posée tout prêt de la jeune femme, or qui dit assiette, dit quelque chose à manger ! N’hésitant alors plus, il fonça droit sur elle mais n’osa rien dire ou faire. En effet elle semblait très occupée et la crainte de se voir jeter un sort était toujours présente, malgré l’envie de gouter aux pâtisseries.

Il resta donc planté là un bon moment avant que l’envie de croquer une pâtisserie ne finisse par le faire céder. Faisant fi de toute crainte il attrapa la chemise de la jeune femme et commença à tirer dessus. La réaction ne se fit pas attendre, cependant, et contre toute attente, elle ne le chassa pas vite fait et paru même un peu effrayée de le voir.*

-Je veux un éclair ! Tu m’en donnes ?

*Son regard était posé dans le sien et n’était pas sans ressembler à celui d’un chien battu. Il ne pensait pas l’avoir par les sentiments, mais ça valait le coup d’être essayé. Et puis si elle lui refusait ça il pourrait toujours lui faire comprendre qu’en fait le professeur Rogue est un agneau à coté d’un gnome à qui on refuse quelque chose.

N’attendant pas qu’elle lui réponde il grimpa sur ses genoux et prit sa plume avec laquelle il gribouilla les jolies lignes que la Serpentard venait d’écrire. Ceci étant fait, il la regarda à nouveau, un large sourire aux lèvres cette fois.*

-Alors, je peux en avoir un ? Et je veux aussi du chocolat chaud !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo Campbell
Adulte
avatar

Nombre de messages : 588
Age : 28
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13866
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Gnomattitude Maximus   Mar 22 Mai 2007 - 12:02

HJ : je sais ce n'est pas trop cohérent le fait que Jo soit gnome aussi mais je n'ai pas pu m'en empêcher ^^

Jo courrait dans le Grand Hall. Toujours haute comme trois pommes, elle ignorait le règlement et donc que de courir dans les couloirs était interdit. Elle essayait de rattraper le papillon qu'elle avait fait apparaître grâce à son crayon magique. Et maintenant, équipée d'un filet, elle essayait de le rattraper. Elle était à sa poursuite depuis une bonne heure dans les serres et l'insecte avait profité que la grande porte soit ouverte pour rentrer dans le château. Et manque de chance, la porte de grande salle était également ouverte. Maintenant il était coincé! Il n'y avait plus d'autre issue.

Jo se faufila dans la grande salle et fit un rapide tour d'horizon pour voir où s'était réfugié le petit papillon multicolore. C'est à cette occasion qu'elle vit Mickael en compagnie de Miss Dragibus! Mickael était tout gnome comme elle et semblait demander à la Serpantard quelque chose... sans aucun doute qu'il n'aurait pas ce qu'il demandait... Jo s'apprêtait à les rejoindre en ayant abandonné l'idée de sa chasse au paillon pour jouer avec Mickael.

Mais lorsqu'elle fit le premier pat, son oeil fut attiré par des petits battements d'ailes de la couleur de l'arc en ciel au dessus de la tête de Draconia. Jo ne comprenait pas... théoriquement ces bêtes là, c'est attiré par les choses toutes mignonnes et qui sentent bon comme des fleurs... d'où Draconia était une fleur?! En tout cas elle n'avait rien d'angélique comme une fleur...

Cette bestiole ne lui déchapera pas encore une fois, c'est hors de question, elle devait le donner à quelqu'un! Elle s'approcha alors à pat de loup vers la Serpentard et fit signe à Mickael qui l'avait vu arriver, de ne rien dire en mettant son index sur sa bouche. Pendant ce temps la papillon avait cessé de virevolter au dessus d'elle pour se poser finalement sur ses cheveux.

La petite fille prit de l'élan avec son filet et l'abattit le plus rapidement possible sur la tête de Draconia. La jeune fille avait désormais un superbe filet sur toute la tête.

- Ouais!!!! Je l'ai eu!!!! Je l'ai eu!! Ben bouge pas Draconia!! Le papillon va partir sinon!

Jo prit alors un verre qu'il y avait de posé sur la table, la passa en dessous du filet et enferma l'insecte dedans. Elle le posa ensuite à l'envers pour ne pas que l'animal s'envol.

- Merci Draconia ! Sans toi je l'aurais jamais eu!

Sur ces belles paroles, Jo embrassa baveusement la Serpentard sur la joue enfin... sur le filet qu'il y avait sur sa joue... puisque Jo n'avait pas prit la peine de l'enlever.

- Oh! Des gâteaux!

En l'espace de deux secondes, Jo avait escaladé le banc et s'était mis à quatre pattes sur la table pour rapprocher le plateau du bord.

-T'en veux Mickey? Demanda t-elle en mordant dans un éclair à la vanille. Oh! Moi aussi je peux dessiner comme toi? Je vais faire un dessin pour ma Draconia que j'aime tout fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13902
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Gnomattitude Maximus   Mer 23 Mai 2007 - 14:48

Si un regard pouvait tuer, alors le petit Mickael ne serait plus qu'un simple tas de cendres à en juger par les éclairs que projetaient les deux iris glacés de la jeune femme. Non seulement le jeune garçon l'avait impoliment interrompue dans son travail, mais en plus de cela, il s'était permis de monter sur ses genoux comme s'il les avait pris pour un quelconque siège rehausseur. La Serpentard approcha alors lentement ses deux mains de part et d'autre du cou de l'enfant, prête à l'étrangler mais se ravisa au bout de quelques secondes de réflexion. Après tout, ils n'étaient pas seuls dans la Grande Salle et bien que personne ne semblait leur porter le moindre intérêt, elle ne désirait pas risquer de se faire surprendre en plein gnomicide.

- Et moi j'aimerais obtenir mon diplôme sans avoir à passer le moindre examen mais on n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie, n'est-ce pas ? répliqua-t-elle sèchement. Dans ce cas, je te conseille d'aller te procurer toi-même tes propres éclairs parce que d'une part, ceux-ci, ce sont les miens et que d'autre part je ne suis pas ton elfe de maison !

Ni le regard de chien battu, ni le large sourire qu'il lui adressa ne l'empêchèrent d'éloigner encore plus l'assiette de la table et encore moins d'attraper mini Serdaigle sous les bras pour le poser, avec toute la délicatesse d'un troll des cavernes, à côté d'elle. Son regard se posa alors la feuille de parchemin qui était posée devant elle et la mine renfrognée qu'elle affichait depuis l'arrivée du nain s'accentua davantage. Trop occupée à fixer le derrière de la tête du Serdaigle, elle ne s'était pas aperçue qu'il avait pris la liberté de raturer sa feuille, la rendant ainsi totalement illisible.

Mais alors qu'elle hésitait à sortir sa baguette de sa poche afin de donner au gnome qui était à côté d'elle l'apparence du têtard qu'il devait être avant sa naissance, elle sentit un objet non encore identifié s'abattre lourdement sur sa tête. La mâchoire crispée, elle laissa échapper un soupire indigné.


- Nan mais t'es pas bien, toi ! s'irrita-t-elle en retirant d'un geste impatient le filet que l'on avait si soigneusement logé dans ses cheveux.

Pendant que mini Jo escaladait la table afin d'attirer à elle les pâtisseries, Draconia s'essuyait impassiblement la joue. En effet, le filet n'avait su prévenir l'attaque baveuse dont elle avait été la victime et qui lui avait laissé une sensation de picotement sur la joue. Elle était d'ailleurs certaine d'y retrouver plus tard un sillon de résidus blanchâtres et cela l'écoeura passablement.

Mais ce n'était rien comparé à la vision d'horreur que représentait Jo en train de manger à éclair à la vanille. Non seulement personne ne semblait lui avoir appris qu'il ne fallait pas parler la bouche pleine, mais en plus de cela de la crème pâtissière venait de s'écouler du gâteau entamé pour venir se répandre sur les vêtements de la Poufsouffle.


- Oui et pourquoi n'irais-tu pas faire un joli dessin pour ta Draconia que tu aimes tout fort au fond du Lac Noir ? demanda-t-elle d'un ton faussement doucereux. Et emmène donc ton petit copain avec toi, ajouta-t-elle en fixant les deux nimbus d'un regard noir.

Sans attendre, elle sortit sa baguette magique et la pointa du Jo. A l'aide d'un informulé, elle fit léviter la petite peste jusqu'à ce qu'elle se retrouve sur le sol dallé du réfectoire. Elle se moquait bien se savoir si quelqu'un l'avait vue faire usage de la magie sur une petite fille et elle n'hésiterait pas à recommencer si cela s'avérait nécessaire. Puis d'un deuxième coup de baguette, elle fit disparaître l'assiette de gâteaux afin d'éloigner d'autres éventuels gourmands.


- Allez jouer ailleurs…


Dernière édition par le Ven 25 Mai 2007 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13974
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Gnomattitude Maximus   Ven 25 Mai 2007 - 11:03

*Mickael se fichait bien de ce que pouvait raconter cette vieille chouette de Draconia. En tout cas tant qu’il n’aurait pas sa pâtisserie. C’est alors qu’une chance d’obtenir ce qu’il voulait se profila dans le dos de la Serpentard. En effet son amie de Poufsouffle, Jo, avait fait irruption dans la Grande Salle et semblait s’approcher d’eux. Nul doute qu’il aurait alors l’occasion de s’emparer de la part de tarte à la mélasse qui l’appelait.

Seulement c’était sans compter sur ce que fit le deuxième gnome de Poudlard. Mickey ne pu réprimer un ricanement, plus moqueur qu’autre chose, quand elle abattit son filet sur Draconia, et alors qu’il la regardait se débarbouiller, Jo s’attaqua tout de suite à l’assiette tant convoitée, lui proposant de se servir. Ce qu’il ne se fit pas prier pour !

Et maintenant qu’il avait la bouche bien pleine de tarte, il pouvait enfin penser à écouter ce que racontait le vieux Scroutt. Ce qu’elle adressa à Jo ne lui plu guère, lui dire d’aller dessiner dans le Lac Noir. Comment on peut faire ?!*

-T’es trop méchante ! Le calamar géant c’est un voleur de dessin ! Faut pas lui dire d’aller dessiner là bas. J’te cause pu. Toute façon tu sens comme ma mémé…

*Avant de quitter les genoux de la jeune femme, il devait encore faire une petite chose. Bien sur en gnome qu’il était, il avait mangé sa tarte aussi proprement qu’un Troll et avait plein de jus bien collant sur les joues. Il était peut être petit mais avait quand même un minimum d’hygiène, c’est pourquoi il attrapa le col de la chemise de la Serpentard, avec lequel il s’essuya vite fait le contour de la bouche. Ne prêtant plus attention à elle, il redescendit sur le banc et enfin sur le sol et posa ses lèvres sur la joue de Jo pour lui faire un petit bisou…*

-Merci de m’avoir aidé à lui prendre à manger.

*Il lui adressa un large sourire, puis fit à nouveau face au monstre. Son sourire encore plus large cette fois. Il fouilla rapidement dans ses poches et en sortit deux encriers. Deux encriers qui avaient leur place sur la table il y’a encore quelques minutes. Il prit la main de Jo et y déposa un des encriers avant de crier…*

-Le dernier arrivé dans le parc doit faire un bisou à la Goule qui pique !

*Ceci étant dit, il prit ses jambes à son cou, espérant que Jo ait le réflexe de le suivre, et espérant encore plus que Draconia ne se mette pas à jeter des sorts dans tous les sens.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo Campbell
Adulte
avatar

Nombre de messages : 588
Age : 28
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13866
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Gnomattitude Maximus   Dim 27 Mai 2007 - 19:36

Elle voulait que Jo aille dessiner dans le lac noir? C'était de l'encre waterproof? Trop fort! Décidement il n'y avait que sa Draconia chérie qui avait des objets si fassinant! Cette fille en savait des choses! Au moment où Jo allait lui demander des informations complémentaires sur cette encre résistant à l'eau, Mickey internint en disant que la Serpentard s'était jouée d'elle et que le calamar géant lui volerait son dessin si elle dessinait dans l'eau. Quelle méchante fille !! En fait, elle cherchait seulement à ce qu'on lui pique son super dessin!

Jo fronca les sourcils pour lui montrer son mécontentement. Surtout lorsque Draconia la fit leviter jusque par terre. Jo émit un petit crit au contact de ses jambes et de ses fesses sur la pierre froide. Elle vit Mickey s'essuyer sur la robe de la jeune fille, ce qui fit rire Jo. Puis il vint lui faire un bisou sur la joue. Elle lui fitalors un immense sourire en guise de remerciement. Il la remercia ensuite de l'avoir aidé à manger... Quoi cette vieille chouette ne voulait pas lui donner çà manger? Elle voulait tout garder pour elle?? L'espece de méchante!!! Quand Mickey se tourna vers Draconia, Jo en profita pour tirer la langue à la Miss Dragibus.

Jo se remit debout et se massant les fesses... elle avait l'impression de ne plus en avoir... Puis son ami Serdaigle lui mit un encrier dans les mains. Vu l'air mutin collé sur son visage, elle en déduisit que ces encriers étaient à la Serpentard et qu'elle en avait besoin. Pas de bol! Evidement Jo répondit présente à la course poursuite trop contente d'anquiquiner la méchante fille et elle n'avait aucune envie de faire un bisou à la Goule qui pique!

Jo s'élenca à la suite de son amie. Elle courait aussi vite qu'elle pouvait. Elle couru jusque dansle parc. Elle rattrapa finalement Mickey et lui attrapa la main pour qu'il s'arrête.


- Il faut se trouver une cachette! Sinon elle va nous dégnomer! Vite là!

Jo prit la main du petit garçon et le tira jusque dans le jardin de Hagrid. Le jardin était à l'abandon mais ses grosses citrouillles étaient encore là. Elle entraina son ami derrière pour se cacher. Elle s'agenouilla et mit un doit sur sa bouche.

- Tu crois qu'elle va nous faire cuire comme des marons grillés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gnomattitude Maximus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gnomattitude Maximus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Grande Salle-
Sauter vers: