Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bien difficile d'aller en cours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Bien difficile d'aller en cours.   Sam 13 Jan 2007 - 4:21

Un nouveau mercredi matin, des plus normal pour la plupart des élèves, venait de prendre la place à une froide nuit d’hiver. L’élève lambda se serait levé, habillé et serait allé prendre son petit déjeuner dans la Grande Salle avant de commencer une journée de cours, interminable pour les uns, passionnantes pour les autres. Mais cela ne correspondait pas du tout au programme de Mickael, programme qui lui avait été d’office imposé par…son corps. En effet, depuis sa petite mésaventure, comme il s’entêtait à la minimiser, son corps avait la magnifique particularité de rajeunir et vieillir en une nuit, et ce de plusieurs années, si bien qu’un soir il s’endormait dans le corps d’un enfant de dix et que le lendemain il se voyait au travers de la glace dans la peau d’un vieillard. Et c’est exactement ce qui lui était arrivé ce jour ci.

S’étant réveillé un peu après les autres, il se retrouvait seul dans le dortoir des garçons de Serdaigle, ce qui l’arrangeait bien. Ce n’était pas beau et surtout pas très glorieux à voir qu’une personne âgée qui essaye de s’habiller… Mais avant cela, il fallait à Mickael qu’il se lève. Avec grande peine qu’il réussit à se redresser dans son lit, puis à basculer ses jambes en dehors du lit. Prenant de grandes précautions il descendit de son lit, testant la « solidité » de ses jambes. Une fois fait, il s’avança vers l’extrémité de son lit où, judicieusement, il avait déposé ses nouveaux vêtements. D’un coup de baguette magique il leur donna la taille voulue, afin qu’il lui aille quand même.

Après une épreuve des plus éprouvantes, qu’il préféra oublier tout de suite, il prit lentement la salle commune, laissant tomber l’idée de prendre un petit déjeuner. La descente de l’escalier menant au dortoir était déjà assez douloureuse, les nombreux rhumatismes dont il avait également hérité n’aidant pas le préfet déjà affaibli par le poids des années… Bien que son sac fut presque vide il l’épuisait tout de même et du faire une halte une fois le bas des marches atteint.

Aussi rapidement que ses jambes de 90 ans le lui permettaient, il traversa la grande salle, presque vide. Il ne prêta aucune attention aux très probables regards portés sur lui et se décida à rejoindre la salle où aurait lieu son prochain cours. Par chance pour lui il ne s’agissait pas d’Astronomie, dont la montée de la grande tour aurait sans aucun doute été fatale au cœur fragile de Mickael, mais d’un cours de Métamorphose. Il n’aurait qu’un étage à descendre et ne se fatiguerait pas trop pour ça.

Dans le couloir une ambiance glauque s’installa alors qu’il marchait et que ses os craquaient aux moindres de ces mouvements. Il se tenait tout courbé, comme si le monde reposait sur son dos et du faire une nouvelle halte avant même d’avoir atteint l’escalier. En face de lui se trouvait un miroir. Il en profita pour jeter un coup d’œil à son apparence, dont il n’avait eu que quelques brefs aperçu. Il constata qu’il n’avait pas la barbe typique du vieillard mais par contre il avait la peau sur les os et avait l’aspect d’un parchemin qu’on aurait oublié dans un coin. Ses yeux semblaient vouloir sortir de leurs orbites et il pu voir que manger quelque chose aujourd’hui allait être pour lui un vrai casse-tête. Il recula son visage de la glace et s’effraya de la présence d’un autre élève juste à coté de lui, manquant de chuter. De toute évidence il n’était pas loin d’être aussi sourd qu’une carpe est muette…*

-Faut faire attention un peu ! T’as failli me faire faire une crise cardiaque…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Sam 13 Jan 2007 - 8:33

Althéa avait décidé d'arriver en avance aujourd'hui en cours de Métamorphose. En effet, lors du dernier cours, il y avait plusieurs points qu'elle n'avait pas tout à fait compris et même pas compris du tout. Elle souhaitait donc posé quelques questions au professeur pour qu'il éclaire sa lanterne. Et tout cela avant que les autres élèves arrivent. Elle avait toujours un peu peur qu'on se moque d'elle car les autres trouveraient que ce qu'elle ne parvenait pas à saisir, étaient très simple pour eux.

Ce matin, elle s'étaient donc réveillée assez tôt, trop tôt même. Elle s'était habillée très vite et était descendu assez rapidement pour prendre son petit-déjeuner. Elle avait même presque avaler tout rond son croissant et son bol de chocolat. Mais lorsqu'elle voulut se diriger vers la salle, elle se rendit compte qu'elle avait oublié tous ses cours.
Elle s'était réveillée trop tôt et ayant la tête encore dans les chous, elle n'avait même pas pensé à les prendre.
- Tu es qu'une tête de linotte, grommela-t-elle.

Et elle remonta en trombe dans la chambre commune de Gryffondor, attrapa ses affaires et redescendit tout aussi vite les escaliers.
Elle traversa en courant les couloirs qui commençaient à être éclairés suffisament pour y voir clairs puis la grande salle . Elle salua d'un signe de mains deux ou trois personnes qu'elle connaissait trop essouflée pour tenter de leur dire bonjour.

Elle courut encore un peu mais commença à avoir un point de coté. Elle s'arrêta un instant pour reprendre son souffle. Puis, elle se remit à marcher. Elle regardait par terre pour essayer de ne pas penser à son point qui la faisait souffrir. Elle s'étonna de le sentir autant, peut-être est-ce parce que il était très tôt ce matin ?

Elle décida donc de marcher perdue dans ses douloureuses pensées. Lorsqu'elle entendit juste à coté d'elle.
Citation :
-Faut faire attention un peu ! T’as failli me faire faire une crise cardiaque…

Elle releva soudainement la tête et dit avant d'avoir vu la personne:

- Moi aussi, tu m'as surprise !!

Elle sourit mais son sourire se perdit quand elle vit qui lui parlait. Un vieillard qui la regardait à travers la vitre juste à coté de lui. Elle trouva étrange cet échange de regard avec le miroir comme intérmédiaire.

Tiens, pensa-t-elle, je croyais que c'était un élève. C'est bizarre, un adulte qui parle comme cela ! Et un si vieux en plus! Le pauvre, il a l'air tout fourbu. Qui cela peut-être? Il n'y a rien dans cette direction à part des salles de classe, il est peut-être perdu ?

Elle ne savait pas trop si elle devait le vouvoyer ou le tutoyer. Mais comme il l'avait utilisé le "tu", elle dit timidement sans plus réfléchir:

- Tu as besoin d'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 14 Jan 2007 - 7:47

*Mickael regarda la jeune fille qui venait presque de lui prendre la vie. Il la connaissait puisqu’elle avait le même âge que lui, même si faire croire cela à quelqu’un en cet instant ne serait pas aisé, et donc ils avaient les même cours. Il lui semblait se souvenir vaguement de son prénom mais hésitait à prendre le risque. D’autant plus qu’elle semblait un peu surprise et perdue de se retrouver face à lui, ou plutôt face à une personne de cette apparence, pensa t-il. Amusé par sa surprise, il accepta pour une fois de recevoir de l’aide.*

-C’est pas trop mon genre de demander de l’aide ou de refiler mes affaires à porter, encore moins à une fille, mais si tu pouvais me prendre mon sac… Il me fait horriblement souffrir. Tu t’appelles bien Althéa, non ? Faut m’excuser mais je n’ai pas trop la mémoire des noms.

*Il avait fait face à la demoiselle, non sans ressentir une forte douleur dans tout le dos. Il fallait qu’il s’asseye, ou au moins qu’ils marchent, sinon il n’allait plus pouvoir se remettre en route sans que la moitié de ses os ne se brisent. Il se rendit alors compte qu’elle ne l’avait peut être pas reconnu, à la condition qu’elle ait jamais fait attention à lui pendant les cours qu’ils partageaient.*

-Au fait je suis Mickael, le préfet de Serdaigle. Je sais pas si tu as déjà fait attention mais on a quelques cours communs, comme la métamorphose tiens !

*Il ne fit aucune allusion pouvant expliquer le fait qu’il ait cette apparence car il n’aimait pas étaler ses problèmes aux yeux de tous, ce qui était difficile dans son cas. Il se contentait donc de ne pas aborder le sujet. Autant que possible en tout cas.

Il lui adressa un petit sourire et un dernier regard avant de se tourner dans la direction des escaliers qui les attendaient un peu plus loin et de se mettre en marche. Il ne lui demanda pas son avis, à elle de le suivre, ce qu’elle n’aurait pas trop de peine à faire de toute façon. Si déjà il ressemblait à un vieux monsieur défraichit par les années, autant se comporter comme tel et un peu "snober" la jeunesse.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 14 Jan 2007 - 9:04

Althéa fut surprise de le voir sembler amuser par ce qu'elle avait dit et aussi qu'il sache son nom. Ils se connaissaient ? En tout cas, elle fut contente qu'il accepte son aide.Un sac de cours ?
Althéa soupira intérieurement, je commence à plus rien comprendre.

Lorsqu'il reprit la parole, elle compris enfin: c'était Mickael, le prefet de Serdaigle! Mais ... Elle le fixa. Soudain, elle se demanda si elle n'avait pas la bouche ouverte de stupéfaction et serra les dents pour ne pas laisser sa machoire tombée. Puis, elle se souvint... Elle avait très vaguement entendu parlé de ces problèmes mais ... cela semblait si étrange...

Elle se sentit très bête de n'avoir pas deviner tout de suite. Mais comment l'aurait -t-elle put ? Elle se morigena.
Si tu t'interêssait un peu plus aux autres tu aurais su.

- Bien-sûr, que je peux prendre ton sac, il n'y a pas de souci du tout.


Elle attrapa son sac qui ne lui sembla pas si lourd que cela mais s'il avait le corps qui allait avec son apparence, il devait souffrir...
Tiens, pensa-t-elle, je ne sens plus du tout mon point de coté.
Et elle s'en voulut d'avoir tant penser souffrir à cause d'un simple petit point... Elle s'en voulut de ne pas l'avoir reconnut aussi ...

Lorsqu'elle sortit de ses pensées, il était déjà partit en direction des escaliers. Elle ne vit même pas le sourire qui lui avait addressé. Elle le rattrappa en marchant un peu vite.

- Je suis désolée. J'aurai du te reconnaitre... mais il faut addmettre que c'est un peu surprenant de te voir comme cela ! Alors, tu vas en cours même quand tu es... ?

Althéa se sentit un peu cruche.
Parle d'autre chose, mais de quoi ?, pensa-t-elle. Du cours, ou des Armés ? Peut-être sait-il quelque chose ? Et peut-être que l'on ne fait que lui poser la question et qu'il commence à en avoir marre.
Elle lui sourit, et enchaina.

- Je suppose que tu ne dois pas particulièrement bien aimer en parler... Tu as compris en Métamorphose pourquoi on ne peut pas devenir un Métamorphage mais qu'on est obligé d'en naitre un ?


Elle se tourna vers lui :

- Dit, tu sais quelque chose de précis de ce qui se passe, ici ? L'armée de Ombres ... et tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 14 Jan 2007 - 10:02

*Son sac en moins, Mickael arrivait à se mouvoir un peu plus facilement, bien que cela restait tout relatif. Il fut rapidement rattrapé par la jeune fille, comme il le pensait. Il l’écouta s’excuser de ne pas l’avoir reconnu, bien qu’il ne puisse lui en vouloir. C’était parfaitement normal. Il tourna tranquillement la tête lorsqu’elle s’interrompit brusquement au milieu de sa phrase. Il allait lui faire remarquer qu’elle n’avait pas à se sentir gênée pour ce qu’elle allait dire mais déjà elle enchainait sur un autre sujet.

Il l’écouta parler, un nouveau sourire amusé aux lèvres, mais cette fois face à tant d’énergie dégagée par la Gryffondor. Il était rare de le voir sourire face à quelqu’un qui ne lui parlait pas cours ou Quidditch et encore plus face à une quasi inconnue. Malgré tout c’était le cas et il mit ça sur le compte de sa « maladie » aux symptômes décidément très curieux. A ses yeux en tout cas.

Cependant sa dernière remarque à propos d’armées des Ombres fit disparaitre aussi vite son sourire. Il ne savait pas de quoi elle parlait mais se demandait de quoi il pouvait bien s’agir. Il soupçonna une organisation illégale d’élèves mais rien n’était encore prouvé. A lui de s’arranger pour la mettre en confiance afin qu’elle lui en parle. Encore qu’elle semblait aimer tellement la parlotte que cela ne devrait pas poser de problème…*

-Pour ce qui est d’être un métamorphomage, il faut bien comprendre que c’est un niveau très élevé de magie, bien plus que d’être un simple animagus, ce qui n’est déjà pas peu. La grande différence dans cette capacité c’est qu’elle est employé sans formules et donc sans baguette, mais aussi sans intervention de magie extérieure. Tout le monde n’en est pas capable car il faut des dispositions, au niveau du mental très certainement. Il faudra poser la question au professeur McGonagall, elle en saura plus. Et sinon, à propos de ton armée…j’en ai vaguement entendu parler. Tu en fais partit ? C’est sans doute trop secret pour que n’importe qui en sache vraiment quelque chose, tu ne crois pas ?

*Avançant toujours de son pas lent, son arthrose le privant de mouvements rapides et aisés, il dévisageait la jeune fille, espérant trouver un signe qui la trahirait concernant cette armée mystérieuse. Il en avait même oublié les remarques concernant son apparence et ses problèmes.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 14 Jan 2007 - 18:47

Althéa fut contente de le voir sourire. C'était bizarre de croire que c'était Mickael qui avait sur son visage tous ces traits normalement creusés par les années passée avec leur joie et leur tristesse.

- Merci, pour la précision,dit-elle. C'est pour cela que je suis partie en avance pour le cours de Métamorphose. Je voulais à la prof mais tes informations ont presque suffit...


Elle sourit amusée mais se rabrunit en songeant qu'elle devrait ensuite parler des Ombres.
Pourquoi, avait-t-elle lancé le sujet, maintenant aucun des deux ne voudraient commencer...
Mickael ne semblait pas très au courant mais elle, cela lui donnait l'impression d'un climat de tension.
Imaginons, pensa-t-elle, mon arrivée lui est provoquée une crise cardiaque qu'il soit mort. Est-ce que les gens croiront que je l'ai assassiné parce que je pensai qu'il n'était pas de mon bord ?
Elle serra les dents : ne t'enflamme pas pour rien, pensa-t-elle.

Cela l'obsèdait un peu de savoir qui était quoi, en plus de sa curiosité naturelle, elle avait un réel besoin de savoir.

Elle marcha en silence et repensa à ce qu'avait dit le préfet.
Citation :
C’est sans doute trop secret pour que n’importe qui en sache vraiment quelque chose

Croyait, dit-il qu'il était vraiment nimporte qui ? Et elle alors elle ne devait pas être grand chose.
Cette pensée la revulsait : elle ne pouvait pas accepter le fait qu'elle puisse être impuissante. C'est pourquoi elle avait choisit son camp et qu'elle avait commencé l'aventure... Pouvait-on faire confiance au prefet ? Elle soupira de toute façon vu ce que tu sais ... Au pire cela peut te faire un allié ...

- Oui, j'ai choisit un parti, commença-elle. Mais je ne sais pas grand chose de plus de ce que disent les rumeurs ... Le juge et ses ombres seraient responsable de disparitions ...
Effectivement c'est très secret et seules des informations au compte goutte sont parvenues jusqu'à moi... et j'aimerais en savoir plus, pas toi ??


Elle soupira et grommela :

- Mais j'en fait peut-être un peu trop... Pourtant j'ai l'imression que c'est imporatant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Lun 15 Jan 2007 - 6:18

*Visiblement la jeune Gryffondor ne semblait pas en savoir plus que lui, vu son silence prolongé. Ou alors elle était gênée ou même voulait elle lui cacher ces informations… Toujours était-il quel ne disait plus mot. Il se résigna à ne pas avoir de réponse et eu le plaisir de pouvoir se concentrer sur la douleur qu’il éprouvait à chacun de ses mouvements.

Il entendit alors Althea soupirer et tourna la tête dans sa direction. Bien qu’il avait entendu parler de ses disparitions à répétition, il n’avait jamais entendu dire qu’une armée puisse exister au sein de l’école, une armée qui enlèverait des élèves et des professeurs. Et puis le Juge ne pouvait pas être responsable de telles actions, en dépit de son sale caractère et de ses abus de pouvoirs. Il s’arrêta.*

-Ben je t’avouerais que je n’en sais pas grand-chose non plus… Mais tu ne vas pas me dire que tu fais partie de cette armée quand même ?! Parce que si c’est le cas, prévient moi avant, que j’ai une chance de m’enfuir. Faudrait pas laisser un vieillard comme moi sans défense.

*Ils se remirent à avancer, tournèrent à un angle que formait le couloir et se retrouvèrent face à l’escalier. Il semblait vrai qu’elle ne sache pas grand-chose mais il pourrait essayer d’en apprendre le maximum concernant cette organisation et en discuter avec…*

Mhhh avec qui en parler d’ailleurs ?! Si le Juge est dans le coup, n’importe qui peut être à sa botte…

-Dis moi, vous êtes organisés comment dans votre groupe ? Je veux dire qui vous dit quoi faire ? Vous êtes autonomes ?

*Tout en posant cette question, ils s’engagèrent dans les marches qui les mèneraient à l’étage où se trouvait la salle du cours de métamorphose. Mickael s’approcha de la rambarde afin de pouvoir y prendre appuie. Descendre les escaliers était pour lui aussi dangereux que pour un moldu de faire du Quidditch…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Mar 16 Jan 2007 - 8:02

Leur paroles étaiant entrecoups d'assez long silence. Althéa écouta la "blague" de Mickael et en rit jaune.
S'il avait dit cela n'est-ce pas qu'il y avait songé ? Qu'elle fasse vraiment partit des ombres ? Il la connaissait mal alors, elle n'était pas folle au point de prendre le parti de quelqu'un qui pour parvenir à ses fins faisait des enlèvements... si tout cela était confirmé bien-sûr mais cela semblait vrai.

Ils commençèrent à descendre les escaliers. Althéa jeta un coup d'oeil inquiet à Mickael pour savoir s'il allait réussir cette traversée. C'était étrange de se faire ce genre de soucis pour quelqu'un qui a votre âge ou presque !

Althéa réflèchit à la réponse correct. Elle en trouva une. Elle se demanda si elle était appropriée mais ...

- Pourquoi je te laisserai une chance de t'enfuir si mon but est de te faire disparaitre ?? Surtout que comme cela tu n'est pas un grand danger tu ne pourras pas faire grand chose ...

Non, pensa-t-elle ce n'était surement pas une réponse appropriée car elle laissait plané le doute sur le choix de son parti... Elle grimaça : elle rappelai aussi à Mickael son incapacité du moment...


- Pardon, ce n'est pas ce que je voulais dire ...

Elle réféchit alors à son autre question peut-être quel ne ferait pas de gourde pour celle là.

- Oui on peut dire que mon groupe est organisé ... Hmm organisé pour la réaction contre l'Armée de Ombres ...


Althéa ne voulait pas en dire trop parce qu'elle ne savait pas bien ce qu'en pensait Mickael. Elle le connaissait assez peu ... il lui semblait que l'on pouvait lui faire confiance ... Mais cette impression pouvait n'être du qu'à son apparence ou pas ...
Elle attendit sa réaction pour continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Mer 17 Jan 2007 - 13:34

*Ils gravirent quelques marchent lorsqu’elle lui fit remarquer que son appartenance à cette armée des ombres impliquait de ne lui laisser aucune chance de s’enfuir. Une remarque quand à son état physique actuel suivie, ce dont elle s’excusa immédiatement. Cela laissa sous entendre à Mickael qu’elle ne pouvait pas faire partie de cette organisation aux ambitions pour le moins…obscures.

Elle donna ensuite réponse, superficiellement en tout cas, à sa question concernant le fonctionnement du groupe. Sans doute se méfiait-elle. Soit par instant, soit parce qu’elle avait reçu des instructions allant dans ce sens. Il n’en était à faire que des suppositions mais du s’arrêter, tant de réfléchir à cela, que de descendre les escaliers. Ses muscles étaient crispés en de douloureuses crampes et ses articulations ne suivant plus le mouvement. Il s’appuya contre la rambarde pour attendre que cela passe.*

-Attends s’il te plait…j’ai un peu de mal à suivre. Dis, tu ne sembles pas vraiment vouloir me répondre. Je sais que te dire que tu peux me faire confiance serait inutile mais réfléchis un peu, si je faisais partit de cette armée secrète qui enlève les gens, est ce que je serais là à bavarder avec toi alors que je sais que tu fais partie de mes potentiels ennemis ? Je pense plutôt que je t’aurais pétrifié et enlevé pour t’interroger ensuite dans un lieu tranquille. A toi de voir ce que tu en penses…

*Ajoutant un sourire bienveillant de vieillard à son argumentation, il espérait qu’elle se décide à vraiment lui parler de ce groupe auquel elle appartenait et qui apparemment luttait contre les enlèvements.*

On remarque l’efficacité de ce groupe en tout cas… Ils doivent pas être nombreux ou pas si organisé que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Sam 20 Jan 2007 - 8:46

Althéa était perdue dans ses pensées. Elle ne sentit pas le sac de Mickael qui commençait à glisser. Il s'écrasa par terre et commença à devaler les marches d'escaliers.
Elle sortit soudainement de son bourbiers d'idées et souffla :

- Zut.
Le Nanda

Sans avoir le temps de jeter un coup d'oeil à Mickael, elle se précipita derrière son sac. Heureusement l'escalier était en colimaçon et le pauvre cartable s'arrêta écraser contre un mur quelque peu en dessus. Elle se baissa pour le rammasser et eut l'impression de voir quelqu'un devant elle...
Elle sursauta mais se repris; quoi de plus normal qu'il y ait des élèves dans un collège ??
Elle cala correctement cette fois le sac sur son dos et remonta vers Mickael. Elle le regarda génée, sentant ses joues un peu rouge.

- Désolée, je n'ai pas fait très attention... Il n'y avait pas de choses fragiles dedans au moins ?
Embarassed

Althéa resta silencieuse un moment, écoutant sa respiration sifflante par sa soudaine accélération qui avait d'ailleurs réveillée son point de coté. Puis lui fit un sourire timide :

- J'ai un peu l'impression de passer mon temps à m'excuser depuis que l'on s'est croisé...
On parlait de quoi déjà ? Heu ah oui, je me rappelle tout ce qui se passe dans l'école... Ah, je me souviens même ce que tu viens de dire...


- Tu sais c'est cela que je trouve le plus terrible dans ses "affrontements" , c'est que l'on ne se fait plus confiance les uns les autres .... Je trouve cela affreux ... Il y a ceux qui font partie de la Contre-Armée avec moi qui me semble être-sûr ... mais nous sommes pas énormément malgré ce que tu crois !
Et tous les autres, tu les regardes et tu te demandes si tu les aimes toujours autant. C'est comme une guerre peu importe si tu l'aimais bien avant, si tu l'estime, on est plus dans le même camps, on s'insulte et cela peut aller bien plus loin... La seule chose que tu comprends c'est, Althéa fit une grimace de frustration, avec moi = ami et contre moi = ennemi Le Dwi et tu ne sais pas qui est quoi donc tu ne comprends rien !!!

Non, précisa-t-elle, donc JE ne comprends rien !!
Le Destiny

Althéa sourit à ces mots.
Je prends vraiment tout cela à coeur...

- Je ne sais quasiment rien à par que le cours de vol ... va pas se passer normalement ... à par cela ... je n'en sais pas plus désolée


Althéa pensa : Et volià tu t'es encore excusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Mer 24 Jan 2007 - 13:40

*Le Serdaigle avait fini de reprendre son souffle quand il vit son sac tomber par terre et commencer à glisser, tout juste suivit d’Althea qui tentait de le récupérer. Au bruit de ses pas précipités succéda un long silence, puis la jeune fille réapparu, ses joues ayant viré au rose. A nouveau elle s’excusa et demanda si rien de fragile ne se trouvait parmi ses affaires. D’un petit hochement de la tête il lui indiqua que non, alors qu’il se voulait rassurant en lui adressant un petit sourire*

Ben sont pas aidé la contre-armée…

*Il écouta la longue tirade de la Gryffondor et du lutter pour ne pas sombrer dans le sommeil. C’est vrai qu’à son âge on fatiguait vite… Mais il du tout de même reconnaitre qu’elle avait parfaitement raison et soupçonnait même cette armée des ombres de vouloir créer un tel climat dans Poudlard.*

-Tu sais, je ne crois pas que tu ais tord dans ce que tu dis…même si ce n’est pas encore le cas. En tout cas je n’ai pas encore vu d’élèves s’insulter ou se faire la guerre juste parce qu’ils doutaient chacun du camp de l’autre. La preuve c’est que je… Euh la preuve c’est que je ne me suis pas enfuis en te voyant, même si je ne connais pas ton camp.

*Il la regarda un instant, lui souriant, puis détourna la tête et repris la descente des escaliers escarpés. Il avait faillit gaffer mais avait su se rattraper de justesse. Il était certain que si elle savait qu’il n’avait aucune informations sur cette guerre, exceptées celles qu’elle lui avait donné, elle ne lui dirait plus rien.*

-Je pense que tu ne devrais pas t’inquiéter trop encore. Les disparitions concernent principalement les professeurs et membres du personnel. Et même si tu fais partie de cette armée secrète qui lutte contre les ombres, je ne crois pas que tu sois assez…folle pour le crier sur les toits donc tu ne devrais rien avoir à craindre. Pas de moi en tout cas.

*Il avait chuchoté sa remarque quand à l’appartenance d’Althea à cette armée secrète. On ne savait jamais si des oreilles indiscrètes trainaient par la. Et il avait eu raison puisqu’il avait à peine terminé de parler qu’ils croisèrent un élève qui montait. Mickael ne le connaissait pas et continua sa lente descente. Enfin il atteint le palier et se retourna pour voir arriver la demoiselle.

Cette dernière n’avait pas encore eu l’occasion de réagir à ses propos, l’élève ayant fait irruption à ce moment et il ne lui laissa pas cette occasion tout de suite.*

-Je ne sais pas si c’est très prudent d’en parler ici, on risquerait de tomber sur du monde. Cependant j’aimerais bien qu’on en parle encore, de ces armées secrètes, histoire qu’on se sente moins perdus et que tu puisses voir que la confiance peut encore exister !

*Il avait essayé de prendre le ton le plus innocent possible en disant cela. Cela pouvait paraitre louche comme proposition mais il voulait montrer ainsi qu’il tenait à la sécurité de sa camarade tout en ayant la possibilité d’en apprendre plus ultérieurement. Cette proposition pouvait se retourner contre lui mais même si cela devait être le cas il préférait quand même ne pas la mettre en danger inutilement.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Jeu 25 Jan 2007 - 17:24

Althéa vit que Mickael avait fait une drôle de tête lorsqu'elle lui avait ramené son sac. C'était normal : il n'allait pas être content alors qu'elle venat de faire tomber toutes ses affaires dans les escaliers !!

Elle sourit à sa première remarque.
Comment aurait-il put s'enfuir en la voyant vu l'état actuel où il est ? pensa-t-elle. Il peine déjà à avancer.
Mais elle ravala sa remarque : elle ne servirait à rien, il en avait déjà sûrement pleinement conscience lui-même. Et ce n'était pas vraiment ce que cela signifait, il fallait le prendre au figuré ! Je ne me serais pas enfui en courant = Je n'ai pas peur de toi ...
Bof, soupira Althéa, ravale aussi ta philosophie elle est aussi nulle que celle d'un chat mouillée !! malade

Mais lorsqu'elle entendit sa deuxième remarque, elle ne put s'empécher de répondre :
- Je ne suis pas folle ? Tu en es sûr ? Même moi parfois je me fais l'effet d'un bouffon jocolor : dès que j'agite la tête pour réfléchir cela cloche !!!
Tu sais ce n'es pas tant le fait que des professeurs ne sont pas présents qui m'inquiète, cela nous fait des cours en moins !! Quand il ne trouve pas de remplaçants ... Mais le fait que cela soit des vrais disparitions : des véritables enlèvements !!! Et Dumbledore ...


Elle laissa un petit silence et continua :

-C'est vrai qu'il n'y a pas eu de bataille depuis le début. Mais la juge tient trop fermement les cordes pour en permettre une... Ce que je vais dire va te paraitre peut-être un peu contradictoire mais parfois les "dicateurs" se font aimer. Ils aident et soutiennent leur pays de tel façon que la plus part des personnes sont heureuses ...Je ne sais pas si on peut appliquer ceci à notre cas. Pourtant on peut dire que cela y ressemble ...

Althéa soupira elle avait un peu l'impression d'être une des seules à prendre les choses au sérieux. Du coup, elle se demandait si cela valait la peine de continuer à disons résiter . Mais elle n'était pas du genre à s'arrêter au milieu d'une action. Elle refusait donc de se stopper là. Mad

- Bien-sûr que la confiance peut encore exister, mais elle plus difficile à accepter et surtout à donner. La preuve qu'elle est encore là c'est que je t'ai bien fait part du peu que je savait ! Le Enki

Althéa lui sourit. Ils parlaient beaucoup d'elle mais peu de lui ...
A-t-il des choses à cacher ? se demanda-t-elle. Non, ne commence pas, tu as fait un choix. Celui de ne pas te méfier de lui alors essaye de t'y tenir. Le Egon
Mais elle ne put s'empêcher de demander :

- Et toi ? Tu as choisit de prendre parti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Ven 2 Fév 2007 - 19:41

*Visiblement la Gryffondor ne craignait pas pour sa sécurité, Mickael ne voyant pas pourquoi il insisterait plus en cela se décida à continuer la conversation qui était engagée. Non pas sans mettre au point un détail qui avait son importance à ses yeux.*

-Aucun dictateur ne s’est fait aimé à ce que je sache… S’ils font quelque chose pour le pays ou la population c’est juste pour se servir d’eux afin d’acquérir plus de pouvoir. Tout peuple sous un régime totalitaire finira par souffrir, à un moment ou à un autre. Bref…


*Il s’arrêta un cours instant, sentant un élancement dans sa jambe droite. La gêne passa vite et ils purent reprendre leur chemin. Le Serdaigle se félicita intérieurement d’avoir prit la décision d’aller directement en cours, à la vitesse où ils avançaient ils arriveraient à peine en avance au cours…

Il concentra à nouveau ses esprits sur sa discussion avec sa camarade mais ne savait pas trop quoi répondre. Il avait joué le jeu, lui faisant croire qu’il savait déjà certaines choses, la poussant ainsi à lui révéler ce dont elle avait connaissance. S’il ne répondait que par oui ou non cela pourrait faire louche.*

Tu te prends trop la tête mon vieux…

-Hum non je n’ai pris parti pour aucun des deux camps pour la simple et bonne raison que j’ai des BUSEs à passer cette année et que je n’ai guère de temps à perdre dans des affaires qui devraient être traitées par le ministère. Je te rappelle d’ailleurs que toi aussi tu as des exams à la fin de l’année et que te concentrer dessus serait certainement la meilleure chose à faire pour le moment.

*N’étant pas peu fier d’avoir réussit à détourner la conversation, Mickael souhaitait qu’Althea prenne enfin sa remarque précédente en compte et qu’ils en reparlent à l’abri des oreilles indiscrètes. Son coté « papy gâteau » l’obligeait malgré tout à penser à la sécurité de la jeune fille. Il saisit alors son bras et lui adressa un sourire bienveillant, déformant son visage ridé.*

-Tu ferais bien de ne pas trop en parler tu sais… Je ne voudrais pas entendre que toi aussi tu ais disparu. Qui me porterait mon sac sinon ?!

*Il relâcha son étreinte alors qu’un rire caverneux s’échappait du fond de sa gorge. Immédiatement suivi d’une forte quinte de toux. Décidemment avoir un corps de 80 ans n’était pas de tout repos…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 4 Fév 2007 - 11:25

Althéa écouta avec attention Mickael. Ils s'arrêtrèrent un instant, celui-ci ayant dû avoir un problème dans ses articulations. Elle le regarda à la dérobée pendant qu'il continuait à exposer son avis. Son corps était vraiment celui d'un petit vieux : ridé, décharné, le dos légèrement bossu...
Et bin, je n'aimerai pas être à sa place !, pensa-t-elle. Et en plus, on dirait bien que cet aspect s'accompagne de tous les détails de vieillard !
Mais elle garda ses observations pour elle et continua la conversation.

- Tu n'as pas prit de parti par choix ou parce qu'aucun d'eux ne ta proposé une place ? Il est vrai que pour moi, cela c'est fait un peu pas hasard ! Mais, je ne vais pas te raconter tout les détails ! Wink

Pour ce qui est des examens de fin d'année, je ne m'inquiète pas. Je vais en cours normalement, alors il ne devrait pas trop avoir de problème ! Regarde ! Je vais bien en cours comme toi ! Et même en avance ! (bon, ça c'est vraiment pas souvent mais bon !).


Mickael enchaîna détendant en même temps l'atmosphère, d'une remarque gentillette :

-Tu ferais bien de ne pas trop en parler tu sais… Je ne voudrais pas entendre que toi aussi tu ais disparu. Qui me porterait mon sac sinon ?!

Puis il rigola ce qui eut comme conséquence de le faire fortement tousser. A "son" age, il semblait beaucoup plus dur de respirer. Cela conforta Althéa dans son idée : il faut profiter de la vie à fond maintenant et au jour le jour !

Althéa rigola avec lui en lui tapant légèrement le dos pour essayer de l'aider.

- Et ! T'étouffes pas, lui dit-elle avec un sourire. Qui pourra me donner des conseils de discrétions après !

Althéa posa le sac de son camarade et l'aida à se relever.

- Je te plains ! Cela ne dois pas être agréable d'être comme cela ! Ce n'est pas moi qui doit faire attention, mais toi ! Ou tu vas te retrouver les quatres pattes en l'air avec 2 de casseés ! Ca serait bête quand même ! Wink

Mais dis-moi, comment tu as fait cela ?, demanda-t-elle. Tu es devenu vieux d'un coup à la suite d'un sortilège ou pas ?


Althéa le regarda interrogatrice. Il ne s'était tout de même pas jeté un sort tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 4 Fév 2007 - 13:33

*Le vieillard apprécia l’aide que lui donna Althéa en lui tapotant le dos et sa toux cessa rapidement. Il reprit tranquillement son souffle mais eu à nouveau droit à des questions quant à l’origine de son état physique actuel.*

Décidemment elle est pas du genre à lâcher l’affaire celle là. Ces armées secrètes d’abord et mon cas ensuite… Bah !

-Pour ce qui est des armées, comme tu l’as supposé personne n’est venu me voir pour me proposer quoi que ce soit. Mais bon le sujet est clos…pour le moment. Et content de t’entendre dire que tu participes à tout les cours.

Ben encore heureux…

*La jeune fille l’aida à se remettre droit, de sorte qu’ils puissent reprendre leur chemin. Elle avait quand même de la patience, à rester avec lui pour l’aider. Elle s’était surement levée exprès plus tôt pour aller poser ses questions au professeur McGonagall et lui il la retardait et elle n’aurait peut être pas le temps de faire ce qu’elle escomptait.

Culpabilisant un peu, Mickael se dit qu’il pourrait donc bien faire un effort et lui apporter quelques éléments de réponse concernant son "problème".*

-Oh ça non ce n’est pas agréable du tout ! Mais bon à force tu t’y fais quand même. Un peu en tout cas. Et puis ne t’inquiètes pas, je fais bien attention de ne pas tomber, fragile comme je suis il faudrait me chercher un peu partout si je tombais et je ne voudrais pas charger encore plus Rusard de travail… Plus sérieusement non je ne me suis pas fait ça moi-même et ce n’est pas un sortilège qui est responsable de ma condition particulière. Disons que c’est une exploration qui a mal tournée…

*Il restait volontairement dans le vague. Bien qu’il se soit décidé à lui en parler cela ne voulait pas pour autant dire qu’il allait s’étaler des heures sur un sujet qu’il préférait oublier pour certaines raisons.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Dim 4 Fév 2007 - 13:58

Althéa vit que la toux de Mickael se calmait. Ils purent ainsi continuer leur chemin après qu'elle eut reprit son sac. Son camarade lui expliqua vaguement pourquoi il se trouvait dans cet état. Ce n'était pas tous les jours qu'on devenait vieillard ! Et pourtant, il devait l'être déjà depuis un bon moment pour lui affirmer : "à force tu t’y fais quand même. Un peu en tout cas."
Sur ce sujet, elle le croyait sur parole, ne voulant pas tester elle-même ! Mais tout le monde sait comme Althéa est curieuse ! C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle elle avait choisit de prendre parti dans les armées : elle arrivait comme cela à être assez au courant des dernières nouvelles de l'école.

Bon, se dit-elle tout en continuant son chemin. Si je lui demande de but en blanc, il va se dérober. Il n'a pas l'air de vouloir en parler... Mais si je commençais par une question détournée, peut-être en apprendrais-je plus !

Althéa fière de sa déduction, avait déjà trouver ce qu'elle allait lui dire. Elle prit donc une courte inspiration, et l'air de rien, elle lui demanda :

- Et tu vas rester combien de temps comme cela ? Parce que ça ne doit pas être très pratique ! Wink


Elle attendit sa réponse pour savoir si sa "technique" allait réussir. Et puis, sa question devait bien le turlupiner aussi... En plus, la saint Valentin approchait, et elle ne le voyait pas aller inviter une belle jeune fille dans son état !
Mais pour l'instant, loin de se préoccuper de cette soirée, elle pensait à son cours... bien moins romantique, mais bien plus présent ! Elle jeta encore un coup d'oeil à Mickael qui semblait réfléchir à sa question. Il avait bien du courage d'y aller, lui !

En tout cas, il ne réussirait pas à lui cacher sa mésaventure ! Althéa était trop curieuse et ne voyait pas pourquoi cela resterait un secret !
Et contre toute attente, elle se rendit compte qu'elle prenait plaisir à cette conversation animé qui sortait de l'ordinaire !

Je vais bien lui soutirer quelques informations !, pensa-t-elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Ven 9 Fév 2007 - 22:53

Elle me prend pour le premier Troll venu ou quoi ?! Comme si j’avais pas compris ce qu’elle manigançait…

*Loin d’en vouloir à la jeune fille, cela l’amusa de la voir essayer de lui soutirer des informations. Il pensa qu’elle devrait mieux se débrouiller si telle était sa mission au sein de se son armée secrète et il se décida à jouer un peu le jeu…ou du moins de lui faire croire.*

-Oh ça non je peux te garantir que ça ne l’est pas ! Quand on est aussi âgé physiquement c’est un vrai calvaire de se promener à travers les couloirs de Poudlard. Encore plus quand on sait qu’on ne retrouvera plus jamais son apparence originelle.

*Il prit alors une mine faussement attristée, détournant son regard d’Althéa, comme s’il cherchait à cacher son désespoir. En réalité c’était plus pour ne pas lui montrer ses lèvres qui se tordaient en un large sourire. Cela l’amusait beaucoup de jouer des tours quand il n’était pas dans sa peau de Serdaigle normal, même si c’était plus subtil quand il était en "mode pépé".
Se mordant la joue pour essayer de retrouver un peu de tenue, il baissa la tête et repris.*

-Tu sais, j’aime pas trop en parler parce que ça ma rappelle toujours que j’ai perdu ma jeunesse, ma vie même. Mais bon, faut croire que je le méritais. Tu ne crois pas ? Pfff…

Voyons voir si sa curiosité va être calmée maintenant. C’est peut être un peu sadique de faire ça mais au moins elle apprendra quelque chose qui pourra lui être utile et certainement lui éviter pas mal d’ennuis à l’avenir.

*Continuant à avancer tête baissée, il fit sembler de renifler, essayant de lui faire croire que les larmes lui étaient venues aux yeux. Il n’était peut être pas bon comédien mais son "déguisement" jouerait surement en sa faveur. Et puis même si elle le démasquait de suite ça lui offrirait toujours une porte de secours pour esquiver les questions de la Gryffondor concernant son problème.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Sam 10 Fév 2007 - 10:11

Althéa attendit sa réponse et fut surprise quand celui-ci lui répondit.
Quoi !?, pensa-t-elle. Il va rester comme cela éternellement ?! Ca m'étonnerait ! Ou alors, il ne suivrait plus les cours ! Cela ne servirait à rien ! Toute cette histoire semble bien farfelue... Le Dwi

Mais Mickael continuait à jouer son rôle de mélodrame, abattu, alors qu'il était si joyeux quelques instants auparavant... Bizarre... Mais le fait est qu'il jouait assez bien la comédie, si c'était vraiment le cas, comme elle pensait. Et un doûte c'était glissé en elle. Elle essaya de le chasser en se disant : on n'a jamais vu d'élève rester en vieillard sans que toutes les "autorités" essayent quelques choses, sans même qu'il y ait eu de plaintes (j'en aurais entendu parler), ... Et puis, cela ne s'était jamais produit un point c'est tout ! 47
Mais Althéa ne pouvait être sûre à cent pour cent... Pourtant, elle vint à se dire tout bonnement :
J'ai comme choix : je fais comme si je le croyais et m'apitoie sur son sort, ou alors je fais celle qui n'en a rien à faire... ou encore celle qui n'a pas gober de tels bobards... Difficile comme choix, surtout quand on risque de se tromper !, pensa-t-elle.
Mais finalement, elle décida de faire la troisième option, celle qu'elle jugeait la plus risquée.... Mais le plus en accord avec son caractère.

Althéa remarqua alors le blanc qu'elle avait crée en réfléchissant à tout cela. Elle se dépêcha de le comblé en se demandant quand même une dernière fois :
Mais pourquoi chercherait-il à me cacher sa mésaventure ?

- Oh mon pauvre chou !, répliqua-t-elle. C'est vrai que tu à l'air totalement traumatisé par ce qui t'es arrivé !!! Tu ne veux pas en parler avec la demoiselle ? Le Juge

Althéa sourit. Elle en faisait peut-être un poil trop mais tant pis, qui vivra verra !

- Tu sais, ne put-elle s'empècher d'ajouter, tu ne devrais pas dire à tout le monde que tu vas "rester", Althéa appuya ce mot légèrement, dans cet état... Ils pourraient en profiter tu sais !

Et elle continua dans sa lancée, d'un ton doucereux accompagné d'un petit sourire :

- Si tu veux, pour t'épargner le déplacement, je peux aller trouver l'infirmier, ou même un professeur, pour voir si ton cas ne peux pas être arrangé ?

Je ne pense pas que se soit dans son intérêt, se dit-elle, quoi qu'il est fait ! Mais on verra bien ! Peut-être que je me trompe...

Althéa lui sourit en continuant d'avancer tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 31
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Lun 12 Fév 2007 - 13:53

*Le blanc qui s’en suivit laissa à penser à Mickael qu’il avait réussit sa petite comédie laissant la jeune fille gênée ou tout au moins perplexe. Il ne se doutait pas encore qu’elle ne lâcherait pas l’affaire aussi vite, ne la connaissant pas assez pour savoir qu’elle avait un caractère dans ce sens.

Lorsqu’elle lui répliqua qu’il avait l’air traumatisé par ce qui lui arrivait, de son air faussement désolé qui ne pouvait être manqué tant l’ironie était perceptible, Mickael faillit s’arrêter net. Cependant il pu retenir son geste d’étonnement et pu même contenir le petit regard qu’il allait lui lancer en biais.*

Mais c’est quoi cette fille ?! Elle a pas peur de blesser les gens celle-là…

*Loin d’en avoir finis, Althéa continua sa petite tirade en lui conseillant de ne pas se "vanter" chez tout le monde de son problème d’apparence et de plutôt chercher à se faire soigner. Ne pouvant plus refreiner son envie de se retourner vers elle, il l’observa attentivement, n’abandonnant pas son rôle de comédien lorsqu’il se décida à lui donner réplique.*

-Je veux pas paraître désagréable mais tu ne trouves pas que tu manques un peu de respect là ? Je ne pense pas que tu puisses ressentir ne serait qu’un dixième de la souffrance que j’éprouve. Je fais l’effort de te parler de ça, peut être partiellement mais en parler quand même, et toi tu ne trouves pas mieux que de te ficher de moi…

*Il aurait bien continué son petit speech si le visage, jusque là souriant, de la Gryffondor ne l’avait pas perturbé à ce point. Il ne pouvait continuer à paraître aussi râleur et surtout aussi désagréable alors qu’il appréciait beaucoup sa compagnie.

Sa bouche se tordit alors en un petit sourire, puis un sourire beaucoup plus franc.*

-Hum je crois que je vais arrêter là la comédie… On peut pas jouer à ça quand on a un visage angélique face à soi. Même si tu l’es pas, angélique. Je savais les Gryffondor enclin au courage mais le zèle ne fait normalement pas partit de vos qualités. En tout cas tu devrais faire attention à toi si tu en uses…

*Il avait ajouté ça non pas pour lui faire un reproche ou la menacer mais pour la mettre en garde. Encore une fois.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13048
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   Lun 12 Fév 2007 - 14:59

Althéa attendait à vrai dire avec impatience la réponse de son compagnon. Avait-elle fait le bon choix ? Il est vrai qu'elle s'était amusée en le taquinant mais si son cas était si grave, il pourrait le prendre mal... Althéa, d'une humeur pourtant toujours joyeuse, était quelque peu nerveuse. Quand enfin Mickael lui répondit, son coeur se mit à battre très vite.
Il lui donna la réplique, sur le même ton qu'il avait employé avant. Elle craint un instant s'être vraiment tromper et passer pour une gourde. De plus, elle n'aimait vraiment pas les excuses... Et elle devrait en faire dans le cas où celui-ci devait effectivemment rester un petit vieux.

Mais soudain, le visage de son camarade s'éclaira d'un sourire. Allthéa respira d'un coup. A vrai dire, elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle avait retenue sa respiration !

- Hum je crois que je vais arrêter là la comédie… On peut pas jouer à ça quand on a un visage angélique face à soi.

Althéa rougit un peu, sans raison apparente. Mais un compliment était un compliment, et il faisait toujours plaisir. Même quand Mickael ajouta :

- Même si tu l’es pas, angélique.

Elle rit un peu. Elle préfèrait ce Mickael à celui qui s'apitoyait sur son sort... Elle remarqua quand même qu'elle n'avait toujours pas réussit à lui faire cracher son morceau. Se disant que rattaquer tout de suite ne marcherait de tout façon pas, elle préféra enchaîner après lui par quelque chose de plus simple. Elle choisit de garder le ton ironique de la conversation.

- Mais voyons, lui fit-elle avec un petit sourire innocent. Tu sais bien que j'ai TOUTES les qualités : courageuse, pleine de zeste, intelligente, avec un visage (presque) angélique, pas du tout embêtante...

Althéa rigola. Ce ne devait pas être son avis. Mais elle lui portait son sac alors elle pouvait au moins avoir le privilège de l'agacer un peu ! Wink
Elle s'amusait comme une petite fille. Maintenant que ses craintes étaient définitivement écartées, elle pouvait profité un maximum de la conversation. Et elle gardait noté dans le coin de son esprit qu'elle avait encore des choses à découvrir.

Je ne comprends pas pourquoi, se dit-elle, à chaques fois que je dis cela personne ne me croit !!!...scratch
Elle sourit ironiquement à sa pensée. Bizarrement, même elle n'arrivait pas à s'imaginer comme cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bien difficile d'aller en cours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien difficile d'aller en cours.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Couloirs et les Escaliers-
Sauter vers: