Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dernier réveil à Poudlard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14162
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 3:51

Ce matin là était différent de tous les matins car il s’agissait du dernier.



Chaque acte, du réveil, à l’entrée dans la grande salle, en passant par la douche, l’habillage… Toutes ces choses insignifiantes du matin, elle les avait religieusement ritualisées en ce matin du grand départ. Elle avait soigneusement répertorié toutes ses affaires dans sa malle.

Le réveil :
Au moment où les rayons du soleil vinrent caresser sa joue, elle cligna des yeux aveuglés par ses violents rayons qui étaient à la fois doux et chaleureux, elle quitta sa position de sommeil pour étirer chacun de ses membres en commençant de la pointe de ses orteils jusqu’à soulever ses bras du matelas pour leur donner un peu de vigueur. Alors, à ce moment vint l’inéluctable bâillement avant que les bras retombent lourdement sur la couette tordue (ayant subit une nuit de Sandwi). Enfin, après s’être réveillé doucereusement, son visage frais s’illumine d’un sourire et ses yeux accepte cette nouvelle naissance qu’est le jour.

Le passage à la salle de bain :
Etant restée près de 15minutes dans cet état amorphe de bonheur, elle décide enfin de se redresser après avoir pris une profonde inspiration. Assise, elle expira grimaçant cette fois à ces camarades de chambre. Puis elle retrouva son sourire et leur offrit le « bonjour » rituel du matin. Ce « bonjour » qui avait de nombreuse fois été remplacé par « j’ai pas envi de me lever », « J’ai pas envi de voir Mickael le boulet », « J’ai pas envie d’aller en méta » « encore une bonne journée… ». Mais qui avait aussi des fois un ton rayonnant, un ton radieux qui illuminait tout le dortoir. Ce matin, ce « bonjour » était plutôt nostalgique…
Elle quitta enfin son lit en prenant soin de faire la boule la plus informe du dortoir avec ses draps, c’était le rituel de celle qui faisait le moins bien son lit. Elle passa sa robe de chambre, se dirigea dans la salle bain et prit sa douche.

S’habiller :
Le moment de s’habiller prenait toute son importance, après avoir passé sous vêtement et chemise de dessous, elle se glissa dans sa jupe, et se para de sa chemise croisée. Chaque geste était effectué avec un grand soin, la manière de poser l’encolure, la manière de repasser doucement du revers de la main la parementure interne, celle de plaquée soigneusement la croisure, et enfin, l’ajustement du ruban qui enserrait la taille en se tressant autour. Ce ruban judicieusement posée pour qu’il ne se plisse pas, pour qu’il ne glisse pas, pour qu’il refuse de bouger et se fonde parfaitement avec les gestuelles de sa porteuse.

La coiffure :
Il fut, jusque là, le moment le plus émouvant de la matinée. En effet, depuis que son camarade lui avait volé sa serviette (note perso à la cible : tu me le paieras…), elle était obligé de s’en soucier.
Elle s’arrêta face au miroir qui ornait l’entrée de ce dortoir, un objet à la main. Elle glissa cet objet dans sa ceinture. Tourna la tête dans un léger trois quart et de ses mains, rassembla sa chevelure pour en faire une masse, elle les tordit dans un sens, puis dans l’autre, jusqu’à obtenir une boucle. Elle tira encore sur une mèche grimaçant sur le coup, puis la passa par-dessus l’amas. Le tout tenait en place maintenu de son majeur et son pouce sur deux points judicieusement sélectionnés. Alors que sa main gauche tira de la ceinture l’objet qui allait gracieusement et savamment la coiffer. Elle glissa, d’un point à l’autre le trophée de pinceau qu’elle avait reçu il y pas si longtemps.
Puis retira ses mains.
Elle contempla l’objet s’échapper de part et d’autre du nœud formé de sa chevelure. Enfin, elle acheva ce rituel en le terminant d’une profonde respiration.
Face au miroir elle se salua, abaissant les yeux et inclinant légèrement la tête, comme un acte de reconnaissance, à elle ? Au miroir ? À son reflet ? Ou à l’interlocuteur du deal à l’origine de ce trophée ?


Le parcours dans les couloirs :
Les premières marches furent bruyamment traversées, dans les cris, la joie, le défis d’arriver le premier de l’autre côté… Les deuxièmes plus calmes furent l’œuvre d’échange des futures aventures de cet été des camarades de la chambre… Les troisièmes et dernière furent, par Dwi, silencieuse et nostalgique. C’était sur ces marches qu’elle avait jeté la demande d’aller au bal avec Enki…
(Pense : grossière erreur d’avoir un tantinet bousculé Miss Beckett…)
Alors que les dernières marches défilent sous les pas de Dwi, celle-ci prend une profonde respiration.


L’entrée dans la Grande Salle :
Les portes s’ouvrir d’elle-même sous leurs pas, avant de passer le pas de la porte, Dwi prit une profonde inspiration, et fixa son regard sur sa propre table, celle des Serdaigles, pour éviter de revoir celui qu’elle a tant aimé, mais qui ne l’a jamais été ouvertement. Elle ne voulait pas le revoir pour lui dire adieu, c’était trop douloureux de dire adieu.

Plutôt que de dire adieu, elle préférait dire, salut, comme si le lendemain allait être exactement pareil, auquel cas elle laissait une chance au lendemain à être exactement pareil. Alors que si elle prononçait « adieu », elle savait, elle savait que ce serait irrémédiable, elle savait même que les chances se décuplaient à aucune retrouvaille. C’est vrai pourquoi se retrouver quand on sait que l’on s’est promis de ne jamais le faire sur terre par ce simple mot « adieu ».

Puis de toutes façon elle revenait à la rentrée pour être championne de poudlard, et elle savait que lui aussi était qualifié pour le faire. Mais cette sensation étrange, cette gêne importante, ce sentiment de ne pas avoir accompli, ou s’être accompli pleinement cette année s’enflait en elle.
Dans la foule des élèves attablés et bruyant, apparaît son frère.
Elle s’assoit à côté de lui alors qu’il ne la voit pas et par son :

-Bonjour


Elle le fait sursauter.
Il tombait fortement bien, car de lui parler elle avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanda Nya
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 111
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 13905
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 3:53

Nanda n’était pas aveugle.
Assis au milieu de va et vient, il avait remarqué des sourires crispés sur chacun des visages qui l’entouraient. Des sourires qui, tant bien que mal, se battaient contre les larmes des départs à venir. Des sourires qui enrageaient contre le temps de passer aussi vite. Des sourires… Des sourires malheureux.


Dès son réveil, Nanda avait saisi. Dès sa première bouffée d’air même, il avait compris à cette ambiance lourde de tristesse que jamais cette journée ne serait comparable à une autre.
Par la fenêtre du dortoir, le bruissement des feuilles lorsque le vent s'engouffrait dedans lui-même semblait se faire plus discret que d'habitude, plus silencieux et plus pesant.


Assis à sa table, Nanda se remémorait chacun des instants passés, chacune des étreintes et des folies démesurées qui avaient gouverné en chef cette année puis se voyait, à son tour, affublé d’un de ces sourires remplis de nostalgie aux souvenirs de tout cela.
C’était sans aucun doute la promotion la plus originale que Poudlard n’eu jamais réuni depuis le tout début mais la Dream Team perdait des membres. Un en particulier…

Le regard de Nanda se posa sur Enki à la table des Poufsouffle. Il était entouré d’une foule sûrement occupé à lui dire un dernier au revoir. Un adieu.
Nanda replongea dans ses pensées tandis qua sa sœur s’approchait –Comme à son habitude- en douce... Humpf-

Dwi salua alors Nanda le sortant de sa torpeur dans un sursaut digne de celui des chocogrenouilles.
C’est indigne de faire ça à Nanda de si bon matin… Indigne, j’vous dit... Clins d'oeil au monopole des réveils douloureux... Wink
Il se retourna légérement, levant les yeux vers Dwi et ses joues rosées par la fraicheur matinal, avant delui rendre son salut.


Dernière édition par le Sam 2 Sep 2006 - 4:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14162
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 4:01

Pendant que son frère la dévisageait, de sa baguette elle approcha quelques plats alléchants, elle fit apparaître sa boisson chaude préférée et piqua un affriolant pan cake à une Gryffondor distraite.
Puis elle remplie de jus de citrouille un verre, qu’elle positionna à portée de sa main droite, sa boisson préférée dans un mug devant elle, le pan cake volé dans une assiette à portée de sa main gauche, de la confiture sur celui-ci, un fruit apetissant pour la fin de son repas.

-Tu te rends compte que c’est le dernier jour, c’est bizarre…
Depuis ce matin les choses me semblent… elles me semblent entière, elles me semblent importantes… Tout ce que je peux faire a pris une grande importance, a pris tout une ampleur… c’est très bizarre comme sensation.


Là, comme à son habitude, elle tend sa main au dessus du bol de son frère pour lui piquer son pan cake et le reposer sur le sien, et faire ainsi son double pan cake à la confiture de fruits et baies toxiques des bois quotidien. Bien sur, tout ça sans cesser de parler.

-Tu vois… je te souhaite pas de vivre ça parce qu’on dirait, on dirait…
Hummm…


Pense, en fait là elle réfléchit, mais je pense que ça compte comme une pensée : on dirait qu’il manque quelque chose, on dirait que même si je fais les choses avec le plus d’attention et de concentration possible, je me sens comme parcellé, en morceau, pas complètement entière…c’est bizarre…

-On dirait même si je prends soin de tout faire avec le plus grand soin que j’ai quand même oublié quelque chose…tu vois ce que je veux dire.


Là, elle pose le regard sur son frère alors qu’elle s’apprêtait à plonger ses dents sur son séduisant double pan cake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanda Nya
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 111
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 13905
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 4:11

Nanda ne réagit pas.
Il regardait sa soeur faire. Sa soeur se comporter comme à son habitude. Avec son extraordinaire sans-gène volant un Pan-Cake à droite puis un autre à gauche comme s'il... Comme s'il s'agissait d'un jour comme un autre.
Dwi était sans aucun doute possible beaucoup, beaucoup de chose mais très loin d'être idiote.


Nanda ne savait plus très bien mais... Il aurait eu plutôt l'intime conviction que Dwi aurait été... Différente aujourd'hui.
Il s'attendait à la voir comme épprouvée par ses propres sentiments. Il s'attendait à la voir presque annéantie du départ d'Enki mais voilà qu'elle se présentait à lui pétillante de vie.

Il avait pourtant cru qu'elle... Qu'elle l'aimait.
Mais... Après tout, il n'en savait rien.
Elle ne lui en avait jamais parlé et... En y repenssant, il l'avait très peu vu ces derniers temps. Puis tout ce remu-ménage... Le championnat... Les A.S.P.I.C... n'avait fait qu'entretenir ce manque de contact entre le clan Nya.

A moins que... Elle en refusait la réalité. Elle refusait peut-être tout simplement de prendre conscience de ce qui est.
Elle voyait peut-êtr dans ce qui semblait une nouvelle mise en scène, une manière de garder Enki au près d'elle... Ou du moins de faire semblant.

Nanda n'était sûr de rien. Il l'écoutait vaguement parler... Attrapant des brides de sa conversation mais rien d'assez concret pour lui permettre de comprendre un tant soit peu le charabia [selon Nanda...] Qui ressortait de sa bouche. Il fixait les lèvres animés de sa soeur s'absentant toujours d'avantages dans ses penssées: Je suis sûr qu'elle l'aime.


Dernière édition par le Sam 2 Sep 2006 - 4:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14162
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 4:14

Sans réaction trop hostile de la part de son frère elle continua son long monologue. En reprenant son activité.

-Je sais ce que tu es en train de te dire, que je suis en train de devenir folle, non, ça tu dois te dire que je le suis depuis longtemps. Plutôt que tu n’en as rien à péter de ma vie dépravée. Certes, c’est sûrement vrai. Mais cette étrange sensation, celle de ne pas me sentir entière, celle qui me pousse à tout ritualiser depuis ce matin. Est-ce que j’ai un problème ?
Sûrement, oui, autrement tu aurais déjà une menaçante tasse de chocolat qui flotterait au-dessus de ta tête, au lieu de ça, je communique…
Est-ce que c’est parce que je grandi ?


Silence, et arrêt sur image.

Naaannnn.
Qu’est ce que j’ai oublié de faire ?
Pourquoi je me sens que moitié moi ?
Il y a quelque chose qui m’échappe ?



Un éclair de lucidité transcendant vient la traverser, elle relève la tête et jette un œil sur la table des Pouffys…
Pense : Il y a quelqu’un qui m’échappe ?

Elle secoue la tête pour revenir à elle, pour sortir de ses pensées contre lesquels elle lutte.
Puis elle dit, en détachant bien les mots les uns des autres :

Je - vais – bien !

Comme pour s’en persuader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanda Nya
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 111
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 13905
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 4:22

J'ai comme l'impression que c'est dans les derniers instants qu'on réalise vraiment... Le départ d'une personne.

Nanda ne comprenait pas. Il faisait des efforts mais ce que Dwi tenter par tout les moyens de lui faire comprendre, il ne le connaissait pas.
Dwi aurait bien pu essayer avec tout les mots du monde, ce dont elle parlait semblait être à des milliers de pieds de ce que comprenait Nanda.

Vous lui auriez parlé d'Artihmancie, il vous aurez sans aucune hésitations débalés la significations de chacun des chiffres.
Vous lui auriez dit le mot "Potion"

- Je crois que tu l'aimes.



Euark ! La fatigue est en train de prendre le dessus ! J'ai plus la force d'écrire et plus je tape sur mon clavier, plus j'ai l'impression que ce sujet est mauvais... Enfin, bref.

Je voulais juste te dire que, quelque part, je crois bien que Dwi et moi, on essayait de te dire "aurevoir" Alan.
Je peux pas vraiment te dire pour ce qui est de Dwi de peur de faire une bêtise mais je peux pas non plus la mettre à l'écart.
(Dwi a eu des problèmes pour te répondre au studio. Elle aurait pu, elle l'aurait bien entendu fait.)

Quoi qu'il en soit, moi c'est que je voulais. A l'heure qu'il est, j'ai surtout l'impression d'essuyer un gros échec ce soir mais en écrivant ces quelques lignes ou je tente de m'expliquer, j'essaie de te dire que mine de rien tu comptes pour nous... Même si inclure Dwi dans ce nous peut paraître idiot [Dans le sens ou bien sûr que tu comptes pour elle].
Et même plutôt beaucoup vu la nuit d'écriture que j'viens de me faire, lol.


Wala, c'est pas très évident mais je te le dis oficiellement. Merci d'être toi et Aurevoir Alan. : )


Dernière édition par le Dim 3 Sep 2006 - 15:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14162
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   Sam 2 Sep 2006 - 4:28

Euh...Surprise et par le fait que Nanda lui adresse enfin la parole, ainsi que par la tournure trop vrai de sa phrase. Sandwi manqua de mourir étouffer par le pan cake si succulent qu'elle était en train de mastiquer tranquillement.

heuheu...heuheueheuheu...heuheuaheauheouarghouarghouagh... (là c'est les bruitages)


Elle tenta de se ressaisir en avalant son jus fraid de citrouille, ce qui la réussit avec une petite larme douloureuse s'écoulant le long des goutières de ses yeux.


-Quoi?


Près de toute la table des Serdys se retourna sur elle... confused

Désolée...

Elle reprit sa conversation plus bas avec son frère:
-Je veux dire... waouh...

Elle reprend une gorgée de sa boisson.

C'est vrai, mais c'est de sa faute aussi, pourquoi il m'a autorisé à le suivre dans tout Poudlard? Pourquoi a-t-il accepté d'aller dans un livre avec moi? Pourquoi a-t-il refusé ma demande d'invitation au bal? Pourquoi il préfère Miss Parfaite ?...

Je le déteste... Sad




Au loin depuis sa table, Enki regardait Dwi du coin de l'oeil. Belle et triste matinée, étrange réveil où on ne sait pas si on est éveillé ou encore entre ses draps. Elle avait dans les cheveux le pinceaux qu'il lui avait laissé... il ne se souvenait pas contre quoi.

Pense: avec dwi tout est toujours négociable, j'ai bien dû demander quelque chose en échange... je me souviens plus. Ca me fatigue...

Pourtant avec un peu plus d'effort, il se souviendrait que lorsqu'il était rentrée de sa balade vers le lac, il s'était aperçut qu'il avait gardé la serviette blanche immaculée de Dwi. Il aurait pu la lui rendre, il avait oublié de la lui rendre. Non, il ne voulait pas la lui rendre car il voulait que ses cheveux encadre son visage comme lorsqu'il la dessinait.

Il demanda à son voisin de droite


Y'a pas un truc qui a changé chez Dwi ?

Le gars ne lui répondit rien, il retourna dans son bol de corn flakes en se foutant pas mal des cheveux de Dwi.

Lorsqu'il croisa son regard depuis sa table, il sourit gentiment et pensa:

Pense: moi aussi je te déteste, jolie clown Wink

Il lui sourit en espérant qu'elle trouve dans ce sourire un "bonjour, t es très jolie ce matin", un "j'aime bien quand tu as les cheveux à l'air libre" ou un "on va en refaire des balades nocturnes en balais alors t'avises même pas de penser que tu vas te débarasser de moi" et un "adieu c'est pénible, t'as raison... un à bientôt c'est toujours mieux" et enfin un "je penserai à toi souvent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernier réveil à Poudlard...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernier réveil à Poudlard...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Grande Salle-
Sauter vers: