Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Lun 2 Oct 2006 - 3:14

En voyant le visage figé de dégoût de Draconia quand elle lui mettait la crème, Terence prit le pot dans ses mains lorsqu'elle alla se les laver.


Te fatigue pas, si ça t'énerve tant que ça, laisse-moi, je me débrouille seul, je n'ai pas besoin de toi, lança -t-il froidement en gardant la Guigne dans ses bras.

"Pour qui elle se prend? Je lui étale ma vie privée, je suis obliglé de supporter ses mains sur moi, ses vannes douteuses et en plus elle me fait une psychose? Qu'elle aille voir chez les gobelins si j'y suis."

Voyant Baten occupé, Terence était à peu près certain qu'il ne serait pas là d'ici les dix minutes dont il parlait et pour la seconde fournée de Guigne, il préférait encore se le faire seul plutôt que de subir le mauvais caractère de la serpentard à laquelle il n'avait rien demandé. Cela avait l'air de l'ennuyer au plus haut point et elle redemandait des remerciements alors qu'il l'avait déjà remercié par deux fois: "Je ne vais quand même pas lui décerner une médaille pour service rendus à la postérité d'Artémis. Rien à foutre, son caractère pourri qu'elle se le garde. Les filles sont vraiment..."

Le contact de la crème n'avait rien d'agréable, elle diffusait sur son thorax une fraicheur cristallisante et la main énervée de Draconia n'avait rien d'agréable non plus, même quand la crème devint plus réchauffante.

"Honnêtement, tu devrais sérieusement penser à mieux entretenir ton corps. Les bourrelets, ça fait négligé…"


Ouais, ouais, répondit-il indifférent en affichant un visage qui démontrait clairement qu'il était gêné par la situation.
"Ca va, je suis pas là pour faire mannequin, si mon corps ne lui plaît pas qu'elle ferme les yeux elle aussi. On n'est pas chez Ungaro."

N'étant pas très porté sur la beauté, la plastique ou l'esthétique et encore moins sur sa propre qualité d'éphèbe, Terence laissait à Draconia ses critiques. Question esthétique et beauté, la seule chose qui l'intéressait était le besoin de créer des vêtements ou des costumes pour les femmes qu'il pensait avoir du style. Si le ridiculiser physiquement pouvait la soulager de la gêne qu'elle-même avait pu ressentir de part cette situation cocasse, qu'elle s'y adonne tant qu'elle voulait. Lui se contentait de fermer les yeux et de subir les moqueries et les soins qu'il sentait dispensés par obligation.

Selon lui, il n'y avait rien de pire que de voir des gens s'occuper de soi parce qu'ils le devaient et non parce qu'ils le voulaient. Il avait bêtement pensé qu'elle restait par gentillesse mais les serpentard ou Draconia, juste Draconia, étaient incapables d'un tel acte. Tout devait se payer, Draconia se payait en mots d'excuse pour ne pas faire ses devoirs, elle se payait en assouvissement de curiosité.

Tout un coup Terence se sentit vraiment bête et nâïf d'avoir pu croire quelques secondes qu'elle était là car elle se faisait du soucis, pour lui. Il aurait aimé qu'elle reste parce qu'elle se faisait du soucis pour lui: "Quel con!"
"J'espère que sa mère est plus douce avec ses patients sinon Sainte Mangouste, bonjour la qualité du service!"

Une petite voix dans la tête du serdaigle lui murmurait des choses qu'il ne voulait pas encore écouter mais s'il s'interrogeait au plus profond, il saurait pourquoi le comportement de Draconia le mettait ainsi en colère.

Il restait de marbre devant elle. Le pot de Guigne serré contre son torse aux relents qu'il trouvait putrides. Il restait les yeux irrémédiablement fermés, bien décidé à se prendre dix carafes plutôt que de voir le visage du Dragon se moquer de lui avec cette méchanceté gratuite qu'il était inapte à combattre dans l'état dans lequel il se trouvait.

Elle lui demanda s'il était prêt pour son histoire mais ne sachant pas de quoi elle parlait, il se contenta d'hocher la tête affirmativement. Ca devait pas être l'histoire des trois petits cochons qu'elle s'apprêtait à lui lire. Le grimoire que Baten lui avait fourni entre les mains lui donnait un air de professeur d'Histoire. De toute façon, cela valait mieux même s'il remarqua qu'elle évitait de cette façon de répondre à sa question.
"Lâche..."



:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Lun 2 Oct 2006 - 19:00

Le corps tout entier de Draconia se figea devant le ton glacial que venait d’employer le Serdaigle. Il avait pris possession du pot de Guigne, signifiant clairement qu’il n’avait pas besoin d’elle pour appliquer cette mixture malodorante.

« Oh oui, parce que te faire « graisser » par quelqu’un comme moi avait l’air de t’enchanter tout particulièrement… Et crois tu vraiment que j’aurais mis les doigts dans un truc aussi nauséabond si je n’avais pas eu envie de m’en charger ? Mais ne t’inquiète pas, je ne ferais plus la même erreur. » répliqua-t-elle d’une voix tout aussi froide.

De toute façon, c’était toujours la même chose. Quoiqu’elle fasse, ce n’était jamais assez bien, assez satisfaisant, ça ne correspondait jamais à ses attentes et elle trouvait toujours quelque chose à redire, à lui rappeler qu’elle ne serait jamais assez bien et qu’elle n’atteindrait jamais son ‘niveau’.

Il voulait savoir ce qui faisait plaisir à Draconia ? Et bien ce n’était certainement pas de se voir parler de cette façon. Qu'est-ce qui donnait à Draconia l'envie de sourire ? Et bien au final, pas grand-chose te ce ne sera certainement pas ce Serdaigle qui lui donnerait envie de faire voir ses fossettes. Elle en vint même à se demander si sa question n'était pas rhétorique. Avec lui, allez savoir.

Voilà pourquoi elle ne cherchait pas à se rapprocher de quiconque, de cette façon, personne ne pouvait l’atteindre et percer la carapace qu'elle s'était forgée tout au long de son enfance. Elle subissait assez chez elle.

Il n’avait pas besoin d’elle disait-il ? Et bien tant mieux pour lui ! Il n’avait qu’à se la mettre tout seul cette saleté de pâte bleue visqueuse. Et dire qu’elle en était venue à s’inquiéter réellement pour lui et voilà comment il la remerciait ! Elle n’arrivait pas à croire à quel point elle avait pu être stupide. Elle aurait su ça, elle ne se serait même pas donnée la peine de l’accompagner jusqu’à l’infirmerie, elle l’aurait laissé en cours de route se débrouiller tout seul comme il semblait si enclin à le faire.

Assise sur la chaise, elle serrait le grimoire si fortement que ses jointures en étaient devenues blanches. Elle était bien contente qu’il garde les yeux fermés, sans doute un moyen d’imaginer que quelqu’un d’autre se trouvait à côté de lui. Elle trouvait son comportement plutôt puéril, la façon qu’il avait de tenir son pot comme si sa vie en dépendait…

Elle leva les yeux au ciel en voyant qu’il avait oublié de prendre sa potion revigorante. Elle soupira d’exaspération en prenant le verre dans ses mains. S’il se sentait capable de s’enduire de pâte graisseuse, il pourrait bien boire sa potion tout seul ! Mais s’il avait daigné ouvrir les yeux, il se serait aperçut qu’il avait oublié quelque chose…


"Tiens, prends ça." Lâcha-t-elle amèrement, la gorge serrée, en lui tendant le verre, attendant qu'il le prenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Lun 2 Oct 2006 - 21:16

Terence ouvrit les yeux le temps de voir ce qu'il était censé prendre. La potion renvigorante était presque sous son nez, tenue par Draconia au visage énervé.
"Pourquoi elle m'énerve autant?" se demandait-il en essayant de se redresser en position assise pour prendre le verre. Il peinait à le faire mais il allait chercher toutes forces pour afficher un visage neutre afin de ne pas montrer l'effort.

Il la regarda mais son visage était flou et il ne discernait pas l'expression de Draconia mais à en jurer par le ton de sa voix, elle devait être aussi énervée que lui. Il ne réalisait pas que son comportement puéril la poussait à bout et chacun était logé dans sa colère sans parvenir à concéder à l'autre des raisons... seulement des tords. Il prit le verre en gromelant un merci mais quand il le porta à ses lèvres, son poignet ne put même pas le retenir et la potion tomba sur le drap.


Nom d'une fiente... laissa-t-il échapper avec lassitude en se laissant retomber sur l'oreiller.

Un lourd silence le sépara encore un peu plus de la serpentard. Il ne savait plus quoi dire pourtant il avait dans sa tête un long discours qu'il aurait aimé lui faire entendre mais c'était trop dur. Il poussa un long soupir libérateur en fermant ses paupières: "ouverts ou fermés, mes yeux ne voient rien, c'est du pareil au même"

La potion venait couler contre son flanc mais il ne bougeait pas, il se sentait mal. Pas simplement à cause d'Artémis ou du fait d'avoir renversé son verre. Il se sentait mal pour elle car il venait de lui dire un mensonge dans le but de la blesser délibéremment parce que lui-même avait été blessé. Oui, il avait besoin d'elle. Ca va, on n'allait pas sabrer le champagne non plus...

Il entendit bouger la jeune fille. Un réflexe idiot de la main bloqua celle de Draconia qu'il trouva instinctivement bien qu'il fermait encore les yeux. Il garda la main de la serpentard dans la sienne et la tira doucement vers lui pour sentir sur sa peau l'odeur de la Guigne. Même si elle s'était lavée les mains, l'odeur persistait. Il sourit et lâcha délicatement Draconia pendant que son visage retrouvait ses traits plus rieurs, sans parvenir à garder ouverts ses yeux. Cette odeur lui rappela simplement qu'elle avait mis la main à la patte, qu'elle était là malgré la puanteur, la fatigue, le caractère désastreux de Terence frustré d'être coincé ici depuis trop longtemps sans savoir ce qu'il adviendrait de lui. Elle avait beau être chiante, il l'aimait bien et ne voulait pas ni la blesser, ni s'en faire une ennemie car elles étaient peu à ses yeux les filles qu'il voyait comme telles:


Je te dois des excuses, n'est-ce pas? avoua-t-il a voix basse. Tu peux m'en vouloir d'agir comme un enfant gâté ou un misogyne, puisqu'on m'a un jour lâché le mot par contre t'es pas plus douce dans ton vocabulaire... nous sommes à égalité sur un point, c'est que je crois que nous nous faisons une fausse idée de l'autre...

Il sourit:


Quoique l'idée que tu dois te fais de moi, n'est peut-être pas si loin de la réalité, blagua-t-il.

Je m'excuse.
J'ai besoin que tu restes avec moi.
Je veux savoir ce qu'il est écrit dans ce grimoire que Baten t'a filé.
Je veux aussi que tu me dises non plus ce qui te fait sourire ou plaisir mais ce qui te ferait plaisir que je fasse pour toi quand je serais sur pied...
un défilé en jupe?


La potion renvigorante disparaissait dans le drap mais c'était le dernier soucis de Terence pour l'instant dont le principal intérêt était de montrer sa gratitude à Draconia.



:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mar 3 Oct 2006 - 7:16

Draconia tendait toujours le verre de potion regardant résolument droit devant elle. Elle n'avait pas envie de croiser son regard et attendait qu'il se décide à boire son remède. Elle sentit un mouvement à côté d'elle, sans doute Terence qui se redressait. Lorsqu'il prit le verre, la jeune femme baissa son regard vers lui, comme pour s'assurer qu'il prendrait bien son médicament.

Elle se sentit encore plus mal qu'elle ne l'était déjà lorsqu'il lâcha le verre. Elle se rendait compte à quel point elle avait pu se montrer cruelle, désagréable et injuste avec lui alors qu'il n'était vraiment pas en état de s'engager dans une joute verbale. Il était malade, sans doute inquiet et elle, elle trouvait le moyen de se moquer de lui.

Elle regardait un bout de drap couvert de liquide rouge sans vraiment le voir et alors qu'elle tendait la main vers le verre vide, son corps se crispa presque involontairement. Elle fixait sa main que le Serdaigle venait de prendre dans la sienne, se demandant ce qu'il allait faire. Elle n'avait pas l'habitude de se genre de contact et ce geste la prit de court, la surpris énormément. Chez elle, les démonstrations d'affections étaient rares, tout se faisait dans les mots.

Elle ne chercha pas à retirer sa main comme elle aurait pu le vouloir au début. Mais elle se contenta de laisser faire Terence. Il porta sa main à son nez ? Pour la renifler ? Draconia retint une expression incrédule. Quoi qu'il ait pu sentir lui décrocha un sourire.


*Les vapeurs de Guigne doivent lui monter à la tête…* songea-t-elle pour s'expliquer son comportement.

Elle rapporta sa main instinctivement à sa poitrine et grimaça légèrement en la sentant discrètement. Elle savait maintenant ce qu'il y avait d'amusant dans sa main, elle sentait encore la terre mouillée… Elle prit ensuite le verre et le reposa sur la table de chevet.

Après les paroles du Serdaigle, Draconia prit une profonde inspiration avant de secouer la tête négativement.


"Non, tu ne me dois rien. Je sais que tu aurais préféré que quelqu'un d'autre t'accompagne et… Enfin je veux dire que je suis désolée aussi… Je sais que je n'ai pas un caractère facile mais je n'aurais jamais dû te parler comme je l'ai fait…"
bredouilla-t-elle la tête baissée et tripotant nerveusement les boutons de sa chemise.

Elle releva lentement la tête.


"Un défilé en jupe serait un bon début…"
dit-elle doucement en esquissant un sourire. "Je n'ai jamais eu l'occasion de voir un misogyne habillé en femme."

Elle sortit ensuite sa baguette de la poche de sa robe de sorciers. Elle fit un mouvement circulaire au dessus de Terence et murmura un scourgify. C'était un sort qu'elle avait appris à Sainte Mangouste. Les infirmiers s'en servaient pour sécher et nettoyer les draps et les vêtements salis. Ce n'était qu'une solution provisoire qui ne remplaçait pas un bain et un changement de linge de lit mais c'était mieux que rien.

"Si tu veux, je peux aller demander à Baten qu'il te redonne une potion à moins d'attendre qu'il revienne."

Elle tourna la tête en direction de Baten qui était toujours occupé. Elle ne savait pas ce que contenait le livre mais si on lui avait demandé de le lire, ce n'était certainement pas pour passer le temps. Alors peut être serait-il préférable que Terence reprenne des forces avant s'il ne voulait pas s'endormir pendant la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mar 3 Oct 2006 - 17:04

Un misogyne habillé en femme doit être aussi ridicule que n'importe quel garçon déguisé en femme, j'espère vraiment ne pas avoir à passer par là...

Les fois précédentes lui ayant servi de leçon, Terence garda pour lui les quinze vannes qui lui passèrent par la tête. Ce que venait de lui dire Draconia le soulageait et il ne voulait rien abîmer à cause de mots qu'il ne pensait pas. Un seul sourire tranquille se dessina sur ses lèvres.

Il ouvrit les paupières et il baissa la tête sur la tâche que la potion avait faite, on aurait dit qu'il avait saigné au flanc:

«J'espère que Baten ne m'en voudra pas»

Il le regarda s'occuper des deux autres en espérant qu'il avait encore de la potion et qu'il n'aurait pas à attendre encore vingt minutes. Pour passer le temps, Draconia pouvait lui faire la lecture donc il lui fit un léger signe négatif de la tête quand elle se proposa d'appeller l'infirmier:


Regarde. Occupé... mais ça va mieux, je me sens moins faible.

A la seconde où il avait lâché ses excuses auprès d'elle et où elle lui avait répondu sans moquerie elle non plus, Terence avait sentit son corps devenir moins las. Sa gêne était partie, il se sentait d'attendre patiemment le retour de Baten:


Je garderai les yeux ouverts, tu seras sûre que je ne m'endormirai pas... mais si je tiens plus, on l'appelle.

Avant qu'elle lui lise le livre dont il ne voyait pas la couverture et le titre, Terence rajoute en jount l'opprimé:


Et je ne suis pas gros.



:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mar 3 Oct 2006 - 20:08

"Comme tu veux." Déclara-t-elle en un haussement d'épaules lorsqu'il lui dit qu'il n'était pas nécessaire qu'elle appelle l'infirmier. Elle prit le livre entre ses mains avant de se rassoire sur la chaise. Elle laissa glisser ses doigts sur la couverture avant d'ouvrir le livre.

"Pas gros ?" demanda-t-elle incrédule en relevant la tête. "Tu plaisantes, tu fais au moins 40 kilos tout mouillé !" dit-elle en secouant légèrement la tête, amusée par son comportement.

"Bien, alors voyons voir ce que renferme 'Les figures mythologiques dans la sorcellerie moderne'"… Draconia entreprit donc de commencer cette fameuse lecture. Elle choisit de parler relativement lentement. Elle savait qu'il pouvait être difficile d'assimiler des informations transmises par voie orale alors elle essayait de faire un effort pour rendre ses paroles compréhensibles.

Citation :
"De l'influence des potions à contraintes"

A. Exemple avec la potion d'Artémis.

Un autre exemple serait celui concernant la Potion d'Artémis. Mise au point par un célèbre alchimiste, cette potion se nomma d'abord la Potion d'Apollon. Peu de sorciers se sont interrogés sur la raison du changement de nomination. Pourtant l'origine de ce changement est très pertinente si l'on considère qu'elle corrobore notre théorie sur l'influence de certaines potions sur des êtres selon leur généalogie.

La Potion d'Artémis offre la faculté à une femme de prendre l'apparence d'un homme de façon stable et irréversible si celle-ci est vierge au moment de l'administration. L'inverse, homme vers femme, n'étant pas possible. Après des recherches ces trois derniers siècles, il est apparu que certaines exceptions auraient été rapportées. Nous savons désormais que cette potion pourrait agir sur un sorcier s'il regrouperait ces trois qualités:

- Etre pur dans l'âme, c'est à dire n'avoir jamais fauté de façon consciente,
- Etre vierge ou n'avoir jamais eu de contact amoureux, qui reste la principale contrainte permettant à la potion d'être efficiente,
- Appartenir à la descendance divine d'Apollon ou de Callisto (seule Nymphe ayant eu une relation physique ou un contact direct avec la déesse Artémis et ayant procrée)

Les effets réels, les circonstances et le processus de développement des symptômes sont encore méconnus ainsi que les antidotes. Plusieurs grands apothicaires, mages et médicomages se sont penchés sur la question sans y parvenir encore mais les recherches continuent.

La potion d'Artémis – Les vraies histoires des personnages liés aux potions.

"Le livre rappelle dans un premier temps la vie d'Artémis. Je suppose qu'il n'est pas nécessaire de revenir sur ce point étant donné qu'on l'a vu il n'y a pas si longtemps en cours. Mais si tu veux des précisions, n'hésite pas." Dit-elle en relevant la tête une seconde avant de replonger dans sa lecture.

Citation :
B. Callisto

Lycaon eut une fille, Callisto. C'était une chasseresse, compagne d'Artémis. Elle portait les mêmes vêtements que la déesse et lui avait juré de rester vierge. Mais Zeus, pris d'amour, s'unit à elle contre son gré, en prenant la forme d'Artémis (selon certains) ou d'Apollon (selon d'autres).

Pour qu'elle échappe à la vigilance d'Héra, il la changea en ourse. Mais Héra poussa Artémis à l'abattre sous prétexte que la Nymphe n'avait pas su préserver sa virginité.

C. Arcas

Arcas est le fils de Zeus et de Callisto, et le roi éponyme de la province d'Arcadie.
A la mort de Callisto, Zeus enleva le nourrisson qu'il nomma Arcas et le donna à élever à Maia, en Arcadie. Quant à Callisto, il en fit une constellation qu'il appela la Grande Ourse. Sa mère, changée en ourse, ayant été tuée par une flèche d'Artémis, Arcas est recueilli et élevé par Hermès, dépêché par Zeus. Une fois adulte, Arcas, se rend en Arcadie où il se fait reconnaître de son aïeul, le roi Lycaon, qui l'associe au pouvoir. Après la disgrâce de son aïeul, il reste seul sur le trône. Après sa mort, il aurait été placé dans le ciel aux côtés de sa mère et serait devenu la Petite Ourse.

Autre version de l'histoire d'Arcas:
Certains auteurs rapportent qu'Arcas aurait été recueilli par le père de Callisto, le roi d'Arcadie Lycaon, qui le coupera en morceaux avant de l'offrir en repas à Zeus. Le dieu lui rendra la vie en le remettant de ses blessures qui restèrent cependant dessinée sur tout son corps et transformera Lycaon en loup.

D. Les Dryades

Arcas deviendra roi d'Arcadie et donnera son nom au pays. Il enseignera les connaissances qu'il tenait de Triptolème consistant dans l'art de tisser, de cultiver le blé et de faire le pain. Arcas épousera la dryade (Nymphe des arbres) Erato puis tuera accidentellement une ourse qui s'avérera être sa mère Callisto. Celle-ci sera transformée par Zeus en Constellation, la Grande Ourse. Arcas la rejoindra plus tard sous la forme de la Petite Ourse. Ses fils se partageront son royaume et se dissémineront dans le pays.

Dans la mythologie grecque, les Dryades (en grec ancien Δρυάδες / druades, de δρῦς / drus, « chêne »), sont les nymphes des chênes en particulier, et des arbres en général. Elles sortaient d'un arbre appelé « Arbre des Hespérides ». Certaines d'entre elles allaient dans le Jardin des Hespérides pour protéger les pommes d'or que le jardin contenait. Les Dryades ne sont pas immortelles, mais peuvent vivre très longtemps. Parmi les plus connues, on trouve notamment Eurydice, la femme d'Orphée. Quelques Dryades épousèrent des sorciers et se cachèrent aux quatre coins de monde pour vivre paisiblement leur vie nouvelle. La lignée des Dryades est très recherchée car il semblerait que le sang de leur descendance possède de grandes vertus magiques. Des centaines d'enfants de Dryades ont été tués afin de concevoir des potions à base de leur sang ou rasés pour posséder leurs cheveux dont la composition est très proche de celle des cheveux d'Artémis.

D. Arcadie

L'Arcadie est une région de la Grèce, au centre du Péloponnèse, très montagneuse, surtout dans le nord.

Elle releva enfin la tête vers Terence murmurant une parole incompréhensible. Elle ne savait que penser de ce qu'elle venait d'apprendre mais elle attendait une quelconque réaction de Terence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mar 3 Oct 2006 - 21:32

La fatigue n'agissait presque plus Terence tant il était absorbé par ce que Draconia lui lisait. Il se sentait très anxieux, en perte de confiance et il ravalait toute sa fierté pour pas craquer. Son coeur battait très violemment, ses tempes étaient rouges, il ne savait plus si c'était dû à la fièvre ou à la dépression de ce qui l'entendait.
«Elle réalise qu'elle est en train de me dire que j'ai un rapport avec une personne morte il y a plusieurs siècles?» pensait-il la tête prise par des centaines de réflexions différentes.

Citation :
Nous savons désormais que cette potion pourrait agir sur un sorcier s'il regrouperait ces trois qualités:

- Etre pur dans l'âme, c'est à dire n'avoir jamais fauté de façon consciente,
- Etre vierge ou n'avoir jamais eu de contact amoureux, qui reste la principale contrainte permettant à la potion d'être efficiente,
- Appartenir à la descendance divine d'Apollon ou de Callisto (seule Nymphe ayant eu une relation physique ou un contact direct avec la déesse Artémis et ayant procrée)

Ca va alors, je ne suis pas pur dans l'âme, personne n'est pur dans l'âme surtout pas moi. Si c'est une condition essentielle, il ne s'agit pas de mon cas. Je t'ai déjà dit que j'avais déjà marché sur le pied de quelqu'un exprès? Oui, je suis violent. un jour j'ai volé un bonbon dans le bocal à confiseries de l'infirmière de la maternelle. De plus, j'ai déjà menti. C'est un pêcher capital le mensonge, non? Je mens à mes amis, je leur dis que je ne suis pas sorcier mais étudiant en France. Toi-même en es témoin. Tout à l'heure... je te mentais quand je te disais que je me fichais que tu restes ou non... j'avais envie que tu restes plus que tout. J'ai un tempéremment cynique qui ne correspond pas avec « ça ». Avec la pureté. Non, c'est pas moi, s'inquiétait-il ou essayait-il de se convaincre en balançant toutes ces phrases sans les réfléchir, l'adrénalyne causait une effervescence superficielle qui lui rendit temporairement sa force d'action.

« Sûr, on ne me mettra pas à Azkaban pour recelle de bonbons mais... »

Il n'osait pas aller au bout de sa pensée car s'il la terminait cela aurait donné des non sens dans ce goût-là:
«...maisje donnerai n'importe quoi pour qu'une seule de ces trois conditions fausse les deux autres. Je ne peux pas vérifier si je suis descendant de Callisto mais être impur, ça je peux me l'inventer, le faire... me le faire croire. Leur faire croire?»
«C'est aberrant de constater que d'être vierge nous met dans une panade comme ça! Cette potion est une hymne à la décadence!»
«Callisto était lesbienne?! Mais de quelle famille je descends!»
«Les boulettes, ça craint pour ma virilité là...»
«Je demande à rencontrer l'éditeur de ce grimoire, je ne suis pas d'accord avec ses théories!»


Plus Draconia lisait, plus il blêmissait sans trouver rien à dire. Elle restait d'un calme olympien ce qu'il avait du mal à comprendre. C'est dépité qu'il lui murmurait des bribes de phrases:

Ca a l'air de dire que comme le processus sont méconnus, il n'y a pas d'antidote...

Je dois arrêter de me voiler la face, si c'est ce qui va me tomber dessus, ça voudrait dire que je ne peux pas en guérir.

Mais il est très improbable que je sois descendant d'une Callisto ou d'une Dryade et chose plus improbable encore, que je sois dans la catégorie des garçons purs. Tout le monde est pêcheur et je ne peux pas dire que je n'ai jamais fauté... je veux que Baten nous dise pourquoi il t'a donné ce grimoire! J'en peux plus de rester coucher! Je me lève!


Terence jeta le drap de l'autre côté du lit et passa ses jambes par dessus pour mettre les pieds à terre mais prit d'un vertige, il s'affala. Son esprit s'obscurcit et il tomba dans les pommes sans savoir s'il s'était fracassé contre sol, relevé ou si Baten était venu récupérer les lambeaux de son corps qu'il sentait partir.

(HJ: ça sent l'entourloupe votre truc... je m'attends au pire)



:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12394
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mer 4 Oct 2006 - 1:39

hj: tu nous a demandé si ton intrigue était validée, nous avons dit oui, qu'est ce que tu veux de plus? Le Juge

Les sortilèges de pétrifictions étaient très souvent employés à Poudlard, Baten craignait que les élèves ne voient pas les conséquences que cela avait sur eux et leur santé. Peut-être trouvaient-ils cela drôle d'aller à l'infirmerie plutôt que de vivre leur vie ailleurs qu'allongé sur le lit immobile comme des légumes. Les étudiants prenaient trop à la légère l'utilisation de la magie.

Ayant la base de la potion à la Mandragore prête pour Terence, il n'avait qu'à promulguer les premiers soins en adaptant la Guigne pour l'état des deux pétrifiés. Il quitta leur chevet pour se rendre au laboratoire et ainsi leur rapporter de la potion de Mandragore mais sur son chemin, il devait s'arrêter auprès du serdaigle pour vérifier que tout se passait bien.

"Je vois mal comment cela peut bien se passer pour lui s'il a découvert la théorie de l'exception d'Artémis" redoutait pourtant l'infirmier.

Alors qu'il était encore à quatre mètres environ d'eux, il vit que Draconia lui lisait le grimoire qu'il lui avait transmis. L'expression sur le visage du jeune homme provoqua un grand sentiment de compassion en Baten: pour rien au monde il n'aurait souhaité être à sa place.

Un petit peu par lâcheté car il ne voulait pas apporter la mauvaise nouvelle, il prit la décision de laisser les deux camarades de classe découvrir les probalités qui s'offraient pour son avenir. Baten s'approcha silencieusement pour montrer qu'il ne voulait pas les interrompre mais Terence était dans tous ses états et soudain, de gestes frénétiques, il sortit de son lit. Bat pressa le pas pour le soutenir avant qu'il ne touche le sol mais il était encore trop loin.

En quelques secondes, un zéphyr impressionnant vint le soutenir à quelques secondes du sol. Le vent le redressa puis disparu en tourbillons légers et l'Elémentaliste eut le temps de les rejoindre pour remettre Terence dans le lit.

"Draconia, que s'est-il passé? C'est la lecture qui l'a mis dans un tel état?" demanda-t-il très inquiet en remettant le drap sur lui.

Son corps était brûlant et ce qu'ils craignaient tous jusqu'ici arrivait lentement.

"Son corps... c'était donc vrai?"

Baten leva les yeux vers la fenêtre: la nuit tombait, il devait être 18 heures. Devant noter l'heure à laquelle Terence avait eu sa perte de connaissance, il demanda avec sang froid à Draconia:
"Pouvez-vous écrire sur un morceau de parchemin quelconque l'heure du malaise, s'il vous plaît?"

"Il a perdu connaissance... je ne comprends pas avec les deux applications à dix minutes d'intervalle, la Guigne aurait dû ralentir un peu le processus..." songeait Baten en fronçat les sourcils. Il vit sur la table de chevet que la Guigne était encore à moitié remplie. Draconia, pendant la lecture, avait dû oublier de passer une seconde fois la crème. Baten ne fit aucun reproche, pensant que cela était de sa faute. Il aurait dû le leur rappeler.

"Il est tant que je me trouve quelqu'un pour m'assister, ça ne peut aps continuer de façon ausi aléatoire dans l'infirmerie"

L'infirmier remarqua une tâche rougeâtre sur le lit et conclut que la potion avait été toute ou en partie renversée. De la main qui ne surveillait pas le poul de Terence dont le visage changeait petit à petit, il attira depuis son laboratoire jusqu'à lui un chaudron qui contenait encore de la potion Renvigorante. Il la lui fit boire comme il put mais Terence ne pouvait rien avaler.

Le poul était redevenu stable mais lorsque le serdaigle ouvrirait les yeux, il n'aimerait sans doute pas ce qu'il découvrirait. Baten remonta le drap pour cacher la poitrine de Terence dont le corps entier, en moins d'une minute, était devenu le corps parfait d'une femme. Son visage n'était plus le sien, il semblait même à Baten que Terence avait perdu plusieurs centimètres de hauteur, ses mains étaient fines et les cicatrices avaient disparu de son buste. La femme apparue dans ce lit ne ressemblait en rien à Terence et personne n'aurait pu dire que quelques secondes auparavant, il avait été un garçon.

"Nom - d'un - chien (pas le temps de chercher une assimilation magique, vive les moldus)..." murmura Baten "C'est... je n'ai pas le mot, à vrai dire... "


hj: trouve-toi un nouvel avatar Le Enki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mer 4 Oct 2006 - 7:07

Draconia semblait fixer un point du mur qui lui faisait face, mais son regard était dans le vague. A l'intérieur d'elle, une montagne de question était prête à jaillir de sa bouche mais elle aurait été incapable de les formuler correctement. Les informations qu'elle venait d'assimiler étaient toutes si invraisemblables qu'elle était presque tentée de croire qu'il ne s'agissait là que de chimères. Si elle en croyait ce qu'elle venait de lire, certains hommes se seraient transformés en femme parce qu'ils remplissaient certaines conditions. Des trois, Terence en remplissait une de façon sûre et certaine. Pour ce qui en était des deux autres, elle se dit qu'ils le découvriraient avec le temps.

"Oh oui, tu es plus dépravé que le plus vile des Serpentard…" répliqua-t-elle faiblement, pas vraiment convaincue.

Elle aurait voulu le rassurer, dire ces paroles réconfortantes qui empêchaient quelqu'un de s'inquiéter mais rien ne parvenait à se former dans son esprit. Elle aurait voulu lui dire qu'il devait forcément exister un antidote, une potion qui permettrait de contrer les effets. Elle aurait voulu lui dire qu'il n'était même pas certain que tout cela ne le concerne, qu'il ne souffrait peut être que d'un simple rhume et que tout était un fragment de son imagination.

Mais elle ne fit rien de tout cela, elle se contentait de l'écouter. Lorsqu'il lui dit qu'il comptait se lever, elle tourna rapidement la tête dans sa direction, s'apprêtant à lui dire que cela ne serait pas prudent dans son état. Mais il avait déjà posé les pieds à terre. A peine s'était-elle levée qu'il vacilla.


"Terence !" s'exclama-t-elle un peu malgré elle, portant sa main à sa bouche en le voyant s'évanouir. Fort heureusement, l'intervention de Baten l'empêcha de s'effondrer sur le sol.

"Draconia, que s'est-il passé? C'est la lecture qui l'a mis dans un tel état?"

A cette question, Draconia ne put qu'hocher la tête à l'affirmative. Les yeux écarquillés, elle fixait le corps inconscient du Serdaigle, un sentiment d'intense inquiétude l'envahissant. Lorsque Baten lui demanda de noter l'heure du malaise, Draconia répondit une nouvelle fois par un piteux hochement de tête.

Elle sortit un nouveau morceau de parchemin sur lequel elle inscrivit après avoir regardé sa montre. C'est en prenant la plume entre ses doigts qu'elle s'aperçut que sa main tremblait.


Citation :
Terence Orphens

Heure du malaise : 18H09

Elle reposa rapidement la plume et croisa les bras pour cacher son tremblement. Elle fut soulagée de voir Baten tenter de lui administrer la potion qui avait été renversée après qu'elle ait appliqué la Guigne. Son regard passa successivement du pot de Guigne au morceau de parchemin sur lequel elle avait inscrit l'heure.

"C'est de ma faute, j'ai oublié la guigne…"murmura-t-elle dépitée en baissant la tête. Tellement absorbée dans sa lecture, elle n'avait pas pensé à vérifier l'heure, la guigne étant totalement sortie de son esprit.

Elle releva la tête lentement vers Terence et ses yeux s'écarquillèrent un peu plus, si c'était possible. Sous ses yeux, toujours inconscient, ne se trouvait plus un jeune homme, mais une fille ! Et avec tous les atouts d'une fille pour ce qu'elle avait pu apercevoir avant que Baten ne remonte le drap.


"Par les burnes de Salazar !" laissa-t-elle échapper, n'en croyant pas ses yeux. Il aurait été impossible d'affirmer qu'un garçon se trouvait là quelques instants plus tôt.


hj : Dites, je vais pas devoir lui étaler de la guigne sur la poitrine, hein ! Surpris


Dernière édition par le Mer 4 Oct 2006 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12394
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mer 4 Oct 2006 - 9:23

Baten posa sa main sur l'épaule de Draconia pour qu'elle se place face à lui; il devait mettre quelque chose au clair avec elle:

"Je refuse que vous pensiez que c'est votre faute ni rien de ce genre... Même avec la Guigne cela serait arrivé. Draconia, je vous remercie d'être restée pour votre camarade et pour m'avoir aidé."

L'ambiance était très inconfortable car tant que Terence ne se serait pas réveillé, Baten comme Draconia étaient dans l'expectative. Kite avait promis de monter à l'infirmerie après son cours et plus que jamais l'ancien camarade de classe de l'infirmier lui manquait. Celui-ci leur donneraient peut-être des explications ou des espoirs de croire que l'état de Terence n'était que temporaire.

''Je pense qu'il serait mal venu que je passe la Guigne Le Baten Je ne m'attendais pas à ce que cela se passe aussi vite. Votre professeur de potions ne devrait pas tarder, il m'a dit qu'il nous rejoindrait dès que le cours serait terminé et qu'il aurait noté les travaux pratiques. Est-ce que vous avez besoin de quelque chose en attendant? Vous êtes ici depuis un bon moment, le repas va être servi dans la grande salle. Je crois que je vais passer la nuit ici. Quoiqu'il arrive, il ne doit pas être seul à son réveil... quand il se réveillera, Terence sera dans un état de choc, je ne pense pas qu'il osera aller dans sa salle commune si physiquement il...''

Baten n'arrivait pas à le dire. Cela lui fit penser une fraction de secondes aux mois suivant la mort de sa mère. Le mot mort était devenu tabou et les gens autour de Deneb et lui ne terminaient plus leurs phrases ce qui accentuait malgré leur volonté l'aspect dramatique de leur situation. A l'époque, il en voulait beaucoup à ces gens-là. Contrairement à leur mère, Terence était toujours parmi eux mais autrement.

''Je vais aller prévenir le professeur Dumbledore dès que Terence est réveillé... je ne sais pas quoi faire d'autre. Kite ou des recherches nous donneraient peut-être une piste...''

Baten s'assit sur le lit d'en face et retira sa veste. Il prenait cela pour un échec personnel même s'il savait que personne n'y pouvait rien. Juste le temps de se remettre d'aplombs, il regardait le visage de Terence paisiblement endormi.

''Je dois y retourner... j'ai deux potions à terminer et deux zigotos à réveiller'' se dit-il en se relevant lentement pour se diriger vers la salle du fond.

hj: je reviens dimanche, improvisez! lol Kite prend le relais si vous avez besoin d'une tierce personne assez vite, écrivez-lui un mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mer 4 Oct 2006 - 14:11

Enfoiré d'hypocrite!

Terence était allongé sur le lit. Il entendait des bruits autour de lui, comme des murmurs mais le sommeil le gardait prisonnier. Il fit une suite de cauchemars terriblement angoissants. Il savait qu'il rêvait mais ne parvenait pas à se lever.

Dans son cauchemar tournoyaient les différentes vies qu'il pourrait avoir dans le futur et à chaque fois le rêve commençait par lui qui se regardait dans la glace pour se raser. Puis soudain, dans le miroir, apparaissait le visage d'une femme qui l'appelait au secours. Il se voyait ensuite entouré de filles dans une autre scène mais cela le dégoûtait. Alors qu'il buvait un verre d'eau pour détourner les yeux d'elles. Son reflet dans le verre était la même femme qui criait à l'aide. Le verre se cassait, Terence voulait le ramasser mais il se coupait et saignait sans fin.

Il ouvrit les yeux sans savoir combien de temps était passé et vit au-dessus de lui Draconia. Baten n'était pas là et l'infirmerie était calme. En ouvrant les yeux, Terence espérait qu'il verrait au-dessus de lui le plafond de son dortoir pour se rendre compte que tout cela n'avait été qu'un mauvais rêve.


Draconia? Pourquoi tu cris? demanda-t-il soucieux encore dans les vapes.

"J'ai cru entendre crier... qui criait? C'était dans ma tête ou c'était elle?"



:: Diplômé de Poudlard ::


Dernière édition par le Jeu 5 Oct 2006 - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Mer 4 Oct 2006 - 18:25

Baten n'était pas le seul à trouver qu'appliquer la Guigne à Terence serait déplacé. Et Draconia était certaine que Terence refuserait catégoriquement que quelqu'un touche sa… poitrine. Cette situation serait encore plus gênante que les précédentes et la Serpentard ne voulait pas s'imaginer en train de caresser les seins d'une autre fille.

Lorsque Baten lui demanda si elle avait faim, elle hocha la tête négativement. Les évènements de cet après-midi lui avaient coupée l'appétit. Et puis, de toute façon, elle gardait toujours un paquet de chocoballes dans son sac. Se proposer pour rester au chevet de Terence cette nuit, s'il ne se réveillait pas avant, ne l'aurait pas dérangée mais elle doutait fortement qu'il apprécie qu'elle soit la première personne à être présente à son réveil.

Une fois que Baten fut retourné auprès de ses deux autres patients, Draconia reprit sa place au chevet de Terence. Enfin, Terence ne convenait plus vraiment. Il faudrait qu'elle lui trouve un surnom maintenant qu'il était sous sa forme féminine.

Un coude posé sur le lit, sa main soutenant sa tête, Draconia observait la forme inconsciente de… cette jeune fille. Dans le livre, il était écrit que seuls les hommes remplissant trois conditions. Deux venaient sous ses yeux de se réaliser. Elle en conclut que malgré ce qu'il avait pu en dire, l'âme de Terence était pure. Elle trouvait cela plutôt incroyable d'autant plus que la pureté de l'âme n'était pas quelque chose elle croyait auparavant.

Sans qu'elle puisse davantage continuer sa réflexion, elle aperçut Terence qui ouvrait doucement les yeux. Elle ne savait pas combien de temps s'était écoulé depuis que Baten les avait laissés seuls mais elle fut bien soulagée de voir que l'élève de Serdaigle revenait à lui. A elle ?


"Je, je n'ai pas crié." Répondit-elle en fronçant légèrement les sourcils

"Mais comment vas-tu ? Tu veux que je t'apporte un verre d'eau ? Quelque chose ?" demanda-t-elle, inquiète, en fixant un point au dessus de son épaule. Elle ne parvenait pas à le regarder droit dans les yeux. Elle se sentait extrêmement mal à l'aise et elle ne voulait imaginer sa réaction lorsqu'il s'apercevrait de sa transformation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Jeu 5 Oct 2006 - 20:36

Terence aurait pu se sentir bien mais ce n'était pas le cas, en tout cas, pas complètement. Quelque chose n'allait pas, pas vraiment.
D'abord, dans ce qui allait mieux, il y avait son état général. Il avait l'impression que sa tête était moins brumeuse, il avait les idées claire et ses forces lui étaient revenues. Bon point.
Ensuite, il ne voyait plus en double. Bon point aussi.
Pour finir, il se sentait moins fievreux.
Dans ce qui n'allait pas ensuite, il y avait cette hallucination auditive qu'il venait d'avoir.
"Je suis loin d'être guérie, j'ai cru à un moment que j'avais une voix de fille quand je parlais à Dragon. Décidément cette idée m'obsède..."

Ensuite, le regard de Draconia, qui n'osait pas le regardait, éparpillait la confiance qu'il avait dans la situation. Ca n'allait pas non plus. Qu'est-ce qui avait provoqué ce malaise? Il fronça les sourcils et se redressa un peu plus sur son oreiller pour être plus droit.


J'me sens encore un peu engour...

"Mince, je m'entends encore avec cette voix!"

Il se râcla la gorge comme si sa voix étai enrouée.

Engour...

"Fais Censuré là!"

Il se rallonge et se tait, persuadé de ne pas être guéri.

"Ma tête me joue des tours, c'est affreux cette situation... D'où elle sort cette Callisto?!"

Il essaye à nouveau de parler:

Engourdi.
AH! Crit-il soudain, voyant que la voix est toujours là, j'en ai marre! Je m'entends en fille, Dragon!

Il se redresse dans le lit brutalement en regardant Draconia l'air désespéré. Le drap tombe, il tend sa main pour le remettre en place. Ses yeux s'arrondissent exhorbités:


AAAAh!! Qu'est-ce que... c'est quoi? Cette main!! Elle est minuscule cette main!

Il baisse la tête.

AAAAAAAAhh! Des seins!

Il passe ses mains sur son visage et ses cheveux, c'est lisse et doux, c'est féminin. Tout. L'ensemble de Terence s'est métamorphosé en fille. Il lève le drap et regarde ses jambes et le reste puis son teint tourne au blafard:

Dra..Drag.. Draconia... je suis une fille... tout. Je veux dire que... heu, mon...

Terence désigne maladroitement son entrejambe à travers le drap.

Il est parti...

Il s'arrête de bouger subitement et regarde sa camarade droit dans les yeux soudainement plus calme, comme s'il venait de comprendre quelque chose. Il se rallonge alors sur son flanc et remet le drap sur lui.


J'ai compris, fait-il en souriant apaisé, je suis encore en train de rêver... je vais me recoucher, ça vaut mieux.

Il ferme les yeux et essaye de se rendormir en songeant très fort à l'envie de se réveiller en garçon.
"Ces cauchemars finiront pas me rendre vraiment fou... je pense que je suis en train de faire une dépression nerveuse."



:: Diplômé de Poudlard ::


Dernière édition par le Jeu 5 Oct 2006 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Jeu 5 Oct 2006 - 21:41

A cet instant précis, Draconia aurait voulu se trouver n'importe où sauf dans cette infirmerie seule avec Terence. Elle se demanda pourquoi elle parvenait toujours à se retrouver dans ce genre de situations incongrues. Elle grimaça en entendant le Serdaigle crier et prendre connaissance de sa nouvelle forme.

Elle ferma les yeux quelques secondes tentant de ne pas perdre son calme. Elle venait de voir les seins d'un mec qui venait tout juste de se transformer en fille. Ça y est, elle venait d'atteindre le fond du gouffre et commençait même à creuser.

Elle regardait Terence ne sachant comment réagir. Elle hésitait encore éclater de rire devant ce spectacle et s'enfuir en courant de cette pièce de malades.


"Dra..Drag.. Draconia... je suis une fille... tout. Je veux dire que... heu, mon... Il est parti..."

En entendant ces bredouillements, Draconia ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Son sens de l'observation ne s'en trouvait visiblement pas atteint… C'est elle qui allait finir par être traumatiser si elle restait davantage en sa compagnie.

"Estime-toi heureux qu'il ne soit pas resté…" se contenta-t-elle de répondre, réprimant un frisson de dégoût et chassant l'image qui lui était soudain venue à l'esprit.

Elle se mordait fortement la lèvre inférieure pour s'empêcher de rire. Cela ne devait pas être drôle pour lui et il/elle prendrait certainement mal le fait qu'elle se moque ouvertement du Serdaigle. Pourtant, elle commençait sérieusement à douter de sa santé mentale. Voilà qu'il s'imaginait qu'il était en train de rêver ! Le choc avait du être plus violent qu'elle ne l'aurait imaginé.


Alors que Terence refermait les yeux, les lèvres de Draconia s'étirèrent en un léger sourire malicieux. Elle n'avait pas oublié la promesse qu'elle lui avait fait. Et puis, il fallait bien qu'elle trouve un moyen de lui prouver qu'il ne dormait pas…

Elle prit d'une main la carafe d'eau qui était presque vide mais qui contenait assez d'eau pour ce qu'elle s'apprêtait à faire. Elle lança un coup d'œil en direction de la pièce où s'était rendu Baten et un autre derrière elle pour s'assurer que personne ne viendrait.

Elle leva la carafe au dessus de la tête de Terence, puis, l'inclina lentement, renversant son contenu sur la tête de sa victime.


"Réveille-toi, ma belle au bois dormant !" s'exclama-t-elle. N'en pouvant plus, elle éclata de rire. Elle reposa rapidement la carafe d'eau avant de mettre sa main devant sa bouche, tentant vainement d'étouffer son hilarité. Elle ne pouvait pas dire qu'elle ne l'avait pas prévenu. En fermant les yeux, il aurait du se souvenir ce qu'il risquait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Jeu 5 Oct 2006 - 22:33

Terence fermait les yeux et essayait de se rendormir lorsqu'il sentit de l'eau lui couler dessus. Il se releva immédiatement en criant. Un geste inconscient lui fit chercher sa baguette pour se défendre, comme s'il avait été attaqué mais il ne trouva rien sur la table de chevet. La carafe n'y était plus posée mais Draconia la tenait fermement en riant.

Il avait crié de stupéfaction quand il fut arrosé. Il cria à nouveau lorsqu'il se rendit compte que sa voix n'avait pas changé. Les yeux plantés sur son assaillante, il réalisa que ça arrivait: "Je suis une fille"

Il resta sans rien dire les yeux sur Draconia, hésitant encore entre rêve et réalité. Au bout d'un moment, il tendit les bras devant lui. Ses bras étaient fins, dépourvus de poils et sa peau était plus claire.

Plus lentement, il passa à nouveau ses mains sur son visage, puis machinalement sur la poitrine qu'il avait désormais. Quand il se rendit compte qu'il avait les seins à l'air, il reprit immédiatement le drap pour se couvrir et regarda Draconia avec un soupçon de reproche.
"Tu aurais pu me dire!"

Le pauvre serdaigle ne savait plus quoi dire ni quoi penser. La stupeur, la honte et la peur le tenaient silencieux. L'eau gouttait le long de ses cheveux devenus plus longs mais il ne s'en souciait pas. Un lot de questions et de pensées bloquait ses moindre mouvements.
"Est-ce que je vais rester comme ça tout le temps?"
"Où est Baten?"
"Tout le monde va se foutre de moi"
"Si je restais comme ça pour toujours, comment je pourrais avoir des enfants?"
Oh, par Merlin! Est-ce que je peux enfanter?!!"
"AAaah! Horreur, ça voudrait dire que... non c'est trop horrible!"
"Je vais devoir changer de dortoir?"
"Personne ne doit savoir!"
"Je dois prévenir mes parents? Non ma mère serait catastrophée..."
"Je vais devoir arrêter l'école?"
"Mes ASPIC comment, je vais faire?"
"Trouver des vêtements... je pourrais me les faire, c'est déjà ça."
"Porter un soutien gorge! Comment ca se met? Je vais avoir besoin d'aide... Draconia accepterait? Et il me faut un bon avocat pour attaquer le professeur au Tribunal des Magenmagots!"


Après un moment d'acalmie il se détendit. Il devait garder son sang froid pour avoir les idées claires. Pour commencer, il voulait se sécher, des vêtements, et récupérer sa baguette restées dans sa robe de sorcier.

Physiquement, il se sentait plus en forme même si ses jambes étaient fragiles. Il tendit ses bras devant de lui et se résigna à y croire:


Bon... souffla-t-il à Draconia avant de reprendre plus fort en scrutant son sourire, d'accord, c'est arrivé. Tu permets que je reprenne mes esprits? C'est pas le genre de choses qui m'arrive tous les jours. Je vais consacrer les cinq prochaine minutes à être stupide car tu imagines bien que je me pose cent questions... Si tu es tranquillement assise à te foutre de moi, c'est que Baten m'a déjà vu non? Sinon, tu l'aurais appelé... j'espère.

Il lui adressa un regard soupçonneux, mais son regard soupçonneux de fille lui fit perdre sa foi un instant. Tout en lui avait changé, il ne se sentait pas seulement physiquement différent mais intérieurement aussi. Il se savait plus petit car ses jambes n'atteignaient plus le fond du lit, sa carrure passait de plusieurs centimètres entre les épaules à de fines courbures qui le faisait se sentir chétif. Terence, en regardant ses mains, se demandait même si sa baguette le reconnaîtrait et s'il serait capable de la manier.


Que t-a dit Baten? demanda-t-il avec calme.

Le serdaigle pensait que le grimoire devait contenir des informations qu'il devait connaitre pour faire face à ce grand changement. Son objectif désormais était de savoir comment retrouver un état masculin. Tout en attendant sa réponse, Terence essaya de se relever pour sortir du lit et prendre sa baguette mais ses jambes flageollantes ne le retinrent pas et la tête lui tourna.
"Ben voyons, une fille, handicapée de surcroit, Artémis, je te maudis!"

Il réintégra le lit avant que Draconia ne lui face une remarque d'infirmière. Il croisa les bras après avoir remis une énième fois le drap sur lui pour se cacher. En fait, il remit même le drap sur sa tête, il avait trop honte qu'on le voit ainsi. Si quelqu'un rentrait, il en mourait de sa gêne.


Mate pas mes seins toi, fit-il en souriant avant de disparaître sous son drap.

Quitte à rester fille, autant le prendre avec humour sinon c'était Sainte Mangouste assuré.



:: Diplômé de Poudlard ::


Dernière édition par le Ven 6 Oct 2006 - 12:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Ven 6 Oct 2006 - 6:59

Draconia porta les mains à ses oreilles devant les cris que venait d'émettre Terence. Les sons sortant de sa bouche n'étaient pas des plus mélodieux, sa voix étant devenue beaucoup plus aigue…

"J'apprécierai beaucoup si tu choisissais de préserver mes tympans en évitant de brailler à chaque fois que tu ouvres la bouche…" dit-elle en lui lançant un regard ennuyé.

Visiblement, il avait toujours un peu de mal à réaliser ce qu'il lui était arrivé, si la façon qu'il avait de regarder ses bras et de se toucher était une quelconque indication. Se croyait-il encore en plein rêve ? Elle tendit rapidement la main vers lui et lui et lui pinça relativement fort le bras.

"Tu vois, tu ne dors pas…" expliqua-t-elle en lui jetant un regard innocent. Elle ne dit rien lorsque le drap refit une nouvelle fois apparaître sa poitrine. Elle se demanda si quelqu'un accepterait de lui lancer un petit Oubliette pour effacer ces images traumatisantes de son esprit…

"Baten est venu, oui. Et tu serais gentil d'éviter ce genre de sous-entendus…" le prévint-elle d'une voix grave.

"Mais il ne m'a rien dit de spécial à part que Byron viendrait sûrement une fois le cours terminé. Ah oui, et il m'a aussi demandé de te remettre une couche de Guigne…"
termina-t-elle innocemment.

Bien sûr Baten ne lui avait rien demandé. Il lui avait juste laissé entendre qu'il ne se permettrait pas de le faire lui-même. Mais elle voulait juste voir la réaction de Terence face à cette nouvelle.

A la plus grande consternation de Draconia, Terence tenta vainement de se lever, exposant une nouvelle fois ses seins. La dernière fois ne lui avait-elle rien appris ? Il voulait retomber dans les vapes ou quoi ?


"Qu'est-ce que dans 'tu dois rester alité' n'as-tu pas compris ? La prochaine fois que tu essaies de te lever, je t'attache à ton lit…" dit-elle, exaspérée.

Elle se demandait combien de menaces elle avait proféré en moins de trois heures. Ce mec faisait vraiment ressortir le mauvais en Draconia.


"Et j'arrêterai de mater tes seins lorsque tu arrêteras de me les montrer ! Je ne savais pas que tu étais un exhibitionniste… D'ailleurs, maintenant que j'y pense, il te faudrait un soutien gorge, tu ne peux pas rester comme ça à exposer tes atouts. Je dirai un bon bonnet B, ou peut être un C..."
termina-t-elle pensive en tirant sur le drap. Il n'allait tout de même pas rester sous ce morceau de tissu. Ce n'était pas comme s'il avait quelque chose à cacher… Elle avait tout vu. Sauf peut-être… Mais elle ne voulait pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Ven 6 Oct 2006 - 12:51

"Il ne m'a rien dit de spécial à part que Byron viendrait sûrement une fois le cours terminé. Ah oui, et il m'a aussi demandé de te remettre une couche de Guigne…"

"Byron? Qu'il vienne pour que je lui dise le fond de ma pensée"

Terence, resté sous le drap, répondit d'une petite voix outrée:


Ah... la Guigne? Mais.. je... non... tu ne vas pas me tripoter les seins là! J'en ai marre! Je suis à Poudlard pas chez Marc Dorcel, nom d'une buse! Qu'est-ce qui va pas avec vous tous dans cette école? Plus de Guigne! Et je reste sous ce drap jusqu'à juin pour mes ASPIC, après j'irai me faire enterrer vivant sur l'île de Lesbos en Grèce.


Après un soupir de désespoir, Terence-fille ressorti tout doucement de sous son drap et réfléchit à ce que Draconia lui disait ensuite. Il comprit une chose absolument insoutenable en regardant la jeune femme: "C'est une sadique. Je le sais, je le savais, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Elle me torture, me noie, me pince, me force à porter des soutiens gorge. Je dois revoir mes fréquentations dans cette école très vite sinon, en juin, je suis bon pour la gay pride."

Il afficha une moue dubitative en s'imaginant batailler avec un soutien gorge. Dans sa tête, il ne se voyait pas en fille mais en Terence. Et Terence portant un soutien gorge n'avait rien d'excitant. Quand il y pensa, il réalisa qu'il voulait voir qu'elle fille il était. Il tourna la tête vers les quatre murs les entourant à la recherche de son reflet. La seule chose autour de lui et à sa portée fut une cuvette en inox. Il la saisit et avala sa salive avant de tendre le récipient devant lui.


Bonnet C, B, A? comment je peux savoir ce qu'il me faut? Où je vais trouver ça, je n'y avais pas pensé dans la liste du matériel à apporter cette année et autant je peux coudre une robe, autant les sous-vêtements, je ne sais pas comment faire.


Terence parlait tout en regardant son visage dans le fond de la bassine en inox qui remuait les lèvre en même temps que le son sortait de sa bouche. C'était bien lui... bien elle... bien déstabilisant de ne plus savoir. La fille qu'il était, s'il l'avait rencontré (habillée) dans un couloir de Poudlard, il l'aurait très certainement regardé. Son visage était naturel et joli malgré le froncement de sourcils un tantinet désespéré et ridicule. Il fit des grimaces, montrant ses dents, bougeant de son index la peau de ses joues, de ses lèvres et ses paupières. La couleur des yeux et les pupilles étaient identiques à ce qu'il était quand il était masculin, c'était la seule chose dans laquelle il se reconnaissait.

Il finit par poser la cuvette où il l'avait prise et reporta son attention sur Draconia. Il regarda sa poitrine et la compara avec la sienne:


Je suis mieux foutue que toi... lui fit-il pour la taquiner, mes seins sont plus gros. Tu vas prêter tes soutifs? Je ne pensais pas qu'en moins d'une journée nous en arriverions à ce niveau d'intimité.

Il sourit en se protégeant derrière son drap en cas de représailles:


Sans rire, je peux tout à fait vivre sans soutien gorge, non? Dans le pire des cas si demain je ne suis pas redevenu ce que j'étais, je crois qu'il faudra qu'on me donne une autorisation spéciale pour que je me rende à Pré au Lard histoire de faire du shopping avec les copines. Wouhhouu, c'est la fête, termina-t-il abattu.



:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Ven 6 Oct 2006 - 13:44

« Marc Dorcel ? Et c’est qui ça ? Ton ami moldu chez qui tu vas d’habitude te faire tripoter la poitrine ? » demanda-t-elle, moqueuse. Elle ne comprenait rien à la plupart de ses allusions au monde moldu mais elle essayait de ne pas le montrer. En général, elle se contentait d’esquiver ce sujet de conversation. Elle avait, certes, quelques bases mais elles étaient très limitées. Après tout, elle commençait seulement à s’intéresser à leur culture.

« Les Serdaigle sont-ils toujours aussi dramatiques ? » se demanda-t-elle exaspérée à voix haute.

« Pour savoir lequel il te faut, c’est tout simple. Tu en essaies plusieurs jusqu’à trouver celui qu’il te faut… » soupira-t-elle. Fallait-il qu’elle lui explique vraiment tout ? « Je te rappelle qu’il n’existe pas que des boutiques de Quidditch, il existe aussi des magasins spécialisés dans la vente de sous-vêtements féminins. »

Draconia resta à regarder Terence s’observer dans une cuvette, un sourcil relevé. Il adoptait vraiment un comportement des plus ridicules. Lorsqu’il lui dit qu’il comptait être stupide pendant 5 minutes, elle s’était dit que ça ne pourrait pas être pire que ce à quoi elle avait pu assisté jusque là. Visiblement, elle s’était trompée. Elle espérait que l’infirmerie ne comportait pas un miroir à pied. Elle ne désirait absolument pas être témoin d’un Terence-fille, nu devant sa glace en train d’adonner à davantage d’exploration…

Elle lança un regard outré à Terence lorsqu’il lui dit qu’il avait une plus grosse poitrine qu’elle. Elle croisa ses bras de façon protectrice devant sa poitrine tout en espérant que ses joues n’avaient pas prises une jolie teinte rosée. Elle ne prit même pas la peine de lui demander comment il pouvait comparer leurs mensurations alors que Draconia, elle, portait toujours plusieurs couches de vêtements.

« Si tes seins sont plus gros que les miens alors mes soutifs ne t’iraient certainement pas. Et je n’ai jamais parlé de te prêter mes sous vêtements ! » termina-t-elle un peu plus rouge mais cette rougeur n’était pas simplement due à l’embarras qu’elle avait pu ressentir.

« Bien sûr que tu peux vivre sans soutien gorge surtout si le fait que les pervers de cette école aient les yeux fixés sur tes seins ne te dérange pas… De toute façon, il est certain que tu devras te rendre à Pré-au-Lard, tu ne peux pas te balader en fille avec des vêtements de mecs trois fois trop grands et d’un goût discutable… » lança-t-elle avec un sourire malicieux

Elle n’arrivait pas à croire qu’elle avait ce genre de conversation avec elle… lui… oh peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
avatar

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12594
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Ven 6 Oct 2006 - 15:19

Je ne sais pas si les serdaigle sont dramatiques ou non mais un garçon qui perd ses attributs masculins l'est forcément. Si tu te mettais deux secondes à ma place, tu comprendrais le drame. Ca te ferait quoi de devenir un garçon, comme ça, en moins de trois heures...

Terence claque des doigts pour souligner la vitesse à laquelle tout s'est passé. Il rassemble ses genoux pour poser son menton dessus et se replier sur lui-même mais ses jambes ne répondent pas à l'appel. Il s'aide de ses bras pour y parvenir et la sensation de sa poitrine contre ses cuisses lui donne un frisson insupportable qui traverse toute son échine:


...Ca te ferait quoi, si tu ne savais pas si tu récupérerais ton corps? Si tes perpectives d'avenir étaient soudainement réduites à l'achat de caleçons en soie ou en coton? Donc, si ça ne te dérange pas, laisse moi m'y faire et arrête de persifler... j'ai bien compris que tu voudrais pas me prêter tes soutiens gorge et je ne t'en demande pas tant de toute façon, finit-il avec une pointe de sarcasme dans la voix mais en poursuivant avec une voix plus douce.


Juste que tu sois là avec moi, ça me va. Alors pas de dispute. Je me sens paumé... je n'ai pas envie de me battre. On remet ça quand j'ai retrouvé mon corps mais là on peut essayer d'être copines, non?

Il rit et frotte les mains, assoiffé de réponses:


Ca ne te dérange pas de me donner ma baguette qui se trouve dans ma robe de sorcier, s'il te plaît? Et le grimoire aussi, je voudrais bien vérifier quelque chose qui me tracasse.


Pendant ce temps-là, Terence pense à ce que la serpentard vient de lui dire:
"Bien sûr que tu peux vivre sans soutien gorge surtout si le fait que les pervers de cette école aient les yeux fixés sur tes seins ne te dérange pas"

"Stupéfiant, je n'avais jamais vu le soutif comme un système de défense passif contre les regards lubriques... le premier mec qui me regarde de travers c'est mon poing dans la tête. Pas de sortilèges qui tiennent."

Terence regarde son poing déçu:
"Mais qu'est-ce que je ferai avec une main aussi petite et des bras si fins? Je vais réviser mes sortilèges de Défense et surtout m'acheter ce foutu soutif" finit-il de convenir en espérant trouver très vite des points positifs à être une fille pour ne pas être démoralise.



:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draconia Darkus
Adulte
avatar

Nombre de messages : 410
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 1ère Année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 12558
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: [TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...   Ven 6 Oct 2006 - 20:14

"Ca te ferait quoi de devenir un garçon, comme ça, en moins de trois heures..."

Il s'agissait là d'une question sur laquelle Draconia n'avait jamais véritablement médité surtout parce qu'elle ne voyait pas comment elle pourrait se transformer d'une seconde à l'autre en garçon. En revanche, elle s'était déjà demandée quelle impression cela ferait de se retrouver dans le corps d'un homme, mais seulement pour quelques heures. Elle n'avait pas vraiment envie de se retrouver en homme pour le restant de sa vie même si elle savait qu'une certaine personne serait enchantée d'avoir engendré non pas une fille mais un garçon… Être une femme lui convenait parfaitement, merci bien.

"Excuse moi de te dire cela mais la vie d'une fille ne se résume pas à l'achat de sous vêtements…" commença-t-elle en lui lançant un regard ennuyé.

"Et puis, pourquoi as-tu une vision aussi noire des choses ? Je veux dire, au lieu de rester allongé sur ce lit à t'apitoyer sur ton sort et de te demander quel genre de soutien gorge tu devras acheter, tu ferais mieux de réagir. Ne dit-on pas qu'à chaque problème existe une solution ? Et bien, si tu considères qu'être une fille est un problème –ce dont je suis en total désaccord avec toi- alors il doit forcément exister une solution…"

*Laquelle, je n'en ai aucune idée…*

Elle ne savait d'ailleurs pas s'il existait une solution. Avant ce soir, elle ne savait même pas que certains hommes avaient la faculté de se transformer en femme, alors…

Elle fouilla dans sa robe de sorciers à la recherche de sa baguette magique, prenant au passage son T-Shirt. Elle lui tendit ensuite sa baguette et le vieux grimoire en lui lançant un regard suspicieux. Elle ne savait pas trop ce qu'il avait l'intention de faire avec mais elle garderait l'œil. On ne sait jamais…

Enfin, elle lui balança son T-shirt en pleine figure.


"Tiens, mets ça. Puisque tu ne veux pas que je te t'applique une autre couche de Guigne, je ne vois aucune raison à ce que tu restes les seins à l'air. C'est démoralisant de constater qu'un mec qui vient de se transformer en fille a peut être une plus grosse poitrine que vous qui être une fille depuis plus de 17 ans…"


La Serpentard s'assit sur sa chaise tout en sortant de son sac un paquet de chocoballes, ses bonbons préférés juste avant les patacitrouilles.

"T'en veux ?" proposa t elle à Terence en lui tendant le paquet.

Tout en mangeant sa sucrerie, Draconia lança un regard désintéressé à l'ensemble de la pièce. Elle attendait que Terence trouve ce qu'il cherchait lorsqu'une question lui vint à l'esprit.


"Dis moi, je peux pas vraiment continuer à t'appeler Terence alors que tu te trouves sous ta forme féminine. Il faudrait peut être te trouver un prénom de substitution… Moi je trouve qu'Hazeline t'irait à merveille ! T'en pense quoi ?" demanda-t-elle en fourrant une nouvelle chocoballe dans sa bouche. C'était le prénom de sa grand-mère et par extension son troisième prénom, alors qu'il fasse une seule réflexion et dise que c'est un prénom vieillot et elle n'hésiterait pas à l'étouffer avec le premier soutien gorge qu'il achèterait…

"Bon, t'as trouvé ce que tu cherchais ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[TM] La potion d'Artémis n'agit donc pas sur les garçons...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: L'Infirmerie-
Sauter vers: