Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 13787
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Mar 17 Avr 2007 - 17:54

Jon se fit saisir le poignet avec une rudesse toute surprenante venant d'une demoiselle telle que Mélusine. Moins d'une fraction de grain de sablier plus tard, Jon se voyait entraîner dans les corridors, dans le but apparent d'enquêter sur cette source de vacarme...

-Ah ben... Euh tu ... on va quoi?? En fait... euh... je me disais que... ben je vais aller... je serais... j'irais... par là-bas... non? Histoire de rentrer... pas que j'aime pas ... euh... le mystère... mais j'ai eu ma dose d'enquête pour 10 ans...

Mais, loin d'opposer une résistance, Jon se laissa emporter sous les taches d'ombres et de lumières des corridors. Ils tournèrent un coin à gauche, puis immédiatement à droite, puis ils les virent : les armures étalées sur le sol. Aucune trace de passage récent apparent, personne sur les lieux de l'infraction. Personne sauf eux deux. Et si Rusard arrivait et les accusait -injustement, pour changer- de mettre le château à feu et à sang pour leur propre plaisir personnel?

-Tu sais quoi... on est peut-être mieux ne pas trop traîner ici, non?

Question ouverte, qui n'attendait pas réellement de réponse. De toute façon, il était évident que la rouquine n'en ferait qu'à sa tête. Ah! Ces têtes enflammées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13580
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Ven 27 Avr 2007 - 12:51

L'imagination de Mélusine gambadait gaiement sur les chemins de l'hypothèse. Pendant qu'elle trainait Jonathan derrière elle, une petite voix faisait défiler les possibilités les plus folles.
1. Un troll avait réussi à pénétrer dans l'école comme lors du banquet d'Halloween de sa première année (mais y avait pas l'odeur...)
2. Les elfes de maison avaient entamé le grand nettoyage de printemps, et 'lun d'entre eux, plus maladroit -ça devait être une vraie catastrophe ambulante- avait malencontrueusement joué aux dominos avec les armures de l'étage.
3. Les jumeaux Weasley étaient venus faire un ultime petit tour à Poudlard, histoire de débarasser le château de Rogue et de De Lansley... Plaisante idée..

Jonathan fit vaguement mine d'être le pion récalcitrant pertubateur d'enthousiasme dans la partie de Mélusine, mais sans grand succès -faut dire qu'il y mettait pas une volonté à toute épreuve, se contentant de suivre le mouvement au lieu de freiner des deux pieds, lui jeter un sort ou crier au secours de la pleine force des ses (beaux) poumons-. Bref, en moins de temps qu'il n'en faut à un dragon pour cracher du feu, les deux commpères (moitié compère, moitié commère, parité oblige) arrivèrent sur le lieu du crime...

Et on pouvait déjà rayer l'option 'elfe de maison'... Jamais un elfe n'aurait fui devant un tel résultat... A moins d'être atteint d'une flemingite aigüe, mais, pour ce qu'elle en savait, tous les elfes de maison étaient sans douté immunisés contre un tel virus... Donc, pas les elfes... Le mystère s'épaississant comme une bonne crème patissière -oui, elle avait déjà faim, et alors-, le sang de Mélusinene fit que s'émoustiller un peu plus... Elle eut un sourire indulgent à Jon -dans les circonstances, l'émulsion l'emportait sur les sentiments quels qu'ils soient- et se retint de sourire victorieusement...


"Ben... C'est justement ça qui est intéressant... On a qu'à sortir nos baguettes... t'es un vieux de septième, moi une à peine moins vieille de sixième, on dvrait gérer..."

'Et si vraiment ça le tentait pas... T'y a pensé à ça...?'

Décidément, elle avait décidé de se casser toute seule son beau moral... Et, alors qu'elle se fustigeait intérieurement, Zyn se sentait rougir... Elle ne lui avait même pas demandé son avis, elle l'avait traîné au vu et au su de tous -à savoir, quelques armures, trois souris et l'ombre d'un fantôme- dans les couloirs, et par-dessus tout, elle lui avait pris le poignet... ELLE. LUI. AVAIT.; PRIS. LE. POIGNET. Topinambour... Elle avait osé...


'Hey... Zen... L'émulsion n'était pas censée l'emporter sur les sentiments... quels qu'ils soient...'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 13787
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Ven 15 Juin 2007 - 14:51

-Pas question !

Avait finalement réussi à dire un Jonathan haletant à la suite d’une rouquine aux jambes longues.

J’ai déjà donné, merci! Pas question que je retourne à la chasse aux je-ne-sais-pas-quoi-et-je-peux-y-risquer-ma-vie ! Une fois m’a amplement suffit, merci, bonsoir ! Qu’est-ce que vous y trouvez de bien, à pourchasser des fant…

Une silhouette nacrée traversa alors un pan de mur un peu plus loin. Ayant visiblement entendu la phrase de Jonathan, il lui lança un regard courroucé. Peut-être croyait-il que les deux jeunes gens étaient responsables du vacarmes ? Peu importe, Jon s’excusa à la silhouette qui passait déjà au travers une porte, à quelques mètres :

-Désolé, je ne voulais pas vous…

Mélusine McEwan ! Qu’y-a-t-il de si intéressant à pourchasser des… des ombres comme cela ? Ça paraît que tu ne t’es jamais retrouvée bloquée entre trois portes louches dont l’une était ornée d’une inscription lugubre, toi ! Et même si c’est le cas, toi t’es toi, peut-être que tu aurais aimé… moi j’ai détesté. Je ne veux plus pourchasser des…


BLII-YIII-YII-YIING [HJ : effet d'écho...]

-Aaah! C’est quoi ça?

Le duo d’aventuriers (hum…) allait enfin connaître l’origine de ce bruit mystérieux. Livide, Jonathan sortit sa baguette et tenta de se placer, non sans trembler, entre la source sonore et Mélu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13580
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Dim 1 Juil 2007 - 12:21

Si Mélusine Watson semblait en plein trip policier, Sherlock Mateo, lui, paraissait à trente-six milles loin de toute considération autre que prendre ses jambes à son cou. Avec de grands yeux surpris, la jeune fille l'écouta, le regarda euh... perdre un peu les pédales? Péter un câble? Sortir de ses gonds?

Dans le genre, c'était assez impressionant. Le voir ainsi, perdre son calme... Etrange... Peut-être encore une image fausse qu'elle avait des gens mais Jon lui était toujours apparu comme quelqu'un de ...calme... de pondéré... Et là... Ben, la pondération semblait avoir fui dans l'hémisphère sud... Curieux mélange dans la tête rousse que formait le Jon Mateo habituel et le jeune homme vociférant (bon, elle exagérait peut-être un tout petit peu... mais quand même, les faits étaient là...).

Et puis, d'abord, c'étaient quoi ces histoires d'une fois lui avait amplement suffi? Qu'est-ce qu'elle avait raté...? Une fois de plus, sa curiosité partit au quart de tour. Mélusine le fixa avec détermination, comme si par son simple regard, elle avait pu pénétrer dans les profondeurs de sa mémoire pour y trouver une bribe de souvenirs, un écho du passé... Peine perdu...

Coup d'oeil rapide à la forme nacré.... Un instant, infime, microscopique, infinitésimal, elle crut y voir l'écho du passé en question... Mais non, juste un des revenants habituels, quoi que vaguement -euphémisme- courroucé... Zyn lui adressa une moitié de sourire avant de reporter son attention sur Jon... Après tout, le fantôme avait toute l'éternité pour ruminer ses sombres histoires, eux, ils avaient juste une courte existence dont la fin arriverait par surprise... Pas de temps à perdre en bavasserie inutile...

Ce qu'il y avait de si intéressant...?


'Bah... Mettre un peu de piment dans la monotonie du quotidien... Avoir l'impression de faire quelque chose plutôt que de rester les bras croisé...? Mener un début d'enquête... C'était toujours un entraînement pour plus tard où ils devraient affronter des choses un peu plus difficiles sans la protection que leur accordaient le château...?'

Mouaif... Quelque chose lui disait que ça n'était peut-être pas exactement la chose à lui répondre...

'Peut-être qu'il panique complètement parce que tu lui as pris le poignet... T'imagine l'horreur?'

Ahaha... très drôle... Charmant...

'Hum? Et si tu lui répondais au lieu de le regarder dans le blanc des yeux...'

"Ptêtre juste un peu de curiosité... Tu n'as pas envie de savoir ce qui se passe dans le château? De toute façon, il ne peut pas nous arriver grand chose... Le pire qui me soit arriver ici, à part voir la tête de Rogue toutes les semaines pendant six ans..., c'est de me ramasser un cognard alors que je m'entrainais seule sur le terrain... Remarque, il y a aussi eu la fois où je me suis affalée devant tout le monde dans la Grande Salle parce que l'autre, là, m'avait..."

BLII-YIII-YII-YIING [HJ : effet d'écho...]

Gné? Amusant, ce petit effet de réverbération... Un peu bruyant peut-être... mais amusant...
Pendant qu'elle arborait un sourire qui se voulait narquois mais qui cachait mal la vague d'anxiété qui s'était réveillée en elle -pouvait parfois y avoir des choses vraiment bizarres à Poudlard, réflexion faite...-, elle fut touchée de voir Jonathan se placer devant elle, en guise de protection... Ca, c'était charmant... Un rflexe peut-être vieux comme le monde mais que Mélusine avait toujours trouvé adorable, sans oser espérer que cela lui arrive un jour, surtout pas avec Jonathan...

Pour ne pas être en reste -elle n'était pas non plus une de ces femmes pots-de-fleurs des films moldus-, Mélusine sortit à son toru sa baguette en la dirigeant vers la source sonore... Une ombre apparut du couloir adjacent... Gné? Un truc avec plein de pattes partout et un corps tout en bosse, qui baragouinait dans un dialecte étrange... La jeune fille avait beau avoir suivi avec attention les cours de SACM, elle ne voyait absolument pas quelle créature pouvait être l'heureuse possesseuse d'une telle ombre. A moins qu'une des CMM d'Hagrid (Créature Magiquement Modifiée...)...

Priant Merlin et Agrippa que ça ne soit pas le cas -ce genre de créatures paraissaient toujours douées de défenses hors du commun... à se demander ce avec quoi Hagrid les nourissait... rien qu'à voir les Scroutts-, elle observa l'ombre avancer avec un frisson d'inquiétude... Déjà, les premiers membres pointait à l'horizon de ses yeux... Des pieds... Plein de pieds, velus et vérolés... Des faces de gnomes...

Mélu Mac retint un éclat de rire... Et elle faisait bien... Ca en faisait quand même un sacré troupeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 13787
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Mer 18 Juil 2007 - 4:12

Ce que Mélusine aurait certainement trouvé moins charmant, si seulement elle l'avait vu, c'était que Jon ne voyait aucunement ce qui se passait devant eux. Il avait clos hermétiquement les yeux. Ses paupières tendues l'une au-dessus de l'autre plus fortement qu'un affreux livre de SACM mordeur sur sa proie. Il ne vit donc pas les ombres se profiler devant lui. Mais il entendit les pas. Nombreux. Trop à son goût. Mais tout de même produits par des pieds de petite taille. Ils s'avançaits. L'un d'eux semblait claudiquer, au milieu des autres pas réguliers. N'écoutant que sa peur, Jonathan lança le premier sortilège :

-Stupefix!

Puis les pas se mirent à courir en tous les sens, autour d'un point où un son sourd avait été entendu. Se décidant à ouvrir les yeux, Jonathan constata qu'il avait stupefixé le gnome claudiquant. En fait les gnomes, puisqu'ils étaient siamois. Cinq autres courraient dans le corridor, en poussant leurs petits cris abominables. Jonathan stupéfixa celui qui se dirigeait sur lui, dent sorties, par un sort qui se termina directement sur l'arête du nez de la créature. Il avait eu chaud! Mais ce n'était pas aujourd'hui qu'il se laisserait mordre par une dégoûtante créature. Il se remit à lancer des sortilèges dans le couloir presque à l'aveuglette, alternant entre les croc-en-jambe, les jambencoton, les ligotages et les stupefix. Malheureusement, il n'atteignait que trop peu souvent sa cible... Alors que les éclairs multicolores valsaient au-dessus de leurs têtes (aux gnomes) et sur les décorations, sous les cris consternés des tableaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13580
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Lun 23 Juil 2007 - 18:32

"Stupéfix!"

Hmpffffff.... Effectivement, l'utilisation d'une baguette pouvait être une solution recommandée dans ce cas de figure. Heureusement que Jon était là pour lui rappeler les bonnes manières, l'était tellement génial ce type. Et puis, qui sait, peut-être existait-il vraiment une règle de savoir-vivre qui exigeait qu'on jette un sort à tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un gnome. Peut-être même qu'ils -les gnomes- se vexaient si on se contentait de les regadrer passer en souriant niaisement. Ou peut-être que Mélusine était en plein délire jus-de-citrouillien. Mouaif... Peut-être.

"Yeah... Bien joué sir...!"

Et dire qu'il fallait une situation de ce genre pour qu'elle se détende un temps soit peu et ressemble à peu près à une fille ordinaire. Sauf que sans doute une fille ordinaire n'aurait pas pousser un grand cri -son nouveau cir de guerre:

"Mouilaaaaaaaaaaaaaaanoummmmmmmmmmmm!"

Et ne serait sans doute pas non plus partie dans une sorte de danse -pas la McEwanwaltz, Xaël et elle ne l'avait pas encore inventée-, avec de grands mouvements de baguette -du genre de ceux de Lockhart pour cacher ses défaillances en sortilèges-. Elle enjamba le gnome claudiquant -et stupéfixé (comme quoi, on ne peut pas tout avoir dans la vie)-, et pointa sa baguette, en priant Merlin, Morgane et Agrippa de nepas -trop- se rendre ridicule:

"Riddiculus! Riddiculus! Riddiculus! ...
...
Oups... C'était pas celui-là...."


Hmmm... Apparement, le sort n'était pas tout à fait inefficace sur les gnomes puisque les quelques uns qui avaient été touchés prenaient une delicate couleur bleu flashy et se couvrait de pustules oranges vifs.
L'intérêt avec les gnomes, c'est que c'est tellement bête que ça reste là à attendre de voir ce qui se passe... Comme pendant un dégnomage...

Un dégnomage?

Voilà une idée qui enverrait valser au loin le ridicule... Saisissant avec fougue les deux premiers imprudents qui se baladaient àses côtés, Zyn, forte de son entrainement de Quidditch, fit tournoyer les créatures au-dessus de sa tête avant de les envoyer valdinguer contre un mur... tout en chantant gaiement:


"Un petit gnome qui se baladait dans les tits couloirs.... les tits couloirs de Poudlard... Tralalala... lalalala lala..."

Rusard n'allait pas être content de voir les tapisseries relookées façon ombre de gnomes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 13787
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Jeu 26 Juil 2007 - 3:51

Rusard n'allait pas être content de voir les tapisseries relookées façon ombre de gnomes... Pas content du tout, même. Ah la la? Mais à quoi Mélu jouait-elle? Se doutant qu'il ne saurait pas l'arrêter, Jonathan fit mine de l'aider à repeindre les murs et les tableaux (hurlants et vociférants) accrochés à ceux-ci, alors qu'en réalité, il ouvrit la fenêtre la plus près d'un "Alohomora" informulé et lança les trois gnomes qu'il avait stupefixé par la fenêtre, non pas sans éprouver un certain dégoût en leur touchant. Lorsqu'ils furent sur le sol Jon sortit la tête et lança des Enervatums un peu au hasard, en essayant de garder le ton bas pour ne pas que McEwan ne se rende compte de sa stratégie...

Ensuite, il se tourna pour prendre un autre gnome et le lancer par la fenêtre.


-[size=30]ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRGH[/size]! Mais qu'est-ce que..? Tu voulais les métamorphoser en quoi? On dirait des schtroumpfs géants délavés et adolescents en pleine crise d'acné! Pire que Éloïse Midgen...

Trop concentré à ne pas se faire surprendre par son amie, il ne l'avait pas entendu jeter trois Riddikulus. Et heureusement qu'aucun d'eux n'avait atteint Jon, parce qu'avec un teint bleu et des pustules aussi oranges, il aurait peut-être été difficile de pardonner à son amie. Ça lui aurait bien prit... une heure, ou deux...

Jonathan lança néanmoins la tête (et le corps suivit...) qu'il avait prise par la fenêtre, presque négligemment, et le tonc qu'il entendit signifiait clairement que la créature bicolore était bien parvenue à destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13580
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Mar 31 Juil 2007 - 21:38

Toute à son entrain (c'était festif de schtroumphiser des gnomes, elle devrait faire ça plus souvent), Mélusine ne prêtait aucune attention à Jon, pour la première fois de sa courte vie. Il aurait pu se mettre à danser la java en chantant l'hymne de Poudlard à tue-tête qu'elle aurait eu du mal à s'en rendre compte (peut-être parce qu'elle chantait encore plus fort...). Non, les gnomes pouvaient bien passer par la fenêtre par dizaine de milliers qu'elle n'en avait cure... Non, aussi étonnant que celui puisse paraître, c'est le brusque mouvement du premier gnome schtroumphisé (entraîné d'une main de maître par ledit Jon) qui sapa soudainement son énergie, alors qu'une demi-dizaine d'autres gnomes avaient déjà subi le même sort que leurs prédecesseurs (à savoir le retapissage). Un bleu qui disparait, ça ne devait pas passer inapperçu. La jeune fille se retourna donc brusquement pour se prendre un:

"ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRh" par la figure, gracieuseté du très cher Jon... Il avait de scordes vocales tout à fait charmantes ce type... Etune très belle glotte... Rougissement. Un peu vague parce que, bon, ils avaient d'autres trolls à fouetter.... Elle eut un petit haussement d'épaules et un sourire malicieux... Z'étaient pas si moches que ça ces gnomes bleus.... Elle se retint de rire à la remarque sur Migden... Ne pas rire, ne pas rire... Elle ne savait trop bien combien les remarques sur ce sur lequel on ne pouvait rien (à savoir le physique, quoi que dans le cas d'Eloïse, le pus de Bubobulb dilué) pouvaient être douloureuses...

"Hmmmm? Moi, je les trouve plutôt pas mal comme ça.... C'est le Roddikulus... je me suis un peu plantée..."

Oups... Bof... C'était pas très malin d'avouer ça, devant lui... De quoi elle avait l'air maintenant...? Décidément, elle était vraiment une jeune fille bizarre... Quand un garçon vous plaît, le mieux n'était-il pas d'essayer de l'impressioner? Tant pis. Trop tard.... enfin, pas pour rougir... Et hop, piquer un fard dans toute sa splendeur... Se rattraper par l'humour. Y avait que ça qu'elle savait faire:

"Tu veux essayer? C'est facile.... Un sac de cookies au premier qui les fait virer rouge et vert... Ca fera une belle déco pour Noël.... tu crois qu'on pourrait réussir à faire clignoter les pustules...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 13787
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   Jeu 16 Aoû 2007 - 19:19



-Euh...
"Quelle drôle d'idée... mais en même temps je suis avec McEwan, alors..."
-D'accord...


Jon se remit à pointer sa baguette en tous sens vers les gnomes qui courraient partout.

-Riddicoloris! Ridikuloris! Coloridikulus!
Au dernier sortilège, le gnome visé avait pris une absurde teinte lilas et jaune serin. Le poufsouffle retenta alors le sortilège et parvint à recolorer la créature en bleu clair et rouge cerise, puis en vert pomme et jaune fluo. Perdant patience, il finit par wnwingardiumisé le gnome qui n'arrêtait plus de changer de couleur à présent, probablement sous l'effet de l'abus du sortilège inventé par Jon... Puis il le balança par la fenêtre et l'entendit tombé sur ses compatriotes. Se rendant compte de son oubli, Jon sortit la tête par la fenêtre et tenta de le stupéfixé : il ne fallait pas séparer le groupe... Surtout qu'ils ne se perdent pas de vue! Il parvint à paralyser la créature alors que le gnome était devant un mur. Levant les yeux, Jonathan vit qu'il s'agissait de l'horloge à l'intérieur de la cour.

-Mélu! Arrête de perdre ton temps! Les cours reprennent dans... Bouse! Dans moins 3 minutes et ... quarante... trois secondes.
Il avait hésité sur les secondes, parce qu'il parvenait mal à calculer à l'envers...
Il stupéfixa les repoussantes têtes restantes et les lança, certains avec les mains, certains avec un sort de lévitation, par la fenêtre, puis il prit Mélusine par la main et partit à courir en direction des cachots. Mais non! Son cours était à l'autre bout, en métamorphose! Il tourna de bord, toujours son amie sur les talons et traversa les corridors au pas de course, passant devant des salles de classe desquelles les profs essayaient de les reconnaître pour leur enlever des points, sans succès.

Finalement arrivé devant la salle de classe de métamorphose, il dévisagea Mélusine, appuyé les mains sur les genoux, un poing au ventre.


-Mais... Tu n'as pas ce cours avec moi, non? Boulette de bouse! Désolé, je ne voulais pas te mettre plus en retard!

Puis il entra, intimidé par ce premier retard de sa carrière étudiante à Poudlard, en priant pour que le cours de la gryffondor ne soit pas trop loin. En sortilèges, peut-être? C'était tout près!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TM=Fév07] Sourire noir, dans les couloirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Couloirs et les Escaliers-
Sauter vers: