Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Mer 29 Nov 2006 - 19:31



*Ca faisait depuis la rentrée que Purdey n'avait pas vu Adrien, mais autant dire qu'il avait du l'oublier, la zapper, comme font ces moldus avec un morceau de bois en truc dur, à appuyer dessus, pour qu'une image coloré bouge.
Bref Purdey sentait un peu un vide en elle, ou quelque chose qui lui manquait. Elle s'était donc lancée dans le jeu de la séduction, un jeu qu'elle n'avait pas expérimenté depuis un bon moment. Elle avait donc préparer sa potion, contenant : des fringues sexy, une pincée de flemmes dans son regard, quelques gouttes de glamour, mais surtout beaucoup de provocation. C’était son fort à Purdey la provocation. Elle aimait bien titiller les gens, en les obtenant à la fin.

Elle n'avait pas trop joué sur les vêtements étonnements, elle avait gardé son uniforme appliqué pour tous les élèves de Poudlard. C'est à dire, une jupe noir, légèrement évasé dans le bas, que Purdey avait raccourcit à l'aide d'un sortilège; elle avait aussi cette chemise beige, déboutonné jusqu'a mit poitrine, mais retenue par la cravate verte et argent qui représentait sa maison : Serpentard.

Purdey avait déjà fricoté avec quelques élèves depuis qu'Adrien se faisait absent. Elle s'ennuyait, c'était pour ça. Purdey ne pouvait pas éternellement comme ça à attendre que son prince charmant ce décide à l'épouser, quoi que Purdey ne soit pas franchement adepte du mariage. Ce truc qui forçait deux personnes à rester unis pour la vie ? "Bof" avait dit un jour Purdey au nez de sa mère, pas très original. Purdey était plus du genre libertine, elle aimait pas être soumise à quelque chose ou quelqu'un, elle aimait vivre selon sont envie, être indépendante. Elle se fichait donc bien de toutes ces règles, disant qu'il ne faut pas tromper son conjoint, parce que pour elle, c'était justement ça qui lui plaisait, de ne jamais devoir rester au même endroit, allé voir ailleurs si l'envie lui prend.

Elle marchait déambulait donc faisant jouer des hanches à la rencontre de l'inconnu(e), elle faisait tourner sa baguette en même temps, sa occupait ses mains, mais par moments des petits jets de lumières s'échappèrent.

Pense : Pfff trop sensible cette baguette, jme demande bien pour quoi cette espèce de troll mal rasé me l'a donné.

"Elle t'a choisis" qu'il disait !! Bah il va voir se que je lui dit si e tombe devant lui moi !!


Elle tourna dans un couloir, à droite, puis à la venu d'un autre elle tomba nez à nez avec un Serpentard ...*



HJ : fille ou garçon, m'en fou, mais Serpentard svp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 30
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 13270
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Mer 29 Nov 2006 - 22:54

~†~ Les couloirs étaient peu remplis en cette heure de la journée. Assez étrange d'ailleurs.... Avaient-ils tous subitement décidé de déserter le château ? Une menace avait-elle été annoncée dans l'école sans qu'elle soit au courant ? Hum.... Assez peu probable... Mais alors pourquoi les lieux étaient-ils si vides ? Remarque... Ce n'était pas pour déplaire à la jeune fille... Que du contraire ! Au moins, il n'y avait pas d'embouteillages...

Effectivement, s'il y avait bien une chose que la jeune Batteuse ne supportait pas, c'était lorsque les couloirs étaient bondés, noir de monde et que l'on faisait difficilement plus de cinq mètres en dix minutes... Si elle exagérait ? Oh... A peine ! ^^ Le pire moment était probablement à la fin des cours. Tous les élèves se précipitaient hors des salles, pour oublier, se distraire, en se dirigeant vers leurs salles communes respectives. Autant dire que les couloirs menant au Grand Hall étaient impraticables pendant plus d'une demie-heure... Alors, généralement, la jeune anglaise prenait son temps et flânait dans la dernière salle où elle avait eu cours, histoire d'attendre un peu que les couloirs soient moins remplis...

Mais, bien au contraire, aujourd'hui, ceux-ci étaient totalement vides... Quelle mouche piquait les élèves de Poudlard ? Avaient-ils tous décidé de rester enfermés dans leur salle commune ? Charlotte, elle en tout cas, sortait justement de la sienne. Elle marchait donc, se trouvant encore dans les cachots humides et froids. Froids ? L'ambiance, peut-être... Mais les lieux, eux, n'étaient pas d'une température si basse que ça... En tout cas, la jeune Serpentard, elle, n'avait aucunement froid. Pourtant, elle n'était pas non plus très couverte...

Pas de gros pull, pas de pantalon bien chaud, pas d'écharpe, pas de gant, pas de blouson... Juste l'uniforme de Poudlard... Une jupe noire, lui arrivant un peu plus haut que le genoux, un chemisier blanc et sa cravate verte et argentée. Autant dire qu'elle était même assez peu couverte pour une journée d'automne comme celle-ci... L'automne... Celui-ci s'était installé depuis quelques semaines déjà, et on commençait même à sentir que l'hiver approchait petit à petit. Pourtant Charlotte n'était pas emmitouflée dans de gros vêtements de laine. Non...

Ainsi, la jeune fille marchait, seule, sortant de la salle commune. Mais elle avait l'air... Un peu ailleurs en fait... Non plus rêveuse et dans sa petite bulle comme elle l'avait été durant cinq années, mais bien dans ses pensées, réfléchissant. Son esprit vagabondait... Où ? Un peu partout... Elle retraçait les derniers jours qui s'étaient écoulés. Les rencontres qu'elle avait faites, les choses qu'elle avait découvertes sur elle-même et sur d'autres personnes... Tout se classait dans sa petite tête...

Certains posaient tout sur un journal, elle, elle prenait le temps, assez régulièrement, de revenir sur ce qu'elle avait vécu ou ressenti durant les derniers jours... Et elle stockait tout ça dans son esprit... Un journal intime... Beaucoup trop de personnes pouvaient y avoir accès. Elle aurait bien pu le protéger, mais un sort, ça s'annule facilement... Alors, certes, il y avait un léger risque de tout conserver ainsi dans son esprit. Mais il y avait beaucoup moins de légilimens dans l'école que de personnes aptes à défaire un sort...

Bref. Charlotte marchait donc, seule, silencieuse et perdue dans ses pensées. Elle laissait ses pas la mener où ils le souhaitaient... De toute manière, elle s'en fichait, elle n'avait rien de particulier à faire en cet instant précis... Si bien qu'elle était sortie des cachots, avait traversé le Grand Hall et avait monté quelques étages, sans même s'en rendre compte... Elle tourna à quelques carrefour, sans y faire attention, puis elle tourna à gauche... Là même où une jeune fille de sa maison était en train de tourner, mais vers la droite...

La jeune anglaise fut alors brusquement sortie de ses pensées et s'arrêta tout net, évitant ainsi de peu la collision. Son regard se posa sur la personne face à elle. Purdey LaRoche Elda. Serpentard de la même année qu'elle. Poursuiveuse dans la même équipe qu'elle, celle de Serpentard. Et pourtant, malgré tout cela, Charlotte ne connaissait pas grand chose de cette fille. Elle ne lui avait même jamais vraiment parlé... ^^ Elle resta donc quelques secondes immobiles, l'observant, puis hocha simplement la tête positivement, en signe de salut... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Sam 2 Déc 2006 - 21:48

*Purdey mit un certains temps à analyser la jeune fille qui se trouvait devant elle. Non pas qu'elle soit stupide ou attardé mental, bien que son cher préfet pensait qu'elle avait un mental de babouin. Allez savoir pour quoi Rolling Eyes ...
Bref, elle regarda la jeune Serpentard de bas en haut. Elle avait l'air de ne pas trop aimer se retrouver dans une foule de jeunes sorciers vu sont expression du visage.

Purdey aimait bien regarder les gens, cela lui permettait d'analyser une certaine personnalité. Sans questionnement, trop fort hein ? C'est qu'elle est doué ma Purdey ^^.
Elle observa donc l'autre Serpentard, qui lui semblait-elle, devait se nommer Charlotte, elle était en même année qu'elle, oui elle l'avait déjà vu plusieurs fois en cours, mais comme la plus part du temps, soit Purdey dort, soit elle fou le bordel, elle ne fait pas trop attention aux autres. Et puis Charlotte était quand même assée discrète. Il faudrait peut-être qu'elle change ça. Ce n’est pas bon d'être discrète pour une Serpentard, surtout quand on connaît Purdey.

Charlotte était grande, beaucoup plus grande que Purdey avec son mètre 62. Charlotte la dépassait de plus de 10 centimètres, c'était sûr. Elle avait cette air d'aimer la liberté aussi, comme Purdey.

Pense : Hum ... Peut-être que je pourrais réussir à la rendre plus existentielle dans ce château...

Elle leva la tête (bah oui, elle est petite Purdey), et répondit à son salut par un sourire, typique Purdey, typique Serpentard, un sourire trompeur, qui ne signifiait pas une seule chose.*


"Dit donc, Charlotte, que fais-tu à aller dans la direction des étages ou se trouvent les salles de classes ? On est vendredi, tu devrais plutôt être dans notre salle commune ? A moins que tu désires imiter les Poufsouffles, ou bien faire une trollerie, qui dans ce cas, je te laisse, mais uniquement pour la conneries, sinon, bah sinon je sais pas encore ..."

*J'avais oublié de préciser, on est un Vendredi, en fin de journée, les cours sont finit, c'est le week-end, et il pleut des cordes dehors, bref, truc bien, mais avec truc moins bien. Et Purdey, pour pas qu'on s'imagine qu'elle sort d'un cours, je vous dirais simplement qu'elle était parti voir certaines choses du côté d'un certains passage secret ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 30
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 13270
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Mer 6 Déc 2006 - 23:04

~†~ Un simple salut... Pas de large sourire, pas de cri joyeux ni d'effusion ni même de hurlement du genre "Oh! Purdey !! Je suis contente de te croiser !!! " Non non... Rien de tout ça. Très peu pour elle... Les filles surexcitées, ça l'avait toujours.... agacée. Au plus haut point. Même si, auparavant, elle ne disait jamais rien. Depuis le début de cette année, depuis son changement, elle n'hésitait plus à se moquer ouvertement de ces pauvres idiotes à la cervelle pas plus évoluée que celle d'un gnome de jardin...

Un simple signe de tête suffisait amplement pour saluer une personne. Même pas un sourire ? Pourquoi faire ? Charlotte ne connaissait que de vue la jeune fille face à elle. Pourquoi l'aurait-elle accueilli avec un large sourire chaleureux ? Elle n'était pas vraiment des plus expressives, que ce soit au niveau de ses mouvements ou de ses paroles... Et puis, elle n'était pas hypocrite. Les sourires façon Serpentard, elle connaissait, mais ce n'était pas vraiment son truc. Elle préférait les réserver aux professeurs ou à ceux dont elle se moquait...

Mais visiblement, Purdey n'était pas exactement du même avis qu'elle, au sujet des sourires faux, puisque, après avoir relevé le visage vers elle, elle lui en accorda un. Trop aimable. Vraiment... Mais la jeune batteuse n'eut absolument aucune réaction, gardant un visage neutre et même assez froid. Ce n'était pas vraiment son genre de sourire pour faire plaisir aux gens... Beaucoup la trouvaient distante. Et alors ? Elle se fichait des ragots et de l'image qu'elle pouvait donner. Elle savait ce qu'elle était, c'était le principal... Elle écouta la jeune fille parler, tout en l'observant de son regard perçant...

Celle-ci lui demanda pourquoi elle allait vers les salles de cours. Si c'était parce-qu'elle comptait faire "comme les Poufsouffles" ou plutôt parce-qu'elle avait envie de faire une bêtise. Un léger sourire narquois se dessina alors au coin de ses lèvres, durant à peine une seconde. Et, en fonction de sa réponse, Purdey la laisserait ou.... Ou peut-être pas. Tiens bon... Le sourcil droit de la jeune fille s'arqua légèrement, montrant qu'elle était perplexe. Que choisir alors ? Passer, peut-être, un peu de temps avec cette Serpentard qu'elle ne connaissait pas mais qui semblait déjà être assez différente d'elle-même, ou... pas ? Intéressante question. Reprenant un visage neutre, Charlotte lui répondit alors, de manière assez détachée, se fichant pas mal, au fond, de ce que penserait Purdey d'elle... ~†~


" Même si je me dirigeais vers les salles de cours, ce qui n'est pas le cas, je ne vois pas en quoi cela pourrait bien t'importer...

Je sors de la salle commune, la plupart des élèves y sont.
Même plus moyen de s'entendre penser...
Alors, non, je ne compte pas "faire comme les Poufsouffle".
Simplement, je marchais, et je réfléchissais...

Mais et toi, que fais-tu donc ici ? "


~†~ Aucun ton de reproche, aucun sarcasme dans ses mots. Juste la vérité. Non, elle ne pensait pas que Purdey s'intéressait particulièrement au fait que Charlotte se dirige, ou non, vers les salles de cours. Aussi elle le lui avait fait remarquer, simplement. Qu'elle ne prenne pas là une quelconque agression ou quoi que ce soit d'autre. Il n'y avait rien...

Effectivement, la jeune Serpentard venait de la salle commune, où la plupart des élèves de Serpentard étaient à présents réunis. La fin des cours de la journée, la fin des cours de la semaine.... Certains discutaient de la manière dont cette dernière s'était passée, d'autres de ce qu'ils envisageaient de faire pendant les deux jours libres qu'ils avaient... Mais Charlotte, elle, voulait simplement réfléchir. Et impossible de le faire au milieu de tous ces bavardages...

Ainsi, elle avait décidé de quitter la pièce, et avait marché, et marché. Plongée dans ses pensées. Jusqu'à arriver jusqu'ici. Mais, même là, une autre Serpentard était parvenue à la déranger dans ses méditations, en lui demandant pourquoi elle se rendait vers les hauteurs du château. Il était donc tout naturel qu'à son tour, la jeune fille demande à Purdey ce qu'elle, elle faisait ici... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Dim 17 Déc 2006 - 18:39

*Ce que Purdey faisait ici ? Non, il ne fallait pas qu'elle sorte un traître mot sur ces projets, c'était bien trop risqué, surtout pour ça. Elle regarda en l'air, trouvant une excuse assée potable.

Pense : Lui dire que je voulais allée explorer la tour d'astronomie pour savoir comment je réussirais à pousser ma petite soeur ? Hum ... Non, trop repérable pour un mensonge.

Que je voulais aller voir du côté de la salle commune des Serdaigle, que j'ai repérer un mec plutôt mignon ? ... Elle ne me croira pas ...

Je peux railler la bibliothèque des éventuelles propositions, je ne vais jamais là-bas...


Idée Illumination de Purdey Idée

Je vais lui dire que j'ai perdu Sterben, qu'il me semble qu'il était parti dans cette direction. Mouais, ça me convient ça.

Purdey inspira, comme pour une grosse fatigue mal terminée, ou peut-être non commencé ? Je sais plus.
Elle regarda de nouveau Charlotte, jouant toujours avec sa baguette [fait attention Purdey, ca va mal finir ton truc là, je te l'avais dit dans la salle commune]
Elle dit, à Charlotte, sur un ton posé, qui pouvait être flairé du mensonge dominant.*


"Je suis à la recherche de mon furet Sterben, il a voulut se dégourdir un peu les pattes, mais je l'ai perdu de vue."

*Ce que Purdey ignorait c'est qu'elle venait de se trahir toute seule, encore un manque de tact, car tout les Serpentard savaient que Purdey tenait trop à son furet pour le laisser partir comme à la rencontre de l'inconnue dans les couloirs du château.
Elle aurait du soupçonner un éventuel regard pas convaincu de Charlotte, plutôt que de regarder un garçon passer loin dans le couloir. De plus, elle ne s'en rendit pas compte, mais elle se remit à faire des flemmes avec sa baguette, et celle-ci effleura malencontreusement la jupe de Charlotte ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 30
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 13270
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Sam 30 Déc 2006 - 16:10

~†~ Tiens tiens.... Quel était donc ce petit temps de réflexion ? Serait-elle en train de.... ? Oui, en effet, la jeune Purdey n'avait pas répondu tout de suite, après que Charlotte lui ait demandé ce qu'elle faisait ici. Elle restait silencieuse, comme si elle réfléchissait. Serait-elle, par hasard, en train de chercher une bonne excuse à lui trouver ? Voilà qui serait fort possible...

Il n'y avait aucune raison valable qui pourrait justifier le fait que la jeune Poursuiveuse mette autant de temps à lui répondre. Elle-même avait répondu assez rapidement à la Serpentard, presque du tac au tac même. Alors non, la jeune anglaise ne voyait pas pourquoi Purdey réfléchissait. A moins qu'elle ait le cerveau très lent.... Mais Charlotte pensait plutôt qu'elle était en train de chercher une bonne excuse à lui balancer, histoire de la décourager à en savoir plus....

La jeune fille restait donc totalement immobile, aucune expression suspicieuse ni révélatrice de ses pensées ne venant se peindre sur son visage. Elle arborrait, comme toujours, une expression froide et distante, en attendant que la Serpentard face à elle lui réponde. Et ses yeux, eux, scrutaient le visage de Purdey, cherchant le moindre petit signe qui pourrait lui mettre la puce à l'oreille...

Enfin, elle lui répondit, tout en jouant avec sa baguette magique. Pourquoi donc ? Cherchait-elle à l'impressionner ? Dans ce cas, c'était raté... Elle lui affirma alors, d'une voix un peu trop sérieuse pour être crédible, qu'elle cherchait son furet, Sterben, qui se promenait mais qu'elle avait perdu. Tiens bon... Oh, niveau excuse, tu aurais pu trouver mieux Purdey.... Le sourcil droit de la jeune Serpentard s'arqua alors à nouveau, tandis qu'un mince sourire Serpentesque naissait sur ses lèvres, montrant bien à la jeune Purdey qu'elle ne la croyait pas....

Non mais franchement... La prenait-elle pour une idiote ? Charlotte n'avait peut-être pas été très... expansive durant toutes les années qu'elle avait jusque là passé dans l'école de sorcellerie, mais, raison de plus. Silencieuse et seule, elle avait observé tous les élèves de sa salle commune, lorsqu'elle n'était pas dans son petit monde, et elle savait bien que la jeune fille face à elle n'avait pas pour habitude de laisser son cher petit furet traîner dans les méandres du château.... ~†~


" Tu mens très mal Purdey... "

~†~ Et, au moment même où elle prononçait ses mots, envisageant avec amusement de donner des cours de mensonges à la Serpentard, elle vit une petite flamme s'échappait de la baguette de cette dernière, venant malencontreusement frôler sa propre jupe... Elle baissa son regard et vit que le tissu commençait, à sa grande horreur, à prendre feu...

Rapidement, la jeune Batteuse se saisit de sa baguette, qui se trouvait dans l'une de ses poches, et la dirigea vers sa jupe. Maudite Purdey.... Ne pouvait-elle pas faire attention ! Plutôt que de mater un garçon là-bas plus loin, qui n'était même pas beau soit dit en passant.... Après un soupir agacé, Charlotte lança donc un sort informulé, afin d'éteindre le feu qui commençait à brûler sa jupe.... ~†~


* Aguamenti. *

~†~ Sa baguette toujours en main, elle releva son visage vers Purdey, une lueur pas très rassurante dans le regard. Non, elle n'était pas vraiment très amusée par la situation, et son expression faciale le faisait bien ressentir... Elle resta quelques secondes silencieuses, avant de relever sa baguette vers Purdey, la pointant pile juste au visage. Non, ce n'était pas vraiment fait exprès, mais la Serpentard étant plus petite qu'elle, lorsque Charlotte tenait sa baguette juste devant elle, cela arrivait sur le visage de Purdey. Elle secoua doucement la tête, reprenant la parole d'une voix assez froide... ~†~

" Tu devrais faire attention tu sais...
Il se pourrait qu'un sort s'échappe également accidentellement de ma baguette.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Sam 27 Jan 2007 - 20:25

*Juste parce que Purdey avait eut l’erreur de regarder un beau garçon, que l’autre s’enflamme. C’est craignos les jeunes de nos jours dits donc. Une si petite flamme en plus ; qui n’avait pas brûlé plus de deux centimètres carré. La voilà qui se retrouve à présent avec une baguette presque sous gorge. Elle aurait pu se dégonfler, mais ça n’en fut pas le cas. Elle leva encore plus haut le menton. La jeune Serpentard n’était pas très grande, donc il fallait évidemment qu’elle se grandisse face à cette autre fille. Mais celle-ci faisait des allusions sur le sois disant dit accident qu’elle avait produit en jetant malencontreusement un sort qui n’en était même pas puisque aucune formule n’avait été prononcé ou pensé. Purdey monta sa baguette au niveau de celle de Charlotte, et la poussa vers la droite.*

"Que ça soit clair, les flammes, c’est pas voulut. Alors tu calmes tes ardeurs, et tu baisses ta baguette. Sinon, je vais moi aussi me forcé à utiliser ma baguette, mais pas pour reproduire ce que tu appèles d’accident."

*Elle fixa Charlotte droit dans les yeux. Elle n’allait certainement pas se laisser faire par une autre élève, même venant de sa maison. Elle fronça également les yeux. Elle allait devoir savoir qu’il ne faut pas provoquer Purdey. Mais elle était fatiguée de devoir à nouveau se prendre la tête avec une Serpentard. Ce n’était pas très drôle d’affronter les élèves de sa maison. Elle rendit donc sont visage moins méchant.*

"Et puis tu sais, après tout, ta jupe ne peux être que plus séduisante comme ça. Tu gagneras peut-être plus de regards venant des garçons qu’avant. Même si avec tes cheveux il faudrait faire un petit effort, et aussi comment tu t’extériorises. "

*Purdey, reine du relooking, toujours là pour les élèves en détresse physique. Ouais bon, faut pas trop prendre cette phrase au sérieux, c’est un peu bidon, mais bon.

Comment allait réagir Charlotte face à ses remarques ?

Pense : de toute façon elle peut que l’approuver, ses cheveux ne sont même pas soigneusement coiffés, ce n’est pas présentable comme ça.

Elle croisa les bras, après avoir abaissé sa baguette magique. Elle regarda Charlotte, en quête d’autres points négatifs sur le physique de Charlotte. Elle resta un certains moment sur ses yeux, elle avait un peau regard et une belle peau, mais ses cheveux … Il fallait espérait que William Struvsakov, le plus grand coiffeur sorcier, Purdey avait l’honneur de connaître, étant donné qu’il était un très bon ami de sa mère. D’ailleurs, c’était grasse à lui que Purdey avait un magnifique reflet roux sur sa chevelure.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 30
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 13270
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Ven 2 Fév 2007 - 0:47

~†~ Pas du tout amusée... Non, mais alors vraiment pas du tout... Ce qu'avait fait la Serpentard était totalement puéril et inconscient. Imaginez que Charlotte n'ait pas eu sa baguette sur elle ? Vu la rapidité avec laquelle Purdey avait eu l'air de s'alarmer en voyant les flammes, la jeune Batteuse aurait eu le temps de brûler dix fois avant qu'il ne vienne à l'esprit de Purdey d'éteindre le feu. Bien entendu, Charlotte ne savait pas que la Serpentard ne l'avait pas fait exprès et que c'était réellement un accident. Ainsi, la jeune anglaise ne la menaçait pas, de sa baguette, mais lui donnait plutôt un conseil...

Que la Serpentard ne sembla d'ailleurs pas prendre au sérieux. Elle releva la tête, d'un air hautain qui fit que Charlotte leva les yeux au ciel. Remarque, mieux valait voir ça que d'être aveugle... Finalement, Purdey repoussa sa baguette de la sienne, tout en prenant la parole. Les flammes n'étaient pas voulues ? Vraiment ? Etrangement, elle avait un peu de mal à y croire... Qu'elle calme ses ardeurs et qu'elle range sa baguette ? Parce-qu'elle pensait réellement que Charlotte allait obéir aux ordres de Mademôaselle Laroche ? Qu'elle crève...

Purdey la menaça alors d'utiliser elle aussi sa baguette contre elle. Un léger sourire naquit alors au coin des lèvres de la jeune anglaise. Un petit sourire narquois et mesquin, mauvais. Voyez-vous ça... Et que comptait-elle donc faire ? Lui lancer des flammes ? Voilà qui effrayait notre jeune amie... Charlotte était plutôt confiante, s'il arrivait à Purdey d'avoir envie de la défier à un duel. La jeune Batteuse en avait fait un, il y a quelques temps, contre un septième année, et s'en était plutôt bien sortie, même si les sorts n'avaient pas été des plus agressifs. Alors ce n'était pas une sixième année qui allait lui faire peur. Quant à la force physique... Charlotte était batteuse. Je pense ne pas avoir besoin d'en dire plus.

Ainsi, la jeune anglaise eut un léger sourire moqueur tout en observant Purdey qui semblait se prendre très sérieux. Si cela l'amusait d'essayer d'impressioner les gens, qu'elle fasse. Charlotte s'en fichait, et n'était aucunement atteinte par la jeune fille. Charlotte avait baissé sa baguette, ne ressentant aucun danger, mais la tenait toujours en main, au cas où... Mais, après quelques instants, le visage de la Poursuiveuse se radoucit tandis qu'elle reprenait la parole. Oui, enfin, pour dire de telles idioties, elle aurait mieux fait de ne rien ajouter... La rendre plus séduisante ? Lui apporter plus de regards encore ? Si elle savait....

L'impression d'être beaucoup plus mâture que cette jeune fille, dans un certain sens, traversa Charlotte. Elle perdait son temps ici, à écouter les pseudos conseils d'une Serpentard à qui elle n'avait, au final, rien à envier. Pas même la coupe de cheveux. Car, contrairement à ce que venait d'insinuer la Poursuiveuse, la coiffure "négligée" de la jeune anglaise avait sûrement déjà attiré plus de regards que Purdey n'aurait imaginé. Quoiqu'il en soit, celle-ci pouvait bien la critiquer, Charlotte n'en avait rien à faire. Tout cela lui passait à plus de milles centimètres au-dessus du chapeau. ~†~


" Contrairement à certaines, je n'ai besoin ni d'avoir une coiffure parfaite, ni de racourcir ma jupe, ni d'ouvrir mon chemisier pour attirer les regards.
Et même plus que les regards... "


~†~ Alors ça... Ca, c'était certain que Purdey n'allait pas apprécier. Charlotte venait de la critiquer, au grand jour, sans pour autant vraiment le faire, et même pire, de la rabaisser par rapport à elle-même. Elle venait, entre autres, d'insinuer qu'elle et Purdey ne jouaient pas dans la même cour... Un petit sourire ironique et très Serpentesque restait accroché sur ses lèvres, tandis qu'elle observait la poursuiveuse, sa baguette toujours dans la main. Toujours au cas où... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Jeu 8 Fév 2007 - 12:58

*Une petite lueur dans les yeux de Purdey, signe que Charlotte aurait mieux fait de ne rien dire. Comment avait-elle osé lui dire ça ? C'était indigne, ignoble, c'était du pur Charlotte en même temps ...

Pense : Toi t'aurais mieux fait de rester dans la salle commune ce matin, parce que là tu t'en sortiras pas idem, je te le garanti !

Le Xaël Reste calme Purdey. Chut, ne fais pas de bêtises.
Mais c'est trop fort ! Elle remonte sa baguette vers Charlotte. Elle était vexé et énervée. Mais avant, il fallait qu'elle s'explique un peu, parce que dans la philosophie de Purdey, on agit jamais sans donner raison. Elle s'expliquait toujours.*


"Que je m'explique ! Ma manière de m'habiller ne te regarde pas, j'ai mes raisons. Depuis quelques temps j'accepte beaucoup de choses, mais là, excuses-moi, mais c'est plus fort que moi ! On ne critique pas ma façon de me vêtir."

*Elle baissa les yeux, en réfléchissant ! Elle n'allait pas la laisser partir comme ça. En même temps elle avait bien envie qu'elle se mette à sa place. Ça devait être drôle, non ?

Pense : un sort, il faut que je trouve un sortilège, que je puisse m'amuser un peu. Mais je vais lui lancer en informulé. Je suis douée pour ça. Elle sera surprise ...et moi satisfaite.

Elle releva la tête et son regard se posa dans celui de Charlotte. Elle avait un sourire dans le coin de ses lèvres. Elle baissa sa baguette magique, et la posa sur le chemisier de Charlotte.

Pense : REDUCTO !

Elle baisse sa baguette magique vers la jupe, et recommence à jeter le sort informulé.
C'était trop fort, Charlotte avait la jupe et le chemisier qui avait été rétrécit.

Purdey était heureuse, elle avait réussit son coup.
Et 1-0 pour Purdey ! La Miss LaRoche Elda mène le match, avec un sortilège irréprochable ! Même Merwick en serait très fière !
Elle rangea sa baguette magique.
A présent, Charlotte ressemblait à ça :



Sa joie était tellement grande, qu'elle ne prenait plus garde à rien, elle dit à Charlotte sur le ton de la victoire :*


"Alors, ta nouvelle tenue te plait ? Je ne peux pas faire plus "mini" tu m'excuseras. Evil "

*Elle tourna sur elle même, mais elle n'aurait peut-être pas dû, parce que un Serpentard à toujours une idée de vengeance en tête ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 30
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 13270
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Jeu 8 Fév 2007 - 21:31

~†~ A présent, la jeune Batteuse restait immobile, à fixer Purdey, à l'observer, attendant avec une curiosité mêlée à l'impatience de voir comment cette dernière allait réagir. Ce petit sourire mauvais semblait avoir élu domicile sur ses lèvres, comme s'il s'y trouvait très bien et ne disparaîtrait que bien plus tard. Alors ? Quelle sentence ? Peut-être Purdey serait-elle choquée, voire même outragée ou blessée et déciderait de partir ? Franchement peu probable... Voilà pourtant qui aurait arrangé les affaires de la jeune anglaise. Elle perdait son temps ici. Elle n'avait rien à faire avec cette Purdey. Leurs seuls points communs étaient d'être dans la même maison et la même équipe de Quidditch. Mis à part cela.... Cependant, elle se doutait bien que Purdey réagirait à cet affront.

Et effectivement.... Enfin... Elle ne fit rien tout de suite, mais Charlotte vit dans son regard qu'elle comptait le lui faire payer. Voilà qui commençait à devenir intéressant et distrayant.... Son sourire ne fit que s'élargir quelque peu. N'avait-elle pas peur de subir les foudres pourtant fameuses de la jeune Poursuiveuse ? Ne craignait-elle pas que Purdey ait été tellement vexée qu'il puisse lui prenne l'envie de lui lancer un sort plutôt grave ? Non. Car, même si Purdey était assez irréfléchie pour faire cela, alors... Merlin, je ne préfère même pas vous dire ce qui lui arriverait. Et puis, de toute manière, au pire, Charlotte pourrait toujours la dénoncer, même si c'était loin d'être dans ses habitudes. De toute façon, elle savait où la trouver en cas de réel problème.

Réel problème ? Parce-qu'elle ne considérait pas cette dispute comme un problème ? Pas le moins du monde. Ce n'était qu'une petite chamaillerie, une sorte de jeu pour elle. Il n'y avait au fond rien de vraiment méchant. Pas pour Charlotte en tout cas. Juste des enfantillages, une petite compétition pour voir jusqu'où allaient les limites de l'autre. Il se pouvait cependant que Charlotte prenne très au sérieux cette dispute si Purdey se vengeait de manière vraiment impardonnable. Et alors.... Alors, je ne voudrais pas effrayer les âmes sensibles en en disant plus...

Purdey venait de pointer sa baguette sur Charlotte. C'était maintenant que les choses amusantes commençaient... La jeune rouquine semblait bien remontée et en colère. Pour une simple phrase ? Il ne lui en fallait pas beaucoup.... Les Serpentard avaient pourtant l'habitude de lancer des vannes. Mais il était également vrai qu'ils n'appréciaient pas particulièrement en recevoir... Elle lui "expliqua" alors. La manière de s'habiller de la Poursuiveuse ne la regardait pas. Admettons... Mais alors, en quoi la manière de se coiffer de la jeune brune regardait Purdey ? Elle acceptait beaucoup de choses en ce moment. Oui, bah ça, c'était son problème... Mais là, elle ne pouvait pas supporter que l'on critique sa manière de s'habiller.

A nouveau, le sourire de la jeune anglaise s'élargit un peu plus. Cela l'amusait toujours de voir les personnes face à elle s'énerver pour un rien, pour juste une petite pique mesquine qu'elle lançait. D'habitude, elle n'avait pas cette attitude avec les élèves de sa maison, enfin elle essayait de faire une exception pour eux, mais aujourd'hui, c'était Purdey qui l'avait cherchée. D'abord en voulant mettre le feu à sa jupe puis en la critiquant. Elle n'avait qu'à assumer le comportement que pouvait avoir Charlotte face à cela... Toutes les deux immobiles, se toisant au possible. Charlotte attendait patiemment et Purdey semblait hésiter sur la manière de se venger. Mais cela ne tarda pas...

En effet, bientôt, la jeune Serpentard sentit que... Que ses vêtements.... Rétrécissaient ? C'était quoi cette blague ? Ce n'était qu'une impression ou quoi ? Lentement, elle baissa son regard sur ses habits et son sourire s'effaça peu à peu. Elle vit, non sans horreur, que ce n'était pas qu'une impression mais que c'était bien réel. D'abord sa chemise. Elle rétrécissait, rétrécissait... Merlin, allait-elle s'arrêter ?!! Puis ce fut au tour de sa jupe. Ah non, là non... Il ne fallait pas abuser non plus... Finalement, la jeune fille se retrouva avec un chemisier aussi serrant qu'un corset et au décolleté plus qu'avantageux, et avec une jupe taille 12 ans qui arrivait... trop haut à son goût. Ah ils allaient être contents les garçons qui passeraient par là... Merci Purdey.

Charlotte resta tout d'abord immobile, sous l'effet de la surprise. Mais les paroles de la rousse la sortirent de sa stupéfaction. Si ses vêtements lui plaisaient ? Elle n'avait pas pu faire plus court ? Merlin, heureusement ! Une bouffée de chaleur, dûe à la colère qui commençait à monter un peu trop rapidement en elle, fit rosir les joues de la jeune anglaise qui releva aussitôt son visage vers Purdey, ses yeux la fixant d'un regard qui ne signifiait rien de bon pour la Poursuiveuse. Voulait-elle vraiment jouer à cela ? Voulait-elle vraiment jouer sur l'apparence ? Qu'à cela ne tienne, elles allaient jouer...

Inconsciente, la rouquine venait de faire volte-face et commençait déjà à s'éloigner. Lâche... Un petit sourire dément vint alors s'esquisser sur les lèvres de Charlotte, lui donnant presque l'air d'une psychopathe. Purdey, Purdey.... Ne t'a-t-on jamais appris qu'il ne fallait pas tourner le dos à l'ennemi ? Bien. Eh bien tant pis pour elle. Elle pensait avoir gagner, qu'elle se détrompe, la partie était loin d'être finie... Rapidement, la jeune fille peu vêtue s'approcha de Purdey, arrivant jusque derrière elle, et posa sa baguette sur la chevelure de la jeune Poursuiveuse, dont elle semblait être très fière. Un sortilège informulé que sa mère lui avait appris et voilà qu'une vague blonde inonda le si joli roux de Purdey. Ce sort lui avait déjà servi à plusieurs reprises. A changer la couleur d'une rose, à changer sa propre couleur de cheveux et à bien d'autres choses. La voix de Charlotte s'éleva alors dans le couloir vide, narquoise... ~†~




" Si tu ne veux pas que l'on te critique, que ce soit ta manière de te vêtir ou autre chose, alors commence par ne pas le faire.

Ah, en passant, je trouve que cette couleur te va beaucoup mieux.
Elle te correspond parfaitement à mon avis...

De plus, je doute que tu connaisses ce sort...
Qui sait, peut-être te rendrais-je ton ancienne couleur ?
Encore faut-il que j'en ai envie.
C'est loin d'être gagné.... "


~†~ Nouveau petit sourire mesquin. Des sous-entendus ? Venant de Charlotte ? Oh, comme vous êtes... Cependant, vous avez totalement raison ! Oui, la jeune fille venait bien d'insinuer que cette couleur de cheveux allait beaucoup mieux à Purdey parce-que.... Parce-que... Je dois vraiment vous rappeler la réputation qu'ont les blondes ? Enfin, surtout leur intelligence ? Parce-qu'effectivement, la jeune anglaise venait de suggérer que Purdey avait autant d'esprit que ces charmantes créatures aussi jolies qu'écervelées... Oh, elle n'avait rien en particulier contre les blondes, il y en avait des biens, mais il y en avait d'autres qui donnaient tous leur sens aux différentes moqueries plus ou moins vraies... Et maintenant ? Comment Purdey allait réagir au fait que Charlotte avait modifié sa si précieuse couleur de cheveux ? ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Mer 28 Fév 2007 - 11:24

*Faisant dos à Charlotte, Purdey sentit un sort s'éclater contre son crâne. Elle ferma les yeux et pencha sa tête en avant. Pas plus de 5 mèches rousses vinrent se poser devant ses yeux. Elle les rouvrit, et aperçut des mèches .... Blondes ?! Quewoi ? Gné ? Qu'est ce qui ce passe ?

Pense : Aaaaaaaaaaaaaaah ! C'est quoi ce truc ?!


Purdey était devenue blonde ! Oui mesdames et messieurs, Purdey est devenue blonde.
Mais euh ... Pour quoi qu'elle est comme ça aussi là ? Blonde ... blonde ... blonde ... ce mot ne cessait de faire le tour dans sa tête. Why ? It's not possible !

Prise de panique, elle chercha un truc, un miroir, ou quelque chose pour voir sa tête. Elle ne trouva qu'une armure.
Et là : le drame, Purdey était entièrement blonde. Les couleurs de vie quittèrent son visage, elle se rattrapa de justesse à un mur et se laissa tomber au sol.

C'était la fin du bout du monde. Purdey in Blonde, no, c'était pas bon signe. Pourtant on lui avait souvent dit qu'elle avait des similitudes de cerveau avec ces jeunes demoiselles blondes. Mais elle connaissait leur réputation aussi. Non, Purdey n'était pas comme ça. En tout cas, elle ne l'acceptait pas, et ne voulait pas le reconnaître. Petite note du narrateur (moi) : Je confirme qu'elle a un cerveau de blonde, mais ce n'est que le début de la maladie.

Purdey plaça ses cheveux derrière ses oreilles, et se releva.
Je vous aurais bien dit qu'elle marchait vers Charlotte tel une ivrogne, avec une baguette en main, mais je préfère lui laisser un peu plus de dignité qui lui reste.
Elle se releva donc, les yeux perdus, bah oui, elle avait du mal à comprendre.
Elle s'avança, baguette en main vers Charlotte, sa coéquipière de Quidditch.

Pense : j'aurais du lui envoyer le souaffle dans la tronche à elle.

Remarque, elles était plutôt drôle à voir ces deux jeunes filles : une avec des vêtements à taille de Barbie (les "Barbie" sont des poupées moldu, représentant des femmes blondes plutôt bien foutu), l'autre avec les cheveux aussi blond que Barbie. Elles pourraient monter un club moldu comme ça. Non ?

Enfin bon, de voir Charlotte avec des vêtements très mini, c'était hilarant, tout comme Purdey en blonde.*


"Pour quoi t'as fait ça ? Ça t’amuse de changer mes cheveux ? Espèce de ..."

*Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, que ses cheveux lui retombèrent dans les yeux. Mama ! C'est la fin du bout du monde.
Purdey sursauta et hurla en voyant ses cheveux blonds. Elle était hystérique. Elle ne supportait pas avoir cette couleur de cheveux.
Elle retourna voir Charlotte, tel un dragon qui n'avait pas mangé depuis deux ans, avec des cheveux blond devant les yeux.*


"Change moi ça tout de suite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Charlotte Leonhart
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1369
Age : 30
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 13270
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Ven 2 Mar 2007 - 2:23

~†~ C'était.... C'était.... C'était à se tordre de rire !!! D'ailleurs, le sourire de la jeune brune s'élargit quelque peu. Quelque peu beaucoup... Purdey venait de s'immobiliser, de dos à Charlotte, et semblait pétrifiée. La jeune batteuse ne pouvait voir sa tête mais... Non, en fait c'était mieux comme cela. Sans quoi, elle aurait probablement littéralement éclaté de rire... Chose assez rare, je dois bien vous l'avouer... Non, vous l'aurez bien compris, Charlotte n'était pas du genre à trouver souvent quelque chose d'hilarant, ni même à sourire...

Mais là, elle trouvait la situation très amusante... Purdey, pourtant si attachée à son apparence, si fière de sa couleur unique de cheveux... se retrouvait avec une magnifique chevelure blonde... Et Charlotte, pourtant si réservée et bien loin d'être racoleuse, se retrouvait avec des vêtements excessivement courts.... Trop courts à son goût même... Elle connaissait les Barbie. Elle y avait souvent joué quand elle était petite... Et elle aurait trouvé la comparaison très amusante. Mais, de là à créer un club... Non, très peu pour elle. Vous imaginez ? Faire partie d'une association, avec plein de gens dedans ? Euh... Non merci.

Quoiqu'il en soit, Purdey se dirigeait à présent à pas rapide vers... une armure ? Pourquoi faire une armure ? Comptait-elle lui piquer son épée et défier Charlotte en duel... ? Hum.... Très peu probable. Non, rien de tout cela, la jeune rouq... pardon, blonde, s'admira dans le reflet de celle-ci. Et, à voir sa tête, elle semblait... adorer sa nouvelle couleur ! A tel point qu'elle faillit en défaillir ! Elle s'appuya sur le mur le plus proche et se laissa tomber contre celui-ci. Tout ça pour des cheveux ? Un petit rictus se fit entendre. Rictus provenant de Charlotte bien évidemment...

Finalement, après quelques secondes, le temps qu'elle digère la nouvelle, la jeune poursuiveuse se releva et s'avança vers Charlotte, tenant sa baguette. La jeune anglaise avait toujours la sienne en main également. Si Purdey voulait l'attaquer, elle l'attendait... Néanmoins, ce petit sourire insolent restait étrangement fixé sur ses lèvres tandis qu'elle observait sa jeune camarade approcher puis hurler en fin de compte... Lui demandant pourquoi elle avait fait cela. Si cela l'amusait. Cela l'amusait-il ? Oh ça oui, très très beaucoup même... Son sourire s'élargit. Elle faillit l'insulter mais se retint au dernier moment... Heureusement pour elle, ou elle signait l'arrêt de mort de ses cheveux...

Bref... Quelques mèches blondes vinrent narguer la jeune Purdey, qui hurla de désespoir... A nouveau, un petit rictus amusé et ironique s'échappa des lèvres de la jeune Serpentard... Mais dans quel état se mettait-elle seulement pour quelques cheveux... C'en était risible... Risible et pitoyable... Purdey lui fonça dessus, Charlotte crut même qu'elle allait lui rentrer dedans, mais elle se contenta de vociférer et de... de donner des ordres à Charlotte. Pardon ? Avait-elle bien entendu ? Une petite lueur sadique passa dans son regard alors que ce sourire provocateur ne cessait d'orner ses lèvres... ~†~


" Purdey, je ne suis pas sourde tu sais...
Tu n'as pas besoin de hurler quand tu n'es qu'à quelques centimètres...

Et...
Non, je n'ai pas envie de "te changer ça tout de suite".
Je te l'ai dit, je trouve que cela te va beaucoup mieux.... "


~†~ Cette fois c'était un petit sourire innocent qui apparut sur le visage de la jeune Charlotte. Le visage d'un ange démoniaque.... Elle se mit alors à observer ses ongles de manière tout à fait détachée, les trouvant subitement très intéressant... Elle avait toujours sa baguette dans son autre main, au cas où. Car elle se doutait que son comportement risquait d'agacer la petite blonde au plus haut point... Et cela l'amusait. ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Purdey LaRoche Elda
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1021
Age : 26
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 13990
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   Mer 2 Mai 2007 - 19:23

*Frustrée... Purdey était frustrée par les dernières paroles de Charlotte. Comment ça elle ne voulait pas lui rendre sa couleur naturelle ? C'était pourtant pas sorcier ... ah ... si ça l'était Le Nanda ...
Bref, Purdey en avait marre, elle ne savait plus quoi dire. Ses cheveux ... ses cheveux étaient devenus blond. C'est pas que Purdey détestait le blond, mais quand même, passer du roux au blond, ça allait casser toute son image. Et puis en plus Charlotte certifiait que cette couleur lui allait bien mieux.

Pense : Comment ça ? Ça veut dire qu'elle pense que j'ai un cerveau de blonde ? Mais ça ne va pas bien dans sa tête ma parole. Et puis d'abord j'ai pas un cerveau de blonde ...juste peut-être un petit peu ... mais vraiment qu'un tout petit peu alors ...

Elle aurait bien remit cette fille en place, mais le fait d'être devenue blonde (non elle est pas devenue 100% blonde, pas encore ...) la rendait dans l'incapacité d'être elle-même, elle était trop déconcentrée.
Déjà, elle abaissa sa baguette magique et la coinça entre ses deux genoux, pour ensuite s'attacher les cheveux, avec un élastique noir qu'elle avait prit dans sa poche. Une fois ces cheveux en queue de cheval, elle ne voyait plus la couleur blonde et pouvait momentanément se ressentir elle même.

Il faut savoir que Purdey est très étrange, surtout avec ses cheveux. Sa couleur rousse c'est sa fierté, elle est la seul de ses deux soeurs à avoir un roux aussi brillant, bref elle est la seule à avoir hérité du roux que toute les femmes du côté de sa mère ont. Donc autant vous dire que devenir blonde c'est pas la grande joie pour la Serpentard. Et encore, heureusement que sa mère n'est pas au courant de son changement de couleur, enfin ... pour le moment ...

Bref, elle n'avait plus rien en réserve pour répliquer à Charlotte. La batteuse de l'équipe la provoquait, mais c'est Purdey qui avait cherché la provocation la première, alors elle devait accepter qu'elle ait à faire à un adversaire de taille.

Pense : Finalement il est plus facile de provoquer un élève d'une autre maison qu'une personne de sa propre maison.

Purdey avait en effet perdu la bataille, mais pas la guerre. Elle reprit sa baguette en main mais ne la pointa plus vers Charlotte, elle était dans sa main, le long de son corps.
Elle fixa son regard dans celui de Charlotte, elle avait quand même réussit à lui rétrécir ses vêtements, c'était déjà ça, mais la prochaine fois ça risque de faire un peu plus mal.
Le menton haut, elle essayait de ne pas perdre sa dignité.*


"Soit, tu as gagnée la bataille, mais je me vengerai, tu peux compter là dessus. Je ne tiens pas à rester jusqu'à la fin de mes jours blonde."

*Sur ceux, elle tourna les talons et s'éclipsa dans les couloirs du château de Poudlard réfléchissant à comment serait sa vengeance, et aussi comment elle allait retrouver sa couleur rousse.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La provocation n'est pas un mal [avec un il ou elle Serpy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Couloirs et les Escaliers-
Sauter vers: