Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un viel ami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June Tinypenny
Adulte
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12951
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Un viel ami   Sam 23 Sep 2006 - 9:23

Depuis le retour des vacances, June n'avait pas lâché Ecko sauf lors des cours qu'elles n'avaient pas en commun. Les deux soeurs s'étaient promis de donner plus d'air cette année.

"C'est les Aspic l'année prochaine, la sixième année c'est l'année de tous les délires, plus de Buse et pas encore les Aspic, c'est du chaudron atomique!"

Patratra! En laissant passer une première année de serpentard devant elle pou aller aux toilettes, la misérable ne lui avait pas tenu la porte en retour et June s'était coincé le doigt dans l'entrée.

- Bave dégoulinante et putride! Pavé de crotte de chameau dégarni! Espèce de terroriste! Me refermer la porte sur le doigt quand on mesure même pas encore 1 mètre 50 et qu'on est plate comme une feuille de parchemin! Sale vermine! Viens voir si je t'attrape, toi jurait-elle à tout va dans les toilettes qui se trouvaient heureusement à l'étage de l'infirmerie.

Elle ne saignait pas mais elle avait l'impression que son coeur avait changé de place pour desecndre le long de son bras et se loger dans son majeur. On ne sut jamais ce qu'il était advenu de la serpentard mais on entendit un cri en provenance des toilettes tandis que JT en ressortait se tenant le majeur, les joues rouges comme son béret, le doigt bleu comme superman et les sourcils froncés.

"Ca me donnera l'occas de voir Baten Kaïtos"

Elle pénétra dans l'infirmerie. La pièce était vide mais elle entendai du bruit en provenant du fond de la salle. Et un et deux et trois! Elle ricana et se mit à gémir après s'être lancé sur le visage un peu d'eau pour imiter les larmes et se tint le doigt d'autant plus fort:

- Bouhouhouhouuu!! j'ai mâaaaaaal!! Bhouhouhouuuuu! C'est affreux, mon doigt s'est arraché de ma main! Au secours, je me meurs de la main!

"Si c'est Pomfresh qui sort de là, j'aurais l'air d'une quiche par contre!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12559
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Dim 24 Sep 2006 - 21:11

Dans le laboratoire Baten mettait au point la potion susceptible de guerir la mémoire d'Enki. Il avait calculé qu'il en avait pour trois mois avant de la terminer et tous les soirs, de nouvelles manipulations étaient à effectuer. Il venait de terminer une des étape déterminante qui consitait à ajouter de la poudre de fer dans la potion lorsqu'il entendit des cri provenant de l'infirmerie. Il se leva en vitesse et reconnu June qui se tenait la main en hurlant à la mort.

"June! Qu'est-ce que tu as? Viens t'asseoir, fais-moi voir ça!" s'écriait-il impressionné par la puissance des cris de la Poufsouffle. Il la fit asseoir sur le rebord d'un lit de l'infirmerie et..... ne vit rien qui ne ressembla à du sang quand il sépara ses deux mains pour constater la blessure. Le Egon

"Tu te crois drôle? Q'est-ce que tu t'es fait?" questionna-t-il en souriant.

Il sortit de sa poche une éprouvette fermée d'un bouchon de liège et de la taille, au diamiètre, d'un doigt . Il retourna l'éprouvette dont le contenu liquide ne coula pourtant pas et prit le majeur de June pour le l'enfoncer dans l'éprouvette puis lui rendit sa main.

"Ce geste que tu me fais là n'est pas très élégant pour une jeune fille comme toi." Wink


Dernière édition par le Sam 21 Oct 2006 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
June Tinypenny
Adulte
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12951
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Mer 27 Sep 2006 - 20:19

June souriait en bougeant frénétiquement ses épaules quand Baten découvrit le poteau rose. Il lui colla une éprouvette à l'envers sur le majeur et elle le tenait sous son nez en lui faisant - n'ayant pas peur des mots - un gros doigt!

- C'est quoi ce que tu m'as mis là? C'est rigolo, on dirait de la mousse sauf qu'elle est froide et qu'elle ne fait pas de mousse, en fait ce n'est pas tant que cela me rappelle de la mousse qu'un verre de lait ou plutôt une éprouvette de lait mais plutôt que l'impression me rappelle la fois où j'ai plongé mon index dans un verre de lait pour savoir s'il était froid comme il faut. Tu te souviens de la fois où tu m'avais donné du lait en faisant passer ça pour une potion d'embellissemment, sache que je te t'en veux encore. Tu le sais que j'ai trouvé une potion d'embelissement? Une vraie cette fois-ci mais je ne sais pas la fabriquer. Au fait, toi tu sais faire ce type de potion? Si tu sais les faire, il faut m'en faire un bidon pour Ecko, elle devient de plus en plus moche, je trouve. Tu as remarqué que le soleil ne donne pas bien sur sa peau. Au fait, Enki il l'aime toujours ou il aime Shanty ou il aime Sandwi ou il aime Mathilde? Il devra se décider avant d'oublier le nombre de filles avec lesquelles il est sorti. Il n'est pas sorti avec Sandwi, non? Je ne sais pas, je ne suis pas très au courant de ce qu'il se passait l'année dernière, j'étais très occupée par les BUSE avec Ecko, et par les bêtises type métamorphose de tous les petits déjeuners de la table de poufsouffle. Tu n'étais pas là? Si tu étais là, avec ta copine. Elle va bien ta copine, ah, mais ce n'est plus ta copine, c'est ta femme, désolée de ne pas avoir pu aller au mariage mais on devait faire les course de la rentrée et tu sas comment sont pap' et mam', Baten, je t'en prie arrête-moi de parler, quand je commence, je n'arrive plus à arrêter...

June s'arrête d'elle-même pour constater que son doigt ne la faisait plus souffrir. Durant toute la durée de son monologue, elle avait gardé son majeur tendu vers Baten mais décida qu'il était temps de baisser sa main. Elle termina le tout avec un de ces sourires spécial "sorry". Le Enki

"Je comprends mieux pourquoi je l'aimais celui-là, il est d'une patience!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12559
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Ven 29 Sep 2006 - 10:55

Bat restait assis à côté de June, un majeur tendu vers son visage comme une arme défectueuse. Il souriait avec tendresse quand elle lui débitait l'un de ses fameux monologues. Cela n'était pas comme s'il n'en avait pas l'habitude. Dans son entourage, chacun avait développé une technique différente face à ça: Deneb comptait secrètement le nombre de propositions relatives pour tenir jusqu'à la fin, Egon arquait des sourcils taquins en lui demandant de bien vouloir répéter car il avait loupé le début, Enki écoutait attentivement et répondait au plus de questions qu'il avait repéré en grattant la tête, Ecko n'avait que rarement le doit à ces discours rallonge ce qui exaspérait Algénubi persuadé qu'elle le faisait exprès pour eux. Mais Baten? Il avait compris une seule chose: elle aimait parler mais se fichait des réponses. Elle divaguait à haute voix et suivait tout haut le cours de ses pensées.

Il l'écoutait en souriant et la laissait terminer son monologue. A l'époque, il lui demandait ce à quoi elle voulait réellement qu'il réponde. Il s'était rnedu compte qu'elle ne le savait jamais, accordant la même importance à toutes choses.
"Esseyons encore pour voir..." pensa Bat en retirant doucement l'éprouvette de son doigt et en le bandant.

"Non, j'aime bien quand tu parles JT, je préfère te laisser t'arrêter seule. Dis-moi dans tout ce que tu viens de dire les réponses que tu attends vraiment... si c'est pour t'excuser pour le mariage, ce n'est pas grave, je sais très bien et je t'en veux pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
June Tinypenny
Adulte
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12951
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Ven 29 Sep 2006 - 17:56

S'il y avait bien quelque chose qu'elle appréciait dans Baten, c'était bien: il gardait son sang froid quelque soit la situation. June se sentit rougir bêtement avant de lui répondre. Elle souffla un bon coup et bougea son doigt pour vérifier qu'elle n'avait plus mal:

- Aïe! T'as rien guéri!

Sourire:

- Si, c'est bon, regarde j'ai plus mal.

Elle met son doigt dans son nez:

- Je peux m'en resservir comme avant.

Eclat de rire, puis rouge à nouveau. Un grand moment de solitude:

- Oui, je voulais m'excuser de ne pas être venue. J'aurais pu mais je ne voulais pas. Non pas que les achats sur le Chemin de Traverse étaient prenant. Pap' et Mam' détestent ce moment de l'année, les sorciers les font flipper à fond.

Un moment de flottement: "Pourquoi il ne parle jamais? Pourtant je laisse du temps entre mes phrases!"

- Désolée aussi pour cet été... et pour tout.

Soupire, se lève et va vers une étagère au hasard.

- C'es quoi ça? Demande-t-elle pour changer de sujet en lui montrant un bocal rempli d'une substance verte et spongieuse. Morve de troll?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12559
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Lun 2 Oct 2006 - 10:02

Baten laissait June pérégriner dans l'infirmerie un coup le doigt en l'air, un coup dans son nez, un coup à fureter dans ses étagères...

"Oui, presque. Mais pas de troll, de Dragon... verrues de Dragon" sourit-il en la voyant manipuler le bocal qui contenait certainement la chose la plus écoeurante contenue dans l'infirmerie.

Il la laissait au calme de ses pensées pour qu'elle prenne le temps de rétablir la June qu'il connaissait. Elle continuait de se comporter avec lui comme s'il était le lointain Baten alors que durant l'été ils avaient eu l'occasion d'en parler. Cependant, il ne comprenait pas pourquoi elle s'excusait. De quoi pouvait-il lui en vouloir réellement?

Ne sachant pas quoi lui répondre pour le moment, il rangea dans sa poche la fiole. Ce geste parasite lui donnait un laps de temps durant lequel il pensa à ce qu'il pouvait dire pour se montrer rassurant. Il trouva:

"JT, tu n'as pas besoin de t'excuser, regarde-moi. Tu trouves que j'ai l'air de t'en vouloir de quoique ce soit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
June Tinypenny
Adulte
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12951
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Mer 4 Oct 2006 - 11:43

June reposa fissa le pot de morve et se nettoya machinalement les mains d'une matière invisible sur son jean:

"C'est dégoûtant de soigner les élèves de Poudlard avec des pustules !"

Elle retourne auprès de Baten, en grimaçant puis en revenant à son grand sourire:

- Non mais comme tu n'en veux jamais à personne pour quoi que ce soit, c'est un peu difficile à faire, la différence... tu ne peux pas m'en vouloir juste un petit peu pour que je vois comment t'es quand tu es fâché? demanda-t-elle avec un sourire malicieux. Tu pourrais par exemple feindre de m'en vouloir pour t'avoir ennuyé avec ton choix sur le mariage, de n'être pas venue par dessus le marché, d'avoir tenté de te séduire pour tester ton amour, de t'avoir ri au nez quand tu m'as repoussé, de ne pas avoir dit merci en repartant à Londres, de t'en vouloir toi aussi de n'avoir jamais raconté ton passé à ta femme alors qu'elle a le droit de savoir... j'étais blessée, j'avais l'impression de n'avoir jamais compté et d'être reniée. C'est pour ça, que je n'ai pas voulu venir à ton mariage. En plus avec Ecko qui a décidé de devenir la première bonne soeur sorcière, la fin des vacances n'a pas été géniale pour moi... excuse-toi. Je pense que j'ai besoin que tu t'excuses aussi... je pense que j'ai besoin de m'excuser en sachant que toi aussi tu es désolé. En plus, tu savais que ma baguette s'était cassée suite à notre expérience? Je suis restée deux semaines sans baguette et tu n'as pas remarqué!

June fixait ses chaussures avec intensité dans l'attente de sa réaction, elle n'avait jamais eu le courage de lui dire. Elle sentait qu'elle avait besoin de ça pour aller de l'avant partir de maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12559
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Mar 10 Oct 2006 - 20:51

"Waw waw waw! Qu'est-ce qu'elle me fait?" pensait Baten désemparé. Il n'aurait jamais été jusque là dans sa réflexion. Trop heureux d'avoir retrouvé Micka, il n'avait pas vu les blessures laissées sur son chemin.

Comment doit-on réagir dans ces cas-là. Baten se sentait emprisonné. Cétait le type de questions auxquelles, lorsqu'ils y étaient confrontés, les garçons ne savaient jamais quoi répondre. Il se rendait compte avec de la distance que son attitude n'avait peut-être pas été claire. Pourtant, à aucun moment il avait l'impression d'avoir donné à June un quelconque espoir.

"Je t'ai toujours dit que mon coeur était à des années lumières de pouvoir aimer quelqu'un d'autre. Je n'ai jamais été malhonnête, j'ai accepté tes décisions et tes comédies parce qu'elles faisaient parties de toi" dit-il plus sèchement qu'il ne l'aurait voulu.

Se sentant soudainement gêné, il s'éloigna physiquement de June pour chercher quelque chose à faire de ses deux mains et n'avoir pas à la regarder. Son choix se porta sur un plateau sur lequel des flacons trônaient, d'autres étaient couchés, laissant s'échapper des liquides multicolors. Il se mit à nettoyer et aller et venir entre le lavabo et le plateau, multipliant les gestes pour dissoudre son malaise et repousser encore un peu les limites de son énervement. En effet, la remarque l'énervait et il ne comprenait pas exactement pourquoi.

"Je suis désolé June mais je ne compte pas m'excuser et je ne te demande pas de le faire non plus. Je n'ai pas envie de parler de toi à Micka, je ne te dois aucune explication et à elle non plus d'ailleurs. Elle n'a pas à tout savoir, si elle l'apprenait, je lui raconterai mais je ne vois pas ce que ça apporterait pour l'instant de dire ça. C'est gratuit et blessant. Qu'est-ce que tu as? Pourquoi tu as besoin de me jeter ça à la figure? Je ne comprends plus, tu avais l'air bien pourtant" termina Bat sur une touche plus amère. Les variations de son ton laissaient clairement paraître qu'il hésitait entre colère et compréhension mais il ne tomba réellement dans ni l'un, ni l'autre.


Dernière édition par le Sam 21 Oct 2006 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
June Tinypenny
Adulte
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12951
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Ven 13 Oct 2006 - 13:38

Le nez toujours dirigé vers ses chaussures, le coeur de June se serrait de plus en plus à mesure que Baten parlait. Il s'était mis en activité, des activités superflues qui soulignaient sa gêne. Elle ne voulait pas le gêner mais seulement libérer ses pensées qui la torturaient. Les paroles de Baten, même si elles n'étaient pas vouées à la blesser, semblaient cruelles à June.

"Tu es cruel Baten... Cruel..." se répétait-elle dans sa tête.

Elle s'en voulut d'avoir craché le morceau. Ce n'était pas le bon moment et son ancien petit ami paraissait remué par la peur. De quoi avait-il peur?

"Je ne vais pas lui sauter dessus! C'est bon, je sais bien que t'es avec Micka, c'est pas ça que je veux... c'est de l'apaisement."

L'atmosphère de l'infirmerie était soudain devenue très lourde. La poufsouffle se décida à reever le visage vers l'infirmier qui la regardait maintenant comme si elle était vraiment malade.

- Qu'est-ce j'ai? Je suis blessée, murmura-t-elle, blessée de constater que c'est plus facile pour toi d'enterrer les souvenirs que d'y faire face et d'effacer ce que je suis plutôt que de le respecter. Je ne vais pas briser ton mariage. Tu sais que j'en suis incapable, moi contrairement à toi je respecte Micka et je respecte notre histoire passée en même temps. Je ne veux rien d'autre de toi que des excuses et que tu acceptes les miennes.

June se leva et se dirigea vers lui. Elle se mit face à lui et plongea son regard bleu transparent dans le sien pour qu'il voit son oeil déterminé:

- Je ne pars pas d'ici tant que tu ne m'as pas dit...

Elle sort sa baguette et la dirige vers la porte de l'infirmerie. La porte se ferme violemment et le verrou résonne. Bloquée.

- Dis-moi de quoi tu as peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12559
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Sam 21 Oct 2006 - 23:41

La situation le fit passer par une kyrielles de petits couloirs de sa conscience et de ses émotions. D'abord, Baten ne put réprimer un léger recul de tout son corps. Pourquoi lui jetait-elle ce sentiment à la figure. La peur… un mot tellement fort et si mal appliqué en cet instant.

Il n’avait plus envie de la voir devant lui. Il avait juste envie de retrouver sa solitude dans l'infirmerie. Cet endroit rempli de potions et de choses peu ragoûtantes mais où il pouvait réfléchir en paix. Il lui aurait fallu une demi journée au minimum pour préparer une réponse convenable à donner à June. C'était plus qu'il n'avait de temps pour concevoir un filtre, c'était plus qu'il n'avait d'envie dans cette prise d'otage affective.

De plus, il n’avait ni ce temps là devant lui, ni une foule de malades, gémissante et bancale, susceptible de lui faire détourner les yeux.
Alors d'une voix audible et sobre, pour repousser à plus tard l'inévitable discussion qu'elle attendait, il blagua, se refusant à la prendre au sérieux:

"J'ai peur que mon corps se couvre de pustules après t'avoir touché... tu es pleine de potion. Tu es une grande malade. Je ne te le fais pas dire, JT. J'ai peur que ton doigt tombe si tu ne cesses pas de bouger et de t'exciter au point de me mettre mal à l'aise. Et si un blessé grave se présentait? Une personne qui ne cherche pas à me coincer mais qui a besoin de mon aide? Il trouvera la porte fermée car ton caprice a verrouillé la porte?"

Voilà comment il détournait la conversation. Mais il savait que June y reviendrait très vite après un soupir ou peut-être même un sourire. Si Micka entrait, ça serait à s'en méprendre, c'était peut-être la chose qui le rendait le plus incorfontabe. Il chassa aussi les autres questions plus personnelles qu'il se posait. June ravivait des souvenirs d'ado qu'il aurait aimé partager avec Micka. Pas avec elle et c'était peut-être ce qui faisait souffrir la poufsouffle en cet instant alors qu'il était incapable de mentir sur ses sentiments. Pourtant, il ne s'excuserait jamais d'aimer Micka et d'avoir toujours agit comme tel. Quelle serait la réaction de Petite Lune si elle apprenait cette ancienne... il ne pouvait la nommer.
Aurait-il droit à une moue? Un cri? Un dégoût?

Il avait tant désiré ce mariage, et à peine les vœux avaient-ils été prononcés que les ennuis arrivaient, cachés sous la forme la plus angélique qu'il connaisse: June.

"Briser l'ange?"

"Tu ne te rends pas compte JT, c'est énorme pour moi ce que tu veux, va-t-en..." reprit-il plus sérieux, "tu sais bien qu'une porte ne m'arrête pas" Que voyait-il vraiment en observant June? La voyait-il plutôt comme une prise de conscience ou comme un fardeau? Il regarda le sol pour ne plus avoir la blondinette dans ses pupilles violettes: "Oublier, je ne sais pas, passer à autre chose, oui. Je n'ai peur de rien si ce n'est que tu déterres des sentiments morts depuis longtemps. C'est toi que tu blesses!"

Il avait laissé sa colère parler pour lui. Une semi colère: "Bat, contrôle-toi, elle est venue te voir pour un petit bobo, pas pour se faire reprocher quoi que ce soit"

Il se contente alors de baisser les yeux et de les fixer sur les mains de June:

"June, arrête maintenant..." la pria-t-il finalement défait.

Avec l'aide de Kyrian!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
June Tinypenny
Adulte
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12951
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Sam 4 Nov 2006 - 17:25

- Pour être sur une telle défensive, tu dois avoir très peur de la perdre. Pour me refuser un simple pardon, tu dois vraient mépriser ce que j'ai été pour toi. C'est dégueulasse mais compréhensible, frappa comme plein de petite épines qu'elle voulait planter dans Baten.

Elle dirigea sa baguette vers la porte et la rouvrit mais son corps faisait toujours face à Baten.

"Lève les yeux vers moi, tu ne vas pas aussi craindre de me regarder?"


deux trois pas en avant et elle était face à lui. Elle se mit sur sa pointe de pieds et l'embrasse une dernière et ultime fois volant au passage une caresse sur sa joue:

- Je m'en vais, tu es délivré de ma présence, de ton passé mais pas de tes souvenirs. Quand du temps sera passé, tu me pardonneras et alors je pourrai te pardonner aussi.

June s'en alla en posant l'éprouvette sur le rebord d'une table qui se trouvait près d'elle. Elle avait sur ses lèvres le dernier contact avec Baten et dans ce contact elle n'avait rien sentit d'autre que Micka.

L'histoire étai bien finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baten Kaïtos Céti
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 34
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 12559
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Un viel ami   Dim 26 Nov 2006 - 17:47

Le silence était terne dans son esprit et dans l'infirmerie. June venait de claquer la porte derrière, ou simplement de la fermer mais Baten perçut l'infime bruit comme une violence. La même violence qu'il ressenti quand elle l'avait embrassé. Son estomac s'était froissé et il s'était sentit "violé" "abusé" bien qu'il sache que là n'était qu'une marque d'affection et d'adieu.

Pour ne pas la vexer, il n'avait pas bougé mais la douleur alla jusqu'au premier souvenir qu'il avait de Micka. Un long moment, il resta debout dans l'infirmerie à regarder la porte close sans vouloir ressentir une sensation ou penser une pensée.

Doucement après un temps qu'il ne définissait pas, il se tourna et balança contre un mur l'éprouvette qu'il avait dans la main. L'éprouvette se brisa en autant de morceaux que de raison qu'il avait de se sentir rancunier.

"Mais pourquoi...?"

Il ne désira pas répondre à ce pourquoi. Il tendit sa main vers le verre, une brise assez faible fit danser chaque morceau de verrerie vers une poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-magie.forumpro.fr
 
Un viel ami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: L'Infirmerie-
Sauter vers: