Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1650
Age : 32
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12418
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Une bien étrange maladie...   Lun 18 Déc 2006 - 17:31

Depuis ce matin très tôt, Mélusine était victime de symptômes plus qu'étranges. Elle s'était réveillée plus tard que d'habitude, le cerveau embrumé et les yeux brûlants. Et impossible de se concentrer sur quoi que ce soit, de ses petits mélanges matinaux et bizarres aux différents cours de la matinée. Quand elle se mit à voir trente-six chandelles (vingt-quatre compta-t'elle finalement après une série intensive d'atchoums sonores à chaque éternuement et à fredonner un petit air dès que sa gorge la grattait, elle prit la ferme résolution de se conduire elle-même à l'infirmerie.

Elle hésitait souvent à se rendre à l'infirmerie. Elle n'était en effet pas insensible au charme de Baten -comme approximativement la quasi-totalité de la gent féminine de l'école-, mais il faut également signaler que la jeune fille se mettait à rougir et à bégayer de façon démesurée à l'approche de la moindre silhouette masculine au-dessus de quinze ans. Les contacts avec Baten étaient simplement marqués par une accentuation de ces symptômes.

C'est donc légèrement anxieuse qu'elle franchît la porte menant à ce lieu mythique. Elle se souvenait de la dernière fois où elle y avait passé quelques temps. L'an passé, ils s'y étaient rendus par groupes entiers grâce aux formidables boîtes à flemme des illustres jumeaux Weasley. Elle en riait encore avec ses amis, ramenant à la mémoire la tête de Dolorès Ombrage lors de leur crise répétées d' "Ombragite aigüe".

Son arrivée à l'infirmerie fut marquée par une nouvelle quinte de 'toux-chant'. Gênée, Mélusine tenta de fermer la bouche résumant la mélodie à quelque chose de ressemblant vaguement à:


"Mmmmm mm mmm, mmm m mversaire..."


Un peu inquiète, -elle avait entendu des rumeurs d'une nouvelle épidémie frappant les élèves par groupes entiers-, Mélusine espérait que ce que les autres appelaient l' "anniversorite aigüe" ne l'empêcherait pas de participer au prochain match de Quidditch.

hj: tu connais la chanson: joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire Baten, joyeux anniversaire... joyeux anniversaire, et ça peut continuer encore longtemps;..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Rhéna Johnson
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 381
Maison : Poufsouffle
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 12675
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 18:32

[HJ : Coucou Baten ! Autorisation spéciale d'aller sur internet après trois heures de négociations pour ton n'anniversaire !!! ]

Matinée agréable. Après midi beaucoup moins... Pouffie avait fait, totalement accidentellement, bien sûr, une terriiibleuh chute au beau milieu d'un couloir, comme par hasard désert. Elle était donc gravement blessée, son genou saignant abondamment.

Dans ces conditions, il lui était tout à fait impossible d'aller faire ses devoirs dans la salle commune. Elle ne pouvait qu'aller à l'infirmerie voir le beau Baten Kaïtos Céti ! Elle s'y rendit en boitant énooormément, la douleur étant quasiment insoutenable.

Pourtant, courageuse, Rhéna y arriva ! La porte était déjà ouverte. Rhéna finit de l'ouvrir d'un coup de rein, puis reprit sa larche de canard boiteux jusqu'au centre de l'infirmerie. Là, elle mit ses mains en porte voix et appela.


" Bateeen ! Au secouuurs ! J'ai fait une chute mortelle, je crois ! Viiiteuh je me vide de mon sang ! Je crois que je suis déjà à moitié morte !

Et au fait ! Ce diagnostic complet pour entrer à l'institut Bloomsinthe !!! Tu sais, celui pour les sorcières dépressives en overdose de Moulin Rouge et s'Absinthe... C'est qu'il faudrait me le faire !

Prend ton temps, mets ton costume de fée verte ! En fait, mon genoux peut attendre un peu... Ah ! Et puis tiens... Joyeux anniversaireuh !!! "


Finalement, ivre de douleur, elle s'écroula par terre. Là seulement, elle remarqua qu'une Gryffie était déjà là, toussant sur l'air très connu de "Joyeux Anniversaire" .

Car bien sûr, ce n'était pas un hasard si, justement ce jour, Rhen' se retrouvait, gravement blesée, à l'infirmerie, en même temps que cette élève. C'était à cause de l'épidémie d'anniversorite aigüe, nouvelle maladie typiquement Poudlarienne touchant, justement ce jour, un peu tout le monde, comme l'avait fait l'Ombragite aigüe quelques années au paravant.

Et, fichu heureux hasard, cela tombait justement le jour de l'anniversaire du beau Baten ! Evidemment, ça aurait été celui de Rogue ou Rusard, beaucoup moins de monde aurait été au rendez-vous... Mais là, comment le rater ?!? Rhéna fit un discret sourire à La Gryffondore, qui allait finir par avoir vraiment mal à la gorge à force de tousser comme ça.


Au fait... J'me souviens plus de mon texte ! C'est quand que je le demande en mariage ???
Ange Mais nan, on avait supprimé ça ! Il est maqué. T'sais, avec Micka Trucmuche... Ange
Evil Ouais, on a dit pas tout de suite, on attend la prochaine réunion des BECASSEs ! Evil
Roumpfff OK ! J'vais prendre mon mal en patience et entrer à l'institut Bloomsinthe en attendant alors !

Rhéna regarda son genoux. Il y avait une petite peau, suite à la petite chute qu'elle avait réellmeent fait et qui lui avait donné cette idée stupide. Peut être que son cerveau aussi avait été endommagé... Tiens, faudrait peut être qu'elle pense à rajouter ça à la liste des examens à faire quand Baten allait arriver !

En attendant, elle regarda avec attention la porte. Gryffie et elle n'étaient sans doute pas les seules qui avaient reçu ce hiboux, les prévenant de l'épidémie proche d'anniversorite aigüe. Plein de sorcières, sorciers peut être aussi, allaient sans doute débarquer dans les minutes suivantes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://death-dream.niceboard.com
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 737
Age : 34
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12245
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 20:39

J'entre dans l'infirmerie. Quelque chose ne devait pas être très frais dans cette bouffe dégoûtante qu'on nous a servi ce matin. C'était un spécial pâtisserie française. Je les retiens les français avec leur crêpes et leur frangipane. Beuuurk. C'est pas vraiment la classe de marcher à moitié recourbé - je ne serais pas en train de ramper? - dans les couloirs de Poudlard.

Je croise pas mal de monde sur la route. Ils ont tous le teint vert-cravate-serpentard.

Je hâte le pas pour ne pas passer derrière eux. Entre dans l'infirmerie.

Baten Kaïtos est là debout.

Si j'avais été plus en forme, je lui aurais proposé de me faire visiter son laboratoire et aurais volontiers profité qu'il ait le dos tourné pour... pour regarder sa nuque. Voyons... c'est un homme marié.


"Tiens, 19 décembre... c'est pas son anniversaire?"

Si ça l'est.

Je le sais car Juge Lara n'a pas arrêté de me le répéter depuis deux semaines. Si je ne lui souhaite pas, je vais me faire changer en maillet en latex. Je préfère pas: je suis allergique au latex.



Bon anniversaire, vieux Wink... si tu pouvais me donner un remède contre la mauvaise bouffe... Je suis certain que c'est toi qui a conseillé les elfes de maison sur le repas parce que ça n'a jamais était aussi dégueux. malade Je ne vois pas d'autres explications...

(HJ: A savoir, Greg est le pire cuisinier que la terre ait jamais porté. Je déconseille a quiconque de goûter ne serait-ce qu'une purée mousseline Vicko qu'il aurait faite. Je déconne pas... Le Baten sans rancune?


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring


Dernière édition par le Lun 18 Déc 2006 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/Sachens
Hermione Granger
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 811
Maison : Gryffondor
Année : 6 ème année
Gain de Gallions : 12975
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 20:46

Un chandelier vivant, voilà ce à quoi elle ressemblait à présent! Au péril de sa vie, et surtout de ses cheveux, elle était intervenue pour séparer deux garnements faisant un duel dans les couloirs.

Des sorts qui fusaient de partout, de grands éclas de rire de l'assistance... des chants, de cris d'inquiétde. Hermione avait fendu la foule et se mit au milieu des deux protagonistes.

C'est à ce moment là qu'un sort de bougie humaine heurta sa chevelure. Résultat, des dizaines de mèches touffues hérissées en chandelles sur sa tête.

Elle se précipita à l'infirmerie pour voir Baten, et au trot. Cependant...

- Zut, c'est son anniversaire m'a dit Micka... il ne sera peut-être pas là. Bah, au moins, il aura de quoi souffler ses bougies... Le Egon

En ouvrant la porte, elle aperçut De Lansley encore une fois perdu dans ses rêves d'obsédé?

BON ANNIVERSAIRE !

A table ! Où qu'y n'est le gâ Happy Birthday teau???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dobby
Créature Magique
avatar

Nombre de messages : 45
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12804
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 21:05

Dobby profita d'un moment de répit dans les diverses tâches qu'il avait à effectuer au château pour se rendre à l'infirmerie. Il se faufila à l'intérieur de la pièce, son regard suspendu sur chacun des éléments qu'il croisait, et qu'il n'avait pas l'habitude de voir pour un Elfe de Maison. Lits, bandages, cotons hydrophiles, haricots et diverses potions magiques défilèrent devant lui avant de trouver la personne qu'il cherchait.

De sa petite main, il tira légèrement le bas de la robe du sorcier pour attirer son attention.

"Bonjour Baten Kaïtos Monsieur ! Je suis Dobby ! Elfe de Maison à Poudlard !" prononça-t-il en effectuant une révérence.

"Dobby aurait un service à demander à Baten Kaïtos ! Dobby est un gentil Elfe de Maison ! Il ne se permet pas ce genre de chose d'habitude ! Mais Dobby a vraiment besoin d'aide Monsieur !" ajouta-t-il, beaucoup plus gêné.

"Dobby aimerait que vous trouveriez un remède pour Winky ! Elle est très malade ! Et Dobby ne sait plus quoi faire ! Tous les elfes dans les cuisines s'en plaignent, et Dobby a peur qu'elle se fasse renvoyer de l'école maintenant que le professeur Dumbledore n'est plus là !"

Ses gros yeux implorants regardaient le jeune sorcier comme pour le convaincre que sa manière de procéder était légitime.

Puis, comme soudain ramené à la réalité, le petit elfe se frappa énergiquement le front avec sa main droite.

"Mais … … Oui !! Dobby avait failli oublier !" s'exclama-t-il dans un sursaut de joie incontrôlé.

Le regard à nouveau pétillant, il fit claquer ses doigts. Une pelote de papier journal, d'un vieil exemplaire d'une édition de la Gazette du Sorcier, apparu alors dans sa main. Elle était enrubannée avec des morceaux de fils de toutes les couleurs mitent bout à bout.

A l'intérieur, il y avait un genre de cadeau des plus apprécié par Dobby. Une paire de chaussettes. Après plusieurs heures de patience, il était parvenu à obtenir ce qu'il voulait. Oh bien sûr, l'une était plus grande que l'autre mais cela ne déplaisait pas au petit elfe, qui voyait en ce présent, une chose magnifique et symbolique à ses yeux.

L'une des chaussettes était d'une couleur rose bonbon avec un grand B brodé maladroitement sur le côté. L'autre, elle, était selon Dobby, en parfait accord avec la première. Verte pomme. Même s'il aurait été difficile pour quiconque de bien en déterminer sa couleur. Cette fois-ci, c'était un grand K qui y était apposé. Tout aussi maladroitement, il y va sans dire.

Du bout des bras, l'elfe tendit son paquet au jeune infirmier de l'école.

"Dobby souhaite un Bon Anniversaire à Baten Kaïtos ! Dobby l'a fait tout seul !"

HJ : Bon anniversaire Greg, on ne se connait pas beaucoup mais le cœur y est. En espérant que le cadeau de Dobby te plaise.

Sacha, les Elfes de Maison font ce qu'ils peuvent en cuisine ! Alors si tu n'apprécies pas leur bectance, tu peux toujours venir faire ta popotte avec ton chaudron dans les cuisines !!


Dernière édition par le Lun 18 Déc 2006 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-poudlard.forumpro.fr/
Isis Kitlee
Préfète
avatar

Nombre de messages : 1141
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12949
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 21:08

Isis se précipita à l’infirmerie, zizaga entre toutes les personnes réunies avec beaucoup de mal et arriva enfin à Destination. Elle resta deux minutes debout en train de regarder ce qui se passe autour d’elle.

Pense : euh, pourtant la réunion des BECASSEs est pas encore prévue… et puis personne n’a dit qu’il y avait eu une tuerie dans le coin, c’est quoi ce bazar. Et moi qui a besoin de l’infirmier.

En parlant du loup, Isis tomba sur Baten Kaitos Ceti

Pense : il ressemble pas du tout à sa sœur lui… plus beau quand même.



Baten, j’ai mal, très très très mal à … à ….

Pense : à ton cerveau, enfin il est plutôt à la ramasse la… no comment little voice

... Très très mal à la première phalange de mon index de la main droite. C’est quand je « pique » quelqu’un avec comme ca.

Isis lui fit la démonstration en lui enfonçant son doigt comme une épée émoussée dans sa nuque en haut de son mètre 90 au moins.

Ouai, là ca fait super mal Le Mowana .



Et puis j’ai aussi un problème de balises qui me gratte. Oui parce que mes balises elles se font la malle, j’arrive plus à les utiliser, je suis trop verte (hj : ne te fit pas au apparence c'est vrai de vrai Razz ). Y a bien un gentil cavalier de bal qui a voulu m’aider mais il n'y est pas arrivé

Pense : ouai trop nul et en plus paraît qu’il est vexé quand toi tu y arrives Le Enki .

Donc j’me disais que si tu pouvais me donner un coup de main… hein c’est pas comme si tu avais une «touche » avec mon ordi qui pète des «câbles » Wink .



Non mais sinon, j’ai mal à la tête aussi. Y a un Chat Bada qui me grogne dessus alors que je lui donne des contraintes. Mais s’il voulait pas que je lui donne ben pourquoi il s’est inscrit à mon concours, il est un peu bête. Mais voilà, ce Chat Bada il se plaint toujours mais il m’a écrit un supra ultra mèga cool poème hardcore et tout. Et après il râle qu’il a une malheureuse contrainte de rien du tout…. Pfff les garcons. Tiens, il devrait s’inscrire au MACHO.

Pense : Mais n’empêche je l’aime beaucoup beaucoup ce Chat Bada I love you



Ouais, et puis c’est quoi tout ce monde. Paraît qu’il y en a qui sont malades d’anniverso quelque chose. T’es au courant.

Sinon, ca serait cool que tu me guérisses vite paraît que j’ai un anniv à fêter le 19… un mec super cool… j’ai pas encore fait son cadeau en plus… mais je sais même pas qui c’est, t’as peut être une idée toi ? Euh, un bisou... sûrement, peut-être même 2 gros.
Et puis, je lui ferai peut-être aussi une banderole comme ca :

JE T'EMBRASSE MON GRAND CHAT BADA, MON MAITRE RALEUR, MON BATEN, MON GREG OU COMME TU VOUDRAS, MON GRAND JEUNE HOMME QUE J'AIME VRAIMENT BEAUCOUP TROP FORT I love you


T’en pense quoi ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Pendragon
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 186
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12033
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 21:39

Evangeline c'était entrainer aux Quidditch,elle avait trés bien suivit son petit entrainement personnel et s'apprétais à rentrer dans sa maison . Quand elle vit un parchemin par terre, elle le prit il n'y avait rien écrit dessus,elle sortit alors sa baguette magique et dit une formule révélatrice des mots s'inscriviérent sur le papier et Evangeline lut:

à 'intention des éléves qui trouveront ce papier mardi 19 décembre notre infirmier féte son anniversaire!Donc n'hesiter pas à aller un l'infirmerie
signé Juge Lara Impartial


Evangeline prit le papier et le fourrat dans sa poche,elle allait peut étre voir cet infirmier,ele ne le connaissait pas du tout .Car elle n'était jamais blessé et jamais malade....mais par gentillesse elle allait peut étre aller lui faire un petit bonjour.Alors Evangeline allat dans sa salle commune elle montait les escaliers...Puis elle se prit les pieds dans un chat qui courait aprés une souris elle tombat sur la téte...Elle se sentais mal.Elle tombat dans un passage secret et se retrouvat à l'infirmerie....
dés qu'elle vit l'infirmier, elle lui dit:


"Bonjour monsieur Baten Kaïtos,Je m'apelle Evangeline Pendragon..je me suis cogné la téte,enfin je suis tombé dans les escaliers menant à ma salle commune....Sinon c'est normale les petites étoiles qui clignote?Sinon une derniére chose que j'ai appris récamment bonne aniversaireeeeeeeeeeee"

Dit Evangeline en s'ecroulant dans ses bras....Elle n'avait pas fait attention à isis une éléve de Poussouffle qui était devant elle...Elle n'avait pas fait exprés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-sanctuary-rpg.heavenforum.com
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 31
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 12626
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 21:55

[HJ : c'est quoi une purée mousseline Vicko, ça m'a l'air compliqué...]

Jo s’était retrouvé à l’infirmerie, en ce beau matin, pour discuter avec l’employé qui y travaillait. Il ne savait pas grands choses sur lui, si ce n’est qu’il était le frère de Deneb, était élémentaliste (demandez pas comment Jo l’avait appris… C’est tout simplement qu’à Poudlard, tout ce sait…) et qu’il était exceptionnellement doué avec les mots et l’écriture. C’était un homme qui avait mérité tout le respect d’un Jonathan ébloui par ses mystères et ses secrets. D’abord, il était impressionnant de rencontrer un élémentaliste et Jo voulait le rencontrer, pas nécessairement le voir faire, juste le rencontrer, pour jaser un peu, peut-être, mais surtout pour pouvoir dire qu’il connaissait un élémentaliste. C’est alors que Jo se rendit compte qu’il agissait comme un grossier visiteur dans un zoo, mais surtout comme il détestait tant qu’on agisse envers lui. Mais ce n’était pas tout, Baten-Greg Kaitos Ceti était un jeune homme que l’on voyait souvent se balader discrètement dans les corridors de Poudlard. Il semblait toujours être là pour soigner les petits bobo physiques, psychologiques et même informatique de n’importe quel chouchou, des plus doux aux plus fous, en passant par Isis. Il avait donc une patience d’ange, il va sans dire (parce que Isis avec sa "boîte de vie" avait souvent besoin des services de Bat. Ou du prof Byron… le premier qu’elle rencontrait en fait…)

Ainsi donc, Jonathan Mateo, premier du nom, entra dans l’infirmerie, passablement agitée et bourrée de gens avec des malaises apparemment plus étranges les uns que les autres. Jo lui-même, dès qu’il passa le pas de la porte, fut pris d’un hoquet incontrôlable qui l’empêchait de parler. À chaque hoquetement, il émettait même une grosse bulle pourpre dans laquelle défilait une petite phrase jaune, différente à chaque fois :


-Salut Baten
-Comment ça va ?
-Il fait beau non ?
-Il y a pas mal de monde !

-JOYEUX ANNIVERSAIRE BATEN-GREG !
-Tu les trouves jolies, ces bulles ?
-Moi, elles commencent à m’énerver !
-Tu voudrais bien me soigner ?
-Pour ne plus que j’aies…
-…Ce fichu hoquet !


Jonathan se rendit alors compte que les bulles traduisaient ses pensées. Misère ! Heureusement qu’il n’avait pas eu de mauvaises pensées… Par contre, il ne comprenait pas pourquoi il avait songé à souhaiter un joyeux anniversaire à l’infirmier, comme il n’avait aucune idée de sa date de naissance… Lorsqu’il pensa finalement que…

-Tous ces gens sont là pour ton anniversaire?
-En tout cas, moi je n’étais pas au courant que tu organisais une fête…
-Pourquoi j’étais pas invité ?
-Mais ça va se taire ces trucs trollesques ?
-Au fait, j’espère ne pas briser l’ambiance…
-Je vais les exploser si ça continue !


Car c’était bien ça le pire, les bulles étaient particulièrement persistantes et semblaient refuser d’exploser. Lorsqu’elles touchaient un objet ou un élève, elles se déformaient simplement un peu, puis rebondissait en laissant une jolie flaque pourpre sur ledit objet ou élève. Totalement répugnant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Sakura Haruno
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 31
Maison : Serdaigle
Année : 6ème
Gain de Gallions : 12700
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 22:05

Sakura savait fort bien que c’était l’anniversaire de l’infirmier Baten Kaïtos Ceti. Tout le château était en effervescence.
D’ailleurs sachant cela, Sakura avait voulu préparer une petite surprise. Donc tôt le matin de ce jour si exceptionnel, elle s’était dirigé en cuisine avait demandé un gros gâteau tout plein de Chocolat et de Chantilly.
Puis elle s’était dit que ça ferait joli si un
Joyeux Anniversaire clignotait dessus.
Elle se rappelait un sort que sa mère faisait lorsqu’elle était plus jeune, à chaque anniversaire de la Serdaigle. Prenant sa baguette, elle la dirigea vers la pâtisserie et lança le sortilège.
« Anniverso ! »
Comble de malchance, elle n’avait pas précisé l’objet dans la formule et s’était maintenant Sakura qui Clignotait d’un Joyeux Anniversaire sur le front. Comme ça Présentation Happy Birthday

Elle avait l’air maligne…
Ce fut donc avec le gâteau alléchant dans les mains, que la jeune fille se dirigea vers l’infirmerie.
Arrivant devant la porte, elle remarqua qu’étrangement le lieu était bondé. La moitié de l’école presque se trouvait à l’infirmerie.


« Pauvre Baten.. Enfin nan, ça t’occupera hihi^^ »

Entrant Sakura se dirigea vers Baten et lui dit :


- Ahem, Voilà un gâteau d’anniversaire Le Enki
Et par la m^me occasion pourrais-tu enlever l’inscription de mon front ?
ça veut plus partir.



Happy Birthday


Et c’est pas que ça me donne l’air bête,
« Enfin si un peu. Le Egon »

Mais tu pourrais pas y remédier toi qui est si doué.
- Ah J’ai prit un gâteau car j’ai entendu dire que toi et la cuisine ça faisait 32, alors…


Sakura regarda autour d’elle se qu’il se passait. C’était une cacophonie pas possible ici. Un vrai borbel.

Tout ça grâce à Mamie Le Théo



Hj : Même si on ne se connait pas énormément bah bon anniversaire quand même.
Et puis passe une année de plus avec tout plein de bonheur. Vui vui..
BaZoOxX à toi sur la joue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ernest Dudikoff
Adulte
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 30
Maison : Serpentard
Année : 6ème
Gain de Gallions : 12785
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 23:21

Ernest se sentait tout gerbos ce matin. On lui avait bien dit que le filtre du Singe accompagné d’un peu de Bièraubeurre (soit 10 bouteilles) n’était pas très indiqué. Il s’en était rendu compte après être tombé du lustre de la Salle commune de Serpentard, tombé du haut de son lit à baldaquin, tombé d’un escalier du septième au cinquième étage et enfin tombé sur le professeur McGonagall qui lui donna une retenue, lui enleva des points et l’envoya à l’infirmerie.

La potion et la boisson lui avait donné l’apparence d’un gibbon, le charisme d’un nasique et l’haleine d’un gorille mort, principal raison de son envoi à l’infirmerie. Tantôt sautant, tantôt criant, il atteint le lieu de travail de Baten Kaïtos Céti. Apparemment, c’était un jour spécial aujourd’hui. Soit c’était le Grand Jour des Maladies, fêté tout les ans pas les babouins des baobabs, soit c’était la fête des Masques des Mandrills version sorcier. Un Serpentard était verdâtre. Hermione ressemblait vaguement à un personnage de la Belle et la Bête. Un elfe de maison brandissait des choses que j’aurais qualifiées de relativement moche. Une Poufsouffle bizarre avait mal aux doigts. Une Serdaigle avait mal au crâne. L’expression « grossier visiteur de zoo » flotta dans l’air et fit se dresser des poils sur ma queue (de singe ! bande de gros malins !). Pour finir avec une autre Serdaigle qui cette fois avait les mots « Joyeux anniversaire » clignotant sur le front et un gâteau dans les mains.

Ma nouvelle cervelle mi-singe, mi-élève, ne fait qu’un tour ! InfirmerieGâteauJoyeux anniversaire !!! C’est bien ça !!! C’est l’heure des cacahuètes gratos !!!
Quoi ? Ce n’est pas ça ? Mon esprit de Dudikoff refait un peu surface. C’est l’anniversaire de Baten Kaïtos Céti.


Je cris donc mes félicitations !


HUUUUUUUUU HUUUUUUUUUUU HUUU HUUUUUUUUUUU !!!!!!! *

*(Joyeux anniversaire Baten , et pardon pour l’haleine de gorille mort !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanda Nya
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 111
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 12726
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Lun 18 Déc 2006 - 23:27

Nanda poussa la porte de l’infirmerie. Il se glissa à l’intérieur en maintenant son doigt éloigné de tout obstacle -Il manquerait plus qu’on l’ampute à cause d’une trollienne d’infection- et dû pour cela pousser la porte avec son pied plutôt qu’avec ses mains.

D’autres malades –Sûrement moins que Nanda cependant- étaient déjà là.

Il s’avança au milieu de la pièce, protégeant toujours soigneusement son doigt du moindre courant d’air et attendit qu’on s’intéresse à lui en tapant du pied pour marquer chaque seconde qui passait ou on le laisser courir le risque d’une propagation de microbe et de tout plein de trucs minuscules microscopiques super giga méga dangereux pour sa survie.

Non mais c’est vrai quoi. Ils se rendent pas compte du danger que j’encoure en ce moment-même. Une épine dans le doigt ça peut-être fatale. Vous imaginez ce que je deviendrai moi si jamais on m’estropiait le doigt. Il en serait fini de ma future carrière de guitariste moldue. M’enlever le doigt, ce serait m’enlever ma vie.
J’écrirais plus. J’dessinerais plus. Je ne sais même pas si je serais encore capable de tenir ma baguette correctement après ça. Ma baguette, vous vous rendez compte ?

Plus Nanda attendait et plus il prenait peur. Il fallait qu’il fasse quelque chose. Au moins pour lui, si ce n’était pas pour les autres.
C’était très risqué mais… Il le fallait. Il ôta sa main qui servait de paravent au doigt en-danger-d-amputation et le leva le plus haut possible pour témoigner de l’urgence. Il fallait le prendre immédiatement en charge quoi.

- Excusez-moi mais… Je pense qu’il serait fort Judicieux de me prendre immédiatement en charge. Non pas que les autres cas sOient moins importants, mais il Y a de quoi avoir pEUr non ? demanda-t-il en désignant son doigt toujours en l’air.
D’ailleurs, il serait tout aussi judicieuX, je pense, de me fAire uNe dispeNse pour le cours de vol.
C’est un sport b
Ien trop dangereux pour une personne de ma taille. Poudlard prend de bien trop grand risque. Et puis imaginez les retombées d’un tel accident sur Votre emploie ici.
Exceptionnellement, je veux bien me taiRe au près de l’administration. Mais Si jAmaIs cela venait à se REproduire, je ne vous ferais certainement plus cette fleur. Non, vraiment, en toute franchise, mieux vaut pour tout le monde ici que vous me fassiez cette dispense,
conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maude Anderson
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12189
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 1:50

hj: peux pas faire autrement que te souhaiter un joyeux anniversaire! Bonne fête!!!!

Maude se baladait tranquilement dans les couloirs du chateau lorsque son pied droit s'emmêla tout bonnement dans sa jambe gauche en faisant un pas. Elle fit son possible pour garder son équilibre, mais arriva ce qu'il devait arriver: elle s'écroula de tout son long par terre.

Très très TRÈS malheureusement, elle se fracassa la tête sur la pierre froide et dure du plancher. Non, elle ne saigna pas. Non, elle ne perdit pas conscience. Non, elle ne perdit pas la vue. Non, elle ne pleura pas.

Elle se releva, un peu sonnée, mais tout de même capable de se tenir sur ses pieds... ses traîtres de pieds!!!!

Elle reprit son chemin en se massant légèrement les tempes. Tout allait bien jusqu'au moment où son regard se posa sur une torche qui éclairait une partie du couloir. Ses yeux s'agrandirent comme devant un gros gâteau. Une chanson résonna dans les méandres de son cerveau...

Joyeux anniversaire. Joyeux anniversaire. Joyeux anniiiiversaaaaaaaaaaaaaiiiiiiire. Joyeux anniversaire.

Joyeux anniversaire. Joyeux anniversaire. Joyeux anniiiiversaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiire. Joyeux anniversaire!

Joyeux anniv...


'Merdouillle!!! Ça vient d'où cette chanson????????' Et les paroles continuait de résonner et de résonner comme une chanson qu'on aurait mise sur le mode "repeat".

Les yeux toujours fixés sur la torche, Maude sentit soudainement une envie incontrôlable de l'éteindre.
'Non!' Elle avait bien beau ne pas vouloir, elle ne se contrôlait plus. Elle s'avança donc bien malgré elle vers la torche et l'éteignit en soufflant dessus, comme on souffle une bougie. Du coin de l'oeil, elle aperçut une deuxième torche. Son corps la traîna jusqu'à cette seconde torche et elle dut la souffler elle aussi, à contre-coeur.

Maude courait maintenant, toujours accompagnée par cette foutue chanson, et éteignait toutes les torches qu'elle croisait en les soufflant.

Elle allait finir par manquer de souffle. Mais comment se faisait-il qu'elle n'avait plus le contrôle de son corps? C'était louche. Elle avait entendu parler de l'anniversorite aigüe, mais était loin de se douter que ça l'atteindrait aussi. C'était qu'elle était rarement malade...

Mais cette fois, ce devait être vrai: elle était atteinte de l'épidemie (si seulement il y en avait réellement une). Était-elle la seule à être malade? Elle le saurait en allant à l'infirmerie. Oui, elle devait se rendre à l'infirmerie.

Combien de torches encore y avait-il sur le chemin jusqu'à ce lieu de délivrance?

...anniversaire. 24 torches.

Joyeux anniversaire...


24... décourageant, mais Maude allait réussir à surmonter l'épreuve. Elle devait à tout prix atteindre l'infirmerie et expliquer son malaise à ce célèbre (chez la gente féminine) Baten Kaïtos Céti. Tout cela devait naturellement être dû à sa chute et à la collision de sa tête avec la pierre.

Elle fit donc le chemin jusqu'à l'infirmerie en continuant de plonger dans la noirceur le couloir derrière elle. Elle arriva enfin. Elle ne prit même pas le temps de vérifier si elle était la première arrivée et s'écria:

"À l'aide!!!!!! Je n'ai plus le contrôle de mon corps!!!"

Sur ce, elle se rendit à la torche la plus près et la souffla, comme toutes les autres d'avant. Ce fut à ce moment que la chanson décida de s'intensifier en volume jusqu'à ce qu'elle sorte de la bouche même de Maude.

"Joyeux anniversaire. Joyeux anniversaire. Joyeux anniiiiiiiiiversaaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiiire. Jo..."

Petite pause pour souffler une autre torche. Elle se demanda si elle allait toutes les éteindres avant que quelqu'un ne l'arrête.

"...yeux anniversaire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12723
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 7:18

Draconia était malade. Oui très malade. Et même très très malade. Il s'agissait d'une maladie très grave dont personne ne pouvait espérer guérir une fois qu'elle avait été touchée.

Elle était atteinte de Râleurîte aiguë… C'était une maladie très contagieuse qui ne pouvait être transmise que par un Râleur passé Maître en la matière. Et à force d'en fréquenter un, elle avait été contaminée de façon irrémédiable.

Alors elle s'était dite que son dernier espoir résidait en la personne de Baten Kaïtos qui devait sans doute avoir un remède contre ça ou alors il aurait intérêt à lui en trouver un presto. Après tout il l'avait déjà aidé dans le passé avec un logiciel de messagerie qui ne fonctionnait toujours pas et qui ne risquait pas de marcher parce qu'elle l'avait irrémédiablement retiré de son système. Elle savait que c'était la faute du Maître Raleur qui avait attiré la foudre de Billou sur elle et sa machine

Elle avait donc prit le chemin de l'infirmerie où elle s'était aperçue que plusieurs élèves empruntaient la même route qu'elle. Ils étaient peut être malades mais certainement moins qu'elle. Et puis elle devait être prioritaire parce qu'elle était quand même membre officiel des BECASSEs et que Baten était censé représenter son Idéal masculin. Elle attendait toujours d'ailleurs que sa femme passe la baguette à gauche pour qu'elle lui mettre l'infirmier dans sa chambre.

Elle entra à la suite de plusieurs élèves qui avaient l'air malins avec leur clignotants sur la tête, les bulles qui leurs sortaient de la bouche et leur tête de macaque. Mais ils étaient tous réunis pour la même raison. Et c'était le genre d'évènement qui se fêtait... avec du jus de citrouille...

Draconia sortit alors sa baguette et fit apparaître au dessus d'elle :


Le Mowana JOYEUX ANNIVERSAIRE BATEN, INFIRMIER SEXY DE POUDLARD !!! Le Mowana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Stonebridge
Adulte
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 30
Gain de Gallions : 12795
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 8:54

*Mickael, depuis le début du Championnat et la fois où il fut mordu par un serpent, le transformant en aigle, avait quelques soucis par moment. Son problème du jour c'est qu'il se retrouvait avec des ailes géantes à la place des bras et des serres à la place des jambes, le reste du corps gardant sa forme humaine. Outre l'aspect peu esthétique de la chose, il faut avouer que ce n'est pas très pratique pour se balader dans le château et surtout pour descendre les escaliers… Et puis aller prendre des notes avec des ailes !

Il était donc tant bien que mal allé à l'infirmerie, non sans chuter un peu partout et subir les railleries de ses camarades. Après 20 minutes d'effort, il réussit enfin à ouvrir la porte et fut très surpris du spectacle qu'il avait sous les yeux ! Il semblait qu'une bonne partie de l'école soit sous m'effet d'un curieux maléfice rendant les élèves malades. On trouvait dans la pièce un peu de tout, et quand Mickael aperçut Ernest ou en tout cas ce qui devait l'être, il s'en approcha afin d'apprendre ce qui ce passait ici.

Arrivé à sa hauteur il fut presque assommé par l'odeur pestilentielle qui se dégageait de la bouche de son, à présent, ancien ami. On lui souffla alors, d'il ne savait où, que c'était aujourd'hui l'anniversaire de Baten – Greg. Il alla pour le lui souhaiter et le serrer dans ses… ailes. Sans y prendre gare, il assena un bon coup de son membre d'oiseau dans la tête d'Ernest le babouin puant et se dirigea tout près du jeune homme…*

-Paraît que tu as ton anniversaire… Donc joyeux anniversaire à toi Baten ! Maintenant tu peux me guérir de ça ? J'ai un devoir d'Arithmancie à faire moi…


HJ : Bon et heureux anniversaire Greg !! Mais euh…ça te fait vraiment cet âge qu'est indiqué sur le forum ? T'es tellement plus jeune que grand-mère Lara ? Rolling Eyes
Fêtes bien mais n'oublies pas que l'abus d'alcool est mauvais pour la santé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Numoos
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 119
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 12723
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 9:54

Lorsqu'elle était allée se promener dans le Parc Mélanie avait trébuché sur une racine d'un arbre et était tombée sur son poignet droit. Elle avait terriblement mal et sentait qu'elle ne pourrait plus écrire si elle n'allait pas se faire soigner tout de suite par Baten Kaïtos Céti. Elle prit donc le chemin de l'infirmerie et remarqua qu'il était emprunté par de nombreuses personnes. La jeune Serdaigle se dépêche la douleur étant de plus en plus insupportable.
Arrivée devant la porte, Mélanie donna un coup de hanche dans la porte pour l'ouvrir et s'arrêta sur le seuil, surprise. Elle avait sous les yeux un étrange spectacle. Des mèches en forme de chandelles se dressaient sur la tête d’Hermione, un Poufsouffle émettait des bulles d'apparence bizarre, Sakura clignotait au front, un Serpentard avait une tête de Singe et Mickael avait des ailes et des serres d'aigle. A croire que tous les élèves avaient subi un sortilège qui leur donnait une apparence étrange. Mais il y avait aussi une autre raison à ce rassemblement d'élèves dans l'infirmerie. Aujourd’hui on était le 19 décembre et on célébrait un évènement important. D'ailleurs elle avait entendu dire que certains élèves étaient frappés d'une étrange maladie nommée l'anniversorite Aiguë. Mélanie entra dans la pièce, s'approcha de Baten et dit:
- "Joyeux anniversaire!!! "


HJ : joyeux anniversaire Greg même si on ne se connaît pas. Je te souhaite plein de bonheur. Bisous !


Dernière édition par le Mar 19 Déc 2006 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 28
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 12983
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 10:45

Sandwi ne poussa pas la porte discrètement, oh, non, il ne manquerait plus qu’elle soit disciplinée dans un endroit aussi calme et censé être l’antre d’un repos régénérateur. Elle avait parcouru toutes ses marches avec tant d’énergies, qu’elle ne sut la retenir au moment de franchir les portes de l’infirmerie qu’elle força avec une quasi-violence.

Et c’était comme ça depuis ce matin. Elle se souvient très précisément que c’était au moment précis ou elle a finit d’ingérer son thé à la grenouille et aux épices orientales. Ensuite, elle n’avait pu résister à jeter sa cuillère sur la table, qui ne fit que rebondir et atterrir sur le nez de son frère. Voyant que sa se gâtait, elle s’était mise à courir, d’abord pour fuir, mais elle n’avait plus put s’arrêter tant cette course lui semblait rédemptrice. Tout en courant, elle s’était mise à penser à cette même allure, faut croire qu’elle avait un sacrée retard ‘pensatoire’ car après avoir fait dit fois le tour du parc à vive allure, elle pensa enfin que c’était bizarre de courir comme ça, et encore plus bizarre que ça lui semblait ‘molduesque’. Elle finit par se persuader qu’on l’avait empoisonné. Et c’est à ce moment qu’elle pensa qu’il lui fallait aller à l’infirmerie de toute urgence. Alors elle fit encore une bonne douzaine de fois le tour du parc, avant de s’enfouir dans les escaliers du château pour rejoindre ses fameuses portes. Comme on l’a vu plutôt, elle oeuvra avec sa discrétion naturelle.

Elle voulu alors s’exprimer, sans même se demander d’où venait tout ces gens, malheureusement, sa voix était à une décibel au dessus :

J’
Oeuvre étrangement depuis qu’un
York à puce
Essaye ou même
Utilise ses liqueurs de
Xerès Anti-tranquillité contre moi !
N’advienne que pourra si ce
Nain tombe entre mes mains Infernales.
Vandale !
Et je défi quiconque, de
Retenir mes gestes,
Sans esprit il sera...
Attendez, *prise soudaine de conscience*, mes maux
Intérieurs sont
Régurgités par ma langue déliée.
Excusez ce langage insensé.


Oh oui, elle allait pas bien, la petite Sandwi, faut qu’elle arrêtes de boire des mixtures étranges, c’est pas bon pour sa santé, et pour la patience des autres. Enfermez-la, ça lui fera les pieds !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Falcon
Adulte
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 7eme année
Gain de Gallions : 13002
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 16:21

*Il pousse la porte de l'infirmerie à toute volée, en esperant bien qu'il y ait quelqu'un derriére. Mais qu'importe si quelqu'un se recevait une porte en pleine figure, car rien n'égalait la maladie qu'il avait actuellement. Voilà sa nouvelle maladie, celle de la terebenthine aigue, celle du manque d'affection. Celle du boulot trop chargé, celle de la variole féline. De la Sandwynatomique. De l'épaisseur du comconbre comparé à celle d'une rondeur d'un citron. De la perfectionnisme aigue et du sentiment de mal être qu'il éprouve en volant sur un balai, et en buvant des tonnes de jus de citrouille, ce qui le rend étrangement stone. De ses cheveux qui le matin lui demandent des années pour être coiffé.*

*Il cherche Baten Kaitos des yeux, afin d'être soigné plutot rapidement.*


"Baten, Bateeeeeeeeeen "

"Joyeux anniversaireuhhhhhhhhhhh!"

*Et puis voila qu'il attend une bonne dose de calmants...*

Melanie Numoos: HJ : joyeux anniversaire Greg même si on ne se connaît pas. Je te souhaite plein de bonheur. Bisous !

Julian: Non, moi je peux pas te souhaiter ça, ca serait trop mignon comme ça. Le Théo Allez je te souhaite juste de te prendre 1 an de plus, et de te sentir rachitique Ange Je suis méchant pas vrai^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Korinodarkwings.skyblog.com
Juge Lara Impartial
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1056
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13052
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: salut !!!   Mar 19 Déc 2006 - 17:44

D'un coup de maillet magique, Juge cristallise tout le monde histoire de pouvoir caser son bête de monologue à l'abri des z'oreilles indiscrêtes... on ne sait jamais Mefiant

- Kaïtos, tu crois que parce que je tiens à toi et que tu m'as aidé toutes ces années, je vais faire comme si ce n'était pas grave tes boulettes ?
Comment c'est possible d'être aussi maladroit ?
Comment tu fais pour te manger toutes les poutres, les lustres des endroits où on va ? Oui, je sais que tu fais 1 mètre 96 et que tu prends encore des centimètres, il va d'ailleurs bien falloir songer à arrêter de grandi, à 24 ans, faut savoir s'arrêter on ne trouve plus de lits à ta taille !
Comment tu fais pour faire crâmer impunément toute nourriture qui te passe entre les mains ?
Comment tu fais pour dire autant de piteries en un laps de temps hyper réduit ?
Et tes jeux de mots bidons, tu crois vraiment qu'on en a besoin ?

Oui... j''en ai besoin de tout ça... Le Enki parce qu'il n'y a pas une semaine qui passe où je me dis pas que j'ai trop de chance d'être ton amie, que le jour où tu auras trouvé une petite jeune fille, ils vont me manquer tes plats carbonisés, tes jurons tordus quand tu te cognes le pieds, la tête quelque part, tes vannes stupides qui ne font décidémment rire que moi Le Enki


Tu es prié de continuer à veillir avec la même fantaisie, les mêmes sentiments et le même regard que tu portes sur le monde... parce que ça manque autour de nous les garçons biens, présents, drôles et romantiques en même temps. Ok, tu joues pas de la guitare comme les autres mais tu es très très fort en pipot quand tu veux ^^

En résumé:

Je te retire 50 points par vannes pourries, j'enlève 16790 points pour chaque intoxication alimentaire dont tu seras l'origine, je crois que si je t'enlève 10 points à chaque fois que tu casses quelque chose, que tu te cognes ou que tu fais une bourde, tu me devras des points jusqu'à la fin de tes jours, donc je vais me montrer clémente à ce sujet-là. D'ailleurs qu'elle belle ironie que Baten Kaïtos soit infirmier lui qui passe le plus clair de son temps à me demander de lui coller des pansements et du mercurochrome partout à chaque bobo Le Baten

On croirait rêver...

Par contre, + 500 points pour ta joie de vivre, + 578800854 points pour ton amour, + 232456890 pout ta présence et tes sourires coquins, + 25468 pour ton aide, ton soutien, ton point de vu sur les choses qui m'entourent, +13457890876543257899 points parce que tu es toi et que je t'aime tellement, Bobish ^^

Je te souhaite un merveilleux anniversaire... reviens vite pour la teuf, dans ma chambre, dans mon bureau, on a décidé de coincer le Lanou dans l'armoire et de le bizuter à nouveau parce qu'il recommence ses délires exhibo Le Baten Le Baten

Au fait Kaïtos, repasser tes chemises: ton augmentation et ton congé parental: refusé ! Mad Mad
Tu crois que parce que t'es pô là la moitié de la semaine que je vais faire ton linge !!! mouais

Débrouille toi avec Harris Moonlight pour élever votre enfant sur Hors Poudlard ou fait une loterie pour récupérer les affaires des sorciers d'Emmaüs.

Je t'aime ^^


Juge dé-crystallise tout le monde sauf Kitlee, juste comme ça, pour la faire chier Le Enki... pis elle s'en retourne dans son bureau où Xaël l'attend depuis maintenant deux jours le pauvre... Le Baten


Maillet
Jugette est pô gentille Evil
Fan des couples Jörgni O'Scheffer, McBogoss/Kitlee, Cul-Nu/McCanine et JLI/OrlandoBloom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the47things.skyrock.com/
Althea Belrin
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 26
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12031
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 18:19

Althea arriva à l'infirmerie car son teint avait viré au vert. Normalement c'était normal, elle avait fait exprès pour avoir une excuse pour venir à l'infirmerie et c'était elle-même jetée un sort. Elle avait ainsi pu sortit de cours sans trop de problème, le professeur ne voulant pas d'une élève prête à Censuré ! Mais voilà que le sortilège avait trop bien marché, elle en plus d'une figure de déteré, elle avait très mal au ventre. malade
C'est donc presque pliée en deux qu'elle poussa la porte de l'infirmerie. Là, un groupe de personne était déjà présents, l'un se tenant un doigt, l'autre le ventre, et ainsi de suite, mais rayonants tout de même. Tous étaient venu là pour souhaiter
un joyeux anniversaire à Baten... Le Enki

Althea s'approcha alors de l'intérèssé, lui exposa son problème ( toujours pliée en deux ). Ne tenant plus debout, elle s'assit, et termina son disours par un :
HAPPY BIRTHDAY !!!!!!!!!!!!!!!!
Happy Birthday

Et malgré son mal de ventre, et sachant que ce n'était pas contagieux, elle se pencha pour lui planter un gros bisou sur la joue ! ( quel beau cadeau ! )
Mais elle se remit vite dans la position assise... Elle devait absolument trouver la formule pour inverser ce stupide sort !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 29
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 12253
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...   Mar 19 Déc 2006 - 18:47

~†~ Uh ? Nan mais c'était quoi ça d'abord ? Est-ce que quelqu'un pouvait lui expliquer ? Mais qu'est-ce qui lui arrivait ? Elle rêvait ou... ? C'était assez étrange... Et elle ne comprenait pas pourquoi elle.... Pourtant, elle n'avait rien fait de spécial qui pouvait expliquer qu'elle fasse.... A moins que ? Mais non ! Bien sûr que non ! Rien de particulier ! Alors là, elle ne comprenait plus rien.... Mais revenons un peu en arrière...

La veille. Journée normale, tout à fait banale... Les cours. Déprimants.... -_- Pourquoi devaient-ils donc rester assis des heures et des heures sur une chaise, à noter sur un parchemin des choses qu'ils ne reliront que la veille d'un devoir ? Pour apprendre. Oui, bon merci. -_- Pourquoi ? Pour obtenir les ASPICS, sortir de Poudlard avec un certain bagage, un certain CV et peut-être continuer leurs études mais pour, au final, trouver un travail. Voilà la finalité de toutes ces heures d'enseignement. Trouver un travail, bien payé si possible ^^' , et vivre simplement... Du mieux possible. Ou du moins, en ayant toujours quelque chose à manger et un toit sous lequel dormir. Voilà pourquoi ils devaient étudier.

Oui, bah peut-être, mais en attendant, c'était quand même super long et pas très passionnant toutes ces heures de cours.... D'ailleurs, Charlotte s'ennuyait plutôt qu'autre chose.... Pour toutes les matières, c'était la même chose. Assise au fond de la salle, bien au fond, au dernier rang. Et elle dessinait vaguement sur un parchemin. Quoi ? Un peu tout et n'importe quoi. Tout ce qui lui passait par la tête en fait... De temps en temps quand même, elle notait quelques phrases de cours, qui lui semblaient importantes. Mais elle passait la plupart de ces heures de cours à dessiner ou à observer les autres...

Et hier ? Idem. Elle s'était levée, à la même heure que d'habitude. Elle s'était préparée, enfilant son uniforme. Puis était descendue dans la Grande Salle, grignotant un petit pain accompagné d'un jus de citrouille. Puis les cours... Puis de nouveau la Grande Salle, pour le repas du midi cette fois. Puis à nouveau les cours.... Et re-la Grande Salle. Repas du soir. Puis elle avait traîné un peu dans les couloirs, avant de finalement redescendre dans la salle commune afin d'aller se mettre au chaud dans son lit, un bouquin dans la main. Elle avait lu assez longtemps, avant que Morphée ne l'emporte avec elle....

Et, ce matin, quand elle s'était réveillée..... Alors ça, c'était vraiment très fort. Et vraiment très étrange. Elle n'arrêtait pas de se repasser sa journée précédente en boucle, cherchant le petit détail qui clochait et qui expliquait que... Mais rien à faire. Elle ne comprenait pas. Vous voyez pourquoi vous ? Ah vous non plus ? Sa journée avait été tout à fait banale hein ? Oui, je trouve aussi. Mais alors pourquoi est-ce que....

Elle s'était donc levée, avait enfilé son uniforme de Serpentard, à savoir une jupe noire, un chemisier blanc et une cravate verte et argentée. Non, elle ne voyait pas... Elle traversa la salle commune à toute vitesse, la main fortement posée sur sa bouche. Puis elle avait traversé les couloirs au pas de course, pas en courant mais presque. Elle avait monté les marches quatre à quatre, ne prêtant pas attention aux regards qui se tournaient sur elle.

Et enfin.... L'infirmerie. Il était temps. N'empêche, elle ne comprenait toujours pas pourquoi... Elle se précipita dans le couloir et atteignit finalement la porte. Elle l'ouvrit à la volée, se fichant pas mal de savoir si elle serait mal vue ou pas >_< . Et, au moment où l'entrebaillement de la porte s'agrandissait pour la laisser entrer, une bulle s'échappa de ses lèvres, assez large. Bulle sur laquelle des mots étaient écrits... ~†~


* Joyeux anniversaire Baten ! *

~†~ Bah voilà.... Et elle ne comprenait pas pourquoi... Mais c'était quoi ce délire ?! Elle n'avait pourtant rien pris de spécial, rien fait de spécial. Non, elle ne voyait vraiment pas pourquoi... Elle avait été surprise, en se réveillant, de voir que des bulles sortaient d'entre ses lèvres, délivrant toutes le même message. Elle espérait que l'infirmier aurait un remède efficace... ^^ ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
 
Une maladie bien, bien étrange. Non sans blague...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: L'Infirmerie-
Sauter vers: